La tendance du sans gluten et du sans produit laitier augmente. Mais pourquoi donc certaines personnes se sentent-elles mieux lorsqu’elles éliminent ces aliments de leur diète?

Dès qu’on parle de gluten, les passions s’enflamment. Certaines personnes affirment que, depuis qu’elles ont éliminé cette substance de leur alimentation, leur santé s’est grandement améliorée. D’autres, souvent des experts en nutrition, disent qu’il peut être dangereux d’éliminer tous les aliments de cette classe alimentaire parce que cela pourrait entrainer des carences alimentaires.

Bien sûr, si vous souffrez de maladie céliaque, vous n’avez pas le choix. Mais pour les autres? Quels bénéfices en retirent-ils? Toutes ces personnes ne s’astreignent tout de même pas à une diète restrictive simplement pour le plaisir! Surtout s’il y a des risques de carences…

Et qu’en est-il des produits laitiers? Sont-ils nécessaires à notre santé? Peut-on réellement s’en passer et augmenter notre bienêtre?

Vous voulez en savoir plus?

Venez entendre ma conférence à Expo Manger Santé et Vivre Vert, sur la Scène Vivre:

  • À Montréal, dimanche le 13 mars à 11h15
  • À Québec, dimanche le 20 mars à 12h

Le titre : L’explication derrière la diète hypotoxique ou tonique.

Je vous y expliquerai, en termes simples, la science derrière ces choix. J’aborderai les notions d’intestin perméable, d’intolérance non céliaque, d’inflammation, etc. Vous comprendrez à la fois la motivation des gens qui le font, les limites de ces interventions de vie et les résultats possibles.

Je vous attends donc au Palais des Congrès de Montréal et au Centre des Congrès de Québec.

Au plaisir de vous y rencontrer!

Vous ne pourrez pas y assister?

Pour ceux et celles qui ne pourront pas assister à ma conférence, voici quelques articles que j’ai écrit sur le sujet:

https://www.jydionne.com/le-phenomene-du-gluten-ou-la-graine-allergene/

https://www.jydionne.com/pourquoi-sen-prendre-au-regime-hypotoxique/

https://www.jydionne.com/retour-sur-le-regime-hypotoxique/

https://www.jydionne.com/reactivite-au-gluten-sans-allergie-ni-maladie-celiaque/

https://www.jydionne.com/produits-laitiers-aliments-essentiels-ou-nefastes/

Bonne lecture!

16 commentaires

  1. Bonjour Jean-Yves, mon optométriste m’a recommandé un collyre hydratant pour mes yeux du nom de Hylo-Dual de Candor Vision. Le produit contient du sodium hyaluronate 0,5mg/Ml et Ectoine 20 mg/Ml. Ce produit n’a pas de DIN ni de PNP. J’ai cherché Ectoine et je n’ai trouvé que l’annonce du fabricant. Quel est ce produit ( Estonie) et pourquoi on le prescrit sans les no d’enregistrement normal des produits? Ce produit semble nouveau et son contenant est spécial.
    Anciennement des chimistes cosmétologues de Montréal,
    Hélène Roger Léger

    1. Bonjour Hélène
      Le produit est probablement sous la réglementation des “Medical device”
      Très souvent les produits contenant de l’acide hyaluronique passent par cette réglementation plutôt que celles des PSN ou des médicaments. C’est le cas du Synvisk qui est de l’acide hyaluronique injectable intra-articulaire.
      Santé!

  2. Que pensez-vous de la diète a 800 calories pour se soigner du diabète?
    C’est l’expérience du professeur de physique de UdeM et son livre est sorti en 2016

    curieuse se connaître votre opinion

    1. Bonjour Nicole
      Certainement. Le diabète type 2 peut se traiter, voire se guérir par plusieurs méthodes. Elles ont toutes en commun ce que le monde de la nutrition ne veut pas dire : couper sévèrement les sucres et les glucides. Que ce soit 800 calories, diète cétogénique, jeune contrôlé, etc.
      je ne connais pas ce livre en particulier mais le principe est le même.
      https://www.jydionne.com/?s=diabète
      Santé!

  3. Comment ça fonctionne? je ne sais pas. Mais personnellement cette diète dans gluten et sans produits laitiers que je poursuis depuis juillet 2011 m’a beaucoup aidée. Fini les tylénols et les injections de cortisone dans les hanches administrées par madame ma fille md. C’est vrai que souvent les farines et autres biscuits sont souvent non OGM et biologiques. Merci de chercher le Comment… mais je dors sur mes deux hanches en attendant.

    1. Bonjour France
      Vous venez de donner la conclusion de ma présentation.
      Même si on a une science qui explique, l’important est le ressenti. Vous vous sentez mieux, alors continuez!
      Santé!

  4. Bonjour

    Je suis française et ne pourrai donc pas assister à l’une de vos conférences. Seront-elles diffusées sur internet ?
    Merci.

    Salutations

    C@t

    1. Bonjour Sylvie
      Désolé, non elle ne l’a pas été.
      Par contre, je serais plus qu’intéressé à présenter en France. Je n’ai simplement pas la capacité d’organiser le tout 🙂
      Au plaisir
      Santé!

  5. Le sujet m’intrigue. Lorsque Les Éditions de l’Homme ont publié en 2012 la version française de l’ouvrage du cardiologue William Davis, ”Wheat Belly”, j’ai été stupéfait. Je le suis encore.

    J’ai communiqué avec plusieurs personnes alors, dont William Davis lui-même, et plusieurs autres personnes versées en la matière. Le docteur Davis a peut-être raison sur certains points, mais je suis resté dans le doute, d’autant plus qu’il s’était montré cavalier à ce moment-là lorsque je lui avais demandé s’il avait des références de ses ”pairs” sur son ouvrage. Il m’avait répondu avec superbe, que TOUTES LES RÉFÉRENCES dans son livre constituaient des ”peer reviews.” La maison d’édition Les Éditions de l’Homme ne m’a pas donné d’explication sérieuse autre que la popularité de l’ouvrage, devenu un best-seller reconnu, avec clubs et disciples.

    J’ai aussi communiqué avec le cardiologue de l’Université Laval, le docteur Jean G. Dumesnil, cardiologue à l’Institut de cardiologie de l’hôpital Laval et professeur à l’Université Laval, co-auteur avec Michel Montignac de ”Bon poids, Bon coeur avec la méthode Montignac” (publié par Flammarion Québec en 2002) , qui m’a dit approuver mes réserves, mais ne pas vouloir, au début de sa retraite, s’embarquer dans la controverse. Je lui signalais alors mon étonnement du fait que la communauté scientifique était sans voix audible (ou du moins disséminée) en la matière, alors qu’il y avait un devoir de parole sur une question semblable. Autant que je sache, la situation est toujours largement la même aujourd’hui, avec des exceptions à caractère anecdotique. Je dois dire que ce contexte m’étonne toujours.

    J’ai aussi communiqué à l’époque avec la direstion de Première Moisson, qui commercialisait il y a quelques années un ”pain Montignac”, et continue d’ailleurs de le commercialiser comme pain biologique, mais sans l’appellation Montignac, la marque n’étant plus protégée commercialement.
    J’ai aussi communiqué avec l’Institut Montignac, où un nutritionniste sérieux a bien voulu convenir qu’il existe sur le marché de l’alimentation beaucoup de mauvais pains, mais qui a soutenu mordicus que le pain Montignac français avait bien un index glycémique bas (soit 34, vérifié en laboratoire indépendant). Le point importait, car le docteur Davis, dans son livre ”Wheat Belly”, réfère à un indice de 72 pour le pain de blé entier.

    J’avais aussi échangé avec un monsieur très versé en la matière, monsieur Robert Beauchemin, alors pdg de ”Les Moulins de Soulange”, qui avait pris la peine de me répondre un dimanche après midi, pour m’indiquer qu’il y avait beaucoup de demi-vérités en la matière et pour me donner des indications précieuses sur la recherche en cours concernant le pain.

    Je vais stopper ici, mais si vous arrivez à découvrir la vérité en la matière, vous seriez bien aimable d’éclairer ma lanterne. Pour ma part, je mange du pain ”Montignac” depuis 20 ans, et continue de le faire. Je m’en suis toujours bien porté, ma seule réserve étant que cette version du pain de Première Moisson encore vendu dans certains Costco, groupe que j’affectionne, n’est pas frais comme il l’était quant il y avait un kiosque de Première Moisson dans les entrepôts de Costco.

    1. Bonjour Serge
      Il y a plusieurs débats distincts dans votre question :
      1- L’index glycémique, la thèse de Montignac, est simplement la capacité des aliments contenant des sucres, glucides mais surtout amidon de faire monter plus ou moins la glycémie et donc de causer un gain de poids.
      2- les diverses intolérances au blé depuis les FODMAP jusqu’au gluten. Le gluten qui pourrait être absorbé et causer des réactions inflammatoires.
      3- sans le nommer, l’intestin perméable qui est responsable des intolérances alimentaires.
      Bref, vous l,aurez deviné, ma petite présentation tente de faire la lumière sur ce sujet controversé. Mes différents arguments sont :
      1- oui, le gluten peut causer des problèmes. Environ 30 % de la population selon des dernières études seraient intolérants. Et j’explique les tenants et aboutissants du sujet
      2- tous ne sont pas intolérant. Tout commence par l’intestin perméable. Puisque même s’il est vrai que le gluten cause la production de réactions inflammatoires, tous n’en souffrent pas.
      J’espère que c’est plus clair
      Je connais le livre de M. Davis. Mais comme beaucoup de ces auteurs américains, il est plus intéressé à vendre des livres qu’à donner toute l’Information nuancée.
      Je ne dois pas être “business” puisque je préfère expliquer 🙂
      Santé!

  6. Pensez vous qu’il est possible que votre conférence soit filmé et mise par la suite sur votre site,impossible de me rendre je travaille cette fin de semaine.je suis très déçu de vous manquer.Le sujet m’intéressé énormément, on m’a diagnostiquée la fibromyalgie en 2013 et j’ai assisté à votre conférence il y a cela 2 ans.J’avais adoré vote approche. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*