Qu’est-ce qu’une otite ?

Sommairement, une otite est une inflammation de l’oreille. Elle peut être causée par une infection (virus ou bactérie), une irritation, ou des allergies.

Pour bien comprendre les otites, il faut d’abord connaitre l’oreille. Celle-ci se divise en 3 parties:

  • l’oreille externe;
  • l’oreille moyenne;
  • l’oreille interne.

L’oreille externe est composée du pavillon (ce que l’on voit) et du canal auditif, jusqu’au tympan. Le tympan est une membrane qui vibre selon les ondes sonores comme la membrane d’un microphone.

Derrière le tympan, dans l’oreille moyenne, 3 petits osselets transmettent ces ondes jusqu’à la cochlée, l’appareil qui transforme les ondes en perceptions pour notre cerveau. L’oreille moyenne se connecte aux fosses nasales par la trompe d’Eustache.

L’oreille interne est constituée du labyrinthe osseux qui comprend la cochlée ainsi que les canaux semi-circulaires (responsables de l’équilibre et de la proprioception).

Oreille -otite externe, moyenne,

Source : https://tpeosteophonie.wordpress.com/le-fonctionnement-de-loreille-et-ses-defauts/

Otite externe 1

L’otite externe ou du baigneur (nommée ainsi parce qu’elle s’attrape souvent à la piscine ou dans les cours d’eau) est une un infection ou une irritation du canal auditif. Outre la baignade, l’usage trop fréquent du coton-tige (le fameux Q-Tips) pour enlever la cire d’oreille (le cérumen) peut irriter la paroi, altérer le pH de l’oreille et ouvrir la voie à une colonisation bactérienne.

Symptômes

Douleur et rougeur dans le canal auditif. Il arrive que toute l’oreille soit douloureuse. L’enflure est parfois présente et on peut avoir une sensation de plénitude dans l’oreille. Des démangeaisons peuvent compléter le portrait.

Prévention

Séchez bien les oreilles avec une serviette et/ou expulsez l’eau en secouant la tête. Si vous vous baignez régulièrement, portez des bouchons mous.

Limitez l’usage du coton-tige. En fait, ne l’utilisez pas pour nettoyer le canal auditif.

Traitement

Demandez des gouttes antibiotiques pour les oreilles (otiques) à votre pharmacien de famille. Appliquez 3 à 4 fois par jour.

Certaines formulations d’huiles essentielles diluées dans l’huile végétale peuvent être utilisées au lieu des gouttes antibiotiques (voir http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/ArticleInteret.aspx?doc=otites_sans_antibiotiques_nicole_m_1997_pm).

Après quelques jours, s’il n’y a pas d’amélioration ou si les symptômes s’aggravent, consultez votre médecin.

Otite moyenne 2,3

Il s’agit d’une infection (ou parfois simplement d’une inflammation) de la partie moyenne de l’oreille, qui communique via la trompe d’Eustache avec les fosses nasales. Elle se déclare le plus souvent suite à un rhume. Ce type d’otite est très fréquent chez les tout-petits (environ 85% des enfants de 3 ans en ont déjà fait une).

Symptômes

Douleurs, douleurs et douleurs… Ça fait très mal.

Il arrive que les symptômes ne soient pas spécifiques, surtout chez le tout-petit: fatigue, manque d’entrain, fièvre, perte d’audition, sensation de plénitude, etc.

À l’examen, le tympan est rouge. Il peut aussi être bombé dû à la présence de liquide dans l’oreille moyenne.

Traitement

Avant de sauter sur les antibiotiques, il faut savoir que 81% des cas guérissent spontanément. On recommande donc d’attendre 48 à 72 heures avant de prendre des antibiotiques (pour éviter les effets secondaires et réduire les risques de résistance).4

Donc, on soulage et on observe. Pour soulager, l’ibuprofène (Advil, Motrin ou autre) est le premier choix. Demandez au pharmacien la bonne dose pour votre enfant. Cette dose se calcule en fonction du poids et non de l’âge de l’enfant.

L’usage d’un décongestionnant et/ou d’un antihistaminique, quoique logique, n’est pas un premier choix. La preuve d’efficacité n’est pas forte.

Consultez le médecin si ça ne va pas mieux après 2 jours ou s’il y a écoulement (il peut s’agir d’une perforation du tympan).

Traitement naturels ou alternatifs

Gardez toujours à l’esprit la notion du 48-72 heures d’observation avant le traitement par antibiotiques.

Durant cette période, l’huile d’ail ou des recettes d’huiles essentielles conçues dans ce but peuvent aider à soulager ou à traiter. Mais attention, on ne met jamais d’huile essentielle pure dans l’oreille. Ça brule et c’est dangereux!

La chaleur aide aussi à soulager. Insérez quelques gouttes d’une huile d’olive bio chauffée à température du corps (ne dépassez pas 40 degrés Celsius).

L’homéopathie peut également être une option. Demandez conseil.

Prévention des otites chez les tout-petits

  • Prévenir ou bien traiter les rhumes et autres infections respiratoires.
  • Ne pas exposer l’enfant au tabac
  • L’allaitement constitue le meilleur moyen de prévention
  • Si le bébé est nourri au biberon, attention à la position: ne pas le faire boire couché, ni pour s’endormir.
  • Éliminer les aliments qui causent des intolérances et/ou allergies
  • Diminuer l’usage de la suce: les enfants qui n’utilisent pas de suce ont 25% moins de risques d’otites.

Otites séreuses

Ce sont des otites moyennes qui s’accompagnent d’une accumulation de liquide, mais de peu ou pas de douleur ou d’inflammation. Le premier symptôme est une perception de liquide dans l’oreille. Une sensation de plénitude et une diminution de l’audition peuvent aussi apparaitre.

Traitement

Les décongestionnants sont les produits les plus souvent utilisés, mais il faut parfois avoir recours à une opération nommée tympanocentèse pour éliminer le liquide.

Des manipulations en chiropratique et ou en ostéopathie peuvent être utiles.

Otites à répétition

Chez les personnes qui souffrent d’otites à répétition, il faut souvent regarder de près l’alimentation. Les allergies et/ou intolérances alimentaires sont fréquentes. Une élimination des coupables diminue la récurrence dans 86% des cas.5-8

Consultez aussi l’article Protéger bébé des otites (https://www.jydionne.com/proteger-bebe-des-otites/) pour savoir comment la vitamine D peut aider.

Références

  1. Hui CP; Canadian Société canadienne de pédiatrie, Comité des maladies infectieuses et d’immunisation. L’otite externe aiguë. Paediatr Child Health. 2013 Feb;18(2):96-101. PubMed PMID: 24421666; PubMed Central PMCID: PMC3567906. http://www.cps.ca/fr/documents/position/otite-externe-aigue
  2. L’antibiothérapie de l’otite moyenne aigüe. Paediatr Child Health. 1998 Jul-Aug; 3(4): 268–270. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2851350/
  3. Le Saux N, Robinson JL; Société canadienne de pédiatrie, Comité des maladies infectieuses et d’immunisation La prise en charge de l’otite moyenne aigüe chez les enfants de six mois et plus. Paediatr Child Health 2016;21(1):45-50. http://www.cps.ca/fr/documents/position/otite-moyenne-aigue
  4. van Buchem FL, Peeters MF, van’t Hof MA. Acute otitis media: A new treatment strategy. Br Med J. 1985;290:1033–7. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1418336/
  5. Arroyave CM. [Recurrent otitis media with effusion and food allergy in pediatric patients]. Rev Alerg Mex. 2001 Sep-Oct;48(5):141-4. Review. Spanish. PubMed PMID: 11759256. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11759256
  6. Aydoğan B, Kiroğlu M, Altintas D, Yilmaz M, Yorgancilar E, Tuncer U. The role of food allergy in otitis media with effusion. Otolaryngol Head Neck Surg. 2004 Jun;130(6):747-50. PubMed PMID: 15195062. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15195062
  7. Nsouli TM, Nsouli SM, Linde RE, O’Mara F, Scanlon RT, Bellanti JA. Role of food allergy in serous otitis media. Ann Allergy. 1994 Sep;73(3):215-9. PubMed PMID: 8092554. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8092554
  8. Döner F, Yariktas M, Demirci M. The role of allergy in recurrent otitis media with effusion. J Investig Allergol Clin Immunol. 2004;14(2):154-8. PubMed PMID: 15301306. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15301306

7 commentaires

  1. Je suis médecin et je désire corriger vos informations concernant l’usage des cotons-tiges. Leur usage est déconseillé dans le conduit auditif même de façon occasionnelle. Ils ont été conçus pour nettoyer les rubans de cassettes audio, et non les oreilles. Leur usage repousse souvent le cérumen vers le fond de l’oreille (alors que les cils du conduit auditif tentent de l’amener vers l’extérieur) et le risque de blesser la fine peau séparant le conduit auditif de l’os est toujours présent.
    Ceux qui sentent le besoin de nettoyer leurs oreilles peuvent y envoyer un peu d’eau lors de la douche ou les laver avec une débarbouilette mouillée.

    1. Merci Suzanne pour la correction.
      J’ai lu ceci mais je restais sur l’impression que c’est l’usage régulier qui est nocif.
      Je vais mettre une note sur le texte.
      Merci encore
      Santé!

  2. Merci et mon fils a tellement eut d’otites en étant tout petit, on a dût l’opérer à Ste-Justine, il s’en venait sourd ou presque…juste avant d’entrer à la maternelle….

  3. Bonjour,
    Le meilleur traitement naturel que j’ai trouvé avec mes enfants est de faire des cataplasmes d’oignon sur les oreilles dès les premiers symptômes en combinaison avec l’ibuprofène et les gouttes d’HE ail et molène.
    Ultra efficace, facile à faire et peu coûteux!
    Renée

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*