Maigrir: Une pilule contre l’obésité?

Vous voulez maigrir? Vous en avez probablement entendu parler, la compagnie Valeant (Laval) a annoncé la mise en marché au Canada de Contrave de Orexigen, un médicament vendu pour « la prise en charge du poids à long terme chez les adultes ». Est-ce que ce serait la solution pour vous?

C’est quoi?

Contrave n’est pas un nouveau médicament. Il est disponible depuis 2014 aux États-Unis et le Canada est le 25e pays à l’approuver. D’ailleurs, il s’agit d’une combinaison de l’antidépresseur bupropion et du médicament naltrexone qui étaient déjà individuellement disponibles.

Le bupropion (Wellbutrin™) est un antidépresseur qui agit sur la dopamine et est également vendu sous le nom de Zyban™ pour aider ceux qui veulent cesser de fumer.

La naltrexone (ReVia™) est un antagoniste des opioïdes, similaire au naloxone dont on parle pour les overdoses. Il est utilisé pour diminuer les dépendances et pourrait aider ceux qui ne peuvent pas résister à l’envie de manger.

Pour qui?

On prescrit le Contrave pour les personnes obèses (IMC ≥ 30) ou dont l’indice de masse corporel (IMC) est d’au moins 27, et qui souffrent d’autres maladies associées (comorbidités) comme le diabète de type 2 et l’hypertension. D’ailleurs, ce médicament aide à améliorer les paramètres sanguins (triglycérides, cholestérol, glycémie, etc.). Attention, un IMC de 27 n’est pas obèse et je doute que le produit soit bien indiqué à ce niveau.

Pas pour qui?

Ce médicament est contrindiqué chez les femmes enceintes et celles qui allaitent, chez les alcooliques ou ceux qui sont en sevrage, etc. Demandez à votre médecin ou votre pharmacien si vous pouvez prendre ce médicament.

Est-ce que ça fait maigrir?

Le Contrave est conçu pour accompagner un régime alimentaire pour maigrir et une augmentation du niveau d’activité physique. Ce n’est pas un activateur du métabolisme (comme les amphétamines). Ce n’est pas un inhibiteur de l’absorption (comme le Orlistat [Xenical™]). Ça ne fait pas maigrir. Sans régime, il n’est pas pertinent de le prendre.

Par contre, avec un régime et des modifications des habitudes de vie, on peut s’attendre à une perte de poids moyenne, en 56 semaines, de 5,4% (vs 1,3% pour le placébo) dans une étude et de 8,1% (vs 4,9% pour le placébo) dans une autre. Il n’y a pas d’étude plus longue que 56 semaines sur ce produit. On ne connait donc pas ses effets à plus long terme.

Ça fonctionne comment?

Le Contrave agit au cerveau, sur le système de récompense. Donc, il réduit le plaisir associé aux aliments récompenses et, par le fait même, il devrait diminuer l’appétit, et surtout les rages de sucres et autres envies irrésistibles.

Précautions

Dans certaines études, les effets secondaires du Contrave ont été suffisants pour causer 10% d’abandon des participants. Ces effets secondaires comprennent des nausées (jusqu’à 34%), de la constipation, des maux de tête, des vomissements, des étourdissements, de l’insomnie, de la sècheresse buccale et de la diarrhée.

Ce médicament interagit avec de nombreux autres médicaments, dont des antidépresseurs et des médicaments pour l’épilepsie. Vérifiez auprès de votre pharmacien.

D’autres solutions

Il existe d’autres solutions pour maigrir qui fonctionnent bien tout en causant très peu d’effets secondaires. J’ai d’ailleurs une patiente, obèse depuis sa tendre enfance, qui n’avait jamais réussi à perdre de poids, même sur un régime draconien à 800 calories par jour. Dans les 2 derniers mois, en suivant mes recommandations, elle a perdu plus de 15 kg et elle se sent en pleine forme !

Références:

8 réflexions au sujet de « Maigrir: Une pilule contre l’obésité? »

  1. Louise B

    Pour aider au sentiment de récompense, produit par la dopamine, le kudzu est très efficace. Il est recommandé a ceux qui veulent se libérer de l’alcool mais puisque son fonctionnement concerne surtout l’aspect dopaminergique, il fonctionne aussi pour d’autres compulsions. Difficile a trouver ici au Canada, je ne sais pourquoi, on peut l’acheter aux E.U. et il passe la frontière….. 🙂

    Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Bonjour Louise
      Tout à fait vrai. La racine de Kudzu, en particulier la puérarine, agit à cet endroit et est documentée pour aider dans les addictions. Vous avez aussi raison, difficile à trouver ici.Les doses sont aussi passablement élevées, rien à voir avec les doses vendues pour la ménopause.
      Santé!

      Répondre
  2. LOUIS BERGERON

    À propos de VALEANT, on peut voir un documentaire percutant sur NETFLIX dans la série DIRTY MONEY. Disons que le portrait de l’entreprise s’avère peu flatteur. Notamment, ils achètent des compagnies pharmaceutiques et ensuite, ils augmentent les prix de manière très exagérée. Hilary Clinton a même parlé d’eux pendant sa campagne électorale. Donc, en partant, je me méfie de tout ce qui vient de cette entreprise.

    Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Bonjour Louis
      Oui, ce genre de compagnie croissent par acquisition. Il ne font aucune recherche. ce sont des boites de marketing
      Santé!

      Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Bonjour Marie-Josée
      Une approche globale qui comprend habitude de vie, alimentation de type LCHF, certains suppléments comme du magnésium.

      Santé!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *