En alimentation, les choses évoluent constamment. Ce qui est considéré santé un jour peut devenir néfaste le suivant, et vice-versa. Il est très difficile de s’y retrouver parmi toutes les informations, souvent contradictoires. Par exemple, on nous a longtemps dit que les œufs devaient être consommés avec parcimonie: attention au cholestérol! En réalité, les œufs sont-ils vraiment dangereux pour notre santé?

Durant les années 1970, des autorités de la santé ont ciblé le cholestérol comme étant LE grand responsable des maladies cardiaques. On a donc instauré, dans le guide alimentaire, la notion qu’on ne devrait pas manger plus de 300 mg de cholestérol par jour. Cette position était endossée par la American Heart Association (AHA).1 Il s’en est suivi tout un débat et une véritable chasse aux sorcières pour débusquer les sources alimentaires de cholestérol. Certains aliments, notamment les œufs, ont été mis à l’index avec des limites importantes à la consommation. Pas plus d’un œuf par jour, et surtout pas tous les jours…

Pourtant, les œufs sont des aliments très nutritifs, sources de vitamines B (folate, riboflavine, B12), vitamines A, D et K, sélénium et choline, sans parler de protéines et lipides de qualité (oméga 3 ADH si les poules sont bien nourries). On y trouve même des antioxydants comme la lutéine et la zéaxanthine qui sont utiles dans la prévention de la dégénérescence maculaire (1ère cause de cécité chez les personnes âgées).

Depuis un bon bout de temps, on sait que le cholestérol alimentaire n’a que très peu d’impact sur le taux de cholestérol sanguin. Déjà en 2000, Santé Canada publiait un rapport à ce sujet. En se basant sur la science publiée entre 1993 et 1999, les membres du comité ont affirmé que le cholestérol alimentaire n’avait pas d’effet significatif sur le taux de cholestérol sanguin.2

Mais alors, pourquoi entend-on encore qu’on devrait limiter la consommation d’œufs?

Pour en savoir plus sur le cholestérol et pourquoi il n’est pas responsable des maladies cardiaques, lisez https://www.jydionne.com/la-guerre-au-cholesterol-et-aux-gras-satures/

Des études confirment que les œufs ne sont pas coupables

L’équipe du Dr Nicholas R Fuller de l’université de Sydney en Australie a publié 2 études, en 20153 et en 20184. Dans ces 2 études, les participants, des diabétiques de type 2 ou prédiabétiques, ont consommé 2 œufs par jour (12 par semaine) durant 3 mois. Les résultats ne montrent aucun impact sur les paramètres sanguins, ni aucun effet néfaste mesurable.

Une immense étude chinoise, dans laquelle les chercheurs ont suivi un demi million d’adultes, montre que les personnes qui consomment un œuf par jour ont moins de risques cardiovasculaires que ceux qui n’en consomment pas.5

Finalement, une petite étude sur 30 personnes montre que la consommation de 3 œufs par jour ne change pas le ratio LDL/HDL (mauvais/bon cholestérol). De plus, la consommation d’œufs a diminué la synthèse de cholestérol par le foie.6

Et la choline?

La choline est, entre autres, un nutriment essentiel pour le cerveau. Il y a un certain temps, les médias ont parlé d’une étude montrant que la consommation de choline pouvait augmenter un composé potentiellement dangereux pour le système cardiovasculaire, le TMAO (trimethylamine N-oxide).7 Comme les œufs sont une des très bonnes sources de choline, certains ont utilisé cet argument pour prôner une réduction de la consommation d’œufs.

Une étude récente montre que la consommation de 3 œufs par jour durant 4 semaines n’augmente pas le taux de TMAO, mais qu’elle augmente par contre la concentration sanguine de choline et de HDL (protecteurs).8

Des œufs, mangez-en!

Finalement, une revue systématique (compilation d’études) publiée en 2017 arrive à la conclusion que la consommation de 12 œufs par semaine n’est pas risquée.9 Comme les œufs sont source d’un tas de bons nutriments, il est temps de les remettre au menu.

Bon appétit!

Références:

  1. Herron KL, Fernandez ML. Are the current dietary guidelines regarding egg consumption appropriate? J Nutr. 2004 Jan;134(1):187-90. Review. PubMed PMID: 14704316. https://academic.oup.com/jn/article/134/1/187/4688284
  2. Résumé scientifique de Santé Canada sur l’allégation santé américaine au sujet des graisses, des graisses saturées, du cholestérol et des acides gras trans et de la maladie coronarienne https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/aliments-nutrition/etiquetage-aliments/allegations-sante/examen/resume-scientifique-allegation-sante-americaine-sujet-graisses-graisses-saturees-cholesterol-acides-gras-trans-maladie.html
  3. Fuller NR, Caterson ID, Sainsbury A, Denyer G, Fong M, Gerofi J, Baqleh K, Williams KH, Lau NS, Markovic TP. The effect of a high-egg diet on cardiovascular risk factors in people with type 2 diabetes: the Diabetes and Egg (DIABEGG) study-a 3-mo randomized controlled trial. Am J Clin Nutr. 2015 Apr;101(4):705-13. doi: 10.3945/ajcn.114.096925. PubMed PMID: 25833969. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25833969
  4. Fuller NR, Sainsbury A, Caterson ID, Denyer G, Fong M, Gerofi J, Leung C, Lau NS, Williams KH, Januszewski AS, Jenkins AJ, Markovic TP. Effect of a high-egg diet on cardiometabolic risk factors in people with type 2 diabetes: the Diabetes and Egg (DIABEGG) Study-randomized weight-loss and follow-up phase. Am J Clin Nutr. 2018 Jun 1;107(6):921-931. doi: 10.1093/ajcn/nqy048. PubMed PMID: 29741558. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29741558
  5. Qin C, Lv J, Guo Y, Bian Z, Si J, Yang L, Chen Y, Zhou Y, Zhang H, Liu J, Chen J, Chen Z, Yu C, Li L; China Kadoorie Biobank Collaborative Group. Associations of egg consumption with cardiovascular disease in a cohort study of 0.5 million Chinese adults. Heart. 2018 May 21. pii: heartjnl-2017-312651. doi: 10.1136/heartjnl-2017-312651. [Epub ahead of print] PubMed PMID: 29785957. http://heart.bmj.com/content/early/2018/04/17/heartjnl-2017-312651
  6. Lemos BS, Medina-Vera I, Blesso CN, Fernandez ML. Intake of 3 Eggs per Day When Compared to a Choline Bitartrate Supplement, Downregulates Cholesterol Synthesis without Changing the LDL/HDL Ratio. Nutrients. 2018 Feb 24 ;10(2). pii: E258. doi: 10.3390/nu10020258. PubMed PMID: 29495288; PubMed Central PMCID: PMC5852834. http://www.mdpi.com/2072-6643/10/2/258
  7. Tang WH, Wang Z, Levison BS, Koeth RA, Britt EB, Fu X, Wu Y, Hazen SL. Intestinal microbial metabolism of phosphatidylcholine and cardiovascular risk. N Engl J Med. 2013 Apr 25;368(17):1575-84. doi: 10.1056/NEJMoa1109400. PubMed PMID: 23614584; PubMed Central PMCID: PMC3701945. https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa1109400
  8. DiMarco DM, Missimer A, Murillo AG, Lemos BS, Malysheva OV, Caudill MA, Blesso CN, Fernandez ML. Intake of up to 3 Eggs/Day Increases HDL Cholesterol and Plasma Choline While Plasma Trimethylamine-N-oxide is Unchanged in a Healthy Population. Lipids. 2017 Mar;52(3):255-263. doi: 10.1007/s11745-017-4230-9. PubMed PMID: 28091798. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28091798
  9. Richard C, Cristall L, Fleming E, Lewis ED, Ricupero M, Jacobs RL, Field CJ. Impact of Egg Consumption on Cardiovascular Risk Factors in Individuals with Type 2 Diabetes and at Risk for Developing Diabetes: A Systematic Review of Randomized Nutritional Intervention Studies. Can J Diabetes. 2017 Aug;41(4):453-463. doi: 10.1016/j.jcjd.2016.12.002. Review. PubMed PMID: 28359773. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28359773

20 commentaires

        1. Merci Jean
          Ma réponse concernant le pharmacien est que pour moi, les médicaments sont utiles mais pas en premier lieu, sauf urgence. L’autonomie en santé passe par de outils que tout un chacun peut contrôler.
          et merci beaucoup
          Santé!

  1. Vous devriez mieux vous pencher sur les études,leurs auteurs et cmoment eles sont menées. .la plupart des études que vous citez on été démontés et certaines prouvent même le contraire comme celle-ci,ici une analyse de l’étude qui affirme me qu’un oeuf par jour est bon:
    https://nutritionstudies.org/eggs-new-heart-health-food-or-rotten-reporting/
    La plupart des études ont tendance à montrer un effet négatif. Donc prudence

    1. Merci Thomas.
      Mais mon point est qu’il y a suffisamment de controverse à propos de la consommation des oeufs qu’on peut éviter de tomber dans un extrême ou l’autre et enlever le stigmate de la consommation “dangereuse”. D’autant plus qu’on sait que le cholestérol alimentaire n’a aucun lien avec le cholestérol sanguin puisque celui-ci provient du foie…
      Santé!

  2. Bonjour,
    J’ai des vertiges suite à un stress et manque de sommeil.
    Puis-je associer doliprane et thé de gingembre . Ou pouvez-vousme conseiller autre chose.
    Merci

  3. N.R.F., I.D.C. and T.P.M. have received research grants for other clinical trials funded by Australian Egg Corporation Limited, Sanofi-Aventis, Novo Nordisk, Allergan, Roche products, Merck, Sharp & Dohm, and GlaxoSmithKline. I.D.C. was an Executive Steering Committee member for the SCOUT trial, is on the Organising Committee of EXSCEL trial, and has received payment for lectures from iNova Pharmaceuticals, Pfizer Australia, and Servier Laboratories (Australia). T.P.M. acts as an advisory member to the Egg Nutrition Council, Nestle Nutrition and Novo Nordisk and has received payments for lectures from Novo Nordisk and Astra Zeneca. A.S. has received research and fellowship funding from the National Health and Medical Research Council and the University of Sydney, she has received honoraria by Eli Lilly Australia, the Pharmacy Guild of Australia, Novo Nordisk and the Dietitians Association of Australia for conference presentations, and holds shares in a company (Zuman International) that sells her books about adult weight management.

    1. Merci Serge de me pointer ce fait qui m’avait échappé.
      Vous avez raison de le faire. Ça mine grandement la validité de cette référence.
      Santé!

  4. Ici une étude qui ne fait pas du tout l’apologie des oeufs (du choc des idées naît la vérité!) : http://www.pcrm.org/nbBlog/studies-link-eggs-to-stroke-diabetes-heart-disease-cancer

    En plus, voici ce que dit le Dr. Juneau sur le sujet : la consommation d’oeufs sans restriction est cependant déconseillée par plusieurs experts, comme le Dr Jean Davignon, de l’Institut de recherches cliniques de Montréal, car ces aliments ont la propriété d’oxyder le cholestérol-LDL et de le rendre plus toxique pour la paroi des artères. » p. 80

    1. Bonjour Nathalie
      Merci d’apporter des arguments au débat. Parce que, oui, c’est un débat et la science n’est jamais blanche ou noire. Je me suis permis d’aller voir le texte de Dr Barnard et les références qu’il cite. Ce texte date déjà de 2013 et les choses ont bougé depuis mais voici :
      La première étude citée par Dr Barnard fait un lien entre les AVC, les maladies cardiovasculaires et la consommation de viande rouge aux USA mais pas avec les autres sources de protéines comme les œufs
      • Haring B, Misialek JR, Rebholz CM, Petruski-Ivleva N, Gottesman RF, Mosley TH, Alonso A. Association of Dietary Protein Consumption With Incident Silent
      Cerebral Infarcts and Stroke: The Atherosclerosis Risk in Communities (ARIC)
      Study. Stroke. 2015 Dec;46(12):3443-50. doi: 0.1161/STROKEAHA.115.010693. PubMed PMID: 26514185; PubMed Central PMCID: PMC4659717.

