• Recherche

Une récente étude provenant de l’Australie apporte un nouvel éclairage sur cette condition potentiellement incapacitante qu’est l’ostéoporose. Cette étude s’est penchée sur les cas d’hommes âgés entre 70 et 97 ans. Les chercheurs ont tenté d’identifier les plus importants facteurs de risque de l’ostéoporose dans ce groupe. Les résultats sont rien de moins que fascinants. Pour beaucoup d’hommes âgés, l’âge lui-même tombe loin derrière certains autres aspects de la vie comme facteur de risque de la perte osseuse. Ces résultats contredisent l’opinion fort répandue qui veut que l’ostéoporose soit inévitable, une simple question de temps. Ils confirment par ailleurs le postulat de base de mon livre publié en 2007, S.O.S. OS, des os solides à tout âge.

Quels sont donc ces résultats?

  • Le poids corporel est le premier facteur qui affecte le risque. La perte de 10kg par rapport au poids à 25 ans augmente le risque de 4,3 (rappelez-vous que les personnes très âgées ont tendance à trop maigrir). Un poids stable et suffisamment élevé (79.3kg +/- 12.7kg) confère une protection par un facteur de 4,7.
  • La consommation régulière d’alcool apporte une protection de l’ordre de 4,9 à 8,8, selon la quantité.
  • Certaines maladies augmentent le risque:
    • Maladie pulmonaire obstructive chronique: + 3,7
    • Épilepsie: + 4,7
    • Hypothyroïdie: +4,9
  • Certains médicaments augmentent le risque:
    • Anticonvulsivants: +6,0
    • Antiandrogènes: +7,0
    • Immunosuppresseurs: +5,1
  • Certaines habitudes de vie confèrent une protection:
    • La force musculaire des jambes: -1,8
    • La santé générale: -1,9
    • Toutes les activités habituelles qui impliquent du mouvement et de l’activité physique sont aussi associées à une diminution du risque.

On peut donc, à l’aide d’une amélioration des habitudes de vie, conserver sa masse osseuse, voire l’améliorer, et diminuer le risque de fracture, même à un âge très avancé.

Référence:

1.Bleicher K, Cumming RG, Naganathan V, Seibel MJ, Sambrook PN, Blyth FM, Le Couteur DG, Handelsman DJ, Creasey HM, Waite LM. Lifestyle factors, medications, and disease influence bone mineral density in older men: findings from the CHAMP study. Osteoporos Int. 2010 Nov 26. [Epub ahead of print] PubMed PMID: 21110006.

9 commentaires

  1. De mon côté je crois que l’acidité corporelle a beaucoup à avoir avec l’ostéoporose. Certains grands buveurs de café, je crois, suite à des observations, sont plus à risque. Je me souviendrais toujours d’une élève du secondaire, développée comme un enfant de 10 ans qui demandait la permission pour sortir vider sa vessie pendant le cours. Je me suis fait dire que vu que la jeune était très petite, sa vessie aussi…et je devais la laisser sortir. Un matin je la vois rentrer avec un café presque aussi grand qu’elle. Elle m’a dit qu’elle prenait un café XL toutes les matins et aussi pendant la journée. Je lui ai expliqué que le café était un diurétique et pour cette raison elle avait besoin d’uriner aussi souvent. Je lui averti de faire attention parce qu’elle risquait de souffrir d’ostéoporose plus tard. Elle a bien ri de moi…la permission pour sortir pendant le cours a était révoquée et deux mois plus tard elle s’avait cassé un orteil  Ce n’est pas seulement le café, mais la diète des jeunes est très sucrée; le café était la cerise sur le Sunday qui a fait déborder le verre.

  2. Bonjour Jean Yves,
    selon les naturopates Français le calcuim ne sera bénéfique que s’il y a assimilation.
    Le fait de le prendre seul ne répond pas à ce critére.
    Pour celà,il faut le prendre avec certains minéraux,sels, vitamines etc ( naturel biensur)
    -qu’en pensez-vous?

    Merci pour votre réponse apportée pour le plus grand bien de vos lecteurs.
    Trés bonne continuation et merci pour vos précieux conseils.
    Bien cordialement.
    Santé.

    1. Bonjour Beedouri,
      Il y a une controverse importante quant à l’absorption des minéraux. Certains prétendent que le calcium compétitionne avec les autres minéraux au sites d’absorption intestinaux. Peut-être. D’autres, comme vous le mentionnez, affirment que la synergie est nécessaire.
      Je partage l’avis des seconds, mais l’explication ne se trouve pas dans l’absorption, mais plutôt dans la physiologie au site d’utilisation du calcium.
      1- le calcium, dans nos sociétés occidentales, est très rarement carencé. Il fait l’objet d’un battage médiatique parce qu’il représente un argument marketing pour les produits laitiers.
      2- Le magnésium, lui, est fréquemment carencé, donc mériterait d’être supplémenté.
      3- le calcium agit toujours avec d’autres minéraux. Au niveau de l’os, le magnésium, le zinc, la silice, le bore, le manganèse et le sélénium ont tous un rôle à jouer. D’où l’intérêt de les prendre ensemble pour maximiser la fixation.
      4- Au niveau de l’équilibre acidobasique, le calcium, le potassium, le sodium et le magnésium agissent de concert.
      Santé!

  3. Quel rôle joue la prise d’hormones à la ménopause sur le maintien de la bonne santé de nos os? J’ai lu votre livre et je l’ai trouvé très intéressant. Je suis à la limite de l’ostéoporose (test à l’appui). Je prends donc des suppléments de calcium (bone builder) et 2000 mg de vitamine D par jour.

    Bonne journée!

    1. Bonjour Jocelyne,
      En fait, bien peu. La prise d’hormones va ralentir la perte osseuse associée avec le début de la ménopause. Les autres méthodes (habitudes de vie, alimentation, vtiamine D, exercice/développement de la masse musculaire) offrent plus d’effets à long terme, sans les effets potentiellement adverses.
      Santé!

  4. En passant j’ai lu votre livre S.O.S. OS , il est vraiment très très bien. Plusieurs facteurs peuvent conduire à l’ostéoporose d’après tout ce que j’ai lu à date. Mais que ce soit un surplus de poids, trop d’alcool, médicaments, etc…cela amène un surplus acide et le corps étant bien fait, il va chercher le calcium p.e. dans nos os pour rendre notre PH neutre. Alors je me dis si nous ne faisons pas de correctifs face à nos habitudes de vie, nous demeurons dans un cercle vicieux…non? Pour le lait, ne serait-il pas justement un aliment acidifiant??? 🙂

    Bonne journée

    Dominique

    1. Bonjour Dominique,
      Ce qu’il y a de fascinant dans cette nouvelle étude, c’est que le poids devient bénéfique, certains médicaments aussi et l’alcool confèrent une protection… Bref, de quoi remettre les pendules à l’heure sur plusieurs principes de ce qui est colporté comme étant santé aujourd’hui.
      Et toutes les sources de protéines animales entrent dans la catégorie des acidifiants. Les produits laitiers sont des sources de protéines animales. 🙂
      Santé!

  5. J’aimerais mieux comprendre l’importance du calcium avec l’ostéoporose. On n’arrête pas de dire de manger plus de calcium, et j’avoue ne jamais m’être arrêtée à calculer si j’en mange assez ou pas (je ne bois pas de lait sauf dans mon latte ou en de rares occasions… par exemple accompagner un gâteau au chocolat!). Parfois je me demande si ce n’est pas le lobby du lait qui ne pèse pas un peu fort sur le bouton panique.

    1. Bonjour Gege,
      Exactement. Si on se basait uniquement sur la physiologie, l’apport de calcium se situerait entre 500 et 800mg par jour pour un adulte…
      Santé!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*