Noix: bon ou pas pour ma santé?

On entend souvent dire que les noix font engraisser, que ce n’est «pas bon pour le cholestérol». Doit-on limiter notre consommation de noix? Ces aliments ont-ils des effets bénéfiques?

Avec les nouvelles compréhensions de l’alimentation, on s’aperçoit que plusieurs principes nutritionnels admis comme vérités ne sont pas aussi solides qu’on le croyait.

Par exemple, on nous a longtemps dit que manger gras était dangereux pour la santé, que ça causait les maladies cardiaques. Pourtant, à part pour les gras trans industriels reconnus comme étant néfastes, la preuve n’est pas très forte. Voici un exemple qui montre, à l’inverse, les bienfaits d’aliments gras: les noix.

Consommation de noix et risque de décès

Malgré leur contenu en gras, ou peut-être à cause de celui-ci, les noix sont de plus en plus reconnues comme des aliments santé. En 2013, le New England Journal of Medicine publiait une grande enquête sur plus de 80 000 personnes. Les chercheurs ont compilé les données de Nurses’ Health Study de 1980 à 2010 et celles de Health Professionals Follow-up Study de 1986 à 2010. Dans ces enquêtes, les participants ont rempli des questionnaires à propos de leurs différentes habitudes, notamment l’alimentation.

Les données révèlent que les personnes qui mangent des noix ont moins de risque de décès. On peut donc présumer qu’ils sont en meilleure santé. Sur une période de 30 ans, par rapport à ceux qui n’en mangent pas, les personnes qui consomment des noix (p<0,001 pour la tendance): 1

  • 1 fois par semaine ont 11% de réduction du risque de décès (HR 0,89 [IC 95%: 0,86 à 0,93]);
  • 2 à 4 fois par semaine, 13% de réduction (HR 0,87 [IC 95%: 0,83 à 0,90]);
  • 7 fois par semaine ou plus, 20% de réduction (HR 0,80 [IC 95%: 0,73 à 0,86]).

Risque de décès pour des maladies spécifiques

En 2015, les résultats d’une autre grande enquête (effectuée aux Pays Bas sur plus de 120 000 personnes entre 1986 et 1996) ont montré les mêmes réductions générales. Ces données révèlent également que la consommation de 10g ou plus de noix par jour, incluant les arachides et le beurre d’arachide, diminue le risque de décès de certaines maladies spécifiques de: 2

  • 44% pour les maladies neurodégénératives;
  • 17% pour les maladies cardiovasculaires;
  • 15% pour les cancers;
  • 29% pour les maladies respiratoires.

Mangez-en plus!

Tout récemment, en 2016, une méta-analyse (combinaison d’études et ré-analyses de leurs données) confirme ces résultats. Pour chaque augmentation de 28g de noix par jour, les risques de décès diminuent de: 3

  • 19% pour les maladies coronaires (0,71 [IC 95%: 0,63 à 0,80]),
  • 7% pour les AVC (0,93 [IC 95%: 0,83 à 1,05]),
  • 15% pour les cancers (0,85 [IC 95%: 0,76 à 0,94]),
  • 22% pour la mortalité toute cause (0,78 [IC 95%: 0,72 à 0,84]),
  • 52% pour les maladies respiratoires (0,48 [IC 95%: 0,26 à 0,89]),
  • 29% pour le diabète (0,61 [IC 95%: 0,43 à 0,88]),
  • 35% pour les maladies neurodégénératives (0,65 [IC 95%: 0,40 à 1,08]),
  • 75% pour les infections (0,25 [IC 95%: 0,07 à 0,85])
  • 67% pour les maladies du rein (0,27 [IC 95%: 0,04 à 1,91]).

Ces statistiques sont-elles précises? Sincèrement, je n’en sais rien. S’appliquent-elles à vous, comme individu? Plus ou moins, selon de nombreux facteurs (votre alimentation, votre condition de santé, etc.). Par contre, ce que ces études me disent, c’est qu’il faut arrêter de s’empêcher de manger des noix, n’importe quelles noix, parce que c’est gras! La consommation de noix est bénéfique, c’est un atout de plus pour rester en santé.

Bon appétit!

Références

  1. Bao Y, Han J, Hu FB, Giovannucci EL, Stampfer MJ, Willett WC, Fuchs CS. Association of nut consumption with total and cause-specific mortality. N Engl J Med. 2013 Nov 21;369(21):2001-11. doi: 10.1056/NEJMoa1307352. PubMed PMID: 24256379; PubMed Central PMCID: PMC3931001. http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa1307352
  2. van den Brandt PA, Schouten LJ. Relationship of tree nut, peanut and peanut butter intake with total and cause-specific mortality: a cohort study and meta-analysis. Int J Epidemiol. 2015 Jun;44(3):1038-49. doi: 10.1093/ije/dyv039. PubMed PMID: 26066329. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26066329
  3. Aune D, Keum N, Giovannucci E, Fadnes LT, Boffetta P, Greenwood DC, Tonstad S, Vatten LJ, Riboli E, Norat T. Nut consumption and risk of cardiovascular disease, total cancer, all-cause and cause-specific mortality: a systematic review and dose-response meta-analysis of prospective studies. BMC Med. 2016 Dec 5;14(1):207. PubMed PMID: 27916000; PubMed Central PMCID: PMC5137221. https://bmcmedicine.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12916-016-0730-3

18 réflexions au sujet de « Noix: bon ou pas pour ma santé? »

  1. Hélène

    Merci pour votre article, je voulais savoir pour l’arachide, je croyais que c’étais une légumineuse et pas une noix (un fruit), est-ce que vous pouvez m’éclairer s’il vous plaît ?

    Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Bonjour Hélène
      Vous avez raison, l’arachide est une légumineuse qui se parade comme une noix 🙂
      On la compte souvent dans les noix mais botaniquement, elle est plus proche du soya.
      Santé!

      Répondre
  2. gilberte blasselle

    je suis entièrement d’accord.Je mange des noix tous les jours,je les conserve pour l’été dans une « cave à vin » et je m’en régale jusqu’à la saison de la récolte,mais sans en abuser.
    J’ai 89 ans le mois prochain et suis autonome et me réjouis d’avoir opté pour une nourriture simple et naturelle,je privilégie également les amandes (7 par jour) et les fruits secs.
    Merci pour vos articles qui m’aident à améliorer mon quotidient..Gilberte B

    Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Merci Gilberte
      Je suis très heureux de votre témoignage. Et j’espère pouvoir faire comme vous à 89 ans. 🙂 Bravo
      Santé!

      Répondre
  3. Lucie Desjardins

    Merci Monsieur Jean-Yves Dionne pour toutes vos recherches et vos informations autant par votre site internet que par la télévision.

    Répondre
  4. Claudette

    Merci jean Yves,
    Je suis bien contente de ton billet, j’aime les noix et tu en avais déjà parlé.
    Ça m’aide à attendre un repas et je fais mon mélange, un plat traine sur ma table de salon…
    Bonne fin de semaine!

    Répondre
  5. Suzanne

    Il est dommage que les noix et arachides soient interdits dans plusieurs écoles primaires, dans une période de la vie où bien des habitudes se prennent. Cet évitement permet aux enseignants de moins grandes précautions lorsqu’un enfant allergique à ces aliments est en classe. Par contre n’oublions pas les effets délétères possibles à interdire ces aliments bénéfiques (surtout en l’absence d’enfants y étant allergique). Mon enfant est allergique aux produits laitiers et aux oeufs, ils n’ont jamais été interdits en classe et il a toujours été en sécurité grâce à l’hygiène et à l’encardement des collations. Évidemment, ses choix de collations étaient très limités… puisque les noix étaient interdites.

    Répondre
    1. Suzanne Roy

      Tellement d’accord avec toi Suzanne… Informe toi si dans ton école il y a une nutritionniste dans le panel de décision ? Je suis nutritionniste de formation et on a fait appel à mes services parce qu’on voulait interdire les arachides et les noix et on se posait de sérieuses questions…

      j’ai refusé d’aller dans cette voie. Je ne crois pas que c’est un règlement mur à mur.
      C’est souvent par méconnaissance que certaines écoles prennent cette décision
      Suzanne Roy, dt.p. nutr. Sherbrooke

      Répondre
    2. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Merci Suzanne pour votre témoignage
      En effet, plus on a d’allergies, plus c’est complexe de manger varié
      Santé!

      Répondre
    3. Danielle

      Bonjour,
      Le souci avec les arachides et les petits enfants c’est le risque de fausse route et d’étouffement. La taille et la forme de l’arachide peut s’avérer mortelle pour un bambin qui l’aurait avalé de travers.
      Ce n’est pas seulement un problème d’allergie.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *