Question maintes fois posée. Les sources Internet, comme d’habitude, abondent de contradictions. Alors, voici la réponse de votre apothicaire qui, je l’espère, devrait clore le débat. Hmm… Il me semble avoir déjà lu ça quelque part… 🙂

La glucosamine est une molécule qui sert de bloc de construction pour les tendons, les ligaments, le cartilage, le liquide synovial (articulaire), les vaisseaux sanguins, les valves cardiaques et les muqueuses. La popularité des suppléments de glucosamine grandit auprès des professionnels de la santé et de la population en général pour leur usage dans les problèmes articulaires comme l’arthrose ou ostéoarthrite. Par contre, plusieurs professionnels hésitent à recommander la glucosamine à cause d’une interférence possible avec le diabète et son traitement.

Les autorités ne s’entendent pas. Certains affirment que la glucosamine augmente la résistance à l’insuline (diminution de la sensibilité des récepteurs à l’insuline) et aggrave le diabète. D’autres soutiennent, au contraire, que la glucosamine pourrait améliorer le contrôle de la glycémie (taux de sucre dans le sang).

D’où vient cette controverse?

Deux faits portent facilement à confusion. D’abord, la glucosamine est une molécule qui, comme son nom le dit, contient du glucose associé à une amine (dans le corps, cette dernière provient de l’acide aminé glutamine). Le glucose est un sucre, et tout le monde sait que les sucres ne sont pas recommandés pour les diabétiques! Ce qu’il faut savoir, c’est que la glucosamine ne peut pas être scindée en ses deux constituants par l’organisme. Elle est utilisée ou éliminée toute entière. Aucune molécule de glucose ne s’échappe donc de la glucosamine pour faire augmenter les taux sanguins de sucre.

La deuxième source de confusion vient des études in vivo sur la résistance à l’insuline. Dans ces études, on a soumis des animaux à une injection continue (perfusion) de glucosamine dans le sang qui permet de simuler la résistance à l’insuline (taux sanguins d’insuline et de glucose plus élevés). À l’arrêt de la perfusion de glucosamine, les taux d’insuline et de glucose retombent à la normale. Il est clair qu’une perfusion de glucosamine à haute dose interfère avec le diabète et la mesure de la glycémie. Cependant, les résultats d’une perfusion à haute dose chez des animaux ne peuvent aucunement être comparés à la prise orale chez des humains. D’ailleurs, qui prendrait environ 30540 mg de glucosamine par jour? C’est pourtant ce que devrait consommer une personne de 70 kg pour que la dose soit équivalente à celle donnée en perfusion aux animaux en laboratoire (435mg/kg/jour).

Évaluation du contrôle du diabète

En 2003, une étude a évalué les effets de la glucosamine sur le contrôle de la glycémie de patients souffrant de diabète type 2.(1) Les chercheurs n’ont constaté aucun changement cliniquement significatif du métabolisme du glucose chez ces patients.

Les substances qui servent à évaluer le contrôle du diabète sont des métabolites glycosylés (ex: hémoglobine glycosyléeHbA1c). Ces molécules, normalement absentes chez l’individu sain, apparaissent lorsque la glycémie demeure trop élevée pendant quelque temps. Les taux sanguins de ces substances indiquent donc le niveau de contrôle du diabète. Après 90 jours de prise de glucosamine, les chercheurs n’ont noté aucune augmentation significative des taux de métabolites glycosylés. Ils concluent donc que la glucosamine n’aggrave pas le diabète. Toutefois, par prudence, ils recommandent à tout patient atteint de diabète qui commence à prendre de la glucosamine de surveiller de près sa glycémie.

La glucosamine pourrait améliorer le contrôle du diabète

En novembre 1999, avant la publication des résultats de leur étude, les collaborateurs du Dr JY Reginster, auteur des études les plus importantes sur la glucosamine (2), ont soutenu dans une lettre au journal The Lancet(3) que la glucosamine n’augmente pas la résistance à l’insuline. Plutôt que de se détériorer, le contrôle de la glycémie chez les patients diabétiques ayant participé à l’étude semble s’être amélioré. La glycémie à jeun de ces patients avait tendance à se normaliser. Donc, lors d’un usage oral (par opposition à une perfusion), la glucosamine n’aurait pas d’influence négative sur le diabète et pourrait même avoir un effet positif.

Mesure de la glycémie

Même si la glucosamine n’affecte pas le diabète, un diabétique qui désire utiliser la glucosamine doit quand même être prudent. On présume que certains appareils de lecture de la glycémie (glucomètres) pourraient être trompés par la présence de glucosamine et produire des résultats de lecture faussement élevés appelés faux positifs. On base souvent cette supposition sur l’exemple de la vitamine C à haute dose que l’appareil de mesure peut effectivement confondre avec du sucre, mais qui n’affecte ni la glycémie, ni la maladie. Certains fabricants de glucomètres ont d’ailleurs commencé à annoncer que leur appareil n’était pas sujet aux faux positifs causés par la prise de glucosamine. (Je n’ai pas encore trouvé d’information valable sur ce point pour permettre une comparaison des différents appareils.)

Évidemment, toute fausse lecture peut affecter le suivi de la maladie. Comme cette notion n’est pas claire, on suggère à chaque patient de vérifier avec son propre appareil si la lecture de la glycémie est affectée.

Conclusion

Les études récentes ne supportent pas la thèse que la glucosamine interfère avec le contrôle du diabète. La seule mise en garde concerne l’influence potentielle de la glucosamine sur certains tests de mesure de la glycémie.

Références:

1.Scroggie DA, Albright A, Harris MD. The effect of glucosamine-chondroitin supplementation on glycosylated hemoglobin levels in patients with type 2 diabetes mellitus. Arch Intern Med 2003;163:1587-90.

2.Reginster JY, Deroisy R, Rovati LC et al. Long-term effects of glucosamine sulphate on osteoarthritis progression: a randomised, placebo-controlled clinical trial. Lancet 2001 Jan 27;357(9252):251-6.

3.Rovati LC, Annefeld M, Giacovelli G et al. Glucosamine in osteoarthritis (Letter). Lancet 1999;354(9190).

4.Echard BW, Talpur NA, Funk KA et al. Effects of oral glucosamine and chondroitin sulfate alone or in combination on the metabolism of SHR and SD rats. Mol Cell Biochem 2001;225:85-91.

5.Tannis AJ, Barban JB, Conquer JA. Effect of glucosamine supplementation on fasting and non-fasting plasma glucose and serum insulin concentrations in healthy individuals. Osteoarthritis Cartilage (2004) 12, 506–511.

 

31 commentaires

  1. Merci d’avoir pris le temps de discuter de cela, j’en suis profondément convaincu et adore en apprendre davantage sur ce sujet. Si possible, au fur et à mesure que vous gagnerez en expertise, pourriez-vous mettre à jour votre blog avec des informations supplémentaires? C’est extrêmement utile pour moi

    1. Bonjour nicole
      J’ai délaissé un peu trop le blogue par manque de temps. Je vais mettre occasionnellement des textes complémentaires. Avez-vous des suggestions ?
      Santé!

      1. Bonjour Jean-Yves,

        et peut on faire la même conclusion pour un chat diabétique de 5KG? je vois mon matou se trainer avec ses rhumatismes et si je pouvais le soulager avec du cosequin chat qui contient 29% de glucosamine soit 125 mg sur 427 mg de poids par gélule, je serais bien soulagée pour lui. J’ai déjà demandé à mon véto qui n’a pas su me répondre ni pris le temps de chercher, peut être n’a t’il aucune curiosité intellectuelle. Et moi, je ne sais pas où trouver une info fiable. Alors si vous pouvez m’aider et me répondre, je vous en remercie d’avance.

        1. Bonjour Ghislaine
          Je sais que la glucosamine est très utilisée chez le chien mais je ne sais pas à propos du chat. Par contre, je sais que la glucosamine n’agira pas sur le diabète.
          Santé!

    2. Pour les palais sucrés,
      La feuille de stevia est l’idéal, donne un petit goût de réglisse qui n’est pas désagréable (on s’habitue) . Elle est sans danger
      2 types de miels que l’on peut prescrire aux diabétiques en petite quantité évidemment, les miels d’acacias et de châtaigniers.
      Sirop de yacon, un sucre naturel sans sucre
      😉

      1. Bonjour Gina
        Le miel reste un sucre. Il goute plus que le le cure blanc, donc on a tendance à en mettre moins. Mais si la glycémie (résistance à l’insuline et diabète) est le problème, alors il faut penser à couper tous les sucres.
        Santé!

        1. Bonjour Jean-Yves ,
          Oui, je sais, j’ai lu ça quelque part que les miels d’acacias et de châtaigniers sont moins sucrés. Mais comme vous dites, alors, mieux éviter ;(
          En regardant “Top Chef ” une émission culinaire, j’ai appris que le ‘poivre long’, est un poivre sucré 😉 On peu essayer dans le yaourt, vous me direz quoi, après vous … 😉 Bon week-end
          Gina 😉

          1. Merci Gina
            Je ne savais pas. Pourquoi pas. D’ailleurs, l’utilisation des épices en quantité permet souvent de diminuer les autres sources de saveurs comme le sucre. Simplement parce que des bonnes épices … ça goute bon 🙂 (Sans parler de leurs effets santé !)
            Santé!

  2. Bonjour,
    Je suis nouveau sur votre site et aimerai un avis.
    Je suis diabétique et sujet à des hyperglycémies, entre 250 et 580.
    Je dois prendre de la glucosamine (Biocondil + NC2) pour calmer mes douleurs d’articulations.
    Ce traitement est à long terme.
    Vu le chiffre fou de ma glycémie, y aurait-il danger à cumuler ce produit avec de l’insuline ?
    Merci

    1. Bonjour Patrack
      La glucosamine n’interfère pas avec la glycémie ni le diabète. (pas plus que la chondroïtine et la vitamine C dans ce produit)
      Par contre, à choisir, préférez un sulfate de glucosamine plutôt qu’un chlorure comme dans ce produit. Le sulfate est plus efficace.
      Santé!

    1. Bonjour Gina
      Je ne suis pas sûr que la glucosamine soit responsable de la prise de poids. Par contre, prédiabétique (résistance à l’Insuline), certainement.
      Pour vous faciliter la vie, pensez à couper les aliments riches en glucides (sucrés, féculents) et augmentez les aliments gras. Allez lire le site : http://plumette-la-gourmande-lchf3.webnode.fr
      Vous y trouverez de bonnes informations.
      Santé!

  3. Bonjour .je viens rajouter mon petit com.J ai 78 ans et bien sûr des problemes d arthrose , apres une radio pas besoin d opération pour l instant , mais douleurs dans les genoux assez gênante , j ai un diabète de type 2 .Je prends deux galvus par jour .Le. Matin il m arrive d avoir un taux de 1.45 et le soir je suis souvent en hypo.mn taux glicque est de 6,5-7,00 ….je prends Artronat , trois par jour qui me soulage énormément …puis-je continuer sans problemes..??? Avec tous mes remerciements pour votre reponse .A.Moreau

    1. Bonjour Arlette
      La première chose est de regarder ce que vous manger pour normaliser votre glycémie et éviter les yoyos. Autrement, je ne vois pas de problème avec le artronat
      Santé!

  4. la glucosamine végétarienne qui provient du maïs fermenté risque -t-elle d’avoir une incidence sur l’insuline en rapport avec la glucosamine provenant des crustacés?

  5. C’est intéressant mais étant infirmière, je constate dernièrement qu’un de mes patients qui a commencé la glucosamine et bien sa glycémie diminue au point tel qu’il a cessé son insuline humulin R car il tombait en hypo et ce depuis la prise de glucosamine il y a deux semaines et n’a fait aucun autre changement…alors je ne sais plus quoi penser. C’est également arriver à un ami….

    1. Bonjour Caroline
      Si je vous lis bien, votre patient a vu sa glycémie s’améliorer après la prise de glucosamine au point d’arrêter son insuline ? C’est la première fois que j’entends ça. Sur le site Glucosamine.com que vous citez, on affirme l’inverse basé sur des études in vivo. Ces études montrent que chez l’animal à très haute dose en perfusion intraveineuses, on peut aggraver la résistance à l’insuline. C’est exactement ce que j’explique dans l’article. Ces effets ne sont pas reproductibles chez l’humain. D’ailleurs, les études à long terme montrent une tendance à l’amélioration de la glycémie sur la durée des études 3 ans. Bref, les cas que vous me rapportez me surprennent. Mais, je préfère croire vos patients plutôt qu’une statistique… même si je ne comprends pas.
      Santé!

  6. Advenant qu’une personne souffre de sténose lombaire et douleurs aigues dû à une sciatique, qu’elle ait de l’arthrose, un diabète de type 2, souffre de polyglobulie et doit prendre du Coumadin, est-il possible avec un bon suivi de l’INR d’envisager l’utilisation de la glucosamine et de la chondroïtine? Si oui, quel glucomètre évite d’avoir des faux positifs?

    Sur le site de l’AQDC il est mentionné: “Certains experts recommandent la glucosamine et la chondroïtine pour l’arthrose, qui peut contribuer à la sténose spinale. Il y a cependant moins de preuves scientifiques pour ces agents que pour certains autres médicaments. La preuve actuelle semble suggérer qu’à long terme (plusieurs mois), certaines personnes sont soulagées.”

    Sur le site de Passeport Santé, vous sembliez croire que, les résultats d’une étude sur 662 patients prenant de la glucosamine et de la chondroïtine pourraient avoir été faussée, si les patients ayant reçu le placebo avaient pris d’autres produits pour soulager leur douleur.

    1. Bonjour Christiane
      il est vrai que la chondroïtine peut contenir une protéine qui peut avoir un effet anticoagulant.Il y a donc une interaction possible avec le coumadin. Par contre, il n’y a pas d’interaction avec les glycémie, les lecteurs, le diabète, ni les médicaments pour le traiter. J’aurais besoin de savoir de quelle étude vous parlez. Si c’est l’étude GATE, alors, je en suis pas convaincu que dans la conception de l’étude il n’y a pas de vices de formes. Par exemple, le nombre de prise par jour de médicaments, le % de soulagement nécessaire pour être inclus.
      À cause de votre coumadin, je commencerais pas autre chose que la chondroïtine. Pourquoi ne pas essayer l’extrait de membrane de coquille d’oeuf. Demandez dans un magasin de PSN. À part l’allergie au oeuf, le produit est sécuritaire.
      Santé!

  7. J’ai pris glucosamine durant 4jours et mon niveau de glucose est passé de6.5 à jeun à7.8 ou 8.0 j’aimerai savoir quel glucomètre utilisé pour que mon test ne soit pas faussé,. Actuellement j’utilise onetouch Ultra.
    Merci

  8. bien là, si c’est pas clair avec ça, ça ne le sera jamais
    merci pour vos précisions M Dionne
    continuez votre excellent travail

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*