• Recherche

 

Cliquez ici pour écouter ma chronique du 15 juin à L’après-midi porte conseil.

Qu’est-ce que c’est?

Le feu sauvage, ou herpès labial, est une infection récurrente causée par le virus Herpes simplex. On le nomme aussi bouton de fièvre (cold sore en anglais) parce qu’il est fréquemment déclenché par un accès de fièvre. Selon la région, on estime que de 50% à 90% de la population est porteuse de ce virus.

Le feu sauvage est souvent précédé d’un prodrome, un ensemble de signes précurseurs tels des picotements, de l’enflure et un peu de rougeur. Parfois, seul un très léger picotement annonce l’apparition des douloureuses vésicules (petits boutons). Ces signes avant-coureurs sont très bien connus des personnes qui souffrent de ce fléau.

Il existe deux types de virus Herpes simplex (VHS). Le type 1 se retrouve plutôt sur les lèvres et le visage, alors que le type 2 est surtout présent au niveau génital, mais rien n’empêche l’un d’occuper le territoire de l’autre. D’ailleurs, quoique différents de par leur forme, ces deux virus donnent exactement les mêmes symptômes.

Malheureusement, le virus coupable est très contagieux et se transmet par contact. Les risques de transmission débutent dès les premiers symptômes et sont très élevés en période de crise. Il semble que la transmission soit aussi possible, quoique rare, entre les épisodes.

Une personne atteinte reste porteuse du virus toute sa vie. Lorsque le virus est transmis, il se loge dans les cellules épithéliales (cellules de la peau ou des muqueuses) à l’endroit du contact. En période de latence, le virus élit résidence dans le ganglion nerveux le plus près de la zone ayant été infectée. Lors d’un stress, il regagne la peau et provoque un nouvel épisode de feu sauvage, au même endroit que le précédent.(2) Cependant, il arrive que le virus soit transmis à un autre endroit durant un épisode de feu sauvage. Attention aux mains qui véhiculent le virus! Les yeux sont une cible potentiellement très dangereuse (conjonctivite, ulcère de la cornée et même cécité).

Quels sont les déclencheurs?

Les feux sauvages apparaissent lorsque survient un affaiblissement du système immunitaire. Les facteurs suivants agissent donc souvent comme déclencheurs:

·Le soleil

·La fatigue, le stress, l’anxiété

·Un rhume, une grippe, un épisode de fièvre

·Un traumatisme (un coup, une opération dentaire, etc.)

·Une mauvaise alimentation

·Certains médicaments, comme la cortisone

·Les menstruations

Peut-on prévenir les feux sauvages?

D’abord, si vous n’êtes pas porteur du virus, évitez de le devenir!

·N’embrassez pas sur les lèvres quelqu’un qui a une éruption de feu sauvage. Le liquide des petites vésicules contient des virus. De même, les ustensiles, verres, serviettes ou autres objets ayant été en contact avec la salive de la personne infectée peuvent vous transmettre le virus. Redoublez de prudence si vous avez les lèvres gercées ou autrement blessées.

·Évitez les contacts oraux/génitaux lorsque votre partenaire a une éruption.

·Faites tout ce que vous pouvez pour que votre système immunitaire soit en état de se défendre (lisez Supporter ses défenses pour prévenir les contagions).

Si vous êtes déjà porteur, vous pouvez tout de même réduire le nombre de crises.

·Maintenez votre système immunitaire en bon état.

oÉviter les facteurs aggravants.

oBon sommeil, bonne alimentation et activité physique régulière (voir aussi Supporter ses défenses pour prévenir les contagions).

·Protégez vos lèvres du soleil à l’aide d’un écran solaire.

·Un supplément de lysine (1 à 3 grammes par jour) aide à réduire les récurrences et accélère la guérison.(3)

Quoi faire pour traiter?

Lorsque le feu sauvage se manifeste, plusieurs options sont utiles, à divers degrés:

·Baumes à lèvres divers: adoucissent, mais n’ont aucun effet sur la durée, ni sur l’intensité.

·Abreva®  (docosanol 10%): crème à appliquer 5 fois par jour. Les recherches montrent une réduction de la durée d’environ 18 heures (sur une semaine). Peut par contre être irritante.(4)

·Lipactin®  (héparine et sulfate de zinc): gel à appliquer 3 à 6 fois par jour. Aucune donnée sur son efficacité.(5)

·Baume à la mélisse: baume à appliquer plusieurs fois par jour. Diminution de l’intensité à la 2e journée; durée réduite d’une journée (4 jours au lieu de 5).(6)

·Feux Sauvages FX® (extrait de propolis ACF 10%): Crème à appliquer 4 à 6 fois par jour. Réduit l’intensité et la durée de 3,5 jours en moyenne.(7)

·Aloès: Le gel d’aloès appliqué directement sur la lésion aide à guérir plus rapidement.(8) Selon certains utilisateurs, l’application d’aloès réduit le nombre de récurrence. Ce dernier point ne peut être validé par les études, mais qui sait?

·Denavir® (penciclovir) et Zovirax® (aciclovir): Crèmes intéressantes, mais qui doivent être prescrites par un médecin.

·Famvir® (famciclovir), Zovirax® (aciclovir), Valtrex® (valacyclovir): Pour les cas graves, le médecin peut suggérer ces antiviraux en comprimés à prendre de façon continue pour prévenir les crises.

·Il existe de nombreux autres produits (comme Erpace®, un produit en applicateur à bille que plusieurs personnes – mais pas tous – semblent utiliser avec succès). Par contre, on ne trouve pas d’étude clinique pour valider leur effet.

Bon été!

Références:

1.Herpès labial, sur Passeport santé http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=herpes_labial_pm

2.Herpes Simplex, sur Medscape Reference http://emedicine.medscape.com/article/218580-overview#a0104

3.Milman N, Scheibel J, Jessen O. Lysine prophylaxis in recurrent herpes simplex labialis: a double-blind, controlled crossover study. Acta Derm Venereol. 1980;60(1):85-7. PubMed PMID: 6153847.

4.Leung DT, Sacks SL. Docosanol: a topical antiviral for herpes labialis. Expert Opin Pharmacother. 2004 Dec;5(12):2567-71. Review. PubMed PMID: 15571473.

5.Grossman JH 3rd, Thonnard-Neumann E. Topical heparin for recurrent génital herpes simplex virus infections. A proposed model for subsequent therapeutic trials. J Reprod Med. 1985 Sep;30(9):675-6. PubMed PMID: 3903156.

6.Koytchev R, Alken RG, Dundarov S. Balm mint extract (Lo-701) for topical treatment of recurring herpes labialis. Phytomedicine. 1999 Oct;6(4):225-30. PubMed PMID: 10589440.

7.Hoheisel O. The effects of Herstat® (3% propolis ointment ACF†) application in cold sores: a double-blind placebo-controlled clinical trial. Journal of Clinical Research 2001;4:65-75.

8.Vogler BK, Ernst E. Aloe vera: a systematic review of its clinical effectiveness. Br J Gen Pract. 1999 Oct;49(447):823-8. Review. PubMed PMID: 10885091; PubMed Central PMCID: PMC1313538.

32 commentaires

  1. Pour l’herpès labial, un truc de grand mère que je m’étais fait conseiller, facile, économique et efficace, qui a très bien fonctionné pour moi: lorsque vous sentez les premiers symptômes de picotement et rougeur, faire fondre un cube de glace sur la lésion et le bouton ne sortira pas. Et même, je dirais que ça espace beaucoup les récurrences, ça fait effectivement des années que j’ai eu un feu sauvage.
    Bonne chance à tous!

  2. Bonjour à tous
    tous ces commentaires sont très intéressants, mais je voudrais savoir s’ils s’appliquent aussi pour l’herpes vaginale.J’en ai très régulièrement En cure de jeune la directrice du centre m’avait suggéré de l’essence de noyer mais cela brulait et ne semblait pas diminuer la durée de l’épisode. Je doute même de l’efficacité. J’ai pris de la lisyne , mais cela n’empêchait pas le virus de réapparaitre régulièrement. Découragée je me suis décidée à prendre des antibiotique prescrit par le médecin. Mais j,aimerai savoir si vous avez des huiles, ou produits naturels efficaces pour l’herpes vaginal

    1. Bonjour Dominique
      Oui, la différence entre les 2 virus est plus théorique et géographique 🙂 que véritable. Vous pouvez utilisez de la propolis ou un extrait directement sur la lésion/rougeur aux premiers symptômes. Le gel d’aloès, aux dires de plusieurs, réussit à espacer les épisodes. Vous ne risquez rien à en appliquer tous les jours.
      Santé!

  3. Bonsoir,

    J’ai des feux sauvages à répétition depuis des années et je n’ai encore malheureusement pas trouvé de remède efficace pour écourter la durée de cette abomination sur mon visage…Je vais donc essayer l’huile d’origan et le gel d’aloès dès demain.
    J’ai aussi une question: Est-il possible pour un feu sauvage de changer d’endroit? Habituellement, c’était toujours au milieu de ma bouche, mais la dernière fois ce fut dans le bas de la narine (mêmes picotements, même allure) et là c’est entre le nez et la bouche. Ça peut se répandre encore loin?

    Merci.

    1. Bonjour Marie,
      Oui, ça peut changer de place. Attention, l’huile d’origan n’est pas dans la liste de suggestion. Si vous l’utilisez, assurez-vous de la diluer dans une huile végétale. Sinon, l’huile essentielle pure, ça brule !
      Santé!

  4. Bonjour,
    Dans mon cas, herpes depuis l’age de 5 ans.
    Solutions essayée hier:

    l’huile d’origan.

    ça chauffe, puis assèche…ce matin les petites cloques sont assechées…la plus grosse est en voie de secher, mais les bords exterieurs sont secs (le contour).

    je l’ai appliqué 2x hier, 1x aujourd’hui.

    1. Bonjour Edwige,
      Une suggestion pour vous serait d’appliquer du gel d’aloès par la suite. Il semble que l’aloès diminue les récurrences de ce virus.
      Santé!

  5. Bonjour,

    Pour ma part, je me tourne vers l’homéopathie dès les 1ers symprômes :
    – Rhus Toxicodendron 9CH 3 granules/3 fois par jour
    – Vaccinococcinum 15CH en dosettes : 1 dès l’apparition, 1 autre aux 12 heures (si pas de dosettes remplacer par 10 granules)
    – et si trop de gratouillis Apis Mellifica 9CH
    Avant ce traitement, j’en avais très souvent et depuis j’en ai de moins en moins.
    Un pharmacien m’a aussi conseillé une goutte d’HE de Ravintsara sur le bouton : effectivement, il sèche beaucoup plus vite.

    Lors de mon dernier séjour québécois (je viens régulièrement en Estrie), j’ai enfin commencé ma pharmacie homéopathique pour n’avoir à apporter que le strict minimum ou l’introuvable depuis la France la prochaine fois. Cela commence à être un peu plus facile pour “s’approvisionner” mais j’ai trouvé mes petits tubes de granules fort onéreux (2 à 3 fois plus chers qu’en France).

    Merci pour vos articles

  6. Quand il débute, je frotte la ½ d’une gousse d’ail. Après j’applique Abrevia et libactin en alternant.

    Merci pour l’info. Je prend du Nasonex par le nez il y a p-ê un rapport??

    1. Bonjour Pierre,
      Je ne crois pas que la dose de cortisone de Nasonex ait un quelconque effet sur le virus. Si vous preniez des doses orales de cortisone (prednisone plus que 10mg par jour) alors, peut-être oui. Mais pas le Nasonex, qui est une microdose à action locale.
      Santé!

      1. Merci Jean-Yves pour la réponse

        Une autre question: que pensez-vous d’utiliser le nasonex sur une longue période tous les jours à cause d’allergie au chat.

        Le médecin dit pas de problème mais les études des effets secondaires parle d’un an pour les effets secondaires.

        Je n’ai rien sur une longue utilisation (plus d’un an).

        Merci à toi

        1. Bonjour Pierre,
          Il est vrai qu’il n’y a pas d’étude sur ce produit (ou sur la plupart des produits pharmaceutiques) sur des périodes plus longues qu’un an. Habituellement, le Nasonex est bien toléré. Je vous dirais, si vous n’avez pas d’effet adverse, alors vous pouvez continuer. Le plus souvent, les gens cessent parce qu’ils développent des irritations et même des saignements de nez secondaires aux vaporisateurs anti-inflammatoires comme Nasonex ou Rhinalar.
          Santé!

  7. Les meilleures des plantes anti “wild fire” : menthe à épis , mélisse, et oui la petite brunelle vulgaire de nos gazons (pas traités…) en interne en mélange en tisane ou TM
    Aussi en faire un cérat avec huile de millepertuis et HE de girofle
    ET oui éviter l’arginine et augmenter la lysine dans la bouffe aussi, comme tu l’as écrit , brillant et généreux Jean -Yves. Merci!

    Anny

    1. Bonjour Anny et merci de votre commentaire.
      Pourriez-vous me donner le nom latin de la menthe à épis ? Je ne la connais pas. Est-ce la menthe verte (Mentha spicata) ?
      Merci

  8. Excellent article. (comme d’habitude!)

    Personne n’a pensé à l’huile de millepertuis en application externes ? Le millepertuis répare les nerfs endommagés et il a des vertus anti-virale. Cette double affinité lui donne un avantage spécifique contre l’herpès. Son huile est disponible sur le marché.

    J’oserais même croire qu’il puisse guérir l’herpès en se débarassant du virus là où il se cache : au niveau du nerf.

    Pour un effet anti-viral accru, ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de ravintsara, un anti-viral très efficace contre l’herpès.

    Tried, tested and true !

    1. Bonjour Jonathan,
      La logique est là, mais comme vous le constatez dans mes textes, j’essaie de me limiter aux substances qui ont fait l’objet de tests publiés. Il ne faut pas oublier non plus une très grande vérité : Ce n’est pas parce que la preuve n’a pas été publiée, que le produit ou la technique n’est ni valable ni efficace.
      Les études sur les huiles essentielles sont très rares. Pourtant, dans la logique de l’aromathérapie, les sources de camphre comme le ravinstara devraient être utiles.
      Santé!

  9. Bonjour,

    Sauf en cas de crise et de manifestations des symptômes du feu sauvage, j’aimerais savoir si le drainage lymphaique peut renforcir le système immunitaire et prévenir les manifestations du feu sauvage.

    Merci !

    1. Bonjour Ginette,
      Le drainage lymphatique bien fait est presque toujours une bonne chose. Sauf peut-être dans les pathologies du système lymphatique. À savoir si ça aura un effet sur le feu sauvage, je ne sais pas. À tout le moins, l’effet relaxant qui suit le massage de drainage réduit le niveau de stress, qui est un déclencheur.
      Santé!

  10. Bonjour,
    Cela fait plus d’un an que je n’en ai plus eu. J’ai ajouté plusieurs compléments alimentaires au traitement de ma fibromyalgie : regulat enzymes, jus d’aloe vera élixir de grenade fermenté. Je bois également des thés ayurvédiques dynamisés et riches en épices et plantes européennes (c’est terre d’arôme qui produit cela, en France, si je ne me trompe). Et j’applique un baume artisanal à la propolis sur mes lèvres tous les matins (ça m’évite les dessèchements et les gerçures). Je ne sais si un seul de ces produits produit un effet, ou la synergie de tous ceux-ci? Mais je voulais faire partager mon expérience.
    Il est à noter que, depuis que je consomme du jus d’aloe par voie interne, je n’ai subi aucun coup de soleil. Son action est donc aussi efficace en usage interne qu’externe, je suppose?
    Merci pour votre site!

    1. Merci de partager votre expérience.
      Je ne saurais dire si un seul de vos outils est le plus efficace, mais plusieurs sont pertients.
      Santé!

  11. Mon EX-Conjoint souffrait d’herpès LABIAL de STRESS, le médecin lui aprescrit APO-VALACYCLOVIR ( 500mg) 4 comprimés 2 X par jour matin et soir pour 1 jourMAGIQUE…….CRISE très rapide……demandez cela à votre médecin au lieu de CRÈME qui ne font RIEN et pendaant 10 jours vous avez l’air de quoi….JE LEI INTERDISAIT DE ME TOUCHER: très le fun dans un couple….

    1. Heureusement ou malheureusement tu as raison. Mais il ne faut pas oublier que ce sont des médicaments. Mon dentiste me disait cette semaine, qu’elle peut les guérir avec du laser….. je n’ai pas encore essayer…..

  12. Dès les premiers symptômes (ça doit être fait dès les débuts) appliquer de l’esprit de camphre à répétition sur l’endroit du picotement. Souvent le feu sauvage disparait complètement le lendemain ou ne dure que quelques jours. Je connais ce traitement depuis une dizaine d’années et c’est vraiment efficace.

  13. Bonjour Jean-Yves,
    l’H.E. de tea tree est très efficace lorsque appliqué dès les débuts des symptômes et en application régulière durant la première journée. Disons, à toutes les heures. Je ne sais pas par contre si des études existent à ce sujet. Je sais que je l’utilise moi-même et que je connais plusieurs témoignage à ce sujet.
    Bonne journée

    1. Effectivement tu as raison. On peut aussi eucalyptus, bergamote et tea tree. Très très efficace. Aussitôt le petit picotement et le bouton ne sors jamais. Plusieurs fois par jour pendant quelques jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*