• Recherche

On sait que…

· La vitamine E est un antioxydant qu’on retrouve dans les huiles végétales, dans les noix et dans le germe des grains entiers;

· Les suppléments habituellement recommandés en contiennent des doses de 200 à 400 UI;

· Les fabricants d’huiles de poisson en ajoutent à leurs produits comme agent de conservation;

· L’ANR (apport nutritionnel recommandé) pour un adulte est fixé à 22,5 UI (15 mg) de d-alpha-tocophérol (la forme naturelle de la vitamine E).

Un peu de grec avec ça?

Lorsqu’on parle de vitamine E ou tocophérol, on désigne une famille de substances chimiques nutritionnelles qui se distinguent entre elles de plusieurs façons. Cette grande famille comporte une variété de molécules dont la alpha (la plus connue), la bêta, la delta et la gamma. Très peu d’études cliniques concernent ces trois dernières formes, mais les recherches effectuées sur des animaux semblent montrer que leur pouvoir antioxydant est plus puissant et qu’elles sont plus efficaces que la forme alpha.(1) Dans les aliments, les tocophérols se retrouvent dans un ratio variable de ces quatre molécules. Ainsi, un supplément de vitamine E efficace et naturel devrait contenir les quatre variétés de tocophérols mélangés.

Naturelle ou synthétique?

La vitamine E de source naturelle (extraite de l’huile végétale) n’a pas la même structure que sa contrepartie synthétique. La majorité des suppléments de vitamine E naturelle contient uniquement du d-alpha tocophérol, alors que leurs pendants synthétiques contiennent du dl-alpha tocophérol, un complexe de 8 isomères, 8 substances presque (mais pas tout à fait) identiques à la forme naturelle.

Blanc bonnet, bonnet blanc?

Vous avez peut-être l’impression que je cherche à couper les cheveux en quatre. Vous vous demandez, avec raison, si cette différence influence l’usage de la vitamine E dans le corps. En fait, probablement parce que le comportement chimique de tous les isomères est semblable, on a longtemps cru que cette distinction n’était pas importante. C’est ce qu’on nous enseignait à l’université lorsque j’y ai fait mes études. Pourtant, dans les vingt dernières années, des recherches ont montré que la position des différents groupements chimiques a un impact réel sur le comportement physiologique de la vitamine E. Dans sa forme naturelle, la vitamine E est mieux absorbée, les différents tissus la conservent mieux, bref, elle est plus efficace.(2)

On pourrait aussi penser qu’une plus grande quantité de dl-alpha tocophérol (forme synthétique) compense sa moindre efficacité, mais ça n’est pas le cas. Le corps se débarrasse plus difficilement de ces isomères artificiels.(3) La portion non utilisée s’accumule donc dans le corps qui doit alors fournir un effort supplémentaire pour l’éliminer.

Ainsi, la prochaine fois qu’on vous présente les résultats négatifs d’une étude sur la vitamine E, vérifiez donc si la molécule utilisée est bien la forme naturelle (d-alpha tocophérol). Les recherches sur la forme synthétique, qui est déjà reconnue pour son inefficacité, n’ont plus de raison d’être.(4)

Cette réalité (différents comportements physiologiques pour des isomères distincts) est également vraie pour plusieurs autres molécules comme le bêta carotène, le lycopène et même la warfarine (CoumadinMD)!

Des petits cousins

Un segment de la famille des vitamines E comporte des dissemblances si importantes par rapport à ses congénères qu’on lui a attribué un autre nom: les tocotriénols. La différence entre les tocotriénols et les tocophérols est la même que celle entre les acides gras poly-insaturés et les saturés. Chimiquement, une molécule insaturée est ainsi nommée parce qu’elle comporte des liens doubles. Ces liens doubles sont très importants parce qu’ils augmentent la capacité antioxydante des substances. Pensez simplement aux nombreux bienfaits des omégas 3, qui sont de beaux exemples de molécules insaturées.

Mais revenons-en aux tocotriénols. On les nomme triénols parce qu’ils comportent trois liens doubles (triène). Ces liens amplifient leur puissance antioxydante ainsi que leur efficacité contre le développement de certains cancers.(5,6)

Les tocotriénols sont par contre beaucoup plus rares que les tocophérols. Par conséquent, en suppléments, ils sont coûteux. Leur principale source est l’huile de palme. La famille des tocotriénols se divise aussi en quatre composés qu’on distingue par les lettres grecques alpha, bêta, delta et gamma.

La vitamine E tue?

C’est à peu près ce qu’a tenté de prouver un groupe de chercheurs mené par le Dr ER Miller 3rd. Ces chercheurs ont regroupé 19 études cliniques et ont analysé l’ensemble des données pour en tirer de nouvelles conclusions. Après avoir combiné les résultats de 135 967 patients, ils ont conclu que les hauts dosages de vitamine E (plus de 400 UI) augmentaient le risque de décès « toutes causes » de 6%.(7) Cette méta-analyse a fait beaucoup de bruit. Publiée en janvier 2005, elle a fait l’objet d’une campagne promotionnelle dès novembre 2004.

Cette analyse a été réfutée de façon fort éloquente (mais sans couverture médiatique!) par JN Hathcock et son équipe de chercheurs.(8) En tenant compte des doses de vitamine E administrées ainsi que de la présence d’autres vitamines et de minéraux dans les suppléments utilisés, ils ont démontré que l’augmentation du risque n’était significative qu’à des doses de 2000 UI par jour. Ce dosage est 2 fois plus élevé que l’apport maximal tolérable pour un adulte! De plus, ils relèvent 3 autres méta-analyses qui n’ont révélé aucune évidence qu’une supplémentation en vitamine E (jusqu’à 800 UI) augmente le risque de mortalité due à la maladie cardio-vasculaire ou à toute autre cause. En se basant sur toutes les données étudiées, Hathcock conclut qu’aucun risque n’est associé à la consommation de vitamine E à des dosages allant jusqu’à 1500 UI par jour.

De plus, divers autres points tendent à discréditer l’étude de Miller:

· Choix des études: La plupart des études ayant donné des résultats positifs ont été éliminées de la sélection.

· Naturelle vs synthétique: Cette publication ne fait aucune distinction entre les deux types de vitamine E, alors que l’on sait que la synthétique est loin d’avoir les effets de sa contrepartie naturelle.

· Autres apports: L’analyse ne tient pas compte de l’apport en autres antioxydants et en acides gras essentiels chez les sujets traités. Il a pourtant été démontré que les antioxydants travaillent en synergie. La vitamine E seule n’a pas d’effet positif.

Réduction des risques cardiaques

Plusieurs études à grand déploiement ont rapporté les bienfaits à long terme de la vitamine E.(9) Deux études (U.S. Nurses Health Study et U.S. Health Professional Follow-Up Study) impliquant des milliers de personnes sur plusieurs années, ont montré que la prise de suppléments de vitamine E était associée à une réduction du risque de crises du cœur (infarctus) de l’ordre de 34 et 39% respectivement. L’étude américaine Iowa Women’s Health Study a révélé une réduction de 47% du nombre de morts dues aux maladies cardiaques avec la prise de vitamine E. L’étude Cambridge Heart Antioxidant Study attribue également une réduction de 47% du nombre d’infarctus à la prise de suppléments de vitamine E (400 à 800UI par jour). Voir aussi Multivitamines: outils de prévention?

Il faut par contre savoir que la vitamine E n’est pas une panacée. Elle ne renverse pas la maladie installée (10), ni ne remplace les médicaments. Ses bénéfices se révèlent à très long terme, c’est-à-dire sur plusieurs années. Son effet en est plutôt un de prévention que de traitement.

D’où vient cette controverse?

L’éditrice en chef du prestigieux New England Journal of Medicine, le Dr M. Angell, a écrit dans un éditorial que les mêmes standards doivent être appliqués à toutes les approches. Selon elle, aucune médecine alternative ne devrait exister puisque la seule vraie médecine est celle qui est scientifiquement prouvée à l’aide du modèle implanté au début des années 90 (evidence based). Donc, si un produit alternatif est prouvé selon ces standards, il devient partie intégrante de l’arsenal médicamenteux de la médecine conventionnelle. Sinon, il ne devrait pas être vendu.(11)

Cependant, il y a une chose fondamentale que le Dr Angell n’a pas comprise. Lorsqu’il s’agit de produits naturels, de suppléments, d’homéopathie ou d’alimentation, le paradigme de recherche pharmacologique ne fonctionne pas. Ce modèle de recherche est fondamentalement réductionniste: il tente de mesurer l’effet d’une seule variable ou molécule en contrôlant tout l’environnement pour valider l’effet recherché et éliminer tous les autres facteurs confondants qui pourrait induire des effets. Quelques rares produits naturels, comme les huiles de poisson (omégas 3), s’insèrent bien dans ce genre d’approche.

Par contre, dès qu’on tente d’analyser l’effet d’une substance complexe comme une plante ou un aliment, d’une approche comme l’alimentation, ou, pire encore, d’une substance qui n’a d’effet significatif que lorsqu’elle est en interaction avec d’autres classes de substances (comme les antioxydants ou les aliments), le modèle s’effondre. (Voir aussi Les études cliniques sont-elles les meilleurs outils pour évaluer les effets des nutriments?) Malheureusement, l’effondrement de ce modèle de référence entraîne une polarisation et une cristallisation des prises de positions, et le débat qui s’ensuit ressemble plus à un affrontement religieux qu’à un discours scientifique.

Ce manque de compréhension des produits naturels et des approches alternatives et cette rigidité « scientifique » expliquent pourquoi certains magazines scientifiques publient uniquement des résultats négatifs à propos des produits naturels.(12) D’ailleurs, comme on le constate dans les campagnes médiatiques orchestrées autour de ces résultats négatifs, les articles proviennent presque toujours des mêmes magazines: le New England Journal of Medicine (NEJM) du Dr Angell, le Journal of the American Medical Association (JAMA), ou un de leurs magazines affiliés (ceux dont le nom commence par Annales ou Archives).

Un facteur à ne pas négliger

Le discours des tenants du modèle actuel de recherche ne serait peut-être pas aussi virulent s’il n’était encouragé par des méga capitaux. Les producteurs de molécules « scientifiquement prouvées » ont vite compris que ce modèle de recherche est un argument marketing en or massif pour la vente de leurs produits.

Références:

1. Stone WL, Papas AM. Tocopherols and the etiology of colon cancer. J Natl Cancer Inst. 1997 Jul 16;89(14):1006-14. Review. PubMed PMID: 9230882.

2. Hoppe PP, Krennrich G. Bioavailability and potency of natural-source and all-racemic alpha-tocopherol in the human: a dispute. Eur J Nutr. 2000 Oct;39(5):183-93. Review. PubMed PMID: 11131364.

3. Traber MG, Elsner A, Brigelius-Flohé R. Synthetic as compared with natural vitamin E is preferentially excreted as alpha-CEHC in human urine: studies using deuterated alpha-tocopheryl acetates. FEBS Lett. 1998 Oct 16;437(1-2):145-8.PubMed PMID: 9804189.

4. http://www.lanutrition.fr/bien-comprendre/les-nutriments/vitamines/vitamines-naturelles-ou-synthetiques.html.

5. Sylvester PW, Kaddoumi A, Nazzal S, El Sayed KA. The value of tocotrienols in the prevention and treatment of cancer. J Am Coll Nutr. 2010 Jun;29(3 Suppl):324S-333S. Review. PubMed PMID: 20823492.

6. Aggarwal BB, Sundaram C, Prasad S, Kannappan R. Tocotrienols, the vitamin E of the 21st century: its potential against cancer and other chronic diseases. Biochem Pharmacol. 2010 Dec 1;80(11):1613-31. Epub 2010 Aug 7. Review. PubMed PMID: 20696139; PubMed Central PMCID: PMC2956867.

7. Miller ER 3rd, Pastor-Barriuso R, Dalal D, Riemersma RA, Appel LJ, Guallar E. Meta-analysis: high-dosage vitamin E supplementation may increase all-cause mortality. Ann Intern Med. 2005 Jan 4;142(1):37-46. Epub 2004 Nov 10. PubMed PMID: 15537682.

8. Hathcock JN, Azzi A, Blumberg J, Bray T, Dickinson A, Frei B, Jialal I, Johnston CS, Kelly FJ, Kraemer K, Packer L, Parthasarathy S, Sies H, Traber MG. Vitamins E and C are safe across a broad range of intakes. Am J Clin Nutr. 2005 Apr;81(4):736-45. Review. PubMed PMID: 15817846.

9. Pryor WA. Vitamin E and heart disease: basic science to clinical intervention trials. Free Radic Biol Med. 2000 Jan 1;28(1):141-64. Review. PubMed PMID: 10656300.

10. Yusuf S, Dagenais G, Pogue J, Bosch J, Sleight P. Vitamin E supplementation and cardiovascular events in high-risk patients. The Heart Outcomes Prevention Evaluation Study Investigators. N Engl J Med. 2000 Jan 20;342(3):154-60. PubMed PMID: 10639540.

11. Angell M, Kassirer JP. Alternative medicine-the risks of untested and unregulated remedies. N Engl J Med. 1998 Sep 17;339(12):839-41.PubMed PMID: 9738094.

12. Hardy Mary L, communication personnelle, mai 2007, Saskatoon

http://www.tocotrienol.org/en/index

http://www.carotech.net/index/product_range/tocomin.html

66 commentaires

  1. Bonjour
    Article très intéressant sur la vitamine E et qui montre bien l’attention qu’il faut porter au choix des compléments alimentaires notamment la proportion des différents isomères.
    J’ai pu lire une étude montrant l’effet synergique de la forme gamma tocotrienol avec de nombreuses chimiothérapies.
    Existe t’il des fournisseurs (fiables…) de gamma tocotrienol, je n’ai trouvé que des mélanges delta-gamma où le delta est majoritaire.
    Merci !

    1. Bonjour Bidule
      Je ne connais pas de fournisseur de tocotriénol isolé. Vous trouverez des tocotrénols complexes, avec ou sans tocophérols. Les tocotriénols sont extraits de l’huile de palme
      Santé!

  2. Bonjour Mr Dionne.
    Après un AIT on m’a mise sous aspirine protect 💯. J’ai malheureusement l’impression que cela me donne étourdissements et perte de cheveux.
    J’aimerais donc le remplacer par quelque chose de naturel mais on me dit que c’est impossible.
    J’étais déjà sous coumadine 5mg avant l’AIT pour cause de phlébite mal diagnostiquée.
    Je viens de lire que la vitamine E serait anti agrégante, croyez vous que je pourrais, sous contrôle médical bien sûr, remplacer l’aspirine protect 💯 par cette vitamine ?
    Il ne me resterait plus qu’à trouver le Médecin qui veuille bien se charger de tout ça, et ce n’est pas gagné.
    Merci d’avance pour votre réponse.

  3. bonjour docteur
    je prend de l’alpha tocoférol 100 mg jour est ce que je peux aller jusqu’à 300 mg jour tte l’année que j’associe a la vitamine c 4 a 5 gramme jour en plus des cure de magnésium chaque saison et de l’huile de pépin de courge
    je vous remercie docteur

    1. Bonjour Mohammed
      Il n’y a pas de toxicité à la vitamine E jusqu’à 1600 UI. Suggestion : Prenez un mélange de tocophérol plutôt que l’alpha seul.
      Santé!

  4. Bonjour Mr Dionne.

    Votre articles est extrêmement intéressant.
    Je suis tombée dessus suite à une recherche (infructueuse) sur la composition exacte et dosage ui de vitE d’une crème destinée à réparer les peaux agressées et recommandé pour les crevasses lors de L’Allaitement.
    Mon souci était donc de savoir s’il était là question de vitE naturelle ou synthétique, et combien de ui .
    Car si celle ci est à l’attention des mamelons, on doit tenir compte du fait qu’elle sera indubitablement ingérée par le nouveau né lors des tétées.
    La crème de nomme vea olio (100% vitamine E) , auriez vous des informations dessus (études composition exacte) ?

    Je vous remercie par avance pour l’attention que vous porterez à ma demande.

    Cordialement
    Tania Garcia Gouix
    Membre du bureau de l’association L’Allaitement Tout Un Art.

    1. Bonjour Tania
      Je ne trouve pas plus que vous cette info sur le web. La seule façon serait de contacter la compagnie pour demander à la compagnie directement.
      L’autre option, choisissez un autre produit : une huile de vitamine E dans une boutique Bio ou parapharmacie où l’étiquette vous donne les infos. En huile, le produit serait plus facile à étendre et surtout comestible pour bébé.
      Santé!

  5. Un témoignage laissé en passant. Je suis naturopathe et après 15 ans d’observations il ne fait pas de doute pour moi que la meilleure forme de vitamine E est la forme soluble dans l’eau (état micellaire). Il n’y a que deux labos qui la préparent sous cette forme, dommage car cette forme gagne vraiment à être davantage connue, tant elle a des effets merveilleux. Un mieux-être est ressenti rapidement chez tous les patients à qui je l’ai conseillée. L’un des problèmes des formes liposolubles est que les acides gras souvent très insaturés qui sont dans les gélules, étant très instables, s’oxydent rapidement (les oxydations ne peuvent être compensées par la présence de vitamine E tant elles sont fortes). Les formes sèches sont aussi, préférables au formes huileuses. Dans la supplémentation huileuse, la vitamine E est en partie utilisée pour contrecarrer le problème que pose la présence d’huile dans la gélule, au lieu d’être pleinement utilisée au service du corps. C’est aussi pourquoi les meilleures sources alimentaires de mon point de vue sont les légumes verts et non les huiles et oléagineux, qui contiennent trop de lipides poly-insaturés associés. Plus d’infos pertinents sur ces sujets, ainsi que sur le caractère dangereux et non vitaminique des omégas 3 et 6 (et oui !!) sur le site du biologiste Ray Peat par exemple. Oui à la vitamine E, non aux omégas 3 et 6 pour ma part…et ce depuis maintenant bien longtemps dans ma pratique. Les omégas 3 et 6 induisent très facilement désordres immunitaires, inflammations et cascades oxydatives dans le corps (radicaux libres); rien n’indique sérieusement que ce sont des vitamines, le taux de leurs sous-produits augmente avec l’âge et ceux-ci sont caractéristiques du vieillissement. Cordialement, Richard Jehl

  6. Bonjour Jean-Yves,

    j’ai trouvé deux compléments de vitamines E qui contiennent un mélange de Tocopherols et Tocotrienols, tous les deux sous formes d-alpha-beta-gamma-delta, mais les dosages sont différents. Sait-on quels dosages et proportions des différents types et formes sont les plus efficaces ?

    Merci d’avance pour votre éclairage.

    Vincent

    1. Bonjoru Vincent
      Aucune idée sur les ratios entre les tocophérols et les tocotriénols. Pour ce qui est des dosages, les études utilisent habituellement entre 100 et 250 mg par jour
      Santé!

        1. Bonjour Vincent
          500mg 2 fois par jour n’est pas du tout dangereux, sauf peut-être si vous prenez un anticoagulant.
          Le produit que vous mettez en lien ne contient pas 300 mg par gélule. Faites le calcul avec les principes actifs. Il contient 93,26 mg de tocophérols mélangés. Point intéressant, il y a plus de gamma tocophérol que de alpha, donc il sera plus anti-inflammatoire que le D alpha tout seul,
          Je ne sais pas si ce sera efficace pour la maladie de La Peyronie mais ça ne peut pas nuire.
          Santé!

  7. J ai une fille agee de 12 ans malade elle est handicappe des membre inférieurs et moins des membres supérieurs son médecin lui a prescri tocco 500 vit E et j aimerai savoir comment une vitamine peux guerrir merci

    1. Bonjour Kazti.
      Je peux vous dire que ce n,est pas dangereux mais je ne saurais vous dire pourquoi votre médecin prescrit de la vitamine E à votre fille puisque je ne connais pas sa condition
      Santé!

  8. Merci bequcoup pour tous les informations cincernant la vitamine e. Je suis dans un processus enclancher depuis très longtemps pour combattre mon acné (acné kystique). Apres avoir essayé une panoplie d’antibiotiques (Minocycline Accutane entre…autre) et crème aussi, j’ai jamais réussi à m’en débarrasser. Depuis peu de temps j’ai entendu que la vitamine B5 et la vitamine A couplé au zinc et à la vitamine E pouvais m’aider dans ce combat si fastidieux. À ma grande surprise la vitamine B5(1000mg), A(10 000iu) et le zinc (75mg) sont présentement en train de changer ma vie (je doit spécifié je prend un complexe de vitamine B aussi). Ma peau est miraculeusement moins huileuse et je n’ai presque plus de pousser de bouton. Cet article sur la vitamine E est de loins le plus professionnel que j’ai lu jusqu’à maintenant (et j’en ai lu bcp..). Suite à cet article je me suis procurer de la vitame E mixé avec les 3 tocopherol bêta,delta et gamma. Je suis vraiment très content d’avoir eu la chance de lire votre article je vous en remercie beaucoup! Et je souhaite dire, à ceux qui combattent le problème d’acné si vous êtes désillusionné par les conseils medical au sujet des antibiotiques après plusieurs années et toujours sans résultat autre que foutre votre système à l’envers et bien essayer les vitamines voilà!

    1. Merci Jonhdoe
      Votre commentaire est éloquent.
      une suggestion. Dès que les boutons inflammatoires sont disparus, il serait utile de réduire les doses de B5 et de zinc. À long terme, le zinc au delà de 50mg par jour peut avoir des effets … moins intéressants. Assurez-vous d’avoir quelque part dans vos suppléments ou aliments une dose de cuivre pour équilibrer le zinc (ratio 1:11), donc +/- 3 à 5 mg de cuivre.
      Bravo pour votre réussite.
      Autre point, l’acné est intimement liée à l’alimentation, le sucre et les glucides. Un peu comme un “diabète de la peau”
      https://www.jydionne.com/alimentation-et-acne-y-a-t-il-un-lien/
      Santé!

  9. Bonjour,

    Merci beaucoup Jean-Yves Dionne pour vos explications claires

    Je prends toutes mes vitamines, oméga 3 et oligo-éléments sur le site myprotein (sûrement le moins cher) donc forcément je viens de comprendre que je prenais de la vitamine E synthétique car il n’y a rien de mentionné à part “vitamine E” est ce que je peux continuer de prendre le reste de mes gélules sans risques? (180) et changer ensuite pour de la vitamine E mélangée comme conseillé dans vos commentaires

    Je me suis également demandé si je ne prenais pas trop de compléments même si je suis assez méthodique et que je respecte scrupuleusement les doses

    Omega 3 (epa dha)
    Vitamine D3
    Acide Linoleic conjugué
    Vitamine B conjugué (thiamine riboflavine niacine B6 B12 acid folic, biotine, acid pantothenic, acid para amino benzoic)
    Vitamines conjuguées (A D E C, Thiamine rhiboflavine niacine)
    L-Carnitine
    Zinc et Magnésium
    Picolinate de chrome
    Vitamine E
    Vitamine C (vitamine C, citrus bioflavonoids, rosehip extract)

    J’ai vérifié les compatibilités et l’addition selon les produits
    J’ai vérifié les aliments contenant ces vitamines et autres pour voir les carences et mes besoins
    Depuis 3 mois que je les utilise, j’ai retrouvé mon poids initial, je fais du sport et me sens beaucoup mieux physiquement, beaucoup moins fatigué
    A priori l’addition de ces produits ne provoque aucuns effets secondaires mais j’attend de connaître votre avis de professionnel

    Cordialement

    Graphène

    1. Bonjour Graphène
      Pour la vitamine E, ce n,est pas dangereux mais beaucoup moins utile que si c’était de la vitamine naturelle.
      Pour la combinaison, j’avoue que la liste est longue. Mais l’important est d’avoir des doses optimales pour vous. Si vous avez atteint votre poids, le chrome n’est probablement plus utile.
      Assurez-vous de ne pas dépasser 10 000 UI de vitamine A (rétinol). C’est la seule substance à risque dans ce que vous prenez.
      Santé!

  10. C’est pas toujours facile de se procurer de la vitamine E naturelle, certains vendeurs se contentent d’un simple “vitamine E” tant d’unités, et on ne sait même pas de quelle forme de vitamine E il s’agit, vitamine E naturelle ou vitamine E de synthèse ? Je suppose dans le doute, si ils ne le mettent pas en avant, qu’il s’agit de vitamine E de synthèse (dl alpha-tocophérol).

    1. Bonjour Pierre
      Oui, dans le doute s’abstenir. si un fabricant ne vous mentionne ni l’isomère (d-alpha) si la source, alors ne le prenez pas. Il est sûr que si le fabricant ne mentionne rien, ce sera une source synthétique moins chère.
      De plus, idéalement, préférez un produit contenant les tocophérols mélangés, tous d’origine naturelles
      Santé!

  11. bonjour Jean-Yves je cherche des facon naturel de soigner la Peyronie et on recommande de prendre des vitamine E. grace a vous et merci beaucoup de partager vos connaissances si clairement. On ma montrer que l’huile de tournesol contiens 17% de vitamin E mais la je me demande si la les 4 variétés de Vit E sont toujours dans cet huile si elle as été traiter pour se conserver? et y as t’il une autre vitamines ou minéraux qui serais bon pour nettoyer mon sang et brisser cette coagulation ou durcissements veineux? tout autre avis serais bien apprécié. Merci encore.

    1. Bonjour Guy
      Je ne sais pas si l’huile de tournesol serait mon premier choix. Oui, les huiles végétales, contrairement aux suppléments de vitamine E en gélule, contiennent les 4 tocophérols. Selon ce site http://nutritiondata.self.com/facts/fats-and-oils/623/2
      L’huile de tournesol contiendrait 89mg par tasse… c’est un peu loin de 17%.
      J’aurais 2 suggestions, sans avoir de preuve puisque je ne connais pas d’étude sur ce sujet.
      Mais comme la sclérose est un tissus cicatriciel, je vous propose ceci :
      des enzymes digestives cmme le Wobenzym ou un autre. Pris à jeun, ces enzymes peuvent agir sur l’inflammation et potentiellement la sclérose. 1 capsule 3 fois par jour entre les repas
      Les oméga 3 agissent aussi sur l’inflammation, ciblez une dose de 1500 à 2000 mg par jour.
      attention, ces 2 propositions pourraient avoir des interactions avec les anticoagulants, Si vous en prenez, ne prenez pas ces produits.
      La consommation d’huiles de première qualité sera sans doute bénéfique pour la santé, pour la maladie, je ne sais pas.
      Santé!

  12. Bonjour,
    Une question peut-on consommer le produit Eskimo Extra (Omega 3 & vitamine E) 2 gélules par jour (au moins 250 mg) EPA et DHA avec une ampoule de d-cure vitamine D3 25000 UI / IE Cholecalciferol tous les 15 jours ? En prévention du cholestérol et d’un manque de vitamine D.

    1. Bonjour Marcel
      Les commentaires de nouveaux inscrits passent par une modération. Je viens sur le site une fois par semaine, habituellement le lundi. C’est alors que j’approuve les commentaires et réponds à tous. Désolé pour le délai. Voyez-vous le blogue n’est pas mon activité principale. Je le fais dans mes temps libres.
      Santé!

        1. Bonjour Placébo
          Selon John Hathcock et collaborateurs, la vitamine E est sécuritaire jusqu’à 1600 UI par jour :
          Hathcock JN, Azzi A, Blumberg J, Bray T, Dickinson A, Frei B, Jialal I, Johnston CS, Kelly FJ, Kraemer K, Packer L, Parthasarathy S, Sies H, Traber MG.
          Vitamins E and C are safe across a broad range of intakes. Am J Clin Nutr. 2005 Apr;81(4):736-45. Review. PubMed PMID: 15817846.
          Disponible : http://ajcn.nutrition.org/content/81/4/736.long
          Il est vrai qu’une équipe de chercheurs sous la directe de Edgar Miller 3rd a publié un revue (supposément systématique) qui voulait montrer que 400 UI et plus de vitamine E était dangereux.
          Miller ER 3rd, Pastor-Barriuso R, Dalal D, Riemersma RA, Appel LJ, Guallar E. Meta-analysis: high-dosage vitamin E supplementation may increase all-cause
          mortality. Ann Intern Med. 2005 Jan 4;142(1):37-46. Epub 2004 Nov 10. PubMed PMID: 15537682. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15537682
          Mais cette publication était fondamentalement biaisée et les auteurs ont choisi les études qu’ils voulaient pour prouver leur point.
          Bref, 1000 mg de tocophérol est probablement trop pour la santé mais ce n’est pas risqué. Je resterais à 400 UI et je choisirais une formule contenant des tocophérols mélangés.
          Un détail : si vous prenez des médicaments, notamment un anticoagulant, 1000 mg peut augmenter l’effet de cet anticoagulant. Donc, ne dépassez pas 400 si vous prenez du Coumadin ou un autre dérivé
          Santé!

  13. Selon certains médecins, la nouvelle théorie serait que la vitamine E est néfaste pour la raison suivante:

    Elle est un anti-oxydant qui neutralise les radicaux libres qui s’attaquent aux cellules.
    Cependant les radicaux libres s’attaquent aussi aux cellules cancéreuses alors si on cherche
    à les éliminer, on laisse libre champ au cellules cancéreuses de proliférer. Tout ceci dans le but
    de vouloir vieillir moins vite !!!

    1. Bonjour Marcel
      Je connais ce point de vue. Il est beaucoup trop général et tient pour acquis que tous les antioxydants fonctionnent de la même façon et que tous les radicaux libres sont produits de la même façon. Il faut être beaucoup plus précis et spécifique. Ainsi, les radicaux libres produits par vos globules blancs sont nécessaires pour attaquer les intrus, virus ou autres. Par contre, ceux qui sont produits de façon régulière par la mitochondrie (votre usine électrique des cellules) vieillissante sont néfastes. Mais encore là, il faut préciser quand… Les radicaux libres produits dans cette même mitochondrie lors de l’activité physique sont aussi utiles puisqu’ils entrainent une adaptation qui augmente la tolérance à l’effort.
      Toute cette réthorique de la vitamine E est bien ou mal, n’est pas vraiment utile.
      La vitamine E est utile. Il n’y a pas de danger à 400 UI. Par contre, les produits commerciaux ne contiennent que le alphatocophérol. En réalité, le plus utile est le gamma tocophérol. bien peu de suppléments contiennent les tocophérols mélangés. Le gamma se retrouve surtout dans les huiles végétales de qualité.
      Santé!

  14. Bonjour JY,
    je lis toujours avec un immense intérêt vos “papiers”.

    Je cherchais des explications concernant la vitamine E et j’ai été orienté vers cette page qui m’a éclairé tout comme les explications que vous donnez aux commentaires.

    J’ai trouvé un mix de toutes les sortes de vitamines E à un prix tout à fait raisonnable sur un site américain bien connu.
    Je ne sais pas si je peux donner le lien (pas du tout un pub de ma part).
    Je le communique, enlevez le si ça n’est pas dans la politique de votre site.
    http://www.vitacost.com/vitacost-vitamin-e-tocotrienol-complex-60-liquid-vegetarian-capsules-1

    Pouvez-vous me donner votre avis svp ?

    Merci et continuez à nous informer de façon objective.

  15. J’avais l’habitude de mettre de l’huile de vitamine e (acétate de tocophéryle) et subitement j’ai développé une sévère allergie qui se manifeste par des dermatites. Je ne sais pas si j’aurais la même réaction avec la forme naturelle.

    1. Bonjour Catherine
      C’est possible mais l’allergie est plus probablement au véhicule qu’à la vitamine E. Pour le savoir, prenez une gélule de vitamine E. Percez-la et appliquez une seule goutte sur la peau (avant bras). Vous verrez.
      Santé!

  16. Bonjour,

    200 mg de tocotriénol matin et soir pendant un mois, soit au minimum 60 à 120 euros par mois.
    Il faut pouvoir.

    Salutations.

    1. Husain K, Francois RA, Hutchinson SZ, Neuger AM, Lush R, Coppola D, Sebti S, Malafa MP. Vitamin E delta-tocotrienol levels in tumor and pancreatic tissue of mice after oral administration.
    Pharmacology. 2009;83(3):157-63.

    2. Constantinou C, Hyatt JA, Vraka PS, Papas A, Papas KA, Neophytou C, Hadjivassiliou V, Constantinou AI. Induction of caspase-independent programmed cell death by vitamin E natural homologs
    and synthetic derivatives. Nutr Cancer. 2009;61(6):864-74.

    3. Chang PN, Yap WN, Lee DT, Ling MT, Wong YC, Yap YL. Evidence of gamma-tocotrienol as an apoptosis-inducing, invasion-suppressing, and chemotherapy drug-sensitizing agent in human melanoma
    cells. Nutr Cancer. 2009;61(3):357-66.

    4. Lim SW, Loh HS, Ting KN, Bradshaw TD, Zeenathul NA. Cytotoxicity and apoptotic activities of alpha-, gamma- and delta-tocotrienol isomers on human cancer cells. BMC Complement Altern
    Med. 2014 Dec 6;14:469.

    5. Ling MT, Luk SU, Al-Ejeh F, Khanna KK. Tocotrienol as a potential anticancer agent. Carcinogenesis 2012, 33(2):233-239. delta-tocotriénol

    1. Bonjour Pierre
      Tout à fait d’accord. C’est d’ailleurs pour ça que les tocotriénols n’ont pas pris le marché : trop chers. On retrouve très peu de produits contenant des doses significatives de ces tocotriénols. Les tocophérols sont plus fréquents, moins puissants, soit. Mais intéressants surtout si ils incluent le gamma.
      Santé!

  17. Bonjour Jean Yves,
    Je me pose une question bête, y a t-il une différence entre alpha tocophéROL et alpha tocophéRYL, ou est-ce une affaire de traduction ?
    Acétate d’alpha tocophéROL est la molécule d’un produit de labo que j’ai sous les yeux, il n’y a pas le “D” alpha tocophérol, alors naturelle ou pas ? D’après mon pharmacien, oui (?).
    Mais l’acétate dans tout ça ?
    Elle est synthétique quand c’est la l’acétate de DL alpha tocopherol
    J’ai trouvé ça concernant le tocophéryl : mais c’est à s’y perdre !
    – Estérifiés : d-alpha tocopheryl acétate (ou succinate). C’est la forme naturelle couramment trouvée dans le commerce. Les huiles contenant la vitamine E sont chimiquement stabilisées pour éviter tout problème d’oxydation. Sous cette forme le produit n’a pas de pouvoir anti-oxydant. C’est en passant dans l’organisme que les tocophéryls se transforment en tocophérols et deviennent actifs. La forme acétate est plus rapidement métabolisée que la forme succinate, mais cette dernière semble toucher de plus nombreuses parties des tissus et a une demie vie plus longue.
    Si vous avez un éclaircissement, merci d’avance .
    Francoise

    1. Bonjour Françoise
      Bienvenue dans le monde merveilleux de la nomenclature.
      À toute fin pratique, tocophérol et tocophéryl seront équivalent.
      On a simplement lié le tocophérol avec un acide acétique… Là je vous ai probablement perdue.
      Pour rendre plus accessible, si la mention de l’isomère (d ou dl) n’est pas inscrite, alors, considérez que le produit est synthétique.
      En industrie, on lie la molécule avec une autre (acide acétique ou acétate, acide succinique ou succinate, etc.) pour stabiliser l’ingrédient et lui donner certaines caractéristiques qui permettent de mieux formuler.
      Bref, fiez-vous à la mention de l’isomère d ou dl.
      Santé!

  18. Bonjour,

    vous dites que les tocotrienols sont rares et coûteux mais vous déclarez qu’on les trouve dans l’huile de palme qui est bon marché
    j’ai du mal à suivre

    1. Bonjour Anthony
      Vous avez raison. L’huile de palme brute ou le fruit lui-même est une source de ces tocotriénols. Il faut les extraire pour les isoler et les concentrer. Une fois en supplément, ils sont très couteux parce qu’on ne peut pas les fabriquer en grand volume.
      L’huile de palme, si elle est brute et rougeâtre en contient. Si elle est moindrement oxydée ou si, pire, elle es raffinée pour devenir l’huile de palmiste, plus rien.
      Alors, manger de ce fruit ou l’huile brute, vierge, serait la meilleure façon. Mais admettez que ce produit n’est pas fréquent sur les tablettes des épiceries. 🙂
      Santé!

    1. Bonjour Stéphanie
      Simplement recherchez un produit qui affiche des tocophérols mélangés. Les bonnes compagnies en ont. Éviter la alpha tocophérol seule. Mieux vaux avoir toutes les vitamines E ensembles.
      Santé!

    1. Merci Claude pour le rappel, Cette question était passée dans les “craques”
      Bonjour Huguette
      La première chose à savoir quand on parle supplément est que, contrairement à ce que plusieurs affirment, surdoser est très difficile. Il est rarissime de trouver quelqu’un qui réussit à prendre des doses de vitamines près des doses néfastes. Donc la notion de certaines vitamines peuvent s’accumuler et devenir dangereuses est virtuellement impossible. Sauf, si vous faites vraiment exprès.
      La seconde chose est que le fameux adage si vous mangez bien, vous n,avez pas besoin de supplément, est… basée sur de fausse présomption. Qui mange bien ? Est-ce que l’alimentation vous fournit tout ce qu’elle fournissait à vos grands parents ? Si vous mangez bio et que vous avez la compétence nutritionnelle nécessaire, si vous n’habitez pas en ville dans une environnement pollué, si vous n’êtes pas stressées, si vous vivez dans le Sud où le soleil est présent à l’année… alors vous n’avez pas besoin de suppléments.

      Je ne suis pas un fervent des substances unitaires (vitamines seules). Je préfère recommander une bonne multivitamine et minéraux. À la quelle vous pouvez ajouter une bonne dose de vitamine D (sauf si vous allez au soleil) 2000 UI et plus. Selon vos habitudes de vie, des omégas 3 sont une bonne idée.
      Pas de calcium. Du magnésium si vous dormez mal.
      Les ampoules sont dispendieuses pour rien.
      Le meilleur indice est votre ressenti. Comment vous sentez-vous après un certain temps d’usage ? Mieux ou pas ? Si vous ne vous sentez bien, alors continuez. Sinon cessez.
      Voilà
      Santé!

  19. Bonjour Jean-Yves,

    Parlant de vitamine E ou d’autres, je me pose une question fondamentale par rapport aux vitamines en général.
    Quand faut-il en prendre et quelles vitamines faut-il prendre???

    Il fut un temps où je prenais plusieurs sortes ie: Beta-carotène, vitamine E, C, D, Calcium et ou des ampoules etc… jusqu’à un moment où on nous a dit que certaines ne s’éliminaient pas et que ça pouvait s’accumuler dans l’organisme.

    Et puis, on disait que si on s’alimente normalement et bien on n’a pas besoin d’en prendre… Même les médecins sont vague à ce sujet.

    Qui croire qui consulter pour savoir si on en a réellement besoin???

    Pouvez-vous éclairer nos lanternes s’il vous plaît?

    Huguette Martel.

  20. Excellent article J-Y,

    Pour ceux qui se demande pourquoi la lettre “d” (d-alpha tocophérol) fait référence à la forme naturelle et “dl” à la forme synthétique, voici ce que j’ai lu récemment:

    Lorsque l’on envoi un faisceau de lumière polarisé sur la forme naturelle, elle va faire dévier le faisceau vers la droite (droite en latin= dextro = d). Tandis que lorsque le faisceau est envoyé sur la forme synthétique, le faisceau est reflété sur la gauche et la droite ( gauche en latin= levo = l), d’où “dl-alpha tocophérol”.

    Petite question en référence aux doubles liens présents dans une molécule insaturé.
    Lorsque tu écris que ces doubles liens augmentent la capacité oxidante d’une substance, est-ce parce que ces doubles liens vont agir comme électrons libres. Donc ces doubles liens étant retiré, la molécule est oxydé mais ses liens perdus agissent comme antioxydant pour d’autre molécules?
    Et se serait pourquoi par exemple que les oméga 3 sont si fragiles à l’oxydation (perte de leurs doubles liens) mais peuvent agir comme antioxydant?

    Merci à l’avance pour ta réponse et félicitation pour ton beau travail !

    Steph

    1. Bonjour Stéphane,
      Merci pour l’explication des isomères optiques, claire et simple.
      Pour la charactéristique chimique des antioxydants, j’ai tourné le coin un peu rond.
      Une liaison double, si et seulement si elle peut entrer en résonnance avec d’autres, peut capter un radical libre sans se détruire. Cette résonnance n’est possible que si la molécule insaturée comporte un cycle poly-insaturé. De cette façon, le radical libre s’attache à une liaison double, mais l’électron libéré se déplace dans le reste de la molécule sans entrainer la formation d’un nouveau radical libre. Ainsi, la vitamine E, les curcumines et la plupart des carotènes ont à la fois un cycle et des liaisons doubles.
      Les omégas 3 à chaine longue, comme le DHA, sont linéaires et hautement poly-insaturés (6 liaisons doubles pour le DHA). Donc, la moindre attaque par un radical libre transforme cette nouvelle molécule en un immense radical libre.
      Santé!

    1. Bonjour Josée,
      Oui, le sel utilisé pour stabiliser la molécule n’est pas relié à l’isomère. Si c’est du d-tocophérol ou tocophéryl, un succinate ou autre chose, ça reste un isomère unique naturel.
      Santé!

  21. Jean-Yves,
    Vous citez une référnce de Marcia Angell de 1998…
    Je me demande si elle n’aurait pas “revirer son capot de bord” quand elle a écrit en 2004 “The Thruth About the Drug Companies” en tant qu’ancienne rédactrice en chef du NEJM?
    Le titre français est: ” La vérité sur les compagnies pharmaceutiques: comment elles nous trompetn et comment les contrecarrer.”
    Les Éditions le Mieux-Être 2005.

    1. Bonjour André,
      Je crois que vous avez raison. Je n’ai pas lu son livre, mais je sais qu’elle est très, mais vraiment très critique, de l’industrie pharmaceutique qui, à coup de millions, “invente des maladies”.
      Merci pour votre commentaire.

  22. Merci pour tous ces éclaircissements Docteur Dionne. En Europe, les lobbies pharmaceutiques ont quasi réussi à faire interdire la vente de produits naturels,justement en faisant passer une loi comme quoi ces produits devaient être évalués par des études cliniques. J’espère que ces lobbies échoueront. Voici le lien si vous voulez en savoir plus:
    http://www.defensemedecinenaturelle.eu/

    1. Bonjour je souffre d une maladie appelée
      NASH
      Stéatose hépatique non alcoolique transmise par mon père j ai récemment vu que des médecins de l institut pasteur commençais à travailler dessus vu le nombre de personnes atteintes qui augmente ils disent que le vitamine E peut aider ceux qui sont pas trop atteints quant pensez vous pour moi mon foie est complètement atteint

      1. Bonjour Hochart
        La première chose à faire pour une stéatose est de couper les sucres, surtout le fructose. Considérez que le fructose pour vous est comme le tabac pour un cancéreux.
        Si vous le désirez, je peux vous guider.https://www.jydionne.com/consultations/
        La vitamine E comme la lécithine peuvent être utiles mais ne règlent pas le problème
        Santé!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*