Avis à tous les amateurs de plantes, médicinales ou autres: l’Herbier du Québec est maintenant disponible en version numérisée sur le site du ministère de l’agriculture, pêcheries et alimentation du Québec (le MAPAQ). L’Herbier du Québec est une immense collection de plantes séchées qui nous permet d’identifier et de découvrir la flore qui nous entoure.

On y retrouve non seulement les spécimens, leurs feuilles, tiges, fleurs et graines, mais aussi des informations sur leur distribution, lorsque disponibles. Cet herbier virtuel est régulièrement enrichi par l’ajout de nouveaux spécimens et d’information complémentaire. On peut le consulter gratuitement à l’adresse: http://www.mapaq.gouv.qc.ca/dgpar/arico/herbierv/index.htm

Pour ceux qui préfèrent le papier (faut dire que ça se feuillette mieux en excursion), les guides Fleurbec (http://www.fleurbec.com/index.htm ) sont le compagnon idéal, pour ne pas dire nécessaire, de tout randonneur au Québec.

Fleurbec est un groupe formé en 1973 qui s’est donné pour but de «contribuer à reverdir les cerveaux, en faisant connaître et aimer la flore du nord-est de l’Amérique et en vulgarisant les connaissances qui s’y rattachent.»

Avec ces 2 outils fascinants, vos promenades nature vous révèleront tous les secrets de notre riche environnement végétal.

Bon été!

JYD

2 commentaires

  1. Bonjour !

    Merci ! Je suis justement en train de me monter ma “bibliothèque” (virtuelle et papier) sur la phytothérapie. Depuis que j’ai découvert les vertus de la consoude (en association avec l’arnica, en gel et en homéopathie, cela fait des miracles sur les plaies et bosses !), je désire monter ma propre pharmacie verte.

    Bonne journée ! Merci encore !

    Isabelle

  2. Impressionnant ! Merci pour cette nouvelle riche info, Jean- Yves!
    J’ai eu la chance de consulter une partie de ce mega herbier à Sherbrooke où il étai gardé dans un entrepot avec Mr Lalonde un super prof de botanique qui s’est évertué à le retenir près de son université. Hélas il est parti rejoindre la collection à Québec . C’est fascinant de voir des plantes prélevées et séchées il y a 60 ans par le Frère Marie-Victorin lui-même ! Outre les couleurs pâlies, elles sont étonnement en bon état et maintenant disponible pour tous les citoyens Yé !

    PS Flora Quebeca est une association qui s’occupe de la sauvegarde des plantes indigènes en déclin, ils font du bon boulot

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*