Hier, j’ai écrit à propos du lien insoupçonné entre les carences nutritionnelles et la gravité (virulence) des infections contagieuses (voir Grippe porcine et autres épidémies «promises»: comment pouvons-nous y faire face?). Aujourd’hui, j’aborde un autre point qui peut affecter notre capacité à nous défendre contre une infection contagieuse, qu’il s’agisse d’un rhume, d’une grippe (porcine ou aviaire) ou de je ne sais quelle autre infection.

Un taux élevé de stress affecte négativement le système immunitaire

Le stress chronique affecte notre système à plusieurs égards. On parle de plus en plus de psycho-neuro-immunologie. Et oui! Tout ça est relié! Le stress chronique entraîne de la fatigue, et élève le taux de cortisol dans le sang qui est associé à l’anxiété, la dépression, les maladies chroniques et une réduction des capacités du système immunitaire. L’épuisement et le stress chronique sont donc des facteurs qui augmentent notre susceptibilité à la contagion.

Instinctivement, nous le savons. C’est quand on est fatigué, déprimé ou épuisé qu’on tombe malade ! Pas vrai?

Quoi faire contre le stress élevé?

Bien sûr, on ne peut rien faire contre les embouteillages ou les patrons incompétents ou agressants, ni contre le fait d’avoir des enfants (lorsqu’on en a déjà), ou contre la crise économique, etc. MAIS on peut changer notre façon de réagir.

La gestion du stress

La gestion du stress c’est, d’abord et avant tout, un point de vue. Si on est pris dans un embouteillage et qu’on est en retard, ça ne donne rien de rager, de gueuler ou, pire, de sortir de sa voiture pour aller frapper le conducteur qui vient de nous couper! Non, ça ne donne absolument RIEN!

Alors, il faut respirer par le nez et regarder la situation autrement. Quand on ne peut pas contrôler une situation, il faut s’assurer que la situation ne nous contrôle pas! (Je ne dis pas que c’est facile! Je suis le premier à gueuler contre le conducteur d’à côté qui vient de me couper… Mais j’essaie de faire redescendre mon stress le plus vite possible.) À chaque fois que la rage nous prend, que le taux de stress augmente, c’est notre santé qui en prend… pour son rhume.

Faites sortir le « méchant! »

Toutes les formes d’activité qui font « sortir la pression » sont bénéfiques. Les sports et autres exercices physiques servent d’exutoire et aident libérer les tensions. D’ailleurs, il est bien documenté que l’exercice physique modéré à intense diminue le cortisol sanguin et le taux d’insuline, mais surtout, agit comme un antidépresseur. Avez-vous déjà pensé à faire de la boxe? De la danse?

Une approche plus douce

La relaxation, la méditation, le biofeedback, le yoga, etc. sont toutes des méthodes qui permettent de débrancher le mauvais stress. Ces différentes techniques, pourvu qu’on s’y adonne régulièrement, améliorent notre résistance au stress, diminuent l’impact négatif des mauvaises expériences et améliorent le sommeil.

Travaillez sur son point de vue : les optimistes sont moins stressés!

C’est simple, ceux qui voient le verre à moitié plein sont moins sensibles aux effets négatifs du stress que ceux qui le voient à moitié vide. L’optimisme, ça se cultive. Même durant la dépression.

Des produits à la rescousse!

Dans les produits de santé naturels, en particulier les plantes médicinales, les adaptogènes sont des ingrédients fort intéressants qui peuvent aider à augmenter la résistance au stress.

En bref, un adaptogène nous aide à nous adapter et donc à mieux combattre les envahisseurs qu’ils soient psychologiques, physiques ou microbiologiques. Par contre, il faut tout de suite mentionner qu’un adaptogène n’est pas un stimulant. Il n’aide pas à augmenter les performances. Il aide à améliorer ce qui est sous performant!

Toutes les plantes qu’on nomme (ou surnomme) ginseng sont des adaptogènes.

Les vrais ginsengs:

Panax ginseng CA Meyer (ginseng d’Asie et, lorsque traité à la vapeur:

ginseng rouge de Corée)

Panax quinquefolium (ginseng américain ou canadien)

Ceux qu’on surnomme ginsengs:

Eleutherococcus senticosus (ginseng sibérien)(Notez qu’il est maintenant interdit aux USA de nommer l’éleuthérocoque sous le nom de ginseng sibérien.)

Angelica polymorpha sinensis (dong quai ou ginseng des femmes)

Pfaffia paniculata (suma ou ginseng du Brésil)

Lepdium meyenii (maca ou ginseng péruvien)

Withania somnifera (ashwagandha ou ginseng indien)

Rhodiola rosea (qui pousse très bien ici dans notre pays nordique)

Cette liste d’adaptogènes n’est certes pas complète. Certains auteurs y ajoutent l’ortie, l’avoine fleurie, l’astragale et bien d’autres. Plusieurs plantes médicinales sont des aides précieuses pour supporter les fonctions du corps en cas de stress.

J’ai assez parlé pour aujourd’hui. Si le sujet vous intéresse, surveillez mon blog! Je reviendrai sur chacun de ces adaptogènes pour en donner un meilleur aperçu, les distinguer et vous permettre de choisir le meilleur pour vous.

Salut,

Jean-Yves

Références :

1.Brekhman, I.I. & Dardymov, I.V. New substances of plant origin which increase nonspecific resistance, Annu Rev Pharmaco 1969;9: 419-30.

2.Blumenthal et al, 1998, The Complete German Commission E Monographs. American Botanical Council ed. USA.

3.DerMarderosian et al, 1999, The Review of Natural Products, Facts and Comparison publishing group. USA.

4.M. Provost, 1995, Notes de cours Plantes Médicinales, L’École Buissonière ed. Qc.

5.Guillaume et Mach-Chieu, 1987, Pharmcopée et Médecine Traditionnelle Chinoise. Éditions DésIris. France.

6.Rege NN, Thatte UM, Dahanukar SA. Adaptogenic properties of six rasayana herbs used in Ayurvedic medicine. Phytother Res. 1999 Jun;13(4):275-91.

12 commentaires

  1. Bonjour,
    Je m’intéresse particulièrement au ginseng indien. Après avoir fait mes recherches sur le net, je constate qu’il existe une foule de produits disponibles et j’avoue être un peu perdu. Y’a-t-il des produits ou marques qui sont meilleurs que d’autres?
    Merci pour votre réponse
    Chantale

    1. Bonjour Chantale
      Ça dépend où vous demeurez. Au Canada, AOR fait un bon extrait. les produits contenant l’extrait KSM66 sont très bien. Si vous préférez la plante entière, la poudre Organic Traditions est très bien.
      La teinture de la Clef des Champs est aussi un bon extrait
      Santé!

  2. Allo Jean-Yves.
    Pourquoi ne pas consommer de la racine de gingembre?
    Celle que nous trouvons en épicerie est-elle efficace en infusion si oui peut-on en prendre quotidiennement?
    Merci pour toutes ces belles recherches.
    A bientôt
    Michelle.

    1. Bonjour Michèle,
      Le gingembre est très intéressant. En médecine chinoise, c’est un réchauffeur utile contre les coups de froid. Il a aussi des propriétés antivirales et anti-inflammatoires. Alors, oui, certainement.
      La racine fraiche, idéalement bio, en infusion et/ou décoction, est une bonne façon de l’utiliser. Un détail : Infusez suffisamment longtemps pour que le goût piquant du gingembre apparaisse. Ainsi, vous aurez un meilleur effet.
      D’ailleurs, dans le vin chaud, quelques rondelles de gingembre font des merveilles l’hiver!
      Santé!

  3. Bonjour Jean-Yves,

    J’aimerais avoir un peu d’informations sur les plantes comme le rhodiola, l’ashwagandha et l’avena sativa. Les 2 premiers sont des adaptogènes, le troisième est plutôt neurotonique. Auriez-vous d’autres suggestions pour des plantes à prendre en période de stress?
    Merci beaucoup.

    1. Bonjour Maripier,
      Oui, les deux premières sont des adaptogènes qui augmentent donc la résistance au stress, mais le rhodiola est plutôt stimulant et l’ashwagandha est plutôt calmant. L’avoine fleurie est très utilisée en herboristerie pour nourrir et calmer un système nerveux épuisé.
      Les plantes utiles en cas de stress: tous les adaptogènes, les nervines comme la cataire, la mélisse, la passiflore, la valériane, etc.
      Il me faudrait plusieurs pages. Consultez le site de Floramedicina qui contient une foule d’informations. Et celui de Passeport santé qui lui aussi en contient beacuoup
      Santé!

  4. Je comprends tout à fait votre emploi du temps assez chargé, et ne vous en faites pas si il n’y a pas de suite chaque semaine, il faut pensé à vous !!! Je lirai la suite quand elle y sera 🙂 D’ici là, pensez à vous et profitez aussi un peu de l’été !

    Je pense essayé les plantes adaptogènes dont vous faites mention, merci à vous !

    Karine

    1. Bonjour Karine
      Merci pour le commentaire. Je m’y mets. En théorie, si la turbulence de mon horaire de père de famille/professionnel/consultant/étudiant gradué me permet, je tiens à afficher une suite par semaine sur les principaux sujets qui le demandent.
      Au plaisir
      JYD

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*