• Recherche

La chaîne de magasins d’alimentation américaine Whole Foods, un des joueurs importants dans le monde alimentaire naturelle aux États-Unis, a publié une liste d’ingrédients bannis de tous les aliments vendus dans leurs succursales.(1) J’ai pensé qu’elle pourrait intéresser plusieurs de mes lecteurs qui me demandent souvent si tel ou tel ingrédient est acceptable et lesquels sont à bannir de notre alimentation. Cette liste n’est peut-être pas complète, mais si vous réussissez à éliminer tout ce qu’elle contient, vous pourrez certainement dire que vous vous approchez d’une saine alimentation.

Par contre, la raison de l’inclusion de certains ingrédients dans cette liste me laisse perplexe. Par exemple, je ne connais pas de toxicité à l’EDTA; à ma connaissance, la L-cystéine, un acide aminé naturel, n’est pas néfaste, elle est même recommandée en supplément comme antioxydant, pour le système immunitaire, comme mucolytique (liquéfiant des mucus), etc. Bref, il faut tout de même prendre cette liste avec un grain de sel.

Voici une traduction libre de cette liste (les équivalences européennes proviennent de: http://mangersain.medicalistes.org/, un site d’information sur les additifs alimentaires en français). J’ai ajouté, à la suite de chaque ingrédient (lorsque pertinent), l’usage de celui-ci ou un petit commentaire de mon cru:

Ingrédients inacceptables en alimentation

« La liste suivante contient des ingrédients que Whole Foods Market trouve inacceptable dans les produits alimentaires. Nous nous réservons le droit de modifier cette liste à tout moment. »

  • L’acésulfame-K (acésulfame de potassium) (E950) – édulcorant synthétique
  • Les aliments irradiés…
  • L’aspartame (E951) – édulcorant artificiel
  • L’azodicarbonamide (E927a) – blanchisseur de farine
  • Les benzoates dans les aliments (E 210-E213) – agents de conservation
  • Le peroxyde de benzoyle (E928) – blanchisseur
  • Le chlorure d’ammonium (E510) – texturant, augmente la saveur salée et l’action des levures
  • Les arômes artificiels
  • Les colorants artificiels
  • Les couleurs certifiées
  • Les couleurs FD & C
  • Le BHA (butylhydroxyanisol) (E320) – agent de conservation
  • Le BHT (butylhydroxytoluène) (E321) – agent de conservation
  • Le BPF (guanylate disodique) (E627) – rehausseur de saveur
  • La farine blanchie
  • La farine bromée
  • Le bromate de calcium (E924b) – traitement des farines
  • Le peroxyde de calcium (E930) – blanchisseur de farine
  • Le propionate de calcium (E282) – agent de conservation
  • La saccharine de calcium (E954) – édulcorant synthétique
  • Le sorbate de calcium (E203) – agent de conservation
  • Le stéaroyl-2-lactylate de calcium (E482) – émulsionnant et stabilisateur
  • Le caprocaprylobehenin ou caprénin – substitut de gras
  • Le carmin (cochenille) (E180) – couleur rouge dérivée d’un insecte
  • Les cyclamates (E952) – édulcorant synthétique
  • La cystéine (L-cystéine), en tant qu’additif pour les pains (E920) – traitement des farines
  • Les DATEM (esters d’acide tartrique et d’acides gras mono et diglycérides) (E472e) – émulsionnants
  • Le diméthylpolysiloxane (E900) – agent anti-moussant
  • Le dioctylsulfosuccinate de sodium (DSS) (E480) – surfactant
  • L’EDTA (E386) – agent de conservation
  • L’EDTA disodique dihydraté
  • L’EDTA disodique de calcium (E385) – chélateur, agent de conservation
  • L’EDTA tétrasodique (E386) – agent de conservation
  • Les esters acétylés de mono- et diglycérides (E472b) – émulsionnants
  • Les esters lactylés de mono- et diglycérides – émulsionnants
  • L’éthoxyquine (E324) – antioxydant, agent de conservation (mais aussi pesticide…)
  • Le foie gras – Bof … ici il faut regarder la question politique et la façon d’élever les animaux dans les entreprises industrielles…
  • Le glutamate monosodique (ou glutamate de sodium) (E621) – rehausseur de saveur
  • Les graisses hydrogénées – voir Bon gras, mal gras
  • Le guanylate (E627) – rehausseur d’arôme
  • Les huiles extraites à l’aide de solvants, lorsque vendues seules et non comme ingrédient d’un produit complexe (sauf l’huile de pépin de raisin)
  • L’huile partiellement hydrogénée
  • L’huile végétale bromée (BVO)(E443) – émulsionnant
  • L’IMP (inosinate) (E630) – rehausseur d’arôme
  • L’inosinate (E631) – toujours avec MSG
  • L’oxyde d’éthylène – apparenté à E431 polysorbates et Stéarate de polyoxyéthylène 40) – agent texturant
  • Les hexa-, hepta- et octa-esters de saccharose (E473) – émulsionnants
  • Le sirop de maïs riche en fructose – voir Nouvelle tendance: le foie gras, Sucre ou alcool, choisir son poison…, La consommation modérée de fructose cause le développement du syndrome métabolique et Le fructose au banc des accusés
  • Le méthyl silicium
  • Le méthylparabène et le propylparabène – agents de conservation – voir Si c’est sur le marché, c’est parce que c’est bon!, La France interdit les parabènes, Une cause d’allergies? et Des cosmétiques, causes du cancer du sein?
  • Les substituts de matière grasse en microparticules dérivés des protéines de lactosérum
  • La natamycine (E235) – agent de conservation antifongique
  • Les nitrates / nitrites – agents de conservation: viande et charcuterie
  • Le nitrate de sodium / nitrite (E251) – conservateur et fixateur de couleur
  • Les boîtes de conserve soudées au plomb
  • Le polydextrose (E1200) – épaississant
  • Le benzoate de potassium (E212) – agent de conservation
  • Le bisulfite de potassium (E228) – agent de conservation et antioxydant
  • Le bromate de potassium (E924a) – agent de traitement des farines
  • Le métabisulfite de potassium (E224) – agent de conservation et antioxydant
  • Le sorbate de potassium (E202) – agent de conservation
  • Les propionates (E280) – agent de conservation
  • Le gallate de propyle (E310) – antioxydant
  • La saccharine (E954) – édulcorant synthétique
  • Le phosphate de sodium et d’aluminium (E541) – régulateur d’acidité et stabilisant
  • Le sulfate d’aluminium sodique (E521) – affermissant
  • Le benzoate de sodium (E211) – agent de conservation
  • Le bisulfite de sodium (E211) – agent de conservation et antioxydant
  • Le diacétate de sodium (E262) – conservateur, régulateur de l’acidité et séquestrant
  • Le propionate de sodium (E281) – agent de conservation
  • Le stéaroyl-2-lactylate (E481/E482) – émulsionnant et stabilisateur
  • Le sulfite de sodium (E221) – agent de conservation, stabilisateur
  • L’acide sorbique (E200) – agent de conservation
  • Le sucralose (E955) – édulcorant synthétique
  • Les sucroglycérides (E474) – émulsionnants
  • Le polyester de saccharose – agent texturant
  • Les sulfites (dioxyde de soufre) – agents de conservation
  • Le TBHQ (butylhydroquinone tertiaire) (E319) – antioxydant
  • L’éthylvanilline – saveur artificielle
  • La vanilline – saveur artificielle

 

Référence:

  1. http://www.wholefoodsmarket.com/products/unacceptable-ingredients.php?goback=%2Egde_2931389_member_137648207

Voir aussi

The unacceptable ingredients list par David Kelso sur Tasty brand

31 commentaires

  1. Le premier ennemi de l’Homme, c’est le sucre. Etrangement, vous n’en parlez pas alors qu’il fait des ravages dans le monde. Combien de gens ont-ils été atteints par des maladies à cause de cette liste ? Et combien de diabétiques (déclarés) y a-t-il dans le monde ? 480 millions ! Faites le calcul vous-même ! Erreur sur la cible. La modération est requise dans tout, y compris dans l’usage de ces aliments qui contiennent un de ces additifs. Mais soyons bien précis : le premier ennemi de l’Homme, c’est bel et bien le SUCRE ! Or, les lobbies qui produisent ce poison sont si puissants qu’ils détournent notre attention du vrai drame, aidés en cela par ce genre de “mises en garde” !

    1. Bonjour Wahid
      Vous avez raison. Cette liste fait référence aux additifs. Pas aux ingrédients majeurs comme la farine ou les sucres. Ce n’est certainement pas une liste complète.
      santé!

