Publicité
Imprimer cet article

Je t’aime en jaune!

La dépression majeure est une maladie grave. Ses traitements, principalement pharmacologiques, sont longs et souvent décevants. Les antidépresseurs sont tous conçus à partir de la théorie qui veut que la dépression soit le résultat d’un déséquilibre biochimique des neurotransmetteurs (sérotonine, norépinephrine, dopamine, etc.). Ces médicaments, dont voici une liste non exhaustive, agissent donc tous sur les neurotransmetteurs :

  • antidépresseurs de type ISRS (inhibiteurs sélectifs de la recapture de sérotonine) comme citalopram (Seropram®, Celexa®); duloxétine (Cymbalta®) ; fluoxétine (Prozac®) ; fluvoxamine (Luvox®) ; paroxétine (Paxil®) ; sertraline (Zoloft®).
  • antidépresseurs dits tricyciques comme amitryptiline (Élavil®); doxepine (Sinéquan®).
  • autres antidépresseurs comme mirtazapine (Remeron®); venlafaxine (Effexor®).

Un produit naturel aussi efficace que le Prozac

Arrive une étude sur un produit naturel qui montre une efficacité thérapeutique similaire au Prozac® (fluoxétine) et qui n’est pas connu pour avoir un effet sur ces neurotransmetteurs.

Ce produit, c’est le curcuma.

Les principes actifs du curcuma, les curcumines ou curcuminoïdes, sont connus pour être des antioxydants puissants et d’excellents anti-inflammatoires. Les études abondent dans ce sens.(1) On connaît aussi leurs effets anticancer.

Chez l’animal, le curcuma montre un effet antidépresseur et potentiellement régénérateur de l’hippocampe, cette région centrale du cerveau impliquée entre autre dans la mémoire. (2,3)

Maintenant, la nouvelle étude montre que les curcumines, à une dose de 1000mg, sont aussi efficaces dans le traitement de la dépression majeure que le Prozac®, à une dose de 20mg.(4) La dépression et son traitement ont été évalués à l’aide d’un questionnaire validé, l’échelle Hamilton en 17 points (Hamilton Depression Rating Scale, 17-item version [HAM-D17]). Les résultats montrent que les deux traitements sont efficaces à plus de 60%, sans différence significative entre les deux.(4)

Bref, ces résultats sont tout à fait fascinants et prometteurs. Le seul problème avec le curcuma est que ses principes actifs sont très mal absorbés.(5) On recommande donc de le prendre avec du poivre et de l’huile pour maximiser son absorption. Malgré cela, il demeure mal absorbé et les taux sanguins nécessaires pour obtenir un effet thérapeutique sont difficiles à atteindre. C’est pourquoi les chercheurs et les industriels développent des méthodes pour offrir des extraits concentrés biodisponibles.(5)

L’inflammation et la dépression

La thèse selon laquelle la dépression est la résultante d’un déséquilibre des neurotransmetteurs ne fait pas l’unanimité. L’inverse est tout aussi valable: la dépression engendre un déséquilibre des neurotransmetteurs. On constate d’ailleurs que la psychothérapie, qui est tout aussi efficace que les antidépresseurs et, à long terme, probablement plus efficace pour s’en sortir,(6) influence les neurotransmetteurs dans les différentes parties du cerveau.(7)

Mais il y a un autre aspect organique aux troubles de l’esprit, un mécanisme qui relie plusieurs maladies dont la dépression et les maladies cardiaques. Ce mécanisme physiologique est l’inflammation. On a noté qu’une inflammation importante est associée aux idées suicidaires lors de dépression. En effet, des chercheurs ont noté une relation directe entre le taux de différents marqueurs de l’inflammation (interleukines et protéine réactive C) et les idées suicidaires.(8)

D’autres chercheurs expliquent que l’inflammation et l’oxydation (radicaux libres) sont à la base des désordres cellulaires qui mènent à la dépression endogène.(9) Ces mêmes mécanismes sont intimement liés non seulement à la dépression et aux troubles comportementaux, mais aussi aux dégénérescences neurologiques (maladies d’Alzheimer, de Parkinson, etc.).(10) Comme, dans notre société, les différents maux de l’esprit (dépressions, troubles du comportement, suicides, dégénérescences neurologiques, etc.) sont en augmentation, tout comme les désordres inflammatoires, il est cohérent d’y voir une avenue de prévention.

