À prendre avec un grain de sel

Au Canada et aux États-Unis, le guide alimentaire propose 1500 mg de sodium (3,8 g de sel) par jour comme apport suffisant, et une limite maximale quotidienne de 2300 mg (5,82 g de sel). Et pourquoi devrait-on consommer si peu de sodium? Tout le monde le sait, c’est pour réduire notre risque de faire de l’hypertension! D’ailleurs, à écouter certains experts, même les recommandations excessivement basses de nos guides alimentaires seraient encore trop élevées!

Des éléments essentiels

Pourtant, le sel (chlorure de sodium) est vital pour la santé. On ne peut pas et on ne doit pas éliminer le sodium et les chlorures de notre alimentation. Ces éléments sont nécessaires à la vie. Par exemple, le sodium est essentiel à la conduction nerveuse et, sans les chlorures, l’acide chlorhydrique indispensable à une bonne digestion ne peut pas être fabriqué.

Consommation mondiale

En 2014, j’écrivais un billet intitulé La fin d’un autre dogme? dans lequel j’expliquais les données d’une étude à grande envergure montrant que 90% de la population mondiale consomme beaucoup plus de sel que nos pauvres recommandations, soit entre 6,69 g et 12,5 g (ou 2645 à 4945 mg de sodium) par jour. Et savez-vous quoi? Les chercheurs ont constaté que les gens qui consomment le plus de sel ont un risque de décès moins élevé que ceux qui en consomment le moins!

De nouveaux résultats

Une récente analyse de 4 études combinées, publiée dans le magazine scientifique Lancet, vient jeter un autre pavé dans la marre du dogme de cette restriction alimentaire.

Dans cette analyse, les chercheurs ont comparé les données de 133 118 personnes (63 559 avec hypertension et 69 559 sans hypertension) ayant un âge moyen de 55 ans et vivant dans 49 pays différents, sur une période d’environ 4 ans. Ils ont évalué l’excrétion de sodium urinaire (l’élimination du sodium par le rein est en relation directe avec l’apport alimentaire de sel) et ont analysé ces données selon différentes variables: hypertension (ou non), risque de maladies cardiaques graves, décès.

Plus ou moins de sel

Premier constat, l’effet d’une consommation élevée de sodium sur l’hypertension se manifeste seulement chez les hypertendus. En d’autres mots, si vous n’êtes pas hypertendu, le sel n’a pas d’impact négatif sur votre tension artérielle.

Chez les hypertendus, la consommation de 7 g de sodium (17,73 g de sel) et plus par jour est associée à plus d’hypertension. Par contre, on ne s’attendait pas à ce que l’ingestion de 3 g de sodium (7,6 g de sel) et moins – donc selon les recommandations de nos guides alimentaires – soit aussi associée à plus d’hypertension que la consommation de 4 à 5 g de sodium par jour (10 à 12,6 g de sel)… Ce constat est en directe contradiction avec les recommandations médicales actuelles.

Chez les normotendus, la consommation de 7 g et plus de sodium n’est pas associée à plus de problème de santé par rapport à celle de 4 à 5 g de sodium. Par contre, la consommation de 3 g ou moins est associée à un risque de maladie de 26% plus élevé. (HR 1,26 [IC 95%: 1,10-1,45]; p=0,0009).

Conclusion

Selon cette étude, si vous n’êtes pas hypertendus, ne coupez pas le sel. Cela n’est pas utile et pourrait même être dangereux pour votre santé.

Si vous êtes hypertendu, il est bon de surveiller votre consommation de sodium, surtout si vous êtes une « bibitte à sel ». Si vous en consommez comme tout le monde (entre 6,7 g et 12,5 g de sel ou 2,6 et 5 g de sodium par jour), continuez à faire ce que vous faites. Une restriction trop importante n’est pas bonne pour vous.

Voilà pour mon grain de sel!  🙂

Pour en savoir plus

Références:

  1. Mente A, O’Donnell M, Rangarajan S, Dagenais G, Lear S, McQueen M, Diaz R, Avezum A, Lopez-Jaramillo P, Lanas F, Li W, Lu Y, Yi S, Rensheng L, Iqbal R, Mony P, Yusuf R, Yusoff K, Szuba A, Oguz A, Rosengren A, Bahonar A, Yusufali A, Schutte AE, Chifamba J, Mann JF, Anand SS, Teo K, Yusuf S; PURE, EPIDREAM and ONTARGET/TRANSCEND Investigators. Associations of urinary sodium excretion with cardiovascular events in individuals with and without hypertension: a pooled analysis of data from four studies. Lancet. 2016 Jul 30;388(10043):465-75. doi: 10.1016/S0140-6736(16)30467-6. Review. PubMed PMID: 27216139. http://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(16)30467-6/abstract
  2. http://www.newhope.com/breaking-news/too-little-salt-bad-heart ?

 

14 réflexions au sujet de « À prendre avec un grain de sel »

  1. nathalie trudeau

    Bonjour,

    J’aimerais savoir combien de NaCl dans 1 c. à thé en gramme et comment faire le calcul de ce nombre de gramme de NaCl en sodium.

    Merci.

    Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Bonjour Nathalie
      le ratio NaCl/Sodium est de 2,53. Donc pour connaitre la quantité de sodium, divisez le poids du sel par 2,53. Pour connaitre la quantité de sel que représente une quantité de sodium, multipliez.
      Une cuil. à café rase = +/- 5g de sel
      Santé!

      Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Bonjour Pierre
      les sels bruts contiendront plus de minéraux autres que le NaCl. Selon mes lectures, jusqu’à 20% du sel Himalaya est fait d’autres minéraux.
      À part la controverse de l’iode, idéalement un sel brut qu’il soit de la mer ou de la terre, c’est votre choix en fonction du gout… et de la qualité
      Santé!

      Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Merci Tim
      C’est quand même curieux que ce qui est « logique » soit si peu « endossé » par la science. Quelques fois, je me pose la question : D’où viennent ces lignes directrices impossibles à suivre ?
      Santé!

      Répondre
  2. nicole gervais

    Bonjour

    Merci de remettre les pendules à l’heure en ce qui a trait à la consommation de sodium chez les non hypertendus. Quand je vois ma mère de 86 ans surveiller son sodium et parfois se priver de fromage ou d’olives parce que trop salé, je CAPOTE.

    Selon moi, et à titre de nutritionniste, hypertendus ou non, les gens qui cuisinent et se tiennent loin la plupart du temps des aliments transformés et du Fast-Food ne devraient pas se soucier des recommandations de Santé Canada. Mais trop souvent ce sont ceux qui les suivent le plus.

    Cependant quand vous écrivez : Si vous en consommez comme tout le monde (entre 6,7 g et 12,5 g de sel ou 2,6 et 5 g de sodium par jour), continuez à faire ce que vous faites. Une restriction trop importante n’est pas bonne pour vous, je suis inquiète.

    12,5 g de sel soit 2 à 2,5 c. à thé de sel ça fait beaucoup, et ce pour tout le monde! Je suis une bonne saleuse, je cuisine salé et ne me prive de rien de salé. Pour arriver à cette quantité de sel il faut manger des aliments principalement transformés et pré-cuisinés. Loin de ce qui est souhaitable en matière de nutrition et d’alimentation
    Le Sodium n’arrive pas seul, isolé , quelque soit la quantité. Il fait partie d’un aliment qui s’inscrit dans un une alimentation gobale.
    J’ai peur qu’un message centré sur un élément nutritif sans tenir compte des aliments qui en contiennent ne donne raison à l’industrie alimentaire qui sale à outrance … pour les mauvaises raisons!

    La nutrition ça se mange!

    Nicole Gervais, Dt.P.

    Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Bonjour Nicole
      Vous avez tout à fait raison. La correction est notée. J’ai bien hâte comme vous qu’on arrête de se centrer sur les nutriments et qu’on parle d’aliments, de vrais aliments. J’aime bien votre « La nutrition ça se mange! » C’est tellement vrai.
      Santé!

      Répondre
  3. Seb

    Le genre d’étude qui donnerait facilement l’AVC. Légiférer sur le symptôme en condamnant le nutriment. Telles sont les récurrentes plaidoiries des infructueux chercheurs de poux. Accusés, relaxez-vous!

    Répondre
  4. richard lavigne

    Salut,
    Comme éleveur de chevaux de course, il est souhaité d’élever des mâles pour bien vendre.
    Un secret des Anciens: Avec l’avoine du matin, un poignée de gros sel, à l’étalon et à la poulinière avant le début de la saison
    Parisien Idéal, mon Champion et les poulinières présentées, ont eu comme résultat, 11 mâles sur 12 naissances.

    bonne journée
    richard

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *