• Recherche

Vous pouvez désormais vous procurer mon tout nouveau livre sur le site de l’Académie de l’Apothicaire. Il y est question :

  • du stress, de son impact et des moyens pour s’en protéger;
  • des diverses causes de la fatigue;
  • de l’environnement et des habitudes propices au sommeil;
  • de l’impact de l’alimentation sur la fatigue;
  • des produits de santé naturels et thérapies douces pouvant réduire le stress, améliorer le sommeil et diminuer la fatigue;
  • des produits spécifiques à la ménopause pour lutter contre la fatigue, le stress et l’insomnie.

Un tout petit extrait

Sommeil, fatigue, stress: tout est relié

La société d’aujourd’hui est celle du tout accessible, tout de suite. Les médias vont de plus en plus vite, mais si ce n’était que ça, nous pourrions simplement fermer les récepteurs et le calme reviendrait.

Le tout accessible, tout de suite s’installe partout. Nos attentes, celles de nos proches, de nos patrons ou de nos clients sont influencées par ce rythme effréné. Notre agenda est plein et nous y ajoutons encore quelque chose. Nos journées de travail sont trop chargées et le patron nous arrive avec un nouveau projet. La semaine se termine… mais il faut faire les tâches ménagères, le taxi pour les enfants, le party avec des amis, etc.

Ça sonne familier?

Vos journées sont trop courtes? Vous avez peur de ne pas arriver à tout faire à temps? Ça, c’est du stress.

Ensuite, vos responsabilités et tracas vous réveillent au beau milieu de la nuit. Suite à une ou plusieurs mauvaises nuits ponctuées de périodes d’insomnie, vous vous sentez réellement fatigués. La fatigue augmente votre taux de stress, qui accentue votre fatigue et cause plus d’insomnie…

Que vous soyez entré dans ce triangle infernal par la porte du stress, par celle de la fatigue ou par celle de l’insomnie, ces trois maux s’alimentent l’un l’autre et minent votre santé.

Pour en savoir plus, visitez www.apothicaire.ca et… bonne lecture!

Jean-Yves

5 commentaires

  1. Bonjour Jean Yves , J’ai perdu le sommeil l’an passé suite à la prise d’antibio et décongestionnant pour sinusite , pression à 152 alors que je fais 106-120 en moyenne . Le médecin m’avait donné un diagnostique bidon qui était la cause de cette situation . j’ai pris du zopiclone 7,5 mg et je dormais même pas et j’ai même essayé à 15 mg , pas plus . Ensuite j’ai pris seroquel entre 50 et 100 mg au coucher . Je m’endormais plus vite mais réveillé très très souvent . Sans compter tout les effets secondaire . Ensuite j’ai été voir un médecin de sommeil , je lui ai raconté ma situation ( beaucoup de travail , tdah douance ,sinusite , antibio etc ) Il m’a répondu que le problème était dans le seroquel . j’ai fait un sevrage et ensuite je pouvais dormir avec seulement 3,75 de zopiclone ce que je ne pouvais faire à cause d’une intox initialement . J’ai essayé de diminuer le zopi mais je ne dormais pas trop bien . J’ai commencé les acides aminés et cela m’a grandement aidé . Dernièrement , j’ai fait une CURE DE FOIE et là mon sommeil s’est grandement amélioré . Il ne me reste que les douleurs art / musc. Ce que j’ai pu constater et que les livres de sommeil ne parlent pas , souvent un foie engorgé est la source de l’insomnie .

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

*