• Recherche

Cliquez ici pour écouter ma chronique du 16 mars à L’après-midi porte-conseil.

Consultez aussi l’article Comment choisir un supplément d’huile de poisson?

Deux types d’omégas 3

Il existe deux types d’omégas 3: les omégas 3 d’origine végétale et les omégas 3 à chaines longues d’origine marine.

Omégas 3 végétaux

Les omégas 3 végétaux sont des molécules constituées de chaines de carbones plus courtes et moins insaturées que ceux d’origine marine. Le principal oméga 3 végétal est l’acide alpha linolénique ou AAL (ALA en anglais). On le retrouve dans la graine de lin, plusieurs noix comme la noix de Grenoble, la graine de chia, l’huile de canola, la graine de chanvre, le soya, etc. L’AAL se retrouve rarement seul, il est généralement accompagné de l’autre oméga… le 6. Les omégas 3 et 6 végétaux sont les vrais acides gras essentiels (essentiel veut dire que le corps ne peut pas les fabriquer).

On considère les omégas 3 végétaux comme des précurseurs des omégas 3 à chaine longue parce que le corps peut fabriquer les seconds à partir des premiers. Par contre, c’est un peu réducteur comme vision parce que les omégas végétaux ne servent pas seulement de matière première aux omégas 3 à chaine longue, ils ont aussi des rôles à jouer dans le corps, pour la structure de nos membranes cellulaires, entre autres. Le corps aime beaucoup ces acides gras : il en brûle près de 80% pour faire de l’énergie. Il ne les stocke pas. Il est donc très peu efficace pour les transformer en chaine longue.

Omégas 3 marins

La très grande majorité des études sur les omégas 3 en suppléments sont faites sur les huiles de poisson. Ce sont elles qui sont aussi les plus vendues.

Dans la nature, les gras sont stockés sous forme de triglycérides (3 acides gras liés à un squelette de glycérine). Ces acides gras viennent donc en paquet de 3! Dans le cas particulier des huiles de poisson, chaque triglycéride contient un seul acide gras à chaîne longue (un AEP ou un ADH), combiné à deux autres acides gras moins intéressants (principalement des acides gras mono-insaturés et saturés).

Il est donc logique que les produits d’huile de poisson de base aient une concentration maximale en omégas 3 d’environ 30% (1/3). C’est ce qu’on retrouve sur le marché dans les produits de base : 18% AEP + 12% ADH.

Comment obtient-on des produits d’omégas 3 plus concentrés?

Les producteurs de matières premières comme Ocean Nutrition (un des plus importants fournisseurs au monde, basé en Nouvelle Écosse) utilisent une technologie industrielle qui permet de détacher les acides gras de leur triglycéride (TG). Il faut savoir qu’on ne peut pas fabriquer un produit avec des acides gras libres, car ils sont instables. Une fois libérés de leur glycérine, on les recombine donc en insérant un second acide gras à chaîne longue dans la structure pour obtenir deux omégas 3 par triglycéride (2/3). Il est impossible de mettre trois acides gras à chaîne longue sur un même triglycéride parce que la molécule ainsi obtenue est instable par manque d’espace. En effet, comme le démontre sommairement les représentations ci-dessous, les omégas 3 à chaines longues, à cause de leurs nombreuses liaisons doubles, ont une structure tridimensionnelle beaucoup plus complexe que celle d’un acide gras saturé ou même d’un oméga 3 végétal.

Acide alpha linoléique (AAL): oméga 3 végétal

Acide eicosapentaénoïque (AEP) : oméga 3 à chaine longue

Les produits obtenus par ce processus contiennent un maximum de 60% d’omégas 3, les principaux comportant 40% AEP et 20% ADH.

Et les produits contenant plus de 60% d’omégas 3?

Pour obtenir des concentrations plus élevées ou des ratios d’omégas 3 différents (le ratio AEP/ADH normal varie entre 3/2 et 2/1), on doit non seulement changer de technologie, mais également de composé chimique. C’est ici qu’interviennent les éthyles esters. Comme les acides gras libres ne sont pas stables, on a développé une façon de les stabiliser en les combinant à un éthanol (au lieu d’une glycérine comme dans les TG) par un lien chimique nommé ester, d’où le nom éthyle ester ou EE. Ces nouveaux composés ont été développés, entre autres, pour des fins d’études, pour permettre de distinguer l’effet de l’ADH de celui de l’AEP. Les études cliniques effectuées avec de l’ADH ou de l’AEP pur le sont donc avec des éthyles esters (EE).

Les triglycérides sont-ils plus naturels que les éthyles esters?

Les EE existent dans la nature. Notre foie en fabrique d’ailleurs comme intermédiaire pour le transport d’acides gras. Leur concentration augmente chez les cirrhotiques qui ont de la difficulté à les métaboliser. Bien peu de choses différencient ces deux types de molécules. En terme de biodisponibilité, elles sont presque identiques, mais les TG seraient légèrement mieux absorbés. En terme de documentation clinique, les TG bénéficient de plus de documentation, sauf dans les indications psychologiques comme les troubles de l’humeur, le trouble bipolaire ou la dépression. Dans ces cas, le poids de la preuve va vers le AEP concentré (donc un EE). Les seules molécules qui n’existent pas dans la nature sont les TG contenant deux omégas 3 (on utilise l’abréviation rTG pour les distinguer des TG naturels moins concentrés) qui sont utilisés pour fabriquer des produits à 60% omégas 3. Et ce n’est pas parce qu’ils sont moins naturels qu’ils sont moins bons.

Le mythe du styromousse

L’histoire se passe à Vancouver. Un représentant d’une compagnie d’oméga 3 fait une démonstration comparant son produit à celui d’un compétiteur. Il verse le contenu de son produit dans un verre de styromousse et … rien ne se passe. Il verse le contenu du produit compétiteur… résultat: le styromousse se dissout !

Ledit représentant utilise donc cette réaction pour affirmer au public ébahi que son produit est bon et naturel et que l’autre est dangereux.

Explication

Cette étonnante réaction s’explique par la différence de polarité entre les triglycérides et les éthyles esters. Les EE dissolvent le styromousse, pas les TG. Les TG ne sont ni plus ni moins naturels et sécuritaires que leurs contreparties EE, mais ce spectacle de foire en fait encore parler plusieurs. Les huiles essentielles sont-elles toxiques parce qu’elles dissolvent les vernis et les plastiques? Bien sûr que non. Ici encore, il s’agit simplement d’une affinité entre deux substances.

