Problème silencieux, l’hypertension ou haute pression artérielle, ne provoque généralement pas de symptôme. De plus, ses causes ne sont pas claires (c’est pourquoi on parle la plupart du temps d’hypertension essentielle). Elle résulte d’un durcissement des artères provoqué par plusieurs facteurs: l’alimentation, le stress, l’inflammation, etc. Quoique silencieuse, l’hypertension demeure un facteur de risque important de maladie cardiaque, de perte de qualité de vie (morbidité) et de décès.

Pression artérielle

La pression artérielle normale se situe autour de 120/80. Ces chiffres utilisent l’unité millimètre de mercure (mmHg). Lorsque ces chiffres sont égaux ou supérieurs à 140/90, on parle d’hypertension. Plus ces chiffres sont élevés, plus l’hypertension est grave.

Ail

On sait depuis longtemps que l’ail est un outil utile contre l’hypertension et contre plusieurs autres facteurs de risque des maladies cardiaques (hypercoagulation, dyslipidémies, etc.). Par contre, ses effets, tels que rapportés dans les études, sont mineurs. Par exemple, dans une compilation d’études cliniques (méta-analyse) publiée en 2008, les chercheurs constatent que la prise d’ail réduit la pression systolique (le premier chiffre) de 16,3 mm Hg (IC 95% 6,2 à 26,5) et la pression diastolique (le second chiffre) de 9,3 mm Hg (IC 95% 5,3 à 13,3) en moyenne. (1) Ces chiffres sont intéressants, mais peut-être pas suffisants pour traiter un véritable hypertendu.

Prenons par exemple une personne dont la pression se situe à 160/100. Si, selon les données de la méta-analyse, l’ail réduit sa pression de 16,3/9,3, la pression de cette personne baissera à 143,7/90,7, ce qui correspond toujours à un diagnostic d’hypertension. On ne pourrait donc pas traiter cette personne par l’ail seul.

Par contre, cette méta-analyse ne dit pas tout. Quelle dose donne ces résultats? Est-ce que cet effet est comparable avec celui des médicaments? Une toute nouvelle étude répond à ces deux questions.

Nouvelle étude

Les chercheurs ont enrôlé 210 personnes souffrant d’hypertension. Les participants ont été divisés en 7 sous-groupes. 5 des sous-groupes ont reçu des doses quotidiennes d’extrait d’ail de 300mg, 600mg, 900mg, 1200mg ou 1500mg. Les 2 autres sous-groupes ont reçu soit un placébo, soit un médicament pour la pression, l’aténolol (TénorminMD), à dose thérapeutique de 100mg par jour. L’étude a duré 24 semaines.

Les résultats sont très intéressants. À partir de 900mg d’ail par jour, les résultats sont similaires à ceux de l’aténolol. À 1200 et 1500mg par jour, les résultats sont légèrement supérieurs.(2) [Voir aussi l’article de Sayer Ji sur Green Med Info.] Le problème de cette étude est que les chercheurs ne décrivent pas le type d’extrait utilisé et que la publication ne mentionne pas de façon de les contacter. Je n’ai donc pas pu avoir de précisions à ce sujet.

Par contre, si l’ail peut être aussi efficace que le médicament pour diminuer la pression artérielle, il devient encore plus intéressant puisque, contrairement au médicament, il a d’autres bienfaits (réduction du mauvais cholestérol LDL, des triglycérides, etc.)(3) et il ne cause jamais d’hypotension.(1) Son seul réel problème reste son odeur…

Il est peut-être temps de remettre l’ail au goût du jour, particulièrement comme agent de prévention des maladies cardiovasculaires.

Santé!

Consultez aussi ces autres articles sur l’hypertension:

Quand la tension monte!

Des solutions pour contrer l’hypertension

Trop de sel ou pas assez?

Les omégas 3 remplissent-ils leurs promesses?

Boissons gazeuses: il n’y a pas que les bulles qui montent.

 

Références:

  1. Reinhart KM, Coleman CI, Teevan C, Vachhani P, White CM. Effects of garlic on  blood pressure in patients with and without systolic hypertension: a meta-analysis. Ann Pharmacother. 2008 Dec;42(12):1766-71. doi: 10.1345/aph.1L319. Epub 2008 Nov 18. PubMed PMID: 19017826.
  2. Ashraf R, Khan RA, Ashraf I, Qureshi AA. Effects of Allium sativum (Garlic) on systolic and diastolic blood pressure in patients with essential hypertension. Pak JPharm Sci. 2013 Sep;26(5):859-63. PubMed PMID: 24035939.
  3. Li L, Sun T, Tian J, Yang K, Yi K, Zhang P. Garlic in clinical practice: an evidence-based overview.Crit Rev Food Sci Nutr. 2013;53(7):670-81. doi: 10.1080/10408398.2010.537000. PubMed PMID: 23638928.

Photo: Donovan Govan (Wikipédia)

16 commentaires

  1. Bonjour Jean-Yves,

    Dernièrement à la pharmacie on m’a remis un feuillet avec les comprimés de Pravastatine 20mg (cholestérol) que je prends pourtant depuis plus de 10 ans. J’y ai lu que je devais consulter le pharmacien avant de prendre des suppléments alimentaires avec ce médicament.

    J’ai donc consulté la pharmacienne qui m’a demandé de lui nommer tous les suppléments que je prenais. Il n’y avait aucun problème, sauf avec un : les suppléments d’ail. Je devais les cesser selon elle parce que je prends aussi de l’AAS 80mg quotidiennement. Comme j’avais déjà lu que l’ail était bon pour le système cardio-vasculaire, je ne comprenais pas pourquoi l’arrêter puisque c’est aussi pour prévenir les problèmes cardiaques que mon médecin me prescrit l’AAS 80mg (à titre préventif puisque je n’ai aucun problème cardiaque mais j’ai un risque génétique puisque mon père a fait plusieurs crises cardiaques dès la quarantaine et j’ai dans la cinquantaine présentement).

    Quand j’ai demandé à la pharmacienne pour qu’elle raison je ne pouvais pas prendre de comprimés d’ail avec l’AAS, elle n’a pas pu me donner de raison sauf que son ordinateur lui disait cela. J’ai donc cessé depuis quelques semaines de prendre des comprimés d’ail.

    Ma pression est généralement bonne mais il m’arrive d’avoir des périodes où elle frôle le 140 ou le 90, c’est pourquoi je préférerais pouvoir continuer de prendre des comprimés d’ail.

    Comme je prenais de l’AAS 80 mg et des comprimés d’ail depuis des années sans aucun problème, j’aimerais avoir ton avis à ce sujet, à savoir si tu penses toi aussi qu’il est préférable que je cesse l’ail parce que je prends de l’AAS 80mg quotidiennement.

    Merci pour ton super site !

    1. Bonjour Jean-Pierre
      La raison derrière “l’interdit” est que l’ail peut aussi avoir un effet sur la coagulation. Donc cet effet peut s’ajouter avec celui de l’aspirine. À vous de voir si la dose que vous prenez d,ail vous provoque des bleus spontanés ou des saignements de nez.
      Santé!

      1. Merci Jean-Yves pour ta réponse. Si je comprends bien, si je n’ai pas les symptômes mentionnés (bleus et saignements de nez) et que je ne ressens aucun symptôme, tu ne vois pas de problèmes à ce que je continue la prise de comprimés d’ail ? Je prends un ou deux comprimés quotidiennement en alternance, chacun de 5mg (correspondant à 500mg d’ail frais selon ce qui est indiqué sur le contenant). Ma crainte se situait plus au niveau des risques d’AVC.

        1. Bonjour Jean-Pierre
          Non, l’ail n’augmentera pas le risque d’AVC.
          Par contre, le produit que vous décrivez me semble douteux. Un extrait qui concentre 100 fois… Je doute beaucoup de son efficacité.
          Santé!

  2. Pour contrer l’odeur de l’ail j’ai pris de l’ail le soir au coucher pendant plus d’un an. Il se digérait durant la nuit et au travail le lendemain, personne ne m’a fait de réflexion ou m’a semblé en souffrir et je suis assez sensible aux réactions des autres que je m’en serais rendue compte. Si vous avez un compagnon de nuit, profitez-en pour lui en faire prendre 🙂

  3. Il est triste que dans cette étude l’ail ait été comparé à un médicament qui ne fait pas partie de la première ligne de traitements recommandés en hypertension. Il me semble que la classe de médicaments dont l’atenolol fait partie est connue pour être moins efficace chez les fumeurs. Par contre quand on vise à réduire la pression de 160 à 140 mmHg le médecin prévoit d’emblée le recours à deux médicaments car les médicaments n’ont pas non plus la puissance voulue pour réduire autant la pression. Alors si on combine l’ail avec une diète DASH ou une perte de poids on peut peut-être aussi espérer un bon résultat?

    1. Bonjour Suzanne
      Assurément. D’ailleurs, seuls les modifications des habitudes de vie (alimentation + activité physique + gestion du stress = perte de poids) peuvent guérir l’hypertension.
      Santé!

  4. Target vend des comprimés d’ail à odeur contrôlée qui contiennent une très forte quantité d’allicine, 8000 mcg par comprimé, ce qui équivaudrait à 8 gousses d’ail. J’en utilise un comprimé par jour. Auparavant j’avais trouvé le même produit sous la même concentration au Costco, mais pas dans les succursales du Québec. Je fais ceci depuis plus d’un an, et je n’ai pas eu un seul rhume ou une instance de fièvre depuis tout ce temps.

  5. Pour l’odeur, la fleur d’ail a un goût plus léger.
    Les grain de clou de girofle atténue le gout de l’ail.
    Depuis 2 ans, je prends une c.a.table de vinaigre de cidre de pomme qui a macéré dans l’ail. Résultat pas de rhume ou de grippe.

    1. Le concentré liquide (Vinaigre d’ail) est très facile à faire:

      Macérer 1 part de gousses d’ail (non épluchées, broyées au mélangeur en petits morceaux) pour 3 parts de vinaigre de cidre biologique à 8% d’acide acétique (pour 1 volume de de gousses, ajouter 3 volumes de vinaigre).
      Macérer 3 semaines-1 mois.
      Agiter à l’occasion.
      Filtrer avec un linge.
      Laisser décanter 1 semaine.
      Transvider dans un pot propre le vinaigre d’ail sans le dépôt qui s’est formé dans le fond.
      Ne pas jeter ce dépôt mais plutôt le consommer en premier.

  6. Bonjour,
    En tant que diabétique, je fais attention à ce que je mange et je prends mes vitamines, plusieurs, tel que recommandé pour un diabétique.
    Ma pression est toujours de 116 à 130.
    Mes médecins me pose toujours la question: Vous ne prenez pas de médicaments pour le cholestérol ? Non, jamais.
    Je prends matin et souper, l’ail 2750mcg de JC,1 douzaine d’œufs extra gros, en liberté, par semaine et le bon beurre.
    Je marche mes chiens et à 74 ans je crois que je vais mourir un jour mais ensanté

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*