  2. Bonjour, les sulfites sont-ils vraiment à proscrire ? J’essaie d’augmenter mon apport de Potassium en mangeant des abricots séchés, mais ils contiennent tous des sulfites. Devrais-je en prendre malgré tout, ou pas ?

    Merci !
    Sylvain

    1. Bonjour Sylvain
      Oui et non. Pas absolument. De toute façon, vous ne serez pas capable de les éviter totalement puisque plusieurs fruits en contiennent naturellement comme les raisins.
      Certaines personnes sont très sensibles aux sulfites. Ces personnes doivent porter une attention particulière. Elles ont des symptômes comme des maux de tête ou des réactions cutanées ou respiratoires lorsqu’elles consomment des sulfites en trop grandes quantités.
      Dans les fruits séchés, ils servent d’antioxydants pour garder la couleur des fruits. Des abricots séchés sans sulfite, ça existe mais ils seront bruns.
      Santé!

  3. J’ai fait ma recherche sur l’EDTA parce que j’avais remarqué que des femmes que je connaissais depuis mon enfance ont eu leur santé atrophiée suite à une chélation PRÉVENTIVE avec l’EDTA (trois Alzheimer, une Parkinson-like : 9 ans à vivre dans un corps qui n’a jamais pu répondre… et toute sa tête pour se rendre compte de sa situation et deux autres avec sénilité… à 60 ans! Leurs maris qui ont suivi la même thérapie n’ont eu aucune réaction, ni positive ni négative. Les médecins qui ont suivi une de ses personnes ont admis que c’était suite à la chélation que ces 6 femmes sont tombées malades) et interviewé une patiente de Hal Huggins qui est devenue paralysée suite à une IV de vitamine C avec EDTA (depuis, le traitement à la vitamine C est exempt d’EDTA — je parle de HH). Lors de ma lecture d’études sur la chélation avec EDTA (très peu à l’époque), j’ai remarqué que les femmes avaient plus de résultats négatifs que les hommes. Une méga étude était pour se réaliser, mais, à ma connaissance, elle n’a jamais vu le jour. Je continue à croire que l’EDTA est dangereux. Pour certaines choses, tout est dans la dose, pour d’autres, comme le mercure, les niveaux acceptés comme « normaux » sont là uniquement parce que nous sommes tellement contaminés que les décideurs ne veulent pas faire paniquer le public. Tu le remarques surtout dans les niveaux des contaminants des eaux potables, les normes ne cessent d’augmenter. On a fait la même chose avec Fukushima : augmenter la norme de radiation acceptable… autrement le Japon aurait dû évacuer une zone de 300 km et cela incluait Tokyo. Pour éviter la panique, simplement monte tes normes. Est-ce que les gens sont en moins de danger? Pas de tout, mais tout le monde dort plus tranquille. Si tu demandes à n’importe quel chercheur spécialisé sur le mercure il va te dire qu’il n’y a pas de dose sécuritaire et l’EDTA transporte le mercure du poisson que tu manges, de tes amalgames, de tes vaccins, de l’air, etc. directement à ton cerveau, tes reins, ta thyroïde, ton cœur et tes points faibles. De mon côté, je continue à l’éviter.

  4. Ne connais pas cet organisme; je sais que l’EDTA est à éviter. Faites votre propre recherche et arrivez à une conclusion; c’est ça que j’ai fait. Selon le professeur Boyd Haley, expert en mercure et Alzheimer l’ajout d’EDTA dans la transformation des aliments est préoccupant et fort probable un facteur important dans le développement de cette maladie. Mes recherches ont confirmé ses dires. À vous maintenant de lire les études publiées sur le sujet et arriver à votre propre conclusion. Commencez par lire la liste des ingrédients acceptables et à éviter et vous allez remarquer qu’il y a des aliments qui ne devraient pas se trouver dans la liste à éviter comme l’Aloe vera et le Ginkgo biloba. Jean-Yves peut commenter. Des additifs dans la liste à consommer moins devraient être dans la liste à éviter. Des additifs comme l’amidon modifié devraient aussi être évités, mais se trouvent dans la liste d’acceptables. Il faut beaucoup lire pour se former une opinion.

    1. Bonjour Maria et Marie Andrée
      Tout est dans la dose et la voie d’administration. Il est vrai que l’EDTA est sécuritaire. La preuve du risque n’est pas très forte. Le EDTA est utilisé pour la perfusion dans les cas de thérapie par chélation. En topique, aussi, il est sécutaire. Par contre, comme c’est un très petit chélateur, il a la possibilité de diffuser dans le corps avant d’être éliminé. C’est pourquoi, je crois, Maria cite le Dr Haley. Mais encore là, à partir de quelle dose, sur quelle durée ?
      Bref, si vous voulez un produit 100% naturel, le EDTA ne l’est pas puisqu’il est 100% synthétique.
      Mais en terme de toxicité, on a vu pire.
      L’Aloès ? peut-être le latex qui est fortement laxatif. Le gel est sécuritaire. Le ginkgo ? peut-être à cause des interactions mais il faut des véritables doses pas des minuscules additions. À moins que ce ne soit les fruits du ginkgo qui sont toxiques…
      Comme quoi, une liste ne peut pas donner toutes les informations.
      Santé!

  5. Bonjour Maria Acosta
    dans l’article de La Maison du 21e siècle, on nous présente aussi la liste publiée par le Center for Science in the Public Interest (CSPI) et eux le classe comme safe. N’ont-ils donc aucune crédibilité à vos yeux?

    Marie-Andrée

  6. L’EDTA est un acide aminé artificiel, entre autres il est un chélateur des minéraux. Il est utilisé dans différentes industries : alimentation (enlève le goût métallique, conservateur), pharmaceutique, cosmétique et agricole. Nos eaux et sols sont très contaminés avec cet aa et nous devons l’éviter. Voir mon commentaire plus détaillé du 10 août 2012.
    Dans l’article de La Maison du 21e siècle il est classé nocif et pas comme acceptable.

  7. Bonjour J.Y.

    Pourriez-vous m’aider à comprendre ce langage un peu trop scientifique concernant le EDTA. Bien que ces échanges entre étudiants soient teintés d’un peu d’humour, le contenu me semble sérieux. Voici l’adresse:

    http://forums.futura-sciences.com/chimie/137639-edta-dangers.html

    Je lisais aussi que Le CSPI dans sa Liste des additifs alimentaires classés selon leur degré de dangerosité, le classe comme safe (sécuritaire)???

    https://maisonsaine.ca/sante-et-securite/manger-sante/additifs-alimentaires-liste-ingredients-inacceptables.html

    Qui croire?

    Merci
    Marie-Andrée

  8. J’aimerais bien connaître les compagnies de boites de conserves qui utilisent du plomb pour les sceller. On ne voit qu’une fois ouvertes. Aussi est-ce plus sûre les boites dont l’intérieur est tout en blanc ?

    Merci

    1. Bonjour Lucille,
      Je ne sais pas, mais il me semblait que le plomb était interdit…
      Blanc n’est pas mieux puisqu’il dégage du BPA dans les aliments, particulièrement les aliments acides comme les tomates.
      Santé!

  9. Bonjour Jean-Yves,

    Merci de nous offrir cette liste.

    Voici un éclaircit sur les deux ingrédients dans la liste qui te tracassent.

    L’EDTA est un chélateur qui se trouve souvent dans les aliments et produits cosmétiques…tout comme dans le sol agricole. Il est utilisé en médicine pour enlever le calcium des vaisseaux sanguins, comme traitement ou en prévention à l’athérosclérose; il est aussi le traitement préféré en cas d’intoxication au plomb chez l’enfant.

    Le problème est qu’il est néfaste particulièrement pour les femmes qui suivent une chélation avec l’EDTA…les métaux toxiques, particulièrement le mercure, se déposent dans le cerveau. Le professeur Hayley et son équipe de chercheurs se préoccupait entre l’utilisation d’EDTA dans l’alimentation el la maladie de l’Alzheimer. C’est une excellente idée de le bannir.

    La L-Cystéine, un acide aminé essentiel, qui fait partie de la détox de métaux lourds; particulièrement le mercure. Par contre, des études ont démontré que d’hautes doses vont transporter le mercure dans le cerveau. Les aliments d’origine animale contiennent déjà cet acide aminé, supplémenter les aliments transformés peut augmenter le taux à des niveaux dangereux. Le supplémenter doit être supervisé par un thérapeute de la santé qui connait bien en les mécanismes de la détox du mercure et autres métaux lourds.

