Encore une nouvelle à propos du fructose!(1) Une étude lie la consommation de fructose au développement de la pire véritable épidémie de notre société: le syndrome métabolique et l’obésité. Cette étude a ceci de particulier qu’elle inclut non seulement le fructose pur, mais également l’infâme sirop de maïs riche en fructose.(2)

J’entends déjà les détracteurs affirmer que cette étude, effectuée sur des rats, est donc non applicable chez l’humain. Mais c’est drôle comme la tendance se maintient: toutes les études (les vraies, celles qui ne sont pas financées par des intérêts commerciaux) arrivent à la conclusion que le fructose augmente les risques de maladies métaboliques.

Dans cette étude d’une durée de 10 semaines, les chercheurs ont soumis des rats à différentes boissons: soit de l’eau, soit de l’eau additionnée de l’un des édulcorants suivants:

·Sirop d’agave (90% fructose)

·Fructose pur

·Sirop de maïs riche en fructose

·Sirop de maïs riche en fructose avec Hoodia (coupe faim)

·Stévia (édulcorant naturel sans sucre, donc sans fructose)

Les différentes boissons testées ne contiennent que 12,5% de l’agent sucrant, ce qui correspond à une consommation modérée chez l’homme.

Résultats

·Cholestérol: En 10 semaines, le taux de cholestérol a augmenté à la limite supérieure de la normale avec les boissons contenant du fructose pur et du sirop de maïs sans hoodia.

·Triglycérides: Les chercheurs ont noté une hausse des triglycérides dans les groupes sirop d’agave, sirop de maïs, sirop de maïs + Hoodia.

·Dommages hépatiques: La consommation modérée de fructose a modifié le comportement des animaux ainsi que le métabolisme de leur foie. En effet, certaines enzymes hépatiques mesurées pour évaluer le métabolisme du foie, comme l’alanine aminotransférase, ont augmentées de façon très significative chez les animaux qui buvaient l’une des quatre sources de fructose. Quoique le poids des animaux n’ait pas augmenté de façon significative, les paramètres du métabolisme montrent un dommage au foie.

Dans le vrai monde, un tel apport de fructose est associé à une alimentation de mauvaise qualité, riche en gras et pauvre en bons aliments. Le tout, comme chez nos rats, entraine le développement du syndrome métabolique.

Paramètres cliniques du syndrome métabolique*

Le diagnostic de syndrome métabolique est posé lorsqu’au moins 3 des facteurs de risque suivants sont présents:

·Tour de taille: Homme >102 cm (>40 in); Femme >88 cm (>35 in)

·Triglycérides élevés: >150 mg/dL (>1.69 mmol/L)

·HDL-Cholestérol réduit: Homme <40 mg/dL (<1.03 mmol/L) ; Femme <50 mg/dL (<1.29 mmol/L)

·Pression sanguine élevée: >130/>85 mm Hg

·Glycémie à jeun élevée: >110 mg/dL (>6.1 mmol/L)

* Information tirée de: Executive summary of the third report of the National Cholesterol Education Program (NCEP) Expert Panel on Detection, Evaluation, and Treatment of High Blood Cholesterol in Adults (Adult Treatment Panel III) .

On pourrait ajouter à cette liste la résistance à l’insuline, le surpoids, un taux élevé de mauvais cholestérol (LDL), l’hyperuricémie (augmentation du taux d’acide urique dans le sang), les atteintes vasculaires, etc.

Finalement, ne trouvez-vous pas que les résultats de cette étude sont conformes aux autres que j’ai déjà cités (voir Le fructose au banc des accusés)? Le fameux documentaire Supersize me du journaliste américain Morgan Spurlock arrive également aux mêmes conclusions: augmentation du poids en un mois, mais surtout changement de comportement et atteinte significative du foie.

Il est évident que le fructose n’est pas le seul coupable des maux de notre société, mais, parmi ceux-ci, il occupe une place de choix.

Santé !

JYD

Références:

1.Daniells S. Fructose sweeteners may promote Syndrome X. 09-Nov-2009 www.nutraingredients.com

2.Figlewicz DP, Ioannou G, Bennett Jay J, Kittleson S, Savard C, Roth CL. Effect of moderate intake of sweeteners on metabolic health in the rat. Physiol Behav. 2009 Dec 7;98(5):618-24. Epub 2009 Oct 6. PubMed PMID: 19815021.

3.Informations sur le film Supersize me sur wikipedia

4.Pour voir le film Supersize me

19 commentaires

  1. Bonjour, votre article est très intéressant, merci! J’ai cependant une question, j’ai eu une échographie me disant que mon foie était légèrement gras, je prenais depuis des mois des smoothies de fruits et eau seulement à chaque matin et quelques fois, je buvais du kombucha, et moins de 4 mois plus tard, une autre échographie me disant que mon foie était rendu au stade modérément gras. Est-ce que le fructose des fruits peuvent donner ce résultat selon vous ? Je ne consomme pas de sirop de fructose ou autre mauvais sucre, le seul sucre consommé était un peu de sirop d’érable ajouté dans une vinaigrette-maison. J’en suis maintenant qu’aux fruits le matin, et non aux smoothies. Merci de m’éclairer !

    1. Bonjour Mic
      Oui, très probable. Les sucres des aliments, surtout lorsqu’on enlève les fibres et autres nutriments dans des jus, peuvent entrainer une stéatose si vous êtes sensible.
      Commencez par réduire les glucides (calculez les glucides de vos aliments : sur l’étiquette nutritionnelle (ou en ligne) glucides totaux = fibres = glucides nets) moins de 100 g par jour
      Augmentez vos gras alimentaires (tous sauf les huiles végétales oméga 6 et les gras industriels comme margarines)
      Vous verrez votre foie s’améliorer
      Santé!

  2. Dans votre article vous remettez en question la prise de fructose de maïs et montignac.

    je pense qu’il aurait été totalement d’accord avec vous car dans sa méthode le fructose de maÏs est interdit.
    il autorise en trés petite quantité le fructose de betterave et non de maïs. et encore il faut compter son fructose dans les fruits et ne pas dépasser 30 g de fructoses fruits compris.

    selon montignac
    -le fructose de maÏs a un indice glycémique de 115
    – et 20 seulement pour le fructose de betterave.

    mais il dit bien que tout fructose est un fructose est que sa quantité doit être trés limité, comme le sirop d agave il rentre dans ces 30g de frutose par jour. le sirop d agave est autorisé car il provient d une plante… et non de maïs

    la chance que les européens ont c est qu’il y a pratiquement pas de sucre rajouté sur les produits comme sauce de salade, sauce tomate, tomates…. ici tout est sucré… du sirop de maïs partout…

    je vous met ici un petit résumé de sa méthode met surtout l accent, merci de dire si elle vous parait saine ou non
    -sur l apport de fibres, donc préviligier les aliments comme les fruits, beans, patate douce…
    -sur l’apport de bons gras (oméga3 et limitation des omégas 6, utilisation d’huile d’olive première pression à froid, poissons gras plusieurs fois par semaine
    -consommation aussi mais limité de noix
    -avoir un apport de légumes important dans son assiette
    -limitation de la viande ou de protèine animale au profit de protéines végétales et des poissons gras. mais attention il faut avoir ses proteines à chaques repas
    -limitation des produits laitiers, un par jour

    aprés oui il autorise le fructose de betterave, à utiliser en se limitant à 30 g par jour
    et en comptant le fructose des fruits

    le gros point de sa méthode est de ne pas associé un indice glycémique moyen avec une prise de matière grasse autre qu’un compatible et en petite quantité.

    donc si vous avez un aliment dans un repas avec un indice glycémique moyen entre 35 et 50, vous pouvez y associer seulement comme gras, de l huile d olive pour la cuisson, un peu, du poisson ou des crustaces, de l avocat, des graines ou noix en petite quantité.
    et pour ces repas là bien sur, pas de gras saturés ou insaturés donc les laitages seront sans gras, lait écrémé, pas de beurre pour ce type de repas.
    cela me semble raisonnable car cela priviligie les bons gras

    si l on veut cuisiner un dessert familial le week end il conseille en effet d utiliser le fructose de betterave au lieu de sucre raffiné, ou d agave, ou de xylitol .

    cette méthode m’a bien fait perdre du poids et enfin je ne prend plus de poid cela m’a permet d introduire des aliments santé dans mon alimentation que je ne mangeais pas avant, des beans, de la patate douce, du riz basmati délicieux…. et de tester des farines comme le kamut trés bon au niveau nutritionnel

    voila le résumé grossier de la méthode montignac

    c’est un livre d un cardiologue québéquois qui m’a fait découvrir cette méthode

    donc vous avez raison le fructose est du fructose à limiter

    merci pour cet article

    1. Bonjour Patsyjo
      Je ne remets pas la méthode Montignac (à part peut-être les combinaisons alimentaires), simplement l’affirmation que le fructose est correct à inclure parce qu’il n’agit pas sur l’insuline. M. Montignac a été un pionnier de l’indice glycémique et de son rôle dans la prise de poids. Ce principe est maintenant tellement admis que la majorité des intervenants en nutrition le préconise.
      Dans votre message, je remets en question l’indice glycémique du fructose de betterave vs celui de maïs. Du fructose, c’est du fructose. La seule distinction à faire est si ce sucre est dans le fruit à l’état natif où s’il est purifié
      Santé!

  3. Bonjour,

    Toutes les hydrates de carbone ont un effet néfaste sur l’obésité, donc aussi le fructose.

    faut-il pour autant limiter la consommation de fruits alors que l’on sait que d’un autre côté ils sont bénéfiques pour la santé ??

    Il me serait agréable d’avoir l’avis de spécialistes et autres nutritionnistes.

    Richard.

    1. Bonjour Richard
      Il faut faire attention de ne pas généraliser. Les glucides (hydrate de carbone) sont importants. Le problème de l’alimentation contemporaine est qu’ils prennent une place trop importante et qu’ils arrivent complètement dépourvus des autres nutriments qui dans la nature servent à bien les utiliser. Les fruits contiennent des glucides mais ils apportent avec eux tous ces nutriments essentiels que les sucres raffinés n’ont pas (fibres, oligo-éléments, flavonoïdes, etc.). Donc oui, consommer des fruits et légumes mais réduire au maximum le sucre rajouté
      Santé!

  4. Bonjour Jean-yves, je viens de découvrir votre site et sa mine d’information très fournie et documentée, j’admire en tant que professionnelle de santé (ostéopathe et nutritionniste) le travail que vous fournissez.
    Je voudrais cependant vous poser une question par rapport à la stévia (je parle d’un extrait pur à 98% et pas d’un extrait auquel on aurait ajouté par exemple de la maltodextrine, ce qui est à mon avis, toxique) Pour ma part, je différencie la stevia des autres édulcorants puisque c’est un extrait naturel. Elle n’a, apparemment pas, d’effet sur la glycémie. Elle ne devrait pas, donc, avoir d’impact sur le stockage de graisse. Confirmez-vous? C’est important pour moi parce que je conseille à mes patients d’éviter les sucre à IG élevé et ceux qui contiennent du fructose, mais je leur conseille la stévia en poudre. Alors, pouvez-vous m’éclairer sur ce point?
    Merci

    1. Bonjour Pascale Pech
      Oui, le stévia, la plante ou un extrait complet, n’a pas de toxicité connue.
      Pour l’instant les principes actifs purs (stéviosides et rebaudioside D.) n’ont pas montré de risque non plus.
      Santé!

  5. Bonjour Jean-Yves,
    Très intéressant article! J’ai lu beaucoup sur les effets néfastes du fructose ajouté dans les boissons et aliments. Mais je me demande une chose: qu’en est-il du fructose présent dans les fruits? Je sais que certains prônent de limiter leur consommation, alors que d’autres préconisent des diètes composées presqu’exclusivement de fruits (!). Je me demande si une consommation normale à élevée de fruits a aussi des effets néfastes? Avez-vous des informations à ce sujet?
    Merci!

    1. Bonjour Anne Katherine,
      Les effets néfastes du fructose sont pour l’ajout de fructose purifié ou de sirop de maïs riche en fructose (ou de sirop d’agave). Le fructose dans les fruits n’est pas nocif. Par contre, certaines personnes souffrant d’intolérance au fructose (symptômes semblables à l’intolérance au lactose du lait : ballonnements, crampes, etc.) doivent limiter même les fruits.
      Mais autrement, pas de problème. Les fruits fournissent les nutriments nécessaires au métabolisme.
      Santé!

  6. Bonjour Jean-Yves,

    Vos articles sont une mine d’or ! Je vous suis de la Belgique et j’apprécie énormément votre “newsletter”.

    Quant aux quantités de fructose, je me pose une question cruciale: “je mange beaucoup de fruits notamment vers 16h00 en en-cas, comme ils contiennent du glucose, cela risque-t-il d’entrainer un syndrôme du métabolisme ?”. Car si je ne m’abuse, ils contiennent 100 % de fructose ?

    En vous remerciant de votre réponse.

    Bien amicalement de Bruxelles.

  7. Bonjour,

    Je suis un ancien professionnel de la santé en retraite depuis pas mal de temps et intéressé par la stévia. Connaissez-vous l’impact que peut avoir la stévia sur les triglycérides, glycémie et autres cholestérol ??

    Merci d’avance pour votre éclairage.

    Cordialement.

    R. Haas.

    haas.richard@orange.fr

    “La médecine a fait tellement de progrès que plus personne n’est en bonne santé”
    Aldous Huxley

  8. Bonjour Jean Yves,
    Ne sachant plus ce qui est bon de ce qui ne l’est pas , je finirai par ne plus rien manger 🙂
    Concernant le fructose, consommé de façon sporadique–par exemple dans la préparation de patisseries consommées une fois par semaine– et de façon modérée, moins de 30g de fructose par jours, y’a t-il les memes risques de developper un sydrome métabolique plus tard.
    Je tiens à ma santé beaucoup plus qu’a ma ligne, en croyant bien faire j’ai supprimé le sucre blanc de mon alimentation ne le remplaçant que par le fructose dans les gateaux et j’ai augmenté ma ration de fibres (pain au son, fruits)

    1. Bonjour “Dasvidania”
      Vous avez tout à fait raison. Un jour, le café est bon pour prévenir le diabète et d’autres maladies. L’autre, il est néfaste pour la santé cardiovasculaire.
      Trop d’information contradictoire, c’est comme pas assez 🙂
      L’important dans l’alimentation d’aujourd’hui est de limiter les ajouts d’ingrédients raffinés (sucres, sel, gras de mauvaise qualité) qui se retrouvent concentrés dans les aliments préparés) et le “néfaste food”.
      À tout prendre, je préfère cuisiner avec du vrai sucre plutôt qu’avec du fructose, n’en déplaise à M. Montignac 🙂 Mais ce sucre sera de préférence non rafiné…
      L’important est (je me répète) de limiter. D’autant plus que, dans votre message, vous mentionnez que vous avez augmenté les fibres alimentaires qui ont comme effet positif de diminuer l’absorption des sucres et de réduire le pic sanguin de glycémie après les repas.
      Au plaisir, Joyeuses Fêtes et surtout Santé!
      JYD

  9. C’est vrai qu’il y a encore des choses à apprendre à propos du xylitol mais j’invite tout le monde à lire la fiche de ce polyol extrait d’écorce de bouleau, dans le Wikipedia.

    Pour ceux qui pensent à acheter la gomme Spry de Xlear, c’est un excellent achat et c’est un choix sensé, notamment pour les enfants.

  10. Bonjour JY,

    Encore une fois merci pour tes articles qui sont toujours des plus intéressants. Je suis curieuse, le groupe ayant consommé le Stévia (i.e. édulcorant naturel sans sucre, donc sans fructose) quels ont été les résultats observés. Je pense que ces boissons gazeuses sans sucre, si populaire, ont également un effet sur le poids des individus qui en consomment. N’y avait-il pas eu justement un étude, encore chez le rat, qui démontrait que les rats consommant des édulcorants ont pris plus de poids que les rats qui n’en avaient pas consommé?

    1. Bonjour Suzanne
      Débat Ô combien polémique. Les données sur l’effet des édulcorants et la prise de poids sont difficiles à trouver. On peut présumer qu’ils ont un effet similaire aux sucres parce que dans certaines études, il n’y a pas eu de différence entre les boissons sucrées et celles avec un édulcorant. Mais affirmer une telle chose… cause une tempête. Mieux vaut s’abstenir… d’en consommer.
      Santé!
      JYD

    1. Bonjour Claude
      Le xylitol est, en effet, inéressant. Par contre au-delà de l’effet sur la prévention de la carie dentaire, il demeure un sucre du type des poly-ols comme le sorbitol ou le mannitol. Les doses élevées alimentaires ont-elles un effet comme causer de la diarrhée ? C’est le cas des 2 autres poly-ols cités. Je ne sais pas. Dans la gomme à mâcher, d’accord mais en doses alimentaires régulièrement, je réserve mon jugement.
      santé!
      JYD

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*