• Recherche

Cliquez ici pour écouter ma chronique du 27 septembre à L’après-midi porte conseil.

Ce troisième volet sur la ménopause [volet 1: Une belle ménopause, est-ce que ça se peut?; volet 2: Ménopause: alternatives à l’hormonothérapie (1ère partie)] conclue cette série d’articles avec d’autres alternatives naturelles à l’hormonothérapie.

Produits de santé naturels (suite)

Igname sauvage ou velue (Dioscorea villosa)

L’igname sauvage n’a pas d’effet documenté sur les symptômes de ménopause.(1) Le seul effet démontré est un effet antioxydant.(2) Selon certains, l’igname velue serait anti-inflammatoire et antispasmodique.(3)

Un petit mot sur les crèmes de « progestérone naturelle »

Deux types de crèmes de « progestérone naturelle » se retrouvent sur le marché.

Les premières contiennent bel et bien de la progestérone (obtenues par hémisynthèse à partir de la diosgénine, une molécule présente dans l’igname). Ces crèmes ont une efficacité douteuse sur les symptômes de ménopause (4,5) ainsi que sur les complications comme la perte osseuse (6) car la biodisponibilité de la progestérone topique est très variable et souvent très faible. Sans compter que certaines crèmes obtenues via Internet contiennent des concentrations infinitésimales de progestérone. Par contre, certains pharmaciens font des préparations magistrales tout à fait valables. Légalement, ces produits ne peuvent être disponibles en vente libre au Canada et devraient être sous prescription.

Le second type ne contient pas de progestérone, mais bien un extrait d’igname qui n’a jamais démontré d’effet progestatif. Ces produits, s’ils sont encore disponibles, ne devraient pas alléguer d’effet progestatif au Canada (grâce à la loi de la direction des produits de santé naturels).

Ma recommandation

Oubliez l’igname sauvage. Ça ne fonctionne pas pour la ménopause.

Dong quai (Angelica sinensis)

Le dong quai est un exemple frappant d’une mauvaise compréhension occidentale de l’effet d’une plante utilisée dans un traitement traditionnel. En médecine traditionnelle chinoise, le dong quai est reconnu comme tonique du sang.(7) Il n’est cependant jamais utilisé seul et n’a pas d’indication hormonale. Il peut être inclus dans une formulation pour une femme à la période de la ménopause, mais seulement dans le but de traiter des symptômes spécifiques comme l’anémie ou la faiblesse (vide de Yin, en terminologie chinoise). Malgré les dires de plusieurs fabricants, le dong quai n’a pas démontré d’effet œstrogénique,(8-10) ni d’effet sur les symptômes de la ménopause.(8)

Ma recommandation

Je ne le recommande pas pour soulager les symptômes de la ménopause.

Sources d’Acide Gamma Linoléique (Onagre bisannuelle [Oenothera biennis]; Bourrache [Borago officinalis])

Les sources d’acide gamma linoléique (AGL) sont utilisées par plusieurs femmes pour soulager les bouffées de chaleur. Par contre, la seule étude clinique publiée à ce sujet a eu des résultats négatifs.(11) La probabilité que l’huile d’onagre ou de bourrache seule soit efficace pour soulager les symptômes de ménopause est ténue. Le dosage suggéré est de 500mg à 1500mg par jour.

Ma recommandation

Les sources d’AGL sont intéressantes chez les femmes qui ont une carence nutritionnelle en acides gras essentiels, mais n’attendez pas de miracle pour soulager les symptômes de la ménopause.

Sauge (Salvia officinalis)

Traditionnellement, la sauge était utilisée pour traiter la transpiration excessive(12) et on lui reconnaît un effet antioxydant important.(13) Récemment, on a mis en lumière une action intéressante sur les mécanismes de la mémoire(14) et une application potentielle dans le traitement de la démence et de la maladie d’Alzheimer.(15)

Dans une étude clinique de petite envergure, 20 femmes sur 30 ont vues leurs bouffées de chaleur et sueurs nocturnes disparaître.(16)

Attention: Ne jamais ingérer la sauge sous forme d’huile essentielle, car cette dernière est neurotoxique.

Dosages

Feuille séchée (tisane): 1 à 3g, 3 fois par jour

Extrait sec (5,5:1): 180 à 360mg, 3 fois par jour

Extrait fluide (1:1): 1 à 3ml, 3 fois par jour

Ma recommandation

La sauge est très intéressante pour contrôler la sudation associée aux bouffées de chaleur. En tisane, en capsule, ou en extrait liquide.

Vitamine C

En 1964, une étude clinique a étudié les effets de la vitamine C (1200mg par jour) combinée à des flavonoïdes (900mg d’hespéridine et 300mg de méthyle hespéridine) durant un mois. Les résultats démontrent une disparition des symptômes de ménopause chez 53% des femmes et une réduction chez 34% des femmes.(17) L’âge de la référence et la méthodologie (en particulier la courte durée de l’étude) peuvent mettre ces résultats en doute.

Ma recommandation

Ce n’est certainement pas un premier choix, mais ça ne peut pas nuire (la toxicité est nulle).

Vitamine E

La vitamine E est d’abord un antioxydant puissant, mais, pour la ménopause, ses effets sont mitigés (environ 40% de résultats).

Ma recommandation

La vitamine E est intéressante pour la santé en générale à cause de son puissant effet antioxydant (je recommande un maximum de 400 UI de vitamine E de source naturelle contenant des tocophérols mélangés). Par contre, pour soulager les symptômes de la ménopause, j’émets de gros doutes.

Millepertuis (Hypericum perforatum)

Plusieurs études cliniques démontrent l’efficacité du millepertuis comme antidépresseur pour les dépressions légères à modérées.(18) L’usage du millepertuis dans la ménopause est intéressant, surtout pour les composantes psychologiques (insomnie, troubles de l’humeur). Lors d’une étude clinique d’une durée de 12 semaines sur 111 femmes, le millepertuis a soulagé les symptômes de la ménopause dans 79% des cas.(19) Certains résultats pourraient sous-tendre l’efficacité du millepertuis et de médicaments antidépresseurs sur d’autres symptômes de la ménopause comme les bouffées de chaleurs.

Le millepertuis est beaucoup mieux toléré que les antidépresseurs. Ses effets secondaires (irritation gastrique, constipation, agitation, étourdissements et photosensibilité) sont rares.

Ma recommandation

Si vous ne prenez pas de médicaments (attention aux interactions – voir Le millepertuis est-il dangereux?) le millepertuis est très intéressant, principalement pour soulager les symptômes d’insomnie et les sautes d’humeur. Choisissez un produit standardisé en hyperforine (3 à 5%), mais oubliez ceux standardisés uniquement en hypericine. La dose efficace d’extrait est de 900mg par jour.

Autres alternatives

L’acuponcture est à envisager si vous n’avez pas la phobie des aiguilles. Elle procure un équilibre et un soulagement intéressant.

Finalement, il existe un lien entre l’alimentation et les bouffées de chaleurs. Certains aliments agissent comme déclencheurs. Il est facile de trouver des informations et des livres sur le sujet et sur des approches nutritionnelles qui ont été développées dans ce sens. Une bonne façon de connaître les aliments qui vous affectent est de tenir un journal alimentaire dans lequel vous notez les aliments que vous consommez et vos symptômes de ménopause. Au bout d’un moment, vous pourrez y découvrir des relations entre certains aliments et une aggravation de vos symptômes.

Conclusion

Il existe une pléthore de produits et de recettes vendus pour soulager les symptômes de la ménopause. La plupart des produits contiennent des combinaisons très variables, en qualité et en dosage, d’ingrédients efficaces ou non. Si vous ne devez retenir qu’une seule chose de cette série d’articles, c’est que les ingrédients utiles doivent se retrouver en dose suffisante pour procurer le soulagement recherché. Une soupe de plusieurs ingrédients à microdosages n’est rien d’autre que de l’argent jeté par les fenêtres.

Références:

1. Komesaroff PA, Black CV, Cable V et al. Effects of wild yam extract on menopausal symptoms, lipids and sex hormones in healthy menopausal women. Climacteric 2001 Jun;4(2):144-50

2. Araghiniknam M, Chung S, Nelson-White T. et al. Antioxidant activity of dioscorea and dehydroepiandrosterone (DHEA) in older humans. Life Sci 1996 59(11):PL147-57

3. PDR for Herbal Medicines. Physician’s Desk Reference 1999. Medical economics Company, Montvale, New Jersey, USA.

4. http://www.reseauproteus.net/1001solutions/d/dioscoreavil.htm

5. Wren BG, Champion SM, Willetts K et al. Transdermal progesterone and its effect on vasomotor symptoms, blood lipid levels, bone metabolic markers, moods, and quality of life for postmenopausal women. Menopause. 2003 Jan-Feb;10(1):13-8.

6. Leonetti HB, Longo S, Anasti JN. Transdermal progesterone cream for vasomotor symptoms and postmenopausal bone loss. Obstet Gynecol. 1999 Aug;94(2):225-8.

7. Guillaume G & Mach-Chieu. Pharmacopée et médecine traditionnelle chinoise. Édition DésIris, Henri Viaud 1987 France

8. Bates B. Dong Quai Shown Not Effective for Menopause. Internal Medicine News. 1997 Aug 1: 46.

9. Amato P, Christophe S, Mellon PL. Estrogenic activity of herbs commonly used as remedies for menopausal symptoms. Menopause 2002 Mar-Apr;9(2):145-50

10. Liu J, Burdette JE, Xu H et al. Evaluation of estrogenic activity of plant extracts for the potential treatment of menopausal symptoms. J Agric Food Chem 2001 May;49(5):2472-9

11. Chenoy R, Hussain S, Tayob Y et al. Effect of oral gamolenic acid from evening primrose oil on menopausal flushing. BMJ. 1994 Feb 19;308(6927):501-3.

12. Hoffmann D. The Herbalist CD-Rom. Hopkins Technology 1995. Minnesota USA

13. Hohmann J, Zupko I, Redei D et al. Protective effects of the aerial parts of Salvia officinalis, Melissa Officinalis and Lavandula angustifolia and their constituents against enzyme-dependent and enzyme-independent lipid peroxidation. Planta Med 1999 Aug;65(6):576-8.

14. Tildesley NT, Kennedy DO, Perry EK et al. Salvia lavandulaefolia (Spanish sage) enhances memory in healthy young volunteers. Pharmacol Biochem Behav. 2003 Jun;75(3):669-74.

15. Perry NS, Bollen C, Perry EK et al. Salvia for dementia therapy: review of pharmacological activity and pilot tolerability clinical trial. Pharmacol Biochem Behav. 2003 Jun;75(3):651-9.

16. De Leo V, Lanzetta D, Cazzavacca R et al. [Treatment of neurovegetative menopausal symptoms with a phytotherapeutic agent] [Article in Italian] : Minerva Ginecol 1998 May;50(5):207-11.

17. Smith Cj. Non hormonal control of vasomotor flushing in menopausal patients. Chic Med 1964;67:193-5.

18. The Complete German Commission E Monographs, Therapeutic Guide to herbal Medicines. Blumenthal M et al 1998. American Botanical Council

19. Grube B, Walper A, Wheatley D. St. John’s Wort extract: efficacy for menopausal symptoms of psychological origin. Adv Ther. 1999 Jul-Aug; 16(4): 177-86.

36 commentaires

  1. Je prends de la sauge en comprimé Menoforce de la marque A.Vogel Feuille fraîche de sauge* (Salvia officinalis) (ratio 2.8:1 – 4.9:1) 280 mg, équivalant à 795-1370 mg de feuilles fraîches. Fait à partir de teinture de sauge fraîche* (1:17)…
    3 400 mg., depuis environ 5 semaines j’ai augmenté d’un comprimé par semaine, jusqu’à 4 par jour je ne vois toujours pas de diminution des bouffées de chaleur. Combien de temps dois-je m’attendre avant de ressentir une amélioration et devrais-je prendre aussi de l’actée à Grappes Noires?
    Merci
    Nadine

    1. Bonjour Nadine
      Si à ce dosage ça ne vous va pas. Changez de produit. Oui, l’actée est une option. Un produit contenant de l’actée avec d’autres plantes comme celles décrites dans l’article est une bonne idée
      Santé!

  2. Bonjour Jean-Yves,

    J’ai 63 ans et j’ai subi une hystérectomie complète en 2001. J’ai de légers problèmes de sécheresse à l’entrée vaginale. Ma gynécologue m’a prescrit du prémarine 625mg en crème. J’ai cessé depuis un moment. J’aimerais en prendre par la bouche, en comprimé. Est-ce ma seule alternative de prendre du prémarine pour régler ce problème ? À cause d’un recours collectif que je viens d’entendre à la télé et que ceux-ci ont remporté. J’ai lu vos articles mais ne n’ai rien lu à ce sujet.

    À bientôt !

    1. Bonjour Jacqueline
      Il y a plusieurs autres options : estrogel + prometrium, estrace, une magistrale par le pharmacien, etc. parlez-en à votre pharmacien. Il connait les options.
      Santé!

  3. Bonjour!

    J’aimerais savoir si le Ménoconfort sans hormone est contre-indiqué dans les cas de cancer du sein. Est-ce que certaines composantes du produit peuvent mimer l’effet des hormones?

    Merci!

  4. Oui et j’ai oublier le gattilier a quel moment du cycle il sera bénéfique pour moi ?? (Douleurs et gonflement des seins?? Merci pour tout cette attention c’est très gentil de votre part de nous aider car parfois on se sent perdu on ne sais plus vers qui se tourné…mes salutations…

  5. Bonjour jyd,
    Merci pour votre réponse , j’ai déjà effectué le régime type montignac j’essaye de manger des aliment a index glycémique faible j’avais perdu mes quelques kilos en trop que j’avais accumuler avec l’androcur…la je suis a47kg pour 1m50.le blé dois je le supprimer complètement ?? Même le blé complet ?? Je prend du son de blé et d’avoine dans le yaourt j’essaie de faire attention a mon alimentation, je prend aussi 200ug de chrome par jour.. Je vais suivre vos conseilles j’ai du magnésium marin,je vais acheter un complex vitamine b (la levure de bière vivante est ce efficace ??) et de l’huile de poisson dans une boutique bio..j’avais consulter un naturopathe qui m’a conseiller la même chose que vous avec de l’ortie et de la silice pour les cheveux et de la poudre d’herbe d’orge que je n’ai pas trouvé enfin si vous avez des conseilles pour perdre la graisse au niveau abdominal je serai preneuse car pour les opk c’est déconseillé d’en avoir a cette endroit selon le naturopathe sa serait l’insuline et le cortisol les responsable.. Je vous remercie infiniment pour votre attention..cordialement

    1. Bonjour Sonia
      Le vitex, habituellement se prend tous le sjours jusqu’à amélioration et ensuite 2 semaines par mois avant les règles.
      Ce n,est pas tant le blé qu’il faut occuper comme la quantité de sucres et de féculents. Comme le blé a un index glycémique élevé, alors mieux vaut le réduire de façon importante. Le pain contenant beaucoup de fibres (plus de 8g pour 2 tranches) sera correct, blé intégral ou pas.
      Santé!

  6. Bonjour,
    Je souffre du spm chaque mois (surtout au niveau des seins c’est l’enfer ) et en plus j’ai un distrophie ovarienne modérée avec une importante chute de cheveux,j’ai tout essayer mais rien n’y fait même pas androcur (qui m’avait fait prendre 10kg) je voudrais essayer le gattilier avec homeopathie je ne veux plus prendre dhormones chimiques le soucis cest que je ne sais pas a quel moment du cycle le prendre j’ai 27ans…et des cycles de 34-35 jr J’espère trouver une solution car c’est difficile a vivre et a supporter… Merci d’avance pour votre aide

    1. Bonjour Sonia
      Il n’y a pas de solution miracle mais la sortie du problème commence par une exclusion complète du blé et un réduction importante des féculents et sucres rajoutés.
      Suggestion de suppléments : Complexe B à 50mg + oméga 3 de poisson 2 000mg par jour + magnésium à 300mg par jour. Le vitex (alias gattilier) serait une très bonne addition. Mais commencez par vous considérez comme si vous étiez diabétique. Vous verrez.
      Santé!

  7. Merci de me répondre aussi rapidement; Je suis surprise que vous ne connaissez pas ce site… car très complet en matière d’informations pour la santé hormonale des femmes. Micheline O’Shaughnessy parle même dans ses conférences du livre de la Dr. Sylvie Demers, que vous connaissez sûrement pour son livre “Hormone au féminin”. Elle donne des conférences partout au Québec, en ce qui a trait aux problèmes hormonales des femmes. Les prochaines à Drummondville, Lévis.. Peut-être vous avez pas tapez le bon site…

    http://www.santedesfemmes.com/equipe/micheline-oshaughnessy

    http://santedesfemmes.com/renseignements-generaux/qui-est-le-dr-john-lee

    1. Bonjour Françoise
      Je connais le livre de Dr Demers. Je suis allé visiter le site Santé des Femmes. Je suis perplexe. Les produits annoncés ne devraient pas être en vente libre au Canada. Ils ne sont pas approuvés par Santé Canada, si comme produit naturel ni comme médicament. S’ils contiennent vraiment des hormones alors, ils devraient être sous prescription par un MD.
      Santé!

  8. Bonjour Jean-Yves;
    J’achète ma crème progestérone Bio-identique formule du Dr.John Lee, recommandé par Micheline O’Shaughnessy du site Santédesfemmes.com. J’aimerais savoir ce que vous pensez de cette crème et de ce site.

    Merci;

    1. Bonjour Françoise
      Franchement, je ne sais trop quoi en penser. À ma connaissance, les hormones (progestérone, estrogènes DHEA, testostérone, etc.) sont sous prescription médicale. Donc, ces produits seraient techniquement illégaux au Canada. Ou alors, ils ne contiennent pas ce qu’ils sont présumés contenir.
      De plus, aucun de ces produits semble être approuvé par Santé Canada. Sont-ils au moins fabriqués selon bonnes pratiques de fabrication ? J’ai fait une brève recherche, et rien. Pas de NPN, pas de DIN, rien.
      Tant de questions. Le site m’apparaît douteux.
      À moins d’information contraire, je me tiendrais loin.
      Santé!

  9. Bonjour,

    J’ai arrêté mon THS depuis qu’on m’a découvert des méningiomes (dos et crâne), mon neurochirurgien m’ayant dit que ces hormones, surtout les oestrogènes, les favorisent.
    Comme les bouffées de chaleur sont revenues en partie, mon gynécologue m’a prescrit du pollen de la marque Serelys. Un produit naturel sans hormones même like. Cela fonctionne très bien pour tous les troubles de la ménopause.

    1. Bonjour Bruneline
      Je ne connaissais pas le Serelys. Merci. Il se nomme aussi Femal dans d’autres pays
      J’ai trouvé une étude clinique publiée sur la base de donne Pub Med qui montre 65% de réduction des bouffées de chaleur. C’est très bien.

      Winther K, Rein E, Hedman C. Femal, a herbal remedy made from pollen extracts, reduces hot flushes and improves quality of life in menopausal women: a
      randomized, placebo-controlled, parallel study. Climacteric. 2005 Jun;8(2):162-70. PubMed PMID: 16096172.

      Malheureusement, je ne l’ai pas trouvé ici au Canada encore.
      Santé!

  10. Bonjour
    J’ai 60 ans et j’ai commencé ma ménopause à 50 ans
    je n’ai pas pris d’hormones mais je me suis procurer des produits naturels ( actée à grappes sauge etc) et j’ai quand même passé au travers depuis un an j’ai arrêtée ces produits parce que j’ai lu que ces produits ne doivent pas être pris sur une longue période
    Mais ces temps ci je ne vais pas bien je fais de l’insomnie j’ai mal partout surtout le matin et je manque d’énergie
    Mon médecin m’a prescrit de l’Ativan mais je n’aime pas ça
    La valériane et le passiflore ne fonctionne pas beaucoup
    j’avais commencé le millepertuis mais je suis présentement en Floride et la vendeuse des produits naturelles m’a dit de ne pas prendre ça à cause des tâches brunes sur la peau alors j’ai arrêter
    J’ai lu des articles sur les hormones naturelles est ce que ça pourrait être bien pour moi, ici en Floride ils vendent des crèmes à la progestérone et du DHEA
    Est ce dangereux d’utiliser ces produits ou est ce qu’il faut que je fasse une prise de sang pour savoir si je manque de progestérone
    Finalement j’aimerais bien profiter de la vie mais c’est difficile quand on ne dort pas
    ps: je prends aussi du calcium magnésium vitamine D glucosamine des graines de lin complexe de vitamines B
    j’essaie de bien manger
    Merci de me répondre
    Marielle

    1. Bonjour Marielle,
      Comme vous êtes aux États-Unis, renseignez-vous sur le DHEA et le 7 kéto DHEA. Ces substances peuvent peut-être vous être utiles. Pour le sommeil, la mélatonine est utile. Commencez par 3mg au coucher, mais vous pouvez monter jusqu’à 10mg au coucher au besoin.
      Le millepertuis peut, en effet, augmenter les taches pigmentaires.
      En Floride, si vous profitez du soleil un peu, vous n’avez pas besoin de vitamine D.
      Le magnésium seul est aussi une idée intéressante pour le sommeil : 200-300mg au coucher.
      Bon repos 🙂

  11. Bonjour, j’ai pris de la sauge en comprimé de marque A.Vogel
    en raison de un par jour. Trois semaines plus tard les bouffées de chaleur avaient disparus!! Pour l’achat de la deuxième bouteille j’ai pris la marque A.Gagnon bien moins chère et je n’ai toujours pas de bouffée de chaleur. Ni le jour ni la nuit. A. Gagnon suggère 3 comprimés/jour. Mais souvent je n’en prends que 2. Enfin pour moi la sauge fonctionne vraiment bien. Je me demande si je peux en prendre sans problème longtemps ou il faut arreter après un certain temps?. Merci

    1. Bonjour Sylvie,
      À ma connaissance, l’extrait de sauge ne demande pas d’arrêt thérapeutique. Continuez. Au pire, faites une pause d’une semaine tous les 6 mois.
      Santé!

  12. bonjour J.Yves
    j’ai acheté de la sauge en comprimés de marque A.Vogel et il recommande 1 comprimé par jour,mais je me demande comment interpréter leur dose(feuille fraiche bio 3400mg,equivalant a 200mg d’herbe séchée)selon vos recommandations de prises quotidiennes dois-je considerer le 3400mg ou le 200mg,si je dois augmenter a 3 doses par jour ca augmente considerablement la facture a la fin du mois…..peut-etre avez vous une autre marque a ma suggérer?merci beaucoup pour vos bons conseils

  13. Bonjour Jean-Yves,

    Un gros merci de nous faire bénéficier de tes connaissances, de tes recherches en matières de santé et de ton expertise sur divers sujets. Et ce, sans frais….

    Santé!

  14. Salut Jean-Yves,

    J’aimerais savoir si l’actée à grappe noir serait un produit naturel intéressant pour soulager les symtomes liés à la ménopause.

    merci

  15. Bonjour Jean-Yves,
    J’ai lu avec attention vos deux chroniques sur les alternatives à la ménopause. Mais bon, vous nous avez oubliées… nous, les femmes atteintes d’un cancer du sein hormono-dépendant. Un petit volet sur la question aurait été apprécié. Après avoir essayé une panoplie de divers produits et techniques­ tels acupuncture, produits naturels, produits pharmaceutiques incluant les anti-dépresseurs, j’ai finalement trouvé un spécialiste qui m’a prescrit du “teva-clonidine”, la seule recette qui a eu un quelconque effet, en fait les maudites bouffées de chaleur sont réduites de près de 80 %. Parlez-nous des ressources pour les femmes atteintes d’un cancer hormono-dépendant.

    1. Bonjour France,
      Vous avez raison, j’ai omis par manque de temps et d’espace.
      L’actée représente un choix, mais dans votre cas particulier, les produits naturels, actée incluse, ne sont pas d’une efficacité miraculeuse.
      Si vous relisez l’article 1ère partie, vous verrez que je mentionne la clonidine. Je ne spécifie pas de marque en particulier. Vous utilisez celle de Teva, mais c’est de la clonidine quand même.
      Santé!

      1. Bonjour Jean-Yves,
        Je suis contente que France ait souleve la question. Je me demandais justement si apres un cancer du sein hormono- dependant, la prise de macagen est conseille. Est-ce que ce produit agi sur les hormones?
        Merci.

        1. Bonjour Sarae,
          Je ne sais pas si le Maca est documenté pour contenir beaucoup de phytoestrogènes, mais je sais que les phytoestrogènes, malgré une controverse importante, ne sont pas contrindiquées après un cancer hormonodépendant.
          Santé!

  16. Bonjour Jean-Yves,

    J’ai habituellement un examen général avec prise de sang et test d’urine aux deux ans avec mon médecin de famille. Lors de mon dernier examen complet ( octobre 2011 ), je lui ai demandé s’il pouvait me faire passer le test sanguin 25(OH)D
    hydroxycholécalciférol, afin de vérifier mon taux sanguin de vitamine D en nmol/l.

    C’était la première fois que je le lui demandais.Il m’a refusé catégoriquement, prétextant que je suis trop jeune(49 ans!) et en bonne santé pour ça, que je n’avais pas besoin de le faire vérifier. Il a également ajouté que ce test s’adresse plus particulièrement aux femmes ménopausées, plus âgées et surtout ostéoporosées.

    Mon avis est que cela leur occasionne un surcroît de travail et qu’ils ont peut-être peur également par le fait même, que de plus en plus de gens abusent des prises de sang, et que cela coûte ainsi plus cher à notre système de santé, déjà surtaxé bcp
    (tâches à accomplir aussi!).

    Peut-être également,est-ce de l’ignorance, pure et simple …. ! ?

    Selon vous, existe-t-il des laboratoires privés ou autres endroits, où il me serait possible de demander ce test de contrôle sanguin de 25 (OH) D ? Et si oui, êtes-vous au courant des coûts à débourser pour une telle prise de sang ? Devrais-je repasser ce test 25(OH)D à tous les 3-4 mois ? Je demeure près de Drummondville.

    Merci à l’avance pour les informations! Continuez votre excellent travail et félicitations encore pour votre site web fort intéressant et très éducatif aussi!

    1. Bonjour Daniel,
      Je crois que laboratoire Biron fait ces tests. Vérifiez auprès des labos privés. Il y a aussi directement sur le site grassroot health: vous pouvez faire venir un test.
      Concernant le refus de votre MD, vous avez probablement raison, il ne veut pas le faire probablement parce qu’il ne sait pas. De plus, même avec une prescription, il se peut que l’hôpital refuse. C’est ce qui m’est arrivé. Le labo a tout fait sauf ce test. Sans aucune explication.
      Curieux comme réaction surtout lorsqu’on lit les avantages d’avoir un taux de vitamine D élevé.
      Santé!

  17. Bonjour Jean-Yves,
    Merci de partager toutes vos connaissances, c’est toujours intéressant de vous lire.
    J’ai subi une chimiothérapie qui a provoqué la ménopause; selon vous, quelles plantes ou PSN pourraient aider à régulariser mon cycle menstruel?
    Merci à l’avance,
    Annick

    1. Bonjour Annick,
      Vous voulez régulariser votre cycle et vous me dites que vous avez une ménopause ? C’est incompatible. La ménopause implique une disparition du cycle menstruel. Dans votre cas, une consultation s’impose avec un professionnel compétent.
      Santé!

      1. Bonjour Jean-Yves,
        La chimiothérapie que j’ai reçue provoque souvent la ménopause, parfois c’est temporaire, parfois c’est permanent.
        Je tente donc de retrouver mon cycle menstruel, avec l’aide des plantes qui le régularisent.

        1. Bonjour Annick,
          La meilleure plante serait le gattilier (Vitex agnus castus). Mais dans votre cas, il serait préférable d’avoir une consultation avec un(e) herboriste compétent(e) pour avoir un protocole individualisé.
          Santé!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*