• Recherche

La plupart des personnes qui souffrent de fibromyalgie (majoritairement des femmes) se font offrir des antidépresseurs pour soulager leurs souffrances.(1) Ces médicaments sont certes utiles pour réduire la douleur et améliorer la qualité de vie de plusieurs, mais leurs effets secondaires ne sont pas négligeables. De plus, les antidépresseurs n’ont aucun impact sur la ou les causes de la fibromyalgie. Ils ne règlent aucunement le problème.

Je n’ai pas non plus de solution miracle à vous proposer, mais certaines substances peuvent avoir un effet, positif ou négatif, sur cette condition. J’ai d’ailleurs déjà parlé du lien entre la fibromyalgie et l’aspartame dans Prudence avec l’aspartame!

Bien entendu, l’approche de traitement d’une maladie aussi complexe et nébuleuse que la fibromyalgie doit être inclusive, créative et surtout s’intéresser aux différentes méthodes dites holistiques. Une telle approche de traitement ne peut certainement pas être résumée dans un blogue, mais je vous parlerai aujourd’hui d’une substance dont le lien avec la fibromyalgie a fait l’objet de plusieurs publications dans les 15 dernières années: la vitamine D.

Fibromyalgie et carence en vitamine D

On sait depuis quelques années que la fibromyalgie est associée à une carence en vitamine D.(2) D’ailleurs, la dépression elle-même (qui est aussi associée à la fibromyalgie) est souvent liée à une carence en vitamine D.(2) L’étude citée ici rapporte que 69,3% des patientes souffrant de fibromyalgie ont un taux de vitamine D inférieur à 50nmol/l (le taux considéré correct par Santé Canada). Par contre, le consensus des experts s’entend sur un taux minimal de 75nmol/l. Les auteurs n’ont malheureusement pas indiqué le pourcentage de patientes qui avaient un taux inférieur à ce seuil. S’ils l’avaient fait, peut-être alors que la totalité des patientes aurait présenté une carence, qui sait?

Tester ou ne pas tester

Les auteurs d’une revue de documentation concluent qu’il n’y a pas assez de données pour valider la demande de test de taux sanguins de vitamine D et les couts impliqués.(3) Ici, comme dans bien des domaines liés aux nutriments et autres produits d’origine naturelle, il y a un manque de données probantes, et ce pour 2 raisons très simples :

  1. le taux sanguin minimal utilisé dans la majorité des études qui ont tenté d’évaluer le lien entre la carence en vitamine D et la fibromyalgie était de 50nmol/l (20ng/ml), ce qui est trop bas pour permettre de tirer des conclusions;
  2. trop peu d’études se sont intéressées à ce lien.

Par contre, la vitamine D étant tellement sécuritaire, pourquoi ne pas simplement en donner à toutes les personnes souffrant de fibromyalgie sans leur faire passer de test?

Effet des suppléments de vitamine D

Deux études provenant d’Arabie Saoudite (où la majorité des femmes sont voilées ou habillées en long à l’année) ont évalué l’effet de la vitamine D chez des femmes souffrant de fibromyalgie. Dans la première, 61 participantes sur 100 avaient une carence en vitamine D confirmée. Elles ont reçu 50000 UI de vitamine D2 par semaine jusqu’à ce que leur taux sanguin atteigne 125nmol/l. Dès que leur taux a atteint 75nmol/l, 42 d’entre elles ont vu leurs symptômes commencer à s’améliorer. À des taux supérieurs ou égaux à 125nmol/l, plus de femmes ont constaté une amélioration ET l’amélioration a été plus considérable.(4) L’auteur ne nous dévoile cependant pas les statistiques pour supporter son affirmation.

Dans la seconde étude, les participantes avaient toutes une carence très importante en vitamine D (12nmol/l +/- 3,4). Elles ont reçu soit 50000 UI de vitamine D3 orale par semaine durant 8 semaines, soit 600000 UI en injection, une seule fois. Toutes les patientes ont eu une amélioration significative et notable de leurs symptômes.(5)

Plus près de nous, une petite étude publiée en février 2014 dans la revue Pain (Douleur, en français) montre que la vitamine D est utile, peu couteuse et sécuritaire pour aider les personnes souffrant de fibromyalgie. Dans cette étude, le taux sanguin de référence choisi a été de 80nmol/l (32ng/ml). 30 femmes ayant un taux en deçà de ce dernier ont été divisées en 2 groupes : traitement et placebo. Les participantes du groupe traitement (GT) ont reçu une dose de 1200 ou de 2400 UI par jour durant 20 semaines dans le but d’augmenter leur taux sanguin entre 80 et 120nmol/l. Dans le GT, on a noté une amélioration significative des symptômes de fibromyalgie, des symptômes de dépression (échelle Hamilton) et de la qualité de vie en général.(6) Les auteurs concluent donc que la vitamine D est un outil valable et économique pour aider ces patientes.

En bref

La carence en vitamine D fait probablement partie des diverses causes de la fibromyalgie. Si vous êtes atteints de cette condition, un supplément de vitamine D peut possiblement améliorer votre sort. Ce n’est pas certain, mais qu’avez-vous à perdre à essayer?

 

Références:

  1. Häuser W, Urrútia G, Tort S, Uçeyler N, Walitt B. Serotonin and noradrenaline  reuptake inhibitors (SNRIs) for fibromyalgia syndrome. Cochrane Database Syst Rev. 2013 Jan 31;1:CD010292. doi: 10.1002/14651858.CD010292. Review. PubMed PMID: 23440848.
  2. Armstrong DJ, Meenagh GK, Bickle I, Lee AS, Curran ES, Finch MB. Vitamin D deficiency is associated with anxiety and depression in fibromyalgia. Clin Rheumatol. 2007 Apr;26(4):551-4. PubMed PMID: 16850115.
  3. Daniel D, Pirotta MV. Fibromyalgia–should we be testing and treating for vitamin D deficiency? Aust Fam Physician. 2011 Sep;40(9):712-6. Review. PubMed PMID: 21894281.
  4. Matthana MH. The relation between vitamin D deficiency and fibromyalgia syndrome in women. Saudi Med J. 2011 Sep;32(9):925-9. PubMed PMID: 21894355.
  5. Abokrysha NT. Vitamin D deficiency in women with fibromyalgia in Saudi Arabia. Pain Med. 2012 Mar;13(3):452-8. doi: 10.1111/j.1526-4637.2011.01304.x. PubMed PMID: 22221390.
  6. Wepner F, Scheuer R, Schuetz-Wieser B, Machacek P, Pieler-Bruha E, Cross HS, Hahne J, Friedrich M. Effects of vitamin D on patients with fibromyalgia syndrome: a randomized placebo-controlled trial. Pain. 2014 Feb;155(2):261-8. doi: 10.1016/j.pain.2013.10.002. PubMed PMID: 24438771.

Photo : Steve Evans from Bangalore, India

46 commentaires

  1. Bonjour Jean-Yves,

    Dans cet article ci-bas, il y est entr’autres choses mentionnées ( vers environ un peu plus bas que le milieu de la page ) :

    http://www.yvescassard.com/Vitamine-D-naturelle.html

    La consommation excessive de laitages entraîne une carence en vitamine D. En effet, l’excès de calcium peut bloquer la transformation de la vitamine D dans sa forme active au niveau des reins.
    De même, les personnes qui n’absorbent ou ne fixent pas le magnésium sont souvent carencées en vitamine D.


    La vitamine D assure la balance entre calcium et magnésium. Quand il y a une carence en magnésium, trop de calcium passe dans la cellule, ce qui aboutit à une hyperactivité, mais aussi à des spasmes des vaisseaux sanguins et de l’hypertension.

    Les produits laitiers contiennent une hormone de croissance naturelle, l’IGF 1, qui en excès, favorise le développement de certaines tumeurs. 
L’IGK 1 est un antagoniste de la vitamine D, et vice-versa.
 Dans son livre « Lait, mensonge et propagande » Thierry Souccar cite 70 études sur le lien entre IGF et cancer.

    J’ai trouvé quelques points intéressants, pour ne pas écrire pertinents, dans cet article. Voilà pourquoi j’ai tenu à vous en faire part. J’ai longtemps eu des doutes au sujet que de consommer un peu trop de calcium pouvait abaisser nos réserves de vitamine D. Serait-ce là, un début de piste de solution trouvée ……. ! ? Qu’en pensez-vous ?

    Après tout, la saison de synthèse de la précieuse vitamine D est tellement écourtée au Canada, que ce soit à cause du temps nuageux, des températures insuffisamment chaudes, ou de l’angle des rayons UVB nous pénétrant, pourquoi devrait-on alors s’en priver ?

    Et ah oui en passant, dans l’article

    http://www.topsante.com/beaute-et-soins/solaire-bronzage/protection-solaire/trop-de-soleil-bloque-la-production-de-vitamine-d-610750

    Est-ce également la raison principale pour laquelle, certains surfeurs hawaïens ont tout de même ( malgré leur exposition solaire quotidienne élevée ), des taux très moyens de vitamine D ? J’avais même déjà lu qu’ils pouvaient eux pareillement, avoir des carences en vitamine D ( tel même des californiens et des floridiens ! ).

    C’est vraiment le monde à l’envers, sachant que vitamine D = soleil ! Je ne comprends pas pourquoi ! Pourtant, on est loin ici, de la problématique des femmes musulmanes voilées au Moyen Orient ! Serait-ce donc relié, en majeure partie, aux types de pigmentations de l’épiderme ? Pourriez-vous éclairer ma lanterne à ce sujet ?

    Merci encore pour toutes vos réponses et explications !

    Bonne Journée Santé !

  2. bonjour 🙂

    j’ai une petite question svp bien. j’ai 41 ans, une hypothyroide traitée avec L-thyroxine 50 et 1 tir stim (complement alimentaire pour la stimuler) par jour à jeun, j’ai une intolerance au lactose et gluten, que j’essaie d’eviter au tant que possible. je suis en deficit de vitamine d depuis toujours, je me suis supplémentée depuis des années avec divers complements en vit d (comme bio d-mulsion et d’autres) sans succès. mon docteur me dit que je ne la metabolise pas qu’il me manque qqch (un enzyme au niveau du rein) et que dedrogyl soit une solution à mon probleme. j’aimerais eviter dedrogyl car ce n’est pas de la vitamine D3 naturelle.C’est un dérivé.

    j’ai lu ceci :
    La vitamine D3 pour être active doit subir deux transformations après avoir été produite dans la peau sous l’action des rayons du soleil ou ingérée par la bouche: premièrement une hydroxylation sur son 25ème carbone dans le foie puis une hydroxylation sur son premier carbone au niveau des reins.
    C’est-à-dire:

    cholecalciférol (vitamine D3/soleil, alimentation/suppléments) => calcifédiol (25(OH)vitamine D3/médicament: dédrogyl) => dihydroxycholécalciférol (1,25(OH)2vitamine D3/médicaments) = forme très active.

    Cette conversion est régulée par le foie principalement, en fonction de la quantité de vitamine D présente. La régulation du rein est faible. C’est pourquoi le Dédrogyl présente une dangerosité: l’absorption massive de Dédrogyl va produire très rapidement une hypercalcémie et beaucoup de problèmes car cette forme échappe au contrôle du foie. Par contre sa demi-vie est plus faible donc la toxicité sera rapidement réversible.
    Ce phénomène ne peut pas se produire avec de la vitamine D3 (cholecalciferol) à cause de l’activation au niveau du foie.
    Le danger est encore plus grand avec le dihydroxycholécalciférol mais personne ne vous en prescrira en dehors de problèmes particuliers.
    Cette demi-vie plus courte implique donc qu’un court arrêt du dédrogyl ramène très rapidement le niveau de vitamine D dans le sang à “rien du tout”, ce qui ne se produit pas avec la vitamine D.

    auriez-vous une alternative à dedrogyl ? ou une recommendation à me faire pour metaboliser la vit d3 svp bien ?

    d’avance merci 🙂
    belle journée,
    Laurence

    1. Bonjour Laurence
      Si je comprends bien, le dedrogyl est de la vitamine D déjà métabolisée une première fois. Donc, non elle n’augmentera pas la calcémie. Contrairement au calcitriol (3e métabolite) qui affecte directement la calcémie.
      Si vous ne voulez pas prendre le dedrogyl, alors, simplement prendre de la D3 mais à dose suffisante pour votre métabolisme. Par exemple, l’apport nutritionnel recommandé ici au Canada est de 600 UI. La dose recommandée par la société d’endocrinologie est de 2000 UI par jour. Je prends 5000 Ui. Les doses peuvent s’escalader selon la personne jusqu’à 10 000 UI par jour.
      Donc, ajustez selon votre réponse.
      Santé!

  3. je voudrais juste suggérer à Carole de doser sa vitamine d car ce n’est pas parce qu’elle est dehors qu’elle n’est pas carencée….(les surfeurs hawaïens sont carencés, alors….)
    ensuite toutes les méthodes du type “Mézières” en kiné font de véritables prodiges en travaillant sur les chaines musculaires et peuvent éviter bien des opérations….
    ennemis farouches du bistouri….a bon entendeur….
    salutations….

  4. Le Dr Marshall a émis une hypothèse qui expliquerait pourquoi certaines personnes fibromyalgiques ne sont pas soulagées par une complémentation en Vitamine D.
    Dans notre corps existent 2 formes (active et circulante)
    Pour la 1ère le médecin demande le taux sanguin de vitamine D et le labo teste la 0,25OHD càd D2+D3.
    Mais le bilan n’est pas complet; en effet, il manque l’autre forme (récemment découverte, et qui est plus une hormone qu’une vitamine) il faut demander à son médecin l’analyse de la 1,25 D.
    Si les 2 formes sont équilibrées, le système immunitaire fonctionne correctement.
    En revanche, si la 1,25 est beaucoup plus haute que la 0,25OHD, alors le système immunitaire peut-être complètement perturbé .
    Par exemple, par une bactérie qui a la capacité de générer de la 1,25D (borrelia) pour justement neutraliser le système immunitaire de l’hôte.
    Et là, ce n’est pas une bonne idée de supplémenter en vitamine D, parce que vous risqueriez d’augmenter encore le taux de 1,25, ce qui perturberait encore d’avantage le système immunitaire, permettant à la bactérie de coloniser encore davantage “son hôte”.
    Cette théorie ne manque pas de bon sens; donc supplémenter peut-être, mais pas en faisant l’économie de ces 2 analyses…

    1. Bonjour Alain
      Très intéressant mais il y a une chose à mettre dans l’équation. La 1,25(OH)2 (calcitriol) est régulée de façon très étroite en fonction de l’apport en calcium et de la parathormone. Il est peu, voir pas du tout, probable que la prise de D3 entraine une élévation trop importante du calcitriol.
      Mais il est intéressant de faire les 2 analyses. Par exemple, on a montré récemment que le Bore agit comme cofacteur dans cette transformation.
      Finalement, que la Borrelia, maladie de lyme, puisse entrainer une maladie neurologique qui s’apparente à la fibromyalgie, OK. Par contre, qu’elle génère de le calcitriol, avez-vous une référence à l’appui ?
      Santé!

  5. Bonjour Anna Maria De Luca,
    Quel magnifique nom vous avez….
    Merci pour votre information. Pour ma part, ma santé physique et morale s’est grandement améliorée lorsque j’ai mangé plus de poisson qu’auparavant. Comme je vais beaucoup à l’extérieur, je ne pensais pas qu’il pouvait me manquer de vitamine D. De plus, JYD parle aussi de magnésium et Marie, de Glutamine. Avant de tout prendre cela, il faut que je sache combien en prendre et savoir les doses et le comment les prendre tout au long de la journée.
    Je suis heureuse de savoir que vous allez mieux depuis que vous avez augmenté la dose de vitamine D.

    Bonne journée.

  6. Bonjour,

    Je vous propose de consulter les deux références ci-après :
    http://www.clubequilibrenaturel.com/candida-albicans/
    http://www.clubequilibrenaturel.com/fibromyalgie/
    L’auteure du site est spécialisée sur le Candida albicans et l’aromathérapie. C’est un site très sérieux et on répond à vos questions. Selon les commentaires lus, beaucoup ont trouvé une solution à des problèmes qui duraient depuis fort longtemps. J’espère qu’il en sera de même pour vous.
    Madeleine.

  7. Ah que cette publication vient me chercher….

    Il y a longtemps, un orthopédiste m’a dit être fibromyalgique ou à très grande tendance (?). La plupart des gens que j’ai cotoyés qui avaient la fibro me disaient avoir un taux. Ils étaient 3 ou 4. Je n’ai jamais compris cela puisque pour ma part, on ne m’a jamais diagnostiqué avec un chiffre. Au début, j’ai essayé un tas de médicaments dont les antidépresseurs mais j’ai fini par tout abandonné parce que cela m’apportait beaucoup plus de problèmes de santé que de bienfaits.
    Par contre, j’ai du mal à comprendre que j’aurais un manque de vitamine D puisque je suis tout le temps à l’extérieur hiver comme été. J’y suis même beaucoup. Je dirais que dans mon cas, le problème se trouverait plus du côté de mes limites à m’arrêter de bouger “avant” d’avoir mal. Je suis plutôt du genre à retardement alors c’est très souvent 2 ou même 3 jours après ce que j’ai fait que je subie le revers de ce que j’ai fait. Par exemple, je marche beaucoup mais si je marche trop, cela m’amène l’effet contraire et je me retrouve mal en point pour plusieurs jours. Je dois donc faire une heure, une heure et demie mais pas plus de marche. Si je fais un exercice que j’adore comme la raquette, évidemment dans la forêt, difficile de couper court pour revenir alors je suis le parcours mais le lendemain ou même bien souvent le surlendemain plutôt que le lendemain, je paye au centuple.
    J’ai toujours beaucoup bougé et j’ai toujours aimé être à l’extérieur. Je dirais même que je suis plus une femme d’extérieur beau temps mauvais temps. L’hiver, je m’habille en conséquence de la température et je passe du temps à l’extérieur soit pour y travailler (pelleter) ou m’amuser avec mes chiens.
    J’ai donc beaucoup de mal à comprendre que mon manque est du côté de la vitamine D.
    J’ai cependant augmenté le poisson à mon menu. Vous aurez donc compris que je fais plus attention à ce que je mange et j’ai aussi perdu pas mal de poids sur du long terme. Je pourrais affirmer que cela m’a grandement aidé mais je vis un problème qui me perturbe de plus en plus et je ne sais plus à qui en parler et ce sont les douleurs qui ne partent plus. Je ne sais pas si cela est typique des fibromyalgiques mais lorsque j’ai une douleur, on dirait que je dois toujours passer sous le bistouri pour la faire taire puis une autre apparait pendant que l’autre s’atténue un peu parce que l’autre est plus forte et ainsi de suite. Je me retrouve donc constamment avec une douleur intolérable. Je fais tout ce que je peux du côté naturel afin de régler la problématique mais rien n’y fait. Puis je me retrouve chez le spécialiste et cela se termine par une infiltration qui n’arrange jamais rien puis je me retrouve avec une nouvelle chirurgie.
    À chaque fois, je me dis que tout est réglé et que c’est chose du passé mais non, une autre douleur se présente ailleurs dans mon corps et la valse des consultations recommencent.
    Au moment où je vous écris, je suis en attente d’une chirurgie pour un Hallux Valgus suite à une double fracture du pied (à cause d’une chute) plus une tendinite de Quervain (un coup en VTT). Dans le premier cas, l’orthopédiste a fait le tour des essais et dans le 2ième cas, je retourne le revoir pour une infiltration puisque l’attelle sur mesure n’a rien donné et que les nombreuses consultations en chiropratique non plus. Je connais la suite et je suis à me demander si mon cerveau ne serait pas défectueux (rires…il faut bien en rire).

    Tout cela pour vous dire que je fonctionne qu’au Tylenol Arthrite, Voltaren et Arthri+.

    Si je regarde en arrière, je me disais que j’étais peut-être un peu trop à l’écoute des douleurs qui se présentaient puis j’ai tenté de les ignorer. Je fonctionne très bien mais je paye au centuple tout ce que je fais pour m’en sortir. J’use des chaussures de marche avec orthèses plantaires à la tonne, un tapis roulant, un appareil elleptique, un vélo, de longues marches derrière une tondeuse, grattes et pelles etc. J’adore la nature et j’en profite au maximum. J’adore danser. Mon moral est excellent alors qu’est-ce qui ne fonctionne pas entre mon corps et moi?

    J’essaie de plus en plus d’écourter tout ce dont je fais puisque je ne rajeunie pas (je passe la mi-cinquantaire) mais depuis toute jeune j’éprouve des problèmes de douleurs qui m’ont toujours amené à consulter étant donné qu’elles me paralysent littéralement si je ne fais rien. Si je ne bouge pas, j’ankylose et si je bouge trop, je paye au centuple. Dur dur de trouver le juste milieu.

    1. bonjour Carole,
      J’ai lu votre message et je me demande si vous avez déjà essayé de prendre de la GLUTAMINE. C’est un acide aminé qui aide à la réparation des muscles, tendons, ligaments. A prendre 1c.à thé 3 fois par jour dilué dans un liquide. Comme vous êtes très active, cela pourrait vous aider. C’est un produit qui se retrouve dans les magasins de produits naturels et c’est très recommandé pour les gens qui font des mouvements répétitifs, un sur-entrainement ou ont des blessures sportives. Le collagène aussi pourrait vous aider. Et pour la vitamine D, si on se couvre de crème solaire avant d’aller au soleil, la vitamine D ne se métabolise pas donc c’est mieux de prendre des suppléments. J’espère que cela pourra vous aider.

      1. Bonjour Marie,
        Tout d’abord merci pour votre réponse. Je prends de la Glucosamine liquide mais j’ai dû modérer la dose éprouvant des problèmes intestinaux mais je continue tout de même d’en prendre, peu mais j’en prends. La Glutamine, je ne connaissais pas ce produit mais je vais certainement m’informer. Devrai-je continuer la glucosamine? Je vais aussi répondre à JYD pour la suite.

    2. Bonjour Carole
      Dans une condition aussi complexe que la fibromyalgie, la vitamine D n’est qu’un piste de réflexion. Dans les articles, ce qu’on trouve est un lien avec l’inflammation. La vitamine D a un rôle à jouer dans l’inflammation mais vous remarquerez que dans chacune des études, il y a soit un choix de patientes ayant un taux extrêmement bas de vitamine D soit des femmes qui ne répondent pas. Il n’y a pas de produit qui fonctionne 100% des fois chez 100% des cas.
      Deux suggestions : prenez-vous des omégas 3 ? il serait judicieux d’en prendre à dose élevée plus de 2000 mg par jour
      Prenez-vous di magnésium ? certaines recherches montrent un effet intéressant : 300mg par jour et plus.
      Santé!

      1. Merci JYD, comme je l’écrivais plus haut à Marie, je prends de la Glucosamine. Lire ma réponse à Marie pour la suite.
        Concernant les omégas 3, je ne sais pas si je devrais en prendre autant puisque je mange du poisson et fruits de mer plusieurs fois par semaine. Vous pourrez peut-être m’indiquer si je devrais prendre la dose que vous me recommandez? Devrais-je aussi ajouter la Glutamine recommandée par Marie en plus du Magnésium?
        Je prends pour le moment du Tylenol Arthrite que j’aimerais bien mettre de côté puis je prends du Syntroïde (impossible de cesser).

        Ceci dit, je suis pour une première fois peut-être sur la voie de la guérison sans même le savoir.

        J’apprécie votre réponse ainsi que celle de Marie.

        Bonne santé à vous.

        1. Bonjour Carole
          Glucosamine, assurez-vous que ce soit du sulfate de glucosamine.
          La glutamine travaille conjointement avec les probiotiques pour améliorer l’intégrité de la muqueuse intestinale. Cette dernière laisse passer (trop perméable) des molécules qui créent de l’inflammation.
          Si vous voulez, 5g de glutamine en poudre.
          Le magnésium aide aussi pour “relaxer” les muscles et les points douloureux. Il peut aussi aider au niveau sommeil. minimum 200mg au coucher.
          Le synthroid, vous avez raison, on ne le cesse pas.
          Santé!

    3. À Carole, si ce n’est pas la carence en vitamine D qui est la cause de votre problème, il se pourrait que vous ayez un grand soulagement en suivant la diète hypotoxique. Je l’ai faite et je n’ai plus de tendinites et douleurs suite à mon exercice. Il suffit de l’essayer pour constater un début d’amélioration de l’état général. Dans son livre, madame Jacqueline Lagacé mentionne la fibromyalgie et les résultats des 80 personnes suivies pour cette maladie avec le régime du Dr. Seignalet, dit ancestral ( pratiquement pareil au régime hypotoxique). Seulement 8 personnes n’ont pas obtenu d’amélioration. 58 ont vu disparaître complètement leurs symotômes, les autres ont vu une bonne amélioration. Ça vaut la peine de lire le livre entièrement. Merci à JYD pour toutes ses bonnes recommandations!

      1. Merci Sylvie Caron pour votre suggestion. Je connais la fameuse diète dont vous parlez. Je connais d’ailleurs des gens qui l’ont essayé et même avec beaucoup d’assiduité, ils ont trouvé hyper difficile de la suivre autant à la maison qu’à l’extérieur. Ils sont revenus finalement à leurs ancienne habitudes tout en faisant plus attention à ce qu’ils mangent. Je me suis aperçu que ce qu’ils mangeaient, ressemblait à mon propre menu. Le faire entièrement est difficile et de plus, il faut faire avec le reste de la famille qui ne sont pas malades et qui ne veulent rien savoir de changer de menu. Il y a tout de même beaucoup de changements qui ont été apportés au sein du menu familial et qui plait car non dérangeant ou ne parait pas. Par exemple, j’ai changé le lait pour la boisson d’amande. Lorsque je fais une recette où l’on demande du lait, je mets automatiquement la boisson d’amande et tout le monde adore ma recette. Au début, je ne disais pas que j’avais changé l’ingrédient puis j’ai fini par le dire.

        J’ai remarqué que l’été et probablement pour la majorité des fibromyalgiques ou personnes qui souffrent de maladies chroniques, mon corps semble mieux se comporter. La chaleur de l’été? Je ne saurais le dire mais je sens une différence, mon corps stresse moins ou tente moins de se contracter pour se réchauffer.

        1. Bonjour Carole
          Si je peux ajouter, l’été, la plupart des personnes souffrant de maladies inflammatoires se sentent mieux,
          La première raison est la vitamine D. La seconde est l’effet du soleil lui-même qui, sans passer nécessairement par la vitamine D, a un effet sur l’immunité et réduit l’inflammation.
          La 3 raison est que le froid est un stress important qui épuise le corps. Donc, l’été, tous ces changements brutaux de température sont absents. Dans ce point particulier, avez-vous remarqué une sensibilité particulière à l’air climatisé ? Inconfort ? mal de tête ?
          etc.
          Santé!

          1. Non aucun problème avec l’air climatisé d’autant plus que j’ai toujours eu tendance à apprécier l’eau glaciale de ma piscine. J’y embarquais toujours très tôt au printemps car j’appréciais ne plus sentir la douleur qui était pour moi comme paralysée. Depuis, je n’ai plus de piscine alors je n’en profite plus comme auparavant mais rien n’a changé en ce qui concerne la douleur. Lorsque je me baigne dans l’eau trop chaude, j’ai des crampes. La majorité des gens que je rencontre et qui me parle de fibro me disent apprécier la chaleur au détriment du froid. Il faut dire qu’en vieilissant, j’apprécie de plus en plus la chaleur…hihi J’avoue par contre détester lorsque l’air climatisé est trop fort.

  8. M. Dionne,

    Juste pour vous dire que j’ai augmenté la vitamine D a 3 000 iu par jour
    et j’ai remarqué une amélioration de mon moral assez significative. Oui la vitamine D est très efficace pour la déprime, dépression, l’humeur. Je suis toujours de bonne humeur, avant un rien me décourageait, me déprimait, plus maintenant. 3 000 unités par jour est-ce correct tout le temps? merci et bonne semaine.

    micheline

    1. Bonjour Micheline
      Si et seulement si vous allez au soleil, l’été entre Avril et Septembre, entre 10h et 14h, tous les jours sans bruler mais suffisamment longtemps pour vous rendre au début de la rougeur, alors vous n,avez pas besoin de prendre de vitamine D l’été. Si vous n’allez pas au soleil, alors prenez votre vitamine D toute l’année.
      Santé!

    1. La vitamine D2 est d’origine végétale, la D3 d’origine animale. Plusieurs spécialistes s’entendent pour recommander la vitamine D3 qui serait mieux assimilée.

      1. Bonjour Suzanne
        Absolument. Par contre, pour les végétaliens qui ne veulent absolument pas de produits animaux, elle demeure une alternative intéressante.
        Santé!

    2. Bonjour Louise B
      La D2 ou ergocalciférol (ergo = travail), d’origine végétale, demande à être métabolisée un peu plus que la D3 (cholécalciférol) qui est identique à celle que vous fabriquez dans votre peau sous l’influence des UVB, l’été.
      Santé!

  9. Bonjour,

    Si on élimine le gluten et les produits laitiers (alimentation hypotoxique), aussi on aura moins ou pas de fibromyalgie. Juste à voir les témoignages des dizaines de personnes sur le site de Mme Jaqueline Lagacé.
    Moi aussi je l’ai essayé.

    Bonne santé.

      1. Bonjour Sylvie
        à moins d’être végétarienne/végétalienne, la D3 est préférable, La dose varie mais 3000 UI par jour et plus est recommandable et sécuritaire.
        Santé!

        1. Suggérez-vous une répartition des doses dans la journée ou la quantitié totale en une seule dose ??

          EX.: 4000 UI en une seule dose ou préférable 2 fois 2000 UI.. ?

          Merci

        2. Bonjour JY,

          J’aimerais comprendre votre commentaire en réponse à la question de Sylvie. Quelle différence cela fait-il si la personne est végétarienne ? Doit-elle alors prendre D2 au lieu de D3 ? Et à quelle dose ?

          Merci de m’éclairer de vos connaissances.

          Marie

          1. Bonjour Marie
            La seule raison de prendre de la D2 est parce qu’on tient à une forme végétale. La D2 est moins efficace, selon certains auteurs, jusqu’à 30% moins efficace.
            Par contre, question dosage, on commence par les mêmes dosages quelque part entre 2000 et 5000 UI par jour.
            Santé!

          2. Merci Jean-Yves,

            C’est bien ce que j’avais compris au départ…

            Je suis embêtée parce que je prends présentement un produit (Naturally nova scotia. C’est un produit sans huile de poisson et complètement végétal, 1000ui de D3 par comprimé.

            ???

            C’est pas grave ! J’aime bien ce produit, alors je vais continuer à prendre mon 3000 ui de D3 végétal par jour 🙂 sans me poser trop de questions !!!

            Merci pour ta réponse.

    1. J’ai supprimé le gluten , les produits laitiers et mon taux de vitamine D est plus que correct. Et pourtant, je souffre le martyre à tel point que mon kiné ne peut me toucher ( il travaille, sur moi, par magnétisme mais, hélas, en vain et , que ce soit le milieu médical ou moi-même, nous tournons en rond sans avoir de solutions.
      Mais, l’essentiel est de garder le moral; c’est ce que je vous souhaite à tous et à toutes….

      1. Bonjour Sarah,
        L’approche de la fibromyalgie est complexe et très longue. Il faut agir non seulement sur l’alimentation (vous en faites une bonne partie) mais aussi avec des suppléments et au niveau physiologique. Par exemple, pour que le traitement soit un peu efficace, il faut absolument qwue votre sommeil soit réparateur. L’est-il ?
        si vous le désirez https://www.jydionne.com/consultations/
        Santé!

      1. L’apport maximal tolérable étant de 2000 UI par jour pour les adultes, vous ne considérez pas qu’il y ait un risque de toxicité à 3000 UI par jour ?

        1. Bonjour Marcelle
          L’apport maximal a été augmenté à 4000 UI par Santé Canada en 2009. Cet apport de l’avis de plusieurs est encore trop bas. Selon John Hathcock et collaborateurs: Hathcock JN, Shao A, Vieth R, Heaney R. Risk assessment for vitamin D. Am J Clin Nutr. 2007 Jan;85(1):6-18. Review. PubMed PMID: 17209171.
          L’apport sans risque (no observed adverse effect level) est de 10 000 UI par jour.
          Donc, non 3000 UI n’a pas de risque de toxicité. Les toxicités rapportées sont toujours à des doses extraordinairement élevées du genre 100 000 UI par jour.
          Santé!

  10. La carence de vitamine D est aussi présente lors d’une intélérence aux champs électromagnétiques. Plusieurs poersonnes qui souffrent de fibromyalgie souffrent aussi d’une intoélérance aux CEM. De plus, plusieurs qui souffrent de fibromyalgie utilisent beaucoup la technologie sans fil ou une fois exposés à celle-ci, particulièrment les compteurs de nouvelle genération, ont été diagnostiqués avec la fibromyalgie. Morale de l’histoire: ajouter l’élimination de la technologie sans fil à votre hygiène de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*