Les omégas 3 ont décidément le vent dans les voiles. Deux autres nouvelles à leur sujet ont récemment été publiées.

Omégas 3 et cancer du sein

Les suppléments d’huile de poisson omégas 3, pris sur une période de 10 ans et plus, protègent contre le cancer du sein chez les femmes ménopausées.(1,2)

Dans une très grande étude de cohorte, 35000 femmes de 50 à 76 ans ont répondu à un questionnaire plutôt exhaustif sur leurs habitudes de vie et la prise de suppléments. La prise de la plupart des suppléments utilisés pour la ménopause (actée à grappe noire, dong quai, soya, millepertuis) n’a pas entrainé de modification du risque de cancer. Par contre, la prise régulière d’huile de poisson a entrainé une réduction de 32% (HR, 0.68; 95% CI, 0.50-0.92) du risque de développer un cancer du sein. Ces résultats sont statistiquement significatifs, ce qui signifie qu’ils peuvent être transposés à la population générale.

Ce sont des résultats très intéressants. Cependant, gardons en tête que la prévention du cancer du sein ne se limite pas à la prise d’un supplément. Comme la cause du cancer (ou plutôt les causes) demeure nébuleuse, mieux vaut considérer la totalité des habitudes de vie pour minimiser le risque au maximum, plutôt que de mettre sa foi dans un supplément, si efficace soit-il.

Omégas 3 et stress oxydatif

La seconde nouvelle est à contrecourant de la réputation actuelle des omégas 3 à chaine longue des huiles de poisson. Les EPA & DHA sont généralement considérés comme des molécules ayant le potentiel d’augmenter les radicaux libres (l’oxydation). Cette position est basée sur le fait que ces acides gras hautement polyinsaturés sont fragiles à l’oxydation et peuvent donc causer un fardeau sur nos défenses antioxydantes.

La publication de juin dernier arrive à une conclusion diamétralement opposée : les omégas 3 peuvent réduire le stress oxydatif… (3,4) Cet article rapporte les résultats de 2 études cliniques contre placebo :

· étude 1 : sur des hommes en surpoids avec un cholestérol élevé,

· étude 2 : sur des diabétiques type 2 avec une hypertension traitée.

Les participants ont reçu soit 4g de EPA, soit 4g de DHA, soit un placebo durant 6 semaines. À la fin des 6 semaines, les participants ayant reçu du EPA ont vu leur taux urinaire d’un marqueur de l’oxydation (F2-isoprostanes) réduire de 24% pour les personnes en surpoids, et de 19% chez les diabétiques, par rapport au placebo. Le DHA a entrainé une réduction de ce marqueur de 14% et 23% respectivement. De plus, les deux oméga 3 ont entrainé une réduction de l’acide arachidonique, un acide gras oméga 6 impliqué dans l’inflammation.

Ces nouvelles données montrent un autre mécanisme d’action possible des omégas 3, entre autres dans la réduction des risques de maladies cardiaques.

Santé!

JYD

Références :

1. Communiqué : Fish oil may cut breast cancer risk www.nutraingredients.com By Mike Stones, 09-Jul-2010

2. Brasky TM, Lampe JW, Potter JD, Patterson RE, White E. Specialty Supplements and Breast Cancer Risk in the VITamins And Lifestyle (VITAL) Cohort. Cancer Epidemiol Biomarkers Prev. 2010 Jul;19(7):1696-708. PubMed PMID: 20615886.

3. Communiqué : Omega-3 Fatty Acids Reduce Oxidative Stress. www.nhiondemand.com Date: 7/12/2010

4. Mas E, Woodman RJ, Burke V, Puddey IB, Beilin LJ, Durand T, Mori TA. The omega-3 fatty acids EPA and DHA decrease plasma F(2)-isoprostanes: Results from two placebo-controlled interventions. Free Radic Res. 2010 Jun 14. [Epub ahead of print] PubMed PMID: 20540666.

7 commentaires

  1. bonjour m.JYD
    jai une fiette de 13 ans qui a commencer avoir des nausser severe en voiture l’ecole commence bientot je ne sais pas trop quoi faire.je lui donne des gravols pour un long voyage mais elle sendore.si vous avez des conseilles a me donner merci!! bc a bientot

    1. Bonjour Monique,
      Le gravol n’est pas une solution à long terme.
      Le gingembre agit bien, sans somnolence. On peut soit consommer le gingembre (j’admets que le matin avant l’école, c’est un peu difficile) soit prendre un extrait… comme le gravol naturel ou un autre.
      Vous pouvez aussi penser à drainer son foie avec des plantes douces comme le chardon marie, l’artichaut, le pissenlit ou un mélange. Souvent ça aide.
      Finalement, un traitement d’acuponcture devrait aussi aider.
      Santé!

  2. Comment s’y retrouver dans les omegas 3, 6, etc…comment savoir si on en prend suffisamment dans notre nourriture ou si on doit prendre des suppléments ? je préfèrerais m’en tenir à ma nourriture, je viens de réaliser que je ne mange pas beaucoup de céréales !

    1. Bonjour Claudette,
      Il n’est vraiment pas nécessaire de manger beaucoup de céréales (1 à 2 portions par jour sont suffisantes). Trop souvent, les produits céréaliers ont un index glycémique élevé et donc contribuent à nous faire prendre du poids.
      Pour les sources alimentaires, on s’occupe des oméga 3 parce qu’ils sont plus rares, plus fragiles et beaucoup plus carencés dans notre alimentation.
      Il faut avoir de bonnes sources d’omégas 3 végétaux : Noix, graines de lin, graines de chia, huile de canola, les légumineuses, etc.
      Il faut aussi penser à des apports d’omégas 3 à chaine longue d’origine marine : 3 portions de poisson gras par semaine vous donne un apport adéquat.
      Par contre, si on veut des doses thérapeutiques, là les suppléments sont difficiles à remplacer.
      Santé!
      JYD

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*