Quand on parle de santé cardiovasculaire, le discours habituel concernant l’alimentation ressemble généralement à :

  • manger moins gras,
  • consommer plus de fruits et légumes,
  • diminuer le sel.

Vous a-t-on déjà dit de manger plus de viande?

Des protéines pour la santé cardiovasculaire

Une nouvelle recherche, publiée dans le Journal of Nutrition, propose justement ça : manger plus de protéines.

Les chercheurs, à l’aide de questionnaires, ont évalué 1898 femmes jumelles. Ils ont recherché leurs apports alimentaires de 7 acides aminés : arginine, cystéine, acide glutamique, glycine, histidine, leucine et tyrosine. Ces acides aminés sont en quelque sorte les briques de construction des protéines. On les retrouve dans toutes les protéines, mais leur concentration peut varier selon la source. Ainsi, les protéines animales sont plus riches en acide glutamique, en leucine et en tyrosine que les protéines végétales.

Animales, végétales ou les deux?

Une alimentation fournissant un apport élevé des 7 acides aminés est associée à une pression artérielle plus basse (il n’est pas question ici d’hypotension, mais plutôt de moins d’hypertension).

Un apport élevé en protéines animales est associé à des artères plus souples, moins rigides.

Bref, les protéines végétales ET animales sont bénéfiques pour la santé cardiovasculaire.

Importance de l’effet

Le plus intéressant dans cette étude est que l’importance de l’effet (différence entre le groupe qui consommait le plus d’aliments riches en protéines et celui qui en consommait le moins) est aussi grand que celui entrainé par la modification des habitudes de vie connue pour protéger la santé cardiovasculaire : réduction de la consommation de sel, pratique régulière d’activité physique et consommation modérée d’alcool.

Plus surprenant encore, l’effet des protéines sur la rigidité des artères est aussi important que le fait d’arrêter de fumer. Et ce sont les viandes (protéines animales) qui ont cet effet!

Santé cardiovasculaire, en bref

Ainsi, pour améliorer ou préserver votre santé cardiovasculaire, mangez plus de légumes, mais ne coupez pas dans les portions d’aliments riches en protéines, animales et végétales. Elles sont tout aussi importantes. Et bien sûr, pour mettre toutes les chances de votre côté, faites aussi de l’exercice!

Consultez aussi ces autres articles sur la santé cardiovasculaire :

https://www.jydionne.com/cholesterol-gras-et-maladies-cardiaques/

https://www.jydionne.com/les-gras-un-peu-beaucoup-ou-pas-du-tout/

https://www.jydionne.com/diminuer-le-risque-davc/

https://www.jydionne.com/une-salade-bien-arrosee-d-huile-dolive-extra-vierge/

https://www.jydionne.com/quand-la-tension-monte/

https://www.jydionne.com/exercices-sante-et-longevite/

https://www.jydionne.com/les-sucres-rajoutes-incrimines-dans-les-dyslipidemies/

Santé !

Références

  1. Communiqué : University of East Anglia. “High protein foods boost cardiovascular health, as much as quitting smoking or getting exercise.” ScienceDaily. 27 August 2015. sciencedaily.com/releases/2015/08/150827083651.htm
  2. Étude : Jennings A, MacGregor A, Welch A, Chowienczyk P, Spector T, Cassidy A. Amino Acid Intake Is Inversely Associated with Arterial Stiffness and Central Blood Pressure in Women. J Nutr. 2015 Jul 22. pii: jn214700. [Epub ahead of print] PubMed PMID: 26203100. http://jn.nutrition.org/content/145/9/2130.long

4 commentaires

  1. Le problème en coupant les protéines est que les gens se bourrent de glucides qui causent des problèmes majeurs finalement dont le diabète et une hausse du taux de cholestérol. Le régime idéal combine protéines, lipides et glucides à chaque repas. C’est le principe de Barry Sears expliqué dans les ouvrages comme THE ZONE. Sans suivre cela religieusement, l’idée générale s’avère fort logique. J’ai réglé un problème de cholestérol élevé sans statines en suivant cette approche. Je suis omnivore.

  2. Toutes mes artères ont été pontées. Artériosclérose. Je mange poisson, poisson et encore poisson, legumes ,, un peu de pain,fruits, riz, un peu de pâtes, fromade et yogourt et un peu de poulet
    Je devrai sans doute ajouter de la vinde, boeuf et agneau a mon menu.
    Conseillez moi, Merci.
    Gemma

    1. Bonjour Gemma
      C’est un peu plus complexe que ça. SI votre cas est aussi sévère, il aura plus que la diète d’impliquée. Tabac, stress, génétique, etc. Je ne peux pas vous conseiller via l’internet. Vous devez voir un thérapeute compétent et être prête à faire des changements majeurs dans votre vie
      Santé!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*