      Cette méta-analyse (compilation d’études) mentionne bien une augmentation du risque mais il faut se garder d’en tirer des conclusions puisqu’il s’agit d’une compilation d’études dites d’observation. Dans ce genre de publication, on suit des gens sur une durée à l’aide de questionnaire pour évaluer l’alimentation. Ces questionnaires sont notoirement biaisés entre par le biais de mémoire. Si je vous pose la question qu’avez-vous mangé la semaine dernière ? ou encore combien d’œufs mangez-vous par semaine ? la réponse ne peut pas être précise. De plus une étude d’observation ne peut pas déterminer de cause, simplement des associations qui pourront servir à des études d’interventions qui, elle, pourront évaluer le mécanisme et le c=lien causal
      • Li Y, Zhou C, Zhou X, Li L. Egg consumption and risk of cardiovascular diseases and diabetes: a meta-analysis. Atherosclerosis. 2013 Aug;229(2):524-30. doi: 10.1016/j.atherosclerosis.2013.04.003. PubMed PMID: 23643053.

      La 3è étude dit exactement le contraire de ce que Dr Barnard affirme : « This meta-analysis suggests that egg consumption is not associated with the risk of CVD and cardiac mortality in the general population. »

      • Shin JY, Xun P, Nakamura Y, He K. Egg consumption in relation to risk of cardiovascular disease and diabetes: a systematic review and meta-analysis. Am J Clin Nutr. 2013 Jul;98(1):146-59. doi: 10.3945/ajcn.112.051318. Review. PubMed PMID: 23676423; PubMed Central PMCID: PMC3683816.
      Donc, le ton du Dr Barnard est catégorique. Ses références beaucoup moins.
      Dans le 2e point, la consommation sans restriction… il faut quand même dire que je ne prône pas un diète basée sur les oeufs. Je dis simplement qu’il faut enlever l’interdit et les inclure dans une alimentation santé… avec tous les autres aliments
      Santé!

  5. Certes mais le blanc de l’oeuf n’est il pas problématique…quant à la colle qu’il génère ?
    Merci JY pour vos infos qui font réfléchir !

    1. Bonjour Julie
      Colle ? Le balnc d’oeuf est source d’albumine, une protéine qui habituellement est bien digérée. par contre, il existe des intolérances et des allergies. mais colle ?
      Santé!

  6. Bonjour Jean-Yves, durant ces études, les oeufs utilisés étaient il biologiques ou provenant d’un élevage dit standard?
    J’imagine que la valeur des nutriments sont différents !

  7. Merci de me confirmer ce dont je me doutais pour avoir lu un peu sur le sujet. J’adore les oeufs et j’en mange beaucoup malgré ce que tout le monde en a dit. J’ai la chance de me procurer des oeufs de poules heureuses, c’est-à-dire de gens “ordinaires” et non d’élevages industriels.
    Santé

  8. Bonjour
    A titre de témoignage.
    J’ai 66 ans, cela fait plus de 40 ans que je mange beaucoup d’oeufs. Cela fait des années que j’en mange facilement 14 par semaine. Même, ces 2 dernières années, j’ai eu l’occasion d’en manger pratiquement 28 par semaine, pendant quelques périodes de 2 mois environ. Mon cholestéol total : 1,74 g/l ; HDL : 0,73 g/l ; LDL : 0,92 g/l.

    Il y a quelques années, j’ai rendu visite à un cardiologue pour un contrôle. Il m’a dit qu’il ne voulait pas me revoir avant 5 ans !

    Les résultats d’analyse sanguine sont impeccables !

    Et j’ai une mémoire d'”éléphant”. Il me semble que des études ont prouvé que les oeufs contribuaient à une bonne mémoire.

    Elisabeth

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*