• Recherche

Des chercheurs ont mesuré, chez des jeunes volontaires (moyenne d’âge 19 ans), l’effet de l’usage d’une tablette de type iPad à l’heure du coucher dans diverses conditions de lumière: la tablette seule, la tablette avec un éclairage bleu (comme celui des lampes de luminothérapie [voir à ce sujet Est-ce que l’hiver vous donne les bleus?] à la bonne longueur d’onde [470nm], mais moins intense) ou la tablette avec des lunettes oranges qui filtrent la couleur bleue. Ils ont constaté que 2 heures d’usage de la tablette, avec ou sans lumière, réduit la production de mélatonine jusqu’à 48%! (1,2) L’ajout de lumière bleue augmente l’effet et le port de lunette orange le diminue.

Ceci expliquerait en partie pourquoi l’usage de tout écran rétro éclairé (ordinateur, tablette ou télévision) affecte la qualité du sommeil. Les auteurs mentionnent dans leur conclusion que ces appareils auto-luminescents peuvent aussi affecter le sommeil même sans cet effet sur la mélatonine. Selon eux, les tâches elles-mêmes demandent à l’utilisateur d’être alerte et peuvent être stressantes, ce qui n’aide pas à bien dormir.

Bref, la chambre à coucher n’est pas la place pour ces écrans de toutes sortes.

Sur le même sujet :

Trop de lumière fait engraisser!

Dormir comme un loir

Dormir comme un loir (2è partie)

Dormir comme un loir… les produits

 

Références:

  1. Pas de tablette sous la couette par Bruno Geoffroy, 6 septembre 2012. Protégez-vous.
  2. Wood B, Rea MS, Plitnick B, Figueiro MG. Light level and duration of exposure  determine the impact of self-luminous tablets on melatonin suppression. Appl Ergon. 2012 Jul 29. [Epub ahead of print] PubMed PMID: 22850476.

5 commentaires

  1. Ben voyons donc. J’utilise ma tablette régulièrement peut importe l’heure de la nuit . C’est merveilleux. Dès que je sens le sommeil revenir je la laisse de coté aussitôt et je me rendors .
    Je peux ainsi m’informer tout à mon aise. Faut dire que le matin je prolonge mon sommeil comme je veux pour récupérer, mais je ne dépasse jamais 8:30.

    Je suis retraité et j’ai 68 ans, alors au diable la mélatonine pour ma croissance. Alors vos beaux conseils ne s’adressent pas à nous, mais qu’au jeune en pleine croissance il me semble.

  2. Merci pour cet excellent article.

    Les tablettes sont définitivement rendues dans les chambres à coucher mais c’est clair qu’elles y ont des effets pervers.

    Et ça, c’est sans compter l’effet des ondes Wi-Fi…

  3. Merci, il faut le dire et le redire…

    Sommes-nous en train de créer une société d’insomniaques ?
    Aura-t-on besoin de moins de sommeil ?
    ou …
    Aura-t-on besoin d’une assurance ‘burn out’ ?

    Le corps s’adaptera-t-il à la nouvelle technologie redéfinissant les besoins d’une nouvelle i-génération ?

    À suivre, les yeux ouverts ou fermés…

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*