Route des épices: la cannelle

Il existe plusieurs espèces de cannelles dont certaines ne goûtent même pas la cannelle, comme le camphrier (Cinnamomum camphora). L’épice provient principalement de l’écorce de 2 espèces: la cannelle dite vraie ou de Ceylan (Cinnamomum zeylanicum ou C. verum) et la casse, ou cannelle de Chine, parfois nommée cannelle du Vietnam (Cinnamomum aromaticum ou C. cassia). La méthode de récolte varie beaucoup d’un pays à l’autre. Par exemple, en Inde et au Sri Lanka, on récolte des bandes d’écorce qu’on laisse sécher au soleil, tandis qu’au Vietnam, on coupe l’arbre comme matériau de construction et l’écorce devient un sous-produit.

Les deux types de cannelles sont vendus sous forme de poudre et de bâtonnets. Mis à part le goût, la cannelle de Ceylan se distingue de la casse par l’aspect plus pâle et plus friable de ses bâtonnets. Ce qu’on retrouve dans les marchés, au Québec, est généralement de la casse. Les deux espèces ont des goûts très distincts lorsque comparés, mais peu de gens connaissent la différence puisque l’existence même de ces deux espèces est méconnue. La différence de goût est principalement due au contenu en huiles essentielles, principalement la cinnamaldéhyde (ou aldéhyde cinnamique).

La cannelle est utilisée comme épice dans de nombreux mets. D’ailleurs, en observant différentes associations culinaires, on constate l’étendue de l’usage des épices, tant du point de vue historique que géographique. L’exemple de la tarte aux pommes est éloquent: les pommiers et les canneliers n’ont jamais poussés dans les mêmes territoires. Il est étrange, tout de même, que la combinaison pomme-cannelle soit devenue traditionnelle!

Usages médicinaux

La cannelle a deux usages médicinaux principaux: son huile essentielle a d’importantes propriétés antiseptiques, et la fraction hydrosoluble de la casse aurait des effets hypoglycémiants (pour diminuer le sucre dans le sang).

Antiseptique

Vous vous rappelez de la chasse aux sorcières du MAPAQ contre la listéria? C’est ici que l’effet de l’huile essentielle de cannelle comme bactéricide prend une toute autre dimension. En effet, l’huile de cannelle inhibe la croissance de la Listeria monocytogenes (1) ainsi que de plusieurs autres pathogènes particulièrement gênants dans l’industrie alimentaire [E. coli O157 :H7 (2,3); Legionella pneumophilia (4); Salmonella serotype Typhimurium DT104 (5); Aspergillus niger (6)] et ce, dans plusieurs médiums: produits laitiers, jus de pomme, moulée en production animale, etc.

Les données au sujet de cet effet sont assez convaincantes pour que plusieurs compagnies alimentaires se tournent, lorsque possible, vers des huiles essentielles comme agents de conservation. Notamment, les compagnies Häagen Dazs (pour sa crème glacée au chocolat) et Nature’s Path (pour plusieurs de ses céréales) utilisent de l’huile essentielle de cannelle au lieu des produits synthétiques habituellement retrouvés dans de tels produits.

Autre point intéressant, il semble que l’huile essentielle de cannelle soit pédiculicide (contre les poux de tête).(7)

Hypoglycémiante ?

Le monde de la recherche investit beaucoup d’énergie pour trouver des réponses à l’épidémie de diabète et d’obésité qui sévit en ce moment. In vivo et in vitro, la fraction hydrosoluble de la casse (Cinnamomum aromaticum ou C. cassia) a des effets mimant ceux de l’insuline.(8) Le principe actif serait un polymère de flavonoïdes (polyphénol)(9), unique à la cannelle, qui stimulerait le récepteur cellulaire de l’insuline et en augmenterait la sensibilité.

Khan et al(10) ont réalisé une étude clinique sur 60 personnes (30 hommes et 30 femmes, âge moyen de 52,2) divisées en 6 sous-groupes dont 3 recevaient un placebo et 3 une dose quotidienne de cannelle (casse: 1, 3 ou 6 g). Leurs résultats démontrent qu’une dose de 1 gramme de poudre de cannelle est suffisante pour abaisser la glycémie. D’autres mesures associées au syndrome métabolique ont également été améliorées:

· Glycémie à jeun: réduction de 18 à 29%;

· Triglycérides: réduction de 23 à 30%;

· Cholestérol LDL: réduction de 7 à 27%;

· Cholestérol total: réduction de 12 à 26%;

· Pas de changement significatif dans les groupes placebo;

· Pas de changement significatif pour le HDL.

Par contre, cet effet est controversé puisque les études ne sont pas toutes positives. Par exemples, 2 autres études cliniques effectuées par la suite se révèlent l’une positive, l’autre négative.(11)

Quoique que les données ne soient pas renversantes, elles sont suffisamment intéressantes pour que Pharmacist’s Letter (un magazine de formation continue pour les pharmaciens parmi les plus lus en Amérique) mentionne qu’il est sécuritaire de recommander l’équivalent d’une demi cuillérée à thé (1g) de cannelle par jour, pourvu qu’il y ait un suivi adéquat de la glycémie.(12)

Pour conclure sur le point de la sensibilité à l’insuline, des chercheurs se sont penchés sur une autre indication liée à la résistance à l’insuline: le syndrome des ovaires polykystiques. Une petite étude pilote a montré que la consommation de 1g de cannelle améliore significativement la sensibilité à l’insuline chez les femmes atteintes.(13)

La cannelle et son proche parent, la casse, demeurent des épices très intéressantes à tous les points de vue. Durant le temps froid, pourquoi ne pas inclure à vos sorties hivernales un vin chaud ou un jus de pomme chaud rehaussé d’un bâton de cannelle?

Pour terminer, deux précautions: il existe de rares cas d’allergies à cette molécule aromatique qui donne une grande partie du goût, le cinnamaldéhyde. De plus, le bâton de cannelle que mes enfants aiment tant mâcher est dur sur l’émail des dents et peut causer de l’usure… mieux vaut ne pas trop en abuser.

Références générales

Communications personnelles:

· Philippe de Vienne (Épices de Cru)

· Dominique Baudoux (huiles essentielles Pranarom)

· Lucie Mainguy (huiles essentielles Aliksir)

Références

1. Cava R, Nowak E, Taboada A, Marin-Iniesta F. Antimicrobial activity of clove and cinnamon essential oils against Listeria monocytogenes in pasteurized milk. J Food Prot. 2007 Dec;70(12):2757-63.

2. Knight KP, McKellar RC. Influence of cinnamon and clove essential oils on the D- and z-values of Escherichia coli O157:H7 in apple cider. J Food Prot. 2007 Sep;70(9):2089-94.

3. Senhaji O, Faid M, Kalalou I. Inactivation of Escherichia coli O157:H7 by essential oil from Cinnamomum zeylanicum. Braz J Infect Dis. 2007 Apr;11(2):234-6.

4. Chang CW, Chang WL, Chang ST, Cheng SS. Antibacterial activities of plant essential oils against Legionella pneumophila. Water Res. 2008 Jan;42(1-2):278-86. Epub 2007 Jul 14.

5. Si W, Gong J, Chanas C, et al. In vitro assessment of antimicrobial activity of carvacrol, thymol and cinnamaldehyde towards Salmonella serotype Typhimurium DT104: effects of pig diets and emulsification in hydrocolloids. J Appl Microbiol. 2006 Dec;101(6):1282-91.

6. Pawar VC, Thaker VS. In vitro efficacy of 75 essential oils against Aspergillus niger. Mycoses. 2006 Jul;49(4):316-23.

7. Yang YC, Lee HS, Lee SH, Clark JM, Ahn YJ. Ovicidal and adulticidal activities of Cinnamomum zeylanicum bark essential oil compounds and related compounds against Pediculus humanus capitis (Anoplura: Pediculicidae). Int J Parasitol. 2005 Dec;35(14):1595-600.

8. Jarvill-Taylor KJ, Anderson RA, Graves DJ. A Hydroxychalcone Derived from Cinnamon Functions as a Mimetic for Insulin in 3T3-L1 Adipocytes. J Am Coll Nutr 2001;20(4):327-36.

9. Anderson RA, Broadhurst CL, Polansky MM, et al. Isolation and characterization of polyphenol type-A polymers from cinnamon with insulin-like biological activity. J Agric Food Chem. 2004 Jan 14;52(1):65-70.

10. Khan A, Safdar M, Ali Khan MM, et al. Cinnamon improves glucose and lipids of people with type 2 diabetes. Diabetes Care. 2003 Dec;26(12):3215-8.

11. Dugoua JJ, Dugald S, Perri D, et al. From type 2 diabetes to antioxydant activity : a systematic review of the safety and efficacy of common and cassia cinnamon bark. Can J Physiol Pharmacol 2007;85:837-47.

12. Shields, KM et al. Cinnamon for Patients with Type 2 Diabetes. Pharmacist’s Letter 2004; 20: 200803.

13. Wang JG, Anderson RA, Graham GM, Chu MC. The effect of cinnamon extract on insulin résistance parameters in polycystic ovary syndrome: a pilot study. Fertil Steril 2007;88:240 –3.

16 réflexions au sujet de « Route des épices: la cannelle »

  1. Ping : La Cannelle «

  2. kathleen butler

    Je prends de la cannelle depuis plus de trois mois parce que j’avais lu que la cannelle avait un effet sur le cholestérol . comme je suis diabétique et que mon cholestérol est à 2.2 ( et que en temps que diabétique je dois être en bas de 2 ; pour les gens normaux c’est 3…) je n’ai pas encore testé mon cholestérol mais je dois dire que ma glycémie à jeun est toujours plus basse qu’avant i.e entre 2.5 et 5
    J’essaie de voir à quelle heure je dois prendre la cannelle pour avoir une action durant la journée. Je prends la cannelle entre 3 et 5 grammes par jour en deux temps. et je l’incorpore soit à du yogourt ou dans du lait mousseux ou dans de la compote de pomme. Je crois que je vais continuer parce que cela ne m’apporte que bienfait. j’ai hâte de faire tester mon cholestérol.

    Répondre
    1. DENAISON

      La première chose à faire pr rétablir un taux normal de cholestérol, c arrêter de consommer des produits laitiers, c radicalement efficace. et pr le calcium, contentez-vous de manger normalement des fruits et légumes, c plus que suffisant. Qq fruits secs aussi prq ps.

      Répondre
  3. virginie

    bonjour, je fais de l ‘hyperinsulinisme ce qui me fais prendre du poids sans rien manger , est ce que la cannelle peut etre régulateur de l’insuline dans mon cas ? je ne suis pas diabétique

    Répondre
    1. JYD Auteur de l’article

      Bonjour Virginie,
      Le problème de l’hyperinsulinisme est plus complexe que la simple prise d’un supplément. Il y a toute une cascade hormonale. Oui, la cannelle peut être utile, mais seule, je doute que vous y voyiez un effet. Une diète très faible en glucides serait la première étape.
      Santé!

      Répondre
  4. Louise

    Attention, la cannelle de Chine (Cinnamomum aromaticum) ou casse (celle qu’on trouve le plus communément!) est riche en coumarine (0,45 %), substance hépatotoxique!
    « En 2004 puis en juillet 2008, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a recommandé une dose journalière acceptable (DJA) de 0,1 mg de coumarine/kg de poids corporel. Un calcul simple permet de s’apercevoir que la DJA est très largement dépassée par une cuillérée à café de cannelle de Chine. D’où l’importance de bien distinguer cette cannelle de la cannelle de Ceylan, indemne de coumarine. » (Wikipedia: article « Coumarine »)

    Répondre
    1. JYD Auteur de l’article

      Merci Louise pour cette précision.
      Vous avez raison. Il faut faire la différence entre la casse (écorce dure) et la cannelle de Ceylan (écorce friable). Ce n’est pas la même plante ni la même saveur.
      Santé!

