• Recherche

Le resvératrol fait partie de la famille des polyphénols, plus précisément des flavonoïdes. L’intérêt pour cette substance remonte au fameux paradoxe français (voir la description plus détaillée en anglais: http://en.wikipedia.org/wiki/French_paradox), aussi nommé paradoxe de Bordeaux parce que le père de ce concept, Serge Renaud, était chercheur à l’Université de Bordeaux. Il semble que nos cousins français mangent aussi gras (et probablement aussi mal) que nous, mais souffrent moins de maladies cardiaques que les autres citoyens du monde qui vivent dans des conditions similaires.

La grande différence entre les habitudes de vie des Français et les nôtres, celle qui pourrait expliquer ce paradoxe, serait la consommation de vin rouge.

Le vin rouge, au-delà de son gout et de son contenu en alcool, contient différents polyphénols, dont le fameux resvératrol. Ne faites pas l’erreur que j’ai moi-même faite au début (je suis un peu dyslexique): ce n’est pas du réservatrol… mais bien du resvératrol :-).

Intérêt du resvératrol

Le resvératrol est dans la mire des chercheurs. Sur la base de donnée PubMed, j’ai trouvé pas moins de 6432 références sur cette substance. On s’y intéresse pour son rôle dans la prévention et peut-être le traitement des cancers(1), la médecine anti-âge(2), son rôle antioxydant et protecteur de certaines structures cellulaires comme les mitochondries(3), son effet neuroprotecteur(4), etc.

On sait aussi que le resvératrol stimule un récepteur (SIRT1) qui joue un rôle dans la protection contre le diabète, l’inflammation, certains cancers, les maladies cardiovasculaires, etc.(5)

Voir aussi:Un verre de vin rouge avec votre poisson?, Un verre de vin rouge, c’est bien… mais pourquoi? et Inflammation sourde: des outils de prévention

Resvératrol et diabète

Une étude spécifique sur le resvératrol montre un effet anti-diabète: une dose de 250mg par jour de resvératrol a permis d’améliorer le contrôle de la glycémie et des autres paramètres chez des patients atteints de diabète de type 2. Sur une période de 3 mois, les patients qui ont pris 250mg de resvératrol par jour ont vu leur glycémie moyenne chuter de -14,39 ± 5,05 mg/dl (-0,8 ± 0,28 mmol/l). L’hémoglobine A(1c) est passée de 9,99 ± 1,50 à 9,65 ± 1,54 (P < 0,05); la pression systolique de 139,71 ± 16,10 à 127,92 ± 15,37; (P < 0,05); le cholestérol total de 4,70 ± 0,90 à 4,33 ±0,76 (P < 0,05).

Bref, en seulement 3 mois, le contrôle du diabète s’est légèrement amélioré, réduisant ainsi les risques de complications.(6)

Dosage

Les questions de dosage et d’usage chez l’humain sont nébuleuses. L’apport du raisin/vin se chiffre en quelques milligrammes par jour. Ainsi, en prévention, quelques milligrammes sont possiblement suffisants. Par contre, les études cliniques ont utilisé des doses extraordinairement fortes, jusqu’à 2000 mg par jour.(7) Une étude sur l’effet anti-inflammatoire a utilisé 500mg.(8) Le problème majeur de ces doses est leur prix! La dose utilisée dans l’étude sur le diabète, 250mg, est élevée, mais plus accessible.

Certains suppléments sont vendus à des prix exorbitants et ne contiennent que quelques milligrammes de resvératrol. Il est donc important de bien lire l’étiquette avant d’acheter un produit de resvératrol.

Les suppléments de resvératrol sont extraits soit du raisin, soit de la renouée du Japon (Fallopia japonica, ou Polygonum cuspidatum), qu’on nomme parfois bambou au Québec, même si elle n’a aucun lien botanique avec le bambou. La renouée du Japon est une plante envahissante (voir https://www.ville.quebec.qc.ca/citoyens/propriete/plantes_nuisibles/renouee.aspx ou http://www.copernicinfo.qc.ca/Fiche_renouee_japonaise.pdf), mais dont on peut consommer les jeunes pousses, à la façon des asperges, au printemps.

Les suppléments de resvératrol extraits de la renouée sont beaucoup moins couteux que ceux extraits du raisin, ce qui permet de rendre des dosages efficaces, comme 250mg par jour, plus accessibles.

Santé!

 

Références:

  1. Carter LG, D’Orazio JA, Pearson KJ. Resveratrol and cancer: focus on in vivo evidence. Endocr Relat Cancer. 2014 May 6;21(3):R209-25. doi: 10.1530/ERC-13-0171. PubMed PMID: 24500760. (texte complet accessible gratuitement)
  2. Marchal J, Pifferi F, Aujard F. Resveratrol in mammals: effects on aging biomarkers, age-related diseases, and life span. Ann N Y Acad Sci. 2013 Jul;1290:67-73. doi: 10.1111/nyas.12214. Review. PubMed PMID: 23855467.
  3. Ungvari Z, Sonntag WE, de Cabo R, Baur JA, Csiszar A. Mitochondrial protection by resveratrol. Exerc Sport Sci Rev. 2011 Jul;39(3):128-32. doi: 10.1097/JES.0b013e3182141f80. Review. PubMed PMID: 21383627; PubMed Central PMCID: PMC3123408. (texte complet accessible gratuitement)
  4. Albani D, Polito L, Signorini A, Forloni G. Neuroprotective properties of resveratrol in different neurodegenerative disorders. Biofactors. 2010 Sep-Oct;36(5):370-6. doi: 10.1002/biof.118. Review. PubMed PMID: 20848560.
  5. Timmers S, Hesselink MK, Schrauwen P. Therapeutic potential of resveratrol in obesity and type 2 diabetes: new avenues for health benefits? Ann N Y Acad Sci. 2013 Jul;1290:83-9. doi: 10.1111/nyas.12185. Review. PubMed PMID: 23855469.
  6. Bhatt JK, Thomas S, Nanjan MJ. Resveratrol supplementation improves glycemic control in type 2 diabetes mellitus. Nutr Res. 2012 Jul;32(7):537-41. doi:10.1016/j.nutres.2012.06.003. PubMed PMID: 22901562.
  7. Dash S, Xiao C, Morgantini C, Szeto L, Lewis GF. High-dose resveratrol treatment for 2 weeks inhibits intestinal and hepatic lipoprotein production in overweight/obese men. Arterioscler Thromb Vasc Biol. 2013 Dec;33(12):2895-901. doi: 10.1161/ATVBAHA.113.302342. Epub 2013 Sep 26. PubMed PMID: 24072699.
  8. Bo S, Ciccone G, Castiglione A, Gambino R, De Michieli F, Villois P, Durazzo M, Cavallo-Perin P, Cassader M. Anti-inflammatory and antioxidant effects of resveratrol in healthy smokers a randomized, double-blind, placebo-controlled, cross-over trial. Curr Med Chem. 2013;20(10):1323-31. PubMed PMID: 23298135.

Photo : Amanda Velocet (sur Wikipedia)

36 commentaires

  1. Bonjour
    J’ai lu ( quelque part) que le resveratrol protège la moelle épinière de l’inflammation avec une efficacité comparable à celle du prednisone. Je suis traité pour une pseudo périarthrite rhizomélique par prednisone; pensez vous qu’une complémentation avec 250mg de resveratrol pourrait ecourter la durée de mon traitement actuel ( encore 1 an) avec un produit eminamment agressif ; et sans effets secondaires .Merci .

    1. Bonjour Daniel
      je doute que le resvératrol soit aussi puissant que la prednisone. par contre, il est très sécuritaire. Alors pourquoi pas essayer conjointement et voir si vous ne pourriez pas réduire la dose de prednisone et obtenir le même effet. Parlez-en à votre MD.
      Santé!

  2. Bonjour Jean-Yves,

    Vous avez dit dans l’un des commentaires précédents que le raisin contient aussi du resvératrol. Alors pourquoi boire du vin plutôt que de manger les raisins eux-mêmes ? Comme je ne bois pas d’alcool (pour une question de spiritualité), j’aimerais pouvoir bénéficier quand même des effets positifs du resvératrol. D’autre part, si une coupe de vin contient environ 10mg de resvératrol et qu’il est suggéré d’en prendre une par jour, pourquoi alors si on prend le resvératrol sous forme de comprimés devons-nous avoir une dose de 250mg ? Finalement, si le raisin contient du resvératrol, quelle en est la proportion approximative ? En d’autres mots, combien faut-il en manger pour obtenir l’équivalent d’une coupe de vin ?

    Merci

    Signé l’un de vos lecteurs assidus qui pense à entrer dans les ordres (pour boire du vin de messe) 🙂

    1. Bonjour Jean-Pierre
      Difficile de faire des comparaisons de dosages.
      Les raisins rouges et bleus en contiennent. Il n’est pas nécessaire de consommer le produit fermenté. La fermentation ne sert qu’à extraire le resvératrol.
      Combien de raisins ? Je ne sais pas mais on peut postuler que si le raisin fournit environ 1/2 à 2/3 de son volume en jus, alors +/- 2 fois le volume du verre de vin (2 à 3 onces) en raisins donnera sensiblement la même dose que le verre de vin.
      Pourquoi le 250mg si un verre de vin donne environ 4 à 10mg ? Parce que les recherches sur l’effet antiâge montre qu’à ces dosages (impossibles à atteindre avec du vin) on obtient un effet mesurable sur les voies métabolique du vieillissement.
      Santé!

  3. Comme je suis heureuse de vous lire tous, de l’info. intelligente c’est aussi bon à `boire` et à partager avec des amis!

  4. Bonjour Jean-Yves,
    sachant que c’est la racine de la Renouée du Japon qui est la plus concentrée en resvératrol, je pensais en faire une extraction. (Il semblerait aussi que ce soit une des plantes clé dans le traitement de la maladie de Lyme, de plus en plus présente chez nous dans les Cantons-de-l’est…) D’après toi, quel serait le meilleur solvant (noble) ? Alcool, vinaigre (8%), eau, vin ? Est-ce que la molécule doit être fermentée pour être active ?
    Merci de m’éclairer si tu le peux.
    Bonne journée

  5. J’ai eu des nausées lors de la prise de Resveratrol 250 mg alors que le vin ne m’en donne pas. Les effets secondaires doivent aussi être considérés.

    1. Bonjour Suzanne
      C’est possible. Il faut toujours suivre son ressenti. Par contre, le verre de vin ne donnera qu’un maximum de 11mg. C’est mieux que rien. D’autant que vous serez d’accord avec moi, le verre de vin est nettement plus plaisant que la capsule 🙂
      Santé!

  6. Bonjour JY,

    A vrai dire, je ne sais pas du tout comment fonctionne ici la réglementation en matière de compléments alimentaires, mais après avoir épluché pas mal d’étiquettes (pléthore de toutes ces boites dans tous les rayons, aussi bien en super, hypermarchés, biocoops, pharmacies, parapharmacies, ne parlons pas d’internet… sans compter le temps perdu à chercher) tous se disent plus sérieux et efficaces les uns que les autres, en proposant au final des produits qui se veulent similaires d’après leur description et ne contiennent ni les mêmes composants, ni surtout les mêmes dosages (le resveratrol en est un exemple bien concret), alors ça laisse perplexe quand on doit choisir ??? Par contre là où ils sont tous d’accord, c’est pour apposer la fameuse mention : “ceci n’est pas un médicament, veuillez consulter votre médecin”, histoire d’ouvrir le parapluie assez grand pour ne pas se mouiller. Ceci étant, ça fait que si on doit choisir ce genre de produit, on ne sait plus à qui s’adresser, les médecins étant bien plus formés ici pour délivrer des “vrais médicaments” (sous-entendu des molécules bien chimiques… lol) et les apothicaires ne s’y retrouvent plus non plus tellement il y a de références, sans compter que ça coûte quand même cher et que bien sûr non remboursé par notre chère sécurité sociale, qui a bien besoin de se faire soigner elle aussi, autre débat… C’est pour toutes ces raisons que je préfère boire un petit “tassou” de rouge du pays, cultivé à proximité et avec amour !!! Vrai que le bio ne contient sans doute pas plus de resveratrol que les autres, mais moins de substances “non désirables”, c’est sûr… alors autant vaut se faire du bien sans se faire trop de mal, non ? Et si ça permet à nos jeunes qui ont fait la démarche de la conversion en bio pour faire primer qualité sur rentabilité, c’est encore mieux. Alors oui, à la nôtre et longue vie à nos piquettes auvergnates qui deviennent petit à petit des vins de qualité et ne peuvent nous faire que du bien (avec modération, bien sûr lol). Belle journée à vous.

  7. Un gros merci Jean-Yves pour cet article sur un sujet d’actualité mais aussi de controverse. J’ai lu plusieurs articles sur le sujet et on y laisse croire à une cure presqu’absolu du cancer déjà en place ????? vous pouvez clarifier un peu pour nous ???? Bon, le vin rouge est effectivement une bonne source de resvératrol mais Est-ce qu’il y en a plus dans un verre de vin rouge issu d’agriculture biologique ??? je sais que le vin blanc en a considérablement moins mais si ce vin est classé “biologique” Est-ce que le pourcentage de resvératrol est supérieur ? très technique vous me direz…mais intéressant comme débat n’Est-ce pas ? en attendant… à la bonne vôtre !

    1. Bonjour Hélène
      Le resvératrol est intéressant pour la prévention du cancer mais je ne crois pas à une cure absolue. Les cancers sont des maladies multifactorielles. Il est vrai que le resvératrol, le curcuma, les thiocyanates (sulforaphane) etc. sont tous utiles. Mais le “magic bullet” n’existe pas. La vitamine D est la plus intéressante de toutes les substances.
      Le fait d’être bio ne devrait pas être un facteur de concentration du resvératrol. Peut-être.
      Le pinot noir semble est le plus concentré avec un peu plus de 11mg par verre
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Resvératrol
      Santé!

  8. Bonjour,
    D’accord avec Corinne 🙂 je préfère boire un peu de vin rouge aux repas, rien de mieux que de joindre l’utile à l’agréable ! Cependant, il faut quand même garder présent à l’esprit que la plupart des vins contiennent une quantité non négligeable de toutes sortes de produits pas sympathiques du tout que les viticulteurs se croient obligés (ou du moins on les en persuade…) de pulvériser sur leurs vignes, et sur eux par la même occasion, on en voit de plus en plus les dégâts par chez nous (en France). De ce fait, on commence à trouver de bons “petits vins” de “petits producteurs” qui ont fait beaucoup d’efforts pour réhabiliter des vignobles tombés bien bas à une certaine époque et facilement taxés de “piquette”. Certains travaillent même en agriculture biologique, voire en biodynamie, donc, si on a le choix bien sûr, il est préférable de s’orienter vers de tels vins, histoire d’une part d’encourager ce mouvement qui va dans le bon sens, et d’autre part d’emmagasiner le moins possible de ces cochonneries. Ils sont certes un peu plus chers, mais si on en consomme raisonnablement, ça reste de toute façon moins cher que les compléments alimentaires, dont on ne sait parfois même pas ce qu’il y a dedans… A la vôtre et belle journée !

    1. Bonjour Anicée
      Vous ave la chance en France d’avoir plusieurs petits producteurs accessibles. Et oui, ici aussi, il est primordial de les encourager. Pour ce qui est des compléments. Ici, nous avons une réglementation qui garantit un contrôle de qualité. N’avez-vous pas la même chose en France ?
      À la vôtre aussi 🙂

  9. Bonjour Mr Dionne,

    Une vraie histoire de vin rouge.

    Chieti Italie, 1940-1945, c’est la guerre.
    Mon Papa à 8 ans. Il a une pneumonie, on lui colle des ampoules brûlante sur le dos. Il ne mange plus, ses lèvres pourrissent, il à de la fièvre.
    Ma grand- mère (nonna)ne sait plus quoi faire ! Les vêtements de mon Papa pour son enterrement sont déjà prêts.

    N’ayant plus rien à faire, elle lui donne tous les jours instinctivement “quelques petites cuillères à café de vin rouge” . . .
    Ps Raisins des vignes de mes grands-parents et du vin fait maison !

    Et c’est incroyable, petit à petit mon Papa à repris l’appétit, sa fièvre est tombée, ses lèvres rétablies. Je ne sais pas combien de temps il a fallu, mais un jour il s’est levé sans pneumonie. Il était guérit !

    Alors Mr. Dionne, moi au vin rouge j’y crois !

    Avec un bon verre de vin rouge, je vous fais
    Santé !

    Belle journée,
    Gina Cotica

    ginacotica@hotmail.com

  10. bonjour,
    ne cherchez pas des compléments….
    buvez du vin,comme moi avec des tanins !je suis française, je bois du vin tous les jours et je suis en tres bonne santé!
    j’ai quand même une bonne hygiène de vie par ailleurs…
    1 ou 2 verres a chaque repas et hop !

  11. Bonjour,
    il serait préférable de prendre le CO Q 10 dans sa formule Ubiquinol plutôt que Ubiquinone. Cette dernière coûte moins cher mais L’Ubiquinol est plus performante et efficace.

  12. Si je me souviens bien, Dr OZ avait fait une émission sur le resvératrol il y a 3 ou 4 ans ou plus. Suite à cette émission,des vendeurs de pilules en ligne sans scrupule, ont eu le vent dans les voiles en vendant des douteuses pillules de resvératrol se servant de l’image et de bribes de la video de Dr OZ dans leur publicité. Il y a une cinquantaine d’articles sur le sujet sur le site du DR OZ ….pour ceux et celles qui lisent l’anglais.

    Toujours selon cette émission et ma mémoire, il aurait fallu consommer une énorme quantité de vin rouge comme 50 litres par jour pour aller chercher une quantité bénéfique de resvératrol. Wow!

    Comment fait-on pour être certain qu’il y a vraiment du resveratrol dans la pilule qu’on a achté en ligne? “Caveat emptor”

    1. Bonjour Marco
      Il est vrai que ce qu’on retrouve sur l’Internet et qui ne se retrouvent pas sur les tablettes des boutiques ou des pharmacies, sont rarement de bons produits.
      Primo, au Canada, cherchez un produit qui affiche un NPN, numéro de produit naturel. Ensuite, vérifiez la quantité. Vous voulez au moins 100mg. Un verre de vin rouge (pinot) peut contenir jusqu’à 11mg.
      J’ai toujours une préférence pour un produit acheté chez un détaillant où je peux comparer les différents produits selon mes critères et ne pas avoir à subir le discours “marketeux, endoctriné” des vendeurs de produits à paliers multiples.
      Santé!

    1. Bonjour Claude
      Ce site est américain. Les compagnies qui sont représentées sont-elles de qualité ? Je ne sais pas. Je ne les connais pas. Comme je dis souvent, je préfère acheter d’un détaillant où je peux comparer. Par contre, quand j’ai trouvé un bon produit, un achat internet peut être plus économique.
      Santé!

      1. Merci pour la réponse!

        Oui, VitaCost est 100% américain et j’ai passé plusieurs commandes, ces dernières années. Les produits sont généralement connus alors les acheter là-bas à 6,99$ ou ici, chez Rachelle Béry à 21,99$, le choix est facile!

        J’achète parfois mes produits ici mais sérieusement, nos prix locaux sont souvent bien trop élevés. Il m’arrive de tomber sur des rabais de 50% chez Rachelle Béry mais c’est encore plus cher que chez VitaCost alors à un moment donné, on se dompte!

        L’argent ne pousse pas dans les arbres et si quelqu’un peut me pointer vers un fournisseur qui vend aussi peu cher qu’aux États-Unis, je suis partant.

        Je suis ouvert d’esprit mais intéressé à épargner, aussi!

        1. Bonjour Claude,

          Je suis allée sur le site en question et je n’ai pas trouvé le produit à 6,99 $. Aussi, s’agit-il de pinot ? Est-ce un produit bio ?

          Merci beaucoup !

  13. Bonjour JY,
    Sympa encore une fois l’article, mais j’aimerais savoir si vous conseillerez de prendr eplutôt une formule de resveratrol+ Pterostilbene?
    Il semblerait que la synergie de ces deux éléments seraient plus efficaces, qu’en pensez vous.
    pas évident de trouver un supplement sur le net avec cette formule, mais Life extension semble la fournir et le resveratrol proviendrait de vigne rouge et non pas de la renouée du Japon.
    MERCI POUR VONTR INSIGHT…

    1. Bonjour Djoy
      Je connais le ptérostilbène mais il n’est pas encore approuvé au Canada à ma connaissance. Le Resvératrol est un stilbène. Je n’ai pas trouvé d’argument qui montre que ces 2 molécules, de la même famille, soit synergique. Donc, à tout prendre, un bon dosage de Resvératrol me va très bien. Vous pouvez trouver en boutique des capsules à 250mg
      Santé!

  14. Je vous remercie d’abord pour tout. J’ai vu sur une chaine française durant les nouvelles un documentaire sur les productions de supplements alimentaires, pas de contrôle et ça fait bien peur. Je viens de m’acheter du Co Q 10 Doctor`s a-z; vivant au Liban je n’ai pas un grand choix de marques, il y a le Solaray que je trouve tres valable et Nature`s way mais les stocks se vident rapidement, je me demande si le GNC est valable, avec les amerloques ont se demande aussi! Ce serait bien que quelqu’un de responsable et integre comme vous puisse nous dresser une liste de marques de haute gamme afin de nous aider à ne pas tomber dans le piege.

    1. Bonjour Ghislaine
      Vous soulignez le plus grand problème. Par contre, les fameux documentaires alarmistes à faire peur sont rarement justes dans leur évaluation. il est faux de dire qu’il n’y a pas de contrôle de qualité. Les 3 compagnies que vous mentionnez sont bien et ont bonne réputation.
      Santé!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*