• Recherche

On ne saura probablement jamais de quoi est réellement mort Wolfgang Amadeus Mozart, mais les hypothèses sont nombreuses : empoisonnement, infection, maladie cardiovasculaire ou maladie rénale?

Dans une lettre au journal Medical Problems of Performing Artists, William B. Grant, PhD, et Stefan Pilz, MD, notent que la majorité de ces hypothèses pourraient avoir pour cause une carence en vitamine D.(1) En effet, un faible taux sanguin de vitamine D est un facteur de risque de toutes ces maladies (sauf l’empoisonnement, bien sûr). Consultez La vitamine D prend le rhume en grippe! et Une vieille vitamine fait la manchette pour en savoir plus.

Question de latitude

Salzbourg et Vienne sont situées près du 48 parallèle Nord, tout comme Chicoutimi (Québec), Victoria (Colombie Britannique) et Versailles (France). À cette latitude, les rayons UVB n’ont pas l’intensité suffisante pour permettre la production de vitamine D durant 6 mois par année. De plus, on sait que Mozart était plutôt un oiseau de nuit. Il est donc fort probable qu’il ne profitait que rarement des bienfaits des rayons du soleil, même l’été.

En avez-vous assez?

Ceux qui me lisent régulièrement savent que c’est loin d’être la première fois que j’écris sur la vitamine D. Toujours est-il que la lettre de ces chercheurs va dans le même sens que mes recommandations. Ils écrivent (traduction libre) :

«Les nouvelles découvertes scientifiques indiquent que le taux sérique de vitamine D [25(OH)D] pour une santé optimale est de 75 à 100 nmol/L ou légèrement supérieur. Les populations habitant à des latitudes moyennes à hautes ont des valeurs moyennes de 40 et 65 nmol/L, à cause principalement de la synthèse réduite de vitamine D dans la peau attribuable à la plus faible lumière du soleil. Pour augmenter les taux sériques de 25(OH)D à plus de 100 nmol/L, il peut être nécessaire de prendre 2500 à 5000 UI de vitamine D par jour. Comme l’augmentation du taux sérique de 25(OH)D varie considérablement d’une personne à l’autre avec la même dose de vitamine D, il serait souhaitable de mesurer le taux sérique de 25(OH)D avant de commencer et de le mesurer à nouveau après quelques mois.»

Avez-vous assez de vitamine D?

Un des suppléments les moins chers et les plus bénéfiques

Non, je ne reçois pas de ristourne sur les ventes de vitamines D. Je considère seulement que le rapport coût/bénéfices est tellement avantageux qu’il n’y a pas de bonne raison de se passer d’un supplément de vitamine D. Au Canada, il est possible d’acheter 240 comprimés de 1000UI de vitamine D pour moins de 9$. Faites le calcul… À 2000UI par jour, cela revient à moins de 7,5¢ par jour, ou 2,25$ par mois (et encore moins lorsque vous vous le procurez en spécial).

Référence:

1. http://www.sciandmed.com/mppa/journalviewer.aspx?issue=1192&article=1908

16 commentaires

  1. Bonjour
    J’ai la maladie de BIERMER,
    j’ai donc une piqure de B12 tous les mois
    Suite à un controle sanguin recent(12/12/2012)je me suis apercu que mon médecin a fait rechercher la vitamine d25(oh)au lieu de la vitamine b12,pourriez vous me dire si cela correspond à la même recherche ou si il s’est trompé.
    Je suis inquiète car je suis très fatiguée.

    1. Bonjour Martin
      Ce sont deux choses différentes, utiles mais différentes. Une chose à savoir, même avec votre maladie qui empêche la sécrétion du facteur intrinsèque nécessaire à l’absorption de vitamine B12, vous êtes encore en mesure d’en absorber. Donc vous pouvez prendre de la B12 sous la langue. Ainsi, même sans test sanguin, vous pouvez vous assurer vous même que votre taux sanguin sera suffisant. De plus, il n’y a pas de dose dangereuse. Vous ne pouvez pas en prendre trop.
      Santé!

  2. j’ai bien aimé pour une fois la référence à la latitude de Versailles où j’habite et le parallèle avec Chicoutimi. C’est tellement exotique un nom comme ça vu de chez nous!!!En tout cas,Même problème en France pour trouver un généraliste volontaire pour prescrire un test. Donc on se le paye, environ 30 euros. Pour la prise du complément en France on trouve des ampoules en préparation huileuse de 200000 Ui seulement sur ordonnance donc une vraie galère pour les obtenir. Les cachets (comme pharmapure que j’ai fait venir par internet) que vous recommandez sont des formules sèches. Une vitamine liposoluble n’a t elle pas besoin par définition d’un support huileux pour être bio disponible?
    Merci pour tous les conseils

    1. Bonjour Anne-Caroline,
      Non, la forme du comprimé ne change rien à l’absorption de la substance. Dans le cas de la vitamine D, la différence entre l’absorption des différentes formes n’est pas significative. Même que dans une étude sur le sujet, les chercheurs ont constaté que la forme comprimé était absorbée à 119% par rapport à la forme huileuse. D’autres études sont arrivées à une différence non significative. Bref, pas de différence.
      Par contre, vous avez raison. Mieux vaut la prendre avec un repas contenant des gras.
      Santé!

  3. Bonjour M.Dionne
    Que pensez-vous de la vitamine de la marque New Chapter pour Bone Strenght? Je prends cette vitamine à la place de Actonel. Est-ce que je fais bien?
    Jeannine

  4. Bonjour Jean-Yves,
    Votre article est très à propos pour moi cette semaine étant donné qu’un test sanguin rélévait un taux un peu bas de 65 nmol/L, ce qui m’a beaucoup surpris étant donné que j’habite en Australie et que tous les jours je m’efforce de prendre au moins 20 min. de soleil sans protection solaire.
    Ma question est: est-ce qu’une récente chimio & radio (cancer du sein HER2+) et le médicament Herceptin pourraient causer/influencer cette déficience?
    Quelle dose quotidienne recommenderiez-vous dans ce cas?
    Merci grandement!
    Annick

  5. Bonjour Jean-Yves,

    Je crois que beaucoup de médecins ne sont tout simplement pas du tout intéressés à ce que les gens passent le test sanguin de 25(OH)D, et ce pour trois raisons principales :
    1-) Ignorance ou refus, volontaire ou non, de reconnaître la pertinence de ce test.
    2-) Surcroît de travail, pour tout le personnel médical déjà très occupé.
    3-) Considérations économiques : un flacon de vitamine D, comme vous le dites si bien est peu dispendieux. C’est une solution bon marché! Cela entre en conflit avec l’économie de l’industrie pharmacologique nord-américaine ….

    En plus, comme le mentionne Léo plus haut, lorsqu’on réussit à passer le test 25(OH)D ce sont alors les laboratoires (sauf ceux privés) qui se trompent de test et analyse le mauvais : 1,25(OH)2D au lieu du bon : 25(OH)D.

    Je suis tout à fait d’accord avec vous Jean-Yves, lorsque vous mentionner qu’il est préférable de demander de passer ce test sanguin 25(OH)D. Mais que faire alors, si votre médecin ne vous en donne pas l’autorisation ou ne veut tout simplement pas ?

    Une loi provinciale exigeant au Québec, l’obligation d’avoir des papiers en bonne et due forme (prescription) de la part d’un médecin,afin de pouvoir y avoir accès.
    Et ce, même s’il s’agit d’un laboratoire privé réputé compétent.

    Je sais que vous allez fort probablement me recommander d’aller visiter certains sites web aux Etats-Unis, mais cette autre alternative est assez onéreuse Surtout, compte tenu qu’il faudrait avoir genre 2 ou 3 prélèvements sanguins annuels afin d’en assurer un suivi adéquat ….

    Si on ne peut pas avoir accès à un test 25(OH)D, je crois que la meilleure solution, serait alors de ne pas du tout prendre de suppléments de vitamine D, de mai à sept. inclusivement. Ceci, dans le but évident, d’éviter le risque d’une éventuelle surdose

    À moins bien évidemment, de ne pas pouvoir ou de ne pas vouloir s’exposer au soleil pour diverses raisons, entre 10 h et 15 h, lors de tous les autres mois de l’année. Ou encore, de demeurer sur la Côte-Nord !

    Sinon, à l’automne, en hiver et au début du printemps, je recommanderais la prise quotidienne de 3000 à 5000 UI de vitamine D, selon l’état de santé et le poids de chacun. Qu’en pensez-vous ?

    Merci pour vos réponses !

  6. Bonjour Jean-Yves,

    Concernant la prise de vitamine D,je crois que si on ne peut pas avoir accès au test 25(OH)D, il serait alors préférable de ne pas en prendre du tout de mai à septembre inclusivement. Cela pourrait ainsi éviter tout risque éventuel d’une surdose.
    À moins bien sûr, de ne presque jamais aller au soleil entre 10h et 15h, ou encore de demeurer sur la Côte-Nord !!

    En automne, à l’hiver et au printemps, selon le poids et l’état de chacun, une prise quotidienne entre 3000 et 5000 UI(pas plus cependant!), serait approprié. Qu’en pensez-vous?

    1. Bonjour Daniel,
      En réponse à votre question, je publie aujourd’hui une explication. Personnellement, j’aime bien à dose de 50 UI par kilo par jour.
      Santé!

  7. Bonjour Jean-Yves,

    Faisant suite au message de Léo, je crois que beaucoup de médecins(pas tous!), ne veulent tout simplement pas faire passer à leurs patients qui le leur demandent, le fameux test 25(OH)D. Et ce pour trois principales raisons, soient :
    1-) Ignorance ou refus de reconnaître la pertinence de ce test sanguin.
    2-) Un surcroît de travail imposé au personnel médical déjà fort occupé.
    3-) Entre en conflit avec l’économie de l’industrie pharmacologique nord-américaine(un flacon de vitamine D est économique!)

    Et lorsqu’un médecin acquiesce à la demande, il semble également y avoir des problèmes avec les laboratoires de prélèvements sanguins, d’après justement le texte ci-haut mentionné de Léo.

    On se trompe de test(faute sans doute de bonnes connaissances ou de bonne volonté!)en confondant celui de 1,25(OH)2D avec le bon: 25(OH)D.

    Je suis tout à fait d’accord avec vous Jean-Yves, lorsque vous recommandez aux gens de passer ce test. Mais que faire, lorsque votre médecin lui, ne veut tout simplement pas ! ?
    D’autant plus qu’une loi provinciale exige une prescription obligatoire, afin de pouvoir y avoir recours, même si on fait affaire avec un laboratoire privé comme celui du Groupe Biron, par exemple ….

    Je sais que vous allez fort probablement me suggérer de passer par GrassrootsHealth aux États-Unis, mais cela fait assez dispendieux! Surtout si on tient compte qu’il faudrait passer genre au-moins 2 ou 3 prélèvements sanguins annuels afin d’en assurer un suivi adéquat.

    Merci pour votre réponse !

    1. Bonjour Daniel,
      Il y a impasse.
      Dans un autre contexte, je vous dirais de changer de médecin, mais au Québec, c’est impossible vu que notre ministère de la maladie insiste pour que les MD fassent surtout de l’hôpital au lieu de les obliger à faire de la clinique familiale. Mais bon, politique…
      Mieux vaut payer un peu pour avoir une idée de grandeur du taux sanguin et de votre réponse à la dose de vitamine D orale que d’y aller à tâtons. Par contre, on peut aussi ne pas faire de test et rester dans des doses absolument sécuritaire. C’est un choix.
      Santé!

  8. Jean-Yves,

    Tu fais référence au test 25(OH)D. J’ai demandé à mon médecin de me faire passer un test de vitamine D et mon test s’appelle Vitamine D 1.25, équellee est la différence entre les deux tests? COmment les corréler? Merci

    1. Bonjour Léo,
      On ne peut tout simplement pas corréler les 2 tests. Le 25(OH)D mesure le taux sanguin du premier métabolite et correspond à l’apport total. Le 1,25(OH)D mesure le second métabolite, mais n’est pas lié à l’apport et décèle des maladies reliés au métabolisme (comme des sarcoïdoses).
      Bref, pour vous, il ne sert à rien. Mauvais test.

    1. Bonjour Dominique,
      Ça dépend de la maladie et du stade. On parlera d’impact sur le métabolisme du calcium, d’un effet sur le système immunitaire ou encore d’un effet sur les cellules épithéliales dans le rein.
      Santé!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*