Des outils nutritionnels pour réduire les troubles liés à l’inflammation

Le curcuma, les huiles de poisson, la réduction des sucres ajoutés et autres néfastes foods, devraient être popularisés. La vie est trop courte pour la passer sous l’emprise de maladies qui nous volent notre qualité de vie, notre joie de vivre. Je vais donc continuer d’aimer la vie en jaune et d’inclure le plus de ces outils dans ma propre vie pour pouvoir continuer à communiquer avec vous encore longtemps.

Est-ce une méthode garantie? Une recette magique? Absolument pas. La vie sans aucun risque n’existe pas. C’est simplement une façon d’aborder la vie en mettant toutes les chances de notre côté et en réduisant le plus possible les facteurs de risque.

Consultez aussi ces autres articles traitants des bienfaits du curcuma:

Santé!

 

Références:

  1. Nagpal M, Sood S. Role of curcumin in systemic and oral health: An overview. J Nat Sci Biol Med. 2013 Jan;4(1):3-7. doi: 10.4103/0976-9668.107253. PubMed PMID:  23633828; PubMed Central PMCID: PMC3633300. (texte complet accessible gratuitement)
  2. Xu Y, Ku B, Cui L, Li X, Barish PA, Foster TC, Ogle WO. Curcumin reverses impaired hippocampal neurogenesis and increases serotonin receptor 1A mRNA and brain-derived neurotrophic factor expression in chronically stressed rats. Brain  Res. 2007 Aug 8;1162:9-18. PubMed PMID: 17617388.
  3. Yu ZF, Kong LD, Chen Y. Antidepressant activity of aqueous extracts of Curcuma longa in mice. J Ethnopharmacol. 2002 Nov;83(1-2):161-5. PubMed PMID: 12413724.
  4. Sanmukhani J, Satodia V, Trivedi J, Patel T, Tiwari D, Panchal B, Goel A, Tripathi CB. Efficacy and Safety of Curcumin in Major Depressive Disorder: A Randomized Controlled Trial. Phytother Res. 2013 Jul 6. doi: 10.1002/ptr.5025. [Epub ahead of print] PubMed PMID: 23832433.
  5. Kurita T, Makino Y. Novel curcumin oral delivery systems. Anticancer Res. 2013 Jul;33(7):2807-21. Review. PubMed PMID: 23780965.
  6. Cuijpers P, Berking M, Andersson G, Quigley L, Kleiboer A, Dobson KS. A meta-analysis of cognitive-behavioural therapy for adult depression, alone and in comparison with other treatments. Can J Psychiatry. 2013 Jul;58(7):376-85. Review. PubMed PMID: 23870719.
  7. Messina I, Sambin M, Palmieri A, Viviani R. Neural correlates of psychotherapy in anxiety and depression: a meta-analysis. PLoS One. 2013 Sep 11;8(9):e74657. doi: 10.1371/journal.pone.0074657. PubMed PMID: 24040309; PubMed Central PMCID: PMC3770681.
  8. O’Donovan A, Rush G, Hoatam G, Hughes BM, McCrohan A, Kelleher C, O’Farrelly C, Malone KM. Suicidal ideation is associated with elevated inflammation in patients with major depressive disorder. Depress Anxiety. 2013 Apr;30(4):307-14.  doi: 10.1002/da.22087. Epub 2013 Mar 15. PubMed PMID: 23504697.
  9. Leonard B, Maes M. Mechanistic explanations how cell-mediated immune activation, inflammation and oxidative and nitrosative stress pathways and their  sequels and concomitants play a role in the pathophysiology of unipolar depression. Neurosci Biobehav Rev. 2012 Feb;36(2):764-85. doi: 10.1016/j.neubiorev.2011.12.005. Epub 2011 Dec 19. Review. PubMed PMID: 22197082.
  10. Catena-Dell’Osso M, Bellantuono C, Consoli G, Baroni S, Rotella F, Marazziti D. Inflammatory and neurodegenerative pathways in depression: a new avenue for antidepressant developmentCurr Med Chem. 2011;18(2):245-55. Review. PubMed PMID: 21110802.
Partagez!

Classé sous: DépressionÉpicesPlantes

Mots-clefs:

FluxCommentaires (21)

Inscrire un commentaire | Trackback URL

  1. marie-elaine morin dit :

    Bonjour,j’aimerais en savoir plus sur le lien entre ¨dépression et maladie cardiaque¨moi aussi je le pense, quand tu décroche!!!de la vie ,je pense que c’est comme quand tu démissionne ,merci j’attend de vos nouvelles,
    Marie-Élaine Morin

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Marie-Élaine
    Le lien est à 2 niveau : le stress avec son taux de cortisol et d’adrénaline qui contracte les vaisseaux sanguins et augmente l’inflammation et
    Le taux d’oméga 3 qui joue autant sur l’inflammation et la stabilité des plaques artérielles/hypercoagulation.
    Si tu veux des références, communique avec moi.
    Santé!

    [Répondre]

  2. Lucien Tremblay dit :

    Effectivement, la biodisponibilité du curcuma est très peu élevée. Les Indiens savent comment en obtenir les vertus, ils font cuire l’épice avec du beurre d’une façon spécifique. Plusieurs des formules améliorées sur le marché tentent de répliquer cet effet (on les appelle phytosomes).

    Selon ce que j’en ai vu, ça ne vaut même pas la peine de prendre de curcuma à moins que ce soit un des meilleurs extraits disponibles, sinon l’efficacité est insignifiante ou même inexistante.

    Oubliez d’essayer de le combiner avec du gras ou avec du poivre, et ne comptez pas sur les extraits qui incluent du poivre ou de la bioperine.

    Les deux seuls qui en valent la peine pour profiter pleinement des vertus de la plante sont les extraits Longvida, et BCM-95. L’extrait Meriva lui, toujours selon ce que j’ai vu, serait d’une certaine efficacité pour contrer l’inflammation, mais moins pour la majorité des autres vertus du curcuma.

    J’utilise personnellement un extrait de BCM-95, le CuraMed de la marque Terry Naturally. Il est disponible communément au Canada. Il est dispendieux, mais n’est pas vendu à un prix absolument exhorbitant comme bien d’autres. J’ai essayé le curcuma régulier, le curcuma avec bioperine, le curcuma avec du poivre, le curcuma Meriva, et le curcuma C3 Complex… et je trouve que le BCM-95 vendu en tant que CuraMed est considérablement plus puissant que tous les autres. Je trouve effectivement que les autres ne valent pas la peine d’être pris, à part le Meriva pour quelqu’un qui cherche à contrer l’inflammation. Le CuraMed semble complémenter le BCM-95 en ajoutant plus de lipides pour en améliorer la biodisponibilité, et je crois que ça contribue à en augmenter l’efficacité.

    J’ai vu des sources suggérer que le Longvida serait plus efficace mais je le trouve trop dispendieux à moins de l’importer des États-Unis, et même là.

    [Répondre]

    Martin répond:

    Bonjour
    Le curcuma semble bien intéressant… Ma conjointe a une tendinite au coude qui persiste depuis longtemps malgré plusieurs traitement d’osteo , physio , acupuncture… Elle a du cesser les anti-inflammatoires car trop d’irritation à l’ estomac…
    Où trouver les suppléments au Quebec dont vous parlez?
    Merci

    [Répondre]

    Lucien Tremblay répond:

    Bonjour, le prix le plus bas que j’ai trouvé pour le CuraMed, c’est là:

    http://www.healthyplanetcanada.com/store/index.php?main_page=product_info&products_id=25660

    Je crois qu’au Québec il faut le commander en ligne, parce que je crois que ce produit n’est pas distribué ici à cause du manque d’emballage en français. J’en prends un comprimé par jour et ça suffit.

    [Répondre]

    Martin répond:

    Merci pour l info!

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Martin
    Lucien a de bonnes suggestions. Personnellement, je prends un extrait à 95% ordinaire et je le consomme avec du poivre le plus possible.
    Santé!

    [Répondre]

  3. Carolyne dit :

    Super intéressant à savoir, merci Jean-Yves !
    Avec un titre toujours aussi accrocheur qu’original !

    Ma mère utilise Viazen pour inflammation qui contient du curcuma et ce, depuis plus d’un an, elle ne veut plus s’en passer…Je crois que non seulement elle doit se sentir mieux dans ses articulations, mais la propriété ‘anti-dépresseure’ me semble vraiment très intéressante à considérer…
    Reste à savoir comment bien absorber la petite poudre jaune ‘miracle’ ;o)

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Carolyne
    Le poivre pris au même repas que la pilule, fera la différence.
    Santé!

    [Répondre]

  4. Asabelle dit :

    Bonjour JYD,
    Pouvez-vous me dire ce que vous pensez de la curcumine de Life Extension? Mille mercis de cet article. Santé!

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Asabelle
    Il me semble bien
    http://www.lef.org/Vitamins-Supplements/Item00407/Super-Bio-Curcumin.html
    L’extrait utilisé est potentialisé pour une meilleure absorption : http://www.bcm95.com/
    Santé!

    [Répondre]

  5. Louise Bonhomme dit :

    La dépression s’ajoute à la longue liste des bienfaits engendrés par le curcuma? Wow. J’avais lu qu’il protégeait contre l’Alzheimer justement à cause de ses propriétés anti-inflammatoires, qu’ensuite il soutenait le cœur dans le cas d’insuffisance cardiaque en plus de contribuer à éclaircir le sang, Faudrait juste arriver à trouver un procédé facile de l’absorber au maximum de la façon la plus naturelle possible. Si quelqu’un a d’autre piste qu’un supplément cher et difficile à trouver je suis preneur car il a trop de qualité ce curcuma. (Désolée M. Tremblay je conserve votre info quand même pour les grandes douleurs).

    P.S. En naturopathie, on donne du 5HTP dans le cas de fibromyalgie ce qui contribue a diminuer la douleur (bien que ca ne soit pas anti-inflammatoire) et curieusement ça collabore à fabriquer de la sérotonine qui soutient l’humeur en même temps. Il semble effectivement y avoir un lien entre les 2.

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Louise
    Il est vrai que le curcuma est très mal absorbé. Par contre, dans cette étude, les chercheurs ont utilisé 1000mg de curcumine. Cette dose est impossible à obtenir avec l’épice. La racine de curcuma contient en moyenne 3-5% de curcumine. Donc pour obtenir la dose de curcumine de l’étude, il faudrait entre 20 et 30g de poudre. Alors qu’il faut 2 capsules de 500mg d’extrait à 95%
    Pour maximiser n’importe quel curcuma, mieux vaut le consommer avec du poivre (qui augmente son absorption) et avec un repas (les gras alimentaires augmentent la solubilité).
    Santé!

    [Répondre]

  6. Lucien Tremblay dit :

    C’est sûr que c’est dispendieux. C’est aussi tout naturel que les compagnies qui investissent beaucoup dans leurs composés spécifiques veulent obtenir un retour sur leur investissement.

    Il faut malheureusement garder à l’esprit que les suppléments de curcuma sur le marché sont en grande partie inefficaces, et ne valent peut-être même pas la peine d’être pris à cause du fort problème de biodisponibilité. Vraiment frustrant car il s’agit d’un des suppléments les plus polyvalents sur le marché, ou peut-être même du supplément qui possède le plus grand nombre de vertus contre une quantité impressionante de problèmes de santé.

    Le mieux serait probablement alors de prendre du curcuma régulier, de le saupoudrer sur des aliments lors de la cuisse, et de le faire cuire avec du beurre comme le font les Indiens.

    Pour ce qui est de Life Extension, c’est du BCM-95.

    [Répondre]

  7. Zoé dit :

    J’aimerais que vous me donniez votre opinion sur les produits Zeal pour la vie… c’est une poudre dans une petite bouteille que l’on rempli d’eau….ça contient 120 antioxidants et du curcuma et d’autres vitamines le nom de la compagnie est Zurvita…J’aimerais savoir si je ne dépense pas mon argent pour rien..ma commande contient 30 bouteilles de 14 grammes à une par jour le matin à jeun.

    Merci de me répondre

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Zoé
    Connaissez-vous L’expression « kitchen sink formula » ? Cette expression anglaise signifie : Tout ce qu’on peut y mettre sauf L’évier de la cuisine.
    Bref, ce cocktail aux apparences très importantes et miraculeuses n’invente rien. Le principal ingrédient est le guarana source de caféine. Le reste des ingrédients est bien mais comme sur le site Internet, ils ne donnent pas les dosages, difficile de juger. Je mettrais ma main au feu que le prix pour la caisse de 30 bouteilles est assez corsé.
    Mon avis, je ne crois pas à ces formules. Vous auriez plus pour moins cher à prendre simplement un jus de bleuet et une tasse de thé
    Santé!

    [Répondre]

  8. claudette leboeuf dit :

    Merci Jean-Yves, à lire les commentaires, il serait intéressant quoi acheter….

    Merci d’avance !

    [Répondre]

    SANDRINE répond:

    Bonjour

    Je suis en depression de puis de nombreuses années. Je prends du PROZAC connu aussi sous le nom de fluoxétine mais je suis toujours depressive et je n’en peux plus.
    Pourriez-vous me donner le nom du rémede qui me permettrai enfin de me soigner plus naturellement sans me bousillier le foi svp???

    MERCI

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjoru Sandrine
    Le premier choix est de prendre un complément d’huile de poisson oméga 3. Sur l’étiquette vous verrez 2 omégas 3 dans l’huile, soit le EPA et le DHA. Assurez vous d’avoir 1000 mg EPA par jour dans la dose que vous prenez. Donnez vous 2 à 4 semaines et vous verrez une amélioration.
    Santé!

    [Répondre]

  9. corinne dit :

    Bonjour
    Je souffre d’arthrose généralisée, ostéoporose, et fibromyalgie.

    Un médecin m’a conseillé de prendre du curcuma et du gingembre. Après de nombreuses lectures ici ou là, j’ai donc fait ma recette : poudre de curcuma et de gingembre en quantité égale, un peu de poivre noir (sinon le curcuma ne fait pas son effet), de l’huile de colza ou d’olive, et un peu de miel pour faire passer tout cela. Et j’en prends une cuiller à café chaque jour.

    Est-ce que c’est une bonne recette ?
    Merci à vous

    [Répondre]

    JYD répond:

    Bonjour Corinne
    La recette est bonne mais le dosage peut-être insuffisant. Ajustez selon la réponse. Si vous êtes soulagée, alors c’est parfait. Sinon, n’aillez pas peur d’augmenter la dose, jusqu’à plusieurs fois cette quantité.
    Santé et bonne année 2014.

    [Répondre]

Inscrire un commentaire