Dès qu’on parle de fluor, deux clans s’opposent farouchement. D’un côté, les partisans affirment que la fluoration de l’eau sauve des caries. De l’autre, les opposants soutiennent que la preuve de son efficacité dans l’eau n’est pas concluante et que la toxicité du fluor est réelle et a été sous-évaluée. Mais qui dit vrai?

Un peu d’histoire

Au début des années 90, une étude dans la région de Trois-Rivières semble montrer que le fluor est bénéfique. Par contre, un facteur important n’a pas été pris en considération: le statut socioéconomique. En effet, le groupe sans fluor provient d’un milieu défavorisé, alors que le groupe avec fluor provient d’un milieu plus aisé.(1)

Consultez aussi une lettre de Dr Louis Gauthier, dentiste, qui s’oppose, en novembre 2003, à la fluoration de l’eau à Québec.(2) Il y livre les résultats de ses recherches sur la toxicité et l’inutilité du fluor. (Notez que la ville de Québec a mis fin à la fluoration de l’eau en avril 2008.)

Une nouvelle revue de documentation

Jeff Prystupa propose une revue exhaustive de la documentation concernant la toxicité du fluor et des fluorures sur la santé humaine et sur l’environnement.(3)

Fluorose dentaire

Il montre un lien entre la fluoration et le développement de la fluorose dentaire. La fluorose est l’apparition de taches blanches sur l’émail des dents. Longtemps perçue comme un simple problème esthétique, la fluorose affaiblirait en fait l’émail et le rendrait plus susceptible aux caries.

Fractures

L’accumulation du fluor dans les os peut augmenter les fractures. En effet, le fluor s’accumule dans les os, mais le risque de fractures est fonction de la dose et de la durée d’exposition. Plusieurs mentionnent que l’eau fluorée à 1mg/litre serait sécuritaire, mais c’est sans compter la consommation de certaines personnes qui boivent beaucoup plus d’eau du robinet que d’autres. En Finlande, on calcule que le risque de fracture augmente dès que la concentration atteint 1,5mg/litre.

Santé dentaire

Le plus éloquent, à mon avis, dans cette très longue étude de 68 pages, est un graphique qui compile les données de l’OMS sur la santé dentaire par rapport à la fluoration de l’eau. On y constate une amélioration de la santé dentaire et une réduction du nombre de caries dans tous les pays. Cependant, quand on compare les pays qui fluorent l’eau (USA, Irlande, Australie, Nouvelle Zélande) aux autres pays, il est impossible de démontrer une quelconque amélioration de la santé dentaire secondaire à la fluoration de l’eau!(4)

Autres maladies

M. Prystupa va plus loin en montrant plusieurs liens entre la consommation du fluor et des troubles de la thyroïde, du foie, des reins, des problèmes nerveux et cognitifs, certains cancers, etc. La démonstration qu’il fait est très bien supportée. Il conclut que le fluor, surtout à cause de son affinité pour le calcium, n’a pas sa place dans les systèmes biologiques. D’ailleurs, le fluor n’est pas un élément essentiel à la santé: aucune voie métabolique ne dépend du fluor.(5) L’analyse risque bénéfice n’a jamais été effectuée convenablement, surtout en considérant que le fluor qu’on ajoute à l’eau n’est pas un sel de fluor purifié, comme celui des pâtes à dents, mais bien un silicate de fluor, c’est-à-dire un sous produit des industries des engrais et de l’aluminium.

Alors, qu’en pensez-vous? Fluor ou pas?

Références:

1. http://www.cyberpresse.ca/le-nouvelliste/actualites/201004/23/01-4273384-la-dsp-recommande-la-fluoration-de-leau.php

2. http://www.qve.qc.ca/afq/Articles/Lettre-DrGauthier-Ville-Quebec.htm

3. Prystupa J. Fluorine?A current literature review. An NRC and ATSDR based review of safety standards for exposure to fluorine and fluorides. Toxicol Mech Methods. 2011 Feb;21(2):103-70. PubMed PMID: 21288074.

4. Tooth Decay Trends: Fluridated vs. Unfluridated CountriesWHO Oral Health Country/Area Profile Programme

5. http://meteopolitique.com/Plan/Fiches/environ/fluor/Presse/Saglac/a002.htm

28 commentaires

  1. Bonjour M. Dionne.
    Je reviens de chez mon dentiste, il m’a réparé une dent qui est endommagée (grosse carie), en me mettant un composite enrichi au fluor, qui libère progressivement du fluor dans la dent. Dois-je craindre la neurotoxicité et une baisse de QI ?
    Merci.

    1. ce qui me gonfle le plus dans l’histoire c’est que c’est un produit qui stocke du fluor, et qui va continuer à diffuser du fluor dans la dent (et dans le sang) pendant des mois et des mois. et ça m’a été administré contre mon gré.

    2. Bonjour Janko
      Je ne m’en ferais pas pour une simple raison. La quantité dans l’amalgame/composite utilisé sera minime. Imaginez la grosseur de votre dent, ensuite de la grosseur de ce qui y est inséré. Le fluor ne sera qu’un partie et une petite partie de ce tout. Comme il s’agit d’un seul épisode, il n’y aura pas d’effet d’accumulation. Contrairement à l’eau qu’on consomme sans modération toute une vie.
      Santé!

      1. Peut-être mais je n’ai jamais consommé d’eau du robinet, juste de l’eau minéral qui, il me semble, ne contient pas de fluor.

        Autre chose, depuis une semaine j’ai de plus en plus de mal à lire un bouquin. J’ai beaucoup de problèmes de mémoire. Est-ce que ça pourrait venir du fluor ?

        1. Bonjour Janko
          Entre autres, mais il peut y avoir tellement de causes. Depuis le manque de sommeil, certaines carences dans votre alimentation, la présence de solvants dans l’air, simplement une baisse de glycémie, etc.
          Normalement, les eaux minérales sont pauvres en fluor mais pas toutes. il faut vérifier cas par cas.
          Santé!

  2. Merci pour votre article!
    Je suis naturopathe et je me spécialise dans la santé de la glande thyroïde. Comme vous le mentionnez, le fluor faire partie d’un des nombreux polluants qui peut affecter la thyroïde.
    À propos de la santé bucco-dentaire, l’OMS nomment certains facteurs de risque sur lesquels intervenir, comme «une mauvaise alimentation, le tabagisme, l’usage nocif de l’alcool et une hygiène insuffisante de la bouche». Aussi, plusieurs plantes, dont le neem (azadirachta indica), ont démontré des effets antibactérien, anti-carie et anti-plaque.

    1. merci François
      Très juste. De même plusieurs huiles essentielles (thym, romarin, eucalyptus et origan) à petits dosages et diluées donnent de bons résultats.
      Santé!

  3. Le but du fluor dans l’eau puisqu’il est nocif est donc de nous nuire et à qui cela profite t’il?

    Cherchez bien,

    ça commence par Indusxxxe Pharmacexxxxxe et lobby Chimxxxe

    Le but c’est tout simplement que nous mourrions rapidement pour ne pas toucher nos retraites et que nous restions à vie dans un rêve, dociles en train de nous faire exploiter.

    Il n’y a aucun animal ou plante sauvages qui a eu l’idée de fluorer quoi que ce soit, est ce que leurs espèces ne survivent pas pour autant? C’est bizarre non, toutes ses différences entre l’homme et les autres animaux au niveau comportements.

    Pour info les dinosaures non plus ne fluorer rien ni ne prenez aucun médicament, par contre ils ont vécus plusieurs millions d’années, notre espèce par contre en est à à peine 280 000 ans que déjà nous avons fichu en l’air la planete avec les hauts de notre hiérarchie (rois, politiques, papes, banquiers, …): que des fou de pouvoir.

    1. Bonjour Alice,
      Les seuls résultats furent une augmentation en flèche des cas de fluorose. À ma connaissance, l’incidence de la carie n’a pas diminué. De plus, je ne sais pas en France, mais ici au Canada, les pédiatres ne recommandent plus le fluor aux enfants depuis les années 90.
      Santé!

  4. Les promoteurs de la fluoration de l’eau affirment qu’elle serait ”efficace et sécuritaire”. Or, on peut faire cette affirmation, car ni la DSP (Direction de Santé Publique), ni Santé Canada, ni le CDC, ni l’EPA n’ont mené les études toxicologiques à long terme pour connaître les effets du fluorure sur les êtres humains. Cela peut paraître incroyable, mais c’est pourtant la réalité. Si vous doutez, montrez-nous ces études. Bonne chance pour les trouver !

    Les fluorures ne sont donc d’ailleurs pas homologés par Santé Santé Canada ! Vous avez bien lu: jamais homologués. Jamais homologués signifie que Santé Canada n’a étudié ni l’efficacité ni la sûreté du fluorure (toxicologie).
    On peut se demander pourquoi ?!
    Il est donc illégal de les injecter dans l’eau potable.

    Santé Canada reconnaît que le fluorure ”n’est pas un élément essentiel” à la santé. On peut avoir des dents parfaitement saines sans fluor. Ce n’est donc pas un nutriment. C’est donc nécessairement un médicament.

    Il est par conséquent illégal d’injecter du fluorure dans l’eau potable car cela requière le consentement éclairé de toute personne qui en ingère. Pourtant, la DSP, les dentistes et les municipalités font fi de cette notion élémentaire de la loi. Ils n’ont ni la compétence, ni le droit de le faire. Point.

    La fluoration de l’eau n’est pas non plus efficace à réduire la carie. Elle est quasi inexistante en Europe (2%) et en Colombie britannique (4%), pourtant la santé dentaire y est aussi bonne, sinon meilleure qu’aux USA et en Ontario (fluorés à 70%). Comment est-ce possible? Cette information est soigneusement occultée par les promoteurs de la fluoration.

    Les fluorures injectés dans l’eau potable sont tout simplement des déchets toxiques.
    Le principe de précaution exige l’interdiction de la fluoration de l’eau, une mesure dépassée au 21e siècle.

    Finalement, les promoteurs de la fluoration nous répètent sans cesse que les villes devraient accepter la fluoration de l’eau sans. poser de questions parce qu’elle est gratuite (comprendre payée par le gouvernement). Il ne faut pas se leurrer, même si le ministère paie le fluorure et les installations, ce n’est pas gratuit, les citoyens paient toute cela à même leurs impôts ($$).

    Pour plus d’info:
    Action Fluor Québec:
    http://www.qve.qc.ca/afq
    FAN: http://www.fluoridealert.org

  5. Le fluor dans les dentifrices est aussi dangereux que celui dans l’eau des robinets. Dans une cause citée par Gilles Parent, ND.A, un fabricant de dentifrices a admis en cour qu’il y avait suffisament de fluor dans un tube de pâte à dents pour tuer un enfant de 2 ans!!! Et ils mettent des brillants et des bons goûts pour que les enfants les mangent!!!

  6. Bonjour à tous,
    Le Dr Yves Dufresne, actuellement le plus vieux dentitste en exercice au Canada (plus de 50 ans de pratique) a toujours enseigné: une dent propre ne carie pas.

  7. Ici j’ai banni les dentifrices que l’on achète en supermarché et en pharmacie. Je prend des dentifrices de la marque Druide, sans fluor et ingrédients imprononçables depuis que j’ai remarqué que ma cadette, malgré que je lui donnais du dentifrice dit «pour bébé» Oral B, a fait des taches de fluorose sur ses dents de lait…

    Je me demande si les applications de pâte de fluor (dans des gouttières pour les enfants) faites en cabinet de dentiste présentent également un risque? Et puis, est-ce utile?

    1. J’ai aussi banni les dentifrices fluorés, pour ma petite qui a à peine 2 ans, j’ai utilisé un dentifrice seulement quelques mois et de petites taches de fluorose sont apparues sur les dents de ma fille. C’étais à peine perceptible mais Le pire c’est que suite à une prise d’antibiotiques (amoxicilline) cela a empiré. l’eau n’est pas fluorée ici. Fini a jamais le fluor pour le lavage des dents pour toute la famille.

  8. Bonjour JY,
    Depuis quelque temps des organismes américains et québécois nous informent sur les dangers du fluor. La Fluoride Action Network est la plus connue http://www.fluoridealert.org/ Ici au Québec Action Fluor Québec fait son possible pour nous informer en français http://www.qvq.ca/afq/ La défunte AMDHQ a fait son possible pour informer et appuyer le mouvement contre la fluoration de l’eau http://www.amdhq.qc.ca/publications/l_fluorure.aspx Le naturopathe Gilles Parent a publié deux livres sur le sujet; le dernier livre, La fluoration, Autopsie d’une erreur scientifique, a été coécrit avec Pierre-Jean Morin PhD et Me John Remington Graham. Le sujet a été vu dans tous ses aspects, TOUTES les publications scientifiques sur le lien de la fluoration et le cancer ont été revues et il n’y a pas de doute que le fluor n’est qu’un excellent poison à rat et nul pour la santé dentaire ou autre. En anglais le livre de Christopher Bryson, The Fluoride Deception, est excellent.
    J’invite à tous à visiter ces sites, lire les livres et ceux qui sont des professionnels, signer la feuille contre la fluoration de l’eau sur le site Web de Fluoride Action Network http://www.fluoridealert.org/statement.august.2007.intl.signers.html . Si nous voulons des changements, il faut militer. C’est grâce au travail des gens comme Gilles Parent que la fluoration de l’eau au Québec est en régression.
    Merci JY de toucher un sujet très à jour.
    Maria Acosta

  9. Les promoteurs la fluoration de l’eau semblent totalement indifférents face à un élément central dans toute mesure de santé publique : l’Éthique.

    La médication de masse est en principe
    interdite. La cours suprême au Canada (je suis québécois) a déjà statué (Toronto contre Forest Hill) que la fluoration de l’eau est déraisonnable juridiquement, puisque cette pratique est une médication imposée sans
    consentement.

    L’article 11 du code civil québécois a clairement défini que les citoyens doivent être protégé d’un tel dérapage de la part des
    autorités en santé publique :

    11. Nul ne peut être soumis sans son consentement à des soins, quelle qu’en soit la nature, qu’il s’agisse d’examens, de prélèvements, de traitements ou de toute autre intervention. Si l’intéressé est inapte
    à donner ou à refuser son consentement à des soins, une personne autorisée par la loi ou par un mandat donné en prévision de son inaptitude peut le remplacer.

    Il me semble qu’on ne peut être plus clair.

    Et puisque les promoteurs de la fluoration semblent plus sensibles à l’argument d’autorité qu’à la Science, j’aimerais citer le Dr Carlsson, prix nobel de médecine :

    ”Je suis convaincu que dans un avenir rapproché, la fluoration de l’eau fera partie de l’histoire médicale… La fluoration de l’eau va
    à l’encontre des principes de base de la pharmacothérapie, qui progresse d’une médication stéréotypée – un comprimé 3 fois par jour –
    vers une prescription beaucoup plus personnalisée relativement au dosage et au choix de médicament. L’addition d’un médicament à l’eau
    potable est totalement à l’opposé d’une prescription personnalisée»

    Voici une autre citation venant du Dr Hardy Limeback, directeur du département de la dentisterie préventive à l’Université de Toronto,
    auparavant un ardent défenseur de cette mesure :

    ” the evidence has convinced me that the benefits of water fluoridation no longer outweigh the risks. The money saved from
    halting water fluoridation programs can be more wisely spent on concentrated public health efforts to reduce dental decay in the
    populations that are still at risk and this will, at the same time, lower the incidence of the harmful side effects that a large segment
    of the general population is currently experiencing because of this outdated public health measure. ”

    Ref : http://www.fluoridealert.org/limeback.htm

    Finalement, je vous invite grandement à lire cet article du nouvel observateur qui je l’espère pourra aiguiser esprit critique des promoteurs de cette mesure obsolète.

    Voici le lien en question :
    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20110127.OBS7047/dans-newsweek-en-matiere-medicale-tout-ce-qu-on-vous-dit-est-faux-ou-presque.html

    La fluoration est de la mauvaise médecine et ne respecte pas les principes de base de pharmacologie, point.

  10. Bonjour J-Y,
    La carie est directement relié à ce que l’on met dans sa bouche. Donc, pourquoi ne pas aller à la source du problème et changer nos habitudes alimentaires.

    Un professeur en dentisterie m’a dit il y a 20 ans que le pire sucre pour les dents est celui que l’on retrouve dans les boissons gazeuses. J’ai cessé d’en boire depuis ce temps et je n’ai plus eu de carie, seulement des interventions sur mes réparations existantes.
    S’il m’arrivait d’en boire (très rarement), je me rinçais la bouche avec de l’eau immédiatement après.

    Pourquoi se compliquer la vie quand on peut faire si simple et manger ce que Dieu nous a donner sur la terre, au lieu de tout ce que l’humain a inventé pour faire simplement de l’argent, sans se soucier des conséquences.

    Du FLUOR ? Non merci, pas pour moi.

    Merci pour ton beau travail !

  11. Bonjour Jean-Yves,
    pour ma part, je suis totalement contre. J’ai aussi lu plusieurs documents sur le sujet et je trouve que quand on compare, il n’y a aucune bonne raison de vouloir fluorer l’eau. On a le choix : des caries ou des maladies métaboliques (comme celles que vous avez énuméré ? Il ne faudrait pas non plus oublié que “eau non fluorée” n’est pas synonyme de caries et qu’il y a plusieurs bonnes habitudes de vie et d’alimentation qui favorisent une bonne santé dentaire… c’est tout simple et ça coûte pas cher. Vraiment, fluorer l’eau est insensé ! Surtout que les gens n’ont alors pas le choix…

  12. difficile de trancher avec toutes ces données mais si il n’y a pas de gains, pourquoi ajouter du fluor ?

    on dit de boire l’eau du robinet, même avec Brita, il reste du fluor et je bois beaucoup d’eau, que faire ???

    le problème demeure, on se sent impuissant dans tous ces lobbys…

    merci de nous tenir au courant ……..

  13. Bonjour M.Dionne,
    Je pense sincèrement que ça peut nous faire du tord.
    C’est le sujet d’une grande controverse au Saguenay en ce moment!
    Je filtre mon eau du robinet depuis environ 25 ans et je me demande si cela est assez efficace pour enlever le fluore de mon eau?
    Qu’est ce que vous pensez de la filtration maison???
    Merci et au plaisir de vous lire à nouveau!

  14. Je suis pharmacien et j’ai remarqué que les gens n’achètent presque plus de suppléments de Fluor et de mon côté je n’en recommande plus me fiant à ce que le dentiste recommande. Ton excellente analyse confirme qu’Il vaut mieux ne pas en prendre.
    Continue, ton travail est admirable et tes chroniques télé excellentes.
    Bravo

  15. A priori, on aurait plutôt tendance à s’en tiendrait éloigné. D’ailleurs, ici (en Allemagne), pas de fluor dans l’eau! Mais qu’en est-il du fluor des dentifrices? Est-il bénéfique? Faut-il l’éviter aussi, même s’il est purifié? Qu’apporte-il de plus à la santé des dents?

    Cecile

    1. Bonjour Cecile,

      En attendant la réponse de Jean-Yves Dionne, voici la mienne : le fluorure administré topiquement, comme celui présent dans les dentifrices, peut aider à prévenir les caries et les sensibilités dentaires. Le groupe Cochrane très réputé de scientifiques spécialisés dans l’Evidence-based Medicine a fait une revue systématique de la littérature et a conclu que le fluorure était efficace topiquement contre la carie.
      références : http://www2.cochrane.org/reviews/en/ab002278.html

      Le même groupe, Cochrane, a par contre écrit que les preuves de l’efficacité du fluor systémique (fluoration des eaux) ne sont pas présentes.

      autre référence : Fluoration : autopsie d’une erreur scientifique.

      Toutefois, il faut bien comprendre que ce n’est pas parce qu’il y des preuves que le fluor dans le dentifrice est efficace contre la carie que cela veut dire qu’il est nécessaire d’en prendre. Le fluor est toxique pour la santé si il est ingéré, et nous en avalons toujours une infime proportion, jour après jour. Une personne qui a un mode de vie exemplaire et excellente alimentation, en plus d’avoir une dentition solide au départ (sans décalcifications, hypoplasie ou restaurations défectueuses), peut très bien ne pas avoir besoin ni de fluor ni d’aucune autre agent dans le dentifrice pour prévenir la carie. Le fluor est un outil pour combler les lacunes et les carences seulement, mais un outil très efficace.
      D’autres dentifrices sur le marché peuvent probablement aussi protéger contre la carie et la sensibilité, quoique je ne suis pas au courant des études menées pour prouver qu’ils sont réellement efficaces et si oui, autant que le fluor. Ie dentifrice Oravive (il a changé de nom mais je ne me souviens plus) en est un, et on peut se le procurer via un dentiste qui en achète.
      Également il existe d’autres produits, tels des crèmes ou pâtes à appliquer sur les dents, comme MIPaste (voir sur le net pour plus d’infos). MI Paste contient des protéines de lait.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*