Quand on veut être précis, on pêche souvent par excès. Dans mon dernier billet sur la vitamine D (Le D-bat fait encore rage), j’ai utilisé de unités complexes de concentration. Voici mon essai de pénitence pour expliquer, un peu, ce jargon scientifique.

Allons-y…

Mole et nanomole

Mole : La mole est l’unité de mesure de la quantité de molécules. Souvenez-vous de vos cours de chimie du secondaire (ou du Lycée)… souvenir difficile pour certains. 🙂 Une mole équivaut à 6,023 X 1023 molécules (le fameux nombre d’Avogadro). Dans le contexte qui nous intéresse (le taux de vitamine D), on parle de nanomole, donc de ce même nombre, mais divisé par 1 milliard. Une nanomole représente donc un milliardième de mole (ou 6,023 X 1014).

* Notez l’exposant qui est passé de 23 à 14. 1023 est un 1 suivi de 23 « 0 » alors que 1014 est un 1 suivi de 14 « 0 ». Donc 602 300 000 000 000 000 000 000 est réduit à 602 300 000 000 000 molécules.

Nanomole par litre

Comme il s’agit ici d’une unité de concentration (le taux sanguin), alors le nombre de nanomoles est calculé par volume, ici un litre de sang (abrévié «l» ou, pour plus de clarté et pour éviter la confusion avec le i, «L»). Donc, nous obtenons la nanomole par litre ou nmol/L.

Nanogramme par millilitre

Je fais aussi l’équation entre deux unités: les nmol/L et les ng/ml. Selon la référence, les chercheurs utilisent l’une ou l’autre des unités. ng/ml est l’abréviation de nanogramme par millilitre.

Dans le cas spécifique de la vitamine D, il y a un facteur de conversion de 2,5 entre les deux unités, par exemple, 20ng/ml = 50nmol/L. Vous comprendrez que ce facteur de conversion varie d’une substance à l’autre puisque la mole mesure le nombre de molécules alors que le gramme est une unité de poids. Comme chaque molécule a un poids différent, la relation entre ces deux unités varie.

J’espère que cet éclaircissement vous est utile.

Santé!

6 commentaires

  1. Hum !
    Je vous en supplie garder ça simple.
    Je vais aller prendre des mégas doses de vitamines et d’oligo-z-éléments. Mes 3 neurones encore actifs surchauffent et je ne peux plus me permettre d’en perdre.
    Si j’ai bien compris, en plus de la vitamine «D» il faudrait aussi prendre des suppléments d’Avogadro.

  2. Cher Jean-Yves, je viens de constater que ce n’est pas mon fort la chimie, ça ne l’était pas il y a ….plusieurs années et pas meilleure auj. Merci quand même de nous traiter en adultes intelligents.

    Bonne exposition, j’ai mal au dos présentement, faux mouvement au gym dimanche, si ça passe, j’irai vous rencontrer.

    Bonne fin de semaine !

  3. Merci Jean-Yves,

    J’avoue que j’ai appris beaucoup de choses en consultant votre site. Je vais écrire bientôt un commentaire sur mon expérience avec la dépréssion saisonière et comment je l’ai vaincu cet hiver grace à vous. Peut-être ça va aider quelqu’un d’autre.

    Dans quel section sur votre site me recommandez-vous de mettre mon commentaire à venir.

    Merci et santé.
    Aziz.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*