électrosensibilité: vidéo « Dogmez-vous ? »

Je suis vraiment très fier de vous présenter la première capsule vidéo de la série « Dogmez-vous? » Dans cette série, vous ferez la connaissance de Dr Dogm, PhD en Science Infuse. Aujourd’hui, je discute avec lui d’ électrosensibilité. Mais je n’en dis pas plus, je vous laisse visionner…

« L’ électrosensibilité est un mythe. D’ailleurs, les études publiées ne font pas le lien entre l’exposition et les symptômes. »

Pas tout à fait. Il est vrai que la majorité des études publiées ne reproduisent pas les symptômes des électrosensibles lors de l’exposition. Par contre, ce n’est pas parce qu’une certaine science n’a pas fait la preuve hors de tout doute que le risque n’est pas là.

L’ électrosensibilité n’est pas un phénomène nouveau. Les premiers cas rapportés remontent à la guerre de 1939-45. Durant cette guerre, les opérateurs radio travaillaient des heures sans fin directement sur ou autour d’un émetteur radio pour communiquer avec l’état major. Plusieurs d’entre eux ont rapporté des symptômes divers et incapacitants qui ont mené à la description du premier syndrome nommé «maladie des radiofréquences» (radio wave sickness).

D’aucuns affirment que les électrosensibles fabulent et que leurs symptômes sont psychosomatiques. Se cacher derrière un science imparfaite pour ne pas reconnaître la souffrance des gens, c’est répéter le scénario qu’ont connu les personnes souffrant de fibromyalgie, surtout des femmes, qu’on traitait de folles, jusqu’à ce que la maladie soit finalement reconnue.

Je connais des patients très malades et des médecins qui les traitent, notamment le Dr Louis Jacques de l’hôpital Notre-Dame, clinique de médecine du travail et de l’environnement.

« Les normes de sécurité sont suffisantes pour nous protéger. D’ailleurs, les ingénieurs le disent. »

Depuis quand les ingénieurs sont-ils des experts en santé? Ces fameuses normes sont basées sur les effets thermiques et non sur les effets biologiques des ondes. Donc, elles n’offrent aucune protection contre les effets perçus en deçà du seuil de la production de chaleur.

Par exemple, si vous êtes un homme et que vous portez votre cellulaire dans votre poche de pantalon, votre compte spermatique risque fort de baisser (consultez: http://www.jydionne.com/risques-pour-la-sante-associes-au-ipad/)

Faisons une analogie. Lorsque la pénicilline est apparue, son usage s’est répandu très rapidement et la majorité des gens en a ressenti les bienfaits. Par contre, la pénicilline peut susciter des allergies. On ne remet pas en cause les bienfaits de la pénicilline, mais les personnes allergiques doivent l’éviter. De même, l’usage des antibiotiques s’est développé, trop même de l’avis des experts. Nous sommes maintenant aux prises avec des problèmes de résistances majeures aux antibiotiques. Les réseaux et appareils sans fil sont un peu comme la pénicilline. Leur usage s’est aussi répandu très rapidement et la plupart des utilisateurs en sont très heureux. Mais certaines personnes y sont « allergiques ». Ne devrions-nous pas considérer les sans fils comme la pénicilline ? Leur usage et l’intensité cumulative de ces ondes peut-elles entrainer un risque croissant ?

Les opinions sont partagées mais, comme professionnel de la santé, je préfère soulager mes patients et prévenir le risque plutôt de croire que les gens fabulent et d’être indifférent à leur souffrance.

Merci!

Je tiens à remercier de tout coeur Alain Simard qui, avec sa créativité et son savoir-faire, a rendu ce projet de capsules vidéo non seulement possible, mais extraordinaire!

Pour en savoir plus:

Suivez-moi sur Facebook!

41 réflexions au sujet de « électrosensibilité: vidéo « Dogmez-vous ? » »

  1. Patricia Martel

    Bonjour Jean-Yves!

    Bravo pour l’idée des capsules vidéo. Le contenu est bien présenté et ce concept permettra de partager des points de vue différents sur la santé avec des gens qui n’aiment pas beaucoup la lecture.

    Merci pour toute la vulgarisation scientifique et au plaisir de visionner d’autres capsules.

    Répondre
  2. Maria Acosta

    Merci de ce vidéo.
    Des 90 études sur l’EHS dans Power Watch, 38 on trouvé un lien, 27 sont neutres et 25 n’ont pas trouvé de lien, dont trois publiées par Rubin qui est un psychologue et conseiller pour l’industrie. http://www.powerwatch.org.uk/science/studies.asp#top Comme vous pouvez constater, la science montre plus d’études positives, l’industrie répète un mensonge 100 fois et il devient une vérité.

    Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Merci Beaucoup maria pour ce lien.
      C’est fort éloquent. Sur mon Facebook, il y a tout un débat à ce sujet.
      Merci beaucoup
      JYD

      Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Bonjour Pierre
      Tous les vendredis même heure!
      Nous avons une séquence de 10 capsules.
      Nous souhaitons ardemment développer le concept, trouver un diffuseur, etc. Des suggestions ?
      Santé!

      Répondre
  3. helene

    allo JY

    Génial ton you tube, vraiment génial…on en veut d’autres !!!!

    merci de m’avoir fait passer un bon moment car ma vie est vraiment sombre ces temps-ci ! Je t’écris bientôt !

    Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Bonjour Hélène
      merci pour le compliment.
      Désolé que ce soit difficile pour toi en ce moment
      Santé (quand même ou malgré) !

      Répondre
  4. François Labbé

    J’ai cru reconnaître un certain pharmachien (du site du même nom) qui aime bien rire du monde lui-aussi et qui perpétue les mêmes mythes, à peu de chose près. 😉 Je me trompe?

    Les électrosensibles du Québec ont bien besoin de médecin comme vous et le Dr Jacques.

    Merci Dr Dionne.

    Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Merci François
      Si le chapeau fait, ils n’ont qu’à se reconnaitre.
      Je sais que je suis controversé mais je ne cherche pas directement l’affrontement…
      Je cherche l’ouverture d’esprit.
      Santé et merci

      Répondre
  5. lise charbonneau

    Pourquoi la musique trop fort, je ne comprend pas vos paroles. surtout la musique n’est pas nécessaire et est horripilante.. SVP a bannir merci

    Répondre
    1. Jocelyne

      Mme Charbonneau je crois que vous n’êtes pas « électrosensible » mais plutôt « musicosensible ».
      Même si vous avez droit à votre opinion, elle est très exagérée et pas du tout partagée.

      Répondre
      1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

        Bonjour Jocelyne
        Mais son opinion est bienvenue 🙂
        Tout comme la vôtre, Merci beaucoup pour cette appréciation
        Santé!

        Répondre
    2. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Bonjour Lise
      Désolé que vous trouviez la musique si agressante. Elle n’est là que pour ponctuer. Quand je parle, il n’y en a pas.
      Santé!

      Répondre
  6. Jocelyne

    Quelle bonne idée cette vidéo. Bonne touche d’humour et bien vulgarisée. J’ai déjà hâte à la prochaine capsule. Merci M. Dionne.

    Répondre
  7. RICHARD LAVIGNE

    Bonjour.

    En France, plusieurs cas gagants contre les ondes des tours micro-onde, et des compteurs.
    De plus, pour les pilones de 750,000 voltsl’EDF française a même payé plus de 40 millions d’EU pour maisons trop proches des fils et à l’intérieur du corridor. ( Figaro)

    Répondre
  8. Christian

    Une capsule absolument géniale!… elle (et les futures!) contribueront à leur manière à ce que l’on pourrait appeler l’éveil des consciences… Elle est divertissante, instructive et fait réfléchir!

