• Recherche

Vin rougeQuel est l’ingrédient actif dans le vin rouge? Cette question est non résolue. Plusieurs affirment que ce sont les antioxydants du vin, notamment le resvératrol, qui procurent l’effet protecteur du fameux paradoxe français. D’autres affirment que son effet serait lié à son contenu en alcool. L’alcool, c’est bien connu, a un effet relaxant qui diminue le stress et cause directement une baisse temporaire de la tension. Ceci pourrait expliquer l’effet protecteur du vin rouge et d’autres boissons alcoolisées, notamment la bière.(1)

Une étude espagnole récente nous apporte un nouvel éclairage. 67 hommes ont consommé en alternance, par périodes de 4 semaines, soit du vin rouge (contenant 30g d’alcool par jour), soit une quantité équivalente de vin rouge désalcoolisé, soit 30g d’alcool provenant d’une autre boisson (gin). Les chercheurs ont mesuré la tension artérielle ainsi que les taux d’un médiateur important dans la relaxation des vaisseaux sanguins, l’oxyde nitreux (NO). Ils ont constaté que le vin, alcoolisé ou non, entraine une augmentation significative de NO et une réduction modeste, mais significative, de la pression artérielle: 4 mmHg pour la pression systolique et 2 mmHg pour la pression diastolique. Selon les auteurs, ces légers changements peuvent entrainer une réduction du risque relatif de maladie cardiaque de 14% et de 20% pour les AVC.(2) Par contre, l’alcool, en l’occurrence le gin, n’entraine pas de changement bénéfique.

Les auteurs confirment donc ce que plusieurs croyaient: ce sont les antioxydants (les polyphénols) du vin rouge qui expliquent une bonne partie de son effet protecteur. (Pour en savoir plus sur le paradoxe français et sur les effets des polyphénols du vin rouge, consultez Un verre de vin rouge avec votre poisson?)

 

Références:

  1. Arranz S, Chiva-Blanch G, Valderas-Martínez P, Medina-Remón A, Lamuela-Raventós RM, Estruch R. Wine, beer, alcohol and polyphenols on cardiovascular disease and cancer. Nutrients. 2012 Jul;4(7):759-81. Epub 2012 Jul 10. PubMed PMID: 22852062; PubMed Central PMCID: PMC3407993.
  2. Chiva-Blanch G, Urpi-Sarda M, Ros E, et al. Dealcoholized Red Wine Decreases Systolic and Diastolic Blood Pressure and Increases Plasma Nitric Oxide. Circ Res 2012; DOI: 10.1161/CIRCRESAHA.112.275636.

Photo : Amanda Velocet

15 commentaires

    1. Bonjour Chantal
      Personnellement, Je prends 250mg de resvératrol par jour. La quercétine, j’en ai pris (250mg 3 fois par jour avec 3000 mg de vitamine C) durant une période d’allergie. Mais je ne prends pas la quercétine tous les jours.
      Santé!

  1. bonjour jean yves

    ce n’est pas l’acide l ascorbique que l’on met dans le vin qui permet ce que vous décrivez ?

    bien à vous
    lise une fidèle lectrice

    1. Bonjour Lise,
      Si un producteur met de l’acide ascorbique dans son vin, il doit en mettre très peu comme agent de conservation parce que le gout de la vitamine C passera par dessus celui du vin et lui donnera un gout de jus de raisin acide et non fermenté. Bref, non. Les polyphénols, resvératrol, quercétine, etc. sont les antioxydants dont on parle ici. Il ne sont pas rajoutés, mais bien présent dans le vin lui-même.
      Santé!

  2. Je trouve cette article très intéressant mais j’airai aimer savoir s’il est vrai qu’un verre de vin par jour est bon pour la santé cardiaque mais seulement a partir d’environ 55 ans pour les femmes……. merci à l’avance
    Amicalement Josée

    1. Bonjour Josée,
      Ce n’est pas vrai. Ce qui est vrai est que la démarcation statistique entre ceux qui ont de bonnes habitudes de vie vs ceux qui en ont de moins bonnes devient évidente autour de cet âge. Donc, le 55 ans n’est pas l’âge de commencer à bien vivre, mais plutôt l’âge où les bonnes habitudes de vie commencent à porter fruits. Vous le constatez dans la vraie vie quand vous côtoyez quelqu’un qui vieillit bien par rapport à quelqu’un qui vieillit mal et en souffre.
      Santé!

      1. Bonjour Christian,
        Pourquoi pas en effet. La seule explication logique (et encore) serait que le processus de fermentation crée de nouveaux antioxydants. Ce qui est vrai, mais pas suffisant pour expliquer. Notez que, à ma connaissance, aucune étude ne compare la consommation de fruits avec celle du vin… On saura pourquoi 🙂
        Santé!

    1. Bonjour Marie-Claude,
      Le jus de raisin, le vrai, est probablement aussi bon, mais plus riche en sucre que le vin. L’alcool est associé à d’autres problèmes comme une augmentation des troubles d’estomac par exemple. Comme dans toute chose, la modération…
      Santé!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*