• Recherche

Cliquez ici pour écouter ma chronique du 25 octobre à L’après-midi porte conseil.

Suite de la chronique de la semaine dernière. Consultez le texte de la première partie: Rhume et grippe d’homme!

Types de médicaments

J’ai abordé les médicaments la semaine dernière, mais comme j’y ai apporté quelques précisions cette semaine, en voici un bref résumé:

· Toux sèche: DM (dextrométorphan)

Le DM aide à réduire le réflexe de toux et agit principalement sur la toux sèche. Il n’est pas recommandé pour les tout petits. Plusieurs experts remettent en cause son efficacité, mais surtout sa sécurité. Il peut entrainer des effets adverses, surtout chez les petits enfants, comme des dépressions respiratoires (respiration moins efficace et moins fréquente).

· Toux grasse: Expectorant – guaïaphénésine, NAC (N-acétyl cystéine)

Ces produits aident à liquéfier les mucus, permettant ainsi de mieux les éliminer. Par contre, ils ne provoquent pas la toux. Ceci est une fausse conception véhiculée par plusieurs. Leur effet est adoucissant, c’est pourquoi la combinaison DM et expectorant est souvent bénéfique.

· Congestion nasale: Décongestionnant – oxymetazoline (Dristan), phenyléphrine (Neo-Synephrine), pseudoéphédrine (Sudafed), xylometazoline (Otrivin).

Les décongestionnants agissent en contractant les vaisseaux sanguins. Il ne faut pas en abuser. Les vaporisateurs créent de la dépendance et provoque de la congestion rebond. En pilule, ils engendrent de l’agitation, de l’insomnie et des palpitations. Ils sont contre-indiqués chez les cardiaques et les personnes souffrant d’hyperthyroïdie.

· Écoulement nasal et symptômes allergiques: Antihistaminique – chlorpheniramine, clemastine, diphenhydramine.

Complètement inutiles. Ils peuvent assécher les muqueuses et augmenter le risque de complication. Ils entrainent de la somnolence. À éviter.

· Douleurs et fièvre: Analgésique – ASA (Aspirine) ; ibuprofène (Advil, Motrin); acétaminophène (Tylénol).

Ils aident à réduire les courbatures et la fièvre. Par contre, la fièvre est un réflexe de défense utile. On ne la limite que lorsqu’elle devient trop élevée. En règle générale, on ne donne pas d’analgésique si la fièvre ne dépasse pas 39°C (102°F).

· Douche nasales «pour nettoyer les cavités nasales»: solutions salines – Salinex et autres.

Je l’ai mis dans cette liste parce que c’est un classique en pharmacie, mais ça n’est pas vraiment un médicament, ce n’est que de l’eau saline. C’est probablement le produit le plus utile pour prévenir les sinusites. Les douches nasales aident à éliminer les mucus et préviennent les complications.

· Sur prescription médicale: Antiviraux – amantadine (Symmetrel), oseltamivir (Tamiflu), rimantadine (Flumadine), zanamivir (Relenza).

Efficacité douteuse (et seulement dans les premières 24 heures). Plusieurs virus sont résistants à ces médicaments. Effets secondaires fréquents et potentiellement dangereux. Très chers.

Les produits de santé naturels (suite)

Vitamine D

La vitamine D aide votre système immunitaire à faire face à la situation. Avez-vous déjà remarqué que les recrudescences des IVRS arrivent quand le taux de vitamine D est au plus bas: de novembre à février?

Il faut des doses importantes de vitamine D pour soutenir le système immunitaire et diminuer le nombre d’IVRS.(1,2) Voir La vitamine D prend le rhume en grippe!

Dose: 2000 UI à 4000 UI et peut-être plus selon le dosage sanguin (cibler 110nmol/l à 125nmol/l pour le test sanguin).

Ail

L’ail, tout comme l’échinacée, est un produit controversé puisqu’il en existe autant de mauvais produits que de bons. Cependant, plusieurs recherches montrent bel et bien un effet de l’ail pour diminuer la fréquence des rhumes et améliorer les paramètres de l’immunité.(3,4)

Dose: L’équivalent de 1 à 2 gousses d’ail frais par jour.

· Extrait standardisé: 3,6 mg à 5,4 mg d’allicine par jour.

· Ail vieilli: 600mg à 1200mg par jour.

À l’exception de l’ail vieilli (Kyolic) qui est un produit à part, la dose efficace d’ail apporte avec elle des effets désagréables parce que son odeur transpire par la peau et dans l’haleine.

Je demande souvent, à la blague, ce qui rend l’ail efficace:

· Son effet sur le système immunitaire?

· Son effet sur le virus?

· Ou son effet sur l’environnement? (il éloigne les gens – malades et autres – à cause de l’odeur…)

Une mise en garde: Si vous prenez un médicament antiplaquettaire, comme Coumadin, l’ail n’est pas recommandé puisqu’il a pour effet d’éclaircir le sang.

Huile d’origan

L’huile d’origan contient contient une molécule antibactérienne et antivirale: le carvacrol. L’huile essentielle est d’ailleurs utilisée comme agent de conservation. Aucune étude clinique n’a été conduite sur l’huile d’origan, mais cette dernière a plusieurs adeptes. Elle a la réputation de «tuer le virus et de casser la grippe». Son principal porte-parole est Cass Ingram, un ostéopathe américain.

Attention: L’huile essentielle ne s’utilise pas pure: ça brule les muqueuses et la peau. Toujours diluer l’huile essentielle d’origan dans de l’huile végétale et ne prendre qu’une ou deux gouttes. Comme pour l’ail, l’odeur de l’huile d’origan est forte. (Pour plus de détails sur l’huile d’origan, consultez Doit-on interdire la vente d’huile d’origan?)

Sureau

Le sureau (Sambucus nigra ou Sambucus nigra spp canadensis) est un petit fruit bleu presque noir aux multiples usages (diverses recettes, colorant alimentaire, etc.). Dans les années 90, on a appris qu’il avait aussi un effet antiviral important, ce qui explique partiellement son usage traditionnel contre les rhumes et grippes. Qu’on le consomme comme fruit, en sirop ou en teinture, le sureau donne de bons résultats.(5-7) (Voir aussi C’est la saison des rhumes!)

Dose

En teinture: 15 à 30 gouttes, 3 fois par jour.

En sirop: 5 ml (1 c. à thé), 3 fois par jour

Cold-FX

Cold-FX est un produit canadien développé à l’Université de l’Alberta et produit par la compagnie AFEXA. Il s’agit d’un extrait de ginseng, mais il ne contient pas les principes actifs usuels du ginseng (les ginsénosides). Cold-FX ne contient que les polysaccarides du ginseng, presque purs.

Le produit a fait l’objet de nombreuses études cliniques. Il a démontré la capacité de réduire de 25% les rhumes; de 56% les récurrences (les 2èmes rhumes dans l’année); de 31% la sévérité des symptômes, et de 35% la durée des IVRS.(8)

Votre choix

Bref, il existe plusieurs options pour prévenir et soulager les rhumes et grippes. À vous de choisir!

JYD

Références:

1. Aloia JF, Li-Ng M. Re: epidemic influenza and vitamin D. Epidemiol Infect. 2007 Oct;135(7):1095-6; author reply 1097-8. PubMed PMID: 17352842; PubMed Central PMCID: PMC2870688.

2. Urashima M, Segawa T, Okazaki M, Kurihara M, Wada Y, Ida H. Randomized trial of vitamin D supplementation to prevent seasonal influenza A in schoolchildren. Am J Clin Nutr. 2010 May;91(5):1255-60. PubMed PMID: 20219962.

3. Aviello G, Abenavoli L, Borrelli F, Capasso R, Izzo AA, Lembo F, Romano B, Capasso F. Garlic: empiricism or science? Nat Prod Commun. 2009 Dec;4(12):1785-96. Review. PubMed PMID: 20120123.

4. Lissiman E, Bhasale AL, Cohen M. Garlic for the common cold. Cochrane Database Syst Rev. 2009 Jul 8;(3):CD006206. Review. PubMed PMID: 19588383.

5. Zakay-Rones Z, Varsano N, Zlotnik M, Manor O, Regev L, Schlesinger M, Mumcuoglu M. Inhibition of several strains of influenza virus in vitro and reduction of symptoms by an elderberry extract (Sambucus nigra L.) during an outbreak of influenza B Panama. J Altern Complement Med. 1995 Winter;1(4):361-9.PubMed PMID: 9395631.

6. Krawitz C, Mraheil MA, Stein M, Imirzalioglu C, Domann E, Pleschka S, Hain T.Inhibitory activity of a standardized elderberry liquid extract against clinically-relevant human respiratory bacterial pathogens and influenza A and B viruses. BMC Complement Altern Med. 2011 Feb 25;11:16. PubMed PMID: 21352539; PubMed Central PMCID: PMC3056848.

7. Vlachojannis JE, Cameron M, Chrubasik S. A systematic review on the sambuci fructus effect and efficacy profiles. Phytother Res. 2010 Jan;24(1):1-8. Review.PubMed PMID: 19548290.

8. Predy GN, Goel V, Lovlin R, Donner A, Stitt L, Basu TK. Efficacy of an extract of North American ginseng containing poly-furanosyl-pyranosyl-saccharides for preventing upper respiratory tract infections: a randomized controlled trial. CMAJ. 2005 Oct 25;173(9):1043-8. PubMed PMID: 16247099; PubMed Central PMCID: PMC1266327

Photo: Donovan Govan (Wikipédia)

14 commentaires

  1. Bonjour,

    Je me demandais pourquoi, suivant votre logique, la combinaison DM et expectorant était bénéfique! En effet, par un expectorant, on cherche à liquéfier les sécrétions pour améliorer leur expulsion, mais avec le DM, on souhaite élever le seuil de la toux, ce qui diminue la -fréquence, du moins, de la- toux. Vous semblez dire que puisque l’expectorant n’induit pas de toux, la combinaison avec du dextrometorphan est meilleure.

    J’ai de la difficulté à comprendre, merci de m’éclairer!

    Rolla

    1. Bonjour Rolla
      Simplement : moins de toux mais celle-ci plus efficace.
      Si le DM diminue le réflexe de toux, il ne l’élimine pas. Les expectorants comme la guaïfénésine aident à liquéfier le mucus mais ne provoquent pas la toux. Ils aident à diminuer l’irritation. On peut les penser comme des “hydratants” des muqueuses. Résultat, moins d’exacerbation, peu de toux et un meilleur soulagement.
      Santé!

  2. bonjour Yves,
    je suis actuellement au Canada et j aimerais trouver de la vitamine D pour prendre tous les jours
    quel produit de qualite puis je choisir en pharmacie ?
    grand merci pour votre travail et votre reponse
    Eve de Belgique

    1. Bonjour Ève
      Très simple… la moins chère. Marque maison (Life, Personnelle, etc.) ou Jamieson qui est souvent en solde.
      Ces produits en comprimés ou capsules de 1000 UI sont tous plus ou moins équivalents.
      C’est ce que je fais… 🙂
      Santé et bienvenue chez nous !

  3. Bonjour Jean-Yves

    J’ai mon premier rhume de la saison et ce subitement… pcq en forme…

    Qu’est-ce qui peut me manquer ? Mes examens annuels sont tous très bons, j’ai demandé à mon médecin si il me manquait qq chose, il dit non…

    J’ai eu mon vaccin le mardi et le samedi, rhume, gorge et sinus (9e jrnée). Ça ressemble à ce que j’ai vécu en avril dernier (allergie je crois).

    Dois-je avoir sous la main Cold FX, je n’ai jamais pris. Comment prévenir car je prends ce qui est recommandé, vit D, Omega 3, multi+ daily joy.

    Merci d’avance pour le conseil ….

    1. Bonjour Claudette,
      Cold-Fx est un choix, tout comme l’échinacée ou encore le nouveau venu, Goldaid. Le sureau en teinture ou en sirop donne de bons résultats.
      Le plus important en prévention à mon avis demeure la vitamine D. Assurez-vous d’avoir au moins 2000 UI par jour.
      santé!

  4. Le rhume vit en garde partagée dans ma maison: une semaine ma fille de 6 ans à l école et l autre chez ma plus jeune de 3 ans. Elles n ont pas fréquentée de garderie donc elles y goûtent. Je me demande s il y a un équivalent de cold-fx pour elles. Elles prennent déjà quotidiennement un yogourt pro biotique mais je n ai pas vraiment vu de changement.

    1. Bonjour Katia,
      Vous ne verrez pas de différence avec un yogourt, quelqu’il soit. Il existe 2 produits intéressants: Immuno-K qui contient un prébiotique immunostimulant (comme Cold Fx) issu de l’écorce de mélèze et Pédi-biotic qui contient le même ingrédient + des probiotiques formulés pour les enfants.
      Santé!

    1. Bonjour Lise,
      C’est vrai que je n’ai pas parlé de la propolis ni de l’hydraste.
      La propolis est très intéressante. C’est une résine qui a des effets antiviraux, antibactériens, anti-inflammatoires et vulnéraires. Alors oui, absolument.
      L’hydraste est surtout antibactérien. Il agit localement, n’est que très peu absorbé. Il devient donc intéressant pour les pharyngites et autres infections de la gorge.
      Santé!

  5. A propos de l’huile essentielle d’Origan : en France, elle existe en capsules à avaler (Oleocaps) chez Pranarôm… et c’est bien pratique pour échapper à son goût particulièrement fort! Dans ces capsules, pour les maux hivernaux, d’autres huiles essentielles sont associées à celles d’origan. En avez-vous aussi au Québec?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*