    Répondre
  9. Daniel

    Bonjour Jean-Yves,

    J’aimerais apporter à votre attention ce lien web suivant :

    http://www.topsante.com/beaute-et-soins/solaire-bronzage/protection-solaire/trop-de-soleil-bloque-la-production-de-vitamine-d-610750

    Je ne suis pas contre cet avis de ne pas se surexposer comme par exemple durant une heure aux rayons UVB sous l’heure du dîner. Mais de là à ne  » prendre  » qu’un maigre 10 minutes de soleil …..

    Qu’en pensez-vous ?

    Merci pour votre réponse grandement appréciée !

    Bonne Journée Santé !

    Répondre
  10. Daniel

    Bonjour Jean-Yves,

    En passant, je ne sais pas du tout si cela est relié à un trouble ou à une défectuosité technique ( problème ou bug technique ? ) de votre site web, mais je ne vois pas mes écrits publiés ou mon mes textes écrits annoncés ici dans l’espace, après avoir cliqué sur  » Laisser ou Envoyer votre commentaire « . Est-ce normal ? Voilà pareillement, la raison pour laquelle je vous avais donc réécrit dans cet article-ci, après avoir tenté ma chance dans votre dernier article concernant la précieuse vitamine D, daté du lundi 19 octobre. Au fait, étant donné que la saison de la synthèse cutanée de celle-ci débutera bientôt, pensez-vous nous écrire un court billet à ce sujet (vitamine D) ?

    Merci encore pour toutes vos réponses !

    Bonne Journée Santé !

    Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Bonjour Daniel
      L’apparition des commentaires est modérée par moi. Normalement quand une personne a mis un premier commentaire et qu’il est approuvé, les suivants sont affichés. Il arrive que pour des raisons de lien dans le courriel, ou autre raison « étrange », les commentaires retombent dans la boite de modération où je dois les ré-approuver. Comme je ne vais là qu’une fois par semaine (le lundi habituellement), ça peut prendre du temps.
      Désolé
      Pour le billet vitamine D, je n’avais pas prévu mais sur mes micros billets Facebook, oui, certainement
      Santé!

      Répondre
  11. Daniel

    Bonjour Jean-Yves,

    Voici donc pour résumer, deux des liens relativement à la précieuse vitamine D, que J’avais auparavant tenté de vous envoyer ici sur votre site web ……. :

    http://www.topsante.com/beaute-et-soins/solaire-bronzage/protection-solaire/trop-de-soleil-bloque-la-production-de-vitamine-d-610750

    http://www.yvescassard.com/Vitamine-D-naturelle.html

    Dans le 2ème article que je viens de vous faire part ci-haut, il y est entr’autres mentionné ceci ……
    ( vers environ un peu plus bas que le milieu de la page ) :

    La consommation excessive de laitages entraîne une carence en vitamine D. En effet, l’excès de calcium peut bloquer la transformation de la vitamine D dans sa forme active au niveau des reins.
    De même, les personnes qui n’absorbent ou ne fixent pas le magnésium sont souvent carencées en vitamine D.


    La vitamine D assure la balance entre calcium et magnésium. Quand il y a une carence en magnésium, trop de calcium passe dans la cellule, ce qui aboutit à une hyperactivité, mais aussi à des spasmes des vaisseaux sanguins et de l’hypertension.

    Les produits laitiers contiennent une hormone de croissance naturelle, l’IGF 1, qui en excès, favorise le développement de certaines tumeurs. 
L’IGK 1 est un antagoniste de la vitamine D, et vice-versa.
 Dans son livre « Lait, mensonge et propagande » Thierry Souccar cite 70 études sur le lien entre IGF et cancer.

    J’ai trouvé quelques points intéressants, pour ne pas écrire pertinents, dans ce 2ème article. Voilà pourquoi j’ai tenu à vous en faire part. J’ai longtemps eu des doutes au sujet que de consommer un peu trop de calcium pouvait abaisser nos réserves de vitamine D. Serait-ce là, un début de piste de solution trouvée ……. ! ? Que pensez-vous donc de ces deux articles ?

    Je ne suis pas un adepte des bains de soleil durant une heure sous l’heure du midi, mais de là à considérablement réduire le temps d’exposition, tel que suggéré dans le premier article …….

    Après tout, la saison de synthèse de la précieuse vitamine D est tellement écourtée au Canada, que ce soit à cause du temps nuageux, des températures insuffisamment chaudes, ou de l’angle des rayons UVB nous pénétrant, pourquoi devrait-on alors s’en priver ?

    Merci encore pour toutes vos réponses !

    Bonne Journée Santé !

    Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Bonjour Daniel
      Les commentaires étaient effectivement dans les indésirables probablement parce que des liens nombreux étaient insérés.
      Question temps d’exposition, il y a 2 notions importantes :
      La DME dose minimale d’érythéme ou le temps d’exposition pour se rendre à la rougeur sans rougir véritablement
      la surface exposée.
      Si la surface exposée est minime (la figure et les mains par exemple) la quantité de vitamine D sera aussi minime
      Le temps d’une DME (variable selon l’individu et la saison: un blanc scandinave = 4-5 minutes; un méditerranéen = 20 min en début de saison et 2 heures en fin de saison; un noir africain = peut-être impossible à atteindre ici au Nord), L’exposition de la surface complète du corps 🙂 pour une DME = 10 000 à 25 000 UI . Donc suffisante ici. mais toute restriction limite la fabrication/synthèse.
      Santé!

      Répondre
  12. Elisabeth

    Bonjour Jean-Yves,
    J’aime beaucoup l’analogie entre l’électrosensibilité et la péniciline ; comme quoi, rien n’est tout blanc ou tout noir. Et la vidéo… trop drôle ! ‘ Faudrait continuer ça, mais avec de la musique reggae ;-))
    Merci

    Répondre
  13. Michel Gay

    Bonjour Jean-Yves,

    J’aime la note d’humour à travers le sérieux de la matière. Ça ce marie bien. Génial l’idée de capsules vidéo.

    Bonne journée…

    Répondre
  14. Dany McLean

    Félicitations pour cette capsule, c’est tellement bien expliqué de ta part. Et c’est un phénomène que l’on commence à connaître et la façon dont elle est abordée est magnifiquement faite. Et là touche d’humour est bien dosée.

    Longue vie à tes capsules !

    Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Merci Dany
      On y va pour 10 capsules pour commencer. On verra les retombées. Si vous connaissez des diffuseurs ou producteurs qui pourraient être intéressés, SVP faites-moi signe 🙂
      Santé!

      Répondre
  15. Joelle Koller

    Bonjour, merci pour cette chronique. J’aime bien la façon un peu humoristique de présenter le sujet, bravo , c’est clair et agréable à regarder 🙂

    Répondre
  16. Baillargeon

    Wow! De l’espoir pour toutes les personnes qui souffrent en silence. Nous ne sommes pas tous des fous. Ce n’est pas parce que nous n’avons pas toutes les réponses que ce mal n’existe pas. C’était hilarant! Merci pour ton apport à l’avancement de la science. Je partage avec fierté!

    Répondre
  17. thierry

    en tout cas ,  » certaines installations professionnelles peuvent générer un champ électromagnétique d’une forte intensité (soudeuses haute fréquence, fours à induction, imagerie par résonnance magnétique…), et certaines activités professionnelles impliquent une exposition à des niveaux supérieurs aux expositions générales (proximité d’antennes de télécommunication, fours industriels à micro-ondes…), ce qui nécessite de déterminer et d’évaluer les risques potentiels pour la santé des travailleurs exposés.  » : La prévention des risques professionnels des champs électromagnétiques : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/rayonnements/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=126&dossid=338

    Répondre
    1. Jean-Yves Dionne Auteur de l’article

      Merci Thierry
      J’ai bien hâte que cette réalité soit acceptée et que, ici au Canada, on la reconnaisse.
      Santé!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *