Qui suis-je?

Jean-Yves Dionne

Jean-Yves Dionne, pharmacien

« Il ne faut pas opposer la médecine traditionnelle et la médecine occidentale. Dans le contexte des soins de santé primaires, les deux peuvent se compléter harmonieusement et il convient d’utiliser les meilleures caractéristiques et de compenser les points faibles de chacune. » Dr Margaret Chan, Directrice générale de l’OMS (1)

Je suis d’abord un être humain aux prises avec les mêmes problèmes que tout le monde. J’œuvre dans le monde de la santé depuis très longtemps. Depuis toujours, il me semble. Pharmacien, je m’intéresse d’abord à la santé, à toutes les facettes de la santé. Je demeure un scientifique, un pharmacologue, quelqu’un qui s’intéresse au comment ça marche? dans le corps humain.

Pour plusieurs, je suis devenu la référence en santé à cause de mon expertise unique. Mes champs d’intérêts couvrent l’usage de substances à visées thérapeutiques: plantes médicinales, vitamines, médicaments et autres; ainsi que les approches complémentaires: nutrition, acuponcture, activité physique, aromathérapie, gestion du stress, etc. Bref, tout ce qui peut avoir un impact sur la santé. Ma force: intégrer ces différentes approches pour en permettre un usage intelligent et éclairé.

Plantes médicinales: toutes inefficaces?

Mon parcours commence bien avant ma formation en pharmacie, par un intérêt marqué pour les plantes médicinales. Quelle ne fut pas ma surprise quand, à l’université, mon professeur de pharmacognosie (la chimie des plantes) affirme du haut de sa tribune que toutes les plantes et leurs extraits sont sous-thérapeutiques (donc inefficaces)!

Pourtant, si je prends un café de trop… je fais de l’insomnie! Si je prends un verre de vin de trop… je suis éméché! Plusieurs médicaments, notamment le Coumadin® (warfarin, médicament pour le cœur), sont des substances naturelles… Il n’en fallait pas plus pour que je m’inscrive en faux!

Pharmacien propriétaire

Durant les années 1990, j’ai acheté et géré une pharmacie. Mes patients venaient souvent me voir aux prises avec des culs de sac du genre: «Vous n’êtes pas malade, les tests sont négatifs!» ou encore: «Ce médicament (avec tous ses effets secondaires) est la seule solution!» ou, pire: «Il n’y a pas de solution. Vous devez en prendre votre parti!»

Sans prétendre avoir toutes les réponses, j’ai continué à chercher, à me former, à bouquiner dans le but de trouver des traitements alternatifs ou complémentaires, des réponses aux différents problèmes que me soumettaient mes patients.

Communicateur, consultant, coach santé, etc.

Aujourd’hui, la pharmacie est vendue. Je ne travaille plus en officine, mais je suis toujours membre de l’Ordre des pharmaciens du Québec. Je continue à chercher, à éplucher les publications, à poser des questions que certains ne veulent pas entendre. Je me définis maintenant d’abord comme communicateur, parce que c’est vraiment ce que je fais, et ensuite comme pharmacien et comme expert en produits de santé naturels (PSN) et santé intégrative. Je travaille comme conférencier, formateur, chercheur, documentaliste, rédacteur, coach santé et conseiller dans le domaine de la santé et des PSN au sens le plus large possible.

Bâtir des ponts

Pour moi, il est évident que les approches traditionnelles et la médecine occidentale font partie d’un continuum thérapeutique. Malgré le fossé qui sépare ces deux types d’approches, il y a du bon des deux côtés; elles se complètent. C’est pourquoi je me suis donné pour mission de bâtir des ponts et d’élargir la compréhension des outils thérapeutiques complémentaires.

C’est dans cette démarche personnelle que s’inscrit ce blogue. J’y propose les résultats de mes recherches, mes analyses de publications scientifiques toujours plus nombreuses et souvent contradictoires, mes opinions, etc. Toujours avec la même approche inquisitrice, parfois dérangeante. Plusieurs de mes articles reflètent mon point de vue sur telle ou telle problématique. Je tente à chaque fois de regarder les deux côtés de la médaille, sans parti-pris, sans allégeance à une école de pensée. Toujours avec ce souci de comprendre et de faire la lumière… pour moi! Parce que si je ne suis pas satisfait, si je ne comprends pas, c’est habituellement qu’il y a anguille sous roche… bref un sujet à recherche, à débats et, donc, à communications.

Vos commentaires m’intéressent!

Bonne lecture,

Jean-Yves, votre apothicaire éclectique

Du choc des idées, nait la lumière!

  1. Chan M. Allocution au Congrès de l’OMS sur la médecine traditionnelle, Beijing, novembre 2008. Genève, Organisation mondiale de la Santé, 2008. http://www.who.int/dg/speeches/2008/20081107/en/index.html

Dernière mise à jour: 8 février 2017