Dans un commentaire publié le 12 juillet dernier dans le prestigieux British médical Journal, Margaret McCartney, une médecin de Glasgow en Écosse, s’emporte contre le précepte qu’il faut boire 8 verres (2 litres) d’eau par jour.(1,2)

Cet article fait suite à la réunion scientifique annuelle de l’organisation Hydration for Health http ://www.h4hinitiative.com/home/ qui fait la promotion auprès du public et des professionnels de la santé de la nécessité de boire beaucoup d’eau. Cette organisation, si louable soit sa mission, est un bras promotionnel de Danone pour ses eaux en bouteilles.

Dr McCartney fait une bonne revue de la documentation pour s’apercevoir que les rares études effectuées sur le sujet sont non concluantes.

Côté santé des reins? Les études sont contradictoires.

Une étude publiée dans Nursing times en 2003 s’intéresse aux enfants à l’école.(3, voir résumé plus bas) Cette publication mentionne que les enfants ne boivent pas assez et qu’ils devraient avoir accès à de l’eau plus fréquemment. Par contre, il semble que, dans le document complet (auquel je n’ai pas accès), l’auteur mentionne aussi que trop boire n’est pas mieux.

Dr McCartney cite aussi une critique de H. Valtin qui dénonce les dangers potentiels de recommander une grande consommation d’eau – risque d’hyponatrémie, exposition à certains polluants, et sentiment de culpabilité si on ne boit pas assez d’eau! (4).

Pourtant, au-delà de la notion de conflit d’intérêt des organisateurs de la réunion, le fait de boire beaucoup d’eau, sans que ce soit rigoureusement et cliniquement documenté, relève du gros bon sens. Je ne referai pas ici le procès de l’eau, mais je vous suggère de consulter les documents ci-dessous:

· Un document fort bien fait sur les bienfaits de boire, principalement de l’eau, du département de promotion de la santé de l’université de Washington. http ://depts.washington.edu/hhpccweb/article-detail.php?ArticleID=335&ClinicID=13

· Une série d’articles intéressants sur le sujet sur Passeportsanté.net, dont une nouvelle à propos du lien entre la déshydration et le risque de faire des calculs rénaux(5) ainsi qu’un billet de Hélène Baribeau(6).

Dr McCartney semble particulièrement choquée par la notion énoncée par les tenants qu’il faut boire plus que ce que nous dicte le réflexe de la soif. Curieux. Pour en avoir discuté avec de nombreux thérapeutes (médecins et autres) et pour l’avoir constaté sur moi-même et mes proches, la déshydratation légère n’entraine pas toujours un reflexe de soif. Elle s’accompagne fréquemment plutôt de lassitude et parfois de maux de tête, sans aucune soif. Je n’ai pas de problème de santé, je ne fais pas partie des groupes connus pour avoir un réflexe de soif déficient (comme les personnes âgées), mais mon réflexe de soif n’est pas toujours suffisant. Lorsque j’oublie de boire, je m’en rends souvent compte par l’apparition d’un léger mal de tête. Et pourtant, je ne vis pas dans ces contrées chaudes comme l’Arizona ou l’Afrique!

Cette levée de bouclier contre une notion qui n’est pas suffisamment prouvée et qui pourrait servir à une multinationale à faire des profits me semble déplacée. On comprend facilement qu’elle mette en doute le bien fondé des allégations d’une organisation ayant un lien avec une entité commerciale. Nous le faisons tous, mais il ne faut pas pour autant tenir pour acquis que tout ce qui est lié au commerce est nécessairement faux! L’argument du Dr McCartney est principalement basé sur le manque de preuves solides (lire: d’études randomisées à double insu) des bienfaits de l’eau. Effectivement, le niveau de preuve est relativement faible (études descriptives ou de corrélation), mais on tombe ici dans la même problématique que pour les plantes. Comme l’eau n’est pas brevetable, personne n’a suffisamment intérêt à financer de couteuses études cliniques.

Dr McCartney cite d’ailleurs un éditorial du Journal of the American Society of Nephrology qui mentionne qu’il n’existe aucune évidence claire des bienfaits de boire plus d’eau… ni de l’absence de bienfaits.(7)

Je fais partie de ceux qui croient que ce n’est pas parce que quelque chose n’est pas suffisamment prouvé qu’il ne peut pas être efficace. Il est très possible que la preuve n’ait tout simplement pas été faite (en passant, respirer n’a pas non plus fait l’objet d’une étude à double insu 🙂 ). Il faut utiliser le gros bon sens lorsque les données probantes (evidence based) ne sont pas disponibles.

Je soutiens qu’il faut encourager la consommation d’eau du robinet (filtrée si vous préférez) pour les bienfaits qu’elle apporte (voir Un verre d’eau… ou trois!). Quant à l’eau embouteillée, elle ne devrait être utilisée que lorsque l’eau potable n’est pas disponible autrement. Est-ce que la quantité idéale quotidienne est de 8 verres d’eau? J’en doute. Personnellement, je recommande de boire un grand verre d’eau entre les repas, 2 fois par jour. Ainsi, vous développez une habitude saine, facile, économique. Si vous vivez dans un endroit plus chaud, augmentez la quantité et n’attendez pas d’avoir soif. Si vous faites du sport, alors buvez! (voir Sportifs: c’est à boire qu’il vous faut!)

Finalement, sauf dans de rares cas, il vaut toujours mieux boire de l’eau, quitte à mettre quelques gouttes de citron ou de lime si vous n’aimez pas le goût, que de boire n’importe quelle boisson en bouteille ou cannette!

Santé!

Traduction du résumé de l’étude numéro 3:

Les enfants ne boivent pas assez durant la journée d’école et la déshydratation qui en résulte contribue aux problèmes de continence. Une partie importante de la solution de ces problèmes est un apport adéquat et régulier de fluide durant la journée. Toutefois, il n’est pas rare pour des élèves de passer 6 à 7 heures sans boire, et ceux qui le font boivent habituellement moins que ce dont ils ont besoin.

Références:

1- Drink More Water? Just Say No, Doc Says By Kristina Fiore, Staff Writer, MedPage Today Published : July 12, 2011

2- McCartney M. Waterlogged? BMJ. 2011 Jul 12;343 :d4280. Doi : 10.1136/bmj.d4280. PubMed PMID : 21750074.

3- Brander N. Drinking water in schools. Nurs Times. 2003 Jan 7-13;99(1) :50-1. PubMed PMID : 12593288.

4- Valtin H. “Drink at least eight glasses of water a day.” Really? Is there scientific évidence for “8 × 8”? Am J Physiol Regul Integr Comp Physiol 2002;283:R993-1004.

5- Bien s’hydrater l’été pour éviter les problèmes de santé

6- Êtes-vous assez hydraté?

7- Negoianu D, Goldfarb S. Just add water. J Am Soc Nephrol 2008;19:1041-3.

photo: Matthew Bowden (Wikipédia)

12 commentaires

  1. J ai la garde d un enfant de 9 ans qui est sur concerta et strattera c est une grande préoccupation pour moi l eau il est continuellement déshydraté mais ne ressent pas nécessairement la soif il faut continuellement lui faire penser de boire sinon il ne boit pas ,,,quand il va au terrain de jeu où à l école je lui demande s il boit il me dit qu il y pense très rarement …il a envie de boire seulement s il voit de la liqueur etc ce qui n est pas une soif en soit mais le goût du sucre ce que je lui refuse la plupart du temps sauf rares execptions.Et il a souvent des maux de tête et de ventre importants …et naturellement il est constipé régulièrement, donc …

  2. j’utilise depuis longtemps un moyen simple et connu qui je crois est presqu’infaillible afin de vérifier si j’ai bu assez d’eau les heures précédentes. J’observe la couleur de mon urine, qui doit être pâle. Dans le cas contraire, cela signifie que je manque d’eau. Bien sûr le matin il est normal que notre urine soit plus foncé, j’utilise ce truc seulement les autres heures de la journée.
    Il y a des cas où ce truc ne fonctionne pas, comme par exemple si on a mangé certains aliments qui donnent une couleur foncé à notre urine (ex : betteraves).

  3. Anthony Robbins nous rappelait que notre corps était constitué à 70% d’eau et qu’il était donc logique d’en ingérer une bonne quantité à tous les jours. Mais il ne croyait pas sage de ‘noyer’ son corps à coups de grands verres d’eau. Il recommandait plutôt de manger des aliments qui contenaient beaucoup d’eau. Eh oui: les fruits et légumes!

  4. Je suis ce ceux qui ne boivent pas beaucoup d’eau. J’ai rarement soif. Je dois donc penser et même me forcer à boire de l’eau. Le fait de boire peu, par le passé m’a occasionné une infection urinaire intense. Nous avions travaillé toute la journée au soleil et à la chaleur et je n’avais pas bu suffisamment. Depuis que je bois (de l’eau) plus régulièrement, (et je ne bois pas 8 verres d’eau par jour) je suis moins fatiguée le jour et je mange moins. Par ex. le matin vers les 11hres, il arrive souvent que je boive un verre d’eau qui enlèvera ma sensation de faim et m’aidera à patienter jusqu’au lunch.

    Salutations,

  5. J’ai lu, mais je ne sais plus où, que l’eau du robinet est à boire telle quelle, non filtrée. Les filtres Brita et autres sont surtout utiles pour que éviter que les cafetières électriques s’entartrent. Mais ils enlèvent à l’eau une partie des sels minéraux qui nous sont nécessaires (tout en laissant passer les pesticides? je ne suis pas sûre). En plus, il faut les surveiller de prêt et les changer souvent, pour éviter que des moisissures s’y installent.

  6. Je suppote les commentaires du Dr Boivin. De plus, selon les situations et le gabarit des personnes, les besoins diffèrent entre les individus.Il est donc imprudent, à mon point de vue, de recommander des quantités précises à tout le monde !
    Nicole leBlanc, nutritionniste
    (www.gluten-allergies-nutrition.com)

  7. Trop c’est comme pas assez !
    Les Grecs pouvaient lire sur le temple d’Apollon à Delphes : Medèn agan : Rien de trop .
    Un proverbe latin dit : In medio stat virtus ,soit : La vertu est éloignée des extrêmes .

    En fait , nous disons souvent : c’est au centre qu’est la vérité et je partage cet opinion .

    Doc Boivin

  8. Article intéressant, en lisant l’article je ne sais pas si je bois trop, polluants ? filtre brita seulement car je bois beaucoup hiver comme été, ex: dimanche je suis allée au Mondial des cultures, j’ai bu une bouteille en allant, j’ai acheté 2 autres bouteilles au cours de la journée. J’ai soif, présentement à cette heure, une petite bière pour passer la belle chaleur de la journée avant le souper et eau dans la soirée, c’est vrai que ça me fait lever la nuit, j’ai même soif la nuit et je ne crois pas qu’il y ait un problème de santé d’après le médecin.
    Buvons de l’eau, c’est bon et ça ne coûte rien !!!
    À la prochaine chronique !!!

  9. J’ai déjà consulté une nutritioniste du groupe Harmonie Santé et elle me faisait compter le café, le lait, le thé comme apport à l’hydratation. Du coup elle a enlevé mon sentiment de culpabilité de ne pas boire les 8 verres d’eau recommandés.

    1. Bonjour Marie,
      Je ne crois pas que l’on puisse considérer le café et le thé dans l’apport d’eau quotidien, puisqu’ils sont diurétiques.

      Je ne dis pas de ne pas en boire, mais l’apport d’eau devrait être augmenté dans ce cas.

      Il n’y a rien de mieux qu’une bonne eau que l’on va chercher soi-même à la source dans des bouteilles en verres.

      Pour ce qui es du lait, c’est un autre histoire…

      note: attention à la culpabilité, car elle aussi te fera sûrement perdre un peu d’eau 🙂

      1. Thé et café sont non seulement des excitants, mais aussi acidifiants. Depuis que j’ai réduit ma consommation, je dors un peu mieux, mais je n’ai plus de mycoses!

  10. je n’ai pas de preuve, mais à mon avis nous devrions pas mal tout le monde boire une gorgée d’eau à chaque heure du jour, sauf la nuit.mieux vaut boire beaucoup souvent que prendre de grands verres d’eau d’un seul coup, c’est ce que je crois.

    en l’absence de preuve, je vais continuer de boire ma gorgée à chaque heure.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*