• Recherche

Le diabète de type 2 est une épidémie mondiale aux conséquences dramatiques. En effet, je l’ai mentionné plusieurs fois, les systèmes de santé/maladies actuels ne sont pas en mesure d’affronter la quantité de patients sur le point de déferler dans nos hôpitaux. L’obésité et le surpoids gagnent du terrain et la proportion de diabète dans nos sociétés augmente de façon alarmante. Voir : Diabète et obésité: un duo qui mènera notre société à sa perte.

Statistique Canada rapporte une augmentation significative de la population diabétique de type 2: 6,3% des hommes (12 ans et plus) et 5,4% des femmes ont déclaré avoir reçu un diagnostique de diabète en 2008. En fractionnant cette statistique en fonction de l’âge, ce sont 14,5% des hommes entre 55 et 64 et 18,0% de ceux de plus de 65 ans.(1) Lorsqu’on compare ces résultats à ceux de l’enquête de 2000-2001, l’écart est énorme. Il n’y avait alors que 4,8% des hommes (18 ans et plus) et 4,2% des femmes.(2)

Notez bien que, dans les résultats de 2008, les auteurs ont inclus les enfants à partir de 12 ans!!! Lorsque j’étudiais en pharmacie, durant les années 1980 (ouf!), le diabète de type 2 était une maladie de la personne âgée. Que s’est-il passé pour qu’on diagnostique des cas si jeunes?

D’où vient ce diabète?

On sait que l’alimentation industrialisée, riche en sucres à indice glycémique élevé (ce que j’appelle le néfaste food), est en grande partie responsable de l’épidémie de diabète. On sait aussi que la sédentarité est impliquée (console de jeux, Internet, Facebook, et que sais-je?). Récemment, des chercheurs ont mis le doigt sur un nouveau facteur: la perturbation de la sécrétion de mélatonine serait liée à une plus grande prévalence de diabète.

Les chercheurs ont évalué, chez des infirmières de la cohorte Nurses’ Health Study, le taux d’élimination urinaire de la mélatonine. Ils ont ensuite comparé ce taux avec les cas de diabète dans la cohorte. Ils ont constaté que plus la sécrétion de mélatonine est basse, plus le risque de diabète est élevé. Les infirmières qui ont les taux de mélatonine les plus bas ont 2 fois plus de risque de faire du diabète que celles qui ont un taux élevé (2,17 [IC 95%: 1,18-3,98]).(3)

Pourquoi la mélatonine baisse-t-elle?

Les principaux facteurs qui affectent négativement la sécrétion de mélatonine sont:

Pour isoler l’effet de la mélatonine sur le diabète, les chercheurs ont tenté d’éliminer ces facteurs de l’équation, de même que l’IMC (indice de masse corporel) et d’autres facteurs qui pourraient avoir un impact sur le risque de diabète. Même la durée moyenne du sommeil a été évaluée et n’a pas montré de lien avec le diabète. Cependant…

Dans un commentaire, Sabra M. Abbott et Phyllis C. Zee mentionnent que la baisse de mélatonine pourrait être simplement due aux horaires variables (et, soyons francs, souvent inhumains) des infirmières et que, par conséquent, le risque de diabète serait peut-être une autre conséquence négative de ce type d’horaire.(4) Les auteurs répondent que, quoiqu’ils n’aient pas noté de lien avec le sommeil au moment de l’étude, ce lien pourrait quand même être présent puisque les effets des horaires variables perdurent dans le temps.(5)

Conséquences des horaires de travail de nuit et variables

Le travail de nuit est connu pour affecter la santé. Par exemple, plus une femme travaille de nuit, plus son risque de cancer du sein augmente.(6) Il y a, à Montréal, une chercheure de renommée internationale dont le champ d’expertise couvre les effets de ces perturbations du rythme circadien: Dr Diane Boivin (voir sur TéléQuébec: Dre Diane Boivin, spécialiste du sommeil). Dr Boivin constate que les horaires de travail rotatifs et de nuit affectent l’humeur, la qualité du sommeil et la facilité à s’endormir, la performance mentale, et même la capacité d’adaptation du cœur.(7)

Les perturbations du rythme circadien et le manque de sommeil ont également une influence sur l’alimentation. Lorsque nous manquons de sommeil, il est naturel de rechercher des aliments réconfortants qui, trop souvent, font partie du néfaste food! Bref, rien de bon pour notre santé.

Le stress au travail et les perturbations du rythme circadien représentent des problèmes grandissants auxquels, comme société, on devrait s’intéresser. Peut-être pourrait-on commencer par les infirmières? Il serait temps de valoriser leur travail, de mieux gérer leur milieu de travail et de repenser ces horaires néfastes pour la santé. Après tout, elles ont la nôtre en leurs mains…

Santé!

À lire aussi:

 

Références:

  1. Statistique Canada, Diabète. http://www.statcan.gc.ca/pub/82-229-x/2009001/status/dia-fra.htm.
  2. Statistique Canada, Évolution du diabète : prévalence, incidence et facteurs de risque. http://www.statcan.gc.ca/pub/82-003-x/2002003/article/6599-fra.pdf.
  3. McMullan CJ, Schernhammer ES, Rimm EB, Hu FB, Forman JP. Melatonin secretion and the incidence of type 2 diabetes. JAMA. 2013 Apr 3;309(13):1388-96. doi: 10.1001/jama.2013.2710. PubMed PMID: 23549584.
  4. Abbott SM, Zee PC. Melatonin level and risk for type 2 diabetes. JAMA. 2013 Aug 7;310(5):536-7. doi: 10.1001/jama.2013.7649. PubMed PMID: 23925629.
  5. McMullan CJ, Schernhammer ES, Forman JP. Melatonin level and risk for type 2 diabetes–in reply. JAMA. 2013 Aug 7;310(5):537. doi: 10.1001/jama.2013.7655. PubMed PMID: 23925631.
  6. Wang F, Yeung KL, Chan WC, Kwok CC, Leung SL, Wu C, Chan EY, Yu IT, Yang XR, Tse LA. A meta-analysis on dose-response relationship between night shift work and the risk of breast cancer. Ann Oncol. 2013 Aug 23. [Epub ahead of print] PubMed PMID: 23975662.
  7. Boudreau P, Dumont GA, Boivin DB. Circadian adaptation to night shift work influences sleep, performance, mood and the autonomic modulation of the heart. PLoS One. 2013 Jul 26;8(7):e70813. doi: 10.1371/journal.pone.0070813. Print 2013. PubMed PMID: 23923024; PubMed Central PMCID: PMC3724779.  (texte complet accessible gratuitement)

photo : Bertil Videt

18 commentaires

  1. J’ai pris pour la 1ère fois un cachet dose à 3mg de ce produit et là…. Au secours !
    Sueur…. Cauchemars à ne plus en finir. Debout à 1h du matin, me suis promis de ne jamais reprendre ce cachet!!!!!!! bien précisé sur la notice pas d’effets secondaires ! depuis je reprends mon somnifère et même si je me réveille souvent au moins pas les angoisses de cette affreuse nuit avec prise de ce produit. Suis peut-être pas comme tout le monde 🙂 j’ai eu plus la sensation de désinhiber mes angoisses , Plus jamais !

    1. Bonjour Kupiec
      Rare mais très possible. La mélatonine a 2 sites d’action : un associé avec le sommeil profond, l’autre avec le sommeil paradoxal. Selon votre disposition, elle aura un effet pour améliorer le sommeil, soit rien du tout, ou comme c’est le cas pour vous, vous maintenir dans ce sommeil paradoxal siège des rêves et autres cauchemars.
      Vous avez raison, plus jamais pour vous
      Santé!

  2. Bonjour Jean-Yves,

    J’ai une amie qui souffre de problème d’un doigt. Elle a passé une radiographie. Résultat – doigt à gachette.

    Elle a porté une prothèse pendant un bon moment et faire tremper son doigt dans l’eau chaude/frois avec des exercices. Pas de résultat
    Elle a reçu un infiltration de cortisone qu’une fois. Sans résultat
    Elle a pris un supplément de chlorydrate de glucosamine en symbiose avec du gingembre et de l’ananas – 3×2/par jour pendant 1 mois. Sans résultat
    Dernièrement, dans une boutique de produits naturels, on lui a suggéré du gel Traumeel. Elle se masse l’annulaire 3/4 fois par jour. Sans résultat. Moi, je lui avait suggéré d’utiliser l’huile millepertuis de la cie Clef des Champs mais la personne lui a dit que le gel est supérieure à l’huile millepertuis !!!
    Elle est diabétique de type 2 et souffre d’hypertension.

    Peux-tu lui venir en aide ?

    Merci infiniment !

    1. Bonjour Jacqueline,
      C’est toujours complexe d’aider par personne interposée.
      Un point, un produit peut être meilleur en général et ne pas être le meilleur pour une personne en particulier.
      1- le choix de glucosamine HCl n’est pas un bon choix. le sulfate de glucosamine est plus efficace. La combinaison glucosamine sulfate (1500mg par jour) et chondroïtine sulfate (1200mg par jour) est beaucoup plus efficace.
      L’huile de millepertuis est à essayer en massage locale.
      Ou alors, la crème LivRelief donne aussi des résultats.
      Santé!

      1. Bonjour Jean-Yves,

        Ma copine va vouloir savoir dans combien de temps va-t-elle commencer à obtenir des résultats ?

        Aussi, doit-elle prendre ces 2 suppléments tout le temps ?

        Merci de m’avoir répondu si rapidement.

        À bientôt !

        1. Bonjoru Jacqueline
          Voilà pourquoi c’est difficile de proposer quelque chose par personne interposée…
          Le meilleur conseil, qu’elle suive ses sensations. Ces suppléments se prennent longtemps et on les réduira selon l’amélioration
          Santé!

  3. Bonjour Jean-Yves,

    Je prends actuellement 10mg de mélatonine rapide. Après 2 mois d’essais, mon insomnie est revenue. Ma naturopathe dit qu’il existe de la mélatonine jusqu’à 19mg. Puis-je prendre plus que 10mg par jour ?

    Aussi, je suis heureuse d’apprendre que la mélatonine aide à fixer le calcium.

    Merci beaucoup !

    1. Bonjour Jacqueline
      10mg sous quelle forme ? Sous la langue, en capsule à avaler, en comprimés longue action ?
      Avant d’augmenter le dosage (oui on peut monter à 20mg au coucher), je changerais de forme.
      Santé!

      1. Bonjour Jean-Yves,

        Je prend la mélatonine en comprimés longue action.

        Avant d’augmenter….je changerais de forme.

        De quelle forme parles-tu ?

        Merci beaucoup !

  4. Notre naturopathe nous a justement suggéré de prendre 3mg de mélatonine au coucher afin d’améliorer la qualité de notre sommeil. Elle m’a remis beaucoup de documentation à ce sujet et tout semble démontrer que qu’il s’agit d’un produit très bénéfique pour la santé de notre cerveau (nous avons respectivement 69 et 62 ans). Votre article va dans le même sens et fait même un lien avec le diabète de type 2. Mon mari prend présentement du Pro Metformin 850mg, 2 fois par jour. Sa glycémie qui était depuis longtemps très stable, soit aux alentours de 6 à jeu et de 7-8 deux heures après le repas, s’est mise à grimper au delà 10 après les repas ! Comme c’était le seul changement apporté récemment à part la prise de Vitamine D en plus grande quantité, j’ai pris une loupe pour lire le texte sur la bouteille et surprise !!!! la cie Natural Factors mentionne que c’est déconseillé aux personnes diabétiques ! ma naturopathe me conseille de voir ce que vous en pensez….au magasin d’aliments naturels on me parle de “blocage” au niveau du cerveau ce qui empêcherait son médicament de faire effet !!!! Nous avons cessé la prise de mélatonine il y a 2 jours mais sa glycémie était en hausse aujourd’hui….À l’aide !

    1. Bonjour Hélène
      L’effet de la mélatonine sur la glycémie d’un diabétique est variable. Ce n’est certainement pas le seul coupable de l’augmentation. Il est possible qu’elle joue un rôle mais pas toute seule. Même si Santé Canada demande de mettre la mise en garde, Il y a des études qui montrent une amélioration de la glycémie suite à la prise de mélatonine.
      Quoi faire ?
      Couper de façon importante toutes les sources de féculents, pains, pâtes, patates, etc. Ne prenez que 2 portions par jour de féculents (incluants les précédents mais aussi les aliments sucrés)
      Pour compenser, augmenter les légumes,surtout crus.
      Le meilleur conseil : consultez une nutritionniste du groupe http://www.nutrisimple.com/
      Facile à suivre et super efficace.
      Vous pouvez reprendre la mélatonine.
      Santé!

  5. Est-ce que ces statistiques ne sont pas faussées par le changement, à la baisse, du seuil utilisé pour être déclaré diabétique? Je me doute que le taux de diabétiques a effectivement augmenté, mais peut-être pas de façon aussi spectaculaire ?

    1. Bonjour Carbo
      Il ne s’agit pas dans cette étude de montrer qu’il y a eu une augmentation du diabète mais plutôt de montrer un facteur de risque de plus et d’en comprendre la signification.
      Santé!

    1. Bonjour Marie-Claude
      Souvent, il s’agit de meilleures pratiques de gestion. Oui, un hôpital doit fonctionner la nuit. Mais est-ce une raison pour obliger les infirmières à faire du temps supplémentaire obligatoire. Alias 16 heures en ligne parce que les gestionnaires n’ont pas de meilleure solution ? Peut-être que l’ancienneté n’est pas la solution ou le critère unique pour des meilleurs horaires. Bref, le travail de nuit est difficile mais il devient inhumain si on ne peut pas le planifier à cause d’un horaire variable.
      Je ne prétends pas avoir la solution. Mais je suis persuadé qu’on peut faire mieux.
      Santé!

  6. En plus de la lumière nocturne, la sécrétion de la mélatonine est stoppée par l’exposition aux champs magnétiques. Voir le rapport Bioinitiative.org à ce sujet.
    Il serait donc sage d’éteindre et même de débrancher tout appareil sans fil émetteur de radiofréquences de type micro-ondes le soir et la nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*