Cliquez ici pour écouter la chronique du 5 janvier à L’après-midi porte conseil.

Selon certaines publicités, les cures et autres produits dépuratifs nous promettent de nous sentir en meilleure forme, plus mince, d’avoir plus de vitalité et même de nous sentir plus jeune!

Après le joyeux temps des fêtes, où chacun a fait bombance, est-il nécessaire ou même utile de faire une cure dépurative? Y a-t-il des risques? Existe-t-il des règles de base pour s’y retrouver et ne pas y laisser sa santé?

Un peu d’histoire…

Le principe des cures et des dépurations est aussi vieux que le monde. Déjà, Hippocrate (grand-père de la médecine) en parlait. À son époque, selon le système des humeurs (liquides élaborées par l’organisme), il fallait drainer et éliminer les mauvaises humeurs pour favoriser la santé.

Toutes les médecines traditionnelles comportent différents types de cures pour nous permettre de retrouver et de maintenir la santé. Pensons aux cures thermales, à la thalassothérapie, aux grandes stations qui se sont développées en Europe de tout temps (depuis Baden Baden en Allemagne à Vichy ou Évian en France, en passant par Bath en Angleterre, puis Banff en Alberta et, plus près d’ici, le SPA Eastman dans les cantons de l’Est).

Une petite parenthèse aqueuse

En passant, le mot SPA vient de Salus per aquam ou la santé par l’eau. L’eau est le premier dépuratif à utiliser! En diluant les toxines, elle favorise leur élimination par les reins et peut même encourager la perte de poids. Pensez à boire 1,5 à 2 litres d’eau par jour.(1)

Dépuratif, ça sonne vieux…

La science moderne est un peu frileuse à propos du principe même de l’effet dépuratif. Le mot est vieillot et ne veut presque plus rien dire pour le monde médical. Il rappelle plutôt les charlatans. Pourtant…

La notion de capacité de dépuration ne se retrouve plus que dans des ouvrages qui traitent de la dialyse (méthode qui sert à remplacer la fonction du rein devenu déficient)(2), ou pour qualifier la capacité de filtration des mollusques en écologie.(3)

C’est quoi, la dépuration?

La dépuration, c’est l’élimination des toxines par les différents organes nommés émonctoires. Ces organes sont:

· les reins,

· le foie,

· les intestins,

· la peau,

· le système respiratoire.

Effets de l’accumulation des toxines

Certaines toxines sont plus difficiles à éliminer que d’autres:

· Acide urique et urée (impliqués dans la goutte)

· Acide lactique (impliqué dans les douleurs musculaires)

· Lipofuschine (les fameuses taches de vieillissement)

· Lipides oxydés (impliqués dans les maladies cardiaques, mais aussi dans les dégénérescences neurologiques)

· Radicaux libres (voir Les antioxydants: prévention de la rouille intérieure!)

· Résidus de pesticides et autres substances modernes comme les agents plastifiants et ignifuges (voir Perturbateurs hormonaux… présents!)

· Mauvais cholestérol (maladie cardiaque)

· Métaux lourds (mercure, plomb, cadmium, aluminium – voir Métaux, neurotoxicité et allergies)

· Etc.

Outre les problèmes de santé mentionnés ci-haut, l’accumulation de différentes toxines peut entraîner des symptômes bénins comme de la fatigue et des lourdeurs. D’ailleurs, la gueule de bois est due principalement à une toxine du métabolisme de l’alcool: l’acétaldéhyde. L’alcool et ses métabolites causent aussi une déshydratation (qui nuit entre autres à l’élimination des toxines), une baisse de la glycémie et une atteinte de l’intégrité des cellules hépatiques (via une augmentation des radicaux libres, autrement dit une réduction des défenses antioxydantes). Un petit truc pour prévenir la gueule de bois: alternez chaque gorgée de breuvage alcoolisé avec une gorgée d’eau. Vous préviendrez ainsi la déshydratation, faciliterez l’élimination des toxines, et réduirez fort probablement la quantité totale d’alcool ingérée.

Et les produits?

Plusieurs plantes (4) sont intéressantes pour leurs propriétés connues de soutien au bon fonctionnement des organes d’élimination.

Plantes et ingrédients qui ont un effet sur le système digestif

Apéritives

Cholagogues

Chardon béni

Radis noir

Gentiane

Pissenlit

Achillée millefeuille

Boldo

Menthe poivrée

Réglisse

Hépatoprotectrices

Artichaut

Diurétiques

Chardon Marie

Pissenlit

Curcuma

Persil

Lécithine

Boldo

Asperge

Laxatives

Chaparral

Séné

Ortie

Cascara

Piloselle

Bourdaine

Prêle

Rhubarbe

Uva ursi (raisin d’ours)

Aloès

Verge d’or

Ricin

Fibres et mucilages

Dépurative

Bardane

Une règle importante

Attention au contenu en laxatifs stimulants: ils peuvent causer des crampes et des douleurs abdominales. Ils entrainent aussi des pertes de minéraux (électrolytes) et peuvent causer, à long terme, le syndrome de l’intestin paresseux (constipation rebond).

· Séné

· Cascara

· Bourdaine

· Racine de Rhubarbe

· Ricin

· Aloès (Latex)

· Etc.

Les laxatifs de masse comme les fibres (légumes, fruits, céréales entières, son de blé, etc.) et les mucilages (psyllium), ou les laxatifs émollients (docusate sodique, connu sous le nom de Colace®) n’entrent pas dans cette catégorie. Ils sont doux, sans danger, et tout à fait recommandables.

Les produits autres que les laxatifs stimulants sont généralement sécuritaires aux dosages recommandés. Par contre, si vous prenez des médicaments d’ordonnance, la prudence est de rigueur! Vérifiez auprès d’un professionnel compétent si ces produits peuvent entrer en interaction avec votre médication.

Autres nutriments retrouvés dans les produits détox

Vitamine C

Inositol

Méthionine

N-acétyle cystéine (NAC)

Glutamine

Glycine

Indol-3 carbinol

Fibres alimentaires

Probiotiques

Acide alpha lipoïque

Minéraux (magnésium, manganèse, zinc, sélénium)

Enzymes digestifs (broméline, papaïne, lipase, lactase, amylase, cellulase, etc.)

Calcium D-glutarate

Etc.

Les différents produits et protocoles ont pour but de favoriser l’élimination d’un ou de plusieurs types de toxines par un ou plusieurs émonctoires (organes d’élimination). Par exemple:

· Le sauna provoque l’élimination par la peau.

· Les cures de fruits (quelques fois un seul fruit comme le raisin) et/ou légumes crus entrainent une élimination par les reins et les intestins.

· Les plantes diurétiques forcent une élimination par les reins.

· Les plantes cholagogues et hépatoprotectrices font travailler le foie.

· Les plantes apéritives augmentent les sécrétions digestives et favorisent la dégradation des toxines et leur élimination par l’intestin.

· Les laxatifs accélèrent la vidange intestinale et, par conséquent, réduisent la réabsorption des toxines. Les fibres solubles comme la graine de lin ont l’avantage additionnel de se lier aux toxines et de réduire leur absorption.

· La méthionine et le NAC augmentent l’excrétion des métaux lourds.

· Les enzymes digestives aident à dégrader certaines toxines comme les lectines (voir Alimentation selon les groupes sanguins).

· L’indol-3 carbinol est un inducteur enzymatique qui désactive les toxines.

· Les minéraux nommés dans le tableau sont des cofacteurs pour de nombreuses enzymes.

· La glutamine, la glycine et le NAC sont des précurseurs du glutathion, un antioxydant majeur, et aident au métabolisme des toxines.

· La vitamine C, le thé vert, l’acide alpha lipoïque et les autres antioxydants réduisent les dommages des radicaux libres qui peuvent être associés aux toxines ainsi qu’à la libération des toxines (comme lors d’une cure ou d’un jeûne).

· Les probiotiques aident à réduire la charge toxique de l’intestin et à produire des métabolites bénéfiques.

· Le calcium D-glutarate est un inhibiteur sélectif d’une enzyme intestinale (la glucuronidase) qui joue un rôle dans la réabsorption des toxines par l’intestin.

· Etc.

Conclusion

Plusieurs plantes et protocoles sont utiles pour aider le corps à éliminer les toxines. Par contre, il faut s’assurer de le faire dans le respect de notre corps et non de façon brutale. Il est possible d’éliminer les toxines sans les désagréments des diarrhées. Mieux vaut procéder en douceur, en commençant par l’alimentation (fibres) et une hydratation abondante, que de causer des effets secondaires désagréables et potentiellement dangereux.

Primum non nocere… d’abord, ne pas nuire.

Références

1. Un élixir miracle contre l’obésité (http://www.slate.fr/story/26557/obesite-remede-miracle-elixir)

2. Gong D, Cruz D, Ronco C. Depurative capacity of molecular adsorbent recycling system (MARS): A focus on bilirubin removal. Int J Artif Organs. 2008Oct;31(10):875-81. Review. PubMed PMID: 19009505.

3. Maffei M, Vernocchi P, Lanciotti R, Guerzoni ME, Belletti N, Gardini F. Depuration of triped venus clam (Chamelea gallina L.): effects on microorganisms, sand content, and mortality. J Food Sci. 2009 Jan-Feb;74(1):M1-7. PubMed PMID: 19200100.

4. http://www.herbes-medicinales.ca/proprietes/plante-depurative.html

Photo: Andrew Pendleton (http://www.andrewpendleton.net/), Wikipédia

30 commentaires

  1. Bonjour Jean-Yves,

    J’ai lu dernièrement beaucoup d’articles contre les cures de jus, surtout les jus de fruits, qui contiendrait beaucoup de sucre. Le sucre en question est le fructose, un sucre simple. Est-il si nocif que cela de boire des jus frais? Est-ce qu’un sucre simple a un index glycémique élevé et exige une grande sécrétion d’insuline? Que pensez-vous des cures a base de jus frais pressés? Merci de m’éclairer sur cette épineuse question. 🙂

    1. Bonjour Caroline
      je ne suis pas un fan des cures de jus. Si vous n’êtes pas diabétique, alors le risque est minime puisque, oui, les jus sont riches en sucre et que le fait de faire des jus enlève les fibres qui ralentissent l’absorption des sucres.
      Par contre, les jus frais faits contiennent énormément plus d’antioxydants que les jus commerciaux. Ils ont donc une valeur. Mais je propose plus souvent de faire des smoothies avec les fruits complets et d’insérer des légumes dans le mélangeur à haute vitesse. ainsi vous aurez toute la nutrition des fruits et des légumes sans risque.
      Santé!

  2. Bonjour,
    Merci pour ces informations utiles. Après avoir acheté une cure dépurative (artichaut, figue de barbarie, raifort, pissenlit, cassis et bouleau), je me pose quelques questions et me tâte.
    En effet, j’ai souffert d’une insuffisance rénale importante l’année dernière causée par une tumeur qui comprimait mes uretères et le port de sondes internes entre les reins et la vessie ont été nécessaires pendant 1 an. Aujourd’hui, elles sont retirées et ma fonction rénale est presque normale mais je doute de l’efficacité complète de mes reins et ressent parfois quelques gênes.

    Est-il dangereux selon vous d’effectuer cette cure ou au contraire, cela favorisera le travail rénal ?

    Je précise toutefois que je mène une vie normale et que je ne prends aucun médicament. Suite à une chimio l’année dernière, je ressens le besoin d’éliminer toute cette médecine.
    Merci beaucoup pour votre avis.

    1. Bonjour Camille,
      Votre cas mérite de faire des recherches en regardant vos médicaments.
      Je vous remercie pour votre intérêt. Veuillez noter que je réponds désormais aux questions personnelles, à propos de votre santé et/ou d’interactions entre les produits naturels et les médicaments, exclusivement sur le forum. Pour plus d’information abonnez-vous:
      https://www.jydionne.com/forum/
      Merci de votre compréhension,
      Santé!

  3. Quelle est votre avis sur les jeûne tel que propose par shelton pour se detoxifier et guerir ? car on peut lire bcp de contradiction sur internet mais bcp plus de bien que de mal !

    1. Bonjour Florent
      Le jeune est tout à fait correct. lorsque bien fait et pas trop long (selon votre capacité et votre niveau d’activité), il est sécuritaire. Dans toutes les traditions, on retrouve le jeûne. Par contre, n’oubliez pas que le jeûne est un stress important pour votre corps. On sait que la restriction calorique et/ou le jeûne intermittent sont des pratiques utiles en anti-âge. Mais attention encore, ce n’est pas pour tout le monde n’importe comment. Il y a des précautions à prendre pour le faire de façon santé… surtout si vous prenez des médicaments. Par contre, ce n’est pas la panacée qu’on prétend. Pour aider à guérir, il faut qu’il soit accompagné, encadré.
      Santé!

  4. Bonjour j’ ai une petite question pour vous Monsieur . Si je prend du chardon marie a 80 % de sylmarine 3 fois par jour 30 min avant les repas et que ensuite je prend des enzymes digestive juste avant les repas. Ece que les deux produits risquent d’ interagir entre eux comme par ex ample le chardon marie annuler l effets des enzymes ?

    1. Bonjour Tony
      Pas de problème. Les actions sont totalement différentes. Il peut même y avoir une certaine synergie. Les enzymes peuvent augmenter l’absorption des plantes médicinales.
      Santé!

      1. bonjour jean yves
        j’ai beaucoup de problèmes de santés je prend beaucoup des médicaments . comme levotirox . sagid pour diabète , et beaucoup d’autres bien sur . j ai un foie très gros et pourtant je ne mange pas beaucoup je dois avoir des toxines a cause des médicament . car j’ai la bouche qui me brule la langue aussi et mon cou aussi

        que faire j’en peu plus

        1. Bonjour Domingo
          Ce genre de situation demande absolument une rencontre avec un professionnel. D’ici, là 2 conseils :
          1- augmentez les fibres de votre alimentation avec des graines de chia, de lin ou en supplément. Les fibres vont aider à drainer la bile et permettre au foie de faire un meilleur travail.
          2- le chardon marie est indiqué dans ce cas. Vérifiez près de chez vous ce qui est disponible
          Mais absolument vous devez avoir une consultation professionnelle.
          Santé!

  5. Bonjour Jean-Yves,

    Comment choisir les enzymes digestives en supplément? L’information que j’ai me semble incomplète, mais apparemment que la combinaison papaine et bromeline est intéressante. Bref, quels sont les critères pour choisir ? Est-ce que toutes les enzymes ont le même pouvoir anti-inflammatoire? Compagnie, type d’enzymes… Je suis végétalienne, sans gluten. merci !

    PS : pour une action anti-inflammatoire, meilleure digestion et assimilation des nutriments!

    1. Bonjour Marie
      une bonne partie de vos réponses se trouvent là : https://www.jydionne.com/des-enzymes-en-pilules-en-capsules-ou-en-gouttes-ca-sert-a-quoi/
      Les enzymes protéolytiques sont plus anti-inflammatoires (broméline, papaïne, les enzymes animales comme trypsine, chémotrypsine et pepsine, protases diverses d’organes microbiennes). Les autres ne le sont pas ou presque pas.
      Par contre, pour la digestion, optez pour une formule complète.
      Santé!

  6. Bonjour
    j’utilise depuis longtemps du thé de malva verticellata qui a un effet magique J’ai semé des graines de cette plante et je voudrais savoir si on a une quelconque information sur les décoctions de cette plante
    Est-il possible qu’elle fasse baisser le taux de sucre dans le sang?

    1. Bonjour Annie
      Je ne trouve pas de référence à vous transmettre à ce sujet mais voici ce que je sais.
      La mauve crépue a bel et bien un effet laxatif qui est dû principalement aux mucilages, ces fibres solubles qui aident à tapisser l’intestin et prévenir les irritants tout en gonflant d’eau et donc, permettre une évacuation plus facile. Par contre, cet effet est trop important pour n’être que causé par ce mécanisme. On peut postuler qu’il y a un effet similaire à celui du pruneau puisque les autres formes de mauve (Malva officinalis) sont beaucoup moins efficaces mais d’aussi bonnes sources de mucilage.
      Pour avoir un effet sur le sucre sanguin, il faudrait avoir une quantité de fibres beaucoup plus importante que ce que la tisane vous donnera. Donc, très peu probable qu’il y ait un effet à ce niveau.
      Finalement, la meilleur façon de consommer les mauves demeure l’infusion. Pas la décoction. Il n,est pas nécessaire de faire bouillir.
      Santé!

  7. je viens de lire votre chronique suite à ma recherche sur les dépuratifs!!!!!j’aimerais savoir quoi prendre pour les douleurs musculaires et aussi comment remplacer le “crestor” pour le cholestérol, la levure de riz rouge a augmenté mon taux !!!!!!
    merci de votre réponse

    1. Bonjour Gavory
      Votre question est difficile à répondre simplement par courriel. Le meilleur outil contre le cholestérol demeure l’alimentation. Dans l’alimentation, les fibres, beaucoup de fibres solubles, sont les plus utiles. Pour les douleurs, il faut savoir d’où elles viennent. Idéalement, vous devriez consulter un professionnel compétent.
      Santé!

  8. bonjour

    quand nous avons un virus esptein bar et aprés un cytomegalovirus aprés vaccin est il vrai que le virus epstein bar peux rester dans le corps et entraienr fatigue chronique? j’ai lu qu’echinacee ,astragale , lomatium , reishi peux aider a faire sortie le virus quand pensez vous ? et pensez vous qu’aprés la fatigue musculaire partira ?

    la feuille olivier me soulage un peu ,on m’a parlé de pin sylvestre et reglisse , boswelli

    1. Bonjour Elbaz,
      Il est vrai que le virus Epstein Bar est connu pour être une des causes de la fatigue chronique. Les plantes que vous nommez ont un effet sur le système immunitaire et/ou sont antivirales. Par contre, vous devriez consulter un(e) herboriste compétent(e) pour vous guider dans les dosages appropriés.
      Santé!

  9. Bonjour Jean-Yves,

    D’abord vous dire que votre blogue est une petite mine d’or et que votre expertise est rafraîchissante, bien documentée et fort éclairante !

    Afin de résoudre un problème de constipation, j’ai testé – et oh combien apprécié ! – une tisane à base de mauve (camellia sinensis). Il s’agit de la tisane Silhouette – Great figure de Lalma.

    Depuis, mon système s’est régularisé. J’élimine quotidiennement en plus de ne plus avoir de ballonnement et de gaz et j’arrive à maintenir mon poids beaucoup plus facilement. J’ai ajusté la dose prescrite que je trouvais un peu trop intense, ce qui veut dire que je prends le tier de la dose indiquée (environ 1 tasse par jour après le repas du soir).

    Je suis une personne qui mange sainement et de façon équilibrée. De plus, je bois tout près de 2 litres par jour et mon alimentation est riche en fibre. J’avoue que je pourrais bouger un peu plus 🙂

    Que pensez-vous de cette tisane ? Les effets à moyen-long terme sont-ils à redouter ? J’essaie de tomber enceinte, je sais que la mauve n’est pas indiquée en cas de grossesse, mais en attendant … ?

    Je vous remercie d’avance de votre réponse. Votre accessibilité et votre générosité sont très appréciées !

    Barbara

    1. Bonjour Barbara,
      Les Tisanes Lalma de Virage Santé sont de très bons produits. La plante intéressante ici est une variété de mauve (Malva verticillata).
      Elle a un effet laxatif grâce à ses mucilages. Elle n’est donc pas irritante et ne cause pas de crampe. Je ne connais pas son innocuité en grossesse. Il faudrait consulter la compagnie : Virage Santé
      Santé!

      1. Bonjour,

        Chez acheté une tisane de Malva verticillata, de Phytovie pcq la Silhouette m’a été présentée comme étant diurétique.

        Mais, en faisant des recherches une fois rendue à la maison, je constate que cette Malva est, elle aussi diurétique…

        Comme je suis constipée, il me semble que ce n’est pas pertinent d’avoir un produit diurétique, non?

        Pouvez-vous m’éclairer?

        Merci

  10. Bonjour,
    Peut-on prendre trop d’acide alpha-lipoïque? J’ai lu que c’était
    très bénéfique contre la réthinopathie diabètique. Merci à l’avance

    1. Bonjour France,
      L’acide alpha lipoïque (AAL) est un antioxydant fort utile pour prévenir et soulager les complications du diabète comme la neuropathie. Les doses des études vont jusqu’à 1200mg par jour. À ma connaissance, cette dose très élevée est très bien tolérée et n’apporte pas d’effet adverse particulier. L’acide alpha lipoïque est utile pour réduire les dommages dus à la liaison des sucres et des protéines qui apparaît dans le diabète (glycation). Il aide à améliorer l’intégrité des microvaisseaux, mais n’a pas été étudié, à ma connaissance, dans la rétinopathie diabétique.
      Vu son mécanisme d’action, asurez-vous cependant de vérifier votre glycémie: l’AAL pourrait aussi améliorer la sensibilité à l’insuline. Par contre, on n’a pas rapporté de cas d’hypoglycémie importante.
      Santé!

  11. Merci pour votre article, très documenté.

    J’ai une pneumonie, continuer à manger normalement ou peu?
    qq chose à prendre pour nettoyage des antibio ?

    curieux, 2 jours, un petit rhume et vlan !!!!

    merci

    1. Bonjour Claudette
      oui, il y a plusieurs choses que vous pouvez prendre. Essayer un produit nommé Umka. Si au bout de quelques jours, vous n’allez pas mieux, consultez.
      Santé!

  12. Merci pour cet article très intéressant. Selon l’Encyclopédie de l’Agora (http://agora.qc.ca/dossiers/Miso) et plusieurs autres sources, le miso contient entre autres de l’acide dipicolinique, un alcaloïde chélateur des métaux lourds et des ions radioactifs. C’est parce qu’ils en consommaient beaucoup que des Japonais ont survécu au bombardement atomique de Nagasaki. De plus, il est très facile et rapide de préparer un potage savoureux à base de miso.
    À votre santé

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*