Multivitamines: bienfaisantes, neutres ou néfastes?

Le 10 octobre dernier, une étude sur les multivitamines a fait la manchette.(1) Si l’on en croit cette étude, consommer une multivitamine augmenterait notre risque de décéder de n’importe quelle cause…(2) Faut-il paniquer et tout jeter à la poubelle?

L’étude

Cette étude est une nouvelle interprétation des données recueillies lors de l’étude Iowa Women’s Health Study qui a eu lieu de 1986 à 2004. Le relevé d’information a été effectué par des questionnaires remplis par les participantes en 1986 (données de base), en 1997 et en 2004. Certaines données, comme les certificats de décès, ont aussi été récoltées jusqu’en 2008.

Premier constat

Les données ont été obtenues par le biais de questionnaires plutôt que de journaux alimentaires. Essayez donc de vous rappeler ce que vous avez mangé la semaine dernière, l’an dernier, ou pire encore, durant les 8 dernières années! Il est bien connu qu’un questionnaire qui fait appel à la mémoire est fondamentalement biaisé. De plus, un autre biais apparaît dans ce genre de relevé: le biais de bonne volonté. Inconsciemment, nous altérons notre mémoire pour améliorer nos souvenirs. Par exemple, si vous croyez que prendre une multivitamine est une bonne chose, mais que vous n’en consommez que de façon occasionnelle, vous aurez tendance à inscrire une fréquence de consommation plus élevée lorsque vous remplirez un questionnaire. C’est humain!

Résultats

· Multivitamines: HR 1,06 (95% IC 1,02 à 1,10)

· Magnésium: HR 1,08 (95% IC 1,01 à 1,15)

· Zinc: HR 1,08 (95% IC 1,01 à 1,15)

· Fer: HR 1,10 (95% IC 1,03 à 1,17)

· Vitamine B6: HR 1,10 (95% IC 1,01 à 1,21)

· Acide folique: HR 1,15 (95% IC 1,00 à 1,32)

· Cuivre: HR 1,45 (95% IC 1,20 à 1,75)

Pour ceux et celles que ça intéresse… (3,4)

Dans les résultats ci-dessus, HR signifie hazard ratio et correspond au rapport du risque de décéder entre les deux groupes. Lorsque HR = 1,0, le risque est identique dans les 2 groupes (risque relatif nul); lorsque HR > 1,0, le risque est plus élevé dans le groupe qui nous intéresse; et lorsque HR < 1,0, le risque est moins élevé.

95% IC représente l’intervalle de confiance 95% du HR. Comme les chercheurs travaillent avec des données statistiques et des moyennes, ils doivent s’assurer que la moyenne utilisée est représentative de l’ensemble. Ainsi, l’intervalle de confiance 95% nous indique l’intervalle (par exemple: 1,02 à 1,10) dans lequel se retrouvent 95% des résultats qui ont servi à calculer la moyenne (1,06). Plus l’intervalle est petit, plus les résultats sont rapprochés et significatifs, et plus il est grand, plus les résultats sont éparpillés sur une grande échelle et moins ils sont significatifs. Par exemple, l’intervalle de confiance pour les multivitamines dans cette étude (1,02 à 1,10) est assez petit et considéré comme significatif. Par contre, un intervalle de 0,50 à 4,00 serait beaucoup trop grand et on ne pourrait pas juger de la pertinence des résultats.

Lorsque l’intervalle de confiance 95% comprend la valeur 1,0 (par exemple, IC 95% 0,95 à 1,05), on considère les résultats comme étant non significatifs. Il est impossible de démontrer que le risque augmente ou diminue puisque, dans le groupe, des personnes ont eu un risque augmenté (1,05) et d’autres ont eu un risque diminué (0,95).

Explication des résultats

Les chercheurs ont observé un écart de 6% (HR 1,06 = 6%) entre les moyennes d’âge des décès des personnes qui consommaient régulièrement des multivitamines (sans égard à la marque, à la dose, etc.) par rapport à celles qui n’en consommaient pas.

Les résultats statistiques de l’étude sont significatifs, mais leur importance est faible. En effet, 6% d’augmentation du risque relatif, c’est infime. (Prenons un exemple concret: une personne ayant un style de vie sain a certainement un risque assez faible de décéder dans la prochaine année. Pour les fins de cet exemple, disons que ce risque est de 0,5% (risque absolu). Si le risque de décéder de cette personne augmente de 6%, son risque passera de 0,5% à 0,53%: une infime modification.)

Allons plus loin dans l’analyse de cette fameuse étude. Je me permets de recopier le tableau complet des résultats:

Regardons les résultats de la première colonne de HR (Hazard Ratio) en nous rappelant que, lorsque la valeur est au-dessous de 1,0, l’effet est bénéfique. Tous les résultats, à l’exception de ceux du cuivre, correspondent soit à des bénéfices, soit à une valeur non significative! Pour obtenir des résultats négatifs dans la 3ème colonne, les chercheurs ont dû utiliser des calculs statistiques et éliminer l’impact de variables comme la bonne alimentation, les bonnes habitudes de vie, etc. Vous constatez comme moi que ces variables sont particulièrement subjectives. Qu’est-ce que bien manger? Certaines personnes comptent le ketchup et les frites dans leurs portions de légumes! Que sont de bonnes habitudes de vie? Ces interrogations sont d’autant plus pertinentes quand on sait que les informations proviennent de questionnaires remplis aux 6 ans! Comment fait-on pour éliminer l’impact de variables aussi floues sur les résultats?

D’autres questions…

Tout ce jeu de statistiques n’améliore pas notre compréhension du rôle que peuvent jouer les vitamines et minéraux dans notre santé.

État de santé

Pour que les résultats puissent nous éclairer, il faudrait entre autre savoir pourquoi les femmes prenaient des suppléments. Les prenaient-elles en prévention? Pour combler une diète pauvre? Ou à cause d’un diagnostic de maladie chronique?

Bien sûr, il est fort probable que toutes ces réponses soient bonnes, à des degrés variables. Ce qu’il faudrait savoir, c’est si ces proportions sont les mêmes dans les 2 groupes. Si la majorité des femmes ayant eu un diagnostic de maladie chronique prenaient des suppléments, la mortalité des deux groupes (avec et sans supplément) est difficilement comparable, n’est-ce pas? On ne peut pas comparer le risque de mortalité d’une femme en santé ne prenant pas de supplément à celui d’une femme atteinte d’une maladie chronique (comme le diabète, ou même l’obésité) prenant des suppléments… Bien sûr, les chercheurs ont effectués des ajustements statistiques…

Si la comparaison avait été faite avec un groupe homogène (toutes en santé, ou ayant toutes la même maladie), peut-être aurions-nous vu des réductions de risque de mortalité? La question est certainement légitime.

Des résultats exportables?

Un indice nous permet de constater que les résultats de cette étude ne peuvent pas être appliqués à la population du Canada ou de la France (ou de presque partout ailleurs qu’aux États-Unis, en fait). Cet indice nous vient du gouvernement de l’Iowa: en 2006, plus de 62% de la population de cet état souffrait soit d’obésité, soit d’embonpoint.(5) Ceci soulève une autre question: les gens souffrant d’embonpoint ont-ils plus tendance à prendre des suppléments de vitamines et minéraux?

Bref, cette étude ne nous apprend rien et, en fait, elle apporte plus de questions que de réponses. L’effet net sur la population de la publication d’une telle étude est de la confusion.(6) Si le but des chercheurs était de nous apprendre que la prise de vitamines ne remplace pas une bonne alimentation, il n’était vraiment pas nécessaire de faire une étude là-dessus. On le savait déjà. Si le but de l’étude était réellement de comprendre l’impact des vitamines et minéraux sur la santé, alors pourquoi cette gymnastique statistique sur un échantillonnage boiteux avec des données recueillies par des questionnaires remplis aux 8 ans?

Santé!

Références:

1. Dietary Supplements Linked to Higher Death Risk. By Todd Neale, Senior Staff Writer, MedPage Today, October 10, 2011.

2. Mursu J, Robien K, Harnack LJ, Kyong Park K, Jacobs Jr DR. Dietary Supplements and Mortality Rate in Older Women. The Iowa Women’s Health Study. Arch Intern Med. 2011;171(18):1625-1633. doi:10.1001/archinternmed.2011.445

3. http://en.wikipedia.org/wiki/Hazard_ratio

4. http://www.medicine.ox.ac.uk/bandolier/painres/download/whatis/What_are_haz_ratios.pdf

5. Obesity in Iowa: A Statewide Epidemic. Iowans Fit for Life. Iowa Department of Public health. Référence www.idph.state.ia.us/iowansfitforlife

6. Vitamin Studies Spell Confusion for Patients By Kristina Fiore, Staff Writer, MedPage Today October 14, 2011

23 réflexions au sujet de « Multivitamines: bienfaisantes, neutres ou néfastes? »

  1. claudette leboeuf

    Alors, si cette étude ne nous apprend pas grand chose, qu’en penser des vitamines ????

    Bonne récupération avec le dos, ça arrive à tout le monde….

    peut-être que j’aurai une réponse à mes dernières interrogations (ostéoporose 1 et 2 je crois…)

    Santé Jean-Yves, j’attends toujours qu’on me donne un r-v, vive la patience…. au plaisir !

    Répondre
  2. Stéphane P.

    Bonjour J-Y,

    J’aimerais savoir ton opinion au sujet du cuivre.

    Est-ce un atout d’en avoir dans une multivitamine?

    Merci pour ta réponse et pour nous avoir éclairé sur l’interprétation de cette étude.

    Salutation !

    Répondre
    1. JYD Auteur de l’article

      Bonjour Stéphane,
      Cuivre, oui, si et seulement si il y a suffisamment de zinc. Un rapport de 1/10 à 1/15 est recommandable. Donc pour 15mg de zinc, on peut mettre 1mg de cuivre.
      Seul ou en trop grande quantité par rapport au zinc, il devient pro-oxydant et n’est pas recommandable.
      Santé!

      Répondre
  3. Nath Nathalie Boulay

    Bonjour monsieur Dionne, cette étude pour moi en iowa ne vaux rien mais par contre celle du canada m’aurait bien interessée.je prend une multivitamine à tout les matins depuis 15 ans et j’en ai 43! je suis inquiète quand meme! doit-on évaluer notre hygiène de vie et notre alimentation ainsi que notre santé pour savoir si prendre une multi ou non ? merci.

    Répondre
    1. JYD Auteur de l’article

      Bonjour Nathalie,
      Le problème de la preuve reste entier. On ne peut pas vraiment montrer le risque de prendre une multivitamine à long terme… simplement par ce que ce risque est virtuellement nul. Par contre, les bénéfices sont aussi difficiles à chiffrer. Ainsi, on ne peut pas, ou presque pas, montrer qu’une multivitamine procure une protection contre la maladie parce que la preuve est très difficile à monter.
      Par contre, étant moi-même un consommateur, j’aime bien la théorie du triage de Dr Ames qui mentionne que le corps priorise la survie à très court terme plutôt que la survie de l’individu à long terme. Donc, en présence de très petites carences, il favorise les mécanismes biologiques immédiats au détriment des mécanismes de longévité. Donc, une multivitamine n’est qu’un outil (qui vient loin derrière la « bonne nourriture variée ») pour prévenir les carences, améliorer la qualité de vie et augmenter le potentiel de longévité active et en santé.
      Santé!

      Répondre
      1. Nath Nathalie Boulay

        merci infiniment pour votre réponse monsieur Dionne, en passant vous êtes mon pharmacien préféré et je ne suis que vos reccommandations!

        Nathalie :-)

        Répondre
    1. JYD Auteur de l’article

      Bonjour Ann,
      Qu’est-ce que de la bonne nourriture variée? Malgré qu’en principe je sois d’accord avec votre affirmation, dans le contexte de nourriture Nord-Américaine, de stress élevé, de longévité (donc de malabsorption), de pollution, etc. Je consomme quand même une multivitamine, de la vitamine D, des huiles de poisson, etc.
      Santé!

      Répondre
  4. Daniel Morency

    Bonjour Jean-Yves,

    J’aimerais savoir combien peut-il y avoir de mg de calcium dans 600 mg d’ascorbate de calcium ?

    Egalement, est-ce que les vitamines C(hydrosoluble) et D (liposoluble), peuvent être complémentaires et agir ainsi en une interraction bénéfique, afin de protéger le système immunitaire des diverses infections hivernales telles que le rhûme et l’influenza entr’autres ?

    Merci pour vos réponses !

    Répondre
    1. JYD Auteur de l’article

      Bonjour Daniel,
      Combien peut-il y avoir de mg de calcium dans 600 mg d’ascorbate de calcium?
      Ça dépend de ce que représente le 600mg. Est-ce 600mg de vitamine C, donc la quantité sans le calcium? Ou est-ce 600mg d’ascorbate de Ca, donc les 2 ensemble? Il faut vérifier sur l’étiquette du produit.
      Voici la réponse :
      le poids moléculaire de l’ascorbate de calcium est de 390.31
      acide ascorbique 176,12
      Calcium 40,07
      Un ascorbate de calcium contient 2 acides ascorbiques pour 1 calcium (moins 2 hydrogènes poids moléculaire 1,01)
      Donc, si le 600mg est le contenu en vitamine C alors le contenu en Ca sera 68 mg.
      Si le 600mg est le contenu en ascorbate de calcium, alors le contenu en Ca sera 61mg.
      Les vitamines C et D sont bénéfiques, mais je ne sais pas si on peut parler de complémentarité. La D peut aider à prévenir les infections respiratoires et la C aussi, mais seulement chez les gens en surentrainement ou soumis à un grand stress.
      2 mécanismes d’action très différents.
      Santé!

      Répondre
  5. claudette leboeuf

    Bonsoir

    Une question :

    Vous m’aviez recommandé un comprimé de magnésium 100-150mg au coucher, je ne me souviens plus de la raison, sob…

    j’ai acheté un de 300 et je ne peux le couper, capsule, à prendre qd même ou aux 2 soirs ou éliminer.

    bonne nouvelle: c’est bon de se sentir bien, ça faisait longtemps que je n’avais pas ressenti ce bien-être, j’en profite chaque jour ne pensant pas à demain…

    Vous avez toute ma reconnaissance pour tous vos conseils.

    Répondre
    1. JYD Auteur de l’article

      Bonjour Claudette,
      De bonnes nouvelles, en effet. Le magnésium est surtout recommandé pour les crampes musculaires, comme sédatif léger ou contre les arythmies cardiaques. 300mg par jour n’est pas trop, mais vous pouvez le prendre aux 2 jours.
      Santé!

      Répondre
      1. claudette leboeuf

        Merci Jean Yves pour votre réponse.

        J’ose en demander une autre, 2e fois…
        Mon médecin m’a dit qu’il y avait une recherche qui a été expérimentée et que la vit D était suffisante. On a suggéré à son épouse d’éliminer le calcium.
        Il m’a fait une prescription de 10,000 D par semaine. Selon vos articles, ce n’est pas suffisant.
        SVP : je prends quoi ???
        J’ai trouvé calcium élémentaire 300mg

        Merci d’avance pour tout, c’est grâce à vos conseils, à ma persévérance à l’exercice et aussi à mes spécialistes, physio, ostéo, kinésio et avoir retrouvé ma passion de peindre…. qui font, ensemble, que je connais une bonne période et je profite de chaque moment …..

        MERCI !!!

        Répondre
        1. JYD Auteur de l’article

          Bonjour Claudette,
          Je suis d’accord. Avec un dosage suffisant de vitamine D vous n’avez probablement pas besoin de calcium supplémentaire. La dose devrait être établie en fonction du taux sanguin. Sans ce test, les opinions varient sur la dose. Comme vous le savez, je suis un tenant des dosages assez élevés (50-75 unités par kilo). Tant qu’à prendre un supplément de calcium, 300mg est correct.
          Santé!

          Répondre
  6. claudette leboeuf

    Rebonjour Jean Yves

    Je reviens de voir mon méd. 2 mois derniers difficiles (pour moi)…

    Il me prescrit du trazodone 50mg pour un mois avec analyse de sang et urine et un r-v dans un mois pour suivi.

    Samedi dernier, voulant me sentir mieux, j’ai acheté multi+daily joy de GH, il me semble que ça me donne des brûlements estomac et rapports… serait-ce cela ? Quand le prendre je le prends le matin et 1h plus tard env. omega, curcuma, magnesium le soir, est-ce trop ? dosage difficile, on verra plus tard avec résultats du labo

    merci, bonne semaine ! à vendredi ?

    Répondre
    1. JYD Auteur de l’article

      Bonjour Claudette,
      La multivitamine: prenez-la le midi, une fois par jour. Ainsi, vous n’aurez pas de problème gastrique.
      Santé!

      Répondre
    1. JYD Auteur de l’article

      Bonjour Nadia,
      Difficile de faire la différence.
      Quelques points : recherchez une multi qui contient un sel de magnésium autre que l’oxyde. Ce peut être un citrate de magnésium ou un autre sel, mais pas l’oxyde.
      La dose d’acide folique : entre 400 et 800 mcg (0,4mg à 0,8 mg), pas plus ni moins.
      Préférez un produit qui se prend plus qu’une fois par jour. Ainsi, vous avez habituellement une meilleure formulation et vous pouvez doser selon votre besoin.
      Santé!

      Répondre
  7. claudette leboeuf

    Bonjour Jean-Yves,

    Je viens d’aller acheter DGL pour mes cordes vocales, voix enrouée auj., fraîcheur.

    J’ai aussi acheté Venovar, suite à votre suggestion et de Bruno, Panier Santé sur Fleury .

    Il m’a suggéré Chlorophylle et des probiotiques comme tu le suggère souvent aussi, à tous les jours, il en prend.

    Pour ma « petite » personne, à me procurer, maintenant ou à l’automne ?

    Mille mercis Jean-Yves, mon pharmacien vous connait bien aussi et a confiance en vous. Il m’a assuré que si je prenais un médicament suggéré par mon ORL (que je ne connais pas) il pourrait être supérieur au pantoloc et règlerait mon problème.

    Hier et auj. j’ai cherché une espère de coussin,matelas pour surélever le haut de mon corps, j’ai essayé orthex 9″ mais pour qq’un qui dort sur le coté, pas évident. On me suggère un matelas spécialisé, bon… pas tout de suite…

    Bonne fin de semaine !

    Répondre
        1. JYD Auteur de l’article

          Bonjour Claudette
          Vous êtes difficile à suivre….
          Le Vénovar n’est pas mauvais simplement faiblement dosé. À l’oeil, il faudrait 4 capsules par jour.
          Chlorophylle, peut-être, je ne sais pas.
          DGL, assurément utile.
          POur le reste, je ne sais pas. Il faut voir.
          Santé!

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>