L’apparition d’Olivier Bernard à TLMEP (Tout le monde en parle) a fait grand bruit. Je vous propose ici de revisiter certaines de ses affirmations.

L’artichaut, ça fait rien sur le foie. Ça a tout été testé, ça n’a aucun effet…

Étrange. Même la très conservatrice Cochrane Database (banque de données de revues systématiques), affirme en 2013 que les extraits d’artichaut ont pour effet de réduire le cholestérol.1 Des études montrent que l’artichaut aide le foie à éliminer les métaux lourds, comme le plomb, chez l’animal 2 et chez l’humain 3. Il aide même les cellules hépatiques à se régénérer.3

Le bio n’est pas meilleur pour la santé

Celle-là est classique. Bien sûr, tout dépend du produit utilisé. On peut toujours prendre un échantillon de quelque chose en épicerie et « démontrer » qu’il n’est pas meilleur… Mais ça, ce n’est qu’une anecdote. Si on veut parler science, il faut regarder ce que disent les études.

Par exemple, une étude de 2014 parue dans le British Journal of Nutrition montre que les aliments Bio (légumes et fruits) contiennent plus d’antioxydants (polyphénols et autres), moins de cadmium (minéral toxique) et moins de résidus de pesticides.4 Le lait Bio est aussi plus riche en acides gras polyinsaturés, omégas 3, vitamine E et fer. 5

Le curcuma, ça ne fait rien

Voici l’exemple parfait d’une demi-vérité. Le curcuma contient des principes actifs qui sont très mal absorbés. Par contre, lorsqu’il est bien utilisé (c’est là la clé), avec du poivre ou une autre méthode qui améliore son absorption, les preuves de ses effets santé sont nombreuses.6,7

Un jus d’orange pressé n’est pas mieux qu’un Coke

Un jus d’orange contient beaucoup de sucre. Environ 22 g/portion. Un cola, 45 g par cannette. Par contre, affirmer que le jus d’orange ne contient rien d’autre que du sucre et de l’eau, c’est un peu fort. Les fibres sont disparues, c’est vrai, mais il contient encore de nombreux antioxydants variés.8 De plus, la consommation de jus d’orange a un effet bénéfique sur la santé de os (contrairement au cola). 9

Le soleil est cancérigène, il faut éviter de s’exposer le plus possible…

Il est vrai que la brulure du soleil peut être dangereuse et est un des facteurs de risque pour certains cancers de la peau. Par contre, il a maintenant été démontré que le fait d’éviter le soleil est nocif pour la santé, puisque cela entraine une carence en vitamine D. La Société internationale de dermatologie a publiée sa position sur le sujet: elle recommande une exposition au soleil régulière, sans bruler bien sûr.10

Pour en savoir plus sur les bienfaits du soleil: https://www.jydionne.com/oh-soleil-soleil/

L’échinacée n’est pas efficace

« Parmi les produits naturels contre le rhume qui ne sont pas efficaces, l’échinacée diminue le nombre de rhumes par année de 10%… donc tu vas avoir 0,2% moins de rhumes par année »

Il existe de nombreuses études positives sur l’échinacée et sur de nombreux autres produits contre le rhume, tant en prévention qu’en traitement. Par contre, de nombreuses études négatives ont aussi été publiées. Ceci est d’ailleurs le cas pour presque toutes les substances thérapeutiques, médicaments inclus. C’est aussi ça, la science.

Pour chaque étude négative, je peux vous en citer une positive. Par exemple, une étude montre qu’un produit d’échinacée est aussi efficace que le Tamiflu™ (médicament inhibiteur de la réplication des virus).11 Une méta-analyse de 14 études conclut que l’échinacée réduit l’incidence (-58%) et la durée (-1,4 jours) du rhume.12

Prendre des suppléments d’antioxydants est non seulement inefficace pour prévenir des maladies, mais ça peut être dangereux.

Il est toujours facile de faire peur aux gens. Mais quel est donc ce danger? J’en attends encore la preuve.13,14 D’ailleurs, depuis que le CDC (Center for Disease Control aux États-Unis) tient des statistiques à ce sujet, il n’y a eu aucun décès dû aux vitamines (dont plusieurs sont des antioxydants).15

Notes

Le but de cet article n’est pas de « prouver » que l’artichaut, l’échinacée, le curcuma et les antioxydants ont une documentation satisfaisante pour en faire des médicaments, mais bien de montrer qu’il est faux de dire qu’ils n’ont aucun effet et/ou qu’ils sont dangereux.

À ceux qui me questionnent sur les conclusions des études, il faut en lire régulièrement pour comprendre que l’intérêt d’une étude n’est pas dans sa conclusion (les chercheurs terminent généralement en disant qu’il faut plus d’études pour conclure), mais dans les résultats.

Références :

  1. Wider B, Pittler MH, Thompson-Coon J, Ernst E. Artichoke leaf extract for treating hypercholesterolaemia. Cochrane Database Syst Rev. 2013 Mar 28;(3):CD003335. doi: 10.1002/14651858.CD003335.pub3. Review. Update in: Cochrane Database Syst Rev. 2016;(5):CD003335. PubMed PMID: 23543518. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23543518
  2. Heidarian E, Rafieian-Kopaei M. Protective effect of artichoke (Cynara scolymus) leaf extract against lead toxicity in rat. Pharm Biol. 2013 Sep;51(9):1104-9. doi: 10.3109/13880209.2013.777931. PubMed PMID: 23745593. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23745593
  3. Ben Salem M, Affes H, Ksouda K, Dhouibi R, Sahnoun Z, Hammami S, Zeghal KM. Pharmacological Studies of Artichoke Leaf Extract and Their Health Benefits. Plant Foods Hum Nutr. 2015 Dec;70(4):441-53. doi: 10.1007/s11130-015-0503-8. Review. PubMed PMID: 26310198. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26310198
  4. Barański M, Srednicka-Tober D, Volakakis N, et al. Higher antioxidant and lower cadmium concentrations and lower incidence of pesticide residues in organically grown crops: a systematic literature review and meta-analyses. Br J Nutr. 2014 Sep 14;112(5):794-811. doi: 10.1017/S0007114514001366. Review. PubMed PMID: 24968103; PubMed Central PMCID: PMC4141693. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4141693/
  5. Średnicka-Tober D, Barański M, Seal CJ, et al. Higher PUFA and n-3 PUFA, conjugated linoleic acid, α-tocopherol and iron, but lower iodine and selenium concentrations in organic milk: a systematic literature review and meta- and redundancy analyses. Br J Nutr. 2016 Mar 28;115(6):1043-60. doi: 10.1017/S0007114516000349. Review. PubMed PMID: 26878105; PubMed Central PMCID: PMC4838834. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4838834/
  6. Chin KY. The spice for joint inflammation: anti-inflammatory role of curcumin in treating osteoarthritis. Drug Des Devel Ther. 2016 Sep 20;10:3029-3042. Review. PubMed PMID: 27703331; PubMed Central PMCID: PMC5036591. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27703331
  7. Jurenka JS. Anti-inflammatory properties of curcumin, a major constituent of Curcuma longa: a review of preclinical and clinical research. Altern Med Rev. 2009 Jun;14(2):141-53. Review. PubMed PMID: 19594223 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19594223
  8. Citrus sinensis (Rutaceae) https://phytochem.nal.usda.gov/phytochem/plants/show/475?_ubiq=&ubiq=on
  9. Lee SG, Yang M, Wang Y, Vance T, Lloyd B, Chung SJ, Koo SI, Chun OK. Impact of orange juice consumption on bone health of the U.S. population in the national health and nutrition examination survey 2003-2006. J Med Food. 2014 Oct;17(10):1142-50. doi: 10.1089/jmf.2013.0072. PubMed PMID: 25055347. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25055347
  10. Grigalavicius M, Moan J, Dahlback A, Juzeniene A. Daily, seasonal, and latitudinal variations in solar ultraviolet A and B radiation in relation to vitamin D production and risk for skin cancer. Int J Dermatol. 2016 Jan;55(1):e23-8. doi: 10.1111/ijd.13065. PubMed PMID: 26547141. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26547141
  11. Rauš K, Pleschka S, Klein P, Schoop R, Fisher P. Effect of an Echinacea-Based Hot Drink Versus Oseltamivir in Influenza Treatment: A Randomized, Double-Blind, Double-Dummy, Multicenter, Noninferiority Clinical Trial. Curr Ther Res Clin Exp. 2015 Apr 20;77:66-72. doi: 10.1016/j.curtheres.2015.04.001. eCollection 2015 Dec. PubMed PMID: 26265958; PubMed Central PMCID: PMC4528044. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4528044/
  12. Shah SA, Sander S, White CM, Rinaldi M, Coleman CI. Evaluation of echinacea for the prevention and treatment of the common cold: a meta-analysis. Lancet Infect Dis. 2007 Jul;7(7):473-80. Review. PubMed PMID: 17597571. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17597571
  13. https://www.jydionne.com/antioxydants-encore-de-la-mauvaise-presse/
  14. https://www.jydionne.com/supplements-alimentaires-seraient-dangereux/
  15. Mowry JB, Spyker DA, Brooks DE et al. (2015) 2014 Annual Report of the American Association of Poison Control Centers’ National Poison Data System (NPDS): 32nd Annual Report, Clinical Toxicology, 53:10, 962-1147, http://dx.doi.org/10.3109/15563650.2015.1102927

319 commentaires

  1. Bonjour, j’aimerais savoir concernant les toxines et le foie ? Est-ce vrai qu’on a pas besoin de faire des cures de désintoxication ? Si la réponse est non, pourquoi ?

    1. Bonjour Thanya
      besoin pour la majorité, c’est vrai : non, on n’en a pas besoin.
      Par contre, en ce qui a trait à la réalité de l’effet et à l’utilité des ingrédients pour aider le foie et les émonctoires à éliminer certaines substances/métabolites pour réduire des symptômes ou prévenir certaines conditions. Ça c’ est tout à fait vrai.
      Là où le bat blesse est le marketing des compagnies qui fabriquent ces cures. Les formulations sont souvent douteuses et la généralisation de l’utilité à tous laisse à désirer.
      Santé!

    2. VOus devriez regarder Christian Limoges sur Youtube expliquer la mécanique du corps encrassé versus les bienfaits d’une détox. Vous saurez que le corps s’encrasse de tout ce que nous mangeons. TOUT. Tout colle dans notre corps exceptés les fruits nettoient et les légumes reconstruit. Pourquoi faire un changement d’huile a votre voiture ?? Même chose pour notre body…

  2. Le BIO est un concept synergiquement lié à ses antagonistes. Parce qu’il varie à chaque seconde où nous en parlons, lui vanter des mérites apporte beaucoup de croissance à ces derniers. C’est un peu comme les frites Mc Cain, plus vous en parlerez et moins vous en mangerez. Vous allez me dire, Tant mieux! Je vous invite plutôt alors à vanter les frites Mc Cain. Cela peut paraître paradoxale mais ce sont bien les scientifiques qui font le plus de mal à la science et les études ne sont pas la pour le démontrer mais pour le mettre en œuvre.

  3. Bonjour! Je vous ai découvert via la formation SPARK de Franck Nicolas. Ayant suivi une formation en naturopathie il y a une douzaine d’années, je vous ai trouvé très rafraîchissant et pas “vendu” du tout. Votre professionalisme est très inspirant. Merci beaucoup.
    Hâte de vous entendre au WES.

  4. On est bien loin de Campaï, l’émission avec Mitsou et le docteur Béliveau, quel dommage !
    Il semble que bien peu de sagesse habite les décideurs de radio”canne”.
    Big Pharma doit bien se bidonner !

  5. Si je comprend bien (Olivier Bernard, sur son site web, et ses références), c’est pas qu’un verre de jus d’orange est complètement vide des nutrients, mais plutôt que, en matière du sucre libre, un verre d’un boisson gazeuse (fait avec sucre) a le même effect qu’un verre de jus d’orange. Cela dire: c’est action biologique est vraiment mauvaise pour le foie (trop du sucre dans le corps, et trop vite). C’est mieux de manger un orange complète (ça contient du fibre). Je crois que M. Bernard a besoin une meilleure approche… pour mieux expliquer ces détails devant un auditoire.

  6. Je suis totalement en accord avec vous et avec Gilles Barbeau et je vous remercie de si bien défendre la cause de mère Nature qui n’est pas surpassée par le pharmachien….. Cela fait plus de vingt-cinq ans que je casse facilement toutes grippes ou rhumes avec des traitements intensifs de 24 hres aux huiles essentielles (hebbd) et je peux garantir que c’est SUPER EFFICACE quand on sait les utiliser!!! sinusites, otites, maux de gorge, infections!, tout cela se gère rapido presto avec des mélanges bien concus. Donc, il repassera pour me convaincre ce monsieur -tout -connaitre…….

  7. Pas besoin de lire vos arguments, une rapide recherche me montre que vous êtes un anti-ogm et donc antiscience… Je comprends que c’est bon pour la vente, beaucoup de g ont peur du mot génétique et adore les mots comme naturel, mais je ne peux toléré cette attaque contre la science. Donc désolé, mais je trouve que vous êtes un profiteur. Je vous souhaite de ne jamais me rencontrer en personne. Si je suis gentil je serai en mode sarcasme….

    1. Bonjour Dhmo
      Une seule question, connaissez-vous des études de toxicité chronique (plus de 90 jours) sur des rongeurs pour les OGM ? Sont-elles indépendantes ?
      Santé!

      1. Oui j’ai vue un documentaire qui présentaient les résultats d’une étude sur le maïs transgénique de Monsanto. Les résultats de cette étude indépendante sur plus de 90 jours ( 2ans si je me souviens bien) sont effrayants…

        Dans cette étude de longue durée sur un OGM résistant au roundup et le pesticide lui-même (roundup). On a vérifié l’effet séparément et l’effet combinée, et des effets toxiques graves des organismes génétiquement modifiés on été observé. Apparemment le maïs OGM semble plus en cause que le pesticide.

        Les femelles rats ont développé d’importantes tumeurs mammaires et des perturbations hypophysaires et rénales alors que les mâles ont présenté des atteintes hépato-rénales chroniques sévères.

        J’ai de la difficulté à retrouver ce documentaire, qui si je me souviens bien, était interdit de publication au Canada.

      2. Cher Dhmo,

        Je suis bien d’accord avec Jean-Yves Dionne et je préfère éviter de me faire intoxiquer, d’une manière ou de l’autre.

        Pourquoi ne pas nous suggérer une petite dose de ”round-up” (glyphosate) et autres substances discutables, le tout bien rincé avec un bon verre de Coke édulcoré à l’aspartame…? De la ”vraie” science tout cela?

        Je fréquente un grand nombre de scientifiques, autant amis que collègues de travail, je dévore les publications et je me tiens également loin de la ”franken-Science” ainsi que de toute méthodologie bidon, du charlatanisme et de la croyance pseudo-ésotérique.

        Alors un grand oui à la science mais un gros non merci aux scientifiques de la ”science infuse”, ceux dont l’étroitesse d’esprit tend à vouloir discréditer toute forme de désaccord ou de dissidence.

        Je m’interroge et me demande comment, en si peu de temps, la science peut-elle prétendre à l’efficacité et l’innocuité absolue des OGM? Certaines études, récentes, révèlent que l’écart de productivité observé entre les aliments OGM et ceux issus de l’agriculture biologique à tendance à se réduire de plus en plus. Bien étrange tout cela… Science et Agro-business nous vantent la fin de la faim dans le monde (…), la réduction des produits d’arrosages chimiques… On nous promet un monde ”meilleur” alors que nous savons très bien que les famines actuelles ne sont pas toujours causées par des désordres phytosanitaires ou d’origines climatiques… Ce sont également des problèmes économiques et politiques qui sont très étroitement liés. Mais bon, je ne vais pas m’égarer dans un débat interminable… En attendant, je n’écoute pas les conseils du pharmachien (il est vraiment d’une arrogance et d’une nullité cet individu) et je préfère consommer des aliments bio autant que possible… Le choix de la souveraineté alimentaire appartient à tous.

        Il ne faut surtout pas oublier que plus la science progresse, plus les problèmes d’éthique se posent…

        ”Science sans conscience n’est que ruine de l’âme”
        Rabelais.

    2. Cher Dhmo,

      Petite lecture pour vous concernant les risques potentiels associés à la consommation d’aliments avec OGM. Ce texte provient du gouvernement du Québec et semble faire l’apologie des aliments OGM. Pourtant, de nombreux questionnements demeurent comme l’absence d’études à long terme… Pas de place pour le doute ni la rigueur scientifique dans tout cela.

      ”Toutefois, il demeure nécessaire de poursuivre les évaluations de leur sécurité avant de les commercialiser, afin de prévenir tout risque pour la santé et l’environnement, car certains gènes employés dans leur conception peuvent ne jamais avoir été présents dans la chaîne alimentaire auparavant. De plus, il faudrait exercer une surveillance à long terme pour détecter rapidement tout effet indésirable éventuel.

      Aucune étude scientifique rigoureuse n’a encore démontré que la consommation d’aliments avec OGM comportait plus de risques que la consommation d’aliments traditionnels. Toutefois, il faut rester attentif aux impacts potentiels à long terme sur la santé. Des organismes scientifiques, comme la Société Royale du Canada et la British Medical Association sont d’avis que les OGM devraient néanmoins être plus étudiés avant d’être mis en marché”

      Source:
      http://www.ogm.gouv.qc.ca/sante_et_environnement/sante/risques_potentiels/sante_risques.html

      La conscience a forcément un retard sur l’intelligence, ne pouvant être acquise que par une longue pratique de tout nouveau savoir, comme par exemple les conséquences pour la société après la découverte du moteur, de l’atome, de la TV, etc. Ce retard naturel deviendra de plus en plus grand compte tenu de la grandeur des nouveaux savoirs. L’homme va donc vers sa perte, sauf si une sagesse lui est entretemps imposée par les circonstances : la nature, Dieu, une transcendance quelconque, des extraterrestres… Au choix !

      En sciences, on apprend des théorèmes, des théories, des dogmes tirés d’observations et du travail de nos pairs. Mais généralement, plutôt que de les vérifier, on les accepte tout cru, même si in fine c’est faux. Quel est l’intérêt de batir un travail sur du vent ?

      C’est, je pense, là où voulait en venir Rabelais. Construire un édifice sur de mauvaises bases entraine sans surprise sa ruine.

      Source:
      http://www.sciencepresse.qc.ca/blogue/2006/05/11/science-conscience-nest-ruine-lame

  8. Moins de vitamine A aussi, et j’ai pas besoin de plus d’anti-oxydant… Donc le bio pour moi est moins bon pour la santé, mais globalement c’est la même chose.

  9. Mon opinion n’est pas basée sur les commentaires du pharmacien Bernard dont je ne connais pas les écrits ni l’émission TLMP que je n’écoute plus depuis plusieurs années. Je reste frileux vis-à-vis les études grandes ou petites depuis que j’ai lu le livre écrit par Marcia Angelo, une ancienne rédactrice du New England Journal of Medicine dont je ne me rappelle plus le titre et le livre intitulé ” Remèdes mortels et crime organisé. Comment l’industrie pharmaceutique a corrompu les services de santé”, ouvrage traduit par le docteur Fernand Turcotte et préfacé par Pierre Biron. Je ne crois pas ceux qui possèdent la vérité, mais plutôt ceux qui ont du bon sens. En fait, je n’ai pas besoin de preuves scientifiques ou d’études à double insu aveugle pour gouverner ma santé et je n’ai bas besoin d’études pour savoir que l’huile de ricin, c’est laxatif. Actuellement les travaux de recherche en génomique et en génétique ont tendance à vouloir démontrer, ce que les Chinois savent depuis 2000 ans, que chaque individu répond différemment au même traitement et parfois ne réponds même pas. Quand quelqu’un me dit que l’homéopathie a guéri son enfant de l’otite, je crois que c’est vrai, quand on me dit qu’il y peu d’études concluantes ou pas d’études en homéopathie, je suis d’accord. N’oublions pas que l’on a utilisé l’aspirine pendant 70 ans sans savoir comment elle fonctionnait. Hippocrate parlait du pouvoir de la nature, Paracelse au 16e siècle identifiait la maladie à des phénomènes biochimiques alors que tous les scientifiques de l’époque le traitaient de fou. Il faut rester humble, modeste et prudent. Un jour il faut manger ceci, un autre il faut manger cela; demain il faudra prendre ceci parce que c’est nouveau et surtout plus cher. Des compagnies dopent des associations qui sont de bonne foi (sclérose en plaque, diabète , cancer et autres) pour qu’ils réclament auprès du gouvernement et de leur médecin leur produit plutôt que l’autre. Si vous vous exposez trop au soleil, c’est un cancer de peau, pas assez, c’est un manque de vitamine D. La ménopause est une maladie etc. Bref pour l’individu moyen, c’est difficile de s’y retrouver et dans le domaine des médicaments, on doit se trouver un pharmacien qui fait la part des choses et qui est capable de regarder son client d’abord au lieu de son livre. Jean-Yves Dionne est de ceux-là.
    Gilles Barbeau
    Professeur émérite
    Faculté de pharmacie
    Université Laval.

    1. Très bien dit M. Barbeau.

      La loi du gros bon sens…!

      « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme » est une belle formule qui invite le savant à exercer sa science dans un cadre moral, à baliser son activité selon une éthique humaine. Il est trop tentant de jouer à Faust, ou comme le comte Frankenstein, à donner naissance à un monstre pour s’en laver les mains ensuite.

      Comment cette affirmation de Rabelais peut-elle encore éclairer notre époque caractérisée par le développement fulgurant des progrès techniques? Les hommes n’ont-ils pas détourné la science de sa finalité ultime?

  10. Bonjour,

    Vous citez une version de 2013 d’une revue systématique Cochrane. Il est indiquée dans la référence que cette revue a été mise à jour en 2016 et que la version de 2013 est WITHDRAWN i.e. retirée et ne devant plus être utilisée. Il faut donc attendre la publication de la nouvelle version avant de pouvoir citer cette revue systématique. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27195440

    1. Bonjour Monique,
      Si vous lisez correctement, c’est la version 2016 qui a été retirée. Elle n’a donc pas remplacé celle de 2013.
      Santé!

      1. Bonjour,

        Désolée de vous contredire mais la mise à jour de 2016 c’est que la 2013 a été retirée (withdrawn). Il n’y a donc pas eu de nouvelle version de la revue systématique d’ÉCRITE– la nouveauté de 2016 étant simplement de signaler que la version de 2013 n’est plus valable et ne doit plus être citée. Il n’y a donc en ce moment pas de rs Cochrane sur ce sujet.

        1. Bonjour Monique
          Àa ma connaissance, ce n,est pas la façon de procéder de Cochrane. Sur le site de la collaboration, on peut lire à propos de la version 2016 :
          Reason for withdrawal from publication
          Withdrawal: The editors of Cochrane Heart consider this title as low priority for the current portfolio of the Heart Group and therefore this title is not open to a new author team.
          Santé!

          1. Bonjour,

            Je vous invite à chercher artichoke dans la boîte de recherche de la Cochrane Library (http://onlinelibrary.wiley.com/cochranelibrary/search) et à constater qu’un seul résultat est repéré : la notice de 2016 indiquant le retrait de la RS. Bien que l’article de 2013 existe encore à des fins d’archive (et peut être atteint à partir de PubMed), il n’est plus repérable via une recherche, considérant qu’il porte le statut « withdrawn » et que les auteurs ont décidé de le retirer plutôt que d’en faire la mise à jour. Les auteurs de RS Cochrane sont obligés de faire périodiquement la mise à jour de leurs RS, dans ce cas-ci, plutôt que d’entreprendre ce travail, ils ont préféré retirer la RS — certainement pas le meilleur choix puisque cela nous laisse avec l’incertitude de ce qu’aurait été la mise à jour, mais la réalité demeure qu’il n’y a plus de RS Cochrane actuelle sur ce sujet et que les auteurs nous ont informé que la version de 2013 n’est plus à jour et ne devrait plus être utilisée.
            Cordialement

          2. Bonjour Monique
            Merci pour la précision, ce n’est pas ce que j’ai lu puisque j’ai encore accès à la version de 2013. Par contre que la revue soit retirée ou non n,est pas particulièrement important ici. Mon point dans ce débat était de montrer qu’il est faut de dire que “tout a été étudié et que l’artichaut ne fonctionne pas”. Si au moins une étude confirme l’usage (usage qui est enseigné dans les universités européennes, notamment Montpelier, faculté de pharmacie), alors, affirmer que l’artichaut de fonctionne pas fait preuve dÉtroitesse d’esprit et non d’une connaissance approfondie. De plus, Medline ne contient qu’environ 40% de la documentation. Cochrane ne répertorie que rarement ce qui n’est pas en anglais. Bref, le débat ne porte pas sur une référence. il porte sur un point de vue intenable quand on se targue d’être scientifique.
            Santé!

  11. J’ai lu une bonne partie (environ 80 %) des commentaires et malgré le fait que j’ignore qui vous êtes, j’apprécie grandement le fait que vous ayez répondu ou remercier chaque commentaires. J’ai rarement vu cela….

    Merci et bonne journée.

    Michel T

  12. M. Dionne, il est peut-être vrai que les affirmations comme “se cacher du soleil” et “un jus de fruit est équivalent au coke” sont des affirmations fracassantes et un peu sensationnaliste, mais faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain. Ce qu’il cherche c’est à démontrer que les gens croient n’importe quoi avec une seule étude ou avec un résumé d’une étude, ou même un extrait d’un résumé d’une étude. Ce qu’il veut faire c’est de remettre une rigueur scientifique et il veut défaire plein de mythe. Vous faite plein de raccourcis vous même. Exemple, il existe plein d’étude qui démontre la prévention ou la guérison d’un rhume avec de l’équinacé. Tous les médecins que je connais et tous les pharmaciens me disent le contraire. De plus, ces études que vous nous parlez ont été financé par qui. On sait très bien que l’association des salons de bronsages site des études que le soleil est bon pour la dépression, les troubles de l’humeurs ou pour avoir plus de vitamine D. Par contre, Je ne suis pas d’accord avec le pharmachien quand il dit qu’un jus d’orange est comme un coke. Je ne suis pas d’accord qu’il faut éviter le soleil completement, car il faut rester humain et il faut voir l’ensemble des biens fait d’être à l’extérieur et autres facteurs. Mais je suis d’accord que c’est important de bien se crèmer et que la crème n’est pas cancerigène. Aussi je crois que les vaccins est l’une des meilleurs inventions de l’homme. Car c’est le genre de chose que TOUTE la communauté scientifique prétende sauf quelques études aux financements douteux. Comme vous dite, à chacun sa science, moi je choisie celle d’un pharmacien qui cherche de la rigueur scientifique.

  13. Je vien juste de vous voir à lcn se matin , de la musique à mes oreilles sa la faite du bien se coter rationel merci , je suis un peu déçu vous aver oublier de parler du segment bio de se que a dit olivier sur se sujet . Manque de temps aussi j’imagine

  14. Vous vous battez avec les fleurs du tapis pendant que le Pharmachien défriche au bulldozer. Vous devriez plutot l’appuyer au lieu de chouiner sur les détails insignifiant; On a compris qu’il faut prendre quand meme du soleil, on a compris qu’un coke a plus de sucre que du jus d’orange.

  15. Bonjour Monsieur Dionne,
    – Vous dites que les anti-oxydants ne sont pas dangereux, mais est-ce que vraiment l’argent investi en vaut le coup?
    – Les aliments bio, vous expliquez qu’il contiennent ceci et cela… est-ce que vraiment ça améliore la santé?
    -10 % de rhume par année équivaut -0,2 % de rhumes?

    1. Bonjour Patrick
      SVP mon billet n’a pas pour but de valider l’usage mais plutôt de dire que les affirmations de M. Bernard sont exagérés. Concernant le point des antioxydants, le premier aspect qu’il faut regarder est de ne pas faire de généralisation. Les “antioxydants”, c’est aussi hétérogène que les médicaments. Donc, pour répondre à votre premier point, il faut être spécifique pour parler de l’effet de chacun. Et je suis le premier à dire que les “antioxydants” en suppléments ne valent pas la peine. Faites une petite recherche sur mon site vous verrez.
      Santé!

  16. Bonjour monsieur Dionne, je n’ai pas écouté le pharmachien dimanche, mais je suis au fait que son discours à enflammé les réseaux sociaux au sujet de la santé au Québec. J’ai lu vos arguments avec beaucoup d’intérêt et j’ai accroché sur l’un d’entre eux: le lait bio contient plus d’oméga-3 que le lait conventionnel. Ça m’a surpris car le lait n’est pas vraiment une des principales sources d’omega-3 dans l’alimentation. J’ai vérifié dans le fichier sur la valeur nutritive des aliments de Santé Canada pour constater qu’en effet il n’y avait que 21 mg d’oméga-3 toute source confondue dans 250 mL de lait 2% conventionnel. Il peut être vrai que le lait bio contient significativement plus d’oméga-3 que le lait conventionnel (j’ai lu les résultats de la référence pour l’ALA, l’EPA et la DHA et les différences sont de mémoire entre 30% et 60% de plus en faveur du bio). Cela étant dit, mon point est que 60% de plus d’oméga-3 dans un aliment qui n’en contient pas beaucoup, ca perd un peu de son attrait pour la santé. Un patient qui me poserait la question s’il est avantageux pour ses apports en oméga-3 de prendre du lait bio plutôt que conventionnel, je me sentirais mal à l’aise de lui répondre que ça fait une grosse différence. En toute honnêteté, je lui répondrait probablement de prendre le lait qu’il veut mais d’intégrer de la graine de lin et du saumon à son menu.

    Au plaisir,

    Guillaume Côté, Dt. P., nutritionniste

  17. Je suis certaine que ce pharmachien n’a jamais pris le temps d’étudier les plantes. Il y a plusieurs sortes d’échinacée(purpurea, angustifolia, etc,…)et différentes parties utilisées(racines, fleurs, etc…) Il semble dire n’importe quoi sur des sujets qu’il ne connaît même pas. C’est triste de voir un tel homme parler à la télévision et que plusieurs personnes vont croire. Ce serait vraiment bien d’avoir quelqu’un de responsable et connaissant comme vous pour une discussion à la télévision ou à la radio. Pour ma part, j’utilise plusieurs produits naturels qui m’ont aidé énormément pour ma santé. C’est vrai qu’il y a du bon et du mauvais dans tout et qu’il faut être prudent . Mais même si ce n’est pas toujours prouvé scientifiquement celà ne veut pas dire qu’un produit n’est pas efficace.
    J’aime beaucoup écouter vos chroniques sur la santé. Vous, au moins ,vous êtes honnête et ouvert aux résultats.(et vous l’expliquez toujours bien)

  18. Ce qui est triste, c’est que ce pharmachien va avoir une belle vitrine à la télé pour propager ses propres croyances aux crédules… Tout cela, bien sûr, en disant vouloir apprendre aux gens à avoir l’esprit critique. Plutôt décevant de la part de Radio-Canada et de TLMEP.

  19. Ah ce cher Dogmachien! Il s’est déjà aussi allègrement attaqué à l’acupuncture. Suite à une plainte déposé au syndic des pharmaciens, il a dû retirer de son site web et des médias sociaux toutes ses publications dénigrantes envers l’acupuncture… Il tire manifestement sur tout ce qui bouge et qui ne fait pas partie de ses croyances… Merci de vos ajustements de tirs M. Dionne.

  20. Bonjour…….,
    les ”dégâts”…..ces extrémistes font plus de mal que de bien. Dommage qu’on leur laisse une si grande tribune…..espérons que quelqu’un pourra rétablir ”l’équilibre”….

  21. Ce qui m’exaspère chez ce type c’est sa complaisance sur la puissance et les dérives des pharmas, jamais un mot. J’ai un oncle vétérinaire qui a traité pendant des années avec succès des animaux de ferme par l’homéopathie, lâchez-moi avec l’effet placebo. Personnellement j’utilise de l’échinacée Vogel depuis assez longtemps pour constater l’efficacité chaque hiver.
    Merci d’émettre une réserve sur ce genre de discours pharmaceutique aussi réactionnaire.

  22. Un énorme merci d’avoir pris le temps de partager ton expertise et de réagir aux propos drastiques et sans nuance d’Olivier Bernard. C’est rassurant!

  23. Je croyais enfin avoir trouvé un article qui appuyait ses dires avec des sources fiables. Quelle ne fut pas ma surprise en vérifiant la première source citée concernant les bienfaits de l’artichaut sur cholestérol… Les conclusions des auteurs: “There is an indication that ALE has potential in lowering cholesterol levels, but the evidence is, as yet, not convincing.”

  24. Merci, après avoir écouté TLMP j’étais très frustré! Les gens autour de moi qui savent que je pousse les aliments naturels m’ont remis cette émission au visage….. Mais moi de leur répondre c’est ça, vous écoutez les médecins et maintenant un pharmacien mais vous ne faites pas vos propres recherches, cela me frustre grandement le Pharmachien devrait plutôt se pencher sur les médicaments prescrits, Les grands Pharma et leurs résultats, etc…. Beaucoup plus de choses néfastes pour la santé dans ce qui est vendu dans les pharmacies que ceux vendus en magasin d’aliments naturels! Mais sur ce, je n’attaque pas tous les pharmaciens, certains sont beaucoup plus ouverts et sont contre la surmédication d’aujourd’hui.

    1. Et comment savez-vous que les médicaments sont plus nocifs que vos produits naturels ? Vous avez fait des études comparatives ? Vous avez lu des études comparatives ? La surmédication est certainement un problème mais cela ne veut pas dire que les médicaments sont mauvais pour la santé ni que les produits naturels sont bons pour la santé.

      1. Bonjour Béatrice
        Je trouve que vous avez beaucoup de temps sur les mains pour répondre à tous les lecteurs ainsi. Concernant ce dernier point de toxicité, vous venez de démontrer qu’au delà de vos opinions, vous n’avez pas grand connaissance du domaine de la santé. Faites vos recherches avant de vous attaquer ainsi à des lecteurs. je vous suggère de vérifier la toxicité de l’acétaminophène… à dose thérapeutique.
        Snté!

  25. Dès la première référence (Cochrane database), vous n’êtes pas objectif et citez seulement la partie de leur conclusion qui est cohérente avec votre opinion. La conclusion de l’étude (que chacun peut lire en cliquant sur le lien de la référence 1) se lit comme suit: “There is an indication that ALE has potential in lowering cholesterol levels, but the evidence is, as yet, not convincing.”
    N’est -ce pas exactement ce que le Pharmachien a dit à TLMP…

  26. Bonjour monsieur Dionne,

    Vous affirmez: “Même la très conservatrice Cochrane Database (banque de données de revues systématiques), affirme en 2013 que les extraits d’artichaut ont pour effet de réduire le cholestérol”.

    Je me suis prêté à l’exercice de lire la référence en lien avec l’étude sur les artichauts.
    On y retrouve la conclusion suivante:

    There is an indication that ALE (Artichoke leaf extract) has potential in lowering cholesterol levels, but the evidence is, as yet, not convincing. The limited data on safety suggest only mild, transient and infrequent adverse events with the short term use of ALE.

    Bref, il y a une indication que les extraits de feuilles d’artichaut ont le potentiel de diminuer le niveau de cholestérol mais les preuves ne sont pas encore convaincantes.

    Je ne comprends pas comment vous pouvez conclure que les extraits d’artichaut ont pour effet de réduire le cholestérol en regard de cette étude ? On y lit que les extraits d’artichaut ont le potentiel de diminuer le taux de cholestérol mais que les preuves ne sont pas encore convaincantes.

    Pouvez-vous m’éclairer. Merci.

  27. M. Dionne,
    Je suis allé jeter un coup d’oeil à votre toute première référence (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23543518), juste pour avoir un aperçu de votre rigueur scientifique par simple curiosité.
    Cette étude vous permet de justifier avec certitude que le Pharmachien a tort puisque que “les extraits d’artichaut ont pour effet de réduire le cholestérol”.
    Quelle surprise : la conclusion de l’auteur de cette source affirme “There is an indication that ALE artichoke leaf extract] has potential in lowering cholesterol levels, but the evidence is, as yet, not convincing. The limited data on safety suggest only mild, transient and infrequent adverse events with the short term use of ALE.”
    Votre propre référence indique que la diminution du niveau de cholestérol n’est toujours pas convaincante?
    Assez moyen de la part de quelqu’un qui se prétend scientifique se basant sur des preuves solides.

  28. Vos études ne sont même pas concluantes, les lisez vous? Et vous vous prétendez pharmacien, scientifique… Seigneur que c’est déprimant de voir que des gens se donnent des titres pour faire avaler des couleuvres aux plus naïfs!
    Je n’en reviens pas que vous vous permettiez de faire croire aux gens que les études que vous citez sont pertinents. À croire que vous avez sauté BEAUCOUP de cours à l’université, à commencer par ceux que vous offrent les bibliothécaires sur la pertinence des sources! C’est la base de votre métier que vous n’exercez plus, de savoir interpréter des études, faites-le donc consciencieusement au lieu de bullshitter vos lecteurs!!!

    Et bravo d’effacer les messages de ceux qui OSENT critiquer votre travail. Très révélateur! 😉

  29. Bien bizarre que l’on retrouve que des commentaires en accord avec votre point de vue M. Dionne.

    Le Pharmachien tout comme vous n’a pas la réponse à tout et encore moins qui plaira à tous et chacun. Le but d’un pharmacien qui possède une pharmacie n’est pas justement de se faire de l’argent sur le dos des clients en leur vendant de la marchandise miraculeuse? La pilule miracle, celle qui soigne tous les bobos!

    Contrairement à vous le Pharmachien n’a pas de pub de produits naturels/d’oméga-3/d’huile essentiel, sur son site Internet cette bonne pub doit bien vous rapporter quelques sous, non? donc, parler en bien de ces produits vous rapport aussi. Je pense pas que vous soyez 100% subjectif dans vos propos. C’est comme pour les professionnels en entrainement physique qui idolâtre le lait au chocolat après l’entrainement et que par la suite on se rends compte qu’ils sont subventionné par l’industrie laitière…

    Il faut se questionner qu’en à vos affirmations à vous!

    1. Compétents parce qu,ils disent ce que vous aimez penser ou parce que vous savez qu’ils sont bien documentés et que vous êtes en mesure d’établir que leurs sources sont adéquates ?

  30. Cet article est rempli de faussetés, d’arguments démagogiques ou à demi-vrai. Vous blâmez tous le pharmachien en affirmant qu’il est fermé et qu’il affirme n’importe quoi, mais vous même faite la même chose en apportant aucunes nuances à vos propos et en étant tous complètement fermés… Souvent ce qui nous fatigue chez les autres est en fait le miroir de nous-même…

  31. J’aime beaucoup la référence #2 : Heidary E, Rafieian-Kopaei M. Effet protecteur de l’extrait de feuilles d’artichaut (Cynara scolymus) contre la toxicité du plomb chez le rat.
    Je m’achète un caisse d’artichaut ce matin !!! Apprendre à réellement comprendre avant de croire que l’on a compris.

  32. Merciiiiiiiiiiii pour VOTRE rigeur scientifique… Comme ça fait du bien ! Effectivement il ne faut pas oublier que malgré toute sa bonne volonté… Le pharmachien a encore des croutes à manger avant de se proclamer un scientifique… La première, citée ses sources 😉 À nous après de vérifier si ces sources d’études scientifiques sont valables. J’espère que vous ferez suivre à Guy A qui lui aussi aime bien la polémique 😉!! Avant de présenter des invités à près d’un million de personnes qui vont possiblement rester accrocher à toutes les affirmations… Il devrait aussi mettre un Bémol et inviter les gens a s’informer…

  33. Voua affirmez: “Même la très conservatrice Cochrane Database (banque de données de revues systématiques), affirme en 2013 que les extraits d’artichaut ont pour effet de réduire le cholestérol.”
    Vous sautez un peu vite aux conclusions du rapport Cochrane, beaucoup plus nuancé que vous, qui stipule que: “There is an indication that ALE has potential in lowering cholesterol levels, but the evidence is, as yet, not convincing. The limited data on safety suggest only mild, transient and infrequent adverse events with the short term use of ALE.” Il semble que vous aimiez également la polémique.

  34. TLMEP n’invite jamais de contrepoids, peu importe le sujet. Ce n’est pas nouveau!

    À chaque année, une étude nous indique que le café est cancérigène et quelques temps plus tard, c’est l’inverse. Chaque partie est capable de trouver une étude défendant son point de vue.

    Mon seul point est que TLMEP n’est pas l’endroit pour ce genre de “débats” : montage, questions insipides et aucun contrepoids! C’est plutôt un sujet pour des émissions comme Découvertes.

  35. Notre cher pharmachien ne nous a aucunement parlé de tout ces médicaments chimiques qui
    pour certains interviennent de façon positive maisqui pour d’autres ont des effets secondaire absolument négatifs.
    Et que chez les personnes très médicamentés les problèmes viennent d’une intoxication médicamenteuse, et non de leur maladie .
    Alors gardons les pieds sur terre et ne croyons pas tout ce que ce jeune homme affirme haut et fort.
    Probablement que le Dr.Beliveau ne voyait pas la pertinence de rencontrer ce jeune arrogant.

  36. Sombre personnage, ce Pharmachien. Dire que l’homéopathie est «une insulte à l’intelligence humaine», c’est ridiculiser 200 ans de recherche et des milliers de médecins – et oui, des médecins – qui ont utilisé et utilisent toujours ces produits dans plusieurs pays pour soigner, avec succès. A-t-il déjà ouvert une matière médicale homéopathique ou s’il s’est contenté de se faire une opinion en lisant un article dans un magazine mode pour femme? C’est tellement facile de ridiculiser et c’est bien trop de travail de prendre la peine d’essayer de comprendre.
    Tant qu’à y être, balayons du revers de la main toutes les plantes médicinales puisque ça a l’air de la bullshitt pour lui. Voilà un jeune pharmacien qui doit faire bien plaisir à son industrie.

    1. Peut-être se contente-t-il de vulgariser le résultats d’études scientifiques faites selon les règles partagées par les chercheurs de la communauté médicale ? Parce qu’au contraire de ce que vous sembles penser “ouvrir une matière médicale homéopathique” (whatever that means) pourrait être une forme d’apprentissage mais ne pourrait contrebalancer la recherche faite dans un domaine, selon les protocoles reconnus. En matière d’expertise, on ne s’improvise pas.

  37. S’il continue son vedettariat “Monsanto” ou nouvellement “Bayer” va bientôt l’approcher pour devenir leur porte parole professionnel au Québec…Les médias parlent souvent de personnes œuvrant d’une façon dangereuse dans le domaine de la santé naturelle…”En voilà deux : “pharmacien et Lepage”. Un d’eux est même un professionnel scientifique de la santé… Merci J.-Y.

  38. Le Pharmachien, et bien voila un nouveau doc Mailloux est né, les artistes devraient rester dans l’art et les médecins dans la médecine, même chose pour la politique.

    1. Désolée mais pas du tout. Mailloux divague sur la base d’une lecture très partielle, et controversée de la science, dans son domaine. M. Bernard documente ses avis par le recours à des types d’études qui tiennent compte des résultats de nombreuses études, de sources scientifiques variées. Les méta-analyses ne sont pas parfaites mais leur valeur, quand elles sont adéquetement menée, dépasse largement celle d’une, deux ou trois études, triées selon ses convictions individuelles. Parce que. contrairement à ce que dit M. Dionne, même si une étude présente un résultat X, c’est l’accumulation des démonstrations qui construit la connaissancce scientifique; pas les anecdotes ni les expériences uniques. Et surtout pas les “je le sais ça a marché pour moi”.
      De grâce, ne comparez pas un personnage opiniâtre, satisfait de lui-même et trop heureux de faire parler de lui en bien ou en mal à un autre, peut-être frondeur mais beaucoup mieux documenté.

  39. Merci beaucoup de remettre les pendules à l’heure! Enfin des propos sensés et réfléchis! Que TLMEP vous invite au plus vite! Je trouve terriblement nocif que des personnes en mal de reconnaissance puissent bénéficier d’une plate-forme si populaire. Que le bio n’est pas meilleur… Franchement, si on achète bio d’un producteur local certifié Bio, on est assuré, non seulement d’avoir beaucoup moins de pesticides, donc de mieux manger, mais on favorise l’économie locale. Rien que pour ça, ça vaut la peine de payer un peu plus. Surtout pour les légumes racines qui poussent dans des sols remplis de pesticides, s’ils ne sont pas bio.

    1. Le 0harmacien n’a jamais dit le contraire à vos dire. Il simplement dit que la valeur nutritive du biologique est égale aux autres. Qu’il n’est pas meilleur NUTRITIVEMENT parlant un ou l’autre. Il n’a pas du tout affirmer de NE PAS acheter le bio. Son affirmation a été de ne pas acheter le biologique pour sa valeur nutritive mais d’acheter le bio pour le reste (moins de pesticides et le locales). Ce qui veux dire que vous fustigez contre l’homme sans même analyser TOUT son discours.

  40. Avouez qu’il est plutôt difficile de croire en la neutralité de l’analyse de Mr Dionne, lui même vendeur d’eau aromatisée et autres bonbons au sucre. Alors, quand le pharmachien bas en brèche cette pseudo-science qu’est l’homéopathie, normal que ceux qui en font leur fond de commerce montent aux barricades. Je ne peux réprimer un sourire.

    Mais je suis d’accord sur un point: il aurait été de bon ton d’inviter Mr Dionne a TLMP. Ça aurait été comique.

    1. Bonjour Guillaume
      que vous ne soyez pas d’accord, parfait.
      Mais SVP restons civil. L’anonymat de l’internet ne vous exonère pas.
      Qu’est-ce que je vends ?
      Où est mon commerce d’eau aromatisé ?
      Ce n’est pas parce que je suis pharmacien que je vend quoique ce soit.
      Santé!

    1. Bonjour Éric
      Mais l,effet est là même si le nombre d’études n’est pas convaincant. Suffisamment pour contredire l’absence d’effet prôné dimanche soir.
      Santé!

  41. Avez-vous lu vos sources avant du publier cet article? La majorité d’entre-elle sont incomplètes et affirment que leurs recherchent ne sont pas encore concluantes.

    Il faut lire plus loin que les titres.

  42. J’ai perçu tout de suite le manque de sérieux et de crédibilité du bonhomme. Il saisi sa chance de faire parler de lui en semant la controverse , se servant de l’ intérêt croissant qu ont un grand nombre de personnes pour la santé, les aliments sains et les thérapies naturelles. Merci de vous appuyer sur des recherches sérieuses M. Dionne

  43. M. Dionne, pourquoi avez-vous effacé mon commentaire? Par-ce-qu’il était divergent?

    Le revoici donc:

    Faut aller lire les conclusions des études citées et non simplement leurs titres. Par exemple, vous sitez une étude sur les artichauts et le foie. La conclusion de l’étude dit que pour l’instant le résultat d’un effet potentiel du concentré d’artichaut est non-convaincant. Autrement dit, ca va à l’encontre de vos dires et ca appuis davantage les Pharmachien! Ils ont (les artichauts) cependant un effet sur les ras empoisonnés aux plomb… L’étude sur le curcuma se conclu avec le besoin de faire des études aléatoires contrôlés afin de valider les possibles effets constatés dans l’étude… Sur les effets de l’échinacé, la conclusion c’est que c’est aussi efficace que le Tamiflu, lui-même très peu, voir inefficace.

    Et les études sur l’homéopathie? Où sont-elles?

    Bref, ce que dit le “Pharmachien” c’est garder un esprit critique et de se documenter.

    1. Bonjour Ian
      Je n’efface pas les commentaires. Je ne viens répondre qu’une fois semaine. C’est pourquoi il y a un délai puisque vous êtes nouveau donc je dois l’approuver.
      La réponse plus haut !
      santé!

  44. Quand mon fils était petit, il a, comme bien d’autres enfants, fait des otites à répétition, pris des antibiotiques inefficaces, eu des tubes, et tout le pataclan. Vous connaissez? Jusqu’au jour où j’ai entendu parler d’une pharmacienne homéopathe. Je suis allée la voir, elle m’a raconté l’histoire d’un enfant devenu presque sourd à cause des otites, et qui a guéri à 90% grâce à l’homéopathie. C’était un cas parmi tant d’autres, selon son expérience. Alors j’ai soigné les oreilles de mon fils avec des produits homéopathiques, et ça a été fini les otites. Quand même, c’est pas l’effet placbo chez des enfants.

  45. En ce qui concerne le curcuma et le poivre, j’ai lu ceci : “De nombreuses études ont mis en évidence que si le poivre noir augmente l’absorption du curcuma (ou d’autres substances) c’est parce qu’il augmente la perméabilité intestinale et donc le passage dans le sang des molécules extérieures (5). Et malheureusement les chercheurs expliquent aussi que cet effet favorise l’apparition d’intolérance et d’allergies alimentaires (6). Par ailleurs on sait aussi que tout ce qui augmente la perméabilité de l’intestin favorise l’apparition des maladies auto-immunes.” source : http://www.julienvenesson.fr/pourquoi-le-curcuma-ne-marche-pas/

    Qu’en pensez-vous?

    1. Bonjour Christian
      Il y a un erreur de conception ici. Le poivre inhibe une molécule spécifique dans la paroi des cellules de la muqueuse intestinale (glucuronyl transférase) que renvoie directement les curcumines dans l’intestin.
      La perméabilité intestinale est une ouverture des jonctions serrées entre les cellules de la muqueuse.
      Deux phénomènes différents mais faciles à confondre
      Santé!

      1. Merci beaucoup! Cette question me préoccupait depuis un certain temps, vu l’omniprésence du poivre dans notre alimentation. Donc, si je comprends bien, je peux consommer du poivre sans craindre qu’il fasse passer des molécules inappropriées (de trop grosse taille) dans mon sang?

        1. Bonjour Christine
          Absolument. Deux concepts très différents. La seule limite à la consommation de poivre est la possible irritation des muqueuses. Donc, ici comme ailleurs, la modération …
          Santé!

  46. Je comprends peut-être mal, mais si je prends par exemple la première étude que vous citez, la conclusion ne me semble pas tout à fait convaincante : There is an indication that ALE has potential in lowering cholesterol levels, but the evidence is, as yet, not convincing.

    1. Bonjour Katherine
      Comme je l’ai écrit à plusieurs,
      Il y a une différence entre l’effet mesuré dans une étude (ou 3) et la somme des études qui constitue la norme de preuve. Ainsi, l’effet est là, il a du potentiel mais la somme des études n’est pas suffisante pour être convaincante pour une recommandation médicale. Donc, suffisant pour contredire l’affirmation émise dimanche que l’artichaut ne fait rien
      Santé!

      1. Désolée monsieur Dionne mais ce n,est pas le cas. Si le nombre des études est insuffisant pour être convaincante, il est erroné de dire que l’effet est là. Ce que vous appelez effet peut alors être simplement de l’erreur d’échantillonage ou le résultat d’une source de variance non considérée. Les connaissances scientifiques reposent sur la réplication des résultats, pas sur les anecdotes.

  47. Ce que fait le Pharmachien et que vous semblez éviter de faire est d’expliquer le contexte de toutes ses études (qui les commandite, sont-elles applicables et comment peut-on les transposer sur nous dans notre quotidien, quel sont les pourcentages d’efficacité etc).

    Il est trop facile de balancer des ”résumés” d’études au grand public et de prétendre des efficacités quelconque.

    Pourquoi les pharmacies/phamaciens vendent-ils tant de produits innéficaces comme toutes les pilules miracles pour maigrir ? Tout le monde sait qu’il n’y a pas de produit miracle, que cela ne fonctionne pas, qu’ils contiennent de l’éphédrine (danger) …alors pourquoi continuez vous d’en vendre ? Posez la question c’est d’y répondre…il s’agit de l’industrie la plus lucrative dans le monde (après la porno). Je préfère un pharmacien qui me dit que cela ne fonctionne pas et de ne pas dépenser mon argent la dedans voir même que ces produits peuvent être dangereux.

    Une chance que le Pharmachien existe !

  48. Allo Caroline!

    Donc moi aussi je suis comme Caroline, un pharmacien qui ne se sent pas du tout rejoint par les propos de monsieur Bernard. Malheureusement ce genre de personne utilise une notoriété qu’il se sera fabriquée à force de phrases chocs qui sont en même temps dénudées de tout fondement solide. La science c’est le savoir, c’est aussi l’expérience, parfois millénaire cumulée par l’ensemble des humains. C’est pas seulement le recueil de ce qui ressort des études dispendieuses poussées et amenées par les grandes compagnies pharmaceutiques. Qu’on soit pour telle ou telle façon de voir la santé, la vérité n’appartient pas à un seul individu ni à un seul groupe d’individus. Il faut se garder la sagesse de regarder et de se garder une certaine réserve avant de dénigrer tout ce qui ne va pas dans le sens de notre façon de voir les choses.

    Monsieur Dionne, vous êtes à mes yeux un exemple de quelqu’un qui a su aller au delà des croyances acquises lors de ses études comme pharmacien et qui nous donne le goût de faire de même! Merci!

  49. Bonjour, je crois que vous tirez des conclusions hâtives concernant les différentes études que vous présentez en référence. Bien qu’elles puissent porter à interprétation, il ne suffit que de lire la conclusion du premier article pour réaliser que l’étude citée ne va pas dans le sens que vous tentez de lui donner. En effet, vous dites la chose suivante : ”Étrange. Même la très conservatrice Cochrane Database (banque de données de revues systématiques), affirme en 2013 que les extraits d’artichaut ont pour effet de réduire le cholestérol.1”. Cependant lorsqu’on prend le temps de lire l’article on réalise que la conclusion tirée par les auteurs dit plutôt : ”La preuve du potentiel à faire diminuer le cholestérol n’est pas convaincante pour l’instant”. C’est ironique puisque n’est-ce pas ici exactement ce que dénonce le Pharmachien à TLMEP, c’est-à-dire la désinformation par l’interprétation erronée de résultats d’études ? … Dommage

    1. Eric Letendre,

      Je pense que vous êtes parmi les seuls qui ont pris la peine de lire ces articles.
      J’ai lu rapidement les 3 premiers, et effectivement, le pharmachien n’a pas tort.

      C’est probablement pour cette raison Jean-Yves Dionne n’a pas répondu à votre commentaire.

    2. Bien dit. Surtout que justement le pharmacien disait que les gens ne prenne pas le temps de lire les études cités mais bien juste de croire en l’interprétation que les gens leur rapporte.

    3. Haha très juste Mr. Letendre. L’auteur entre exactement dans le raccourci intellectuel souvent décrié par Olivier Bernard. Soit de prendre des études très préliminaires (genre in Vitro) pour ensuite aller dire qu’il y a un potentiel effet.

      À moins de fournir des études plus robustes démontrant un réel effet significatif chez l’humain, la seule conclusion qu’on devrait en tirer est que le potentiel effet n’est pas encore démontré.

    4. Ce que je trouve le plus étonnant c’est qu’il a répondu à chacun des messages des gens en accord avec lui mais pas au vôtre… Je crois que vous lui en avez bouché un coin comme on dit… ;o)

      1. Bonjour Mélanie
        Vous confondez délai de réponse (et mécanisme d’approbation) avec absence de réponse.
        Dans certains cas, quand la réponse a été écrite plusieurs fois, alors je cesse de me répéter. Mais je lis et affiche tout.
        Santé!

  50. Je suis contente de vous lire. Mon chum ne veut même plus boire de jus à l extracteur. Je voudrais voir les M. Dionne et Béliveau à Tout le monde en parle afin de rectifier certaines choses.

  51. Cher Monsieur le pharmacien. Comme vous êtes innocent et irréfléchi avec des commentaires comme ceux que vous avez apporté à TLMEP. Les compagnies pharmaceutiques doivent bien vous payer avec de belles petites enveloppes…. Vous êtes dans le champ pis pas à peu près. retourner étudier vous apprendrez des choses intéressantes sur les aliments.

    1. Cet individu (pharmachien) devrait cesser de jouer au sensationaliste.
      Il devrait aller travailler sur une terre agricole de type industriel, arroser ses pants de pesticides et d’insecticides SANS PORTER DE MASQUES, pis manger les légumes/fruits de sa production.
      Il y a des têtes de mort sur les ‘conteneurs’ de produits à épandre dans les champs.
      Quand même!! Nous dire que manger bio, c’est nul.
      Bien sûr, comme je ne suis pas en ‘religion’, je ne suis pas tout bio.
      Et c’est là, je pense, une sorte d’équilibre.
      Manger du bio, quand c’est possible et quand ça provient près de chez nous.

      Encore l’impression d’un autre genre de religion.
      Juste à l’annonce de son passage dans les minutes qui suivaient à *tout le monde en parle*, j’avais déjà une idée du personnage et cela m’a suggéré de ne pas écouter ce triste personnage, mais plutôt de me faire du bien à entendre des jeunes talentueux qu’on présents à l’émission La Voix.

      J’ai quand même eu la curiosité d’aller jeter un coup d’oeil sur son blogue.
      Je n’ai vu aucun commentaire négatif ou commentaire qui sont en désaccord ou à tout le moins un peu en désaccord avec ses dires.
      Sur plus d’une centaine que j’ai lu, 1 ou deux très soft. Tout au plus.
      Pas de questions, de remises en question.
      Aucun, c’est louche louche louche.

      Quelqu’un disait, je crois sur twitter, qu’il effaçait ceux qui étaient négatifs.

  52. Les produit biologique son 100 fois mieu pour la santer juste par le fais qu’il non pas de pesticides ou BC moin donc de citer seulement les coter valeur nutritionnel pour diabolique le biologique est à mon avis un non sens et mal honnête. Aller si manger des pesticides comme sa vous aller tomber malade et les lobby pharmaceutiques vont continuer de faire du cash . Je croie que se gars est payer pour dire de la merde

      1. vous avez bien compris tout ce qu’il a écrit?…pas une référence en matière de français écrit en tout cas…on risque de faire un mauvais diagnostic.

    1. Si vous avez bien regarder l’émission il dit très clairement qu’il ne parle pas de pesticides et tout ça, mais qu’il a seulement examiner la valeur nutritive de ses aliments. Que le monde ne devrai pas dire que le biologiste est plus nutritif car ceci est faux. Probablement qu’il est moins contaminé comme vous dites. Mais il a très clairement dit qu’il ne parlait pas de ce côté là du biologiques. Avant de tirer sur quelqu’un pousser un peu plus l’analyse de son discours.

  53. Merci de mettre les pendules à l’heure sur ces propos aux conclusions hâtives et à la vision obtuse de la science. Personne sur le plateau de l’émission n’avait assez de connaissances pour répondre à ce scientifique qui manque d’expérience et d’ouverture d’esprit sur les cadres de références scientifiques qui divergent de ses croyances. Malheureusement, avec son assurance de fonceur, ce jeune homme va faire des ravages dans les media comme les personnalités de la télé qu’il dénonce.
    Nous vivons à l’air du dénigrement systématique (bashing) comme étant une forme de divertissement sensationnaliste. On est loin de la vérité. Je lui souhaite de devenir au moins un sceptique qui est ouvert d’esprit.

    Cordialement,

    1. Vous parlez de ”ses croyances”, vous pensez qu’il s’agit de croyances quand on essaie d’avoir une approche scientifique ?
      Vous dites qu’on est loin de la vérité, mais la détenez-vous ?
      Pourquoi le débat serait-il malsain ?

  54. C’est un peu triste cet article. Vous prenez des extraits sans leurs sources et les mettez à côté de votre opinions et vos sources. On dirait un débats d’enfant où l’un déforme la voix de l’autre pour donner plus de poids à ses arguments.

    Chaque affirmation de cette personne (Olivier Bernard) sont appuyés par plusieurs document À-JOUR et visent souvent à briser les mythes (qui sont souvent basés sur d’anciennes études invalidées depuis… comme l’autisme et la vaccination pour n’en nommer qu’une). Les ajouter à votre “analyse” permettrait de vraiment mieux comprendre les écoles qui s’affrontent.

    Vous faites la promotion d’une approche de la santé que le “Pharmachien” considère comme trompeuse. Il est normal que vous soyez hostile envers les idées qu’il avance. Il ne faut pas oublier que ce ne sont pas ses idées. Ce sont les positions “les plus populaires” (La position officielle des organisations crédibles) parmi la communauté scientifique en santé (Et ça, il le précise à chaque publication). Donc cet article est l’équivalent de tirer sur le messager à la place d’aborder les affirmations qu’il avance sérieusement.

    1. Bonjour Gabriel
      ON devrait se cacher du soleil ? un jus de fruit est équivalent au Coke, etc.
      Documents à jour ?
      Je ne milite pas. Je cherche à comprendre.
      Mes arguments sont peut-être trop faibles pour vous.
      Santé!

      1. Vous dites:
        ”Regardons certaines de ses affirmations à la lumière de la science. Oui, de la vraie science, publiée dans de vraies publications scientifiques”
        Vous dites aussi:
        ”Je ne milite pas. Je cherche à comprendre”

        Ou sont vos études qui contredisent qu’un fruit vaut mieux que son simple jus ? Puisque c’est bien le message à retenir, non ? Vous avez fait probablement assez d’études pour être capable de déceler un message positif quand il y en a un ? Le fruit entier ne vaut-il pas mieux que son jus…ou un coke ? Ok, du sucre, on en a besoin, mais peut-on bien s’alimenter sans Coke et sans jus de fruit ?
        Vous ne voulez pas militer. Au contraire, militez !
        Votez #1 : Fruit !
        Ok, si vous y tenez…#2, jus, #3, Coke

        Vous pouvez aussi lire les précisions de notre ami Olivier (pas le vôtre ?) sur son site internet, pour vous aider à comprendre le sens des ses paroles. À mon avis, vous avez tous les deux de quoi bien vous entendre au lieu de vous chicaner…

        Extrait du site de M. Olivier Bernard:

        ”Avis de Yoni Freedhoff, médecin et spécialiste de l’obésité, sur le jus : “Juice is sugar water with vitamins”.”

        ”Avis de Bernard Lavallée, nutritionniste, sur le jus : “(…) un verre de jus de fruits n’équivaut PAS à un fruit entier. Point final. Voilà pourquoi le Guide alimentaire ne devrait pas le présenter comme tel”.”

        “Un jus d’orange est équivalent à un Coke” : Cette citation semble avoir dérangé des gens. Au point de vue du sucre, ils sont similaires. Il reste bel et bien quelques vitamines et antioxydants dans le jus. Donc au lieu de dire “pas”, j’aurais dû dire “peu”. En fait, j’aurais dû dire ceci :”Évidemment il reste un peu de nutriments dans les jus, mais rien que vous n’auriez été chercher ailleurs dans votre alimentation habituelle”. Mon point est que ni un jus ni une boisson gazeuse n’ont d’intérêt sur le plan nutritionnel.”

        1. Bonjour Marc
          Sur votre conclusion, je suis 100% d’accord. le jus contient trop de sucre et pas assez de fibre et d’autres nutriments. D’ailleurs, j’endosse complètement les efforts de la coalition poids à cet égard. Mon travail avec des nutritionnistes depuis plus de 15 ans le montre. Par contre, les propos de M. Bernard ne disait pas cela. C’est à l’exagération que je m’en prend. Parce que, de la même façon que vous y avez entendu que les jus ne sont pas de très bons aliments, une autre personne peut y entendre que tant qu’à faire buvons du Coke…
          Santé!

    2. Concernant votre affirmation à propos de la vaccination vs l’autisme, qualifiant l’étude comme “ancienne et invalidée”, je vous conseille fortement de voir le documentaire “Vaxxed: from cover-up to catastrophe” (sous-titrage français disponible). Un médecin faisant partie du dossier visant à prouver que l’autisme n’est pas lié aux vaccins décide finalement de se libérer de son fardeau mensonger et dénonce la corruption même au sein de la communauté scientifique à laquelle nous nous référons autant… à vous de juger si tout ce qu’on affirme dans les statistiques scientifiques sont véridiques ou peuvent être modifiées à l’avantage des personnes concernées.

    3. ​En fait,

      Merci M. Dionne pour ces quelques précisions. Je suis convaincu que votre intention n’était pas de jouer au même jeu que le Pharmachien, mais plutôt d’ouvrir les yeux aux gens à ne pas tomber dans le panneau de la personne populaire qui lance des phrases percutantes à saveur sensationnaliste.

      Je suis un chercheur et je suis capable de lire environ 5 articles en moyenne par jour dans un domaine très pointu (diabète de type 2). Malgré tout, jamais je n’aurai la prétention de connaître toute la littérature sur le sujet. Quand je regarde un pharmacien, qui est un professionnel de la santé qui n’a pas reçu la formation adéquate pour analyser les études scientifiques dire qu’il a lu les articles sur toutes sortes de sujets et domaines différents, j’ai des doutes. Il se dit scientifique, mais en science, on se doit de regarder les deux côtés de la médaille…

      Il a mentionné que : “Les médias vont continuer de propager des pseudo sciences en négligeant le “factchecking”, à déformer les résultats d’études scientifiques et à partager des conclusions confuses et sans pertinences pour le grand public et à obtenir l’avis de personnes influentes sans qu’elles soient qualifiées sur un sujet.”., Je suis d’accord avec cette affirmation, mais il est malheureusement le premier à profiter de cette attention que les médias lui accordent.

      Tout n’est pas noir ou blanc. Quand on est supposément un professionnel de la santé, on doit faire attention à la façon dont on livre un message. On doit faire preuve de rigueur scientifique SURTOUT lorsque l’on s’adresse à M.-Mme tout le monde… Il ne faut pas oublier qu’il a une certaine notoriété de par son chapeau de pharmacien. Son ordre professionnel ne devrait pas tolérer de tels propos alors qu’il n’a tout simplement pas la compétence pour en faire la preuve.

      Je trouve ça inquiétant! Mais au Québec, on va lui donner toute la place qu’il veut, après tout, on aime bien les vedettes instantanées. Merci M. Dionne!

      1. Merci Pascal
        Sans prétendre tout connaitre, et loin de là, j’aime la nuance et la progression de la science. Elle n’est jamais absolue.
        Santé!

  55. Beaucoup de gens se sont sentis remis en cause par le Pharmachien et ce fil de discussion en est la preuve. Ses propos ont heurté plusieurs sensibilités. Faut se demander si on préfère l’imagination à la réalité, l’ésotérisme au savoir scientifique, la pseudo-science à l’information toute simple.

    C’est pas la science qui est devenue une religion, c’est que la pensée-sentiment religieux existe…En tant qu’individu, nous sommes un mélange particulier de connaissances, de sentiments, d’expériences qui forme notre regard sur les choses et la vie. Mais l’approche scientifique (la méthode) impose une rigueur dans l’acquisition de connaissances qui déçoit bien des gens car “que reste-il” des croyances? Pas grand chose comme on dit ici.

    Par exemple l’homéopathie, il existe un réel désir que ce savoir soit prouvé, prouvé au-delà de l’effet placebo bien sûr. Ça reste à faire et ce qu’on voit (je vois, devrais-je dire) c’est une industrie qui prend les sous des gens… et des pharmaciens qui supportent cette industrie. Qu’est-ce que l’argent peut faire faire?

    À droite le Pharmachien? Bizarre de gauche-droite!

    Il y a beaucoup à dire

    1. Bonjour Laurent
      Un détail dans votre argumentaire philosophique. Un des principes de base de la science, de l’esprit scientifique est le doute. Quand on conserve un doute sain, on ne fait pas d’affirmation comme celles de dimanche soir.
      Santé!

    2. Si vous cherchez une preuve que l’homéopathie marche ou non,vous devez étudier les résultats et soyez assuré que des millions d’utilisateurs (dont moi et ma famille) ont eu des résultats pour que les laboratoires se portent si bien,sinon vous parlez à travers votre chapeau.La science ne se borne pas à trouver des preuves en laboratoire comme compter le nombre de molécules contenus dans un composé mais bien tout les facteurs en cause incluant les innombrables résultats positifs liés à l’homéopathie.Vous cherchez des preuves?hé bien faite un effort et consultez un homéopathe pour un problème de santé que votre médecin régulier ne semble pas solutionner.Refuser de croire est tout aussi issu de la pensée magique que de croire aveuglément.

  56. Je suis tout à fait d’accord avec Olivier Bernard quand il dit, “Les médias et les personnalités publiques ont une responsabilité. Lorsqu’on affirme quelque chose de lourd, on a la responsabilité de l’appuyer sur des faits.”

    En science, une théorie doit être induite par l’accumulation de faits prouvés par l’observation et l’expérience. Par contre, que doit-on penser quand monsieur Bernard affirme publiquement que “L’homéopathie est une insulte à l’intelligence humaine,” tandis que son raisonnement est essentiellement basé sur deux arguments théoriques qui font fi des faits?

    Le premier argument théorique de monsieur Bernard est que l’homéopathie n’est pas plausible. La plus grande et la plus convaincante preuve qu’il existe une présence médicinale et un pouvoir curatif dans les médicaments à hautes dynamisations préparés à des fins homéopathiques est que les malades guérissent de façon douce et certaine.

    C’est au procès de l’observation et de l’expérience que l’homéopathie fait appel. Une opinion prévaut dans une certaine mesure que l’homéopathie a été effectivement examinée par ces sceptiques et a été trouvée par eux comme étant fausse en principe et inefficace dans la pratique. Les faits sont bien différents. En effet, depuis plus de deux cents ans tout praticien qui a examiné équitablement, complètement et pratiquement l’homéopathie l’a adopté.

    Les sceptiques qui affirment qu’ils ont fait un examen avec de tels résultats n’ont pas une conception adéquate de ce qui est impliqué dans leur déclaration. Il est implicite qu’ils ont pris à maintes reprises et administré une variété de nos médicaments à hautes dynamisations, à petites doses, et toujours sans aucun effet, soit en produisant des symptômes chez les personnes sensibles ou en enlevant des symptômes chez les personnes malades; deuxièmement, qu’ils ont pris des doses, en nombre et en ampleur suffisants pour produire de nombreux symptômes, et que ces symptômes différaient entièrement de ceux enregistrés par Hahnemann et ses disciples; troisièmement, que de nombreux médicaments, dont chacun était connu par eux comme étant capables de produire de nombreux symptômes, ont été donnés séparément par ces praticiens sceptiques à de nombreux patients, dont chacun des cas était spécialement caractérisé par de nombreux symptômes pouvant être produits par le médicament administré et que le médicament administré en assez petites doses et à des intervalles suffisants n’a ni guéri ni bénéficié aux malades.

    La première classe d’expériences ci-dessus indiquée, si honnêtement et judicieusement faite, vérifie l’efficacité des doses de médicaments à hautes dynamisations; la seconde classe vérifie la matière médicale homéopathique; et la troisième classe, le principe de similitude qui est la clé de voûte de l’homéopathie.

    Des dizaines de milliers de médecins orthodoxes qui ont méticuleusement fait ces expérimentations ne sont pas restés indifférents puisqu’ils ont publiquement adopté l’homéopathie pour le reste de leur carrière professionnelle, même si cela signifiait d’être systématiquement ostracisés par leurs amis et collègues. En contrepartie, il est intéressant de noter le fait qu’en plus de deux cents années d’existence l’homéopathie n’a connu que 2-3 médecins hérétiques, c’est-à-dire des médecins qui ont renié la véracité de l’homéopathie après avoir affiché le titre de médecin homéopathe.

    Le deuxième argument théorique de monsieur Bernard et des sceptiques en général tient à ce que l’homéopathie doit sa popularité à l’effet placebo. Ils ne cessent de répéter qu’évidemment l’effet placebo n’est pas négligeable, puisqu’on observe sous cet effet des taux de réussite de plus de 30 pour cent!

    Ce raisonnement est basé sur une méta-analyse qui a été publiée en 1955 et qui concluait qu’environ 35% des patients, et plus particulièrement ceux qui souffraient de douleur, réagissaient de manière satisfaisante à un placebo. Ce chiffre a été considéré comme un fait scientifique et a beaucoup marqué la recherche pharmaceutique jusqu’en 1997 lorsque des scientifiques ont revisé la méta-analyse de 1955. Depuis, plus les scientifiques examinent de près cette question, plus l’effet placebo devient de plus en plus cliniquement insignifiant. Finalement, en 2010, la collaboration Cochrane concluait qu’il n’avait pas trouvé en tout et partout que les interventions placebo avaient des effets cliniques importants.

    Il est connu depuis au plus de 150 ans que la mortalité des patients qui souffrent de pneumonie acquise dans la communauté est bien moindre chez ceux qui sont traités par l’homéopathie que par la médecine officielle. En effet, une révision de la littérature a révélé que la mortalité chez plus 25,000 patients traités en homéopathie n’était que de 3.4%, tandis qu’elle était de 24% sous les traitements de la médecine officielle avant l’ère des antibiotiques, de 21% sous l’expectation, c’est-à-dire l’absence de traitement, et est aujourd’hui de 14% sous l’ensemble de l’arsenal thérapeutique de la médecine moderne malgré le fait qu’elle bénéficie des progrès des soins infirmiers importants chez ces malades tels que l’hydratation, la nutrition et l’oxygénation. Ce taux de 14% de mortalité sous la médecine moderne d’aujourd’hui n’inclut pas la mortalité des patients atteints de pneumonie acquise en milieux hospitaliers, qui se chiffre souvent au-dessus de 50%.

    En fin de compte, doit-on se fier davantage aux témoignages de plusieurs centaines de milliers de praticiens qui ont méticuleusement mis l’homéopathie à l’épreuve et ont rapporté des résultats tout à fait extraordinaires, ou doit-on se fier davantage aux deux arguments principaux des sceptiques, dont le premier soutient que l’homéopathie n’est pas plausible sans pour autant le soutenir par une expérimentation scientifiquement valable, et dont le second est basé sur une compréhension erronée de l’importance clinique de l’effet placebo?

    La réponse à cette question n’est certainement pas négligeable, puisqu’aujourd’hui c’est en fait une question de vie ou de mort pour au moins 11% des patients atteints de pneumonie acquise dans la communauté. Plus être, le taux de mortalité de la pneumonie n’a cessé d’augmenter depuis quelques décennies, c’est-à-dire qu’il a passé de 11.2% pour chaque 100,000 personnes de population en 1979 à 13.2% en 1998 et à 15.7% en 2011. Et cela ne se fait pas à un moindre coût puisqu’en 2005 le traitement des patients atteints de la pneumonie a coûté plus de 40 milliards de dollars à l’économie américaine, ce qui correspondrait à près d’un milliard à l’économie québécoise.

  57. Dans votre article vous affirmez avec beaucoup d’aplomb : «Étrange. Même la très conservatrice Cochrane Database (banque de données de revues systématiques), affirme en 2013 que les extraits d’artichaut ont pour effet de réduire le cholestérol.» Donc je suis allé lire l’étude. Pis imaginé vous donc que j’en n’était encore qu’au résumé de l’étude et je tombe sur la conclusion des auteurs qui affirme que les preuves ne sont justement pas convaincantes pour affirmer que l’artichaut réduit le cholestérol, soit exactement le contraire de votre affirmation. Je vais citer l’extrait pour le bénéfice de tous : «Data from three clinical trials assessing ALE for treating hypercholesterolaemia are available. Athough the trials are of adequate methodological quality they have some shortcomings and one is available as abstract only. There is an indication that ALE has potential in lowering cholesterol levels, but the evidence is, as yet, not convincing. The limited data on safety suggest only mild, transient and infrequent adverse events with the short term use of ALE.» Je veux surtout souligner ceci : «There is an indication that ALE has potential in lowering cholesterol levels, but the evidence is, as yet, not convincing.» Peut-être, qu’en tant que membre de l’ordre des pharmaciens et scientifique vous pourrez m’expliquer ce qui me semble une flagrante contradiction ?

    1. Bonjour Pascal
      Je ne vois pas la contradiction.
      1- les quelques études montrent un effet
      2- le nombre d’étude n’est pas suffisant
      3 La preuve n’est pas encore convaincante.
      C’est la norme pour ce genre de méta-analyse. Elle n’invalide pas. Elle pointe le fait qu’il faut plus d’étude.
      Santé!

  58. personnellement je suis d accord avec m.bernard , je sais que le gens ont tendances a croire n importe quoi , ce qui m agace ce sont ceux qui vendent des rêves pire encore ce sont les pharmaciens qui y croient , mon phamarcien est du meme avis que m.bernard ma conjointe travail dans une clinique médicale depuis des années et les médecins ne sont pas trop portés sur ces pseudos médicaments ,ils répondent ” prends l études qui te convient et va avec si sa te fait plaisir mais il n as absolument rien qui freine ou ralenti la mort ,” tout sa n est que des balivernes !

  59. Trop drôle de voir votre bande de néo-hippies virer dessour quand elle se fait enfin dire ses quatre vérités. Je suis convaincu qu’un autre expert pourrait déboulonner toutes les sources citées par notre bon vieux GEE-OUAILLE.

  60. Merci M. Dionne pour remettre les pendules à l’heure.

    M. Bernard sème un grand doute sur ce qui est bon ou pas pour la santé. Ce qui est malheureux c’est que pour plusieurs ces informations seront pris comme du cash. Et en plus il aura une émission de télé.

  61. Je crois autant en l’homéopathie que je crois en Jésus.

    Bien à vous de penser que de tels remèdes peuvent vous aider. Mais les références que vous citez (i.e: Alternative Medecine Review) ne valent pas un article dans un périodique médical.
    Mais si vous y croyez, achetez tout le curcuma au monde svp.

  62. Merci M. Dionne! On aimerait bien vous entendre aussi à TLMEP (pourquoi pas en compagnie de Jacqueline Lagacé et de M. Béliveau)! Les gens ont besoin d’être bien informés!!!

  63. Soit-dit en passant, le Tamiflu est un médicament contre la grippe… le traitement du rhume n’a rien à voir là-dedans. On ne peut que soulager les symptômes du rhume. En guérir prend environ une semaine (7 jours). Gros manque de rigueur de votre part ici…

  64. C’est agréable de te voir réagir avec toute la rigueur que je te connais Jean-Yves! Cela fait plaisir à mes “vieilles connaissances” scientifiques, et encore plus à ma mission des communications efficaces et authentiques. 🙂

  65. J’ai lu hier que Pharmachien avait fait une réplique sur sa page pour donné ces références. Il fait beaucoup référence à la Collboration Cochrane, mais bizzarrement, il ne le dira surement pas mais celle-ci a émis de gros doutes sur la vaccination anti-grippale qui n’aurait pratiquement aucune efficacité. Osera-t-il dénoncé la vaccination? ou tout le moins la questionner? le vaccin contre VPH est désavoué partout dans le monde, en parlera-t-il? Si il dit un mot contre la vaccination, le collège des médecins va l’actionner et c’est là qu’on verra si le toutou a des dents ou s’il est aussi formaté par l’industrie pharmaceutique que je le crois.

  66. À la lumière d’un Richard Béliveau, une sommité en santé, c’est vraiment dommage de tels commentaires d’un pharmacien… en qui on peut faire confiance???

    Merci M. Dionne, j’attendais une réplique d’un scientifique, un vrai.

  67. Merci Jean-Yves d’avoir corrigé rapidement les affirmations fausses du Pharmachien.

    J’espère que TLMEP se fera un devoir moral de vous donner la parole pour corriger tant de contre- vérités sous couvert d’une science qui ne dit pas son nom et qui cherche simplement à faire sensation.

  68. Faudrait relire les conclusions de plusieurs études que vous citez. Par exemple, il site une étude sur les artichauts et le foie. La conclusion de l’étude dit que pour l’instant le résultat d’un effet potentiel du concentré d’artichaut est, pour l’instant, non-convaincant. Autrement dit, ça va à l’encontre de ses dire et ça appuis davantage les Pharmachien! Ils ont (les artichauts) cependant un effet sur les ras empoisonnés au plomb… L’étude sur le curcuma se conclu avec le besoin de faire des études aléatoires contrôlés afin de valider les possibles effets constaté dans l’étude… Sur les effets de l’échinacée, la conclusion c’est que c’est aussi efficace que le Tamiflu, lui-même très peu, voir inefficace. C’est beau de citer des études, encore faut-il aller lire les conclusions de celles-ci et non simplement leur titre.

    1. Bonjour Ian
      Il me semble que ” There is an indication that ALE has potential in lowering cholesterol levels, but the evidence is, as yet, not convincing. ” veut dire que l’effet est intéressant, il a du potentiel mais que la somme des études n’est pas suffisante. Donc, ce n’est pas que l’effet n’est pas convaincant mais plutôt que les études ne sont pas suffisantes pour qu’il soit recommandé comme un médicament.
      Il y a une très grande différence entre ceci et l’affirmation que l’artichaut ne fait rien…
      Santé!

  69. Merci M. Dionne!

    Je suis aussi pharmacienne, et j’apprécie énormément vos opinions toujours bien fondées; je suis malheureusement très souvent en désaccord avec les idées très “à droite” de notre cher Pharmachien… il ne me rejoint pas sur plusieurs points.

    Qu’y a-t-il de bon selon Olivier Bernard? Pas grand chose 🙁

  70. Un gros merci d’avoir remis les pendules à l’heure. Je lui ai fait les mêmes commentaires sur sa page FB sur le bio et les jus mais j’ai jamais eu de réponse. Ce type se dit scientifique mais il n’en a pas la trempe. “Propos fracassant” mais fallacieux en effet.

    1. Bonjour F. Lacroix
      Le vaccin contre la grippe chez quelqu’un comme vous qui a 2 facteurs importants (âge et maladie pulmonaire) est une bonne idée
      Parlez-en à votre pharmacien
      Santé!

  71. En plus , certains médicaments sont fait avec des plantes comme le lanoxin qui est de la digoxine. .. une fleur très dangereuse dans nos plates bandes si ingéré. Les effets secondaires des médicaments bien prescrit sont très importants voir très dangereux et souvert insidieux car les effets sont découverts après une longue période d utilisation exemple les statines que donnent de grosses fatigues et des faiblesses musculaires… avec le temps pas immédiatement. Ils disent aussi que les vaccins sont sans danger. Demander leur de vous signer un document vous garentissant que vous n en aurait aucun.!

  72. Merci M. Dionne pour cette publication qui vient dissoudre (un peu beaucoup j’espère!) de telles désinformations!!! Je partage à l’instant

  73. Le bleuet, l’artichaut, le curcuma, le jus d’orange fraîchement pressé, les aliments biologiques, les jus verts, l’échinacée: oubliez ça, ça ne donne rien!!!
    Pensez plutôt à vous faire vacciner parce que les vaccins sont sûrs et efficaces, évitez complètement le soleil (tant pis pour la vitamine D), prenez n’importe quels analgésiques car ils sont tous pareils et évitez surtout l’homéopathie car cette médecine est « une insulte à l’intelligence »! Ce sont à peu près les propos qu’a tenus Olivier Bernard à TLMEP.
    L’art de dire un peu de tout, un peu de rien et surtout beaucoup de n’importe quoi et rien sur les produits pharmaceutiques, les médicaments, les vitamines … quand même pour un pharmacien?!

    Ce pharmachien diplômé en pharmachie a tenté d’impressionner à TLMEP et il a réussi tant et si bien que personne n’a contesté ses affirmations, absolument PERSONNE !!!
    En fait, tous ont été, j’imagine, sous le choc et la faiblesse pour ne pas dire l’insignifiance des questions de Guy A.Lepage n’a malheureusement pas suscité de débats parmi les gens en place. Les questions n’ont servi qu’à mettre cet invité en valeur et à promouvoir son émission prochaine à Radio-Canada.
    Dommage!
    Monsieur Dionne, je souhaite comme d’autres que vous soyez invité à TLMEP pour le bénéfice de tous.
    Qu’en pensez-vous?

  74. Savez vous seulement lire? Les lisez-vous, les références que vous citez? Parce que juste à la première, concernant l’archichaut, les auteur concluent que ce n’est PAS CONCLUANT comme résultat! Je cite :

    “Data from three clinical trials assessing ALE for treating hypercholesterolaemia are available. Athough the trials are of adequate methodological quality they have some shortcomings and one is available as abstract only. There is an indication that ALE has potential in lowering cholesterol levels, but the evidence is, as yet, not convincing. The limited data on safety suggest only mild, transient and infrequent adverse events with the short term use of ALE.”

    Sérieusement, arrêtez donc de prendre les gens pour des idiots! Vous démontrer juste là que le Pharmachien a plus de crédibilité que vous. Merci de me rassurer sur ce point 🙂

    1. Bonjour Amélie
      Désolé de vous contredire, mais ce que je lis est différent de votre interprétation. La preuve n’est pas suffisante mais l’effet a du potentiel. C’est tout ce que ça prend pour pouvoir contredire l’affirmation ex cathedra que l’artichaut ne fait rien!
      Santé!

  75. Merci beaucoup pour cette mise au point, j’abonde dans le même sens que les autres : TLMEP devrait t’inviter ainsi que Richard Béliveau. J’ai depuis longtemps cessé d’écouter cette émission que je trouve désinformative et basée sur le dramatique et le sensationnel plus que sur la réalité.

  76. Bon, un autre grano qui s’énerve. Les remèdes homéopathiques qui fonctionnent (et il y en a) fonctionnent car ils contiennent des principes actifs reproduits en laboratoire pour fabriquer des pillules. La majorité des molécules utilisées pour soigner les gens proviennent d’éléments naturels.

    Différence? La concentration. Il faut beaucoup de matière organique pour aller chercher le dosage d’une pillule.

    Sinon, les études, c’est de la scrap. Tout dépendamment de qui finance l’étude, les résultats diffèrents. Il ne faut plus se fier aux études car même si elles sont indépendantes, elles sont biaisées par les vues des personnes même qui mênent l’études.

    Si je fais une étude pour prouver que l’echinacée est bonne, je vais chercher des corrélations entre l’echinacée est l’amélioration des stats du rhume. C’est certain que je vais en trouver dans certain échantillons. Rapporter cet échantillon pour ma recherche prouve mon points et vlan, une autre étude positive. J’essaie de prouver le contraire, je prends un autre échantillon.

    Ridicule

    1. Merci Jean-Michel pour votre commentaire
      Mais où est l’énervement ?
      Ce que vous dites sur les statistiques et l’échantillon est aussi vrai en politique 🙂
      Santé!

  77. Votre commentaire est en attente de validation.
    Tres bien dit et tout comme la plupart d’entre vous j’en revenais pas d’entendre tout ces faussetes a l’ecran

  78. En espérant t’entendre bientôt à TLMEP. Merci pour cette mise au point. Comment croire que ce pharmacien a un esprit scientifique ? Oups c’est un pharmachien ! Terrible d’entendre tous ces commentaires négatifs sur l’homéopathie. L’homéopathie ne peut être évaluée avec les outils actuels car elle travaille au niveau énergétique. Les résultats sont là lorsqu’elle est bien administrée. Il aurait dû s’en tenir aux produits pharmaceutiques dont il y a tellement à dire.

  79. Ce serait bien que Richard Béliveau soit invité lui aussi à TLMEP, on aurait au moins des points de vue différents ou bien sûr un autre pharmacien crédible, de cette facon on pourrait se faire notre propre opinion au lieu de donner toute la crédibilité à une seule et unique personne ceci dit sans dénigrer le sens critique de ce pharmachien.

    1. Les tenants de l’homéopathie dénoncent même le travail du Dr Béliveau, tellement ils en ont contre les scientifiques, qui ont bien raison de dénoncer cette farce qui a assez duré. C’est vous dire combien ils sont de mauvaise foi (et je pèse mes mots).

    2. Bonjour Marielle
      Je crois que, même si un autre intervenant avait été présent, vous auriez compris la même chose. Votre sens critique est aussi important, sinon plus, qu’une répartie… qui aurait pu être coupée au montage.
      Santé!

  80. Je suis d’accord avec le fait que certaines affirmations du Pharmachien râtissent un peu large, notamment quant à la supériorité de certains aliments bio vis-à-vis leur pendant non-bio. Par contre même en regardant le résumé des études présentées comme références on voit bien qu’elles ne tiennent pas la route.

    La première dit que les données sont inconclusives. La seconde memtionne que l’effet de l’artichaut est équivalent à celui de la vitamine C pour ce qui a trait à l’élimination du plomb dans le sang. Et la troisième indique que l’artichaut a un effet sur les patients normaux mais pas sur ceux qui souffrent de problèmes qui pourraient être aidés par l’artichaut.

    Et il ne s’agit que des extraits, qui sont souvent présentés favorablement. Pour se faire une idée juste il faut lire les études au complet et comprendre le langage utilisé, souvent très technique.

    1. Merci Olivier pour votre commentaire
      Vous avez raison que cette référence ne montre pas la puissance de l’effet. Par contre, elle n’en montre pas moins un effet. Donc, il est faut d’affirmer que l’artichaut ne fait rien.
      Santé!

  81. Votre commentaire m’intéressait beaucoup. Malheureusement vous faites d’abord plusieurs erreurs de citations, ça vous enlève toute crédibilité.

  82. Pour ce qui est du jus d’orange, l’article cité commence par “Orange juice (OJ) fortified with calcium (Ca) and vitamin D has turned OJ into a readily available….” Or le PharmaChien parlait de jus fraîchement pressé, dont la vitamine C s’oxyde très rapidement… Pour le curcuma la référence donnée est une expérience in vitro, ce n’est qu’une piste, pas une conclusion permettant de dire que cet aliment prévient le cancer chez l’humain. Pour ce qui est de l’échinacée, ça semble fonctionner, le PharmaChien a dit que ça marchait un peu….J’ai rectifié 3 points en 10 minutes et j’ai pas fait le tour mais je pourrais…

    1. Bonjour Lise
      Mais dire que le jus d’orange n’est que de l’eau et du sucre. Que c’est la même chose qu’un coke, l’avez-vous vérifié ?
      Merci pour vos commentaires. Mon propos, vous avez raison, a été fait à la hâte mais le but n’est pas de démontrer une efficacité. Plutôt de mettre le doute quant à l’inefficacité absolue,
      Santé!

  83. Ouf! J’étais offusquée, déprimée de la propagande du pharma-chien.
    Mais vous êtes là: solide, critique et nuancé. Fiou! Merci.

  84. Il faut aussi aller lire les sources.

    Par exemple, la recherche (1) sur l’artichaut dit clairement : There is an indication that ALE has potential in lowering cholesterol levels, but the evidence is, as yet, NOT CONVINCING. The limited data on safety suggest only mild, transient and infrequent adverse events with the short term use of ALE.

    Les articles sont pertinentes, mais il faut savoir les traiter.

    1. Bonjour Arthure
      Le but du commentaire n’est pas de prouver que l’artichaut ou le curcuma ou que sais-je est démontré efficace comme un médicament. Le but du commentaire est de montrer qu’il est faut de dire qu’il ne fait (font) rien.
      Santé!

  85. Le problème avec des émissions comme TLMP c’est qu’elles font passer les opinions des producteurs et animateurs pour des vérités au détriment de l’intégrité. C’est malheureux car l’émission se base sur des audimats plutôt que sur l’équilibre de là pensée constructive. Les producteurs et animateurs se promènent entre le journalisme et la variété sans la prestation artistique. C’est une émission d’opinions farfelues pour amuser un certain public au détriment d’une victime du jour choisie dans l’actualité. Lynchage public par excellence, cette emission n’est rien de plus que dégradante pour notre société qui se laisse prendre à un jeu de destruction massive quand on y pense bien. Pense bien ? Quand on y pense peu en fait ! Désolant, rétrograde et faiblement utile, on pourrait mieux utiser l’argent public.

  86. A point nommé, ce “pharmachien”. Quoique ça peut être une insulte à la gent canine que de considérer cet aboyeur comme un des leurs. Disons qu’il faisait bouledogue mal léché, mal élevé, et dangereux qui aurait besoin d’une musolière.

    Quelque part, je n’ai pu m’empêcher de faire un parallèle avec Donald Trump: i.e. on a affaire ici à un gars qui parle à travers son chapeau, énonce, ou plutôt vocifère des demi-vérités, et s’adresse évidemment à ceux qui sont plus à l’aise à à tout voir avec des ornières et de ne rien mettre en doute. Ses propos étaient tellement outranciers et provocateurs, sans la moindre nuance, que je suis certaine qu’il ne convaincra qu’une minorité.

    C’est à croire que derrière lui se cache “l’industrie de la maladie” qui ne peut que constater que son monopole lui échappe petit à petit. Derrière son discours, son ton, j’ai imaginé une maladroite tentative de marketing agressif et amateur qui aurait retenu les services de ce tartarin, comme pour tenter de sauver les meubles: tenter de récupérer ceux qui “irrémédiablement”, granule par granule, goutte à goutte, s’éloignent de l’ignorance quand vient le temps de se soigner.

    A Vancouver où j’habite, il y a une grande chaîne de pharmacies (London Drugs) qui rapporte devoir toujours augmenter ses espaces-tablette pour les produits naturels et homéopathiques dont les ventes ne cessent d’augmenter. Comme on dit ici, “the proof is in the pudding”, les faits sont éloquents, les statistiques parlent d’elles-mêmes. Les gens en rachètent et se convertissent parce que la médecine douce est efficace.

    J’ajouterais que ça n’est pas étonnant que le Dr. Richard Béliveau ait décidé de ne pas jouer le jeu et ainsi de ne pas fournir l’occasion de plus d’aboiements et de temps d’antenne à ce Cerbère ridicule.

    Basta!

  87. J’avais espoir que le travail scientifique avait été fait pour vrai! Je m’arrête au premier article, au premier sujet à la première phrase de M. Dionne…
    Les conclusions de l’article (la première référence) : Data from three clinical trials assessing ALE for treating hypercholesterolaemia are available. Athough the trials are of adequate methodological quality they have some shortcomings and one is available as abstract only. There is an indication that ALE has potential in lowering cholesterol levels, but the evidence is, as yet, not convincing.

    “A UN POTENTIEL!!! MAIS LES PREUVES, JUSQU’À MAINTENANT, NE SONT PAS CONVAINCANTES.
    La version de M. Dionne : affirme en 2013 que les extraits d’artichaut ont pour effet de réduire le cholestérol.

    Ça c’est de la désinformation!

    1. Bonjour Adamy
      Je ne tente pas de dire au monde qu’il faut prendre de l’artichaut. je tente de montrer qu’affirmer qu’il ne fait rien est une erreur. S’il a un potentiel, c’est qu’il fait quelque chose. Non ?
      Désolé si ça vous choque.
      Santé!

  88. Merci Jean-Yves de prendre le temps de revenir sur le pharmachien qui porte bien son nom! Ça sent comme s’il y avait une compagnie phamaceutique en dessous de tout cela.
    Cela fait 25 ans que j’utilise les produits naturels, homéopatiques, l’alimentation vivante et je suis allée consulter un médecin 1 ou 2 fois avec mes enfants en 25 ans! Que des bienfaits pour ma famille…..mais pas pour les compagnies pharmaceutiques!
    Bravo pour l’article et pour les témoignages des gens ci-dessus!

  89. Merci Jean-Yves d’avoir fait la part des choses! Après avoir écouté cette entrevue, j’ai tout de suite pensé à toi en me disant que ça aurait été bien d’avoir ton point de vue sur les commentaires percutants de ce pharmacien. Je suis d’accord avec les autres commentateurs à l’effet que tu devrais aller à TLMEP pour expliquer l’autre point de vue. Mais ce point de vue est contre-courant et n’est pas facile à faire “avaler”. Récemment, j’ai rencontré une nouvelle diplômée en médecine qui, pour me convaincre que mon approche naturelle n’était pas bonne, m’a carrément dit que c’est elle qui connaissait la vérité en raison de ses longues études et que JE devais faire preuve d’ouverture d’esprit! C’est épeurant de voir que certains professionnels de la santé se croient au-dessus de tout le monde.

    1. Bonjour, je crois que vous tirez des conclusions hâtives concernant les différentes études que vous présentez en référence. Bien qu’elles puissent porter à interprétation, il ne suffit que de lire la conclusion du premier article pour réaliser que l’étude citée ne va pas dans le sens que vous tentez de lui donner. En effet, vous dites la chose suivante : ”Étrange. Même la très conservatrice Cochrane Database (banque de données de revues systématiques), affirme en 2013 que les extraits d’artichaut ont pour effet de réduire le cholestérol.1”. Cependant lorsqu’on prend le temps de lire l’article on réalise que la conclusion tirée par les auteurs dit plutôt : ”La preuve du potentiel à faire diminuer le cholestérol n’est pas convaincante pour l’instant”. C’est ironique puisque n’est-ce pas ici exactement ce que dénonce le Pharmachien à TLMEP, c’est-à-dire la désinformation par l’interprétation erronée de résultats d’études ? … Dommage

      1. Bonjour Hugues
        Je n’ai pas entendu la même chose que vous. L’affirmation était que l’artichaut n’avait pas d’effet. La méta-analyse montre un effet, même si la preuve n’est pas suffisante.
        D’ailleurs, la conclusion n’est pas telle que votre traduction
        There is an indication that ALE has potential in lowering cholesterol levels, but the evidence is, as yet, not convincing.
        ce qui signifie que les études ne sont pas assez nombreuses.

        Santé!

    2. C’est très courant ces jeunes qui sortent des universités et qui croient tout savoir…
      On leur a rempli le cerveau, il faudra ensuite pendant plusieurs années, qu’ils apprennent à écouter leurs ‘patients’ et qu’ils se façonnent de leurs expériences…

  90. Alors faut aller débattre avec lui. Ça l’air que Richard Bergeron a refusé.

    Ce serait amusant de vous voir tirer vos différents au clair. 😉

  91. Le gars s’est fait un nom avec l’ironie et le scepticisme. Son site web est amusant. Par contre, il faut en prendre et en laisser. Au Québec, cela ne prend pas grand-chose pour devenir une petite célébrité. J’ai cessé d’écouter TLMEP depuis des années, car Lepage se prend pour un vrai journaliste et non un simple humoriste. Juste en termes de goût, les produits naturels s’avèrent souvent supérieurs aux aliments conventionnels. J’utilise l’échinacée Vogel depuis des années avec succès. On ne parle pas des produits bon marché vendus dans les grandes surfaces.

    1. Effectivement, TLMP est de plus en plus sensationnaliste. Juste le coup du jus d’orange n’avait pas de sens pour le commun des mortels.

  92. Bravo. Heureuse de voir quelqu’un se lever et rendre la monnaie de sa pièce à ce clown. J’étais abasourdie d’entendre autant de clichés et de stupidités hier à TLMEP. Un peu plus et le RoundUp était ok pour la planète…Merci et longue vie aux produits bio !

  93. ”Étrange. Même la très conservatrice Cochrane Database (banque de données de revues systématiques), affirme en 2013 que les extraits d’artichaut ont pour effet de réduire le cholestérol.1”

    Ce qui est encore plus étrange, c’est de généraliser une revue de 3 études menées sur moins de 300 patients au total, sans savoir si des modifications ont été apportées au niveau alimentaire ou au niveau de l’activité physique durant ces études. La conclusion est pourtant claire, il faudra plus d’études à plus grande échelle pour confirmer l’utilité de l’artichaut dans le traitement de l’hypercholestérolémie…

    Sans rancune M. Dionne, toute cette histoire fait en sorte qu’à l’avenir je serai plus critique, même quand le message vient d’une source sur laquelle on croyait pourvoir se fier…

    1. Bonjour Sébastien
      J’aimerais attirer votre attention sur un détail. Mon propos n’est pas de recommander un produit ou un autre mais de dire qu’il est faux d’affirmer que l’artichaut ne fait rien.
      Mais vous avez raison, gardez votre sens critique. le doute est la base de la science.
      Santé!

  94. Merci Jean-Yves Dionne,
    J’aime bien que tout ce que tu dis soit référencé. Moi même pharmacien depuis 1992 et survivant d’un LNH grade 4b j’ai aussi étudié la naturopathie afin de m’y retrouver par moi même. Évidemment la chimio nous laisse en piètre état et on ne peut pas compter sur le corps médical pour être orienté en nutrition afin de réparer les dommages et de reconstruire les tissus et ainsi retrouver une vrai qualité de vie.

    1. C’est exactement ce que je disais à mon chum Carolyne …
      Je disais que des gens sans nuance comme ça à qui on donne la tribune et même une émission de télévision à Explora, c’est un danger pour la société. Et que si on veut amener des gens comme lui sur un plateau de télévision, ça prend un Jean-Yves Dionne pour venir contrebalancer le portrait présenté.

      Merci Jean-Yves !!!

      1. Il s’est fait remarqué par sa vulgarisation à saveur ‘humoristique’, j’ai lu quelques-unes de ses publications que j’avoue avoir trouvé ‘amusante’ …Mais je crois depuis longtemps que les gens les plus ‘crédibles’ sont ceux qui ont fait leurs études pertinentes , augmentées de leurs propres recherches, sachant bien se documenter, ces professionnels qui ont voulu trouver des réponses et des ‘alternatives’ au système de santé actuel ‘pharmaco’ pour eux-mêmes ou pour le bien des membres de leur famille…
        Il y aura toujours des ‘pour’ et des contre dans tout domaine…
        De l’information, il y en a partout et sur le web une véritable jungle de vrais et de faux…
        Bref, la vérité nous revient à chacun, elle est fondée sur nos propres expériences, celles qui nous ont fait et qui nous font encore du bien.
        Que le ‘pharmachien’ retourne voir son maître…Il a encore beaucoup de choses à apprendre sur la ‘santé’ …et dans 10 ans, je suis pratiquement certaine, qu’il aura une version plus ‘nuancée’ que ces propos actuels, du moins, souhaitons-le ! …

    2. Bien expliqué Jean-Yves ! Demandons à TLMP de t’inviter au plus vite !

      Le Pharmachien a aussi dit que : « l’homéopathie est une insulte à l’intelligence »…
      Il est évident que le Pharmachien ne connaît pas grand chose à l’homéopathie. Est-ce qu’un scientifique digne de ce nom (qui devrait garder un esprit curieux face à ce qu’il ne saisit pas), peut décider que ce qui n’est pas encore complètement expliqué par la science n’existe pas ? Voyons, un peu de bon sens… Attention à ne pas tomber dans le simplisme… L’homéopathie, la vraie, celle qui est pratiquée dans les règles de l’art, fonctionne vraiment. Et pas principalement par effet placebo. Oui, bien sûr, ça ne fait pas de tort de croire à la thérapie que l’on utilise (pilule chimique ou granule), mais l’homéopathie donne des résultats évidents, tant pour les animaux que les humains. Quand une vache est guérie d’une mammite en 48 heures grâce à un remède homéopathique ajouté à son eau potable, ce serait par effet placébo ?… Soyons un peu sérieux… Non, il ne s’agit pas de science digne de ce nom que celle de qui se prétend notre comique Pharmachien…
      Il a tenté de ridiculiser le principe de dilution de l’homéopathie, en l’expliquant bien mal par son exemple de la goutte dans l’océan. Il semble avoir décidé que ce qui ne s’explique pas (par ses connaissances en chimie) n’existe pas… Mais attention, il n’y a pas que la chimie pour expliquer notre univers et ses mystères. La physique est une science qui a aussi son mot à dire. Le Dr Regis Dutheil, médecin et physicien, dans son livre « La médecine superlumineuse » parle de l’acupuncture et de l’homéopathie comme de médecines qui nous rapprochent de l’essentiel… (La médecine superlumineuse, éditions Sand, Paris 1992). De même, le Dr Montaignier, prix Nobel 2008 de médecine, affirme que les hautes dilutions homéopathiques sont un phénomème réel. « Ce sont des structures d’eau qui imitent les molécules originales. »
      De toute façon, il serait ridicule de se priver de cette thérapie efficace avant qu’elle ne soit définitivement expliquée. Bien des pays en ont réglementé la pratique, reconnaissant ainsi son utilité. La Suisse, d’ailleurs, après une étude de quelques années, a décidé d’inclure l’homéopathie (de même que l’acupuncture et l’herbologie) dans les services payés par l’état après avoir réalisé que ces approches naturelles, non seulement coûtaient beaucoup moins cher aux contribuables, mais qu’elles avaient à bien des égards des effets égaux ou supérieurs à la médecine conventionnelle… L’Inde utilise avec succès l’homéopathie depuis longtemps. Cuba a réussi à protéger sa population d’une épidémie grâce à l’homéopathie (voir les travaux du Dr Gustavo Bracho). L’Ontario, a réglementé la pratique de l’homéopathie il y a quelques années.
      Sur la planète, de nombreux pharmaciens, médecins, vétérinaires sont formés à l’homéopathie et pratiquent cet art médical naturel avec efficacité et passion pour le plus grand bien de millions de personnes. Bien sûr, l’homéopathie dérange… Quand on sait les milliards de profits que fait chaque année l’industrie pharmaceutique… on peut penser qu’elle pourrait vouloir prendre les moyens de discréditer ce qui lui fait compétition…
      En guise de conclusion :
      Il y a 2 types d’ignorance : la simple et la double. La première est de reconnaître simplement que l’on ne sait pas, que l’on ne comprend pas, et la deuxième, de croire que l’on sait alors que l’on ne sait pas… La deuxième est dangereuse…
      Michel Morissette

        1. Bonjour R. Jasmin
          ON risque de vous décevoir, je viens répondre 1 fois par semaine. Autrement, je n’ai pas de vie.
          Donc, à quoi devrais-je répondre ?
          Santé!

          1. Répondre à l’homéopathie. Plusieurs semblent venir ici parce que vous ne la contestez pas.

            Vous semblez affirmer qu’on ne doit pas rejeter l’homéopathie parce qu’on ne connaît pas son mécanisme (si mécanisme il y a et si efficacité il y a). Si c’est ce que vous dites, dites-vous la même chose de la prière ? De l’imposition des mains ?

            J’ai lu votre article de 2010, et vous semblez vous former une opinion sur l’homéopathie sur animaux à partir des éleveurs ? Vous savez bien les limites des cas anecdotiques.

          2. Bonjour Jean
            Bien oui, j’en connais les limites. Mais je sais aussi que la science n’a pas tout expliqué.
            Santé!

      1. Ben bravo, Monsieur ! Je suis restée bouche bée lorsque ce bonhomme a affirmé toutes ces choses. Je ne me serais pas mieux exprimé que vous qui l’avez fait.

      2. Vraiment intéressant votre commentaire, vous avez seulement oublié de mentionner l’intervention de dieu et de la “main invisible” du capitalisme.

      3. Ce gars est jeune et s’imagine tout savoir vu qu’il a un diplôme universitaire. Il devrait écouter la chanson de Jean Gabin [ JJe sais]. Dommage qu’on lui laisse autant de place sur la place publique.
        Juste de dire boire un coke c’est la même chose que boire un jus d’orange démontre a quel point il est ignorant et stupide.

      4. Quand vous affirmez “un scientifique digne de ce nom qui devrait garder un esprit curieux face à ce qu’il ne saisit pas”, vous semblez confondre la science et la religion. Parce que la démarche scientifique vise justement à rendre l’insaisissable objectif. C’est justement là tout l’intérêt de la science, sinon nous n’aurions encore que les mythes auxquels nous rattacher. Malheureusement, pour les pseudo-sciences, c’est tout le contraire. Elles sont fondées sur des affirmations qui ont l’apparence de faits avérés, alors qu’il s’agit davantage d’une démarche sectaire, qui demande de croire sans voir. Vos affirmations comme “L’homéopathie, la vraie, celle qui est pratiquée dans les règles de l’art, fonctionne vraiment.” ne sont que ça : des affirmations. Elles ne reposent sur aucune étude sérieuse à grande échelle, et aucun ouvrage scientifique ne démontre de telles hypothèses. Bien sûr, des pseudo ouvrages scientifiques publiés par la communauté des homéopathes vont prétendre avec fait de “vraies” études, mais encore là, il s’agit de journaux et revues voués à la cause homéopathique, et personne d’autre n’y a droit de regard. L’industrie pharmaceutique brasse de grosses affaires, mais ce n’est pas une raison pour inventer des concepts métaphysiques qui vont profiter de la crédulité des gens. Je crois aux vertus thérapeutiques de certaines plantes, oui, au bienfaits de l’acupuncture pour certaines affections (preuves scientifiques à l’appui, d’ailleurs), oui, mais la mémoire de l’eau, c’est une joke, pour ne pas dire une hérésie. Et oui, l’homéopathie a comme par “hasard” été découverte juste après l’effet placebo, il y a 200 ans. Quelle drôle de coïcidence, n’est-ce pas? Un esprit très brillant a dû se dire “Tiens, on peut donc mélanger du sucre et de l’eau et obtenir un semblant d’effet thérapeutique, donc si je vends ça sous forme de pilules, je deviendrai riche!” Pas fou, celui qui a pensé à ça. Dommage que tout le monde n’ait pas une formation de base sur la méthodologie de recherche, ça aiderait beaucoup de gens à s’y retrouver.

      5. Comme vous le dites, l’homéopathie n’est pas vraiment expliqué par la science. C’est vrai quoi, pourquoi rejeter du revers de la main ce qu’on ne comprend pas, qui n’as pas d’appui scientifique. Tant qu’à faire, autant faire une prière avec ça. La science de l’explique pas non plus, ça doit donc bien marcher. Apres, tout, les miracles existent

      6. Bravo pour votre excellente synthèse aussi bien du vrai “angle scientifique” que de l’homéopathie. Voila un langage clair et cohérent pour répondre aux affirmations aussi péremptoires que débiles du “pharmachien”.
        A l’heure actuelle, une part du “mystère” de la dilution homéopathique trouve une explication par la physique quantique et les théories vibratoires, dont n’a certainement jamais entendu parler cet individu qui pense tout savoir parce qu’il a un diplôme de pharmacien. Je trouve effectivement très dommageable qu’on lui donne une tribune sur Radio-Canada pour répandre sa désinformation !
        Et merci à Mr Dionne de remettre les pendules à l’heure !

      7. Sans vouloir vous vexer, vous semblez bien décrire votre comportement lorsque vous parler de la seconde ignorance… Cela est très ironique !!

      8. Il y a une trousième ignorance : croire vrai quelque chose qui est faux. C’est la pire erreur selon René Descartes qui n’est pas le dernier venu.

      9. Comme je te commais bien Michel , ce pharmacien aurait besoin d’une petite mise a jour par les grands Manitous. Moi pour ma part l’homéopathie et l’acupuncture fonctionne a merveille. Je lui conseil de retourner sur les banc d’école au lieu de dire tout ses imbecilites sans savoir de quoi il parle.

      10. Super bien dit monsieur Morissette. Je suis une ex-représentante médicale et pharmaceutique pour les Laboratoires Dolisos et j’ai assisté à une multitude de formation, donc je vous appuie entièrement.

        Aux personnes incrédules, souvent je donne l’exemple des vétérinaires homéopathes. C’est inouï de constater qu’après plus de deux décennies, l’homéopathie au Québec soit encore tellement contestée. Pourtant maintes études ont été effectuées afin de prouver son efficacité.

        Aline Eauclaire

      11. Trouve vos arguments sur l’homéopathie solides et aimes beaucoup votre conclusion sur les deux types d’ignorance. Malheureusement, il y en a beaucoup de la deuxième catégorie.

      12. Je suis d’accord avec l’idée que m.Bernard perd en crédibilité par son attitude arrogante et sa fermeture d’esprit.

        Toutefois, pour la question spécifique de l’homéopathie, vous insistez beaucoup sur la science. Pouvez-vous identifier des études scientifiques qui démontrent l’efficacité de l’homéopathie? Je suis sérieux dans ma question; moi je n’en ai trouvé aucune qui ait la moindre crédibilité. Par contre, celles démontrant aucun effet sont nombreuses. La science est de respecter la méthode scientifique; les anecdotes ne sont pas suffisantes.

      13. Merci , d’avoir répondu de façon intelligente et aussi avec des arguments qui sont appuyés sur des sources vérifiables.
        Olivier Bernard cherche par la controverse que l’on parle de lui, et il a bien réussi ! Restons vigilant face à ce genre d’individu.

      14. Bonjour Michel
        J’aimerais rajouter que le premier médicament allopathique commercialisé, l’aspirine en 1895, n’a été expliqué pharmacologiquement qu’à partir de 1985, date où les COX ont été trouvées. Bref, la science avance. Lentement mais surement.
        Le doute est une qualité
        Santé!

      15. Comme j’aime votre réponse Monsieur Morissette!

        Éclairant!
        ET j’adore votre conclusion que je partage.
        Je me remercie d’avoir été nul en chimie et physique à l’âge de mes 12-17 ans, mais depuis, je n’arrête pas d’émettre des hypothèses, d’observer et d’expérimenter par moi-même, (la base de la démarche scientifique). Ce que bien des scientifiques ont oublié.

        Dans le fond, il est grand temps que ce TLMP se termine. Toujours des montages, jamais des entrevues complètes.

        1. Bonjour Pierre
          Vous touchez un point. C’est toujours tendancieux quand on a accès uniquement au montage terminé. Pas d’argumentation complète.
          Merci
          Santé!

    3. C’est plate de voir TLMEP faire de la télé sensasotionnaliste avec des gars comme ça. Moi j’suis pas pharmacien, mais je me tiens informé comme beaucoup de gens et tout en sachant que les miracles sont rare sur terre, je crois qu’une bonne alimentation risque de te garder en meilleur santé que si tu mage du junk food à longueur d’année. Mais ce qui me fait chier le plus c’est que moi, le milieu de la télévision je le connaît très bien. Et les commandites de contenu je connais ça aussi. Donc, quelqu’un qui semble vouloir défendre les intérêts des pharmaceutiques et bien oui il y a une raison la-dessous. Ça ne veut pas dire que tout est faux mais la présentation est biaisée au max. Ce n’est que mon opinion, après avoir travaillé 25 ans en télévision.

    4. Bien d’accord avec vous! J’aimerais beaucoup vous voir à TLMEP. Je souhaite qu’on vous invite pour que vous puissiez dire les vrais faits. Merci beaucoup pour votre pertinent article.

    5. Chacun ses croyances. Moi, il a renforci les miennes. Mais je suis un grand septique de nature. Comme le disait si bien un intervenant à l’émission de dimanche: Si ça te fait du bien, et bien continu d’en prendre. Chacun ses choix.

    6. On peut faire dire ce que l’on veut aux chiffres. Une canette de COKE classique contient 39 gr. de sucres, comparativement a près de 30 gr. de sucres pour un verre de Jus d’Orange non fait de concentrée. Par contre, la portion d’une canette est de 355ml au lieu de 250ml pour un verre de Jus d’orange. Tout comme dire que prendre des anti-oxydants peut être dangeureux pour la santé, et dire que ce n’est pas vrai car personne n’est mort de cela!

      Votre message veut exactement manipuler des chiffres pour dire que Mr. Bernard ment. Ce n’est pas parce qu’il y a autant de sucre dans un verre de jus d’orange qu’une boisson gazeuse que je vais me mettre a croire que les deux sont néfastes pour la santé. Si nous enlevons l’apport calorique du Jus, il reste plein de bienfait à mon verre de Jus quotidien qu’une canette de Coke ne m’apportera jamais. Il ne faut pas oublier que l’eau est essentiel à la survie humaine, et pourtant, elle tue combien de personne par année, juste par noyade?

      Comme dit Beausoleil Liette, il faut faire la part des choses, et c’est ce que tous et chacun devons faire. Ainsi, votre message à le mérite d’arrivé avec des ‘faits’, même s’ils sont différents de ceux du pharmachien, me permettre de m’aider à faire la part des choses.

  95. Merci de mettre les points sur les I, les barres sur les T.
    Je vous admire Monsieur Dionne, vous n’avez pas peur de vos opinions !
    Le “pharmachien” ne sera sûrement pas mon gourou…..

    1. Le pharmachien est-il là pour informer les gens ou pour se faire de la publicité ? Posez la question c’est y répondre je crois. Son jeune âge peut être un facteur explicatif de son comportement. Lorsque l’on est jeune, on croit tout savoir, mais avec le temps on apprend à nuancer ses affirmations. Au final pour moi, cette personne ne m’apprend rien de nouveau et je n’ai pas besoin de ses “connaissances” pour me faire ma propre idée sur un produit, que celui-ci soit “naturel” ou non.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*