Sucre: vidéo « Dogmez-vous? »

Le sucre et ses effets monstrueux

Le sucre affecte-t-il le comportement? Les effets du sucre sont-ils les mêmes peu importe la source? Quels sont les effets néfastes de la consommation de sucre?

Chaque année à l’halloween les enfants adorent se déguiser, mais surtout, récolter des montagnes de bonbons. Mais il y a un prix à payer… le lendemain et les jours après.

Les parents et les professeurs d’école et de garderie vont tous vous confirmer que les « petits monstres », même s’ils ont perdu leurs costumes, sont encore bien présents toute la semaine qui suit la fête. Et il n’y a pas que les parents et professeurs qui le disent. Déjà en 1980, une étude démontrait que le sucre augmente les comportements hyperactifs, agressifs et destructeurs.

Dr Dogm : « Hum… c’est drôle, car moi j’ai justement une étude qui prouve tout à fait le contraire! »

Ce que Dr Dogm oublie de vous dire, c’est que la fameuse étude citée par les « experts », qui « prouve » que le sucre n’affecte pas le comportement, est justement commanditée par les compagnies qui fabriquent des produits sucrés… alors pour la crédibilité, on pourra repasser.

Obésité, diabète et maladies cardiovasculaires

Difficile de parler des effets monstrueux du sucre sans parler d’obésité, de diabète et de maladies cardiovasculaires. Depuis de nombreuses années, afin de sensibiliser la population à ces problèmes de santé, on a pointé du doigt le gras, mais on a un peu oublié le sucre… on se demande bien pourquoi d’ailleurs ?

Car oui, les sucres rajoutés font engraisser. Comment? C’est très simple. Ils font augmenter la glycémie. Le corps doit alors ramener le taux de sucre dans le sang à une valeur normale. Que fait-il donc avec le surplus de sucre? Il le stocke et le transforme en gras.

Donc, si on veut atteindre son poids santé, l’une des premières choses à faire est de couper le sucre…

Dr Dogm : « Parlons-en de couper le sucre ! Nos amis les naturopathes, ces zombies végétariens, me font bien rire avec leur smoothies santé chaque matin… il y a autant de sucre là-dedans que dans une cannette de cola ! »

Un smoothie ou un cola?

Attention… Il y a une différence majeure entre le sucre présent naturellement dans les fruits et le sucre rajouté. Le sucre des fruits, sauf exception, ne cause pas de problème puisqu’il vient avec les fibres, minéraux et autres nutriments nécessaires pour ralentir son absorption et limiter les dégâts. Donc, la glycémie ne monte pas aussi haut. Les jus commerciaux peuvent être problématiques, mais si vous mettez tout le fruit dans votre smoothie, pas de problème. Antioxydants inclus !

Le sucre, c’est du sucre…

Dr Dogm : « Peu importe le sucre que vous choisissez, le sucre c’est du sucre! Il n’y en a pas de meilleur que d’autre. »

J’apporterais ici une petite nuance… si vous devez absolument ajouter du sucre, dans un gâteau ou un café, par exemple, il y a quand même des choix qui sont moins pires que d’autres. Pensez par exemple à notre bon vieux sirop d’érable! Premièrement, il n’est pas raffiné, mais surtout, il contient plusieurs ingrédients (comme des polyphénols) qui ralentissent son absorption…

N’oubliez pas. Ce qu’on veut par-dessus tout, c’est éviter le pic de glycémie. Le sirop d’érable s’avère donc un meilleur choix. De plus, il contient une molécule, l’acide abscissique, qui prépare le corps à encore mieux métaboliser le sucre.

La mélasse et le miel ont des propriétés plus ou moins similaires. Ils sont donc préférables au sucre blanc.

Les effets monstrueux du sucre

Les problèmes de santé liés au sucre sont nombreux…

  • Obésité
  • Embonpoint
  • Résistance à l’insuline
  • Syndrome métabolique
  • Diabète
  • Maladies cardiaques
  • Hypertension
  • Triglycérides, même hypercholestérol
  • Caries dentaires
  • Troubles du comportement

Sucre et cancer

Il y a même de plus en plus de chercheurs qui se penchent sur un lien entre le sucre et le cancer. En effet, le glucose est une source d’énergie pour toutes nos cellules. Si on coupe le sucre, les cellules normales peuvent aller chercher leur carburant ailleurs… soit dans les cétones fabriquées à partir de nos graisses.

Les cellules cancéreuses, quant à elles, ne peuvent pas se nourrir de ce carburant… elle se retrouvent donc affamées… Parallèlement aux traitements classiques contre le cancer, couper le sucre pourrait donc aider à combattre encore plus efficacement les cellules cancéreuses.

Lobby et recherche

Le lobby du sucre (Sugar research foundation, Beverage Institute for Health and Wellness), en utilisant le même genre de tactiques que celui du tabac avant lui, a empêché la vraie recherche.

On doit à quelques scientifiques convaincus, comme la dentiste Cristin Kearns et le journaliste scientifique Gary Taubes, la mise en évidence de ces manœuvres douteuses pour cacher le lien entre la consommation de sucre rajouté et les maladies.

Avez-vous manqué les autres capsules « Dogmez-vous? » :

Pour en savoir plus:

9 réflexions au sujet de « Sucre: vidéo « Dogmez-vous? » »

  1. Sandra

    Votre article arrive juste à point en cette période d’Halloween.
    Cette année, nous avons décidé d’adopter la citrouille turquoise même si nous n’avons pas de problèmes d’allergies. Pour ceux qui ne connaissent pas ce mouvement, lorsque la citrouille est peinte en couleur turquoise, les enfants recevront des petites surprises non comestibles ( effaces, collants, crayons…). Ce phénomène a été créé au départ pour les enfants au prise avec des allergies.
    En emboîtant le pas, nous espérons ainsi que les enfants associent de moins en moins l’Halloween aux bonbons. Car nous croyons que des enfants qui n’ont pas le bedon plein de sucres et colorants seront plus attentifs en classe et sauront combattre plus facilement les petits virus de l’hiver!

    Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Merci Tweetyhl
      On fait de son mieux 🙂 Si on peut trouver un promoteur/producteur/diffuseur, on en ferait plus souvent. 🙂
      Santé (en particulier) !

      Répondre
  2. Odette Hélie

    Effectivement, manger un fruit et boire un jus de fruits c’est bien différent, mais si le fait de réduire en liquide un fruit (smoothie) vous permet de manger des volumes beaucoup plus important… Même les fruits, il faut y aller avec modération même si le fructose n’est pas géré par l’insuline. Mais en fait, le problème du fructose vient surtout du sirop de maïs à haute teneur en fructose utilisé dans à peu près tous les aliments transformés (voir le documentaire The bitter thruth).

    Par ailleurs, tout ce qui est farine, céréales, grains, etc. ultimement se transforme en glucose une fois digéré. Bien sûr. les fibres jouent un rôle pour ralentir l’absorption, mais il reste que c’est du sucre ! Vous mentionnez Gary Taubes. Son livre Why we get fat démontre physiologie et biochimie à l’appui que l’ennemi est le sucre et non le gras saturé. C’est une notion contre-intuitive que manger du gras (tout en limitant radicalement le sucre) fait baisser le niveau de triglycérides dans le sans, mais qui est tout à fait cohérente avec ce qu’on sait du métabolisme humain.

    Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Bonjour Odette
      Tout à fait d’accord. D’ailleurs, la diète cétogénique (riche en gras et pauvre, très pauvre en sucre) et riche en protéine fera maigrir le plus récalcitrant.
      merci
      Santé!

      Répondre
  3. Marie

    Bonjour,
    Je n’ai jamais été un « bec sucré » mais quand même, bizarrement, depuis la ménopause, je suis plus tenté d’en manger. Comme je suis convaincue que c’est un tueur, je le remplace, complètement ou pour moitié dans les pâtisseries et autres desserts sucrés par le sucre de bouleau, lequel ne provoque pas de pic glycémique et serait même bon pour les dents. Qu’en pensez-vous?
    Par ailleurs, j’ai constaté que si je craque encore parfois pour le chocolat noir, ma tension monte et cela perturbe mon sommeil.
    Santé
    Marie

    Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Bonjour Marie
      Le sucre de bouleau est intéressant. D’autant plus qu’il fournit une molécule (entre autres) la bétuline aux effets anti-inflammatoires. Le sirop d’érable fera aussi un bon effet.
      Le chocolat peut donner l’effet que vous décrivez parce qu’il contient de la théobromine, un stimulant dans la famille de la caféine.
      Santé!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *