Des chercheurs d’Israël viennent de publier une étude clinique vraiment intéressante à propos d’une technique simple qui offre un soulagement durable pour les personnes souffrant de fibromyalgie: l’oxygénothérapie hyperbare (voir http://www.hscm.ca/soins-et-services/les-soins-et-services-medicaux-chirurgicaux-psychiatriques-et-professionnels/h/hyperbare-medecine/)

Qu’est-ce que l’oxygénothérapie hyperbare?

Thérapie hyperbare, nouvel espoir pour la fibromyalgieEn bref, cette thérapie consiste à soumettre la personne à une pression élevée (multiple de la pression atmosphérique) et à une concentration d’oxygène élevée. Pour ce faire, on la fait pénétrer dans un caisson (pièce ou tube avec un sas étanche) dans lequel on fait graduellement augmenter la pression et le pourcentage d’oxygène. Ces caissons sont très utilisés pour traiter la maladie de décompression (dite maladie des caissons) qui affecte les plongeurs en eau profonde qui remontent trop vite vers la surface (http://www.asc-csa.gc.ca/fra/sciences/mso/decomp.asp).

Et la fibromyalgie?

Depuis quelques années, l’intérêt pour cette technique s’étend au traitement des douleurs chroniques.(1) Déjà en 2004, des chercheurs postulaient l’intérêt de l’oxygénothérapie hyperbare pour la fibromyalgie. En effet, une première étude pilote effectuée en 2004 montre une réduction de la douleur chez les fibromyalgiques.(2)

La dernière étude sur le sujet a été effectuée chez 60 femmes souffrant de fibromyalgie cliniquement diagnostiquée depuis au moins 2 ans. Elles ont reçu 40 sessions de 90 minutes (5 fois par semaine durant 8 semaines) à 100% d’oxygène et à une pression de 2 atmosphères. Cette étude n’a pas été conduite contre placébo puisqu’il est impossible de simuler une augmentation de pression sans réellement hausser la pression. Même une augmentation de pression seule (sans ajout d’oxygène) ne constitue pas un bon placébo puisqu’elle a pour effet d’élever naturellement le taux d’oxygène dans le sang. Les chercheurs ont donc opté pour une approche croisée dans laquelle la moitié des participantes reçoivent le traitement et l’autre ne reçoit rien, puis les groupes sont intervertis (le premier groupe traitement ne reçoit rien et celui qui n’avait pas reçu la thérapie la reçoit). En plus de l’évolution clinique (sensibilité / douleur aux 18 points diagnostic), les chercheurs ont évalué l’activité cérébrale à l’aide d’une tomographie par émission photonique (SPECT: Single photon emission computed tomography).

Des résultats éloquents

Les effets sur la douleur associée à la fibromyalgie ont été majeurs : (3)

  • Avant le traitement, les participantes avaient en moyenne 17 points de douleur sur 18. Après le traitement, ce nombre a chuté à 8,87 points en moyenne dans le premier groupe et à 5,35 points dans le second.
  • Les résultats à un test nommé dolorimètre (mesure de la pression nécessaire pour causer la douleur) ont changé significativement. Dans le premier groupe, la pression nécessaire pour causer une douleur, qui était de 0,55kg avant le traitement, est passé à 1,65kg après le traitement. Dans le second groupe, la pression est passée de 0,58 à 1,86kg.
  • À l’aide de la tomographie, les chercheurs ont aussi pu constater un impact très significatif sur le cerveau dans la majorité des paramètres évalués.
  • Finalement, les patientes ont vu leur consommation de médicaments pour la douleur diminuer de façon très significative.

Les chercheurs ont relevé quelques effets secondaires. Certaines patientes ont souffert de claustrophobie durant les séances. Des étourdissements ont aussi été rapportés chez 5 patientes. Pour 14 d’entre elles, durant les 10 à 20 premières séances, la douleur s’est accrue pour ensuite diminuer.

Cette percée pour le traitement de la fibromyalgie est très encourageante. Il ne reste qu’à rendre cette technique disponible à un plus grand nombre.

Consultez aussi: https://www.jydionne.com/soulager-la-fibromyalgie/ et https://www.jydionne.com/les-tests-sont-negatifs-vous-netes-pas-malade/

Santé!

Références:

  1. Sutherland AM, Clarke HA, Katz J, Katznelson R. Hyperbaric Oxygen Therapy: A New Treatment for Chronic Pain? Pain Pract. 2015 May 19. doi: 10.1111/papr.12312. [Epub ahead of print] PubMed PMID: 25988526. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25988526
  2. Yildiz S, Kiralp MZ, Akin A, Keskin I, Ay H, Dursun H, Cimsit M. A new treatment modality for fibromyalgia syndrome: hyperbaric oxygen therapy. J Int Med Res. 2004 May-Jun;32(3):263-7. PubMed PMID: 15174219. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15174219
  3. Efrati S, Golan H, Bechor Y, Faran Y, Daphna-Tekoah S, Sekler G, Fishlev G, Ablin JN, Bergan J, Volkov O, Friedman M, Ben-Jacob E, Buskila D. Hyperbaric oxygen therapy can diminish fibromyalgia syndrome–prospective clinical trial. PLoS One. 2015 May 26;10(5):e0127012. doi: 10.1371/journal.pone.0127012. eCollection 2015. PubMed PMID: 26010952; PubMed Central PMCID: PMC4444341. http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0127012

11 commentaires

  1. Bonjour,

    Je suis fibromyalgique depuis 17 ans, je commence un traitement par caisson hyperbare en octobre au CHU de Nice.

    Mon neurologue ne m’en avait jamais parlé, mais en lisant un article sur internet, j’ai eu envie d’envoyer un mail au CHU pour savoir si le médecin pouvait me prendre en traitement.

    Après un rapide entretien, il a décidé de m’accepter dans le protocole (la fibromyalgie n’y rentre pas pour l’instant en France).

    Je conseille à tous les malades de se rapprocher du CHU le plus proche de chez eux pour tenter l’aventure, ça ne pourra pas être pire de toute façon !

    Bon courage à tous !

    1. Bonjour David,
      Pourriez vous m’indiquer à qui vous avez écrit à Nice?
      Comment se passent vos séances: combien de fois par semaine/ par mois, pendant combien de temps?
      Ressentez vous des effets positifs?
      En esperant que vous verrez mon message et pourrez répondre à mes questions,
      Bien cordialement,

      Adeline Lacroix

    2. Bonjour DAVID
      Comment as tu fais pour la prise en charge de ce protocole de soins au près de la CPAM
      Merci
      J’espère que tout va bien et que les séances de caissons te sont efficaces
      Nathalie
      0699681510
      j’habite à la Croix Valmer dans le Var

  2. Bonjour,
    C’est une bien bonne nouvelle ,cependant quand sera t’elle appliquée en
    France?
    Hélas ,on a mis des décennies pour la diagnostiquer, on nous a pris pour des fous ,des simulateurs ,ou vous somatisez madame me disait mon médecin pendant 36 ans!
    Alors,je n’ai guère d’espoir d’en bénéficier un jour!
    La France est encore en voie de développement…. :-\ :-\
    Bien cordialement

    1. Bonjour Françoise
      selon l’endroit où vous vivez, il existe de tels caissons utilisés pour les plongeurs. Renseignez-vous. Vous ne risquez rien.
      Santé!

  3. Bonjour à tous,
    je n’ai pas d’avis sur cette technique. Mais, je peux informer de l’approche du Dr Gérard Dieuzaide, auteur du livre: “Libérez-vous de ces matières parasites”avec notamment le témoignage d’une femme fibromyalgique guérie, dans le film de Jean-Yves Billien: “Les sacrifiés des ondes”. Le livre comporte un DVD qui permet de faire les premiers tests. Ensuite, c’est un peu plus pointu. Quand on est “sensible”, différents matériaux peuvent devenir “agresseurs”, cela varie d’une personne à l’autre. Ces matériaux peuvent être métalliques, ou non ! J’ai eu ainsi à changer une monture de lunettes dont un certain type de titane ne me correspondait pas. Il s’agit d’une problématique de fréquence des matériaux. Les colorants de certains vêtements me posent aussi problème, provoquant notamment des maux de tête.
    Bon courage à tous les malades.

    1. Merci Alain pour ce témoignage
      Vous avez raison. Les “maladies étranges” https://www.jydionne.com/les-tests-sont-negatifs-vous-netes-pas-malade/ sont toutes reliées. Le corps réagit à différentes substances, différents champs magnétiques ou perturbations de ceux-ci. La science actuelle n’est pas rendue à reconnaitre ni même à mesurer l’ampleur de tout ça. Il faut beaucoup de courage et de ténacité pour trouver sa solution, sa sortie.
      Santé!

  4. Bonjour monsieur Jean-Yves,
    L’amie de monsieur Jacques Cardinal … c’est moi … qui travaille au Centre des femmes du Plateau Mont-Royal et qui a réussi à vous convaincre de venir offrir 2 belles conférences chez nous !!! – Le monde est petit. Et oui, c’est moi qui souffre de fibromyalgie … je dois marcher avec une canne lorsque je marche plus de 5 minutes … Idéalement, je devrais marcher avec 2 cannes !! – Merci pour ce texte sur l’oxygénothérapie … Je serais ultra claustrophobe … 🙁
    À bientôt … à l’automne
    Carmelle

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*