    Whole Foods est en train d’agir d’une manière responsable puisque ces deux ingrédients risquent de faire plus de tort que du bien.

    Comme tous les lecteurs suggèrent, vaut mieux éviter les aliments transformés 🙂

  10. Je demeure hors-Québec, et il y a un Whole Foods dans ma ville. Je dois dire que je suis resté un peu sur ma faim et que je n’ai pas acheté grand chose. Il ne me semblait pas y avoir vraiment quoi que ce soit qu’on ne retrouverait pas dans d’autres magasins d’aliments naturels. Les prix m’ont semblé plutôt élevés dans l’ensemble, plus que ce dont je me souvenais dans les magasins Végétarien, ou je suis allé plus souvent. Cette publication est probablement pour eux plus un coup de publicité et une façon de se faire bien voir qu’autre chose.

    Une règle plus simple me semble plutôt être : ne pas acheter d’aliments transformés.

    Plutôt surprenant qu’on ne retrouve pas l’amidon de maïs parmis cette liste. À mon avis il s’agit du pire additif que l’on retrouve dans les produits que l’on consomme, et de loin. Cela semble aller dans le sens de mes suspicions. Quand je lisais les listes d’ingrédients dans le Whole Foods, j’en ai vu plusieurs qui m’ont fait douté. Je crois que cette chaîne cherche plutôt à courtiser les gens qui souhaitent bien manger, mais qu’elle est tout de même prête à couper les coins ronds pour faire des profits, et d’inclure des additifs qui sont tout de même nocifs mais qui ne sont pas populaires à démoniser.

    L’inclusion du sucralose ne me semble pas être une bonne idée. C’est un remplaçant de sucre qui est somme toute pas mal, et qui est beaucoup, beaucoup moins pire que l’aspartame. Tant que c’est clairement indiqué sur l’emballage je n’ai pas de problème. Je ne crois pas qu’il soit problématique d’en consommer de temps en temps.

    Claudette : si vous voulez mon avis, les suppléments d’Omega 3 sont à éviter, parce que ceux qui sont distribués ici sont presque tous purifiés avec un procédé par lequel on utilise de l’éthanol (procédé ethyl ester) parce que c’est beaucoup moins cher. Ces huiles perdent énormément de leur efficacié et surissent rapidement Si vous mettez de ces huile de poisson au fond d’un verre de styromousse, vous allez voir que le fond du verre se désintègre.

    Un autre procédé (triglycéride) est plus laborieux, et presque inexistant ici (quoique la norme en scandinavie) permet de conserver la forme originale de la molécule sans qu’il reste des résidus dégoûtants dans l’huile. Ce type d’huile est de 3-4 fois plus efficace que celle que l’on retrouve partout. À ma connaissance, la seule marque au Canada qui utilise ce procédé est la marque Nordic Naturals.

    1. En réponse a Claudette,
      Il y-a effectivement 2 grands types d’oméga-3 un qui se dit de qualité pharmaceutique (malgré le fait qu’il n’existe pas de référence USP, PB ou NF pour l’huile de poisson) cette huile est une huile raffinée que l’on appelle distillation moléculaire pour faire sérieux! et perd son caractère triglyceridique. Cette huile de distillation moléculaire n’est effectivement pas le meilleur choix d’oméga-3. Mais il y-a également de disponible des huiles de poisson non raffinée autre que celle proposée par Claudette par exemple celle de la Compagnie Land Art qui est très bonne en passant!
      **En ce qui concerne la liste des ingredients bannis par Whole Foods et bien j’ai pu constater de mes yeux que leur magasin de Toronto a beaucoup de produits sur leur tablettes qui ne respecte pas cette liste…

    2. Bonjour Lucien,
      Je suis d’accord avec vous. Cette liste est peut-être un gros argument commercial. Par contre, elle aide quand même pour éviter certains ingrédients. Pour ce qui est des omégas 3, plusieurs compagnies ont des triglycérides sur le marché. À savoir s’ils sont plus efficaces que les éthyl esters, la science n’est vraiment pas claire à ce sujet. Oui, les triglycérides sont mieux absorbés, mais la différence n’est pas significative.
      On peut trouver une liste par type d’ingrédient sur le site de IFOS international
      Santé!

  11. Whole Foods a récemment fait l’objet d’un reportage à la télé aux USA car elle vendait des produits étiquetés BIO en provenance de la Chine; fiabilité douteuse pour le moins!

    Mais il s’agit ici d’une excellente initiative qui – souhaitons-le – poussera les manufacturiers à surveiller leurs ingrédients et les compétiteurs à faire de même.

    Dommage que cette entreprise n’ait pas encore de succursale au Québec.

    1. Bonjour Pierre,
      Nous n’avons pas de Whole Foods, mais nous avons des Avril, des Rachelle-Bery, des Tau, des La Moisson, des La boite à Grain, des Coop La manne, Coop Alina, Coop d’Alentour, etc.
      Nous faisons quand même du bon travail.
      L’approche de grande corporation américaine parait bien, mais comme vous le mentionnez, peut être… imparfaite 🙂
      J’aime mieux le “small is beautiful”.
      Santé!

      1. Malheureusement, le bio peu fiable d’origine de Chine envahit les tablette ici aussi. Essayez de trouver des haricots rouges secs bio ou des graine de tournesol bio qui ne viennent pas de Chine… Et ce ne sont que des exemples.

  12. OUF ………. Jean-Yves, MERCI !!!

    mais avoue, compliqué de se rappeler de tout ça à moins d’apporter la liste…

    moins compliqué de cuisiner maison et d’acheter bio (sommes-nous sûrs???)

    y-a-t-il une chronique sur les eaux, naturelles, source, gazifiées etc…. nos tablettes sont pleines de nouveaux produits…

    que penser des omégas -3 soulagement douleurs arthritiques, on devient fou devant la panoplie de produits même dans les magasins d’alimentation naturelle.

    Bonne fin de semaine Jean-Yves

    1. Pas vraiment besoin d’apporter une liste. Suffit d’acheter le moins possible des aliments transformés. De faire ses propres repas à partir d’ingrédients de base comme ça on sait nous même ce qu’on met dedans. Et aussi… Si un gâteau est bon jusqu’en 2014… c’est mauvais signe…:)

    2. Bonjour Claudette,
      Le bio, lorsque certifié par un tiers indépendant (Ecocert, Garantie Bio, AB, etc.) est fiable. Lorsqu’il s’agit d’un produit transformé certifié uniquement par un gouvernement (USDA Organics, par exemple), non ce n’est pas fiable. Ils ont fait trop de compromis pour plaire aux grosses corporations.
      Santé!

      1. euh , rebonjour , excusé moi , mais jaimerais apportez une précision quand a vos affirmation de qualité sure venant des certifica ab et les autres , ma belle soeur a, cette été, fait les vendange dans un ensemble de champ d’un meme agriculteur (soit dit en passant il sagissait en loccurence de raisin destiné a la production de vin )
        il avais deux type de parcelle , l’une qui est depuis des génération cultivé pour faire le vin a sont nom de qualité normale(plutot renomé sans vouloir sité ) , et une autre destiné au label bio ,(exactement le quel je ne saurais vous dire , mais label bio c’est sur ) a son nom aussi; deja niveau des consigne , le vin normal devais etre ramassé essentiellement si bien coloré pour plus de 70% de la grappe et sans signe de moisisure , alors que le second … entre les 35 pourcent de raisin vert les 25 pourcent de raisin a moitier pourris (du au manque de cuivre et du aussi au fait que les vigne possédant des type de résistance particuliere on toute plus ou moins disparus du marché ya de ça 45 ans ) mais surtout ce que je souhaité dire , c’est que lagriculteur avait eu un accord et dont des aide monaitaire type subvention , pour désengorgé une décharge dans les champ de ceux qui etait daccord , et donc elle raconté que le sol etait jonché de dechet tout plus grand et divers les un que les autre , par exemple sur 20 centimetre de dessus de terre (qui a été labouré après épendage ) figuré une quinzaine de gros morceau de plastique en tout genre et toute couleur , de plus , jaimerais rajouté que lagriculture bio utilise des probiotique en quantité démesuré (comme ce que l’on retrouve chez les cultivateur de cannabis indoor (quil se servent sans démesure en holland de type bio bizz bio mix et jen passe )et en diversité assé peut quantifiable , et quand on sait que un millilitre de solution peut contenir plus dun milliard de virus de famille diverse et varié … …jai comme un doute sur la qualité du terroir ;).
        sinon comme dautres le disent , linitiative ne peut etre que encouragé certes , et votre article comme les autre mérite le détour 😉 bien a vous ciao .

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*