• Recherche

Vous pouvez voir et entendre ma chronique du 6 juin à l’émission Salut, Bonjour! en visitant le site de TVA.

La photosensibilité, c’est quoi?

La photosensibilité est une réaction cutanée exagérée à une exposition banale au soleil. Ainsi, si vous vous exposez au soleil, sans abus, mais qu’une réaction importante semblable à un coup de soleil apparaît, vous êtes photosensible. Mais pourquoi l’êtes-vous?

Deux types de réaction

1. Phototoxicité

La phototoxicité arrive quand une substance photosensible (qui réagit à la lumière) se retrouve dans la peau. Cette substance (un médicament, un cosmétique, etc.) se transforme sous l’action des rayons ultraviolets solaires et devient irritante ou même toxique pour les cellules.

La réaction provient donc d’une attaque interne, dans la peau (création de radicaux libres, par exemple). Elle est proportionnelle à la concentration et à la réactivité de la substance.

En plus du coup de soleil passager (rougeur, brulure), la peau développe souvent une pigmentation particulière à l’endroit de la réaction. On peut donc voir apparaître des taches plus ou moins foncées.

La dermatite en chapelet d’autrefois en est un bel exemple. Cette dermatite était causée par des parfums contenant des substances photosensibilisantes, comme certaines huiles essentielles (ex: bergamote). Lorsqu’appliqués du bout du doigt, ces parfums provoquaient l’apparition de taches disposées comme les billes d’un chapelet autour du cou. De nos jours, les molécules coupables ont été éliminées de la plupart des parfums.

2. Photoallergie

La photoallergie se présente plutôt comme un urticaire ou une forme d’eczéma. Il peut également y avoir présence de boutons. Le mécanisme est sensiblement le même: une substance réactive est activée par les UV. Par contre, dans ce cas-ci, la réaction n’est plus locale, elle implique le système immunitaire dans son ensemble (d’où les démangeaisons et l’urticaire). Autre différence, il n’y a pas de lien entre la concentration de la substance et l’ampleur de la réaction. Une infime quantité de substance peut causer une énorme réaction.

Est-ce que tout le monde y est sujet?

Une substance qui peut causer de la photosensibilité ne le fait pas chez tout le monde. Certaines personnes réagissent et d’autres non. Pourquoi ? Je ne le sais pas. C’est probablement une question de physiologie individuelle.

Les causes

Consultez aussi: Diagnostics différentiels pour photosensibilité pour une liste de 46 causes possibles.

Médicaments

Les principaux responsables de l’apparition de photosensibilité sont des médicaments pris par voie orale comme:

· les anti-inflammatoires

· les contraceptifs

· les bêtabloquants (hypertension)

· les médicaments antidiabétiques

· les anti-acnéiques (Accutane®, Retin- A® [tretinoin])

· les antihistaminiques

· la chimiothérapie (cancer)

· certaines plantes comme le millepertuis

Consultez la liste de Santé Canada des médicaments qui peuvent causer de la photosensibilité: Annexe D – Produits pouvant augmenter la sensibilité aux ultraviolets.

Produits topiques

Des produits topiques à usage local peuvent aussi causer de la photosensibilité:

· des cosmétiques, comme certains antirides (AHA)

· des crèmes solaires (aussi paradoxal que ce soit…)

· des huiles essentielles

· l’application topique d’alcool peut aggraver

Ingrédients coupables des crèmes solaires:

· Acide para-aminobenzoique (mieux connu sous l’acronyme PABA), maintenant éliminé des formulations

· Esters de PABA (Mélange Tropical, Presun, etc.)

· Avobenzone (Photoplex; Shade UVAGuard)

· Benzophonones (Bain de Soleil; Solbar, etc.)

· Cinnamates (Bull Frog; Coppertone, etc.)

· Homosalate (Coppertone; Mélange tropical, etc.)

· Menthyl anthranilate (Hawaiian Tropic, Neutrogena, etc.)

· 6-methylcoumarin (une molécule artificielle utilisée dans des parfums, des lotions de rasage et des écrans solaires pour son odeur de coco)

Huiles essentielles photosensibilisantes:

· Huiles de bergamote, citron, lavande, lime, bois de santal, cèdre (utilisées dans certains parfums et cosmétiques); ainsi que les huiles de zeste d’agrumes.

Maladies

· Lupus érythémateux

· Certaines infections à champignons (mycoses)

· Le pellagre et autres maladies qui font disparaître la pigmentation de la peau, comme le vitiligo

Le vieillissement peut être associé à une augmentation des cas de photosensibilité sans qu’on trouve de cause spécifique.

Quoi faire?

· Évidemment, la première chose à faire est d’éviter le soleil le plus possible. Mais ça n’est pas toujours faisable…

· Porter des vêtements protecteurs.

· Appliquer un écran solaire sécuritaire.

· Éliminer le coupable (médicament, cosmétique) lorsqu’on le peut.

· Boire beaucoup d’eau pour faciliter l’élimination des substances photosensibilisantes.

· Certaines plantes dépuratives peuvent aussi aider à dégrader les substances coupables:

o Chardon marie

o Artichaut

o Curcuma

o Pissenlit

o Bardane

o Etc.

Contre les symptômes

· Appliquer une crème anti-inflammatoire (cortisone, aloès).

· Appliquer de l’eau froide et traiter comme un coup de soleil.

· Prendre un antihistaminique (Bénadryl®) si la démangeaison est très importante (attention, ça endort).

· Si la réaction est trop forte, consultez!

Un dernier conseil

Si vous ne vous exposez pas ou très peu au soleil, votre peau ne sera pas stimulée à produire de la vitamine D. Comme cette vitamine est nécessaire pour garder une bonne santé (osseuse, cardiovasculaire, etc.), je recommande aux personnes photosensibles de prendre des suppléments de vitamine D à l’année (voir l’article Une vieille vitamine fait la manchette qui traite des nombreuses fonctions de la vitamine D).

Pour en savoir plus :

· http://www.therapeutique-dermatologique.org/article_main.php?article_id=265

· http://www.futura-sciences.com/fr/question-reponse/t/ete-1/d/quest-ce-que-la-photosensibilisation-pour-quels-risques_500/

· http://www.tendancebio.com/infos-sante/dangers-des-medicaments/effets-medicaments-photosensibles-peau.html

· http://www.pharmaciengiphar.com/Photosensibilisation.html

Photo : « User:Wikioogle=world take over »

45 commentaires

  1. Bonjour
    moi depuis très longtemps maintenant lors des premiers rayonnement soleil donc printemps été, j’ai des plaques rouges et démangeaisons meme en voiture! cela me gratte voir me brule alors ne parlons pas lorsque je suis au bord de la mer! après bain de soleil j’ai comme des petites cloques de peau sur le dos et le flanc.
    je me tartine de lait photosensible pour protéger et je prend également de l’homéopathie. Avez vous d’autres suggestions svp?
    merci
    Laurent

    1. Bonjour Laurent
      Vous décrivez un symptôme d’intolérance et/ou d’allergie au soleil. Outre d’éviter le soleil complètement, vérifiez si dans ce que vous consommez (incluant les médicaments), il n’y aurait pas des substances phototoxiques. Par exemple, le millepertuis (une plante) peut avoir cet effet. Certains médicaments aussi. Demandez à votre pharmacien.
      Santé!

    2. Bonjour Laurent,
      J’ai eu moi aussi ces symptômes, diagnostiqués par différents dermatologues comme de l’urticaire solaire.
      C’est apparu de manière spontanée, petit à petit.
      Un dermatologue m’a prescrit un antihistaminique, ce qui a permis d’atténuer jusqu’à faire disparaitre les symptômes, ponctuellement, pris avant l’arrivée des beaux jours et pendant l’été.
      Bien sûr ce traitement agissait sur le symptôme mais ne répondait pas à la cause.
      J’étais déterminé à me débarrasser de ce “mal” et j’ai investigué et dû me tourner vers des pistes disons psychosomatiques. Il faut être assez ouvert d’esprit et prêt à l’introspection. J’ai réussi à mettre à jour un fait de ma vie relié au soleil (pour lequel je me sentais coupable en l’occurrence). Cette prise de conscience m’a largement aidé à gérer le symptôme, partagée avec une certaine discipline de gestion du stress, détente, respiration. Et depuis je passe des étés sans problèmes, sans médication, toujours avec prudence et sans abuser de l’exposition au soleil, mais sans restriction non plus et avec plaisir. Certes le soleil provoque toujours quelques réactions quand vient le temps de se découvrir un peu après l’hiver. Mais j’ai le sentiment que briser une association mentale a représenté une clé vers la “guérison”. Il me reste donc à poursuivre en ce sens.
      Évidemment, je ne dis pas ici d’abandonner les conseils du médecin pour se tourner vers l’ésotérisme. Mais je veux simplement ouvrir à une autre approche : chercher le sens plutôt que la cause.
      Prenez soin de vous et bonne continuation

    1. J ai le même problème et je n ai toujours pas compris la cause est ce que ca s agit d une allergie ou C est juste ma peau seche

  2. Bonjour,

    J’en suis à mon 3e voyage où je marche énormément dehors pour visiter. En 2013 à Paris et en 2017 à Orlando pendant 1 semaine alors qu’il faisait entre 25-30 Celsius. Ma 3e activité était une marche de 240 km entre 2 villes, à raison de 20 km par jour et là aussi il faisait chaud.
    Lors des 2 premiers voyage, je me promenais en sandale et environ au 4e jour, il est apparu des plaques rouges sur le côté de mes talons, et aussi sur le dessus du pied avec des petits picots rouges. Tout ça me faisait très mal. J’avais de la difficulté à marcher et je devais appliquer un paquet de pansement sur mes pieds pour atténuer le frottement et la douleur à mes pieds.
    Lors du 3e voyage à pied, mes jambes, mes bras et mes mains (tout ce qui était exposé au soleil) sont devenus rouges et avec des boutons plus rouges vers la 4e journée, et ça brûlait lorsque je les touchais. Et ça faisait mal! Mais, heureusement vers le 10-11e jour de marche presque tout est disparu, sauf pour les pieds (qui étaient chaussés avec des bas) et qui ont continué à faire très mal.
    Aurais-je aux pieds une vasculite du randonneur et une photosensibilité sur le reste de mon corps?

    1. Bonjour Suzie
      Comme je n’étais pas là, difficile de répondre. La vasculite est rare et habituellement, il y a d’autres signes et un état de problèmes vasculaires connus. La photosensibilité semble plus logique mais il faudrait l’oeil médical pour être sûr.
      Santé!

  3. Bonjour,je suis actuellement en vacances dans le sud et j’ai passé le pire des séjours, ma peau réagissait déjà au printemps des les premiers rayons de soleil sur ma peau c’était une vrai souffrance,picotements,demangeaisons.
    J’ai consulté un dermato qui m’a prescrit de la dexeryl à appliquer tous les soirs,ce que j’ai fait pendant 1 mois avant de partir.
    Mais les demangeaisons que j’ai vécu la nuit m’ont pourri les vacances,impossible de dormir,je courrais prendre une douche fraîche plusieurs fois dans la nuit.
    Impossible d’aller sur la plage,trop douloureux.Je suis allée voir un médecin sur place qui m’a prescrit de la cortisone pour 5 jours et des antistaminiques. J’ai 56 ans je n’avais jamais de souci jusqu’à présent malgré ma peu clair(peau de rousse ).
    Le seul traitement que je prends actellement c’est un traitement aux hormones pour ma ménopose,peut il y avoir un lien? merci

    1. Bonjour Grandjean
      C’est très possible que le médicament soit à la base mais ce peut être aussi quelque chose que vous avez mangé ou une plante médicinale. Il y a plusieurs explications possibles
      Santé!

  4. Bonjour,

    Cela fait 5 jours que j’ai un coup de soleil. Je suis passé par plusieurs phases : rouge vif (avec petits points blancs type chaire de poule), démangeaisons, pelage. Et même après le pelage, ma peau reste rouge avec ces points blancs.. J”y applique de l’aloe vera mais est-ce suffisant?

    1. Bonjour Quentin,
      Ça veut dire que votre coup de soleil était vraiment fort.
      L,aolès, la vitamine D orale, la vitamine E topique sont des outils utiles mais seul le temps fera l’affaire.
      Faites attention, maintenant votre peau est plus sensible qu’avant le coup de soleil.
      Santé!

  5. Bjr depuis quelques jours jetai sous antibiotique contenant de la quinolone et fluoquinolone bref oflocet puis cipro pendant 10jours cipro des les premières prîse surtout que je mes posai au soleil pendant le traitement puis j’ai eu des tâches sombres (foncés sur les bras)… je ne sais comment les faire disparaître svp aidez moi ce poison mà rendu la vie impossible avec de multiples symptômes comme demangeaisons, douleurs… tendinite ect.aidez moi pour les tâches noirs sur les bras svp…

    1. Bonjour Liliane
      Les quinolones sont connues pour donner de la photosensibilité. Une fois les taches apparues, elles prendront beaucoup de temps à disparaitre.
      1- mettre un écran solaire sur les zones affectées pour diminuer l,effet du soleil.
      2- des crèmes à base de vitamine C (20 à 30%) sont utiles pour les faire diminuer.
      Mais armez-vous de patience. Ce sera long.
      Santé!

  6. Bonjour depuis plusieurs année j’ai des taches blanche qui me sont apparue sur les mains ,comme je travailler dans le Bâtiments comme j’été brun suite au soleil je croyez que c’été a cause du ciment aujourd’hui je suis blanc partout ca a commencé aux mains et au visage puis fini blanc de cher blanc.
    j’ai aujourd’hui lorsque que je vais au soleil des bras qui rougisse mais plus de bronzage puis une fois les ou le bras rouge ,j’ai des petits boutons et alors des picotement ,démangeaison , et chatouillement a ne plus supporter le médecin ma donné une pommade avec de la cortizone a appliquer le soir et pour la journée une pommade pour le soleil .
    aujourd’hui je suis encore rouge et j’ai toujours les mêmes soucis j’ai été a ma pharmacie et elle ma donner une pommade du nom de Crème argent réparatrice pour peau très sèche et irritée elle voulais que je demande du zyrtec un anti staminique pour les chatouillement mais je suis lassez de ses problème suite a cela , mon médecin ma dit que j’avais le vitiligo suite au tache et comme je l’ait dit plus haut je blanc de cher blanc donc pour vous je ne devrais plus m’exposez au soleil ! car a chaque fois rouge petit bouton et chatouillement ! très triste mais que faire ?
    merci de votre réponse Michel de Belgique.

    1. Bonjour Michel
      Oui, vous décrivez une réaction d’hypersensibilité au soleil.
      Les choses à faire : D’abord au niveau alimentaire, augmentez les apports en légumes colorés foncés pour fournir à votre peau les nutriments protecteurs comme le lycopène de la tomate. Ça semble banal, mais ces légumes foncés aident, lentement mais surement
      Ensuite, mangez plus gras, surtout olive, noix et poissons gras. les gras alimentaires, notamment les omégas 3 aident pour diminuer l’inflammation. Vous pouvez aussi prendre un supplément d’Oméga 3. Assurez-vous d’avoir une dose d’au moins 1800 mg d’Omégas 3.
      Dans les plantes médicinales, l’ortie en infusion ou en supplément (gélule d’extrait) peut aider pour la démangeaison. Je ne connais malheureusement rien pour le vitiligo.
      Santé!

  7. Bonjour lors de ma 1ère exposition J ai eu des traces rouges (comme un coup de soleil, plaque lisse sans boutons) sur tout le coté droit de mon corps, une trace rouge sur la cuisse ainsi qu’ une autre sous la poitrine. J ai la peau assez claire qui bronze juste un peu en été mais la je n ai pas bronzé, juste eu des plaques (qui commence à devenir marrons ), est ce que ca pourrait être ma crème solaire (lovea> 50) ?
    Dois je prendre une crème bio ou plutôt une crème minérale pour pouvoir rattraper ces demarcations. Je vous remercie.

    1. Bonjour Ophélie
      Bonne question. Vous décrivez une réaction au soleil mais cette réaction est due à quoi ? Comme cette réaction n’est pas habituelle, on peut se poser la question : avez-vous consommer un médicament récemment ? ou utilisé un cosmétique nouveau ? Il se peut que ce soit la crème solaire elle-même, mais il faudrait regarder les ingrédients, ce que le site Web ne me donne pas.
      Oui, vous pouvez utiliser un écran solaire minéral (oxyde de zinc par exemple) total sur les plaques pour permettre d’égaliser le teint. Mais ne vous attendez pas à des miracles surtout si la peau lésée prend un teinte plus foncée.
      il faudra attendre l’an prochain que les taches aient pâli.
      Santé!

  8. Bonjour
    Votre article est très intéressant. Très migraineuse je comprends donc qu’il faut que je limite les anti inflammatoires ( pourtant très efficaces ) et que j’aide mon foie. Je vais tenter de faire une cure de chardon marie. En revanche j’ai lu ailleurs que le pissenlit et l’artichaut étaient également , photosensibilisants et j’ai une peau très très réactive au soleil ( apparition de tâches brunes… ) qu’en pensez vous ?
    Merci beaucoup
    Anne

    1. Bonjour Anne
      Je suis surpris. Oralement, le pissenlit est une des sources de carotènes protecteurs les plus concentrées. C’est plutôt l’inverse. Il est toujours possible que ces plantes appliquées sur la peau peuvent entrainer une réaction, mais je ne trouve pas de risque oralement.
      Santé!

  9. Merci beaucoup pour votre réponse.
    Je verrai avec le spécialiste pour avoir un dosage de Vit D.
    J’ai lu vos articles sur la vitamine D.

    Santé à vous !

  10. Bonjour M. Dionne,

    j’ai un lupus érythémateux disséminé.
    Selon certaines études, ce serait dû à une carence en vit.D.
    J’ai 54 ans et oui je me cache du soleil.(chapeau, lunettes, vêtements)
    Quelle quantité de vit D je dois prendre ?
    J’ai commencé par 4000 UI/ die.
    Il me semble avoir lu que je peux prendre une dose hebdomadaire, et quelle quantité ?

    Je vous remercie de me lire, et vous remercie de toutes ces infos que vous nous donnez.

    Maryse

    1. Bonjour Maryse
      Que la vitamine D soit liée aux maladies auto-immunes, absolument. Que la carence en soit la cause, pas sûr.
      C’est certainement un des outils pour aider.
      la dose hebdomadaire sera de 7 fois la dose quotidienne.
      Avez-vous accès à un taux sanguin ?
      Faites une recherche sur mon site avec le mot clé vitamine D.
      Santé!

  11. Bonjour, a mon quatrième voyage à Cuba, j’ai fais beaucoup de petits boutons avec du liquide clair, démangeaisons +++, j’ai pris bénadryl et cortisone en crème et se fut difficile a partir. Maintenant, je fais des réactions semblable sur les bras ici au Québec, car pour les autres voyages les(3)j’en faisais mais pas ici, on m’a dit que c’était de la photosensibilité au soleil et de sauté une année pour retourner dans le sud. Je dois y retourner absolument cette année, j’amène mon fils avant qu’il commence l’école (dernière chance), que puis-je faire pour au moins diminuer les symptômes ? Je vais faire attention pour moins m’étendre au soleil, et s’il faut je pourrais aller dans les salons de bronzage avant de partir pour le sud. Existe-t-il un médicament qui pourrait m’aider a éviter ces symptômes?

    Merci beaucoup!

    1. Bonjour cathy
      Je n’ai pas de miracle pour la photosensibilité mais je vous propose 2 choses :
      1- au niveau alimentaire, assurez vous de prendre des tomates tous les jours. Comme mentionné dans l’article le lycopène protège votre peau de l’intérieur.
      2- une cure pour le foie (comme par exemple liv-tone de genuine health ou un autre) prise régulièrement aidera votre corps à éliminer les toxines qui rendent votre peau photosensible. Ça peut fonctionner mais aucune garanti. Il faut le faire sur une assez longue période avant l’exposition.
      Santé!

  12. Bonjour .En décembre dernier nous avons fait un voyage a cuba.J’ai mes 2 enfants qui on eu des petits boutons partout comme un genre de chair de poule qui leur piquait.
    durant une semaine et au retour ,Il a fallu au moin 1 semaine avant que tout les boutons disparais.La semaine prochaine nous partons pour 2 semaines a cuba et je voudrait savoir ce que je pourrais faire ou leur donner pour suprimer ou diminuer les symptomes.J’ai acheter plusieurs sorte de crème solaire.aveno avec de la calamine…je ne saie quoi faire d’autre. Merci à l’avance. Bonne été.

    1. Bonjour Annie,
      Difficile de répondre. Vous me décrivez une dermatite, communément appelée boutons de chaleur.
      Quelques suggestions : Changer la crème solaire. Manger plus de fruits avant de partir. Consommer des poissons (ou des sources d’omégas 3).
      Le gel d’aloès sur les boutons devrait soulager et rafraichir.
      Normalement, comme les enfants ont vécu la chaleur de l’été avant de partir, les symptômes ne devraient pas apparaitre ou, à tout le moins, être plus faibles.
      Santé et Bon voyage

    2. Bonjour,
      La semaine dernière suite aux fortes chaleur, j ai eu les bras ainsi que le cou rouge comme un coup de soleil avec de fortes démangeaisons.
      Dans la soirée cela s est estompé en formant des plaques rouges. Le lendemain quand je suis resortie cela à recommencé. A chaque fois qu’ il y a du soleil cela apparaît, même en utilisant le sèche cheveux.
      Actuellement, je fais une cure complète en vitamines.

  13. Bonjour !

    Dernièrement, j’ai rencontré un cardiologue au sujet d’extrasystolles bénin qui m’incommode légèrement. Celui-ci fût très agacé de voir que je prenais 3000UI par jour de vitamine D3. Il dit que c’est toxique. Je prends les 3 comprimés en même temps le matin. J’ai déjà lu votre article à ce sujet. Pourriez-vous svp me rassurer à ce sujet.

    Merci beaucoup !

    Bonne Journée !

    Jacqueline

    1. Bonjour Jacqueline,
      La vitamine D n’est pas toxique même à des doses 10X plus élevées que la vôtre. D’ailleurs, si votre cardiologue en a si peur, il devrait vous prescrire un test sanguin. Si votre taux sanguin est en bas de 150 nmol/l, vous êtes non seulement en sécurité, mais dans la zone où vous devez être. Si par contre, vous êtes au-dessus de 250 nmol/l, on peut poser des questions. Et si vous êtes au dessus de 500 nmol/l, alors danger.
      Par contre, Il est impossible qu’avec une dose de 3 000 UI par jour (750mcg) vous soyez au dessus de 150 nmol/l.
      Bref, vous faites la bonne chose.
      Puis-je me permettre une suggestion pour les extra systoles : essayez donc un supplément de magnésium à raison de 150mg le soir.
      Bonne Santé!

      1. Bonjour Jean-Yves !

        Dernièrement, j’ai rencontré mon omnipraticien pour un bilan annuel et des problèmes de crampes fréquentes dans les jambes. Je lui ai parlé du test sanguin que vous m’avez suggéré pour connaître mon taux sanguin en nmol/l. Voici sa réaction. Il ne connaît pas ce type de test. Il a été très frustré lorsque je lui ai demandé ce test. Il a plutôt parlé d’un test de calcium.

        Est-ce que je me suis mal exprimée lorsque j’ai demandé à avoir ce type de test ? Si non, comment puis-je obtenir ce genre de test sanguin ?

        Merci beaucoup !

        1. Bonjour Jacqueline,
          Le test en question est un dosage de vitamine D. Ce que vous mentionnez est simplement l’unité de mesure. Comme je vous l’ai mentionné à la Festi-Herbes, prenez un supplément de magnésium 300mg au coucher et diminuez la quantité de calcium que vous prenez à 500mg par jour. Vos crampes devraient diminuer en quelques jours.
          Santé!

          1. Bonsoir Jean-Yves !

            Je voudrais simplement revenir sur la dose de magnésium que vous m’indiquez à prendre. À la Festi-Herbes vous m’avez plutôt dit de prendre 150mg au coucher !!! Pourriez-vs svp me le clarifier à nouveau ?

            Bonnes nouvelles ! Effectivement, j’ai cessé de prendre l,250mg de calcium (Melaleuca, USA) par jour ainsi que le Opti/cal/mag/ de Nu-lite pour fixer le calcium.
            Depuis, j’ai diminué à 750mg, a plus petite dose que cette compagnie m’offre actuellement. Depuis, je n’ai pas eu de crampes. J’ai amélioré mes articulation au niveau des chevilles. J’ai une meilleur circulation et je ne ressent plus de douleurs et d’enflures dans mes veines lorsque je touche à mes jambes.

            Comme vous me suggérez de prendre 500mg par jour, pourriez-vs svp me donner le nom d’une compagnie qui offre ce dosage ?

            Pour terminer, je désire vous remercier de m’avoir aidée. J’étais vraiment anxieuse et désespérée. Évidemment,en ce qui concerne l’amélioration du calcium, je tiens compte de votre conseil soit de faire de l’exercice et de rechercher tous les autres aliments qui possèdent du calcium. Ce n’est pas toujours facile pour moi car je souffre de la maladie de Crohn. Je ne peux plus manger tous les aliments qui en contiennent comme avant.

            Sur ce,continuez votre excellente travail. J’ai bien hâte de vous rencontrez à nouveau.

            À bientôt !

            Jacqueline

          2. Bonjour Jacqueline,
            1- je vous ai conseillé de réduire la dose de calcium parce que, non seulement à ces dosages c’est inefficace, mais c’était probablement la cause de vos crampes et autres malaises.
            2- vous avez diminué et vous vous sentez mieux.
            3- la dose de magnésium varie de 150mg à 300 mg par jour. C’est suffisant. Vous trouverez facilement un supplément qui offre ce dosage.
            4- je vous ai suggéré de rajouter le magnésium parce qu’il agit à plusieurs endroits, notamment pour la densité osseuse, mais aussi pour permettre à vos muscles de relaxer et donc de diminuer les crampes.
            Santé!

          3. Bonjour Jean-Yves !

            Suite à ma radiographie des membres inférieures, le médecin a reçu le diagnostique suivant: calcification du tendon de la cheville – Il me suggère d’aller voir un physiothérapeute et de prendre du sulfate de fer. Je n’irai pas chez le physio. parce que comme je vous l’ai mentionné dans un autre message tout est rentré dans l’ordre (diminution de prise du calcium à votre suggestion etc.).

            Pourquoi devrais-je prendre ce produit ? Est-ce que je peux prendre autre chose sous forme de produit naturel ???

            Merci beaucoup !

            Jacqueline

          4. Bonjour Jacqueline,
            S’il vous a prescrit du fer, c’est probablement que vous aviez aussi une anémie ou une carence en fer. Je ne connais pas de lien entre la prise de fer et la décalcification recherchée.
            Ce qu’il faut faire : diminuer (comme vous l’avez fait) les suppléments de calcium; augmenter le magnésium (supplément à 200mg à 300mg au coucher); augmenter de façon importante les légumes verts source de vitamine K – au moins une tasse de légumes vert foncés; finalement, des omégas 3 pour diminuer l’inflammation qui est souvent à la source de la calcification.
            Santé!

  14. J’ai déjà lu qu’une alimentation alcaline pouvait aider à mieux supporter le soleil… En tout cas, dans mon cas ça fonctionne… Un peu d’huile d’olive, amande ou de coco ne peur faire de tort. En fait, les produits que l’on mets sur notre peau devrait pouvoir être comestible!

    JYD: vos sujets sont très intéressants.

  15. bonjour
    j’ai ce probleme depuis plusieurs annees.meme si je fais tres attention a mon exposition au soleil.dernierement,j ai soupsonne une reaction a la creme solaire que j’utilise.mon corps se couvre completemnt d’urticaire,et cela dure plusieurs semaines.j’utilise la creme ombrelle 45-60.auriez-vous un autre produit a me suggere.

    merci bien
    m-c girard

    1. Bonjour M-C,
      Il est probable que vous fassiez une réaction à la crème solaire. Changez de marque et essayez la crème de Green beaver disponible en boutique d’aliments naturels.
      Santé!

  16. A mentionner parmi les causes: la grossesse. Ca ne m’était jamais arrivé avant, et plus jamais depuis, mais alors que j’étais enceinte de 2 ou 3 mois j’ai eu de fortes démangeaisons et de l’urticaire sur les bras. Il a suffi que je porte des manches longues pour que ça passe…

  17. Bonjour Jean-Yves

    J’aimerais recevoir votre commentaire sur un problème exposé sur le thème peau

    merci pour votre explication aujourd’hui.

    Santé !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*