Le magasine Internet Food Navigator USA, spécialisé dans l’industrie alimentaire, publie une nouvelle troublante.(1) Des palettes de plastique non approuvées pour l’alimentation sont utilisées de routine pour transporter des aliments frais comme des fruits. Elles sont en contact direct avec les aliments lors du transport, du traitement (comme la réfrigération rapide par l’eau durant laquelle la palette est complètement submergée) et de la conservation de ceux-ci. Le problème vient du fait que ces palettes sont enduites d’une substance ignifuge (le décabromodiphényle éther (BDE-209) aussi appelé Déca) qui pourrait s’infiltrer dans les aliments. Cette substance est potentiellement neurotoxique et s’ajoute à la longue liste des perturbateurs hormonaux (comme le BPA). Le Déca n’est à toute fin pratique jamais éliminé puisque sa demi-vie dans le corps humain est de 2 jours!(2)

Un organisme de protection de l’environnement, le EWG (Environmental Working Group) enjoint la FDA américaine de rendre cette pratique illégale.

Cette nouvelle est fort inquiétante parce que:

1- Cette substance, même si la preuve absolue de sa toxicité n’a pas été faite, présente des risques pour la santé.

2- Les risques pour la santé sont décuplés si l’exposition se fait en bas âge.(3)

3- Le dossier scientifique qui sous-tend son innocuité ne fait pas l’unanimité.(3)

4- Cette molécule a un effet environnemental sur la reproduction des espèces aquatiques.(4)

5- Les rayons UV altèrent la structure du Déca et génèrent des radicaux libres potentiellement plus dangereux que la substance d’origine et qui sont libérés dans l’environnement.(5)

Bref, les ignifuges qu’on retrouve déjà sur à peu près tous les meubles, tentures, tapis et, surtout, pyjamas pour enfant, n’ont pas démontré leur innocuité hors de tout doute.

Si l’absorption par la peau et par la voie des airs (pollution intérieure de nos maisons et composés organiques volatiles) est déjà inquiétante, imaginez maintenant l’effet si on en ingère (alors même qu’on essaie de bien s’alimenter en suivant le guide alimentaire qui nous dit de consommer plus de fruits et légumes…)!

Encore une fois, vive le BIO et l’achat local!

JYD

Références:

1. Toxic chemical in plastic pallets could be leaching into food, says group By Rory Harrington, 26-Jun-2009

2. Sjödin A, Patterson DG Jr, Bergman A. A review on human exposure to brominated flame retardants—particularly polybrominated diphenyl ethers. Environ Int. 2003 Sep;29(6):829-39.

3. Goodman JE. Neurodevelopmental effects of decabromodiphenyl ether (BDE-209) and implications for the reference dose. Regul Toxicol Pharmacol. 2009 Jun;54(1):91-104. Epub 2009 Feb 26.

4. Nakari T, Huhtala S. In vivo and in vitro toxicity of decabromodiphenyl ethane, a flame retardant. Environ Toxicol. 2009 May 15. [Epub ahead of print]

5. Suh YW, Buettner GR, Venkataraman S, Treimer SE, Robertson LW, Ludewig G. UVA/B-induced formation of free radicals from decabromodiphenyl ether. Environ Sci Technol. 2009 Apr 1;43(7):2581-8.

6. Darnerud PO. Toxic effects of brominated flame retardants in man and in wildlife. Environ Int. 2003 Sep;29(6):841-53.

2 commentaires

  1. J’adore votre site,je souhaite peut-être suivre votre cour avec l’herbothèque. Je fais ma formation en naturopathie avec l’IFN et vraiment je suis très contente de vous avoir dans mes favoris maintenant, vous serez une référence pour moi et bravo encore!!

    1. Merci beaucoup Jessica
      Ça fait plaisir d’être apprécié. Je continue à dénicher toutes sortes d’informations sur et autour de la santé. Passez le mot!
      JYD

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*