Vitamine CLa vitamine C a connu ses heures de gloire alors que Linus Pauling (prix Nobel de chimie) en faisait la promotion. Il affirmait que les très hautes doses de vitamine C avaient des effets anticancer, antioxydants et normalisateur de nombreuses fonctions métaboliques. L’Université d’Oregon a un nommé un institut complet d’après cet homme. Le Linus Pauling Institute a pour mission de continuer les travaux de ce chercheur et de supporter la communauté de médecins et de thérapeutes qu’il a formé, avec Abram Hoffer, à leur vision de la médecine: la médecine orthomoléculaire. Les adeptes de cette médecine considèrent que nous devrions utiliser, pour nous traiter, des substances naturelles connues par l’organisme (ortho = correct; moléculaire), et non des substances de synthèse inconnues du corps. (À ce sujet, consultez http://www.orthomed.org/ ou la fiche Wikipedia Médecine orthomoléculaire.)

Le regroupement de médecine orthomoléculaire est très actif, mais ses diverses publications ne sont pas facilement accessibles parce qu’elles ne sont pas indexées dans la base de données de la Bibliothèque nationale américaine (United States National Library of Medicine), plus connue sous le nom de PubMed. Les deux journaux scientifiques qui publient leurs articles sont: Journal of Orthomolecular Medicine (disponible sur le site de l’association de médecine orthomoléculaire http://www.orthomed.org/) et Journal of Nutritional and Environmental Medicine qui a dû fermer ses portes en 2008 (voir : http://www.ecomed.org.uk/publications/journal-of-nutritional-and-environmental-medicine & http://informahealthcare.com/loi/cjne).

Le travail de Linus Pauling

La prémisse de son travail vient de l’étude des animaux. Contrairement à l’humain, dont l’apport en acide ascorbique (vitamine C) provient uniquement de l’alimentation, la plupart des animaux produisent eux-mêmes leur vitamine C. Le chien, par exemple, métabolise environ 18g (18 000mg) de vitamine C par jour! Linus Pauling a également appuyé sa thèse sur des références archéologiques qui montrent que nos ancêtres lointains, les primates, produisaient de la vitamine C dans les mêmes ordres de grandeurs que les chiens il y a environ 80 000 ans et que, quelque part à cette époque, l’humain (ou son ancêtre) aurait perdu cette faculté. Son travail l’a mené à la conclusion que l’homme bénéficierait, encore aujourd’hui, de taux élevés de vitamine C.

Des données récentes

Si vous consultez la fiche Passeport Santé sur la vitamine C, vous constaterez qu’à chacune des indications, sauf peut-être la prévention du rhume chez les athlètes, on mentionne que les résultats sont contradictoires et que rien est prouvé. Par contre, de nouvelles données vont dans le sens des travaux et de l’intérêt de Dr Pauling pour l’humble vitamine C.

Selon le Dr Balz Frei et ses collaborateurs (1), l’innocuité de la vitamine C et ses bienfaits multiples méritent que l’apport nutritionnel de référence (ANRef) soit augmenté à 200mg [au Canada, il est de 90mg pour les hommes et 75mg pour les femmes.(2)] Ils rapportent que : «…les éléments de preuve scientifique actuellement disponibles […] démontrent la plausibilité biologique et les mécanismes d’action de la vitamine C en prévention primaire des maladies coronaires, des AVC et de cancers.» (traduction libre) Les suppléments de vitamine C aident à diminuer la pression artérielle des hypertendus, améliorer la fonction endothéliale (la capacité de l’intérieur des vaisseaux à supporter les changements de pression), diminuer l’inflammation systémique chronique et réduire les infections à Helicobacter pylori (liées à l’ulcère d’estomac). De plus, la vitamine C est un antioxydant important qui réduit le stress oxydatif.(1) Ainsi, l’augmentation de l’apport (alimentaire et/ou en suppléments) améliore la santé et diminue les maladies chroniques, notamment cardiovasculaires.

Selon un rapport récent provenant de deux cohortes chinoises, des apports élevés en vitamines E et C diminuent significativement les risques de cancer du foie.(3)

Une méta-analyse incluant 39 études montre que l’usage de 500mg par jour de vitamine C peut aider à réduire la pression chez les hypertendus. Les études ont duré en moyenne 8 semaines et les pressions systoliques ont baissé de -3,84 mmHg (IC 95%: -5,29, -2,38 mmHg; P < 0,01) et les diastoliques de -1,48 mmHg (IC 95%: -2,86, -0,10 mmHg; P = 0,04). (4) Ces chiffres sont petits, mais très significatifs. Cette méta-analyse est d’autant plus intéressante qu’un des signataires est connu pour ses opinions négatives à propos des produits naturels. Il a d’ailleurs signé une autre méta-analyse en 2005 qui avait fait la manchette.(5) E.R. Miller 3rd et ses collaborateurs affirmaient, basé sur leurs travaux très discutables et fortement biaisés, que les dosages élevés de vitamine E augmentait la mortalité… L’augmentation se chiffrait à 39 personnes sur 10 000 (IC 95%: 3 à 74 par 10 000 personnes; P = 0,035) ou si vous préférez 0,0039%. Il faut savoir que, dans cette méta-analyse, la sélection des études a été fortement critiquée parce que plusieurs études positives avaient été éliminées.(6,7) Malgré ce biais de sélection, M. Miller 3rd et ses collaborateurs ont quand même trouvé que les dosages de vitamine E inférieurs à 400 UI par jour en supplément procuraient une réduction de la mortalité de 16 personnes sur 10 000 (IC 95%: -41 à 10 par 10 000 personnes; P > 0,2).(5)

Ainsi, le vent tourne en faveur de la vitamine C. 500mg par jour est tout à fait sécuritaire et bénéfique pour la prévention de plusieurs maladies, comme certains cancers et les maladies cardiovasculaires.

Pour ceux que la médecine orthomoléculaire intéresse, voici un exemple de publication au sujet de la vitamine C par le groupe de médecine orthomoléculaire:

Levy TE. Vitamin C Prevents Vaccination Side Effects; Increases Effectiveness. Orthomolecular Medicine News Service, February 14, 2012.

Santé!

 

Références:

  1. Frei B, Birlouez-Aragon I, Lykkesfeldt J. Authors’ Perspective: What is the Optimum Intake of Vitamin C in Humans? Crit Rev Food Sci Nutr. 2012 Sep;52(9):815-29. PubMed PMID: 22698272.
  2. Apports nutritionnels de référence Valeurs de référence relatives aux vitamines Santé Canada http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/nutrition/reference/table/ref_vitam_tbl-fra.php
  3. Zhang W, Shu XO, Li H, Yang G, Cai H, Ji BT, Gao J, Gao YT, Zheng W, Xiang YB. Vitamin Intake and Liver Cancer Risk: A Report From Two Cohort Studies in ChinaJ Natl Cancer Inst. 2012 Jul 17. [Epub ahead of print] PubMed PMID: 22811438.
  4. Juraschek SP, Guallar E, Appel LJ, Miller ER 3rd. Effects of vitamin C supplementation on blood pressure: a meta-analysis of randomized controlled trials. Am J Clin Nutr. 2012 May;95(5):1079-88. Epub 2012 Apr 4. Review. PubMed PMID: 22492364; PubMed Central PMCID: PMC3325833.
  5. Miller ER 3rd, Pastor-Barriuso R, Dalal D, Riemersma RA, Appel LJ, Guallar E.  Meta-analysis: high-dosage vitamin E supplementation may increase all-cause mortality. Ann Intern Med. 2005 Jan 4;142(1):37-46. Epub 2004 Nov 10. PubMed PMID: 15537682.
  6. Hathcock JN, Azzi A, Blumberg J, Bray T, Dickinson A, Frei B, Jialal I, Johnston CS, Kelly FJ, Kraemer K, Packer L, Parthasarathy S, Sies H, Traber MG. Vitamins E and C are safe across a broad range of intakes. Am J Clin Nutr. 2005 Apr;81(4):736-45. Review. PubMed PMID: 15817846.
  7. Gerss J, Köpcke W. The questionable association of vitamin E supplementation and mortality–inconsistent results of different meta-analytic approaches. Cell Mol Biol (Noisy-le-grand). 2009 Feb 25;55 Suppl:OL1111-20. PubMed PMID: 19267994.

 

36 commentaires

  1. bonjours j’ai quelqu’un de ma famille atteint d’un cancer de prostate qui a entendu parler de la vitamine c lipsomale et il veut vraiment l’essayer …et ma question ou je peut me procurer cette vitamine a Montréal? merci

    1. Bonjour yahia

      le produit est vendu au Canada à l’adresse suivante:
      http://www.nanovitaminc.ca/products.htm
      Dans une boite de 30 sachets le prix est de 39.95 la boite. Cependant, tu dois en prendre sur une longue période et avec une boite, tu as des sachets pour un mois. Si tu achètes en plus grande quantité, tu auras un bon rabais et tu paieras le transport une seule fois. Mon frère en prend sous recommandation de sa naturopathe.

  2. Bonsoir,
    Que pensez-vous du Dr Rath, qui se présente comme un des derniers collaborateurs de M. Pauling, et de ses théories sur la médecine cellulaire ?

  3. Bonjour J.-Y.

    j’aimerais savoir s’il est possible de trouver en pharmacie la vitamine C composée à 100 % d’ascorbate L entièrement réduite et sans maïs.

    Marie-Andrée

    1. Bonjour Marie Andrée
      J’y croirai quand j’aurai plusieurs sources qui donnent les mêmes résultats. Les liposomes en topique en crème pour la peau parfait. En oral, ça ne vaut pas le prix. La différence exprimée sur ce site mérite d’être confirmée de façon indépendante.
      Santé!

  4. Bounjour! Jean Yves dionne je vous réecrie une deuxieme fois au sujet de mon ventre car mon probleme persiste et je ne sais plus quoi faire! J’ai rencontrer un gastro enterologue deux fois et il m as sugéré de passer un gastroscopie croyant comme moi qu j ai un ulcere causé par une longue prise d anti inflammatoire! A l ‘examen la semaine passer il m as dit tout ce qu il a vue c est de la rougeur sur un coter de l estomac et ils ont prelever un echantillion pour voir si il n y a pas la bactérie mais j ai toujours pas de nouvelles donc j imagine que le test est negatif! Tout ce que le medecin ma dit c est prener du zantac ou du pantaloc pendant un mois et on se revois apres! Pourtant a mon premier RDV je lui avait dit que cela fesais 1 mois et demie que je prennais du pantaloc et je n avais aucune amelioration et quand je l’ai arreter et des le lendemain j ai commencer a avoir moin mal. !! J’ai aussi fais un cure de réglisse pendant six semaine 3 fois par jour un demie heur avant les repas parcontre je l ai prit en decotion d une marque de qualitee car en teinture a long terme c est beaucoup trop chere ! Mes symptomes sont moin pire que avant mais mon ventre gargouille extremement fort les symptomes empires au courant de de la journée c est surtout apres les repas et plus les repas sont gros plus jai des petit coup de couteau dans l estomac ! Il y a des jour ou j ai pas mal mais les gargouillement exagerer sont toujours la c est chronique ! En plus je mange des petites assiete et je mange 6 fois par jour et je suis le regime hypotoxique normalement je ne devrai plus avoir de symptomes mais ca ne veut pas partir c est chronique ! Apres l’ examen le docteur m’a dit qu normalement, je ne devrais plus avoir mal au ventre alors pourquoi veut il que je prennes des antiacides ? Une chose sur a 100 % c est que ca ete causé par le anti inflammatoire mai pourquoi on vois rien?? Je n arrive plus a faire confiance au medecins j ai seulment 25 et jetais fais solide comme un cheval Mais maintenant accauses des medicaments qui n ont rien guerie detruie mon ventre et donner des insomnies je me sens completement fini! Pouvez -vous m aider a comprendre qu ece que j ai car le medecin ne m as rien expliquer et ne m as pas parler de gastrite non plus ! Et ece que je devrai quand meme réessayer de prendre pendant un mois des antiacides ? C est juste que je me disais que vue que je suis le regime hypotoxique il me semble qu il ne devrait pas avoir tant d aciditer que ca au point d avoir souvent mal surtout apres avoir manger! Sinon devrai peut etre etre plus patient et refaires des cures de réglisse ou aurez vous autres chose a me recommander ????? Merci !!!

    1. Bonjour AntoN
      Voici quelques explications :
      Une gastrite est une irritation de l’estomac sans lésion.
      Donc, ce que le MD a dit est correct en fonction du test. Le régime hypotoxique est bien mais ce n’est pas parfait ni la solution à tout. Il se peut que vous n’en ayez pas besoin.
      La réglisse est utile mais pas de façon chronique. Si vous pensez avoir besoin, il faudrait peut-être aller vers un mélange de plantes pour l’estomac (si vous habitez à Montréal, allez voir dans une herboristerie comme la Bottine aux Herbes.) Ce mélange pourrait contenir: du chardon béni, de la réglisse ou de l’anis, de la gentiane, par exemple.
      À voir avec ce que vous trouvez.
      Il se peut aussi que les problèmes d’estomac soient dus non pas à trop d’acide mais à pas assez d’acide. Faites un test, Prenez avant le repas, un petit verre d’eau dans lequel vous aurez mis 1 cuillère à table de vinaigre de cidre de pomme. Vous verrez, pour certains, ça fonctionne bien.
      Autre possibilité, prenez un probiotique (capsule ou poudre) et mettez la poudre directement dans la bouche. Les probiotiques (lactobacillus) peuvent aider à améliorer l’estomac.
      Bon succès

    2. Bonjour Anton, j’espère que vous aller mieux ? j’ai aussi le même soucis que vous avez-vous trouvé un remède ou une solution qui à pu vous soulager vos maux? merci d’avance de votre réponse.

  5. Bounjour! Jean Yves dionne je vous réecrie une deuxieme fois au sujet de mon ventre car mon probleme persiste et je ne sais plus quoi faire! J’ai rencontrer un gastro enterologue deux fois et il m as sugéré de passer un gastroscopie croyant comme moi qu j ai un ulcere causé par une longue prise d anti inflammatoire! A l ‘examen la semaine passer il m as dit tout ce qu il a vue c est de la rougeur sur un coter de l estomac et ils ont prelever un echantillion pour voir si il n y a pas la bactérie mais j ai toujours pas de nouvelles donc j imagine que le test est negatif! Tout ce que le medecin ma dit c est prener du zantac ou du pantaloc pendant un mois et on se revois apres! Pourtant a mon premier RDV je lui avait dit que cela fesais 1 mois et demie je prennais du pantaloc et je n avais aucune amelioration et quand je l’ai arreter des les lendemain j ai commencer a avoir moin mal. !! J’ai aussi fais une cureOn vous a tellement répété depuis votre chère et tendre enfance que le lait et ses dérivés sont  synonymes de calcium et d’os solides qu’il vous paraît totalement inimaginable, voire même inconscient, de vous en passer. Et pourtant…

     

     

     

    Aucune étude ne prouve ses bénéfices 

    Toutes les études vantant leurs mérites sont tout ou partie financées par l’industrie laitière elle-même, un sacré gage d’objectivité ! A l’inverse, aucune vraie étude indépendante n’a apporté la preuve de leur efficacité sur la santé osseuse. Ainsi, les pays où l’on consomme le plus de lait sont les mêmes qui connaissent le plus grand nombre de fractures et le plus grand taux d’ostéoporose. Il ne faut pas oublier que le lait est un produit acidifiant, et que le corps doit puiser dans ses bases (qui servent à tamponner l’acidité) pour en limiter les effets. Or ces bases (citrate et bicarbonate) se situent notamment dans les os où elles sont associées au…calcium ! On pourrait presque parler de publicité mensongère.

    Nous ne sommes pas faits pour boire du lait

    Il faut savoir que l’Homme a très bien vécu de -7 millions d’années à -10.000 ans sans lait ! Et ces nombreuses années sont encore inscrites dans notre patrimoine génétique et expliquent que les ¾ de la population mondiale ne le supportent pas une fois passée la période de sevrage à l’enfance (à cause d’un déficit en lactase, une enzyme qui sert à assimiler le lactose). L’Homme est d’ailleurs le seul animal qui persiste à en boire à l’âge adulte, et également le seul qui boive le lait d’un autre animal…  Ainsi, le lait, tout comme le blé, participe à la perméabilité intestinale (« leaky gut »), ce qui signifie que les intestins ne jouent plus correctement leur rôle de barrière et laisse passer dans la circulation des molécules étrangères. Ceci va déclencher une réaction immunitaire exagérée et favoriser la venue de pathologies telles que tendinites, asthme, eczéma, polyarthrite et autres infections.

    De plus, le lait a un index glycémique élevé (c’est un sucre « rapide »), qui stimule fortement la sécrétion d’insuline. Une prise répétée va favoriser une résistance à l’insuline, notamment chez l’enfant, augmentant ainsi les risques de diabète et les complications associées.

    Des idées reçues qui ont la peau dure

    On entend souvent des phrases du type “si je ne mange pas de produits laitiers, j’aurai un déficit en calcium”… C’est totalement faux. Comment fait la vache pour avoir autant de calcium dans son lait? Vous avez déjà vu une vache adulte manger du fromage ou boire du lait? Elle se nourrit d’herbe… Et ne souffre pas d’ostéoporose. Même chose pour un être humain: vous aurez largement assez de calcium en ayant une alimentation équilibrée, comme celle des programmes Fitnext.

    Enfin, dernière ombre au tableau, le lait de vache est riche en IGF1, un facteur de croissance bien connu des sportifs pour son pouvoir anabolisant dont la consommation régulière réjouit tout particulièrement les cellules cancéreuses qui vont pouvoir se développer rapidement. Il faut préciser que sur ce plan, les laits de brebis ou chèvre sont moins nocifs.

    Nous sommes ici bien loin du tableau idyllique dressé par nos amis de l’industrie laitière. On peut voir depuis des années comment celle-ci utilise les peurs, craintes et croyances des parents et des enfants pour vendre ses produits… de réglisse pendant six semaine 3 fois par jour un demie heur avant les repas parcontre je l ai prit en decotion d une marque de qualitee car en teinture a long terme c est beaucoup trop chere ! Mes symptomes sont moin pire que avant mais mon ventre gargouille extremement fort les symptomes empires au courant de la journée c est surtout apres les repas et plus les repas sont gros plus jai des petit coup de couteau dans l estomac ! Il y a des jour ou j ai pas mal mais les gargouillement exagerer sont toujours la c est chronique ! En plus je mange des petites assiete et je mange 6 fois par jour et je suis le regime hypotoxique normalement je ne devrai plus avoir de symptomes mais ca ne veut pas partir c est chronique ! Apres l’ examen le docteur m’a dit qu normalement, je ne devrais plus avoir mal au ventre alors pourquoi veut il que je prennes des antiacides ? Une chose sur a 100 % c est que ca ete causé par le anti inflammatoire mai pourquoi on vois rien?? Je n arrive plus a faire confiance au medecins j ai seulment 25 et jetais fais solide comme un cheval Mais maintenant accauses des medicaments qui n ont rien guerie detruie mon ventre et donner des insomnies je me sens completement fini! Pouvez -vous m aider a comprendre qu ece que j ai car le medecin ne m as rien expliquer et ne m as pas parler de gastrite non plus ! Et ece que je devrai quand meme réessayer de prendre pendant un mois des antiacides ? C est juste que je me disais que vue que je suis le regime hypotoxique il me semble qu il ne devrait pas avoir tant d aciditer que ca au point d avoir souvent mal surtout apres avoir manger! Sinon devrai peut etre etre plus patient et refaires des cures de réglisse ou aurez vous autres chose a me recommander ????? Merci !!!

    1. je suis dsl pour ce message j ai ecrie avec mon telephone et j ai accrocher un vieux copier coller sur mon telephones mom message c est melanger avec un texte j ai reecrie mon msg plus bas une deuxieme fois ! Dsl !

  6. Ok merci beaucoup pour vos coseilles parcontre vous parler de 2 ml par dose pour la reglisse j imagine que vous parler de la teinture mon produit c est de la poudre pour faires des decotion 2 cuillere a the pour 1 litre d eau boire troia tasse par jour! Pensez vous que je peu me remplir 3/4 de tasse de cette decotion de reglisse et rajouter dans cette meme tasse une cuiller a the d ormes rouges attendre 10 minutes et boire 3 fois par jour entre les repas ? Ou je ne devrai pas les melanger ensemble ou bien tout simplement juste prendre la reglisse merci ! 🙂

  7. Bojour M.dionne depuis deux mois j ai des douleurs a l estomac (brulure) suite a la prise prolongée d’ antiinflammatoire au debut j ai commencer a soulager mes symptomes avec du. Zantac mais deux semaines apres sa me sufissait plus et meme si je n avais pas toujour mal au ventre apres avoir mange mon ventre fesai enorment de bruit des gargouillement le medecin ma laisser du pantoloc mais meme avec ca j arrivais plus a prendre mes antiinfammatoire. Donc ca fais presque un mois que je prend le pantoloc sans antiinflmmatoire et je n ai pas bcp d amelioration apart les gargouillement qui ont diminue. Croyer vous que j ai un ulcere ou une gastrite je ne sais pas quel est la difference entre les deux? J ai fais quelques petites recherches sur passeport sante et autres et je me suis procurer de l orme rouge et de la reglisse de la marque clefs des champ et de la curcuma en poudre que je pensais melanger avec de lhuile d olive . Je ne sais pas exactement quel est mon probleme et je ne sais pas si jai choisi les bons produits naturel Svp ! Pourriez vous me guider je ne veux pas non plus m empirer en attendant de revoir mon medecin Merci c est gentil de me repondre !

    1. Bonjour AntoN,
      La différence entre un ulcère et une gastrite est que l’ulcère est une blessure de la muqueuse (un trou si vous voulez) alors que la gastrite n’est qu’une irritation. Les ingrédients que vous mentionnez sont intéressants. En particulier la réglisse. Utilisée avant les repas et au coucher, elle agit comme “anti-inflammatoire” de la muqueuse et peut apporter un soulagement intéressant. Attention à la durée et aux dosages élevés. Vous ne voulez pas continuer trop longtemps ni prendre des dosages trop élevés (plus de 2ml par dose), parce que la réglisse pourrait entrainer une rétention d’eau.
      Vous pouvez aussi utiliser du gel d’aloès qui apporte soulagement et cicatrisation des irritations.
      Santé!

  8. Bonjour,

    Parfois j’hésite à prendre des vitamines de synthèse ou des compléments alimentaires à cause de leur compostion. En effet, il n’est pas rare d’y trouver de la gélatine, de la glycérine, de la thiamine hydrochloride, de la niacine, du stéarate de magnésium, du dioxyde de silicone…Toute une gamme d’ingrédients parfois aux noms compliqués dont on ne connait pas vraiment les effets.
    Qu’en est-il vraiment, pouvez-vous m’aider à comprendre ?

    1. Bonjour Carole,
      Il faut faire quelques distinctions. La thiamine est la vitamine B1. La niacine est la vitamine B3. Ce sont simplement leur nom chimique. Le stéarate de magnésium est plus douteux. En effet, il est utilisé comme lubrifiant pour la fabrication des comprimés. Le dioxyde de silicium joue aussi un rôle de lubrifiant. Les opinions diffèrent quand à leur sécurité. Certains affirment qu’il faut les éviter. D’autres diront que leur toxicité n’a jamais été démontré.
      Les quelques règles pour choisir une multivitamine sont : éviter les colorants. Préférez un produit qui a le moins d’additifs possible. Préférez une compagnie qui dévoile tous les ingrédients non médicinaux plutôt qu’une qui ne les mentionne pas.
      Finalement, demandez conseil à plusieurs intervenants différents avant de vous faire votre propre opinion.
      Santé!

  9. Est-ce dans un de vos bulletins récents que j’ai lu le conseil de prendre des doses élevées de vitamine C quelques jours avant de recevoir un vaccin anti-grippe et pendant quelques jours après la vaccination? Je n’ai pas gardé le document électronique, malheureusement, et je me demande s’il ne s’agissait pas plutôt d’une autre vitamine (D ou E). J’ai aussi cherché dans votre site, mais je ne trouve pas le bulletin où vous auriez (éventuellement) donné ce conseil.

    Merci de me répondre,
    R.B.

    1. Bonjour Richard,
      Ce n’est pas directement mon bulletin, mais plutôt à la fin de celui-ci. Allez voir la référence à la fin provenant de Orthomolecular medicine. La vitamine D peut être intéressante, mais par un mécanisme différent.
      Santé!

  10. bonjour jean yves

    il parait que certaines populations porteurs d’une anomalie ne supporteraient pas la vitamine c. En gros elle peut etre benefique comme pas du tout chez certaines personnes. Quels examens biologiques de sang faire pour en avoir la certitude que notre coprs la supporte et la synthetise correctement

    merci jean yves de votre réponse
    je lis toujours avec grande attention et de france vos articles

    bien cordialement
    lise

    1. Bonjour Lise
      De quelle anomalie parlez-vous? Il y a eu beaucoup de controverses à propos du métabolisme des oxalates et des pierres aux reins, mais aucune donnée valable n’a confirmé quoique ce soit. Pour l’instant, ce qu’on sait c’est que, si vous faites des pierres aux reins, la vitamine C n’est pas contre-indiquée, elle est même indiquée! Elle est utile pour prévenir, associée à une bonne hydratation.
      Santé!

      1. bonsoir jean yves
        tout d’abord merci pour votre réponse
        j’ai regardé et je pense que c’est le déficit G6PD qui ferait que la vitamine c serait mal metabolisée à cause de cette anomalie qui est assez fréquente parait§il
        quelle analyse sanguine faut il demander pour etre sur qu’on ne l’a pas
        des suggestions ,

        bien cordialement
        lise

        1. Bonjour Lise,
          La déficience en glucose 6 phosphatase est plus fréquente chez les Noirs afroaméricains. Elle est peu fréquente chez les caucasiens. voir et plus adéquatement
          Lorsqu’on parle de haut dosage, on parle de plus de 6 grammes. Les cas rapportés sont en injection à des doses de 40g.
          Alors, oui, quelqu’un qui aurait ce problème de déficience en G6PD devrait user de modération… mais jusqu’à 3g chez l’adulte et 1,5g chez l’enfant est modéré 🙂
          Santé!

  11. À propos de la médecine orthomoléculaire, je possède un ouvrage datant de 1977, intitulé A PHYSICIAN’S HANDBOOK ON ORTHOMOLECULAR MEDECINE publié par Pergamon Press. Justement Linus Pauling fait partie des collaborateurs. On y traite de l’usage de plusieurs vitamines et minéraux pour soigner l’état mental et physique. Il s’agit d’un ouvrage remarquable qui était à l’avant-garde, puisque publié il y a déjà 35 ans. Linus Pauling lui-même s’administrait de fortes doses de vitamine C par intraveineuse.

    Pour la vitamine C, il faut utiliser les formes qui affectent moins l’estomac et noter que par voie orale, on ne peut en consommer beaucoup.

  12. Merci Jean-Yves,

    J’ai l’impression que nous sommes des cobayes comme les animaux, sommes-nous vraiment plus intelligents ??? Mon médecin m’a prescrit Vit D en enlevant la prise de calcium, études à l’appui…
    et maintenant, on en reprend… quel monde ce monde médical …
    J’avais continué à en prendre un peu lorsque je n’avais pas pris suffisamment de produits laitiers.

    Bonne fin de semaine “chaude”, là aussi, comment vivre à l’a.c. avec tout fermé, stores baissés. À part eau, limonade, manger léger, quoi faire pour l’humidité qui me cause mal de tête….

    Répit souhaité même en été…. ah ces québécois ……..

    1. Bonjour Claudette,
      La chaleur accablante est particulièrement difficile pour nous qui vivons les extrêmes chaud/froid en quelques mois. Essayez le thé glacé, pas trop sucré. Le thé vous aidera pour le mal de tête.
      Santé!

  13. Intéressant!
    Je me demande si la vit.C peut alcaliniser le corps?
    Noter que mon adresse courriel est changé et que mon
    ancienne adresse n’est plus valide.
    Maryse Rockel

  14. Bravo pour Linus C Pauling et l’approche de la rectitude moléculaire,

    Merci J.Y. pour cet excellent article. Le débat de la chimie naturelle vs de synthèse est peut-être le vrai nœud gordien de plusieurs culs de sac en pharmacologie.

    Se pourrait-il que de la reconnaissance,l’acceptation et l’efficacité moléculaire chez le vivant face au naturel vs le synthétique résident dans leur différence de réfraction lumineuse et de la capacité en ingénierie moléculaire à produire des ensembles complexes?

    Merci encore pour les références dans cet article et les heures de plaisir que j’aurais à investiguer ce sujet passionnant.

    Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*