• Recherche

Ma petite tournée automnale

PommesLa fin de semaine dernière, ma petite famille et moi avons fait notre pèlerinage annuel de l’automne. Nous sommes allez cueillir des pommes à notre verger bio préféré: le Verger bio Maniadakis à Franklin, dans le Sud du Québec. http://www.vergerbiologique.com/

Les pommes y sont toujours aussi bonnes (voir Mes adresses santé pour l’été), mais cette saison, c’est avec une certaine tristesse que j’ai cueilli mes pommes. Il faut savoir que cette région a été durement frappée par la grêle, l’été dernier. De plus, cette grêle faisait suite à un printemps trop humide (et donc très propice à la tavelure – une affection fongique de la pomme) et à un été trop sec. Les pommes, qui sont normalement grosses, rondes et attirantes, étaient plutôt marquées gravement par cette attaque de la nature. La production a été réduite significativement. Au dire de M. Maniadakis, la moitié des pommes sont perdues et celles qui restent sont endommagées.

Par contre, même si les pommes sont moins esthétiques, le goût, lui, est intact. Nous sommes donc quand même repartis avec nos 4 grands sacs pleins de Jonagold, de jaunes délicieuses, etc.

J’étais triste de constater de visu la précarité de nos producteurs, en particulier dans le monde bio. C’est une des raisons (outre le goût, les avantages pour la santé, le contact direct avec les producteurs, l’environnement, etc.) pour lesquelles, année après année, j’aime visiter les producteurs. Je me dis que mes petits sous peuvent, peut-être, faire une différence pour la survie de la famille et de l’entreprise.

Ma petite tournée m’a aussi amené chez un  producteur de Hemmingford, le vignoble le Chat Botté (http://www.vignoblelechatbotte.ca/). La grêle les a touchés, eux aussi. Le côté nord des vignes est gravement affecté. Par contre, le soleil aidant, la production devrait être correcte.

Cette introduction toute personnelle sur la précarité de la production agricole m’amène à vous parler des bénéfices des pommes (le vin, ça sera pour une autre fois 😉 ).

… éloigne le médecin pour toujours?

Une étude intéressante vient d’être publiée en ligne. (1) Des volontaires en santé de 40 à 60 ans ont été divisé en 3 groupes: 16 personnes ont mangé une pomme par jour (délicieuse jaune ou rouge, en alternance), 17 personnes ont consommé un extrait de polyphénols de pomme (VitaRed) équivalent à une pomme par jour, et 18 autres ont pris un placébo. Durant les deux mois ayant précédé l’étude, les volontaires n’avaient pas consommé de pommes. La consommation d’une pomme par jour pendant 4 semaines a apporté une réduction significative de l’oxydation des LDL (qu’on appelle souvent le «mauvais cholestérol»). Cette réduction (4.1 ± 2.6) a été plus importante que le placébo (1.6 ± 1.5) et que l’extrait de polyphénols (1.3 ± 0.7), tous deux non significatifs. Il faut dire que les valeurs de base des 2 autres groupes (placébo et extrait) étaient moins élevées que celles du groupe des pommes, mais la différence est importante.

L’oxydation des LDL rend ces transporteurs de cholestérol beaucoup plus athérogènes (favorisent la plaque artérielle). Cette oxydation est donc un facteur causal de l’athérosclérose et de la maladie cardiaque. S’ils restent sains, non oxydés, les LDL demeurent en suspension et sont moins sujets à être impliqués dans la plaque.

Bref, mangeons des pommes fraîches (bio de préférence)!

 

Référence:

Shi Zhao S, Joshua Bomser J, Joseph EL, DiSilvestro RA. Intakes of apples or apple polyphenols decease plasma values for oxidized low-density lipoprotein/beta2-glycoprotein I complex. J Funct Foods 2012 Sept 29. On line http://dx.doi.org/10.1016/j.jff.2012.08.010

37 commentaires

  1. Bonjour Daniel, effectivement, j’ai essayé de poser la question à JYD mais pas de réponse, visiblement celui ci est débordé.
    Bonne journée

  2. Merci pour vos réponses, dans un tout autre domaine, que pensez vous de consommation régulière de Gingko Biloba (associé à de l’Heptaminol + Troxérutine à faible dose)dans la prévention des insuffisances circulatoires?
    Merci d’avance

    1. Bonjour Phil,

      Là, vous me prenez totalement au dépourvu ! Mes connaissances se limitent pas mal juste à la vitamine D ! Vous devriez plutôt adressez directement votre question à Jean-Yves, car il est extrêmement compétent.

