En 1929, un chercheur danois du nom de Henrik Dam a découvert un nouveau composé. Il nomma cette substance vitamine K, pour « koagulation », parce qu’elle joue un rôle primordial dans la coagulation. La vitamine K est en fait une famille nombreuse de molécules qui ont des similarités de structure chimique et des rôles multiples. On divise cette famille en vitamines K1 et K2, qui sont les plus importantes, et en vitamines K3, K4 et K5.

K1 – coagulation

Les vitamines K1 (phylloquinones) jouent un rôle dans l’activation des facteurs de coagulation, ces facteurs nécessaires à la formation de caillots. Sans eux, pas de coagulation donc, à la moindre coupure, le sang se met à couler sans jamais s’arrêter. D’ailleurs, le fameux Coumadin™ (warfarin), ce « médicament pour éclaircir le sang », est un anti-vitamine K. Il empêche ainsi l’activation des facteurs de coagulation.

La warfarin a été découverte dans le mélilot (Melilotus officinale, foin d’odeur dans certaines régions du Québec), qui contient un précurseur de la warfarin qui se transforme, sous l’effet d’une moisissure, en anti-coagulant. Cette découverte est survenue lorsqu’on a retrouvé des vaches mortes au bout de leur sang, suite à de simples égratignures, après avoir brouté du mélilot qui avait été mal conservé. Avant d’être utilisée chez l’humain pour « éclaircir le sang », la warfarin a servi de poison à rats!

K2 – santé des os

En 2005, on a découvert que le rôle des vitamines K2 (ménaquinones) est différent de celui des K1. Les K2 auraient plus d’affinité pour les os et permettraient aux transporteurs de calcium et de minéraux (ostéocalcine) de faire leur travail adéquatement et de fixer les minéraux dans l’os. En effet, lors d’études cliniques, un supplément de K2 a augmenté la densité osseuse chez des femmes ménopausées ayant une faible densité osseuse (ostéopénie).(1)

Il est important de noter que l’effet de la vitamine K (en particulier la K2) sur la calcification et l’augmentation de la synthèse de l’os se manifeste principalement à l’intérieur de l’os, dans la microarchitecture, aussi appelée os trabéculaire. C’est cette microarchitecture (qui ressemble à une éponge) qui donne à l’os sa force et sa résistance. Par contre, les tests actuels de détection de l’ostéoporose (DEXA) ne mesurent la densité minérale qu’à la surface de l’os. C’est d’ailleurs pourquoi l’unité de mesure n’est pas en gramme par centimètre cube (g/cm3), unité de volume, mais bien en gramme par centimètre carré (g/cm2), unité de surface. Cette perception étroite de la santé osseuse fait que la vitamine K est peu utilisée chez nous. Puisque les tests courants ne peuvent pas détecter son effet, on détermine donc qu’elle n’en a aucun! Jusqu’à tout récemment, la vitamine K n’était disponible que sous forme d’injection, sous prescription, pour contrer l’effet d’un surdosage au Coumadin. Certaines vitamines K sont maintenant autorisées par la DPSN (Direction des produits de santé naturels) dans une formule de multivitamines.

La perception étroite d’une action unique de la vitamine K comme « pro-coagulant » perdure encore aujourd’hui. Plusieurs mentionnent le risque d’hypercoagulation pour ne pas la recommander. Et pourtant, cet effet n’est jamais apparu avec la K2, ni avec les différentes formes de vitamines K alimentaires. Il n’existe pas de dose maximale pour la vitamine K pour la bonne et simple raison qu’on n’a pas été capable de donner suffisamment de vitamine K pour causer de toxicité!

La vitamine K2 est approuvée pour le traitement de l’ostéoporose au Japon depuis 1995. D’ailleurs, selon le Dr TE Radecki, en prescrivant des suppléments de calcium avec des vitamines D et K à des dosages adéquats au lieu des bisphosphonates (les médicaments les plus prescrits pour l’ostéoporose, comme Fosamax®), l’état sauverait des milliards de dollars.(2)

K2 – santé des artères

Des études cliniques ont démontré la capacité de la vitamine K2 à renverser le processus de calcification des artères.(3) Cette calcification artérielle est probablement plus grave, en terme de conséquences, que la plaque de cholestérol. La calcification des artères peut d’ailleurs être un effet secondaire de la warfarine. On a montré, chez des rats, que la vitamine K avait la capacité de renverser cet effet secondaire.(4)

Le paradoxe du calcium

Le paradoxe de la calcification, ou paradoxe du calcium, apparaît lorsqu’on retrouve, chez la même personne, une calcification des artères et une décalcification des os.(5) Ce paradoxe s’expliquerait par une carence en vitamine K. La vitamine K, grâce à sa capacité d’activer les transporteurs de calcium, stimule le dépôt du calcium aux bons endroits (dans les os) et l’élimine aux mauvais (dans les artères).(4,5)

K3 – cancer

Les récentes découvertes scientifiques dévoilent les différentes faces cachées de la vitamine K. Tout comme la vitamine D, la vitamine K a des effets anti-cancers, en particulier dans le cas du cancer du foie (hépatome).(6,7) Cet effet anti-cancer serait dû à la 3e version de la vitamine K, la K3.

Sources de vitamine K

On retrouve la vitamine K1 principalement dans les légumes verts comme les choux frisés et les épinards. De plus, comme la vitamine K est liposoluble (elle se dissout dans les huiles et les gras), la consommation de bons gras augmente son absorption. La vitamine K2 est produite principalement par l’action des bactéries intestinales (probiotiques: lactobacilles et bifidobactéries) sur la vitamine K1. Une raison de plus pour inclure les probiotiques dans notre alimentation! La vitamine K2 se retrouve également dans les produits fermentés comme le natto (soya fermenté). Consultez le tableau des meilleures sources de vitamine K dans la fiche de Passeport santé sur la vitamine K.

L’effet de la vitamine K est annulé par les acides gras trans (les mauvais gras) qui diminuent non seulement son absorption, mais également son effet métabolique.(8)

Apport nutritionnel recommandé (ANR) et innocuité

Depuis 2001, Santé Canada a établit un ANR de 90 mcg pour les femmes et de 120 mcg pour les hommes. Cet ANR représente un apport minimal. En effet, les chercheurs ont utilisé, sans aucune toxicité, des doses allant jusqu’à 45 mg (45 000 mcg) par jour de vitamine K2, ce qui illustre bien l’innocuité de ces vitamines.

Conclusion

Si la santé de vos os et de vos artères vous préoccupe, si vous voulez prévenir une éventuelle perte osseuse ou une calcification artérielle, retenez ces deux conseils:

· mangez des probiotiques!

· une salade d’épinard, c’est bien, mais 2, c’est mieux!

Références :

1. Plaza SM, Lamson DW. Vitamin K2 in Bone Metabolism and Osteoporosis. Altern Med Rev 2005;10(1):24-35. PubMed PMID: 15771560.

2. Radecki TE. Calcium and vitamin D in preventing fractures: vitamin K supplementation has powerful effect. BMJ. 2005 Jul 9;331(7508):108; author reply 109. PubMed PMID: 16002893; PubMed Central PMCID: PMC558626.

3. Adams J, Pepping J. Vitamin K in the treatment and prevention of osteoporosis and arterial calcification. Am J Health Syst Pharm. 2005 Aug 1;62(15):1574-81. Review. PubMed PMID: 16030366.

4. Schurgers LJ, Spronk HM, Skepper JN, et al. Post-translational modifications regulate matrix Gla protein function: importance for inhibition of vascular smooth muscle cell calcification. J Thromb Haemost. 2007 Dec;5(12):2503-11. Epub 2007 Sep 10. PubMed PMID: 17848178.

5. Wallin R, Wajih N, Greenwood GT, Sane DC. Arterial calcification: a review of mechanisms, animal models, and the prospects for therapy. Med Res Rev. 2001 Jul;21(4):274-301. Review. PubMed PMID: 11410932.

6. Kaneki M, Hosoi T, Ouchi Y, Orimo H. Pleiotropic actions of vitamin K: protector of bone health and beyond? Nutrition. 2006 Jul-Aug;22(7-8):845-52. Review. PubMed PMID: 16815498.

7. Lamson DW, Plaza SM. The anticancer effects of vitamin K. Altern Med Rev. 2003 Aug;8(3):303-18. Review. PubMed PMID: 12946240.

8. Booth SL, Lichtenstein AH, O’Brien-Morse M, McKeown NM, Wood RJ, Saltzman E, Gundberg CM. Effects of a hydrogenated form of vitamin K on bone formation and resorption. Am J Clin Nutr. 2001 Dec;74(6):783-90. PubMed PMID: 11722960.

photo : patrick siemer (os trabéculaire)

42 commentaires

  1. Bonjour,
    Suite à la pose de 3 stents je prends du duoplavin (plavix cardegic) j’ai un taux de calcification important , certains contre indiquent la K2+d3…alors que le duoplavin n’est pas un anticoagulant mais antiplaquetaire ! bs la notice de Cellinov
    Qu’en pensez vous ?

    1. Bonjour Najar
      Cette question demande un suivi professionnel. Oui, le plavix est anticoagulant. Son mécanisme est anti-plaquettaire.Ce n’est pas une anti-vitamine K.
      Santé!

  2. Bonjour
    Je suis sous Previscan ( donc anti-vitamine K ) et j’ai de l’osteoporose . J’ai également une beta-thalassemie intermédiaire . Puis-je prendre de la vitamine K2 ?
    Merci de votre réponse
    Cordialement

    1. Bonjour Mariejo
      EN soi, la vitamine K2, à concurrence de l’apport de 150 mcg n’est pas contrindiqué avec les anti-K. Par contre, étant donné votre condition, il est primordial d’en parler avec votre médecin et votre pharmacien avant tout. La consommation d’une portion de légume vert par jour n’est pas contrindiquée
      Santé!

  3. bonjour
    ARTICLE INTERESSANT, MERCI
    JE FAISIAS UNE RECHERCHE POUR MA MERE, DIAGNOSTIQUE HYPERPARATHYROIDIE, AVEC, RECEMMENT, UN SYNDROME PARKINSONNIEN.
    ON COSEILLE LA VIT K2 POUR REDUIRE EVENTUELLEMENT LE TAUX DE CALCIUM ELEVE DANS LE SANG.
    UNE FORMULE COMBINANT CURCUMA(SANS PEPERINE), VIT D ET VIT K EXISTE. 2 GEL FOURNISSENT 140mcg DE VIT K2. J’HESITE A LUI DONNER CAR J AI LU QU’IL NE FAUT PAS DEPASSER LES 120.

    AVEZ VOUS PLUS DE PRECISIONS?
    ET DES CONSEILS POUR CE CAS.

    MERCI PAR AVANCE

    1. Bonjour Alrawi
      Est-ce que sa vitamine D a été dosée ? souvent l’hyperparathyroïdie se résorbe quand le taux de vitamine D s’améliore.
      La vitamine K n’a pas de toxicité. Par exemple, Santé Canada n’a pas publié d’apport maximal tolérable pour la simple raison qu’on ne peut pas en manger trop. Les études cliniques sur la vitamine K2 ont utilisé des doses jusqu’à 45 000 mcg par jour, Sans toxicité
      Santé!

  4. Bonjour,
    A la suite d’une ITC (septembre 2016) je prends quotidiennement l’aspirine 80mg et candesartan 4mg. Un comprimé de chacun. Est-til contre-indiqué de prendre un comprimé de K2 avec D3 ? Est-ce cntre-indiqué ? Risque d’excès d’acide urique et goutte ?
    Merci de votre attetion

  5. Rererebonjour Jean-Yves 🙂
    Pour le taux VPM élevé (13,4) ,serait-il utile de prendre du complexe B étant donné que l’acide folique,entre autre, joue un rôle dans la formation des globules rouges ?
    Avant de vous écrire la première fois, je m’étais procuré du complexe B de la marque AOR mais j’ai finalement préféré attendre avant de commencer à en prendre. Je sais que les vitamines du complexe B ont également d’autres bonnes propriétés concernant fatigue , mémoire,système nerveux et digestif, etc.etc.
    Merci beaucoup Jean-Yves pour vos réponses. Je dois vous avouer que c’est la première fois que j’ose écrire sur un site pour une réponse à mes questions et croyez-moi je l’apprécie.
    Merci tellement ! SANTÉ SANTÉ SANTÉ !

    1. Bonjour line
      Oui, un complexe B est une bonne idée. 2 raisons : utile pour la formation des globules rouges (acide folique et B12) mais surtout pas de toxicité. le seul effet secondaire : urine fluo 🙂
      Santé!

  6. Bonjour Jean-Yves,
    Avant de suivre vos recommandations et tel que conseillé, j’ai demandé un dosage sanguin de la vitamine B 12 et le résultat est 358 (réf. 190 – 690) . Il est à noter que je prenais depuis un mois, à raison d’un comprimé / jour, une multivitamine (Multi + complete de Genuine Health).

    Tel que suggéré dans votre réponse précédente, je pense qu’une multivitamine ferait l’affaire, (corrigez-moi si je me trompe).
    Connaissez-vous la multivitamine de Metagenics ? J’hésite entre ces deux “marques” . Je sais qu’il est difficile pour vous de faire une suggestion.
    Dernière question, selon le produit, toujours un comprimé par jour?

    Je termine en vous souhaitant bonnes conférences à l’Expo manger santé et vivre vert .
    Et comme toujours merci beaucoup. J’apprécie grandement votre site.

    1. Bonjour Line
      les 2 vitamines se valent. Les 2 contiennent 200 mcg de vitamine B12 par jour. La genuine health est à 4 par jour et la metagenics (multigenics) est à 6 par jour pour avoir la dose complète. Avec un taux sanguin de 358 vous n’êtes pas en carence. Donc oui, une multi sera suffisante. Je vous propose, par contre, (peu importe le choix, les 2 sont bons), de prendre au moins 2 genuine multi+ complete ou 3 metagenics pour avoir une bonne dose.
      Santé!

  7. Bonjour Jean-Yves !
    Pour faire suite à votre réponse, vous visez juste! Je ne suis pas végétarienne au sens propre du mot mais je ne mange pas beaucoup de viande : poulet ou dinde 2 à 3 fois/semaine, poisson 2 fois/mois, boeuf et autres à l’occasion. Les oeufs en moyenne 2 à 3 oeufs/semaine maximum, j’applique l’alimentation hypotoxique.
    La seule fois que ma vitamine B12 a été dosée coincide avec la prise de complexe B les 3 mois précédents , le résultat était 515 (réf. 190 – 690) et le VPM à 10,9 et c’était en 2012 !!!!

    Mes dernières analyses en janvier 2017 Hb:121, Ht: 0,359, VGM: 100, PLaq: 161, eryth: 3,6 , TGMH: 34, VPM: 13,4 et Leuco: 4,1
    Désolée de vous embarrasser avec cette longue énumération mais je vous fournis ces résultats en rapport avec mon autre question à savoir : supplément de B12
    ou un supplément de B Complex ? Et, svp, à quelle dose ?

    Encore une fois, un ÉNORME MERCI d’avoir pris le temps de me répondre et SANTÉ également à vous et à vos proches.
    Passez une belle et bonne journée!

    1. Bonjour Line
      Pour avoir une absorption intéressante, préférez soit un produit de 1000 mcg ou plus, soit un produit sous la langue. Prenez une dose par jour pour 2 semaines, et ensuite 1 fois par semaine devrait être suffisant ou encore une bonne multivitamine, 1 fois par jour.
      Un dosage sanguin serait utile.
      Santé

  8. Bonjour Jean-Yves !
    Peut-il y avoir un lien entre la prise de vitamine D3 (2000 UI en été et 2000 à 3000 UI les autres saisons) et l’augmentation du taux de VPM (volume plaquettaire moyen)
    Le VPM pour mon conjoint est passé de 8.8 à 11.4, et moi de 11.1 à 13.4 en l’espace de 1 an et demi.
    Taux de plaquettes : 250 pour lui, et pour moi plaquettes 161 et PT 11.2
    Il est à noter que durant cette période de prise de vit. D3 nous avons combiné de la vitamine K2 pendant maximum 6 mois à raison de 120 mcg par jour .
    Également, devrait-on intégrer 3 fois 120 mcg de K2 lorsqu’on prend 3000 UI D3 ?

    Merci beaucoup pour le temps consacré à ces interrogations, et une belle journée à vous !

    1. Bonjour Line
      Peu probable que la vitamine D fasse augmenter le volume des globules. par contre, une carence en B12 peut très certainement le faire. Êtes-vous végétarienne ? Si oui, un supplément de B12 serait une bonne idée.
      Avez-vous fait doser votre vitamine B12 ?
      La K2 est un bon complément de la Vitamine D mais elle n’est pas obligatoire.
      Santé!

  9. Bonjour,

    Je vous remercie pour cet article éclairant, peut-être pourriez vous m’ aider pour mon cas assez particulier :

    J’ ai toujours eu du vitiligo (dépigmentation) et je souhaiterais rétablir cela sans recourir aux UV qui, selon moi, sont des solutions aux symptômes sans en traiter la cause. Pour se faire, je souhaiterais utiliser du Gingko biloba, un extrait de plante dont l’ usage interfère avec celui d’ anti-coagulants. Or, je prends également de la vitamine K2 afin de soutenir mes dents fragiles. Les anti-coagulants étant représentés par les AVK, je suis un peu perdue.

    Pouvez vous m’ éclairer sur ce sujet-ci ?

    Je vous remercie,

    Victoria

    1. Bonjour Victoria
      Qui a dit que le ginkgo est une antivitamine K ?
      Le ginkgo peut, à très haute dose, avoir un effet antiplaquettaire, mais ce n’est pas une AVK
      Santé!

  10. Bonjour – J’ai -75 ans —Je prends -3- comprimés de 1,000 unités de -D- par jour -Il existe un comprimé de 1,000 unités de -D- plus 120 mcg de -K— Combien de comprimés de cette dernière combinaison est-il sécuritaire de prendre? Dois-je maintenir -3- comprimés par jour? J’apprécie vos commentaires. Merci

    1. Bonjour Ghislaine
      3000 UI de vitamine D est tout à fait correct à long terme. La vitamine K dans les études cliniques est utilisée à des doses beaucoup plus élevée de l’ordre de 5mg (5 000 mg) à 45 mg (45 000 mg) sans toxicité. Santé Canada ne permet pas de prendre plus de 120mcg par dose mais il n’y a pas de problème. de plus une tasse d’épinards cuits procure +/- 900 mcg
      Santé!

  11. Bonjour,
    Je viens d’avoir un diagnostic d’ostéoporose (-2.9 / -3.2)alors que je n’ai que 56 ans, suit très sportive et ayant une excellente alimentation. Mon médecin m’a prescrit du Fosamax que j’hésite beaucoup à prendre. J’aimerais essayer de la vitamine K2 pour un an tout en continuant à prendre mon calcium et vit D et voir s’il y a amélioration et stabilisation. Vu mon jeune âge, est-ce que je prend une bonne décision, quelle dose devrais-je prendre ?
    merci de m’aider car je suis un peu déboussolée par la situation.

    1. Bonjour Carole
      Le fosamax devrait être réservé aux cas où le risque de fracture est grave. Son usage devrait aussi être limité à 5 ans. Après ce 5 ans, les risques augmentent et les bénéfices non.
      Vitamine K : assurez-vous de prendre au moins 2 portions de légumes verts. Ça donne plus de vitamine K que les suppléments.
      De plus vitamine D : au moins 3 000 UI par jour.
      Alimentation : assurez vous d’avoir suffisamment de protéines (1 à 1,2g/kg)
      Exercice : assurez-vous de faire de la musculation. Plus vos muscles sont forts et développé, plus vos os sont solides.
      Santé!

  12. Bonjour,

    Est-il vraiment nécessaire de faire vacciner le nouveau née avec la vitamine K? Lorsque je lis votre article il me semble que pour être a risque d’un problème de coagulation chez mon nouveau née, j’aurais du être en contact avec le warafin?

    Merci,

    Mélanie

    1. Bonjour Mélanie
      À ma connaissance, ça ne se fait que s’il y a risque. Enceinte, assurez-vous de manger des légumes verts tous les jours. Et si on vous la propose pour le bébé, demandez à être convaincue 🙂
      Tout en sachant que la phrase “c’est dans la procédure habituelle” ne convainc personne.
      Santé!

  13. Bonjour,

    Peut-on prendre sans danger un supplément de Vitamine K2 si on prend en même temps des anti-agrégants plaquettaires tels que le Plavix (75 mg) et l’aspirine (75 mg)?

    Merci pour votre réponse.

    Bruno Trachez

    1. Bonjour Bruno
      Normalement la K2 n’agit pas au niveau des facteurs de coagulation. De toute façon, les doses disponibles dans les suppléments sont sans risque.
      Santé!

  14. Bonjour,

    Je découvre votre site internet et m’intéresse aux intéractions médicaments / nutriments.
    Je suis diététicienne travaillant en France pour une entreprise de restauration collective spécialisée dans les maisons de retraite.
    Il m’est arrivé plusieurs fois que les infirmières me demandent de faire des régimes “sans choux, sans asperges” ou “sans pamplemousse” pour plusieurs résidents…à cause des médicaments qui leurs sont donnés.

    Pourtant, pour les traitements anti vitamine K, j’ai trouvé que la Haute Autorité de Santé Française n’interdisait aucun aliment mais qu’il était déconseillé de manger trop de choux sur la même journée.
    Sachant que les menus que je fais sont, le plus possible, variés sur la semaine, y a-t-il un réél intérêt à supprimer ces légumes des menus sur plusieurs mois (car souvent les prescriptions ne sont pas arrêtées spontanément sauf si je demande où en est le régime des résidents)?

    Les personnes âgées mangeant et appréciant les choux ou le pamplemousse et connaissant leurs intérêts nutritionnels … cela me peine de devoir mettre des résidents âgés “au régime”.
    Y’a-t-il un argument scientifiquement étayé qui me permette d’aborder le sujet avec ces équipes lors de mes prochaines commissions de menus?

    Un grand merci par avance.

    1. Bonjoru Margot
      Les choux, comme les autres crucifères et le soya, sont goitrigènes… Si et seulement si, ils sont consommés en quantité et crus. DOnc cuit, pas de problème avec les médicaments pour la thyroïde.
      Les légumes verts n’ont pas de restriction avec les traitements anticoagulants, vous avez raison.
      Le pamplemousse est problématique pour plusieurs médicaments notamment certains pour le cholestérol. Mais ici, on doit parler de consommation régulière de jus et non la présence sporadique de pamplemousse dans un dessert.
      Vérifiez au près du pharmacien dans l’institution (ou s’il n’est pas sur place, celui qui livre les médicament). D’expérience, ces exigences viennent souvent des patients eux-mêmes qui ne veulent pas tel ou tel aliment et nous sortent toutes sortes d’explications bidon…
      Santé!

  15. Bonjour et merci pour les renseignements ci-dessus. Je suis sous AVK depuis un an et demi. J’ai découvert le kéfir de fruits en avril, je visais surtout à rétablir mes intestins bousculés lors d’une intervention chirurgicale sur d’autres organes et dont la cicatrice n’a pas bien tenu… gênant lors d’efforts d’expulsions. J’ai été enchantée du kéfir, jusqu’à ce jour ou mon taux INR a beaucoup baissé, ne me protégeant plus contre une thrombose. J’enrage, pensant que je m’enferme dans un “cercle infernal” : tuer la vitamine K, si utile, ou faire un AVC ? dois-je continuer avec mon kéfir ? ce qui me fait augmenter la dose d’AVK et ceci de plus en plus ? existe-t-il d’autres solutions médicales ? je suis un peu perdue. J’ajoute que j’ai 70 ans et me suis toujours bien portée pendant 65 ans. Merci si votre site fonctionne toujours, car je vois des dates 2011… Bon week-end.

    1. Bonjour Chausson,
      Oui, nous sommes toujours actifs, 2 fois par semaine.
      Il est possible que le kéfir soit coupable, mais peu probable. La meilleur chose, si vous voulez continuer, serait d’ajuster l’antivitamine K (warfarin ou un autre). L’important est de maintenir l’INR entre 2 et 3.
      À vous de discuter avec votre médecin et votre pharmacien.
      Santé!

  16. Je prend des biphosphonates depuis deux ans et m’apprête à en suspendre la prise . Le kéfir serait-il une forme acceptable de probiotiques . Je suis résolue à trouver dans les aliments les nutriments essentiels . De plus en plus j’ai l’impression que les cellules n’aiment pas les copies , qu’elles soient de bannière pharmaceutiques ou “dites d’extraction naturelles”

    1. Bonjour Louise,
      Parmi tous les laits fermentés, le kéfir est de loin le plus intéressant. Le complexe de levures et de bactéries est très prometteur pour ses effets santé. Le problème est plus au niveau de la documentation de ses effets. Si on le compare aux yogourts divers, il n’y a pas de comparaison possible quant aux effets. Mais si on le compare aux probiotiques ayant des souches démontrées et des concentrations actives, alors ce sont les probiotiques qui remportent la palme.
      Santé!

  17. Merci pour cet excellent article.
    J’ai une bonne raison de continuer à manger des épinards, salade, omelette, soupe, etc presqu’à tous les jours.
    Je lisais surtout, broco et cie, on continue…
    Salut !

  18. bonjour mon père a fait un acv il y a environ 8 ans et l année d après a eu un cancer qui n a pas récidivé. Son médecin lui donne du coumadin mais lui a enlevé toute forme de vit K même la nourriture qui risque d en contenir. Il est très faible y aurait-il dans les vit k quelque chose qui ne nuirait pas à son coumadin mais l aiderait autrement? puisqu il n y a pas juste la k1 ….merci

    1. Bonjour Sylvie,
      Ici, votre médecin est dans l’erreur. Un patient qui prend du coumadin doit prendre des légumes verts régulièrement, sans exagération. Il doit avoir un apport de vitamine K pour que son coumadin soit efficace. Sans un apport de vitamine K régulier, le coumadin a un effet erratique, tantôt trop fort, tantôt trop faible. Il y a un plus grand risque de complications.
      Santé!

  19. Merci pour cet article tres intéressant!

    Alors une personne en pise avec, par exemple, un début d’ostéoporose est mieux de prendre des probiotiques ( combien de milliards vous proposez?) et des produits verts que le simple calcium avec vitamine D ou beaucoup de gens se retrouve avec des dépots..!?!

    Dominique

    1. Bonjour Dominique,
      Vous avez raison, les légumes verts et toutes les sources de vitamine K sont synergiques avec les apports de calcium. Un manque de vitamine K est associé à un mauvais métabolisme du calcium, des dépôts dans les tissus mous et des décalcifications dans les os.
      À propos des probiotiques, une dose de probiotiques doit se calculer en milliards de bactéries (CFU). Mais quelle souche ou quelle famille serait la plus efficace pour le métabolisme des vitamines K ? Je ne sais pas. Je ne crois pas que la science ait posé cette question encore.
      Santé!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*