• Recherche

Faire de l’activité physique est à la mode. On entend beaucoup parler d’exercices pour renforcer le centre (core), les abdominaux, les muscles des bras, du « chest » (pectoraux), des jambes et du dos. Cependant, on oublie trop souvent une partie du corps qui est essentielle pour conserver une bonne posture et prévenir les blessures et les chutes: le pied.

On peut voir, chez certaines personnes, une démarche rigide comme si, au bout des jambes, les pieds étaient barrés, fixes. Cette démarche n’est pas naturelle. Elle affecte la posture et entraine toutes sortes de complications. Pourtant, le pied comprend plusieurs articulations et structures musculotendineuses flexibles qui devraient s’adapter au terrain, à la posture, à la charge, etc.

Dialogue pédestre

Patrick McKeon, du Collège Ithaca, NY, explique que les petites structures intrinsèques du pied sont en communication avec les grandes structures extrinsèques du pied et de la jambe et transmettent de l’information au cerveau. Ainsi, lorsqu’on marche pieds nus, les petites structures des pieds sont très stimulées et communiquent continuellement avec le reste du corps. Par contre, quand on place une semelle ferme entre le pied et le sol, on inhibe les réflexes nécessaires à la posture et le dialogue entre l’architecture du pied, les muscles de la jambe, ceux du dos, etc. Le corps reçoit moins d’information et perd l’habitude de s’adapter. Certaines personnes ayant porté des souliers rigides ou trop petits (victimes de la mode) en viennent à avoir un pied qui n’obéit plus, qui a perdu sa flexibilité. Il s’ensuit des pertes d’équilibre, des problèmes de posture et des blessures.

Chaussures et posture

Les chaussures ont bien sûr leur utilité. Elles servent à nous protéger contre les différents agresseurs: les cailloux, les éclats de verre, le froid, etc. Il n’est cependant pas nécessaire d’en porter tout le temps. Le fait de marcher pieds nus tonifie la musculature et renforce l’architecture du pied. Ainsi, les réflexes reviennent et la posture s’améliore.

Le professeur Patrick McKeon propose des exercices pour renforcer le pied, comme contracter la plante du pied, ramasser une serviette avec les orteils, et surtout, marcher pieds nus le plus souvent possible, dans la maison ou dans un environnement sécuritaire.

La redécouverte de la fonction des pieds peut aider à prévenir plusieurs types de blessures comme les fasciites plantaires (inflammations très douloureuses des tendons de la voute plantaire) et les périostites tibiales (douleurs le long du tibia consécutives à des chocs répétés, comme le jogging). De plus, redécouvrir ses pieds permet d’améliorer sa posture et de retrouver un contact intime avec l’environnement, comme je le mentionnais dans l’article « Êtes-vous en manque de paléo » https://www.jydionne.com/etes-vous-en-manque-de-paleo/

Bref, chaque fois que c’est possible, promenez vous pieds nus. Bonne redécouverte de vos pieds!

Référence:

Photo : Seb2233 (Own work) [CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

11 commentaires

  1. En plus de la sole plantaire, on pourrait ajouter plusieurs autres entrées au système postural fin : système vestibulaire, système visuel, proprioception des muscles para-vertébraux, etc. Dans tous les cas, ce que vous dites est vrai : des micro-variations dans l’information captée peut avoir des conséquences assez grandes sur l’équilibre et même la perception spatiale. Voici un exemple qui pourrait changer grandement le domaine de l’optique dans lequel je travaille : http://www.snof.org/public/expliquer/posturologie

    1. Merci Julien
      Je suis surpris de voir ce texte à propos de la posturologie sur un site d’ophtalmologie en France. Ici, malgré le fait que ce soit bien documenté, les spécialistes n’y croient pas… voire l’affublent de charlatanisme.
      Pourtant, ayant moi même passé par ces évaluations et corrections, j’y ai vu des effets véritables.
      Santé!

      1. Il y a certainement des raisons bien pratiques pour minimiser le rôle de la vision dans la dynamique de l’équilibre et de la régulation posturale. Dans le contexte de l’examen de la vue, le patient est assis dans un fauteuil coussiné avec, devant son visage, un appareil réduisant les mouvements de la tête et couvrant la vision périphérique. En dissociant la vision de son lien avec le système locomoteur, on arrive selon moi à des résultats plus constants. Est-il possible que cette technique mette de côté une partie importante de l’activité visuelle en environnement réel? Nul ne peut nier l’implication des fonctions oculomotrices dans le système oculo-céphalogyre ou dans la sensation de verticalité. Je suis d’accord qu’on puisse remettre en doute les évaluations et traitements en posturologie. Il faut cependant demeurer vigilant de ne pas se servir de la science comme voie facile pour discréditer une approche complexe. Votre article fait un pas en avant en considérant la perception (provenant de la sole plantaire) dans la construction du schéma corporel et la prévention des problèmes musculo-squelettiques. Il manque peu de distance pour y inclure la proprioception issue des muscles extra-oculaire et, par extension, les altérations de l’espace perçu provoquées par les lunettes. Santé à vous aussi!

  2. Bonjour, depuis quelques semaines, j’utilise des chaussures de barefoot running (semelles très fines et doigts de pieds séparés) à la salle de gym, et pour faire du footing en forêt. Je les ai achetées car j’avais de légères douleurs au genou après les squats, et j’avais lu que les chaussures de sport classiques induisaient une torsion du genou. Effectivement je n’ai plus mal. Pour le footing, c’est aussi très agréable, je sens bien le sol, et le poids plume de ces chaussures est appréciable. Ca ne présente sans doute pas tous les avantages de marcher pieds nus, mais ça peut être une solution pour faire travailler les pieds dans des circonstances où on ne serait pas pieds nus de toute manière.

    1. Bonjour Didier
      J’ai probablement les mêmes chaussures que vous 🙂
      Y a rien de tel que de sentir le sol… en sécurité contre les cailloux et autres agresseurs
      Santé!

  3. Le port de chaussettes fait-il perdre beaucoup de bénéfices par rapport aux pieds nus? Malheureusement, en l’absence de planchers chauffants, ça donne froid les pieds nus l’hiver…

    1. Bonjour Suzanne
      Probablement pas au niveau musculaire puisqu’elle n’ont pas d’effet contraignant. Par contre, si elles sont synthétiques, au niveau conduction électrique, elles pourraient peut-être interférer mais ce serait minime.
      Santé!

  4. Bonjour Jean-Yves,
    Personnellement, mon orthésiste me dit qu’il est préférable de ne pas marcher pieds nus… a cause de mes orthèses plantaires, il croit que c’est plus dommageable pour moi…
    C’est vrai que j’ai toujours le pied enfermé, bas soutien, causant problèmes ongles et manque de flexibilité des orteils, je m’en rends compte “avec les années”…une chance qu’en été, tu m’as délivrée de mes bas, je porte des sandales avec support bien sûr…
    Je crois aussi qu’on est nés nus mais avec notre température, mieux vaut s’habiller et de ce fait, je vais aller marcher…
    Santé à toi et la famille XXXXXX

    1. Bonjour Clo
      Les orthèses ont leur utilité mais marcher pied nu aide à renforcer le pied et donc de diminuer progressivement le besoin de ces outils. par contre, les gens qui ont le pied versé vers l’extérieur ou l’intérieur devraient porter une attention particulière à renforcer la musculature en ramenant le pied vers le centre consciemment quand elles le peuvent.

  5. Marcher pieds nus évite aussi les crampes, car on décharge l’excès d’électricité statique du corps, qui est responsable du déclenchement des crampes. Les marathoniens africains qui courraient pieds nus ne connaissaient pas les crampes, car le contact du pied sur le sol neutralisait l’électricité statique. Il existe d’ailleurs des chaussures de foot anti-crampes (pour les pros durant les prolongations de matchs de coupe) munies d’un petit contact métalique pour créer un contact entre le pied et le sol, afin d’éliminer l’électricité statique du corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*