• Recherche

Je partage aujourd’hui avec vous les résultats fort intéressants d’une étude (à double insu, contre placébo) menée auprès de 200 enfants d’âge scolaire (8 à 16 ans) sur l’île Maurice (Mauritius), tout près de l’Afrique. Les enfants ont reçu soit un supplément de 1000mg d’omégas 3 (300mg de DHA, 200mg de EPA, 400mg d’acide alpha-linolénique [ALA], et 100mg de DPA [un intermédiaire entre DHA et EPA]), soit un placébo durant 6 mois.

Avant et après l’étude, le comportement des enfants a été évalué par les enfants eux-mêmes et par leurs parents selon deux catégories: les comportements d’extériorisation (comportements agressifs et antisociaux) et les comportements d’intériorisation (anxiété et dépression).

Après 6 mois, dans le groupe ayant reçu le supplément d’omégas 3, les parents ont rapporté une réduction de 42% des comportements d’extériorisation et de 68% des comportements d’intériorisation.

Les enfants du même groupe ont rapporté une réduction de 59% des comportements agressifs réactifs (tu me frappes, alors je te frappe) et de 50% des comportements agressifs qu’ils ont eux-mêmes initiés. Ils n’ont cependant pas noté de différence en ce qui concerne l’anxiété et les sentiments dépressifs.

Dans le groupe contrôle, on n’a noté aucun changement.

L’agressivité, un cercle vicieux

Cette étude a également mis en lumière un autre effet étonnant de la prise d’omégas 3 par les enfants: une diminution de l’agressivité des parents qui ont donné le supplément! Eh oui, les parents rapportent qu’ils se sont eux aussi sentis moins agressifs. D’ailleurs, les chercheurs estiment que 61% de l’amélioration constatée chez les enfants serait due à l’amélioration de l’attitude des parents!

Si les troubles du comportement vous intéressent:

Pour en connaitre plus sur l’effet des omégas 3 sur l’humeur et la dépression :

Je vous recommande aussi :

 

Référence:

  • Raine A, Portnoy J, Liu J, Mahoomed T, Hibbeln JR. Reduction in behavior problems with omega-3 supplementation in children aged 8-16 years: a randomized, double-blind, placebo-controlled, stratified, parallel-group trial. J Child Psychol Psychiatry. 2014 Aug 22. doi: 10.1111/jcpp.12314. [Epub ahead of print] PubMed PMID: 25146492.http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25146492

Communiqué:

9 commentaires

  1. est-ce que l’étude a précisé quels sont les aliments ou/et suppléments donnés aux enfants pour réussir à avoir ces quantités? Ce serait assez étonnants que ce ne soit pas précisé.
    Cela aiderait à valider l’expérience. et enfin, pourvoir l’essayer nous même.
    merci

    1. Bonjour Sylvie
      C,est écrit dans le premier paragraphe de l’article : “Les enfants ont reçu soit un supplément de 1000mg d’omégas 3 (300mg de DHA, 200mg de EPA, 400mg d’acide alpha-linolénique [ALA], et 100mg de DPA [un intermédiaire entre DHA et EPA]), soit un placébo durant 6 mois.”
      Donc, pour faire l’expérience, un supplément qui fourni 1000 mg d’Oméga 3
      Santé!

      1. merci pour la réponse .
        précision:
        J’ai regardé les différents sortes d’oméga et je n’ai
        pas vu une seule qui a tout ces dha,epa, ala,dpa dans les même capsules? il est vrai que je suis myope.!! (Blague)
        Quelle sera donc votre suggestion?
        merci

        1. Bonjour Sylvie
          Recherchez seulement le EPA+DHA. Le DPA, vous ne le trouverez pas sauf sans l’huile de phoque.
          Le ALA est présent partout mais peu de compagnie le note sur l’étiquette.
          Santé!

    1. Bonjour Suzanne
      Il existe des produits de DHA à base d’algue (matière première par la compagnie Martek entre autres) et des huiles provenant soit du lin, soit du cassis pour fournir le ALA ou l’acide stéaridonique (Cassis) précurseur du EPA. L’important est de se souvenir qu’il faut des doses entre 4 et 10 fois plus importantes qu’avec les huiles de poisson.
      Santé!

    1. Bonjour Claudette
      Changez l’orthographe (comme pas de s) ou de mot clé (Oméga). mon outil de recherche n’est pas le plus “convivial”. Il n’aime pas les différences d’orthographe
      Santé!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*