Il était une fois… l’art de vivre C’Tonique

Art de vivre C'Tonique

Il y a quelques années, j’ai communiqué avec la fondatrice du Spa Eastman, Jocelyna Dubuc, pour lui proposer d’organiser un séminaire sur la diète cétogène au Spa Eastman. Sa première réponse fut carrément non !

Je m’attendais à cette réaction parce que la perception de la diète céto était et est encore, pour beaucoup, très négative. On y voit une nouvelle mode, un régime du bacon, la valorisation de la malbouffe, l’absence de fruits et légumes, ou pire, un danger pour la santé. Rien de bien intéressant pour quelqu’un qui, depuis plus de 40 ans, est constamment à la recherche de solutions santé efficaces et agréables à offrir à sa clientèle et à son équipe.

Évidemment, cette perception populaire pourrait difficilement être plus loin de ce que je propose.

Donc, lors de cette première conversation avec Jocelyna, j’ai présenté mon idée avec cette simple phrase : « Il faut simplement revaloriser l’apport en gras comme source d’énergie, et ta Cuisine ToniqueMC est beaucoup plus proche de ce que je suggère que tu ne le penses. »

C’est quoi la Cuisine ToniqueMC?

Le Spa Eastman a développé une façon de faire unique avec ses programmes et, surtout, avec sa renommée Cuisine ToniqueMC. Cette gastronomie santé est basée entre autres sur l’absence de gluten et de protéine laitière, mais surtout sur la qualité et la provenance des ingrédients. La Cuisine ToniqueMC , développée au fil des ans avec la contribution de toute l’équipe du Spa Eastman,  est une cuisine énergisante, colorée et savoureuse.

Personnellement, j’apprécie beaucoup la gastronomie du Spa Eastman. Mon but n’était donc pas de dénaturer cette cuisine. Par contre, le C’Tonique (Cuisine ToniqueMC faible en glucides et riche en gras) est à mon avis une évolution naturelle de la cuisine du Spa Eastman. On part avec une cuisine de très haute qualité, qui a déjà fait ses preuves pour améliorer la santé des gens, et on l’optimise en se collant à la science nutritionnelle.

Le meilleur carburant pour le corps humain

En effet, de plus en plus d’études montrent de façon convaincante que la majorité des maladies de société (maladies chroniques non transmissibles comme les maladies cardiaques, les maladies inflammatoires, le diabète, l’embonpoint et l’obésité, etc.) sont reliées de près à la résistance à l’insuline.1,2 Et cette résistance à l’insuline est directement liée aux apports massifs de glucides que nous mangeons… en pensant bien manger.

Il est donc logique de réduire notre consommation de glucides. OK, mais si on coupe les glucides, il fait les remplacer par autre chose. Sinon, nous allons manquer d’énergie. Et c’est ici qu’entre en jeu l’autre type de carburant, celui que notre corps préfère: le gras (bien entendu, pas n’importe quel gras).

Cuisine ToniqueMC se transforme en C’Tonique

Vraiment, je lève mon chapeau à Jocelyna et à l’équipe du Spa Eastman pour leur ouverture et leur sens critique. Accepter de remettre en question une façon de faire qui a fait ses preuves, accepter même d’en discuter prend beaucoup d’humilité et de bienveillance.

Dans le courant de l’année qui a suivi notre première conversation, Jocelyna a fait ses recherches, nous avons échangé et l’équipe de professionnels du Spa Eastman a été impliquée pour amalgamer harmonieusement ma vision de l’alimentation cétogène à la Cuisine ToniqueMC.

Et voilà! L’Art de vivre C’Tonique est né, pour notre santé et notre plaisir à tous!

Dates des séjours 2021:

  • 17 au 24 janvier
  • 18 au 25 avril
  • 13 au 20 juin
  • 15 au 22 octobre

Pour en savoir plus sur la semaine Art de vivre C’Tonique du Spa Eastman, consultez : 

https://www.spa-eastman.com/sejours/retraites/art-de-vivre-ctonique/

Références

  1. Bikman Benjamin, PhD. Why We Get Sick. The Hidden Epidemic at the Root of Most Chronic Disease – and how to Fight it. BenBella Books, Inc. Dallas, Texas, USA. 2020
  2. Rehman K, Akash MS. Mechanisms of inflammatory responses and development of insulin resistance: how are they interlinked? J Biomed Sci. 2016;23(1):87. doi:10.1186/s12929-016-0303-y https://jbiomedsci.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12929-016-0303-y
 

Image de l’huile d’olive par Marina Pershina de Pixabay

Pour vous, je garde un pied dans la science et l’autre dans le gros bon sens.