      Répondre
  5. Geneviève

    Bonjour, je suis ovaires polykystiques et je souhaite concevoir un 2e enfant et je sais que l’insuline joue un rôle dans mon cas comme dans l’article…par contre, le taux de testostérone libre est très augmenté également. pour améliorer mon ovulation pour tomber enceinte de mon premier enfant j’ai dû perdre du poids!!! Ma question est la suivante: y a-t-il une substance naturelle qui bloquerait la testostérone, qui est en trop grand nombre dans mon organisme???

    Répondre
    1. JYD Auteur de l’article

      Bonjour Geneviève
      Pas à ma connaissance. Par contre, la meilleure façon de diminuer le déséquilibre hormonal au complet est de couper de façon importante les sucres et les féculents que vous consommez. Le taux de sucre est directement relié au syndrome des ovaires polykystiques.
      Santé!

      Répondre
  6. Chris

    Bonjour Jean-Yves,

    J’ai un problème avec la cannelle (réactions allergiques)

    Suivant des informations lues, j’ai pris pendant quelques mois 1 demi-cuillère à café de cannelle par jour avec mon thé vert.

    Le problème c’est que cela m’a donné des brulures au niveau de la langue, lèvres et mal aux dents (dévitalisées) et une rhinite. Je n’ai pas mal au foie ni à l’estomac pour l’instant.Je prends cependant depuis 24 h un citron à jeun avec de l’eau chaude + 1 cuillère d’huile d’olive pour le foie .

    Je pense avoir pris de la cannelle indonésienne riche en coumarine (leader épices en supermarché) et qui provoque une toxicité dermocaustique.

    J’ai arrêté depuis 24 heures.Dois-je prendre selon vous un produit qui accélèrerait la désintoxication ? Si oui lequel svp ?

    J’ai lu qu’il fallait 2 semaines pour que la coumarine soit éliminée par les urines ? Qu’en pensez-vous ?

    J’en profite pour vous féliciter pour votre site, très pro ! L’article sur les omega 3 m’a particulièrement plu .

    D’avance merci pour votre aide .

    Chris

    Répondre
    1. JYD Auteur de l’article

      Re bonjour Chris
      S’il s’agit d’une allergie, alors ne cherchez pas le coupable dans une molécule mais plutôt dans la cannelle elle-même. Les coumarines peuvent apporter une certaine toxicité mais à part les symptômes hépatiques, je ne connais de lien entre les coumarines et vos symptômes
      merci et Santé!

      Répondre
      1. Chris

        Bonjour Jean-Yves,

        7 jours sans cannelle et les symptômes toujours présents de picotement au niveau de la bouche + lèvres etc m’orientent à ce jour vers une allergie au thé vert ?
        J’ai aussi une sorte d’échauffement des jambes et cuisses temporaire ?

        Avez-vous déjà entendu d’une allergie au thé vert ? Personnellement, j’ai lu le cas bien explicite d’une personne sur le site doctissimo.

        D’avance merci pour votre avis et bonne continuation

        Répondre
        1. JYD Auteur de l’article

          Bonjour Chris
          C’est toujours possible mais vraiment rare. Avez-vous pensez aux fruits ? Le syndrome d’allergie orale est un ensemble de symptômes allergiques liés à certains fruits, mais plus réellement aux pollens de ces fruits.
          Faites une petite recherche.
          Santé!

          Répondre
  7. Chris

    Est-ce un problème de coumarine ou de cinamaldéhyde je ne sais pas concernant mes brulures au niveau de la gorge, lèvres etc mais supportables . Avez-vous svp un remède naturel ? Merci

    Répondre
    1. JYD Auteur de l’article

      Bonjour Chris
      plutôt succinct comme message.
      Avez-vous essayé l’orme rouge ? la propolis ? le miel dilué ?
      Santé!

      Répondre
  8. Ping : jydionne.com, un temps des fêtes épicés | Tu dois nourrir ta vie!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *