Les boissons gazeuses associées à la dépression…

L’Académie américaine de neurologie (American Academy of Neurology) vient de publier un communiqué à propos d’une étude fort intéressante qui sera présentée en détail lors de leur congrès du 16 au 23 mars à San Diego. 293 925 personnes, âgées de 50 à 71 ans, ont pris part à cette étude.

De 1995 à 1996, les chercheurs ont évalué la consommation de boissons telles les boissons gazeuses, le thé, les cocktails de fruits (jus qui ne sont pas 100% vrai jus) et le café. Environ 10 ans plus tard, ils ont vérifié quels participants avaient reçu un diagnostic de dépression depuis l’an 2000. En comparant la consommation des 11 311 participants ayant eu un diagnostic de dépression avec les autres, ils ont constaté que les personnes qui consomment plus de 4 cannettes de boissons gazeuses par jour ont 30 % plus de risque de développer une dépression que ceux qui n’en consomment pas. Ceux qui consomment plus de 4 cannettes de cocktails de fruits ont 38% plus de risque. Par contre, ceux qui consomment 4 cafés et plus par jour voient leur risque diminuer de 10% par rapport à ceux qui n’en consomment pas. Pour tous les types de boissons, le risque est accru lorsque le produit est «diète» (sucré sans sucre – à l’aspartame, au sucralose, etc.).

Il semble donc que la consommation de boissons sucrées ou «diète» soit associée à une moins bonne santé mentale chez les personnes de 50 ans et plus. Les chercheurs proposent de diminuer la consommation de boissons diètes et de les remplacer par du café non sucré pour réduire le risque de dépression. Tel que vu dans Un café, c’est bien… deux, c’est mieux? et Boissons gazeuses: il n’y a pas que les bulles qui montent, cela pourrait également réduire les problèmes cardiovasculaires.

Une preuve de plus que les boissons sucrées et autres boissons industrielles sont associées à des risques santé. Mieux vaut faire l’effort de s’en tenir loin!

Santé!

 

Références:

Le communiqué de presse de l’AAN:

L’étude à paraître:

  • Chen H, et al. Sweetened beverages, coffee, and tea in relation to depression among older U.S. adults. AAN 2013.

La nouvelle sur Medpage:

14 réflexions au sujet de « Les boissons gazeuses associées à la dépression… »

  1. christiane

    bonjour Claudette
    le fait que cela soit une étude américaine laisse penser que chez eux boissons gazeuses = sodas (colas et autres fantas and co) ; il est donc probable que notre bonne perrier n’est pas concernée

    Répondre
  2. claire

    Quel est le résultat au sujet du thé? est ce identique au café ?
    Nous sommes de grands consommateurs de thé

    Merci et bravo pour ton blog

    Répondre
    1. JYD Auteur de l’article

      Bonjour Louise,
      Tout dépend de la dose. Probablement que vous vous sentez mieux. Mais attention à la surdose. La caféine demeure de la caféine.
      Santé!

      Répondre
    1. JYD Auteur de l’article

      Bonjour Françoise,
      Le reishi ou Ganoderma lucida est un champignon médicinal qui mérite d’être plus connu. Par contre, cette idée de le mélanger dans le café me semble étrange. Plus une mode qu’autre chose.
      Santé!

      Répondre
    1. JYD Auteur de l’article

      Bonjour Adèle
      Bien des choses : comme le billet le mentionne, plus de risque de dépression. Mais aussi : embonpoint, maladie cardiaque, diabète, ostéoporose, etc.
      Les boissons gazeuses sont parmi les néfastes foods, les plus néfastes.
      Santé!

      Répondre
  3. Jacqueline

    Bonjour Jean-Yves !

    En 2012, j’ai lu un article concernant la maladie d’Alzeimer et le sucre raffiné. J’ai essayé de retrouvé l’article en question, impossible. Car, mon voisin âgé de 79 ans, boit 3 bouteilles de coke par jour etc.

    Est-il possible de me faire parvenir cet article ?

    Merci beaucoup !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *