La semaine dernière, nous avons vu que le développement de l’arthrose est lié à un trouble vasculaire (voir Les vraies causes de l’arthrose). Je vous avais promis de vous parler d’un autre mécanisme pouvant expliquer le développement de l’arthrose, alors le voici. Il s’agit de l’accumulation de protéines anormalement liées à des sucres qu’on nomme glycotoxines. Il existe deux principales sources de glycotoxines: métabolique (fabriquée par l’organisme) et alimentaire.

Glycotoxines métaboliques

Les glycotoxines, ou protéines glyquées (advanced glycation endproducts), sont le résultat de la liaison d’une ou de plusieurs molécules de sucre avec une protéine. Cette réaction se nomme la réaction de Maillard (voir La réaction en alimentation sur le site dédié à Louis Camille Maillard & Réaction de Maillard sur Wikipédia) et est connue en cuisine pour expliquer le brunissement et la caramélisation. Elle est moins connue en biologie, mais elle est partie intégrante du processus de vieillissement. En vieillissant, notre corps produit plus de glycotoxines et perd aussi une partie de sa capacité à les dégrader. De nos jours, cette réaction est en augmentation directement proportionnelle avec celle du syndrome métabolique, de l’obésité et du diabète type II. Dans ces 3 syndromes fortement liés, les taux de sucres augmentent dans le sang et dans plusieurs tissus de l’organisme, ce qui favorise la production de glycotoxines (plus de sucre, plus de protéines liées à des sucres).

Glycotoxines alimentaires

Les glycotoxines alimentaires sont principalement produites lors de la cuisson à haute température. Ainsi, en évitant les aliments frits ou autrement cuits à haute température, il est possible de réduire significativement notre apport.(1,2)

Les glycotoxines alimentaires sont peu biodisponibles et rapidement excrétées, mais elles ont le potentiel de s’accumuler.(1)

Effets biologiques des glycotoxines

L’accumulation de glycotoxines entraine une réaction cellulaire qui peut causer des lésions dans les tissus.(3) En effet, plus les glycotoxines augmentent en concentration dans le cartilage, plus les cellules (les chondrocytes) développent de récepteurs à ces molécules. Plus les récepteurs sont stimulés, plus les cellules libèrent de molécules inflammatoires ayant pour but d’appeler à l’aide les cellules du système immunitaire, les macrophages. Il s’ensuit alors un phénomène de dégradation accélérée du cartilage.(4,5)

Glycotoxines et âge

Un des facteurs favorisant l’accumulation de glycotoxines est l’âge. En effet, en vieillissant, notre capacité à dégrader et éliminer ces métabolites aberrants s’affaiblit. L’accumulation des glycotoxines explique probablement une bonne partie des symptômes de l’arthrose de même que le lien statistique entre l’âge et l’arthrose.(6)

Connaissez-vous des glycotoxines?

Certaines glycotoxines nous sont familières: l’hémoglobine glyquée et la fructosamine qu’on mesure chez les diabétiques; l’acrylamide, une glycotoxine alimentaire qui a fait la manchette pour son potentiel cancérigène. D’autres le sont moins, comme la carboxymethyllysine (CML), un dérivé de la lysine qu’on peut mesurer dans les aliments et dans certains tissus chez les diabétiques.

Effets dans l’arthrose

Plusieurs études se sont penchées sur l’effet des glycotoxines:

  • Dans l’arthrose, la synthèse du cartilage est défectueuse et le tissu lésé est remplacé par un tissu immature et malade, donc moins fonctionnel. Ce développement de cartilage inadéquat est lié à l’inflammation qui est stimulée par la diminution de la microcirculation et l’accumulation de glycotoxines.(7)
  • Avec ou sans arthrose, les glycotoxines augmentent la raideur articulaire et la dégradation des protéoglycanes (matrice du cartilage) et diminuent la synthèse des protéoglycanes réparateurs.(8)

Radiographie du genou

Les deux mécanismes que nous avons vus, mauvaise irrigation (voir Les vraies causes de l’arthrose) et accumulation de glycotoxines, sont plus convaincants que la thèse de l’usure (qui n’est pas complètement fausse) pour expliquer le développement de l’arthrose. En connaissant ces mécanismes, on peut appliquer des stratégies nutritionnelles pour diminuer le syndrome métabolique, l’accumulation de glycotoxines et la mauvaise circulation. De plus, via l’exercice, il est aussi possible d’améliorer la circulation sanguine et l’élimination des glycotoxines. L’exercice et l’alimentation sont donc des éléments essentiels au traitement efficace de l’arthose.

 

Références:

  1. Tessier FJ, Birlouez-Aragon I. Health effects of dietary Maillard reaction products: the results of ICARE and other studies. Amino Acids. 2012 Apr;42(4):1119-31. Review. PubMed PMID: 20949364.  Pas citée
  2. Uribarri J, Woodruff S, Goodman S, Cai W, Chen X, Pyzik R, Yong A, Striker GE, Vlassara H. Advanced glycation end products in foods and a practical guide to their reduction in the diet. J Am Diet Assoc. 2010 Jun;110(6):911-16.e12. PubMed  PMID: 20497781.
  3. Luevano-Contreras C, Chapman-Novakofski K. Dietary advanced glycation end products and aging. Nutrients. 2010 Dec;2(12):1247-65. Epub 2010 Dec 13. Review.  PubMed PMID: 22254007; PubMed Central PMCID: PMC3257625. (texte complet accessible gratuitement)
  4. Steenvoorden MM, Huizinga TW, Verzijl N, Bank RA, Ronday HK, Luning HA, Lafeber FP, Toes RE, DeGroot J. Activation of receptor for advanced glycation end products in osteoarthritis leads to increased stimulation of chondrocytes and synoviocytes. Arthritis Rheum. 2006 Jan;54(1):253-63. PubMed PMID: 16385542.
  5. Loeser RF, Yammani RR, Carlson CS, Chen H, Cole A, Im HJ, Bursch LS, Yan SD. Articular chondrocytes express the receptor for advanced glycation end products:  Potential role in osteoarthritis. Arthritis Rheum. 2005 Aug;52(8):2376-85. PubMed PMID: 16052547; PubMed Central PMCID: PMC1488730.
  6. Verzijl N, Bank RA, TeKoppele JM, DeGroot J. AGEing and osteoarthritis: a different perspective. Curr Opin Rheumatol. 2003 Sep;15(5):616-22. Review. PubMed PMID: 12960490.
  7. Marcu KB, Otero M, Olivotto E, Borzi RM, Goldring MB. NF-kappaB signaling: multiple angles to target OA. Curr Drug Targets. 2010 May;11(5):599-613. Review.  PubMed PMID: 20199390; PubMed Central PMCID: PMC3076145.
  8. Saudek DM, Kay J. Advanced glycation endproducts and osteoarthritis. Curr Rheumatol Rep. 2003 Feb;5(1):33-40. Review. PubMed PMID: 12590883.

45 commentaires

    1. Bonjour Mireille
      La formule semble intéressante. Il est vrai que le collagène non dénaturé donne des résultats intéressants sur l’inflammation articulaire. Vous pouvez trouver les mêmes ingrédients dans plusieurs produits sur les tablettes ici en pharmacie et en boutique de produits naturels
      Santé!

  1. Bonjour. J’aimerais savoir si le fait de consommer du beurre d’amandes tous les matins peut causer mes douleurs d’arthrose? Les amandes sont grillées et je mange du pain de riz brun qui est lui aussi grillé…

  2. Bonjour, je viens d’être opérée pour un kyste artrosynovial entre les vertèbres L5-S1. On me dit que c’est cause par l’arthrose, y a t’il quelque chose que je peux faire pour m’aider à éviter que cette situation se reproduise?

    1. Bonjour Diane
      Sûr à 100%, je ne sais pas. Mais, oui, vous pouvez faire certaines choses comme prendre du magnésium et limiter votre consommation de sucre et de féculents.
      Santé!

  3. Je suis atteint d’arthrose du genou et hanche ! Comme je crois beaucoup à la médecine naturelle ( douce ; parallèle) je m’informe me documente et un livre parait intéressant de Laure AUZENARD “Comment j’ai vaincu l’arthrose” Si quelqu’un le connait que peut on en dire ? Merci ! Yves

  4. Merci en tout cas pour votre article et vos réponses, j ai commencé un régime sans sucreries, ni lait, ni pain et tout aliment cuit sur l huile et je me sens un peu mieux, j ai une arthrose dorsolombaire à 23 ans.

  5. Bonjour Jean-Yves,

    Bien sur je ne voulais pas dire qu’il fallait injecter de l’acide dans l’articulation, j’avais pensé à un produit bénéfique pour l’articulation dérivé du citron qui guérirait l’articulation contre l’arthrose.

    J’ai une autre question qui peut vous paraître bête et je voudrais être sur : Est ce que la dépression ou le fait de refouler ses sentiments peut-il provoquer de l’arthrose ?

    1. Bonjour Karim
      Ma réponse sera peut-être étrange : Je ne crois pas que la dépression cause l’arthrose. Par contre, la dépression et les états dépressifs sont souvent dus à des états inflammatoires (voir https://www.jydionne.com/je-taime-en-jaune/). Donc, la dépression et l’arthrose pourraient trouver leurs sources au même endroit (même état).
      Aussi, la dépression peut aussi affecter la posture (repli sur soit), cette posture peut affecter les articulations et entrainer une arthrose.
      Bref, très reliées comme conditions
      Santé!

      1. Merci en tout cas pour votre article et vos réponses, j ai commencé un régime sans sucreries, ni lait, ni pain et tout aliment cuit sur l huile et je me sens un peu mieux, j ai une arthrose dorsolombaire à 23 ans.

  6. Bonjour,

    Si le problème est dans les glycotoxines : Comme on sait que les acides ( jus de citron, vinaigre) diminuent la formation de glycos, pourquoi ne pas injecter un produit qui va permettre de les détruire et arrêter la dégradation du cartilage ?

    Une autre question: quel est selon vous le meilleur produit qui associe glucosamine et chondroïtine car j’entends beaucoup que ces compléments alimentaires sont bourrés d’agents de charge avec peu de glucosamine ou de chondroïtine ?

    Bien à vous

    1. Bonjour Karim
      Je ne sais pas où vous voulez injecter le jus de citron ou le vinaigre mais j’espère que ce n’est pas dans l’articulation… Ouch!!! Le jus de citron aide à diminuer voire enrayer la formation de toxines de cuisson mais à ma connaissance ça ne diminue pas les glycotoxines dans l’être humain. De toute façon, injecter un acide dans le corps et vous courrez après les problèmes. le premier étant la douleur et le 2e étant les lésions dues à l’acide…
      Concernant la combinaison gluco-chondro, ça dépend d’où vous m’écrivez. Au Canada grâce à la direction des produits de santé naturels de Santé Canada, la variation de contenu des produits est réduites à son minimum. Il peut y avoir une différence de calcul si on prend le poids du sulfate ou non (sulfate de glucosamine et sulfate de chondroïtine) dans le calcul. Mais cette différence n’est pas très importante. Par contre, les compagnies sont tenues de soumettre leurs méthodes d’analyse donc, ce qui est écrit sur l’étiquette (400mg, par exemple) représente ce qui est dans la capsule. Les autres substances ne sont pas comptées dans le calcul de la dose.
      Santé!

  7. Bonjour JYD ,

    C’est vraiment intéressant de vous lire !!!! Merci!!!

    Je me demandais, si je n’est pas d’intolérance au gluten , y a t’il un danger d’en consommer ????

    Je fais mes jus moi-même et dans un autre courriel ( si vous le voulez), j’aimerais savoir si mon alimentation (que je vous expliquerai) contient tout les nutriments qu’il me faut !!!???

    Merci !!!!! Martine :O)

    1. Bonjour Martine
      En soi, il n’y a pas de danger à consommer des grains. par contre, la seule façon de savoir si, chez vous, il y a intolérance est de cesser toute consommation pour quelques semaines. Si durant cette période, vous vous sentez mieux, vous avez un indice. Si après cette période vous faites une consommation “forcée” (challenge) et que vous ne réagissez pas, alors le gluten n’est pas votre ennemi. Si par contre, vous réagissez, alors mieux vaut l’éliminer.
      La moitié de la population tolère très bien le gluten.
      Je suis allez voir votre site personnelle. WOW, quel talent, quelle compréhension de l’âme. Ces oeuvres sont parlantes. Merci. J’aimerais être capable de m’entoure d’art comme ça.
      Santé!

  8. Il n’est question que de quasi interdictions, restrictions, suppressions, comme ces mots sonnent “DUR” aux papilles gustatives!
    Vous oubliez l’intérêt de la Dimension Divine: Le remerciement adressé au CREATEUR, AVANT de consommer quoi que ce soit, est de très loin la meilleure façon d’éviter la pollution puis dégradation du corps humain.
    Pourquoi ne pas parler des “habitudes alimentaires des animaux, domestiques en particulier; offrez en même temps, à vos poules ou autres canards, une grande diversité d’aliments, et observez dans quel ordre et en quelles quantités respectives, ils parcourent leur repas; de plus, ces animaux marchent, courent, volent, au cours de leur repas. De plus, lors du repas, les animaux ne regardent pas la télévision, le chewing_gum de l’oeil, ils ont leur portable arrêté, et regardez-les “déguster” leur eau, alors que nous vidons notre verre ou notre bol, voire l’assiette creuse, d’un trait.
    Nous avons, nous les supposés “supérieurs” de la création, le bonnet d’âne de l’alimentation!
    Consciencieux appétit à toutes et à tous. René.

    1. Bonjour René
      Vous avez raison. D’autant plus que tout est question de choix. Quelqu’un peut faire le choix de “mal manger”. Tant qu’il en assume les conséquences, nous les supposés « supérieurs » comme vous dites, n’avons rien à dire.
      Merci pour votre commentaire
      Santé!

    1. Bonjour Michelle
      Seule vous peut le dire. L’épeautre contient du gluten mais ce gluten est plus petit que celui du blé moderne. Si vous êtes céliaque, alors évitez. Mais si vous n’êtes qu’intolérante, alors, mieux vaut éviter mais faite le test pour en être sure.
      Santé!

  9. je vous remercie pour toutes ces informations très bénéfique
    ayant eu beaucoup d’allergies, d’inflammations,d’arthrose
    je confirme je suis une alimentation paleo aujourdhui; privilegiant les jus de légumes, les fruits,poisson et viande en cuisson douce les aliments sont plus savoureux, plus digeste, et je retrouve un poids ideale, une meilleure santé; plus d’énergie,je suis toujours en détox afin de tout éliminer(une cinquantaine d’années) belle continuation
    longue vie et bonheur à tous

  10. bonjour,sans tarder, je désire supprimer le gluten,pouvez svp me dire dans ce trouve cet ennemi qui me fait souffrir douleurs articulaires quotidiennement. Probleme aussi d’aprés le gastrologue : inflammation du tube digestif et de l’estomac. Je sais que vous allez m’aider à retrouver le chemin de la délivrance.

    1. Bonjour Zoé
      1- Le gluten se retrouve dans les grains. Connaissez l’acronyme SABOT : Seigle, avoine,blé, orge et triticale (incluant épautre et kamut)
      2- procurez-vous le livre de Jacqueline Lagacé Comment j’ai vaincu la douleur par l’inflammation (voir http://jacquelinelagace.net/ )
      3- renseignez-vous sur le régime du Dr Seignalet.
      Bon succès

  11. Bonjour,
    J’aimerai apporter une précision importante sur ce qu’on peut lire au sujet de l’alimentation hypotoxique du Dr Seignalet (+ de 95% de résultats positifs dans l’arthrose …et 15 ans de recul quand même) :
    Le régime hypotoxique du Dr Seignalet est souvent résumé à “Sans Gluten et Sans Laitages” C’est exact mais il ne faut pas oublier de dire que c’est aussi “Cuire modérément”,notamment les protéines (cuissons à la vapeur douce conseillées pour réduire les glycotoxines) et “Utilisation d’huiles vierge pressées à froid”. Ces 2 éléments, souvent minimisés sont très très importants!!!

    Par ailleurs, je souhaite vous faire part d’un article lu récemment sur le blog du Dr Philippe Fiévet, spécialiste de l’intestin en France :
    Peut-être avez vous entendu que les tennismen adoptent de plus en plus un régime alimentaire sans gluten (Tsonga et consorts) ? Même s’ils ne sont pas malades ou bien simplement intolérants ? Ils ne sont d’ailleurs pas les seuls sportifs à s’autoriser une optimisation de leurs performances métaboliques, on en voit dans des équipes du Tour de France, des footballeurs, des nageurs, etc. et non des moindres.

    Il y a plusieurs causes au fait que le gluten devienne indésirable dans notre société. Des arguments sérieux de différents niveaux.

    Le contexte nutritionnel de l’intestin (eh oui, on nourrit son intestin comme on nourrit ses muscles ou bien son cerveau…) est globalement modifié par l’apparition de l’alimentation industrielle et /ou occidentale. Les problèmes de perméabilité sont maintenant évoqués ouvertement par les biologistes et les médecins (qui évidemment prennent le temps de se pencher sur l’affaire).

    Il est bien clair que la consommation de gluten déclenche une inflammation chronique. Les preuves biologiques sont là, indiscutables (voir une référence récente en bas de page).

    J’y reviendrai prochainement dans un article de synthèse.

    Si vous assistez à la conférence que je donne “regards sur le gluten”, vous serez abasourdi. Ni plus ni moins. Toutes les références utilisées (plus de 200) proviennent exclusivement des banques de données scientifiques mondiales recensant les meilleures revues.

    Pour aujourd’hui, faites simplement un essai honnête d’une quinzaine de jours : éliminez le gluten de votre alimentation. Même si vous ne vous plaignez de rien, constatez par vous même, ça en vaut la peine.

    Dans mon livre “L’intestin carrefour de mon destin”, vous pourrez faire par exemple votre petit bilan, page 83.

    Le but n’est pas de de faire du gluten un ennemi à proscrire. Dans certains cas, oui, évidemment, lorsqu’une maladie disparaît après sa suppression. L’idée à comprendre, c’est que l’on en consomme bien trop… et ce gluten sort maintenant d’usines industrielles après avoir été modifié, puis rajouté partout (même dans des plastiques pour les rendre malléables…) Le marché du gluten est proprement gigantesque !

    Réf :Soares FL, de Oliveira Matoso R, Teixeira LG, Menezes Z, Pereira SS, Alves AC, Batista NV, de Faria AM, Cara DC, Ferreira AV, Alvarez-Leite JI. Gluten-free diet reduces adiposity, inflammation and insulin resistance associated with the induction of PPAR-alpha and PPAR-gamma expression. J Nutr Biochem. 2012 Dec 17.

  12. Bonsoir JYD,

    Pour faire baisser le taux de sucre dans mon sang, je prends de la cannelle à la fin d’un repas trop sucré. Et, pour activer la micro-circulation, je marche vite voir très vite, et je fais du vélo. Faudrait-il éliminer l’amidon?
    Je vous souhaite une bonne semaine,

    1. Bonjour Asabelle,
      Non pas l’amidon qui ne fera qu’augmenter votre sucre sanguin. Les fibres, particulièrement les fibres solubles, aident à diminuer le sucre après les repas.
      Santé!

  13. bonjour,
    que pensez vous des théories du professeur seignalet notamment la corrélation entre gluten dans l’alimentation et produits laitiers et développement de l’arthrose ?
    merci beaucoup de votre réponse
    christiane

    1. Bonjour Christiane,
      Le régime hypotoxique donne de bons résultats chez certaines personnes. Il faut y aller cas par cas. La douleur articulaire, qu’elle soit arthrose ou arthrite, peut être liée à une auto-intoxication, mais ce n’est pas le cas chez tout le monde.
      C’est à essayer. Vous verrez bien si vous répondez à cette approche.
      Santé!

  14. Bonjour M Dionne
    Merci pour vos articles toujours très ^pertinantes
    Pour ce qui est des glucotoxines accumulées,lors de la cuisson des aliments,j’aimerais en savoir davantage sur les degrés de cuisson,qui selon Jacqueline Lagacé dans son livre “Comment vaincre la douleur etl’imflammation par l’alimentation”les glycotoxines commencent à se former à 230F et de façon significative à 248F,
    Est ce que ce dégré doit être respecté durant tout le temps de la cuisson?
    Peut on commencer cette cuisson à 350F pendant un court temps et terminer la majeure partie de la cuisson à 230F

    Merci Micheline (Rimouski)

  15. interessant et instructif sur l’artrhose je vais profiter de la traduire a ma belle soeur de Belgique en visite chez moi et a esperer que elle change un peu son alimentation, m’inquiete son tour de taille qui a depuis 3ans a fortement triple et pas ailleurs,je me permets le temp que elle chez moi de lui faire suivre une legere diete du fait que elle est diabetique ,mais elle repond que l’insuline fait grossir est ce vrai?
    Est ce trop vous demander quoi faire pour baisser le cholesterol sans medicament? Je vous remercie MR DUPUIS et felicitation pour vos articles
    franca

    1. Bonjour Franca,
      L’insuline ne fait grossir que si votre soeur consomme trop de sucre et de féculents. Autrement, l’insuline peut faire prendre 2 à 5 kg total.
      Les meilleurs outils pour faire baisser le cholestérol demeurent les fibres alimentaires (25g et plus par jour) et l’exercice physique.
      Santé!

      1. merci Mr Dupuis ma belle soeur est repartie chez elle
        .Voila je regarde son menu a part que son dejeuner est base le matin avec jus de pamplemousse et viande froide et fromage son cafe est sans sucre un vrai menu allemand.A Laval elle a goute a la poutine et adore le smoked meat, je ne pouvais pas lui refuser de la conduire mais pour moi impossible de manger la poutine .
        Est ce que cette nourriture peut faire augmenter son taux de sucre?

        Ses portions sont normale comme feculents au diner 2petite pommes de terre et parfois des pates une fois semainen.elle n’est pas telment friandes des gateaux mais se permet du chocolat noir,ou je trouve etrange c’est que elle a aussi de forte baisse de sucre prend une trolley des pillulles en meme temp?

        . Son embopoint est situe a partir de l’estomac en descendant, jambes fesses sont normaux mais inquietant cette prise de poids a ces endroits.

        bonne journee et merci pour vos conseil cholesterol mais quelle fibre est suggerree?u
        .Franca

        1. Bonjour Franca,
          La patate, sous toutes ses formes, fait augmenter le sucre dans le sang. La poutine est simplement pire à cause de la friture, du fromage et de la sauce… 🙂
          Suggestion de fibres : le fibre clear de Renew Life. C’est de la gomme d’acacia, une fibre soluble bénéfique.
          En aliment : l’avoine et la graine de chia.

          Santé!

  16. Bonjour,

    Je trouve vos deux articles sur l’arthrose très intéressants. Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur les “stratégies nutritionnelles pour diminuer le syndrome métabolique, l’accumulation de glycotoxines et la mauvaise circulation”? Et si non, au moins des livres à consulter traitant de ce sujet. Merci d’avance, Alexandra

    1. Bonjour Alexandra,
      Le livre s’en vient 🙂
      La stratégie est assez simple, coupez les sucres et les féculents. Une approche à la Montignac ou à la Dukan fera l’affaire.
      Santé!

  17. Bonsoir Jean-Yves,
    À propos de la cuisson à haute température, intéressant…
    faudrait-il alors évité de cuire les aliments dans un Presto
    même si je ne mets aucune huile ou gras avec mes légumes?
    Merci,
    Maryse

    1. Bonjour Maryse,
      Le presto, à cause de la vapeur d’eau, même si la température est plus élevée, n’entre pas à mon avis dans les hautes températures. On parle surtout des fritures et des grills.
      Santé!

  18. …et connaissez-vous cet autre livre dont plusieurs personnes ont constaté que s’il ne devait y avoir qu’un seul livre sur la santé dans votre bibliothèque, ce serait celui-ci:
    La santé consciente (Conscious Health)
    Auteur de Colombie britannique: Ron Garner
    Éditions Ariane 2008
    Grand gagnant du Nautilus Award 2007 (Livre de l’année sur la santé)

    1. Non, mais je connais celui-ci du Dr Yann Rougier, Se programmer pour guérir (la Delta-médecine : de nouvelles réponses pratiques face au cancer), Albin Michel, 2010.

  19. Bonjour monsieur Dionne,

    En lisant régulièrement vos articles je m’aperçois de plus en plus que ma qualité de vie est plus fortement liée à ma manière de me nourrir que ce que j’imaginais.
    J’ai 42 ans et j’ai commencé à modifier mon alimentation par petites touches et j’aimerai aller plus loin. Quelle littérature pouvez-vous me conseiller pour m’informer?

    Merci,
    Jean

    1. Bonjour Jean,
      Plusieurs livres, notamment celui de Anne Marie Roy : Végétarien mais pas légume. Il y en a tellement. L’idéal est de s’informer à plusieurs sources, confronter les idées et faire la sienne.
      Santé!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*