Autres mythes

Certaines compagnies, surtout américaines, utilisent un marketing douteux et totalement faux. Elles prétendent que seul leur produit est frais parce qu’ils cueillent l’huile dès la pêche du poisson qui est sous leur contrôle stricte; que leur pêche est environnementale (eco-friendly) parce qu’elle ne nuit pas au renouvellement des stocks; que seuls des petits poissons sont utilisés parce qu’ils sont moins contaminés…

Il faut savoir que la plupart des entreprises s’approvisionnent chez les mêmes fournisseurs de matière première. À ma connaissance, aucune compagnie ne fabrique sa propre huile (à l’exception du Meg-3 de Ocean Nutrition qui est disponible directement ou parle biais d’autres entreprises qui le mettent sous leur propre étiquette avec le logo Meg-3 [petit poisson vert]). La fraîcheur de l’huile n’a rien à voir avec la pêche, mais bien avec le contrôle de qualité (la chaîne de froid, entre autres). D’ailleurs, sur ce dernier point, la fraîcheur d’une huile se mesure par la valeur peroxyde qui établit le taux d’oxydation réel de l’huile. Ceci fait partie des tests de contrôle de qualité effectués par les fournisseurs d’omégas 3.

La mythologie du petit poisson moins contaminé que le gros est vraie uniquement dans l’aliment. Les grands prédateurs comme le thon rouge, le requin, le brochet, etc. sont en fin de chaîne alimentaire, donc plus intoxiqués. Par contre, lorsqu’on parle d’un extrait comme une huile de poisson, ce concept ne s’applique pas. Les huiles sont purifiées par des processus comme la filtration et la distillation et, chez les bons fabricants, un contrôle de qualité rigoureux mesure la présence des divers contaminants dans le but de garantir que leur teneur soit en deçà des seuils de détection. Toutes les compagnies canadiennes ont de tels contrôles de qualité, imposés par la DPSN (Direction des produits de santé naturels de Santé Canada). Et soyons francs, la plupart des entreprises distributrices achètent le produit déjà encapsulé chez leur fournisseur. Alors ces arguments facétieux, typiques du marketing américain, n’ont plus leur place ici où l’industrie est encadrée par la DPSN. (voir aussi Huiles de poisson: made in USA?)

La réalité des différents ratios (proportions entre AEP et ADH)

À l’exception des indications pour la dépression et les troubles de l’humeur, les ratios AEP/ADH des produits sur le marché sont basés sur… très peu de choses.

Dépression

Dans la dépression, le poids de la preuve va vers un produit contenant environ 1000mg de AEP et le moins possible de ADH (donc, un EE).(1)

Inflammation

Pour les indications d’inflammations, la logique voudrait qu’on utilise surtout du AEP puisqu’il est le précurseur des éicosanoïdes anti-inflammatoires (médiateurs chimiques produits par les cellules). Par contre, les études ont presque toutes été faites avec les huiles de poisson TG (contenant donc une proportion importante de ADH).(2,3) D’ailleurs, on a maintenant découvert des médiateurs chimiques anti-inflammatoires dérivés de l’ADH qu’on nomme docosanoïdes.

Cardiovasculaire

Concernant les indications cardiovasculaires, il n’y a pas de consensus sur la prédominance d’un oméga 3 sur l’autre. Vous trouverez plusieurs études qui utilisent des produits plus riches en ADH, et tout autant qui utilisent des produits plus riches en AEP. Les experts s’entendent pour recommander des dosages d’omégas 3 globaux, sans mentionner de ratio.

Développement du cerveau

Les données sur l’ADH dans le développement du cerveau sont correctes. En effet, le cerveaux du fœtus, des nourrissons et des enfants jusqu’au début de l’adolescence (dernière période de croissance du cerveau) a la capacité de fixer l’ADH comme matériau de construction. Quant à nous, pauvres adultes, nous avons beaucoup moins cette capacité. Ainsi, l’ADH a montré la capacité de prévenir le déclin cognitif SI ET SEULEMENT SI il est consommé sur une très longue période, c’est-à-dire la vie durant. Ici, l’ADH n’est plus considéré comme un composé unique, mais plutôt comme un marqueur de la consommation de poisson, une habitude de vie. Vanter les mérites d’un produit riche en ADH pour prévenir l’Alzheimer ou le déclin cognitif n’est pas basé sur la science rigoureuse. C’est peut-être utile, mais ça ne renverse pas la maladie. Ce qui compte le plus, ici aussi, c’est la quantité totale d’omégas 3, pas un ratio spécifique.

Conclusion

Les omégas 3 de poisson sont parmi les substances les plus importantes pour la santé et les plus utiles pour une panoplie d’indication. Comme le commerce des omégas 3 est un marché mature, plutôt stable et assez bien garni, certaines compagnies y vont de stratégies plus ou moins légitimes pour se différencier de la compétition. À l’exception des indications pour les troubles de l’humeur, la dose totale est plus importante que le rapport entre les deux omégas 3 et que la structure chimique (TG ou EE) sous laquelle ils nous sont présentés.

Références:

1. Appleton KM, Rogers PJ, Ness AR. Is there a role for n-3 long-chain polyunsaturated fatty acids in the regulation of mood and behaviour? A review of the evidence to date from epidemiological studies, clinical studies and intervention trials. Nutr Res Rev. 2008 Jun;21(1):13-41.

2. Goldberg RJ, Katz J. A meta-analysis of the analgesic effects of omega-3 polyunsaturated fatty acid supplementation for inflammatory joint pain. Pain. 2007 May;129(1-2):210-23.

3. Calder PC. Session 3: Joint Nutrition Society and Irish Nutrition and Dietetic Institute Symposium on ‘Nutrition and autoimmune disease’ PUFA, inflammatory processes and rheumatoid arthritis. Proc Nutr Soc. 2008 Nov;67(4):409-18.

66 commentaires

  1. Bonjour monsieur Dionne,
    je m’excuse de dépoussiérer cet article qui date de plusieurs années, je le trouve vraiment excellent, je découvre tout juste votre travail et je compte bien dévorer votre site internet de fond en comble.

    Il me reste une question restée sans réponse sur les omega-3, je suis végétarien et subis régulièrement les reproches de ma famille sur mon alimentation (alors que je trouve la leur bien moins équilibrée), je tâche donc de chercher des sources scientifiques les plus fiables possibles pour essayer de démêler le vrai du faux sur le végétarisme voire le végétalisme.

