• Recherche

Depuis un certain temps, on voit apparaître des produits alimentaires (comme le jus OASIS ou le produit laitier Danone) contenant des phytostérols. Ces produits seraient utiles pour réduire le cholestérol. Qu’en est-il?

Qu’est-ce qu’un phytostérol?

Comme son nom l’indique, un phytostérol est une molécule extraite de plantes (phyto) et qui a une structure similaire au cholestérol (stérol). Les stérols sont la base chimique des hormones stéroïdiennes comme l’œstrogène, la testostérone et la cortisone. Le corps fabrique ces hormones à partir du cholestérol. On entend aussi parler de stanols, des molécules chimiquement semblables aux stérols sauf qu’elles sont saturées alors que les stérols sont mono-insaturés.

Comment ça fonctionne?

Comme les phytostérols ressemblent au cholestérol, ils entrent en compétition avec ce dernier et en réduisent l’absorption au niveau de l’intestin.(1) Par contre, leur biodisponibilité est très faible, c’est-à-dire qu’ils sont mal absorbés. Il faut une dose de 2 à 2,4g (2000 à 2400mg) par jour pour réduire l’absorption du cholestérol alimentaire d’environ 40%. Les phytostérols n’influencent pas non plus la réabsorption du cholestérol sous forme d’acides biliaires (le cholestérol, surtout synthétisé au foie, est éliminé sous forme d’acides biliaires, qui sont ensuite en grande partie réabsorbés).(2) De plus, la réduction d’absorption causée par les phytostérols est associée à une augmentation de près de 20% de la synthèse du cholestérol par le foie, ce qui donne un effet final modeste sur le taux de cholestérol de l’ordre de 15% de réduction du cholestérol total et de 10% des LDL ou mauvais cholestérol.(2) Selon une méta-analyse de 41 études cliniques, la réduction du cholestérol total sanguin varie entre 4 et 15% avec une moyenne de 10%.(3, 4) Par contre, lorsque les stérols sont incorporés dans des aliments spécifiques, associés à de la lécithine, le tout intégré à une alimentation faible en gras saturés, les résultats à court terme vont jusqu’à 20%.(4) Il faut aussi savoir que les stérols sont des molécules très peu solubles et qu’elles ont une efficacité erratique d’une personne à l’autre.(3)

Ça fait baisser le taux de cholestérol… mais encore?

On estime que la consommation de stérols/stanols végétaux pourrait réduire les maladies cardiaques de 12 à 20%. De plus, l’innocuité des stérols est très bonne et ils sont très bien tolérés. Leur seul défaut: ils entraînent une baisse des taux de alpha et de bêta carotènes de l’ordre de 25%.(5)

Autres effets des phytostérols

Rôle dans le cancer (6,7)

Un stérol en particulier retient l’attention: le bêta-sitostérol. Malgré sa faible absorption, il joue un rôle au niveau des membranes cellulaires et pourrait affecter la capacité des cellules tumorales de se propager. Il réduit la croissance des cellules cancéreuses et reprogramme leur apoptose (mort naturelle des cellules saines, qui est déprogrammée dans les cellules tumorales).

Rôle hormonal potentiel (en prévention)

Les phytostérols sont utilisés depuis des décennies en Allemagne pour lutter contre un problème masculin, l’hyperplasie bénigne de la prostate.(8,9)

Sources de phytostérols

En règle générale, comme ce sont des substances grasses, on les retrouve dans des aliments qui ont une certaine teneur en gras/huile. Les arachides, par exemple, en sont une très bonne source.

Contenu en Phytostérols de certains aliments

Aliment

portion

Phytostérols (mg)

Germe de blé

½ tasse (57 g)

197

Son de blé

½ tasse (29 g)

58

Huile de sésame

1 cuil. à table (14 g)

118

Huile de maïs

1 cuil. à table (14 g)

102

Huile de canola

1 cuil. à table (14 g)

92

Huile d’olive

1 cuil. à table (14 g)

22

Amandes

100g

139

Arachides

100g

221

Noix de Macadam

100g

118

Graine de lin

100g

98,2

Graine de citrouille

100g

33,3

Graine de pavot

100g

73,8

Sarrazin

100g

106,5

Sésame

100g

202,8

Haricots jaunes

100g

186,5

Pois chiches

100g

204,6

Pain de seigle

2 tranches (64 g)

33

Choux de Bruxelles

½ tasse (78 g)

34

Aliment enrichi

Oasis Pause Santé CholestPreventMC (jus)

250 ml

1 000

Danacol (yogourt à boire)

80 ml

1 000

BioBest (yogourt)

100 g

1 000

Becel Proactiv (margarine)

2,5 c. à thé (12,5g)

1 000

Adapté des références #10 et #11.

Sources industrielles

· Les résidus de la production des huiles végétales;

· La pulpe de bois.

Quand faut-il les prendre?

Pour être efficace contre le cholestérol, les phytostérols devraient être pris avant ou pendant le repas. Comme leur rôle est de compétitionner avec le cholestérol, ils doivent être présents ensembles.

Pour les autres indications, comme les troubles de la prostate ou la prévention du cancer, on recherche une absorption maximale des phytostérols. L’idéal est de les prendre soit à jeun, soit avec des aliments végétaux, mais le moins possible avec une source de cholestérol.

Références:

1. Ostlund RE Jr. Phytosterols and cholesterol metabolism. Curr Opin Lipidol. 2004 Feb;15(1):37-41. Review. PubMed PMID: 15166807.

2. Miettinen TA, Gylling H. Plant stanol and sterol esters in prévention of Cardiovascular disease. Ann med 2004;36 :126-34. PMID: 15119832

3. Ostlund RE Jr. Phytosterols in human nutrition. Annu Rev Nutr. 2002;22:533-49. Review. PubMed PMID: 12055357.

4. Katan MB, Grundy SM, Jones P, Law M, Miettinen T, Paoletti R; Stresa Workshop Participants. Efficacy and safety of plant stanols and sterols in the management of blood cholesterol levels. Mayo Clin Proc. 2003 Aug;78(8):965-78. Review. PubMed PMID: 12911045.

5. Hendriks HF, Brink EJ, Meijer GW, Princen HM, Ntanios FY. Safety of long-term consumption of plant sterol esters-enriched spread. Eur J Clin Nutr. 2003 May;57(5):681-92. PubMed PMID: 12771969.

6. Awad AB, Chan KC, Downie AC, Fink CS. Peanuts as a Source of Beta-Sitosterol, a Sterol With Anticancer Properties. Nutrition and Cancer 2000;36(2): 238–41.

7. Awad AB, Fink CS. Phytosterols as Anticancer Dietary Components: Evidence and Mechanism of Action. J. Nutr. 2000;130:2127–30.

8. Berges RR, Kassen A, Senge T. Treatment of symptomatic benign prostatic hyperplasia with beta-sitosterol: an 18-month follow-up. BJU Int. 2000 May;85(7):842-6. PubMed PMID: 10792163.

9. Wilt T, Ishani A, MacDonald R, Stark G, Mulrow C, Lau J. Beta-sitosterols for benign prostatic hyperplasia. Cochrane Database Syst Rev. 2000;(2):CD001043. Review. PubMed PMID: 10796740.

10. Phytosterols Monographie Institut Linus Pauling, Université d’Oregon

11. Ryan E, Galvin K, O’Connor TP, Maguire AR, O’Brien NM. Phytosterol, squalene, tocopherol content and fatty acid profile of selected seeds, grains, and legumes. Plant Foods Hum Nutr. 2007 Sep;62(3):85-91. PubMed PMID: 17594521.

11 commentaires

  1. bonjour M. Dionne. Je suis à terminer le livre de Michel de Lorgeril et j’ai lu tous vos articles sur les statines et l’article de Pierre Lefrançois. Est-ce que ça ne vient pas en contradiction avec les écrits sur les phytostérols et les “valeurs normales de cholestérol” publiées sur le site La Santé avec notre famille ? Mon conjoint a commencé les statites ( VIOXX puis CRESTOR) il y a plus de 15 ans. Agé maintenant de 70, il a passé par le cycle qui était à prédir…Célébrex,Teva Rosuvastatin,Hydrochlorothiazide,Apo Candesartan, Metformine, Syntrhoide, Pantoloc. C’est beaucoup trop ! Il n’a jamais eu de problèmes cardiaques. Peut-il arrêter les statines qui semblent avoir été à la base de ce cycle interminable ? Quelles sont les conséquences d’un haut cholestérol ? Nous suivons le programme de Jacqueline Lagacé à 80% depuis 2 ans et nous mangeons bio à 98%. Un gros merci et encore merci pour ce blog qui rend une information si complexe accessible à tous. Helene

    1. Bonjour Hélène
      J’ai plusieurs réponses mais au fond la décision vous appartient.
      1- toujours avoir un suivi lorsqu’on veut diminuer ou cesser un médicament.
      2- si vous voulez diminuer ou cesser le crestor (rosuvastatine) alors, allez-y doucement. Faites vérifier vos taux de cholestérol. Ce test est principalement pour convaincre votre médecin de la pertinence de votre démarche. Même chose pour les médicaments pour le diabète. Toujours suivre la glycémie et ne jamais la laisser dépasser 7 (6 serait mieux)
      Santé!

  2. Premièrement,M.Dionne,merci de votre réponse rapide.
    Afin de me sécuriser,car il n’est pas facile pour le commun des mortels de se brancher sur l’une ou l’autre des théories.
    Cependant en vous lisant vous m’avez rassuré à 90%
    Pour le 10% restant voici mon portrait;
    J’ai 70 ans
    Pas d’antécédents de maladies cardiaques et de diabète dans ma famille.
    Côté pression,c’est parfait
    Voici les fameuses données de décembre 2012
    ,.HDL 1.72, LDL 5.02,C TOTAL/C-HDL 4.1,C TOTAL 7.09
    Dois- je vraiement m’inquièter?
    Une chance qu’il y a des personnes comme vous pour nous renseigner,Merci pour votre beau travail..
    André conjoint de Micheline

    1. Bonjour André,
      Allez voir les valeurs normales : http://sante-guerir.notrefamille.com/v2/services-sante/article-sante.asp?id_guerir=8527
      Ensuite, je vous dirai une seule chose :
      À votre âge, ce n’est pas le cholestérol ni le coeur qui vous terrassera !
      Il n’y a pas de science pour soutenir une nouvelle prescription de médicament pour le cholestérol chez quelqu’un de 70 ans qui n’a pas d’autre facteur de risque.
      Finalement, saviez-vous que le cholestérol augmente avec l’âge et que c’est un facteur de longévité !
      Santé et plaisir.

  3. Bonjour M Dionne
    J’aimerais avoir votre opinion sur les nouvelles normes ..
    Nous les 65 ans et plus depuis ces normes nous faisons tous du cholestérol selon les médecins,,, et ils sont vite à nous inciter à prendre des statines,
    Dans les produits de santé naturel qu’est qui serait le mieux,selon les études que vous avez….
    Un grand merci de vous occuper aussi bien de nous…
    Micheline Rimouski

    1. Bonjour Micheline
      Si vous n’avez pas d’autres facteurs de risque (comme l’hypertension ou le diabète), le fait de prendre une statine ne sera pas utile à votre âge. demandez à votre MD d’être spécifique. De combien ce médicament diminuera le risque absolu de développer une maladie cardiaque s’il est pris après 65 ans?
      Réponse : on ne peut pas la chiffrer tellement cette réduction sera minime lorsque la personne n’a pas d’autre facteur de risque.
      Passé 65 ans (ou plus tard), il n’est pas logique de commencer ce genre de médicament. Le but d’un traitement n’est pas de d’essayer d’augmenter l’espérance de vie d’un hypothétique quelques mois. Le seul et unique but est d’améliorer la qualité de vie.
      Pourquoi courir le risque de développer un effet secondaire si le bénéfice est moins que minime ?
      De la même manière, pourquoi s’acharner sur le taux de cholestérol (toujours s’il n’y a pas de facteur de risque autre) quand celui-ci est un facteur associé à la longévité lorsqu’il augmente avec l’âge.
      bref, tout un dossier.
      Un jour, je trouverai le temps de bien le couvrir.
      D’ici là, lisez le livre et le site de Michel de Lorgeril.
      Santé!

  4. A propos des stérols….
    Je voulais vous en parler dimanche,quand je vous ai rencontré, nous avons parlé de la médecine d’aujourd’hui….et j’ ai oublié !
    Je prends des stérols depuis 5ans…baisser mon cholestérol, renforcer mon système immunitaire.Je prends 1 capsule, à jeun vers 5hle matin,et je déjeune jamais avant 9h.Mes tests de cholestérol sont toujours très haut,mais le bon cholestérol est haut,au total ça ressemble 8-9,il faut dire que j’ ai toujours eu un FOIE LENT,comme disaient les vieux.Ça ne m’énerve pas du tout!
    Faites-vous une différence entre stérols et phytostérols? Le produit que je prends,a été mis sur le marché,par un groupe de recherches de l’Université de Cape Town Afrique du Sud
    Une fidèle abonnée,Paule

  5. Bonjour M. Dionne,

    Mon conjoint a des problèmes avec sa prostate (difficulté à uriner surtout le matin) et voudrait prendre des produits naturels. Qu’est-ce qui serait le mieux pour lui. Il a 59 ans. Merci. Je viens de m’abonner et je n’ai pas trouvé d’articles à ce sujet autre que cette chronique qui parle des phytostérols. Chaque matin, il prend 1 cu. à table de graines de lin broyées, mais ça ne semble pas l’aider.

    1. Bonjour Molly,
      Vous avez raison, je n’ai pas encore touché ce sujet. Le premier produit à essayer est un bon extrait de palmier nain. Un extrait normalisé aux lipides et stérols à 320 mg par jour. Qu’il le prenne pour quelques semaines avant de juger de l’efficacité.
      Santé!

  6. Toujours aussi intéressant JY, cependant j’ai des réserves face aux phytostérols et aux aliments fonctionnels…
    On dit que les phytostérols limitent l’absorption du cholestérol au niveau de l’intestin… les fibres solubles jouent le même rôle… est-ce les fibres solubles ou les phytostérols???
    Connaissons-nous suffisamment le mode d’action des phystostérols pour encourager ces aliments fonctionnels à des prix exorbitants??? margarine, yogourt…
    Même si ces aliments fonctionnels contiennent plus de phytostérols, est-ce qu’il est aussi bien absorbé que dans les aliments originaux???
    Dans les études, est-ce l’alimentation faible en gras saturé plus riche en fibre qui agit ou les phytostérols??? On a l’effet secondaire d’une moins bonne absorption en vitamine A (caroténoïde)… Pour toutes ces bonnes raisons, je n’encourage pas la population à acheter ces aliments fonctionnels…

    Habituons les gens à manger plus de fruits, légumes et bons gras… le résultat devrait être aussi concluant à moindre coût et à long terme

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*