      Tout ce que je peux vous assurer, c’est que les bienfaits de la vitamine D sont trop souvent mésestimés, sous-estimés ou encore et surtout, trop souvent ignorés par bon nombre de médecins et professionnels de la santé, partout à travers le monde.

      Et que prendre de 4000 à 5000 UI/jour de vitamine D3 ( en suppléments ), ne vous serait fort probablement pas toxique, à moins bien sûr, d’y ajouter une exposition solaire entre 11 h et 14 h en plein été !

      Ce qui ne semble pas être votre cas, puisque vous me dites habiter dans une région très peu ensoleillée, et ce, même en plein été !

      Bonne Journée Santé !

    2. Bonjour Phil,
      Désolé de ne pas avoir répondu plus tôt. Il m’est difficile de trouver du temps dans mon horaire (consultant, enseignant à l’université, rédacteur et surtout père de famille) pour répondre à toutes les questions. Vous êtes insistant. 🙂
      Je ne connais pas le heptaminol (comme je vous l’ai mentionné dans l’autre réponse). C’est une molécule utilisée pour l’hypotension et pour certaines formes d’insuffisance cardiaque. Elle n’est pas utilisée ici. Par contre, la troxérutine est un vénotonique très intéressant pour réduire les symptômes de l’insuffisance veineuse et des varices. Le ginkgo est d’abord un vasodilatateur. Il agit conjointement avec les vénotoniques pour améliorer la circulation périphérique. Ces deux substances (troxérutine et ginkgo) sont une très bonne combinaison pour les problèmes de circulation périphérique.
      Tout dépend des doses. Je vous recommande de lire les fiches de Passeport santé.net sur l’insuffisance veineuse, sur le ginkgo et sur les dérivés de la rutine.
      Santé!

      1. Bonjour,

        Je vous remercie pour vos réponses mais je me suis fait piéger au début ici car j’ai eu des conseils peu avisés en pensant qu’il venait de vous. En fait je vous écrit de France comme vous l’avez compris et ici on est pas aussi intelligent que chez vous sur le plan de la santé. On évolue doucement mais on a du mal à comprendre que pain, beurre saucisson et camembert ne soit pas bon pour la santé. Probablement car nous avons une éducation en la matière très limitée. Nous préférons privilégier l’étude de Vercingétorix à l’école qu’à celle des poly phénols.

        J’en profite pour vous poser deux autres questions :

        1-J’ai lu que le sélénium est bon pour la santé et j’ai acheté des noix du Brésil qui en contiennent 95 µg par noix. or j’en mangeait 8 à 9 par jours sans soucis et je me suis aperçu que au delà de 1 mg on était dans la zone toxique !!! Qu’en pensez vous?

        2-D’autre part que pensez vous d’une cuillérée à soupe de graine de lin moulu par jour? Y a t-il une dose toxique également des antioxydants où au lieu de faire du bien ils agissent en sens inverse?
        Et si en plus on mange noix du brésil, graine de lin thé vert, pommes etc … est ce que le cumul de tout cela est vraiment bénéfique? Y a forcément une différence entre tout ou rien?
        Merci beaucoup

        1. Bonjour Phil,
          Avant d’atteindre la dose toxique à partir d’un aliment source de sélénium, il vous faudra en manger beaucoup plus. La quantité habituelle de sélénium dans la noix du Brésil est plutôt 55mcg. Pour obtenir une dose potentiellement toxique, il vous faudrait en manger plus d’une vingtaine tous les jours sur plusieurs mois. La dose dite toxique est en fait l’apport maximal considéré comme sécuritaire. Il n’y a pas eu de toxicité rapportée à 1000mcg. Les législateurs ont simplement émis un ordre de grandeur.
          Pour la graine de lin, le meilleur indicateur de surdose est votre intestin. Si c’est trop laxatif pour vous, la dose est trop forte.
          C’est justement l’intérêt des aliments, votre corps vous avertira longtemps d’avance avant d’atteindre le seul toxique.
          Santé!

          1. Bonjour et Merci JY pour vos réponses très instructives.

            En ce qui concerne la noix du brésil, voila ma source pour vous dire qu’une noix contient 95mcg de sélénium : http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=selenium_ps. Je ne l’ai pas inventé mais je suis d’accord avec vous et rassuré.

            Ma question, avec l’utilisation de graine de lin, se portait surtout sur ce qu’on entend de certains “allopathes” : Attention, consommer trop d’anti-oxydants peut avoir l’effet inverse. Vous conviendrez que lorqu’on mange baie de goji, noix du brésil, graine de lin, thé vert, etc … régulièrement, on s’attend à avoir un apport quotidien important en anti-oxydants. C’est dans un article justement canadien que j’ai lu cela, je site : “David C. Poole et Steven Copp de l’Université d’état du Kansas ont étudié comment améliorer l’apport d’oxygène aux muscles lors d’activités physiques en utilisant des antioxydants. Leurs résultats montrent que trop d’antioxydants peut nuire à la fonction musculaire et augmenter la fatigue durant l’exercice.” Voici ma source : http://www.psychomedia.qc.ca/alimentation/2010-01-28/trop-de-super-aliments-riches-en-antioxydants-pourrait-etre-nuisible.

            Qu’en pensez vous?

            PS : la graine de lin consommée moulue est moins laxative qu’entière. Mais je site : “La graine de lin est la plus grande source végétale d’oméga-3 mais aussi de lignanes, un composé phytoestrogène (c’est-à-dire qui s’apparente aux oestrogènes). De récentes études associent les lignanes de la graine de lin à la prévention de certains types de cancer.
            Les graines de lin doivent être moulues pour que notre organisme puisse bénéficier de leurs précieux oméga-3.

            Si elles ne sont pas moulues, notre système digestif n’arrive pas à les digérer. Toutefois, les graines de lin entières ont tout de même un intérêt : en plus de donner une agréable texture croquante aux produits, elles agissent dans notre organisme comme des fibres alimentaires, c’est-à-dire qu’elles vont favoriser le transit et la santé intestinale.”

            Merci beaucoup et à bientôt

          2. Bonjour Phil,
            Vous avez raison pour la quantité moyenne de sélénium. C’était mon erreur. Par contre, l’apport maximal est loin d’être dangereux. Pensez aux habitants du bassin Amazonien qui est le plus riche en sélénium de la planète. Ces gens ont des apports quotidiens loin au-dessus de cette norme tous les jours de leur vie.
            Je connais l’étude que vous mentionnez. En fait, elle ne montre qu’une très petite section du phénomène. Dans l’article, d’ailleurs, il y a une erreur à propos du peroxyde. Mais c’est un détail technique. Il est vrai qu’un des aspects de l’adaptation suite à la pratique du sport est secondaire à l’augmentation de la production des radicaux libres durant l’activité intense. Cette augmentation répétée crée une réponse du corps qui apprend à y résister mieux. Dans le protocole à court terme, les chercheurs ont vue que la prise de certains antioxydants à haute dose diminuait cette adaptation. Par contre, il n’ont pas évalué tout l’effet sur les mitochondries, ni sur le vieillissement.
            Les antioxydants alimentaires ne peuvent pas être surdosés. Peu importe la quantité d’aliments riches en antioxydants que vous mangez, vous ne pouvez pas en prendre trop. La prise de substances purifiées est une autre chose.

            Ce débat stérile montre un problème majeur. L’effet antioxydant n’est qu’une généralisation qui n’apporte pas grand chose. Tant que nous n’aurons pas un discours plus spécifique (quelle molécule agit comment à quel endroit), nous aurons des “chercheurs” qui affirment avoir la vérité alors qu’ils ne font que soulever un tout petit coin de la couverte.
            Santé!

  3. Merci pour vos lumières,

    Adrigyl est un médicament acheté en pharmacie en France et contenant 333 UI de vitamine D3 par goutte et je prend environ 10 gouttes par jour. Je vis dans une région où le soleil n’est pas toujours au rendez-vous et où on se met très rarement torse nu.
    A bientôt et encore merci.

    1. ReBonjour Phil,

      Juste une toute dernière précision : Si vous ne vous exposez que très peu au soleil de mai à septembre,je vous recommanderais alors 5000 UI/jour ou 50 UI/kg ( la plus faible dose des deux ), vu que vous en prendriez presqu’à longueur d’année.

      Bonne Journée Santé !

    2. Bonjour Phil,
      Dites-vous que la dose toxique de vitamine D est probablement de l’ordre de 40 000 UI par jour et plus.
      Par exemple, on considère que l’apport de 1000 UI par jour augmente le taux sanguin d’environ 10ng/ml ou 25nmol/l. Le taux sanguin recherché se situe entre 50ng/ml (125nmol/L) et 60ng/ml (150nmol/l). Si votre taux sanguin est assez bon parce que vous allez au soleil l’été, vous atteindrez probablement le bon taux à la fin de l’été. Par contre, comme vous éliminez cette vitamine à raison de la moitié tous les 15 jours, vous aurez éliminé la vitamine presque au complet verts la mi novembre. En effet, la vitamine D est fabriquée par les ultraviolets B l’été seulement entre 10h et 14h. Donc, après l’équinoxe de septembre, pas d’UVB, donc pas d’apport. Fin novembre, plus de vitamine D. C’est d’ailleurs à cette période que surviennent les épidémies de grippe….
      Donc, prenez la vitamine D au moins 2 000 UI par jour, 3500 UI est une très bonne dose sécuritaire.
      La possibilité de toxicité de la vitamine D apparait à des taux sanguins de … 200ng/l (500nmol/l)
      Bref, après ce déluge de chiffre, la toxicité de la vitamine D n’existe que dans les cas de consommation exagérément élevée, de l’ordre des millions d’unités par jour.
      Santé!

      1. Merci pour vos réponses mais cela n’empéche pas les pharmaciens en France d’interdire sa délivrance en prétextant un risque grave pour la santé.
        Encore merci

  4. Nous y étions justement à Franklin il y a quelques semaines… les Honey Crisp sont délicieuses… malgré les imperfections sur celles-ci!… Dommage que plusieurs personnes les laissait sur place à cause qu’elles n’étaient pas parfaites!

  5. Est ce que quelqu’un peut me dire si prendre de la vitamine D3 sous forme médicamenteuse (Adrigyl)est bon pour la santé et notamment à raison de 3500 UI par jour de vitamine D3 (10 gouttes environs).
    On parle beaucoup de surdosage avec risque grave pour la santé.
    Qu’en pensez vous?
    Merci d’avance

    1. Bonjour Phil,

      Désolé, mais je ne connais pas ce médicament Adrigyl. Par contre, je peux vous assurer que la vitamine D3 à des doses allant de 50 à 70 UI/kg poids est nullement toxique !

      Bref, des doses bien supérieures à 4000 UI ( apport maximal tolérable selon Santé Canada ) sont également fort probablement sans danger sur une base de 6 à 8 mois consécutifs.

      De mai à septembre, aller profiter du soleil et jouez dehors !

      Bonne Journée Santé !

  6. Bonjour Jean-Yves,

    N’avez-vous pas aucune réponse à me donner, concernant mes 3-4 derniers commentaires ( les tout derniers au bas de la liste ) sous votre article publié le jeudi 20 septembre intitulé » Conserver une peau souple, même après la ménopause « . Rien à formuler à ce sujet …. ?

    Mes commentaires dataient des 22 et 23 septembre et sont demeurés depuis sans réponse de votre part ….

    C’était relativement à l’angle du soleil à son zénith entr’autre, pour la production de vitamine D via la peau.

    Bonne Journée Santé !

    1. Bonjour Daniel,
      Normalement, PV devrait avoir publié mon commentaire. L’étude n’est pas valable pour une raison: la différence de taux sanguin de vitamine D n’est pas significative. Ou, si vous préférez, le groupe contrôle avait un taux de vit. D trop élevé.
      Santé!

      1. Est ce que quelqu’un peut me dire si prendre de la vitamine D3 sous forme médicamenteuse (Adrigyl)est bon pour la santé et notamment à raison de 3500 UI par jour de vitamine D3 (10 gouttes environs).
        On parle beaucoup de surdosage avec risque grave pour la santé.
        Qu’en pensez vous?
        En outre, dans un tout autre domaine, que pensez vous de consommation régulière de Gingko Biloba (associé à de l’Heptaminol + Troxérutine à faible dose)dans la prévention des insuffisances circulatoires?
        Merci d’avance

  7. Croyez le ou non depuis quelques jours une pomme est à mon déjeûner tous les jours et j’y ai pris goût.
    Comme me le disait Alain Renaud *DRUIDE* nos déjeûners ressemblent à des desserts.
    Pain rôti, confiture et le reste comme du beurre d’arachide Kraft = sucre
    un oeuf cuit dur et une pomme
    un délice j’y ajouterai certainement un autre aliment
    à voir
    Vive les POMMES

    1. Bonjour Zoé,
      Il est vrai que pour les pommes de production conventionnelle, la pelure est l’endroit où il y aura le plus de pesticides. Ensuite, les pommes à l’épicerie sont enduites d’une cire comestible qui empêche la pénétration de l’oxygène, donc augmente le temps de conservation. MAIS, malgré ceci, la pelure contient la majeure partie des molécules intéressantes (polyphénols, etc.). Donc, pour ne pas s’en priver, lavez vos pommes et dégustez-les entières.
      Santé!

  8. Dorian a dit “Manger bio et sainement aujourd’hui est presque devenu un luxe mais l’alimentation reste au coeur d’une bonne santé.”

    Ouais, et ça me fait ch…de l’inflammation psychique!
    Franchement ça n’a plus de bon sens cette société… pas étonnant qu’on en soit à 3 morts évitables et décevantes par jour au Québec (oui, je parle de fichus suicides, figurez-vous… les coûts et le rythme de vie n’aident pas ceux qui sont dans le désespoir). J’accuse l’industrialisation et le capitalisme sauvage dont nous sommes tous à la fois victimes et produits.

    1. Bonjour Phil,
      Je suis amplement d’accord avec vous. Simplement, comme dans toute chose, nous devons faire des choix. Il n’y a rien de plus difficile : choisir et avoir choisi.
      Avec un peu d’entraide et de communication, on peut aller très loin.
      Santé… quand même!

  9. Bonjour,

    “An apple a day keeps the doctor away”
    Dicton bien connu et très vrai.
    Manger bio et sainement aujourd’hui est presque devenu un luxe mais l’alimentation reste au coeur d’une bonne santé.

    Dorian

  10. Bonjour,

    Des pommes, j’en mange au moins quatre ou cinq par jour, et ce, depuis plus de vingt ans. Apparemment, mon régime alimentaire plutôt original à bien des égards me fait le plus grand bien.

  11. Bonjour J-Y,

    Certaines personnes de mon entourage préferent manger leurs pommes sans pelures. Croyez-vous qu’elles auront moins de vitamines et nutriments?

    1. Bonjour Dominique,
      Ils y perdent au compte. La pelure contient une bonne partie des molécules intéressantes de la pomme. Mieux vaut profiter de la pomme au complet. Par contre, il est vrai que dans la pomme conventionnelle, les pesticides y seront plus concentrés. Donc, bien laver ses pommes!
      Santé!

  12. Bonjour,

    J’adore les pommes, je connais leur bienfait sur la santé qui n’est plus à discuter, mais lorsque j’en mange une (bio ou non) j’ai des aphtes qui poussent dans la gorge.
    Que faire?

    1. Bonjour Phil,
      Il se peut que les aphtes soient dus à l’acide des pommes. Quelques suggestions : Préférez les pommes moins acides comme les délicieuses. Changez de dentifrice. Plusieurs dentifrices commerciaux contiennent un agent moussant, le lauryl sulfate de sodium, qui agit comme un décapant sur vos muqueuses et les rend sensibles à toutes les agressions. En choisissant un dentifrice sans lauryl sulfate (SLS) vous pourrez probablement régler le problème.
      Santé!

  13. Bonjour,

    J’aurais aimé me procurer le produit à base de millepertuis standardisé en hyperforine, dont M. Dionne a parlé dans une de ses info-lettres, mais personne dans les boutiques santé ne connaît un tel produit.

    Dommage qu’on ne puisse avoir de réponse avec votre système de courriel, si j’avais eu un nom de produit, cela m’aurait beaucoup aidé dans mes recherches! Mais votre site m’a répondu qu’on ne répond pas aux questions!

  14. C’est vrai qu’une pomme par jour, c’est bien. Ma fille de 16 ans mange depuis qu’elle est petite deux pommes par jour. À l’automne nous cueillons 2 caisses de pommes fraîches. Cependant en hiver, les pommes sont tellement cirés que même en les lavant, la cire ne part pas. J’essais d’acheter du bio, mais ce n’est pas toujours disponible.
    On dit que cette cire est de plus en plus toxique, qu’en pensez-vous?

    1. Lavez bien vos fruits et légumes avec du bicarbonate de soude(soda ou petite vache) et bien rincer cela enlèvera une bonne partie des produits nocifs. Ah! vive la petite vache.

    2. Bonjour Madeleine,
      La cire en question n’est pas toxique. Pas très bonne, mais pas toxique. Pour l’enlever, essayez de laver vos pommes avec soit du bicarbonate de soude, soit avec du vinaigre. Dans les 2 cas, la cire sera plus facile à enlever.
      Santé!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*