    Vous parlez de ces huiles de poisson mais est-il possible de trouver des chaines longues dans des aliments ne provenant pas des animaux ? J’ai vu dans votre réponse au commentaire d’Alexandre en 2015 que vous ne connaissiez pas de produit en contenant. Si ce n’est pas le cas, le déficit en AEP et ADH est-il total. Vous dites que le corps en fabrique à partir d’huiles végétales, particulièrement avec l’huile de cassis, est-ce la même chose de consommer les huiles et de les synthétiser ?

    Merci, et surtout merci pour votre excellent travail.

    1. Bonjour Victor
      Il n’y a pas de source alimentaire végétale de EPA ni de DHA. On peut les retrouver dans certaines algues qui serviront à faire des suppléments. http://www.sourcenaturals.com/products/GP2387/
      Il y a bien une conversion du végétal (ALA du lin, chia, grenoble, etc.) vers le EPA mais elle est assez faible. De plus la conversion jusqu’au DHA est encore plus faible, estimée à moins de 1% selon certains auteurs. À preuve, le lait maternel des mamans véganes est le plus faible en oméga 3 à chaine longue.
      L’huile de cassis fournit un acide gras intermédiaire, l’acide stéaridonique (18:4 n3) qui est chimiquement entre le ALA (18:2 n3) et le EPA du poisson (20:5n3) Donc, oui le corps peut les synthétiser mais il est moins efficace que la consommation des oméga 3 à chaine longue prêt à être utilisés. Pour maximiser le conversion, il faut impérativement diminuer les oméga 6
      Santé!

      1. Merci pour votre réponse,

        j’ai vu que des oeufs enrichis en omega-3 sont possible de manière naturelle par l’apport de graines de lin dans l’alimentation des poules, je vais tâcher de le faire avec les miennes et me diriger vers l’huile de cassis pour ma propre alimentation et diminuer l’apport en omega-6 ; un retour arrière sur la consommation de poisson (ou dérivés) étant très peu envisageable.

        Merci encore d’avoir pris le temps de me répondre.
        Victor

  2. Bonjour Jean Yves , Je me permet de revenir sur le sujet concernant les oméga 3
    J’ai 62 ans , en recherchant dans mes résultats d’analyses sanguins et la recherche du cholestérol, il s”avère que depuis de nombreuses années , il a été reconnu que mon organisme fabrique beaucoup de LDL.
    Actuellement je suis à :
    – Cholestérol 2.84 g/l
    – Cholestérol HDL 0.55 g/l et en rapport total 5.16
    – Cholestérol LDL 2.09 g/l
    – Triglycérides 1.02 g/l
    Sinon, il y a 2 ans , refusant de prendre des statines , j’ai sur les conseils de mon pharmacien pris jusqu’en janvier 2015 de la levure rouge de riz ( Artérin ) .
    Ce qui m’a parfaitement convenu , puisque mes résultats d’analyses du cholestérol LDL étaient revenus à la normale !
    Sauf que , au bout de 1 ans et demi j’ai été prise de diarrhées fulgurantes, de remontées acides, digestifs, ballonnements et d’énormes douleurs au ventre sans qu’aucuns médicaments ne me calme . Bien entendu , j’ai enlevé à ce moment là certains produits de mon alimentation pour éviter de souffrir plus .
    Et par hasard , en regardant sur le net , je suis tombée sur un article concernant la levure rouge de riz . Et là, surprise , l’article faisait allusion que dans ce produit qui pourtant est naturel contenait une statine avec quelquefois sur le long terme pouvait déclencher les mêmes effets indésirables que les statines des médicaments prescrits par les médecins . Mon intestin était devenu perméable .
    J’ai bien entendu consulté un gastroentérologue qui m’a diagnostiqué un SCI ( syndrome du côlon irritable ) .
    Du coup depuis début janvier 2015 , j’ai complétement arrêté de prendre cette levure et depuis , nous sommes en octobre 2015 au fil des mois :
    – Pus de douleurs au ventre
    – Plus de remontées acides et autres problèmes digestifs
    – Plus de diarrhées ou constipation
    Évidemment , je fais le plus possible en sorte de garder une alimentation saine et sans excès

    Et pour finir , je souhaitera avoir votre avis : Je lis avec beaucoup d’intérêt vos articles que je trouve passionnants et en ce qui concerne celui ci en particulier parlant des bienfaits Oméga 3 marin cardiovasculaire ,
    Vous serait il possible de m’éclairer sur ce qui me conviendrai le mieux concernant mon hypercholestérolémie au niveau du dosage EPA – DHA car là , entre toutes les marques misent sur le marché vendues en France , ( Naturland , Omega3 de Isonatura , Ergy 3 chez Nutergia etc …) je m’y perd un peu !

    En attendant votre précieux conseils, pardonnez moi d’avoir été si longue dans mes explications qui j’espère seront assez claires et je tiens vous remercier par avance de m’avoir lue jusqu’au bout .
    Très cordialement à vous

    1. Bonjour Patricia
      faites une petite recherche sur le site (en haut à droite) avec le mot oméga 3
      Vous trouverez beaucoup d’information.
      Le dernier https://www.jydionne.com/quel-produit-domegas-3/ vous montrent que la dose est plus importante que le produit lui-même.
      De plus pour diminuer le cholestérol, les fibres solubles alimentaires (avoine ou autres) sont plus efficaces que les omégas 3. Elles sont complémentaires.
      Et en prime, elles aident l’intestin irritable.
      Santé!

      1. Bonsoir Jean Yves et merci de vos bons conseils . Je suis allée sur le lien concernant les Oméga3.
        Vous expliquez que “les Omégas 3 concentrés (éthyles esters) : 900mg d’omégas 3 (600mg AEP et 300mg ADH) par capsule (disponible en format de 120 capsules) = 0,21$ pour 900mg”
        Du coup , j’ai cherché ce dosage dans des pharmacies , magasins bio et n’ai rien trouvé avec cette équivalence en France dans ma région .
        Connaissez vous un endroit ou un site qui me permettrait de me le procurer ?

        Autre question : Que pensez vous de la levure rouge de riz , ses effets secondaires , faut il l’associer obligatoirement à du Coenzyme Q10 etc … ?
        Visiblement il est très difficile de trouver des études faites à ce sujet .
        Ayant mon taux de Cholestérol LDL à 2.09 g/l , est il vraiment obligatoire de prendre des statines ?

        Merci de tout cœur de vos réponses

        1. Bonjour Patricia
          Non, il n’est jamais obligatoire de prendre des statines. Bouquinez le site du Dr De Lorgeril http://michel.delorgeril.info
          Vous y trouverez beaucoup d’information.
          Les fibres solubles sont votre premier allié.
          Je en suis pas surpris que vous ne trouviez pas de 900 mg d’oméga 3. Les produits français qui arrivent ici sont tous sous dosés. On m’a dit que ” les français ne sont pas capables d’avaler de grosses capsules comme les américains”… 🙂
          Est-ce vrai ?
          Je ne sais pas si vous avez accès aux produits Nord Américains. Sur mon site, sous l’onglet boutique, vous pouvez obtenir de ces produits (comme le Natural Factors oméga 3 http://www.officinedessupplements.com/fr/prod/fr-maximum-triple-puissance-rxomega-3-900-mg-avec-vitamine-d3-1-000-ui-150-gelules-a-enrobage-enterique.html
          Je sais que les gens de l’officine livrent jusqu’en Europe.
          Santé!

  3. Bonjour,

    Merci infiniment pour votre article, complet et clair. Merci également pour vos réponses personnalisées.

    Je vous écris aujourd’hui car je suis en dépression.

    J’ai effectivement lu que la consommation d’Oméga 3 EPA/DHA pouvait permettre d’aller mieux. D’après mes lectures (et notamment d’après votre article), il est important que la concentration en EPA soit supérieure à celle en DHA.
    Toutefois, mon cas personnel présente une particularité : je suis allergique aux poissons.

    J’ai vu qu’il existait des pilules de 100% DHA végétal, mais n’ai pas réussi à trouver des pilules de 100% EPA végétal. Connaîtriez-vous des marques qui en vendent ?
    J’ai également pensé à chercher des mélanges 100% végétal EPA/DHA. Les seuls produits que j’ai trouvés en ligne sont des produits anglo-saxons où la concentration DHA est toujours supérieure à la concentration EPA ! Savez-vous comment cela s’explique ? Connaîtriez vous des marques qui vendent des mélanges 100% végétal avec une concentration EPA supérieure à une concentration DHA ?

    Je vous remercie infiniment pour votre réponse qui, si elle s’avérait positive, pourrait m’être d’une grande aide.

    1. Bonjour Alexandre
      Non, il n’y a pas de EPA végétal pour l’instant. On m’a dit qu’il y en aurait mais je n’en ai pas vu encore sur le marché. Par contre, il existe de l’huile de cassis source d’un acide gras rapidement métabolisé en EPA, l’acide stéaridonique. Vous le retrouvez dans le produit de Vogel entre autres.
      Une question : quelle réaction allergique avez-vous ? Si c’est une anaphylaxie, alors abstenez-vous de prendre des huiles de poisson. par contre, si c’est une réaction cutanée, alors les huiles sont sécuritaires. Il n’y a pas eu de cas d’allergie rapporté… mais on est jamais trop prudent.
      Il faut savoir aussi que ce sont les protéines qui sont allergènes pas les gras.
      Santé!

  4. bonjour,j’aimerai savoir quelle difference il ya entre omega3 vegetaux et omega 3 a base d’huile de poissons DHA 1000,je voudrai trouver un produit garanti certifié pharmaceutique sans metaux lourds ,pour mon fils qui va avoir 18 ANS qui est sportif il fait de la musculation en salle ne prend plus de proteines en poudre ,ni acides aminé car cest tres mauvais pour les reins,il n’a pas de gras physiquement la nutritioniste lui a fait un test en fonction de son poid il serait en dessous de la moyenne au niveau gras corporel ,elle lui conseille de prendre des omegas 3,il est en plus tres fatigué depuis plusieurs mois ,stress beaucoup et est tres mal dans sa peau n’arrive presque plus a se concentreret commence a avoir des phobies ,angoisses,selon vous quel omega3 dois je lui donner, vegetaux ou a base d’huile de poissons diriger moi svp je ne veux pas lui donner un produit qui soit chargé en metaux lourdset est ce quil naurait pas besoin egalement d’une vitamine a associer merci de votre aide

    1. Les omégas 3 de source végétale ne sont pas très bien convetis en oméga 3 utiles pour les humains. Les oméga 3 du poisson sont déjà prêts à être absorvés et utilisés par les humains. Voir mon commentaire plus haut sur la compagnie NutraSea qui répond à vos exigences.

    2. Bonjour Sylvie
      1- il est complètement faux de dire que le suppléments de protéines sont dangereux pour les reins. Surtout chez un adolescent en croissance qui est en dessous de son poids. Les acides aminés et les protéines n’affectent ni les reins ni le foie.
      2- les oméga 3 végétaux sont intéressants mais pour obtenir un effet clinique pour les troubles que vous décrivez, vous aurez besoin de prendre de grammes et des grammes. Par contre, dans l’alimentation, on ne peut pas en mettre trop. Donc suggérez à votre fils : noix, graines de lin, graines de chia, etc.
      3- Je ne connais pas toutes les marques en France (très peu en fait…) mais je sais que OM3 est disponible. OM3 (350mg EPA + 50mg DHA par capsule) donnera des résultats pour ce que vous décrivez : 3 capsules par jour.
      Il faut rechercher une capsule qui fournira avec la posologie dans la journée 1000mg de EPA pour avoir des effets sur l’humeur.
      Santé!

  5. Bj a vous tous
    Moi aussi j ai fait un parcourt de combattons ,Mars 2012 j ai je ne sais combien. De médecins,analyses,radios IRm,scanner pour m entendre dire que j avais une melancolie aigue,4 mois d hospitalisations en spycatrique, 8 electrochocs,sotie en septembre 2012 ,avant mon hospitalisation,j avais des douleurs dans les jambes,c est une intene qui a trouvé que j avais la maladie de Biermer,en sortant de mon hospitalisation j avais très mal a mon coccyx, tout d abord les médecins me disaient que c était dans ma tête ,je souffrais énormément,,aujourd’hui je sais que je souffre d une nevragie du nerf pudental les médecins et Dieu sait le parcourt que.j ai fait pour qu on me soulage de ces douleurs que j ai toujours.
    Traitement anti douleurs,iineficasse,a chaque fois le traitement augmenté,je me sent incomprise.

  6. Ah l’Omega 3, on en aura parlé! A lire Tele 7 Jours ou Running Magazine, si vous avez mal au dos prenez de l’Omega 3 (elle est bonne celle-là), si vous êtes fatigué un peu d’Omega 3 et si vous voulez faire un régime devinez quoi de l’Omega 3.
    Reste que l’EPA est sans doute un antidépresseur tricyclique. J’en ai fait l’expérience (avec 1.5 g par jour) et je pense que c’est vrai. On ne sait par contre pas si c’est un effet antiinflammatoire localisé qui en est responsable.
    J’ai arrêté d’en prendre quand j’ai pris connaissance d’une étude (celle que Gilles mentionne je pense) sur la relation d’une forte dose d’Omega 3 dans le sang avec le cancer, en particulier de la prostate (été 2013). A noter cependant que la même étude concluait que les personnes présentant une concentration plus élevée et un cancer plus agressif, sont aussi celles qui guérissent!

    1. Pour faire suite à mon intervention de l’année dernière, j’ai subi une chirurgie robotisée de la prostate et c’est sûr que c’est un peu compliqué pendant quelques semaines après. Mais, un mois et demi plus tard j’ai fait un premier voyage à Paris pour des raisons de travail (ce ne fut pas nécessairement un voyage facile étant donné certains désagréments qui suivent temporairement ce type de chirurgie). J’ai repris l’entraînement deux mois plus tard (de toute façon je ne tenais plus en place) et je m’entraine encore plus qu’avant. J’ai gardé mes bonnes habitudes alimentaires. J’ai pris un certain temps avant de me décider à reprendre des oméga 3, mais maintenant j’en reprend pour ce qui me reste de sain soit le cerveau et le coeur. Pour l’instant mon cancer reste indétectable et j’espère tant qu’à moi qu’il n’est plus là.

  7. merci Jean-Yves pour votre réponse.
    j’aurais une autre question:) l’huile de krill est elle meilleure que les huiles de poisson ou si c’est à peu près pareil ?
    merci. Santé xx

  8. Bonjour Jean-Yves,
    je prends depuis 1 semaine des omégas 3-6-9 de la marque personnelle. j’aimerais savoir si ces huiles font engraisser et si elles peuvent vraiment augmenter le bon cholestérol ? fluidifient t-elles le sang d’une facon significative ou pas plus que ca ? j’ai une tendance aux caillots sanguin et je recherche un produit naturel efficace pour la circulation sanguine sans devoir tomber dans l’aspirine ou le coumadin. voila. santé !!

    1. Bonjour Nathalie
      Les 3,6,9 sont fondamentalement inutiles parce que les doses de chacun des omégas sont trop faibles. Si vous voulez “fluidifier” le sang, les omégas 3 de poisson sont plus intéressants. Prenez au moins 3 000 mg d’oméga 3 et vous aurez une effet sur l’hypercoagulabilité. Commencez lentement et ajustez le dosage selon l,effet que vous ressentez. De plus, assurez-vous d’avoir suffisamment de légumes verts (vitamine K) dans votre alimentation.
      Santé!

  9. Bonjour M. Dionne,

    Merci pour votre dévouement au service du bien-être des gens!

    Suite à des recherches sur le web, je viens de découvrir que ce que je croyais être des épisodes de burns-out sont en réalité un trouble de bipolaire de type 2. Avant de consulter un psychiatre pour confirmer ce diagnostique, j’aimerais être guidé pour l’utilisation de produits naturels que je pourrai soumettre au spécialiste.

    Actuellement, je prends 150 mg d’Effexor et ce, depuis plusieurs années. Cette médication ne fait que réduire les épisodes d’anxiété. J’espère bien arrêter cette drogue nocive et utiliser les produits naturels autant pour l’anxiété que pour le trouble bipolaire de type 2. Voilà les raisons qui font que j’ai besoin de votre compétence et de votre expertise pour mener tout cela à bien.

    Merci du fond du coeur,

    Christiane

    1. Bonjour Christiane
      Il y a plusieurs choses à faire.
      La première est prendre des omégas 3 au moins 1000 mg de EPA par jour ou plus
      ensuite, la vitamine D joue un rôle au niveau des neurones.
      Les vitamines B, le magnésium et plusieurs autres nutriments agissent aussi au niveau des neurones pour les “normaliser”.
      Santé!

    1. Bonjour Mario
      Si c’est une allergie aux fruits de mer exclusivement, pas aux poissons, vous pouvez certainement essayer une huile de poisson concentrée à 60 ou 90% qui vous fournira plus de 1000mg d’oméga 3 par jour. Si vous êtes allergique aux poissons, alors c’est peut-être risqué
      Essayez plutôt un produit de ginkgo biloba.
      Mais avant tout, attention à ce que vous mangez.
      Lisez : https://www.jydionne.com/une-pilule-pour-etre-plus-intelligent/
      Santé!

    1. Bonjour Di Robin
      Ce n’est pas dans les premiers symptômes mais c’est possible. Ce serait plutôt un symptôme d’autre chose comme un engorgement du foie ou de la vésicule biliaire. Il est possible que ce soit dû à un mésalignement de certaines vertèbres qui cause un “spasmes” du diaphragme. Ou encore, ce peut être un spasme des muscles du dos. Dans tous les cas, mieux vaut avoir l’opinion d’un professionnel compétent.
      Santé et Bonne année 2014

  10. Bonjour

    Comme je l’ai mentionné dans un couriel envoyé à l’adresse général du site, j’aimerais avoir vos commentaires sur la recherche portant sur le lien entre la consommation d’oméga 3 et le cancer agressif de la prostate.

    Personnellement je consomme 2000 mg d’oméga3/jour depuis longtemps et je pense que cela a contribué à stabiliser mes triglycérides.

    Cependant quelques jours avant la publication de cette recherche, j’apprenais que j’étais atteint d’un cancer agressif de la prostate. Or j’ai relu l’article de Richard Béliveau qui ne recommande pas ce supplément et qui mentionne qu’entre le produit original (le poisson et la capsule de supplément), il y a des transformations substantielles du produit qui n’est pas comparable au fait de manger du poisson et qui dénature ce que devrait être “manger des omega3”.

    Alors moi qui me pensait être un homme de 60 ans aussi en forme que possible (90 minutes et plus d’entraînement par jour, alimentation rigoureusement santé, poids santé,travailleur infatigable, etc) je pense que j’aurais dû m’en tenir à manger du poisson plutôt que de prendre ces substituts du poisson qui sont peut-être plus nuisibles qu’utiles.

    GT

    1. Bonjour Gilles
      Pour faire suite à la réponse que je vous ai envoyée, la dite recherche, pas plus que Dr Béliveau, ne parle de consommation d’huile de poisson. Cette recherche parle de taux sanguin sans expliquer et le Dr B parle d’une étude chez des rongeurs où l’on injecte IV des huiles. Bref, dans les deux cas ça n’explique pas grand chose.
      Santé et bon courage.

  11. Bonjour,

    je me posait une question très intéressante au sujet des Omega-3!
    Certains disent que en cas d’un mauvais dosage, les Omega-3 pouvait créer de l’insomnie.
    Chose intéressante, ma copine m’a dit qu’elle se réveillait la nuit ( elle prenait 2g le soir).
    Depuis qu’elle en a plus et qu’elle en prend plus du coup, elle a plus de problème de réveil nocturne. C’est intéressant je trouve.
    Que pensez-vous de cette hypothèse?
    et sinon, c’est quand finalement le meilleur moment pour prendre ses Omega-3? Le matin, le midi, les deux?

    Merci d’avance pour votre réponse!
    Marc Nguyen Minh

    1. Bonjour Marc
      C’est surprenant mais probable. De toute façon, il faut toujours chercher la dose minimale efficace et considérer le reste de l’alimentation. La meilleure période pour les prendre : en mangeant le matin et/ou le midi.
      Santé!

  12. Monsieur Dionne,
    Je Vous remercie pour Vos précieux conseils. J’ai une autre question à Vous poser par rapport aux Omega 3. Mon mari prend du Atorvastatin (famille de statines) pour diminuer son niveau du cholestérol dans le sang. Est – ce qu’il sera bénéfique pour lui de prendre des suppléments Omega 3 ( Omega Joy ?) pour diminuer son taux du mauvais cholestérol ? Je suis inquiète pour sa santé. Peut – il prendre, comme moi, 4 gélules de Omega Joy ? Merci de tout cœur pour Votre attention. Mes salutations, Barbara

    1. Bonjour Barbara
      Oui, certainement. Par contre, il serait mieux servi par une formule fournissant plus de DHA. Dans la même compagnie, le Extra strength ou un produit équivalent serait plus utile que le JOY.
      L’effet des omégas est peu important pour le cholestérol mais il est fort utile pour les triglycérides et ils augmentent l’effet des statines.
      Santé!

  13. Bonjour Monsieur Dionne,
    J’ai une question à Vous poser. On m’a conseillé de prendre 4 gelules de Omega Joy (par gelule : EPA 500 MG, DHA 25 MG) pour éviter mes sauts d’humeur et cela fonctionne bien pour moi. Depuis quelques années je fais de l’eczéma donc on m’a conseillé de prendre aussi de l’huile de bourrache (j’ai acheté marque Trophic (par gélule : 240 MG de AGL et Vit E 3.31mgAT) et aussi de l’huile d’onagre de la marque Efamol 500 MG ( fournissant 329 MG d’acide linoleique et 58 MG d’acide gamma- linoleique et Vit E 5 mg EAT de d-alpha-tocophérol). Je ne sais pas du tout quelle quantité ni à quel moment de la journée je devrais prendre ces trois produits ? Je ne sais pas du tout quelle posologie employer afin d’être en santé mentale et physique optimale. Je ne voudrais pas nuire à ma santé. Je n’ai pas accès à un professionnel de Votre niveau, malheureusement. SVP, répondez – moi le plus rapidement possible. Respectueusement, Barbara

    1. Bonjour Barbara
      Une chose est sure. Ce n,est pas avec ces huiles que vous nuirez à votre santé. Par contre, il n’est pas utile de prendre à la fois de l’huile de bourrache et de l’huile d’onagre. L’une ou l’autre. L’huile de bourrache est plus concentrée en AGL que l’huile d’onagre. Par contre, pour les troubles de peau, l’onagre est plus étudiée. Il est judicieux de combiner une huile de poisson (oméga 3) et l’huile d’Onagre ou de bourrache (oméga 6). Quant à la dose, il faut des doses assez élevées pour avoir des effets. Recherchez environ 1 gramme (1000mg) d’AGL.
      Si je puis me permettre, ajoutez des probiotiques. L’eczéma a sa source dans le système digestif. Les probiotiques sont donc très intéressants pour améliorer la muqueuse intestinale.
      Santé!

      1. Bonjour ,
        Concernant l’eczéma, quelles souches probiotiques conseillez vous?
        Mon bébé de 2mois que j’allaite souffre d’eczéma, si je prends des probiotiques est ce que cela peut passer dans le lait et avoir un effet bénéfique sur ses coliques et son eczéma?

        Merci beaucoup par avance pour votre aide.

        Bien a vous

        Solene

        1. Bonjour Solene
          Je présume que vous êtes en France. Si oui, les produits de Pilèje, Lactibiane, sont intéressants. Leur produit tolérance est bien.
          Essayez de plus de couper les produits laitiers.
          Santé!

  14. slt a tt le monde
    pls aider moi je souffre d’une troublemet panique et j’ai trouver sur un lins le L’huile de foie de morue
    est ce que c bien pour moi

    1. Bonjour Mustafa,
      Ce serait plus facile de vous lire si vous écriviez en français au lieu de cette langue abrégée de chat.
      L’huile de foie de morue n’est pas le meilleur choix. Une huile de poisson qui fournit 1000mg de EPA et peu de DHA par jour serait plus profitable. Idéalement, vous devriez consulter un thérapeute compétent.
      Santé!

  15. Bonjour! Une petite suggestion pour Mme. Nathalie…avez vous pensez a consulter une naturopathe agréé? Elle pourrais vous aider a vérifier certains détails:votre alimentation, votre gestion du stress, la qualité de votre sommeil, etc….Tout ceci peut avoir un impact sur votre santé globale.

    Bonne chance dans votre démarche.

    Jeannine

  16. Bonjour,
    J’aimerais savoir quelle dose est recommandée pour quelqu’un qui a la Sclérose en plaques. Tous recommandent l’Omega 3 mais personne n’est d’accord pour la dose. Seignalet quant à lui recommande l’huile d’onagre mais peut-être le conseil a moins de valeur maintenant qu’on connaît mieux les Omega 3.
    Qu’en pensez-vous?
    Merci,
    Bibiane

    1. Bonjour Bibiane,
      J’ai fait quelques présentations sur le sujet lors des congrès de la société de sclérose en plaque. Pour l’instant, il n’y a pas de dose officielle. Voici ma suggestion: Choisissez un produit concentré (au moins 60% oméga 3 par capsule) et prenez une dose d’au moins 3000 mg d’oméga 3 (EPA+DHA – et non 3000 mg d’huile). Lisez bien les étiquettes.
      Ensuite, je vous suggère fortement de prendre de la vitamine D à une dose de 75 UI par kg par jour.
      Bon succès.

  17. Bonjour,

    J’aimerais savoir si vous connaissez les produits naturel Univera. Le cas échéant, pourriez-vous me dire ce que vous en pensez? Ils sont décrits comme étant pratiquement miraculeux. J’aimerais bien m’y retrouver. Qu’en est-il vraiment?

    Merci.

    Caroline

    1. Bonjour Caroline,
      Les produits ont l’air intéressant, mais une compagnie de marketing à paliers multiples demeure suspecte. La majeure partie de ces compagnies vendent beaucoup trop cher.
      Santé!

  18. Ce message est pour madame Roy

    J’ai enfin rencontré quelqu’un d’aussi pointilleuse que moi. Je ne voulais pas un débat sur le thème mais simplement informer sur l’importance des oméga-3 ET AUSSI de la vitamine D; pour cela j’ai nommé l’article de Passeport santé qui s’exprime très bien sur les bénéfices des oméga-3 … coécrit/révisé par et JYD et qui fait aussi référence à une étude de 2001.

    J’ai écrit« flétan » par erreur au lieu de « hareng/sardine» que j’avais en tête (« fish »); je sais pertinemment que ces poissons plats sont hautement contaminés avec des métaux lourds. Mea culpa.

    Mon intention était de faire comprendre l’importance à « Cocotte » de prendre aussi de la vitamine D et quoi de plus facile que le faire avec l’huile de foie de morue -défaut professionnel : formation DAN! – USA : )) -. C’était une réponse pour monsieur et madame tout le monde. Pour une personne qui a des problèmes de santé/précaution alors il faut faire comme JYD recommande et ajouter de la vitamine D3 selon le besoin particulier; dans certains cas encore plus particulières ce sont les DHA qui sont ajoutés en plus de l’huile de poisson…avec ou sans vitamine D3…

    Aujourd’hui les compagnies comme celle déjà mentionnée offre le meilleur de deux mondes, l’huile de poisson avec ou sans vitamine D ajoutée et a différentes concentrations d’EPA. Si pour des raisons thérapeutiques vous avez besoin des doses plus hautes de vitamine D, il faut l’ajouter puisque cette huile ne contienne que 1000 UI.

    La prochaine fois que j’offre de l’information je serais plus brève : « prenez des oméga-3 dans la forme d’huile de poisson des compagnies canadiennes en vous assurant d’avoir un certificat d’analyse et d’oxydation disponible sur demande et dans les mois moins ensoleillés utilisés soit l’huile de foie de morue de qualité ou de l’huile de poisson avec la vitamine D3 ajoutée et en cas de besoin augmentez votre apport de vitamine D selon les recommandations de votre thérapeute : ))

    J’espère cette fois avoir été plus claire et n’avoir commis d’autres erreurs/horreurs ;))

  19. Bonjour !

    Félicitations pour votre entrevue radio de cette semaine sur les Oméga 3. J’ai reçu un diagnostic de trouble panique avec agoraphobie mercredi dernier et je n’ai sais plus trop par quoi commencer pour améliorer ma sitation. J’ai vu une lueur d’espoir en attendant votre entrevu. J’ai commencé la comsommation d’Oméga ce matin. Est-ce qu’il y des aliments ou des supléments qui aident à la création ou à la capturation de la sérotonine ? Est-ce que vous avez des exercices, des aliments ou autres trucs à me conseiller ? L’anti-dépresseur étant mon dernier choix.

    Merci en attente d’une réponse de votre part !

    1. Pour répondre à Nathalie, j’ai eu ce diagnostique il y a plusieurs années trouble panique avec agoraphobie et j’ai essayé de ne pas me retrouver dans les endroits que ca m’arrivait et j’ai de moins en moins cette peur. Par contre plusieurs années plus tard, j’ai fait une dépression, je devais prendre des anti-dépresseurs (sérétonine), mais je ne voulais pas donc, mon médecin m’a laissé ses deux choix le médicament ou psychologue. Avec la psychologue, je vis aujourd’hui sans peur et sans médicament. Bonne chance!

    2. Bonjour Nathalie,
      Les omégas 3, certainement, ciblez 1000mg et plus de EPA et peu de DHA.
      Les aliments sources de tryptophane, comme les protéines laitières, peuvent aider à fabriquer un peu plus de sérotonine.
      Tout exercice physique qui vous force à respirer pronfondément (à la limite de la conversation) et qui vous donne chaud est un bon exercice.
      Une multivitamine riche en B12, en acide folique et en magnésium est une bonne addition.
      La vitamine D aussi, 2000 UI et plus par jour.
      Santé!

        1. Bonjour !

          Depuis plus de deux semaines, j’ai changé mes Oméga pour une concentration plus forte en AEP (1000mg) de la marque isodisnatura. Une ou deux heures suite à la prise de mon oméga j’ai des effets secondaires (fébrilité, étourdissement léger) est-ce normal ?

          Votre réponse me sera grandement utile. Merci et bonne journée !

          1. Bonjour Nathalie,
            Non, ce n’est pas normal. Il peut s’agir d’un effet secondaire, rare mais possible.
            Suggestion. Cessez quelques jours pour vérifier si l’effet que vous ressentez ne pourrait pas être dû à quelque chose d’autre. Ensuite, recommencez à une seule capsule par jour au lieu de 3. Vous verrez comment vous réagissez. Si vous ne ressentez pas l’effet ou si l’effet a perduré durant la pause, alors vous pourrez augmenter.
            Santé!

  20. Allo,

    je veux savoir si l’huile de foie de morue est meilleure que les omegas 3 et ou 6 pour renforcer le systeme immunitaire.

    Merci pour les bons conseils.

    Cocotte

    1. Bonjour,
      L’huile de foie de morue est riche en vitamines D et A. Elle contienne aussi des oméga-3 mais en moindre quantité que l’huile de poisson. http://fr.wikipedia.org/wiki/Huile_de_foie_de_morue

      Cela dit, en hiver il est recommandé de prendre l’huile de foie de morue et à partir de le mois de mai consommer l’huile de poisson. Vous trouverez plus d’info dans cet article : http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=omega_3_huiles_poisson_ps

      Trois points à tenir compte :
      1) Puisque l’huile de foie de morue contienne aussi de la vitamine A, il faut surveiller à ne pas dépasser la dose quotidienne de 10 000 UI, toutes sources comptées ou selon les indications de votre thérapeute.
      2) Pour les oméga-3 de source animal, il faut environ sept semaines avant de voir/sentir les résultats. Ceux de sources végétales vous devrez attendre d’avantage puisque très peu sont converties en AEP et en ADH. Dans mon cas, je remarque un changement dans la couleur de cheveux mes enfants et moi-même…
      3) Les poissons et fruits de mer, TOUS, sont hautement contaminés avec toute sorte de polluants (Dioxines, BPC, pesticides, métaux lourds, etc.) pour cette raison il est préférable de consommer l’huile de poisson purifié à froid que manger le poisson même. Plusieurs personnes n’ont pas la capacité d’éliminer les métaux lourds et une fois le mercure acclimaté dans vos tissus, vous aurez la difficulté à éliminer les autres toxines et leur présence aura un effet synergique et leurs effets toxiques seront 10, 100, 1000 fois plus puissant. Dance le cas du mercure, 1 + 1 n’et pas égale a 2 mais a 20, 200, 2000, etc. Alors, vaut mieux prendre l’huile de poisson et de l’iode si vous n’utilises pas le sel commercial iodé.

      J’espère avoir bien répondu à votre question.

        1. Bonjour madame Ruby,

          Effectivement l’article de Passeport santé recommande l’huile de flétan (poisson) pour les oméga-3. Il mentionne aussi l’apport de vitamine A et D de cette huile et vous demande, avec raison, de faire attention à votre consommation journalière de vitamine A. Pour ne pas recommander l’huile de foie de morue, l’article se base sur son apport de vitamine A et une étude en 2001 qui a trouvé que l’huile de foie de morue a plus de BPC que l’huile de poisson…pas toutes les huiles sont crées de la même façon; pour cette raison je mentionne l’importance de faire affaires avec une compagnie qui filtre à froid son huile. Je prenais mon huile de foie de morue en liquide et même sans l’huile de citron ajouté, le goût est agréable et pas rance… que ce n’est pas le cas des produits en gélule et qui sont effectivement moins dispendieux. On paie toujours pour la qualité.

          Dans ma réponse à « Cocotte », je dis que c’est sage de consommer l’huile de foie de morue en hiver ET l’huile de poisson les mois ensoleillés. L’huile de foie de morue en contienne des oméga-3, pas à la même concentration de l’huile de poisson (500 mg DHA, 400 mg EPA et 40 mg ALA + vit A 850 IU et vitamine D 400 IU), MAIS comme l’oméga-3 reste dans l’organisme pendant quelques semaines après avoir arrêté sa consommation ET comme vous n’arrêtez pas sa consommation en totalité en changeant pour une huile de foie de morue (vous simplement diminuez la consommation mais vous avez des bonnes réserves…) ALTERNER la source d’oméga-3 entre huile de poisson et huile de foie de morue n’est pas bête…surtout dans nos climats… à cause de son apport en vitamine D…

          Sans vouloir faire de la publicité à une compagnie en particulier mais comme c’est celle que j’utilise présentement : chez Ascenta vous pouvez acheter l’huile de poison à « basse concentration ( DHA 500 mg, EPA 750 mg) ou concentré (500mg DHA et 1500 mg EPA) avec ou sans la vitamine D ajoutée (1000 IU). Autres combinassions sont disponibles selon l’âge et la femme enceinte. Depuis deux ans je l’utilise en exclusivité pour la simple raison que l’huile de foie de morue que j’utilisais était d’importation et je préfère faire affaires avec les compagnies locales / nationales.

          J’espère avoir étais plus claire cette fois :))

          1. Non, vous n’avez pas été plus claire. Parce que lorsque vous dites que PasseportSanté recommande l’huile de flétan c’est faux. Citer une source demande de le faire avec exactitude. C’est sur ce point spécifique que porte mon commentaire. Le sous titre de ce paragraphe dans la fiche Huile de poisson est clair : L’huile de foie de morue ou de flétan : à éviter.

          2. Bonjour Françoise et Maria,
            Premièrement, l’huile de foie de flétan et l’huile de foie de morue ne sont pas de bonnes sources d’oméga 3. La concentration n’est pas garantie. D’ailleurs, ces produits sont vendus pour leur contenu en vitamines A et D. Ce ne sont pas non plus de bonnes sources de vitamine D à cause de la quantité de vitamine A qui vient obligatoirement avec la D. Par exemple, si vous voulez une dose thérapeutique de D, comme de 2000 à 4000 UI par jour, vous tombez dans les doses trop élevées de vitamine A.
            Donc, les huiles de foie de flétan et/ou de morue ne sont pas à recommander de nos jours. Mieux vaut suggérer des huiles de poisson (provenant de la chair et non des organes) pour le contenu en oméga 3 et rajouter une vitamine D de septembre à mars.
            Ensuite, il ne faut pas se référer à des citaiton de 2001 pour parler de la contamination. Les contrôles de qualité au Canada ont beaucoup évolués depuis l’arrivée de la DPSN. La situation est tout autre aux USA où le contrôle de qualité n’est pas obligatoire. Toujours choisir un produit fait au Canada. (Je ne connais pas la situation en Europe, donc je ne me prononce pas à ce niveau). Voir l’article Huiles de poisson: made in USA?
            Santé!

  21. On a échappé au colza (canola), yes! Un jour, vs ferez votre analyse critique libre sur le sujet, j’en suis sûr. Et vous en reviendrez (il m’est avis que vous le savez déjà).

      1. Bonjour Allessandra
        Depuis le ventre de maman. Il n’est jamais trop tôt pour les incorporer. Vos 2 enfants peuvent en bénéficier.
        Santé!

  22. Très bon article, félicitations. Puisque tu mentionnes une compagnie canadienne, je me permets de mentionner une autre aussi en Nouvelle Écosse, qui est excellente : NutraSea de Ascenta http://www.ascentahealth.com/fr/ Dans leur page d’accueil on peut inscrire le numéro de lot et avoir immédiatement le certificat d’analyse. Quand la compagnie a commencé, avant que la DPSN impose un contrôle de qualité rigoureux, c’était très facile obtenir leur certificat d’analyse ET d’oxydation. J’ai toujours apprécié leur transparence. Encore une fois merci de nous rappeler l’importance de consommer notre huile de poisson et que la source soit de bonne qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*